Esprits Criminels ConceptForum - Le forum n°1 sur la série!


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Périple inattendu (Person Of Interest)

Aller en bas 
AuteurMessage
NTACvic
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1309
Date de naissance : 01/07/1989
Age : 29
Localisation : paris
Personnage préféré : emily prentiss
Date d'inscription : 06/05/2010

MessageSujet: Périple inattendu (Person Of Interest)   Lun 16 Déc 2013 - 20:00

Bonjour !
Je vous propose une fic sur la série Person Of Interest. J'espère qu'elle vous plaira  Wink 



-Titre : PERIPLE INATTENDU
-Résumé : Un simple café… et puis un homme en costume…
-Contexte d’écriture : Histoire écrite alors que je n’ai vu que la saison 1 et à peine entamé simultanément les 2 et 3. De ce que j’ai pu comprendre, il y a eu des nouveaux éléments depuis la saison 1, mais comme je ne les maîtrise pas, je ne les ai pas inclus.




La file d’attente n’était pas très longue, comparée à certains autres jours. Nous étions quatre dans cette file à patienter devant le comptoir pour une boisson chaude ou une viennoiserie, voire les deux. L’homme qui me devançait paya son muffin et remercia la caissière avant de partir. Je pouvais maintenant avoir mon cappuccino. Je n’eus rien à dire à la serveuse car celle-ci savait déjà ce que je voulais. Avant de préparer ma commande, elle me demanda de mes nouvelles. Je lui répondis que j’avais passé un examen de milieu de semestre. Elle me souhaita de l’avoir réussi et s’en alla préparer mon cappuccino. Depuis un an que je venais ici, elle s’était habituée à ce que je commande un cappuccino tous les mercredis. Aujourd’hui, je lui indiquai que je souhaitais l’emporter dehors. J’appréciais beaucoup ce petit café, non seulement pour la qualité de ses produits, mais aussi pour la gentillesse de son personnel. J’avais découvert ce coin agréable un peu par hasard, un mercredi également, lors d’une balade que je m’étais autorisée après un cours de comptabilité. Mes amis s’étaient réfugiés dans un café huppé de New York, un café que j’avais aussi l’habitude de fréquenter. Cependant, ce jour-là, j’avais eu envie de faire un break, de sortir de ma zone de confort. N’ayant aucun cours ce mercredi après-midi là, ni aucune activité de prévue, je m’étais proposée de sortir et profiter de ce temps libre. C’est ainsi que j’avais découvert ce café, après avoir traversé le passage piéton. Depuis, il était devenu, on va dire, « mon sanctuaire ». Mes amis, à part quelques rares exceptions, ignoraient son existence. A vrai dire, je ne leur en avais pas parlé. La serveuse me remit mon café à emporter avec un sourire que je lui rendis. Je la remerciai et lui donnai un billet, avant de partir. Le plus souvent, je m’asseyais à une table pour déguster ce nectar. Cet après-midi, j’avais décidé de me dégourdir les jambes, pour m’aérer l’esprit après une heure de réflexion intense devant le sujet soumis par mon professeur. Au départ, j’avais jeté mon sac sur mon lit et m’étais affalée sur le matelas, prête à rester dans ma chambre du campus à ne rien faire. Finalement, j’avais changé d’avis et m’étais relevée pour sortir avec, pour seul accompagnateur, mon iPod.


Il faisait doux, le soleil était au rendez-vous et quelques âmes profitaient de ce beau temps pour vagabonder comme moi ou se rendre dans un lieu précis. Je sirotais mon café et avais mis mes oreillettes pour enchaîner les morceaux de ma playlist. J’étais plutôt satisfaite de mon travail lors de l’examen. Il faut dire que les cours de notre professeur étaient très intéressants et ce dernier savait comment éveiller en ses étudiants la passion pour les sujets qu’il abordait. J’avais bien fait de suivre le conseil du fils des voisins en m’inscrivant dans ce cours proposé par Columbia. Columbia… Une prestigieuse université d’où une partie non négligeable de mon entourage familial et géographique avait poursuivi ses études. Mon grand-père maternel et mon père, natifs de la Grosse Pomme, faisaient partie de cette catégorie. Mon grand-père paternel et deux de mes oncles s’étaient tournés vers le soleil de Stanford. Tous menaient maintenant une vie marquée par le succès et avaient leurs entrées dans les cercles de la haute. En digne membre de notre illustre famille, j’étais déjà promise à un brillant avenir avant même d’avoir fait mes preuves, de même que mon petit frère. Tout avait été mis en place pour que nous ne puissions pas échouer, le dispositif divergeant légèrement selon certains éléments. Pour moi, ce fut : école privée, cours de solfège et de piano, cours de danse, participation à plusieurs clubs de lycée, sans oublier l’incontournable bal des débutantes qui couronnait mon entrée dans le « monde ». Mes « efforts » n’avaient pas manqué de récompenses : vêtements chics, invitations à des évènements auxquels le commun des mortels n’assistait jamais, voyages somptueux, et autres privilèges. Lorsque j’avais décroché mon permis de conduire, mon père m’avait offert une voiture qui dépassait les trois cent mille dollars. Persuadée que mon statut le justifiait, j’avais trouvé ce cadeau tout à fait normal… pour une jeune fille de 17 ans, de même que tous les autres privilèges me semblaient être le minimum. Me voir refuser une entrée dans un club branché parce que j’étais déjà un peu alcoolisée aurait sans aucun doute provoqué une crise de ma part. Je n’aurais eu qu’à faire usage de mon influence et mon entrée était garantie. Cela peut vous paraître cliché, mais telle était ma réalité quotidienne. J’avais été gâtée par la vie, et pourrie aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Périple inattendu (Person Of Interest)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprits Criminels ConceptForum - Le forum n°1 sur la série! :: Off topic :: Vos autres créations :: Fanfics-
Sauter vers: