Esprits Criminels ConceptForum - Le forum n°1 sur la série!


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Lampégie
Agent rattaché au BAU
avatar

Féminin Nombre de messages : 494
Date de naissance : 04/08/1988
Age : 29
Localisation : Somewhere only I know...
Personnage préféré : Will/JJ/Hotch
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière   Dim 25 Aoû 2013 - 18:36

il meurt, FIN diablo
Ou pas, et voilà la suite ^^

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

C'était une sorte de bourdonnement sourd, quelque chose comme une ruche qui tournait autour de lui. Il détestait les abeilles. Il essayait d'ouvrir les yeux mais rie n'y faisait, il fronçait le nez, les sourcils, et entendit quelques bruits, des cris, mais rien de biens distincts, et toujours se voile noir devant lui, mais pourquoi ne se réveillait-il pas ? Et d'ailleurs pourquoi était-il couché ?
Sur son lit d’hôpital Spencer serrait les poings et commençait à s'agiter, son visage laissait paraître des expressions, et dans la salle les infirmières et les membres de l'équipe soupiraient de soulagement. Il venait de donner les premiers signes de vie depuis plusieurs jours. Alors JJ s'approcha et dit :
« Spencer, c'est JJ, nous sommes tous là. »
Spencer entendait la voix, ne distinguant pas les mots, c'était tellement frustrant d'avoir l'impression d'être privé de ses sens. Il voulait ouvrir la bouche, ouvrir la bouche pour demander ce qui se passait mais rien ne venait. Et puis finalement il bascula à nouveau dans une sorte de sommeil comateux et léthargique provoqué par les médicaments que les docteurs lui administraient en intraveineuses.
Ses amis soupirèrent en le regardant... il ne bougeait plus et semblait avoir retrouvé le calme du coma.
JJ quitta le chevet de son ami et se dirigea vers la porte, regardant une dernière fois le jeune homme et s'approchant de Garcia.
« Il a replongé. » se contenta t'elle de dire.
« Va te reposer » lui conseilla Hotch « Garcia, penses-tu pouvoir le veiller ? Nous devons retourner aux bureaux, Strauss veut nos rapports. »
Garcia hocha la tête et laissa ses amis rentrer. Elle entra dans la pièce où dormait Reid dans un bruit et s'assit là sur la chaise près de lui.
« Mon petit génie... » murmura t-elle dans un sanglot qu'elle tentait tant bien que mal de refouler. Elle était la seule à ne pas avoir vu la scène... Elle savait que le tueur avait tiré sur Reid et que Prentiss avait répliqué en désarmant le tueur d'une balle dans l'épaule, et Reid s'était effondré sur le sol jonché de débris de verre. Il avait été touché dans le bas du ventre, juste sous le gilet, mais les débris de verre et le choc avait provoqué des petits traumatismes crâniens. Les docteurs étaient intervenus et avaient opérés une partie de la nuit pour tenter de réparer ce qui pouvait l'être.
« Reid... » Pénélope Garcia continuait de parler, ça la rassurait et puis peut-être qu'il entendait. « ton téléphone a sonné plusieurs fois, j'ai fini par répondre ; et... je lui ai donné un rendez-vous. Pour lui parler, lui expliquer. » Elle fit une pause, cherchant ses mots. « C'est quelqu'un de très bien. Tu as de la chance. » Elle souriait tandis que les larmes perlaient à ses yeux. « Elle voulait venir te voir mais je savez que tu préférais que l'équipe ne le sache pas alors je lui ais dit d'attendre un peu, que je lui dirai quand venir. » Elle laissait échapper quelques sanglots et finit par lui dire. « Tu n'as pas le droit de nous laisser. On t'aime tous beaucoup Spencer. » lança t-elle. Elle l’appelait tellement rarement par son prénom. Elle posa sa main sur le bras du jeune homme et se leva pour retourner dans le couloir. L'équipe n'était plus là, si il y avait bien un moment idéal pour faire venir la jeune femme c'était maintenant. Certes il était tard et les visites n'avait plus lieu d'être mais Garcia avait prévu un badge du FBI comme passe-droit pour elle aussi. Si elle était l'amie de Reid, elle avait le droit de le veiller avec elle.


« Spencer. » murmura une voix qui lui était familière. Couché sur son lit Spencer vivait toujours les mouvements et les bruits comme une sorte de bourdonnement d'abeilles, il reconnu cependant la voix, sans en distinguer les mots, et tenta de bouger la main, ce qui se traduisit par un bref mouvement des doigts. Voyant cela Garcia encouragea la jeune femme à continuer de parler, alors elle lui raconta la vie à Washington depuis son départ, les repas du Ramadan, les dernières nouvelles de leurs amis, tout ce qui paraissait banal. Dans le creux de son lit, il essayait de s'accrocher au son de cette voix qui l'arrachait des ténèbres dans lesquelles il était plongé par les médicaments antidouleurs. Il fronçait les sourcils, agitait les paupières, et entrouvrit les yeux puis la bouche. Garcia bondit sur sa chaise en appelant les infirmières, tandis que Reid déglutissait avec peine. La lumière blanche de la chambre d’hôpital lui brûlait la rétine mais il voyait les ombres, et c'était tellement plus que ce qu'il avait pu voir ces derniers temps. Il essayait de former des mots mais il avait beaucoup de mal à parler, sa gorge était sèche et il aurait voulu qu'on lui apporte de l'eau mais ça ne semblait pas être au programme. Bientôt tous les infirmiers et les docteurs se mirent à l'entourer, chassant Asma de la pièce. Elle se mit derrière la fenêtre, près de Garcia qui la pris dans ses bras comme si elles avaient toujours été amies. C'était souvent dans ce genre de moment qu'on voyait se tisser les plus fidèles amitiés.
Le reste de l'équipe ne tarda pas à débarquer. JJ était venue avec Will, le père de son fils, laissant ce dernier à sa grand-mère ; Rossi avait quitté un peu précipitamment son rendez-vous, Hotch avait laissé Jack à sa belle-soeur, Prentiss et Morgan étaient arrivés ensembles, et ils s'étaient tous mis près de Garcia et d'Asma à regarder Reid, tandis que lui sentait que son petit monde secret s'était effondré, désormais il ne pourrait plus cacher sa vie à Asma, et Asma à ses amis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganette
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1096
Date de naissance : 01/09/2000
Age : 17
Localisation : A Quantico, au B.A.U., en train de me faire arrêter pour agression sur agent fédéral (je voulais juste faire un câlin moi !!)
Personnage préféré : Derek Morgan... MON CHOUCHOU <3
Loisirs : Esprits Criminels !!!! (nan sans blague ^^) Lire !!! (Particulièrement les romans à l'eau de rose... vi vi je sais je sais je suis une guimauve vivante) Le piano, le dessin et la natation !!
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière   Dim 25 Aoû 2013 - 18:46

Tiens tiens... Morgan et Prentiss ensemble... diablo  (je sais que c'est pas la principale info mais quand on parle de CHOUCHOU je suis Reid en pire angel )
Ouah, je m'attendais pas à ça tout de suite, mais une entrevue avec Dieu m'aurait un peu barbé. Je préfère de l'action diablo 
Hâte de voir la suite ! :love5: 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lampégie
Agent rattaché au BAU
avatar

Féminin Nombre de messages : 494
Date de naissance : 04/08/1988
Age : 29
Localisation : Somewhere only I know...
Personnage préféré : Will/JJ/Hotch
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière   Dim 25 Aoû 2013 - 18:49

Je ne sais pas si Dieu parle sourit_vert 
Voilà la suite.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

« Ils vont me garder encore longtemps ici ? » demanda Spencer Reid à Pénélope Garcia qui se tenait assise près de son lit d’hôpital.
« Soyez un peu patient docteur Spencer Reid... » répondit celle-ci amusée. « Vous avez eu une lourde chirurgie dans le bas du ventre. »
Il soupira et se résigna en se recalant sur ses oreillers. Il pouvait reparler et il revoyait maintenant correctement, le temps de se réhabituer, en quelques sortes, à la vie.
« Garcia... » il demanda.
Elle le regarda et répondit :
« Oui mon tout beau ? »
Il continua :
« Que pense l'équipe ? »
« De ? »
« S'il te plaît, ne fait pas l'idiote, tu sais de quoi je veux parler, que pensent-ils d'Elle ? » il avait insisté sur le « elle ».
« Oh. » s'exclama Garcia. « Et bien... tu devrais leur demander individuellement je pense, parce que tout le monde ne m'en a pas parlé plus que ça, malgré le fait qu'ils aient très vite su que le pass FBI venait de moi... et que Hotch m'ait passé un savon sur « les pass du FBI ne sont pas pour faire venir les amis en dehors des horaires de visites de l’hôpital. » ... » à ce mots Spencer sourit, il imaginait sans mal l'agent Hotchner réprimandant Garcia pour les libertés qu'elle s'était accordée vis-à-vis de son amie. Elle continuait de parler « … j'ai du avouer que je t'avais aidé à la retrouver, et j'ai eu un autre savon sur « les ordinateurs du FBI ne sont pas là pour notre usage personnel »... tu connais Hotch ; enfin bref, ils ne m'ont rien dit de méchant, JJ et elle ont beaucoup discuté, et manifestement JJ l'aime beaucoup aussi. Morgan est plus distant, mais tu sais ce n'est pas trop son type de femmes, peut-être trop couverte... Rossi n'a rien dit mais il ne parle pas de ces choses là avec moi... ce sont des hommes, Emily avait l'air de bien l'aimer. Hotch... ben c'est Hotch, chacun fait sa vie dans son coin, du moment que ça ne nuit pas à l'équipe. »
Elle s'arrêta. C'était toujours impressionnant de voir le débit de paroles qu'elle avait à la minute. Elle regarda sa montre :
« Écoute mon doux prince aux bois dormants, je vais devoir te laisser, j'ai du travail au bureau. Tu connais les autres sans moi ils sont tous perdus. »
Sur ces paroles elle se leva et se tourna vers la porte où elle apparut une silhouette familière :
« Mais je crois que je vais te laisser en bonne compagnie mon tout beau. A bientôt Spencer. »
Depuis l'accident, elle prononçait son prénom beaucoup plus souvent qu'avant, comme si ça les avait rapproché en quelques sortes. Pour Reid c'était comme si une barrière était tombée entre son amie et lui. Il la regarda quitter la pièce et vit dans l'embrasure de la porte Asma coiffée de son foulard rose.
« Bonjour Spencer, je peux entrer ? » demanda t-elle. Il hocha la tête et elle vint s'asseoir dans la chambre du patient avant de dire :
« Je suis contente de voir que tu vas mieux. »
Reid était très mal à l'aise, elle savait qu'il lui avait caché un secret, et il se demandait si il ne devait pas crever l'abcès tout de suite pour savoir où se placer dans la situation actuelle.
« Écoute Asma. Je suis désolé. »
« De ? »
« Je suis désolé de t'avoir menti, de ne pas t'avoir dit que je travaillais au FBI... En fait si on y réfléchit bien ce n'est pas un mensonge, je travaille dans l'étude du comportement des psychopathes, mais j'aurai du être honnête avec toi. »
Elle le regarda un instant sans rien dire et puis...
« Spencer... je peux le comprendre. C'est vrai que tout le monde est parfois un peu paranoïaque depuis... enfin voilà. Je n'ai rien dit aux autres si ça peut te rassurer mais je te le dis, on ne prépare rien d'illégal à la mosquée, et même si vous débarquiez, vous n'y trouveriez rien. Je ne pensais pas qu'on t'effrayait à ce point. »
Spencer rougit. Elle souriait, et une fois de plus elle semblait donner une chaleur agréable à cette pièce toute blanche.
« Merci d'être venue. »
Elle posa sa main sur la sienne, c'était la première fois qu'elle faisait un pas vers lui. C'était juste un effleurement, pas de pression, mais le contact de sa paume sur la sienne le rendait heureux.
« Spencer, quand j'ai appris par Pénélope ce qui s'était passé, j'ai voulu venir, mais elle m'a dit d'attendre, que tu avais tout fait pour éviter que tes deux vies se touchent alors je suis allée prier pour toi et Il a entendu mes prières. Ce que je veux dire c'est que... tu comptes beaucoup pour moi, peut-être plus que ce que je ne croyais. »
Elle se tût, elle en avait trop dit et elle voulu retirer sa main mais cette fois ci c'est Spencer qui l'attrapa.
« Merci. » Merci... c'était un mot qui voulait tout dire mais c'était celui qu'il avait trouvé... Merci d'avoir eu peur pour lui, merci d'avoir prié pour lui, merci de lui avoir avouer qu'il comptait dans sa vie peut être autant qu'elle comptait dans la sienne. Il avait le cœur gros d'un sentiment qui aurait pu le faire pleurer si il n'avait pas eu un peu d'amour propre.
Elle lui sourit, lui laissant sa main. Il était allongé devant elle, reliée à toute une série de fils qui lui administraient des médicaments en continue, mais il était vivant et c'était ce qui comptait le plus pour elle à cette instant présent.
« Asma... » il articula, essayant de peser le poids de ses paroles qui n'avait rien de quelque chose d'anodin. « Je crois en Dieu. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganette
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1096
Date de naissance : 01/09/2000
Age : 17
Localisation : A Quantico, au B.A.U., en train de me faire arrêter pour agression sur agent fédéral (je voulais juste faire un câlin moi !!)
Personnage préféré : Derek Morgan... MON CHOUCHOU <3
Loisirs : Esprits Criminels !!!! (nan sans blague ^^) Lire !!! (Particulièrement les romans à l'eau de rose... vi vi je sais je sais je suis une guimauve vivante) Le piano, le dessin et la natation !!
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière   Dim 25 Aoû 2013 - 23:09

J'adore la vanne de Garcia "Peut-être un peu trop couverte" loool (oui je sais que c'est pas le principal, mais j'y peux rien ! Quand on est malade comme moi, on ne peut plus rien faire :bad_mood: )
La scène finale était super émouvante mouchoir1 Bon, il croit en Dieu. Je ne n'y attendais qu'à moitié. Quand à Dieu... d'après tout ce que j'ai entendue, je pense qu'il doit (enfin s'il existe) parler au gens. Je connais des bonnes sœurs qui ont ENTENDU Dieu. Donc ou il leur a parlé, ou il a renversé un verre et ça a fait du bruit. (Désolée, mauvaise blague :rahhnonnn: ) Quand à Hotch, un peu sévère sur le coup parce que c'est quand même un ordi de Garcia qui lui a permit de voir son fils le jour de son anniv quand lui et sa mère étaient avec le marshall super_enerv 
Hâte de voir la suite
:love5: 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lampégie
Agent rattaché au BAU
avatar

Féminin Nombre de messages : 494
Date de naissance : 04/08/1988
Age : 29
Localisation : Somewhere only I know...
Personnage préféré : Will/JJ/Hotch
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière   Lun 26 Aoû 2013 - 7:10

Merci :calin:. Ah ben Dieu, c'est personnel, il parle pas à n'importe qui j'ai l’impression :bag:  mais bon,...
Pour Hotch je le vois mal dire: "Wow super de se servir des ordis à la demande!" même si il l'a fait aussi. :bad_mood: 
Cette fiction était drôle à écrire même si ça ne se passera pas dans la série. triste5 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------


« Bonjour Reid, content de te revoir parmi nous ! » le salua l'agent Hotchner.
Reid était sorti de l’hôpital quelques jours auparavant et avait pris le parti de venir voir ses collègues et amis au bureau. Morgan était exceptionnellement passé le prendre à son appartement, le petit génie étant obligé de se déplacer avec des béquilles.
« Content d'être de retour. » répondit Spencer Reid. Les bureaux de Quantico n'avaient pas changés, ils étaient toujours tels une ruche, en perpétuelle activité. Reid boitilla jusqu'à son bureau et s'assit.
« Si tu as besoin de quelque chose, demande nous. » lui dit Emily en lui souriant. JJ passa près de lui avec des feuilles et posa une main sur son épaule. « Tu nous a manqué Spence. »
« Tu nous a surtout fait une jolie trouille ! » blagua Morgan.
Reid était heureux de les revoir tous, aux petits soins pour lui, c'était agréable ; même si la réalité du travail les rattrapait tous et qu'ils durent repartir à leurs tâches quotidiennes.
Reid passa sa matinée à sautiller de son bureau à la machine à café et de la machine à café à son bureau. Il n'avait pas vraiment de travail à faire puisque personne ne l'attendait mais il était content d'être assis sur sa chaise et de se sentir revenir à la vie quotidienne.
Ces derniers jours il les avait passé à attendre la venue d'Asma qui, après ses prières à la mosquée, venait lui raconter la vie de dehors et passer du temps avec lui. Elle ne lui avait pas demandé ce qui l'avait fait assumer son opinion religieuse, elle se contentait du fait qu'il croyait et ça semblait la ravir au plus haut point. Il était heureux et espérait qu'il pourrait bientôt se laisser aller à penser à un futur pour eux deux... Oui, il commençait à entrevoir certaines possibilités bien que tout reste flou.
« ça va Reid ? » Rossi s'approcha de lui.
« Très bien pourquoi ? »
« Tu es là depuis des heures et tu n'as rien à faire. Tu veux venir boire un café dans mon bureau ? »
Reid hocha la tête et s'appuya sur sa chaise pour se redresser avant d'attraper la béquille qui l'aidait à marcher. Il n'était pas idiot et il savait que si Rossi lui proposait cette solution c'est qu'il souhaitait sans doute lui parler.
Rossi l'invita à s'asseoir et ferma la porte derrière lui.
« Un sucre ? »
« ça ira. » lui dit Spencer.
Le vieil agent s'assit sur le fauteuil à côté de celui de Reid et dit :
« Cette question sur la religion c'était pour ton amie ? »
Reid le regarda un instant, c'était ce genre de questions qu'il avait voulu éviter en ne parlant à personne d'Asma.
« J'avais besoin de faire le point sur certaines choses. » se contenta t-il de répondre.
Rossi ne disait rien mais Reid décida qu'il fallait peut-être mieux s'expliquer.
« Ce n'est pas mon premier accident en mission. » commença t-il. « Il y en a eu un autre qui m'a marqué de manière indélébile. » Les souvenirs du jeune homme refaisaient douloureusement surface. « Vous n'étiez pas encore là, c'était à l'époque où Gideon occupait ce bureau. » son regard balaya la pièce. « Un des psychopathes que nous recherchions m'a piégé et... il m'a administré des doses de dilaudid... J'ai cru mourir. » Il s'arrêta un instant, les souvenirs de son addiction revenaient à lui comme si ils avaient voulu reprendre le contrôle de son corps qu'il avait réussi à sevrer tant bien que mal ; comme un ancien alcoolique repensant à ses bouteilles. « Je me suis senti partir et j'ai vu la lumière... A partir de ce moment là rien n'a plus été pareil. »
Rossi le regardait sans rien dire.
« Lorsque je me suis effondré après la balle, j'ai sombré dans les ténèbres. C'était tout noir, tout noir, et j'entendais du bruit, je voulais bouger, mon corps était là mais il n'était rien j'étais comme prisonnier d'une capsule qui ne m'appartenait plus... »
« Et la Lumière ? » demanda Rossi.
« Elle est apparut dans ma vie le jour où j'ai perdu mon téléphone. » répondit-il.
Rossi sourit. Reid le regarda, il était soulagé de l'avoir dit à quelqu'un et surtout à quelqu'un qui comprenait ce qu'était la Foi.
« La croyance en Dieu et quelque chose de personnel et chacun a son propre cheminement. » finit par dire Rossi. « Je suis content pour toi. D'autant plus qu'elle m'a l'air d'être assez gentille. »
Reid lui lança le regard d'un enfant qui avait caché ce qu'il pensait être une bêtise et qui en était félicité.
Rossi laissa le jeune homme rejoindre ses amis le temps du déjeuner, il savait que Reid serait encore ici tout l'après-midi puisque c'était Morgan qui devait le ramener.
Spencer se retrouva face à l'agent Derek Morgan qui lui proposa un sandwich de la cafétéria.
« Tu manges avec moi ? »
Reid le regarda un instant se demandant à quelle sauce il allait être mangé.
« J'ai beaucoup de dossiers à voir, pas le temps d'aller avec les autres. » se justifia Morgan.
Reid accepta et s'assit près du bureau où l'attendait un sandwich.
« Alors tu te remets bien ? » dit-il en désignant sa béquille.
« D'ici une semaine je gambaderai comme un cabri. » répondit le jeune homme.
Morgan eut un petit sourire mais Reid savait que son ami avait autre chose derrière la tête.
« ça fait longtemps que tu la fréquentes ? »
Morgan avait finalement posé la question qui lui permettait d'entrer dans le vif du sujet.
« Assez oui. Depuis que je l'ai recroisée. »
« Reid, cela ne me regarde sans doute pas mais... tu penses sérieusement avoir un avenir avec elle ? »
« Que veux-tu dire ? »
« Reid vas-tu te convertir ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganette
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1096
Date de naissance : 01/09/2000
Age : 17
Localisation : A Quantico, au B.A.U., en train de me faire arrêter pour agression sur agent fédéral (je voulais juste faire un câlin moi !!)
Personnage préféré : Derek Morgan... MON CHOUCHOU <3
Loisirs : Esprits Criminels !!!! (nan sans blague ^^) Lire !!! (Particulièrement les romans à l'eau de rose... vi vi je sais je sais je suis une guimauve vivante) Le piano, le dessin et la natation !!
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière   Mar 27 Aoû 2013 - 18:27

Mince, j'en ai mis du temps oufouf1 
Roh CHOUCHOU les bonnes questions près de chez vous loool 
Nan j'avous que je vois mal Reid musulmans... après tout pourquoi pas hein, mais ça me ferait bizarre de me l'imaginer à la mosquée en train de prier...
CHOUCHOU a mit le doigt sur un point... important diablo  (pasque ssoussou s'est le meilleur euh ! boulet1 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lampégie
Agent rattaché au BAU
avatar

Féminin Nombre de messages : 494
Date de naissance : 04/08/1988
Age : 29
Localisation : Somewhere only I know...
Personnage préféré : Will/JJ/Hotch
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière   Mar 27 Aoû 2013 - 18:31

Les musulmans ne sont pas obligés de prier à la mosquée hein ^^
Et Morgan pour moi il a le côté grand frère moralisateur.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Reid ouvrit la bouche quelques secondes puis la referma, que répondre ? Reid savait que Morgan n'entendait plus rien à Dieu depuis des années et il en connaissait les raisons alors comment lui expliquer que lui avait l'impression d'avoir trouvé ce que beaucoup appelé « la petite flamme » ou la « lumière ».
« Je n'ai pas encore pris ma décision. » répondit-il. Cela laissait sous entendre qu'il y avait déjà réfléchit, et c'était vrai. Il y réfléchissait sans arrêt parce que ça soulevait beaucoup de questions et de réflexions dont certaines n'étaient pas des plus agréables. L'Islam avait mauvaise presse dans le monde occidentale depuis les attentats du World Trade Center et Reid savait que les musulmans étaient très vites fichés, surtout les nouveaux convertis qu'on trouvait plus impliqués et plus enclins à devenir des poseurs de bombes. Et puis pour beaucoup l'Islam était le refuge des personnes qui étaient en proie à un réel mal être, à un environnement familiale dans lequel il avait du manquer quelque chose... sans doute la séparation des parents, la volonté de reconstruire une famille dans des bases saines... Et pourtant... Pourtant beaucoup de gens avaient dit qu'un jour ou l'autre, ils avaient choisi une religion, à la suite d'un événement qui leur avait montré le chemin à suivre. Il avait l'impression que pour lui aussi, que le chemin était là, devant lui et qu'il pouvait y poser le pied quand il le voudrait mais que c'était encore difficile... C'était s'engager pour la vie, et faire un serment de faire de son mieux pour respecter les piliers, les cinq obligations à savoir reconnaître qu'il n'y avait qu'un seul dieu et que Mohammed est son prophète, la prière cinq fois par jour, le pèlerinage à la Mecque, le jeun du Ramadan ; et la charité...
« Fais attention à toi Reid, ne fous pas tout en l'air. » le prévint Morgan avant de mordre dans son sandwich ce qui eut pour effet de couper court à la conversation.
Lorsque Reid rentra chez lui, les mots de Morgan résonnaient toujours dans son esprit : « ne fous pas tout en l'air »... ça l'obsédait. « tout »... N'avait-il pas droit de choisir de lui-même ce qui lui paraissait bien pour lui ? Ça vie professionnelle devait-elle obligatoirement se conjuguer autour de l'idéal politiquement correct ? Et est-ce que l'administration aurait vraiment quelque chose à faire de sa conversion ? Il ne savait pas. Morgan était le seul qui lui avait demandé et Reid n'en avait jamais parlé à quelqu'un d'autres, pas même à Asma qui viendrait le voir dans la soir avec de quoi manger.
Il alla dans sa salle de bain et se mouilla le visage, s'était une manière qu'il avait de cacher ses troubles à son amie. Il voulait paraître aller bien malgré tout.
On sonna, et il alla ouvrir. Elle se tenait devant lui, souriante, un sac en toile dans les bras qui semblait déjà chargé de victuailles.
« Salam Aleykoum Spencer. » lui lança t-elle. Elle avait décidé de lui apprendre les rudiments de la langue arabe depuis qu'il lui avait dit qu'il s'ennuyait pendant sa rééducation.
« Waleykoum Salam Asma. » répondit-il.
Spencer s'était avéré un élève doué (mais qui en aurai douté) et c'était tristement qu'il avait décidé d'y mettre un terme pour essayer de regagner une routine de travail avec l'équipe à laquelle il était lié. Il ne fera pas comme Gideon, il n'abandonnerait pas sa famille ou ceux qu'il considérait comme l'étant.
Asma entra et posa le sac dans la cuisine de Reid avant d'en sortir les ingrédients. Elle tentait de lui apprendre à cuisiner mais c'était peine perdue. Reid était un bon élève sur tout ce qui touchait à l'esprit mais il avait bien plus de mal pour faire cuir des pâtes et elle sentait qu'il ne prenait pas vraiment de plaisir à manger, c'était de la « survie » plus qu'une envie. Il faisait parti de ces rares personnes qui trouvaient leur nourriture dans les livres, nourrissant leur esprit au détriment d'un corps qui s'était résigné à être malmené et oublié, tout juste contenté pour continuer à fonctionner au mieux. Asma avait décidé de tenter de lui faire goûter un peu à tout plein de saveurs venues d'ailleurs qu'elle avait appris au contact des autres, elle espérait qu'il serait réceptif et était contente de voir qu'il se prêtait à l'exercice en en profitant pour échanger quelques banalités en arabe. C'était amusant pour eux deux et la soirée passait à une vitesse incroyable. Quand ils eurent fini de cuisiner, et en attendant de pouvoir déguster, ils se posèrent dans le salon et Asma regarda autour d'elle balayant la pièce, tellement impersonnelle, du regard. Elle avait beau venir depuis plusieurs jours, elle était toujours surprise par le côté catalogue ou appartement de célibataire qui semblait être l'âme de l'appartement de Spencer Reid.
« Elle n'avance pas beaucoup ta partie d'échec. » lui dit-elle en s'arrêtant sur le jeu qui n'avait pas bougé d'un pouce depuis qu'elle venait.
« J'attends mon adversaire. » se contenta de répondre Reid.
Elle hocha la tête sans dire ce qu'elle pensait du fait que son adversaire ne reviendrait sans doute jamais à en juger par la poussière sur l'échiquier.
Spencer aida Asma à mettre la table, elle commençait à faire comme chez elle et à sortir les assiettes et couverts des différents placards. Elle semblait se sentir à l'aise et ça lui plaisait. Ils se mirent à table et parlèrent de tout et de rien, mais surtout de la présentation d'Asma à l'université qui approchait et qui faisait qu'elle devait partir tôt ce soir pour continuer à écrire.
Elle le salua à la porte et lui souhaita une bonne soirée, avant de partir et de laisser Spencer face à un appartement incroyablement vide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganette
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1096
Date de naissance : 01/09/2000
Age : 17
Localisation : A Quantico, au B.A.U., en train de me faire arrêter pour agression sur agent fédéral (je voulais juste faire un câlin moi !!)
Personnage préféré : Derek Morgan... MON CHOUCHOU <3
Loisirs : Esprits Criminels !!!! (nan sans blague ^^) Lire !!! (Particulièrement les romans à l'eau de rose... vi vi je sais je sais je suis une guimauve vivante) Le piano, le dessin et la natation !!
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière   Mar 27 Aoû 2013 - 18:51

J'imagine trop Reid parlé arabe... Mais c'et vrai que cela ferait à choque aux gens de voir Reid convertit et j'imagine très bien la mauvaise étiquette qu'il collerait à Asma. Mais j'ai encore bien rit quand Reid à évoqué les 5 piliers ! En gros c'était "Je veux bien le gâteau chocolat, mais si c'est pour faire du sport après... je crois que je vais me contenter de lécher la vitre" loool 
Hâte de voir la suite !
:love5: 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lampégie
Agent rattaché au BAU
avatar

Féminin Nombre de messages : 494
Date de naissance : 04/08/1988
Age : 29
Localisation : Somewhere only I know...
Personnage préféré : Will/JJ/Hotch
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière   Mar 27 Aoû 2013 - 18:55

J'adore ton expression, je vais la noter :top_1:J'ai bien rit en la lisant sourit_vert
Et oui c'est facile sans les contraintes ^^

------------------------------------------------------------------------------------

Le jeune homme s'assit sur son canapé et fixa le jeu d'échec poussiéreux qu'il avait laissé là en attendant Gideon. Il l'avait attendu, peut-être était-il tant de passer à autre chose. Il ne savait pas. Il le laissa là sans y toucher et se persuada qu'il était tant d'aller dormir. Il se leva et regarda par les fenêtres, il ne faisait pas encore vraiment nuit, tout juste le ciel commençait à s'assombrir. Il soupira et alla chercher les boites de pilules qu'il rangeait dans la salle de bain pour ne pas qu'Asma les trouve en ouvrant un placard, il avait honte de cette addiction. Il posa les boîtes sur la table de nuit et alla remplir un verre d'eau avant de s'asseoir et de contempler les médicaments. Serait-il un jour assez fort pour se sevrer complètement ? Il avait besoin de ces médicaments, enfin il avait l'impression qu'il en avait besoin. Il sortit deux pilules et les avala avant de se coucher dans le lit en espérant que Morphée vienne rapidement l'emporter dans le sommeil le plus neutre possible. Spencer était un anxieux de nature et le moindre questionnement remettait sa vie en question.
Il fut réveillé par la sonnerie de son portable qu'il décrocha tant bien que mal sans ouvrir les yeux et en marmonnant un « Spencer Reid ».
« Reid c'est Morgan, on a une affaire, tu viens ? »
Reid n'était pas censé retravailler avant une bonne semaine amis il répondit naturellement :
« Oui. » avant d'ajouter après un bref silence : « Morgan ? »
« Oui ? »
« Tu peux passer me prendre ? »
« Bien sûr. »
Ils raccrochèrent. Reid alluma la lumière sur la table de chevet, il était encore bien tôt, finalement c'était plutôt bien qu'il se soit couché avec les poules. Il se dirigea vers la salle de bain et commença à se préparer en boitillant un peu. Torse nu devant le miroir il regarda un instant sa cicatrice, elle n'était pas immense mais encore bien récente comme pour lui rappeler ce qui s'était passé la dernière fois. Il tressaillit et finit de s'habiller en essayant de ne pas y penser, après tout Hotch l'affecterai sans doute au bureau étant donné qu'il avait du mal à marcher, c'était son cerveau qu'on exploitait le plus dans l'équipe, pour le côté physique ils avaient Morgan. Comme pour se rassurer il murmura un bref « Insh'Allah » qu'il arrive ce que Dieu avait écrit. Il quitta son appartement un petit sac de voyage avec lui ; et descendit rejoindre son ami sur le trottoir.
« ça va Reid ? » l'interrogea Morgan.
« Très bien. » répondit-il.
« Tu as une tête de déterré. » continua t-il avant de voir que Reid avait choisi de ne pas répondre à ce genre de provocation et ils firent la route jusqu'à Quantico en silence.
« Tu es venu Reid ? » demanda Prentiss en le voyant devant elle. « Je pensais que tu profiterais de tes derniers jours de liberté sans te soucier des psychopathes. »
Pour toute réponse il lui sourit. Elle attrapa des papiers et les fourra dans son sac avant d'aller en salle de réunion où tous les autres étaient déjà.
Les photos apparurent sur l'écran tandis que JJ décrivait l'affaire. Des disparitions et des corps qui réapparaissaient des années plus tard fraîchement assassinés. La routine ou presque. L'équipe devait partir dans l'Ohio et le jet les attendait déjà et ils s'empressèrent de le rejoindre pour les quelques heures de vols qu'ils allaient devoir passer à réfléchir pour certains et finirent leur nuit pour les autres. Reid avait décidé d'envoyer un message à Asma pour la prévenir qu'il ne serait pas là quelques temps. A cette pensée son cœur se serra mais il était décidé à continuer à travailler pour le FBI et à aller sur le terrain... Il se consola en se disant que ça serait pour elle aussi l'occasion de finir d'écrire pour l'université, mais il savait aussi que la fin de l'année scolaire et des études de la jeune femme marquerai son entrée dans la vie active et qu'elle chercherai à fonder un foyer. C'était une épée de Damoclès qu'il avait suspendu au dessus de sa tête et qui allait tomber, il le savait, et chaque jour qui passait était un pas vers l'échéance.
« Reid ? » Hotch le tira de ses pensées.
« Oui ? »
« On te demandait ce que tu pensais de tout ça. » lança son patron avec une mine entre l'exaspération et la curiosité.
« Euh, je pense que le coupable doit faire une fixation sur une certaine tranche d'âge et quand elles sont trop vieilles, il passe à autre chose. »
Les autres le regardèrent silencieusement et Reid esquissa un sourire comme si il avait bien fait en donnant ce genre de réponses.
L'avion se posa et ils furent tous conduit au commissariat où Hotch délégua les tâches aux autres avant de se tourner vers Reid.
« ça va Reid ? »
« Oui pourquoi ? »
« Dans l'avion tu n'étais pas avec nous. »
« Je n'ai pas assez dormi. » dit-il.
« Bien, tu ne risques pas de dormir beaucoup plus ici. Je reste avec toi au cas où. »
« Au cas où quoi Hotch ? Je suis au commissariat, l'endroit le plus sûr dans cette ville, il ne m'arrivera rien. »
« Tu es toujours en arrêt. »
Reid le regarda un instant et il vit Hotch esquisser un petit sourire qui ne dura qu'une fraction de secondes. Il avait de la chance d’avoir une équipe aux petits soins pour lui.
Reid se tourna vers les cartes et les photos et son cerveau se mit à travailler.
Les autres ramenaient ça et là des éléments qui les aidait à établir un profil du tueur et manifestement kidnappeur. Quand la nuit tomba, ils étaient en mesure de donner un profil aux équipes de police avant de prendre la décision d'aller se reposer dans un hôtel proche.
Reid se posa sur son lit et sortit son téléphone, Asma lui avait laissé un message d'encouragement et une invitation à la prudence, elle prierait pour lui et pour l'équipe, que tout le monde rentre sain et sauf. Il entendit frapper et reposa le téléphone portable.
« Oui ? » demanda t-il.
« Reid, c'est Hotch. »
Le petit génie se mit debout et alla ouvrir à son supérieur.
« ça va ? » demanda celui-ci en indiquant la blessure du jeune homme.
« ça ne me fait plus trop souffrir. » répondit-il. « c'est le principal. »
Hotch le regarda de haut en bas.
« Morgan m'a parlé. » dit-il.
« De ? » interrogea Reid.
« De ta probable conversion à l'Islam. » répondit Hotch.
Reid resta un instant silencieux, il ne savait pas si il devait bien le prendre ou pas. Morgan était allé cafter à son supérieur, comme pour les cauchemars... « Quel ami... » pensa Reid.
« Reid, tu fais ce que tu veux, ça ne changera pas notre confiance en toi et ça ne remettra pas en question ta place dans l'équipe. Mais je voudrais te demander si tu le fais pour toi ou pour Elle ? »
Spencer se doutait bien que son choix, alors même qu'il n'était encore qu'en réflexion, allait être remis en question de manière permanente sur la question de la sincérité de son intégration dans cette nouvelle foi.
« Je le fais pour moi. » dit il. « Hotch je ne sais même pas si elle voudrait de moi, ce choix je le fais pour moi, quelque soi ses sentiments envers moi et les miens envers elle. »
Hotch lui sourit et dit :
« C'est ce que je voulais entendre. Bon je rangerai les clefs du jet dans un lieu sûr au cas où alors. »
Reid le regarda amusé.
« Je plaisante Reid, je n'ai pas les clefs du jet. »
Hotch posa sa main sur l'épaule du jeune homme.
« Ne doute pas de ses sentiments pour toi, elle t'a veillé comme seule une femme amoureuse le ferai. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganette
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1096
Date de naissance : 01/09/2000
Age : 17
Localisation : A Quantico, au B.A.U., en train de me faire arrêter pour agression sur agent fédéral (je voulais juste faire un câlin moi !!)
Personnage préféré : Derek Morgan... MON CHOUCHOU <3
Loisirs : Esprits Criminels !!!! (nan sans blague ^^) Lire !!! (Particulièrement les romans à l'eau de rose... vi vi je sais je sais je suis une guimauve vivante) Le piano, le dessin et la natation !!
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière   Mar 27 Aoû 2013 - 19:43

Non mais alors là c'est le ponpon ! Pour un petit Einstein, l'en capte pas une le ptit Reid. S'il a cafté CHOUCHOU, c'est pour son bien ! Déjà qu'il l'emmène tous les matins et le ramène tous les soirs, pourraient être reconnaissant un peu drunken colere 
Bon, ça c'est fait angel (mais CHOUCHOU et moi on attend des excuses hein ! Twisted Evil )
Rod c'es trognon de pomme la fin love_4 Hâte de voir la suite ! Ca risque d'être drôle sourit2 
PS : je t'ai déjà sortie mon expression de tête de déterrée ? Sinon ça veut dire que CHOUHCOU et moi on a lien, c'est clair ! nut 
PPS : oui en général mes expressions valent le détour. Comme tu le sais, j'ai grandit en regardant NCIS, alors avec Ziva et ses expressions de traviolles bah... ça a déteint angel 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lampégie
Agent rattaché au BAU
avatar

Féminin Nombre de messages : 494
Date de naissance : 04/08/1988
Age : 29
Localisation : Somewhere only I know...
Personnage préféré : Will/JJ/Hotch
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière   Mar 27 Aoû 2013 - 20:04

Chouchou il cafte souvent et puis l'empreinte carbonne touça...
Je vais faire un carnet avec tex expressions ^^ langue 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


« Ne doute pas de ses sentiments pour toi, elle t'a veillé comme seule une femme amoureuse le ferai. » la phrase que Hotch avait prononcée résonnait dans l'esprit de Reid alors même qu'ils étaient sur le chemin du retour, le criminel entre les barreaux d'une prison attendant son procès.
Il avait hâte de rentrer chez lui, la fatigue, un peu de douleur, l'envie de la revoir ; mais il devait d'abord changer certaines choses alors quand JJ passa près de lui dans l'avion il l'arrêta.
« JJ tu peux me ramener chez moi ce soir ? » demanda t'il.
Elle le regarda surprise et puis elle répondit en souriant :
« Pas de problème Spence. »
Elle alla s'asseoir plus loin le laissant seul, pensif, à regarder Morgan. Il ne voulait pas faire le trajet avec lui, il avait dépassé les limites en allant voir Hotch pour lui raconter ce qu'ils s'étaient dit. Il avait l'impression que Morgan le considérait comme une enfant alors qu'il aurait voulu être considéré comme un homme.
Quand le jet atterri Hotch leur permis de partir chacun de leur côté, remettant la paperasse au lendemain et Spencer s'empressa de disparaître près de JJ laissant Morgan seul à les regarder s'éloigner. Reid le savait, il sentait le regard surpris de Morgan dans son dos et il pouvait deviner que Rossi les regardait tout deux également, peut être qu'il comprenait que Morgan avait dépassé les bornes.
« Merci JJ. » dit Spencer une fois qu'il fut monté dans la voiture.
« C'est normal Spencer. Morgan ne pouvait pas te ramener ? » se risqua t-elle à demander.
« Je pense que Morgan ne me ramènera plus, je me débrouillerai avec les bus. » lança t-il en pensant qu'il allait devoir minuter tout ça pour ne pas être en retard.
« Je peux venir te prendre si tu veux. » proposa t-elle avec toute la gentillesse qui la caractérisait et qui faisait qu'au début Spencer avait envisagé qu'il eut pu se passer quelque chose entre eux.
« ça va te faire faire un détour. » répondit-il.
« Si tu as besoin n'hésites pas quand même ; je peux venir au métro si tu veux. »
JJ était une perle, sans doute la personne avec qui il avait le plus d'affinités dans l'équipe, celle qui lui paraissait la plus normale, la plus humaine. Ça semblait être également le cas pour JJ, Spencer avait été désigné comme parrain de son petit garçon et il en était très touché, désormais il savait qu'ils étaient lié par delà le travail.
« Merci JJ. »
Elle n'insista pas sur les raisons qui le poussait à ne plus fréquenter la voiture de Morgan, et qui allait sans doute limiter le dialogue dans l'équipe au rapport strictement professionnel entre les deux hommes ; alors elle choisit de raconter les dernières nouvelles d'Henry à l'école ce que Spencer apprécié énormément.
« Il veut que tu lui apprennes à jouer aux échecs ! » lança t-elle au milieu de la conversation. « Il réclame tout le temps depuis qu'il a vu des échiquiers au parc. »
Spencer sourit, ce petit garçon était une perle.
« Il est un peu petit mais les échecs ça se pratique à tout âge. Je lui apprendrais aussi à compter les cartes au Black Jack. »
« Concentrez-vous sur les échecs, tu lui apprendras à tricher au casino quand il sera majeur. »
Spencer rit, il n'avait nullement l'intention de lui apprendre à compter les cartes au Black Jack, mais il savait que JJ était très protectrice avec son petit bébé et il aimait évoquer ce genre de choses pour l'effrayer.
« JJ » commença t'il « ça te gênerai si je devenais musulman ? »
« Reid, pour moi tu resteras le même quoi que tu choisisses d'être ou de faire, tu es le parrain d'Henry et j'ai confiance en toi. Tu as le droit de choisir d'être celui que tu veux. »
Il lui sourit.
« Par contre, c'est mon avis, j'aime beaucoup ton amie mais elle m'a dit qu'elle avait eu plusieurs propositions de fiançailles auprès de ses parents... et je ne sais pas si tu l'aimes mais fais attention à toi Spencer. »
Elle avait prononcé son prénom en entier, ce qui était peu habituel dans la bouche de JJ mais Reid restait bloqué sur ce qu'elle lui avait dit : Asma était déjà très convoitée.
Ils continuèrent leur route et JJ déposa Reid au bas de l'immeuble.
« Passes une bonne soirée Spence. »
« Merci, toi aussi JJ ? Salue Will et Henry de ma part. »
Elle lui fit un signe de la main et la voiture reprit sa route, laissant le jeune homme devant la bâtisse en béton. Il monta les escaliers presque automatiquement tourna sa clef dans la serrure et entra. L'esprit fixé sur des pensés négatives... Morgan qui le prenait pour un bébé, Asma qui avait déjà eut des demandes de fiançailles, peut-être ne lui avait-elle pas dit qu'elle en avait accepté une... Oui mais Hotch lui avait dit qu'elle l'aimait.... Spencer était en proie à des combats dignes des petits anges sur les épaules dans les dessins animés. Son petit démon trouvait toutes les pensées négatives tandis que le bon ange essayait de lui donner une raison d'y croire. Il savait que pour faire cesser les voix, il lui fallait aller dormir avec une bonne dose de pilules ou trouver une réponse...
Il regarda l'horloge, elle affichait 9.30 pm était-ce seulement l'heure de demander des réponses ?
Il alla dans la salle de bain et se passa de l'eau sur le visage avant de se regarder dans la glace. Si Morgan avait eu raison sur une chose c'est bien qu'il ressemblait à un cadavre. Il était pâle, fatigué, les yeux cernés de bleu. Qui pourrai franchement avoir envie de passer sa vie avec un être comme lui qui avalait des pilules à longueur de journée et qui semblait se laisser consciemment mourir à petit feu devant ses amis sans jamais prendre une décision pour sa vie à lui... Toujours obligé de se faire tenir la main. A cet instant il se détestait et se regardait avec mépris. Son regard se posa sur l'armoire à pharmacie, dans un élan de colère il balaya du revers de la main ses médicaments pour les migraines et pour dormir et les flacons se brisèrent sur le sol, laissant les pilules s'éparpiller partout dans la pièce. Il lava les mains, puis les bras, le visage, les cheveux, les oreilles, puis les pieds, … il avait besoin de se poser et il s'inclina avant de se prosterner.
Il se releva calmé et se dirigea vers le salon avant de s'arrêter devant le jeu d'échec. Cette fois-ci, il était temps. Il attrapa le plateau et retira les pièces avant de les frotter avec un torchon pour retirer la poussière pour pouvoir les ranger soigneusement. Il reposa ainsi le plateau propre et prêt à servir, « peut-être avec Henry » pensa t-il.
Il composa le numéro d'Asma qui passa sur répondeur. Il lui laissa au répondeur un message :
« Salam Aleykoum Asma, je suis rentré. J'aurai besoin de te parler. Rappelle moi. A bientôt. »
Et il alla dans la chambre pour tenter de dormir, pour la première fois, sans ses pilules.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganette
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1096
Date de naissance : 01/09/2000
Age : 17
Localisation : A Quantico, au B.A.U., en train de me faire arrêter pour agression sur agent fédéral (je voulais juste faire un câlin moi !!)
Personnage préféré : Derek Morgan... MON CHOUCHOU <3
Loisirs : Esprits Criminels !!!! (nan sans blague ^^) Lire !!! (Particulièrement les romans à l'eau de rose... vi vi je sais je sais je suis une guimauve vivante) Le piano, le dessin et la natation !!
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière   Mar 27 Aoû 2013 - 23:51

Roh ! Mais si il veut que CHOUCHOU arrête de le traiter comme un bébé, il doit arrêter de se comporter comme un bébé ! Ce n'est pas ne le fuyant en rentrant avec J.J. comme passe pour un grand garçon... et encore moins quand on a peur de tout le monde (je sais que je suis mal placé, mais j'ai horreur qu'on s'en prenne à CHOUCHOU... même fictivement :boude: )
Yes un carnet ! Pourquoi pas ? Faudrait que je t'en sortes d'autres, à l'occaz' !
Bon... Asma fiancée... je suppose qu'on va avoir droit à un happy end, genre mariage et bébé (après conversion) et la rencontre avec les parents, réconciliation avec Morgan, partie d'échecs avec Henry... j'ai hâte !!! youpi_stars 
:love5: 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lampégie
Agent rattaché au BAU
avatar

Féminin Nombre de messages : 494
Date de naissance : 04/08/1988
Age : 29
Localisation : Somewhere only I know...
Personnage préféré : Will/JJ/Hotch
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière   Mer 28 Aoû 2013 - 6:33

Oui ça sent la fin, déjà ^^
Quant à Morgan, il va peut-être devoir finir par comprendre que Reid vole de ses propres ailes aussi.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La nuit fut agitée et Reid voulu à plusieurs reprises se lever pour aller chercher dans la poubelle de la salle de bain les pilules au milieu des bouts de verre brisés et des morceaux de coton usagers mais il tint bon et se rendormit à chaque fois. Quand son réveil sonna, il se réveilla pâteux et pas très en forme, comme un drogué à qui il manquait sa dose. Il alla tout de même se préparer comme d'habitude mais en passant devant la poubelle de la salle de bain il eut comme une envie de récupérer ses pilules pour chasser ce mal être qui le tenait depuis la veille, quand il se pencha il aperçut son reflet dans le miroir et s'arrêta immédiatement. Non, il ne pouvait pas, c'était comme la cigarette, une question de volonté. Enfin il allait s'en persuader et s'interdire d'y revenir.
Il alla dans son salon et posa son téléphone sur la table le temps de se préparer un café. A peine le temps de lui tourner le dos qu'il se mit à vibrer. Il se retourna et regarda le nom s'afficher.
Asma... il saisit le portable et décrocha :
« Allô ? »
« Spencer, je viens d'avoir ton message, que se passe t-il ? »
l'entendre à l'autre bout du fil ramena Spencer à la soirée de la veille et à ce que lui avait dit JJ.
« On peut se voir aujourd'hui ? » demanda le jeune homme. « Je dois te parler en face. »
Tout cela n'était pas pour rassurer la jeune femme qui, à l'autre bout du fil dit :
« Rien de grave ? »
« Ce n'est pas grave mais je dois te parler. » se contenta il de répondre.
« Je peux venir ce soir vers 7.00 p.m. »
« Merci. A ce soir alors, passe une bonne journée ».
Il raccrocha et se prépara à prendre le métro pour rejoindre le bus ou JJ, au choix, de l'autre côté. En sortant il prit soin de vider la poubelle de la salle de bain pour ne pas être retenté d'aller y fouiller si il se sentait mal.
Dans le métro il essaya de lire mais ses mains tremblait et il avait des douleurs dans la tête ; peut-être était-il plus accroc qu'il ne le pensait à ces petits médicaments et dire qu'ils étaient en vente libre...
Il sortit du métro et trouva la voiture de JJ qui était garée là, elle était venue, fidèle au poste, comme toute amie qui se respectait.
« Coucou Spence ! » lança t-elle à son ami.
« Merci JJ. » répondit-il simplement. « Tu viens de déposer Henry à l'école ? » ajouta t-il dans l'espoir qu'une conversation lui occupe assez l'esprit pour ne pas avoir l'air de s'être sevré la veille.
« Oui, aujourd'hui ils font une sortie au parc pour profiter du retour des beaux jours. » JJ se lança dans les explications sur la scolarité d'Henry et Reid l'écouta, commentant de temps en temps jusqu'à leur arrivé aux bureaux de Quantico où ils entrèrent ensembles.
Prentiss leva les yeux vers Reid et dit :
« Reid, Hotch veut te voir. » Il la regarda sans trop comprendre et se dirigea vers le bureau de l'agent Hotchner.
« Ah Reid, content de te revoir. Comme tu as repris tes fonctions, il serait temps d'apporter une réponse à la proposition que l'agent Strauss t'avait faites sur les heures d'enseignement en plus. »
Reid se souvenait à présent, ça remontait à quelques semaines déjà, il avait tardé à répondre avec tout ce qui s'était passé.
« C'est d'accord. » dit-il.
Hotch nota sa réponse sur le dossier et le laissa signer avant de poser les papiers sur son bureau, il les transmettrait à Strauss avec les dossiers de la dernière affaire.
Reid s’apprêtait à partir quand il entendit :
« Qu'est-ce qu'il se passe avec Morgan ? »
Comme il l'avait pressentit ce n'était pas passé inaperçu mais il prit le parti de mentir, c'était idiot mais il était sur les nerfs et ne voulait pas que ça dérape en règlement de comptes.
« Rien, JJ m'a proposé et j'ai dit oui, c'est tout. »
Il laissa Hotch là, incrédule. Mentir à un agent des sciences du comportement quelle idiotie.
Il retourna à son bureau et essaya de se concentrer sur ses dossiers en les remplissant rapidement, peut-être plus encore que d'habitude.
« Wow Reid. » commenta Prentiss. « Tu as avalé un lion ? »
Il répondit vaguement : « Je cherche juste à être efficace. » et il continua son petit manège jusqu'à la pause café qu'il s'octroya avec JJ. Il jeta un coup d’œil vers le bureau de Morgan qui discutait avec Prentiss tout en remplissant ses papiers puis qui tourna la tête vers Spencer et JJ. Reid avait peur d'avoir dépassé les bornes en l'excluant de sa vie mais il était blessé et actuellement très stressé et il préférait ne pas avoir à lui parler et tant pis si il perdait un ami.
La journée se passa, longue et stressante pour un Spencer déjà à cran. Quand il fut autorisé à partir il donnait l'impression de faire tout les efforts du monde pour ne pas paraître stressé aux yeux des autres en pratiquant des exercices de respiration qui lui occasionnaient des souffrances au niveau de l'abdomen mais peut-être que la souffrance lui permettrait de passer outre et de bien se rappeler pourquoi il arrêtait les médicaments.
JJ le déposa au métro et il la remercia, elle faisait des détours pour lui et il appréciait le geste de son amie qui lui évité le bus et les discussions sur Morgan. Il descendit dans le métro et se laissa ramener chez lui dans un état proche d'un toxico en attente de cocaïne.
Il approcha de son immeuble et constata que les poubelles avaient été vidée, c'était mieux ainsi. Il rentra chez lui et se prépara un café en pensant : « d'abord les pilules, ensuite la caféine. Une chose à la fois. » Le plus gros soucis était sans doute que la caféïne occasionnait du stress et des tremblements mais c'était mieux que l'alcool ou le tabac.
On sonna et il alla ouvrir, c'était Asma.
« Salam Aleykoum Spencer, comment vas-tu ? »
« Waleykoum Salam Asma, je vais... bien » choisit-il de répondre.
« Ton message m'a inquiété. » poursuivit-elle.
« Asma... » Il la regarda, aujourd’hui il n'avait pas la patience de tourner autour du pot, il avait envie de tout dire. « j'ai plusieurs choses à te dire. »
Il l'amena s'asseoir sur le canapé, ça risquait de prendre un peu de temps.
« Tout d'abord, je voulais te dire qu'en ce moment je remets beaucoup de choses en question et c'est bien, là n'est pas le problème mais j'essaye de changer, d'être meilleur, et je dois faire certains sacrifices qui me coûtent mais qui seront salvateur à la fin. » Son esprit n'était pas très clair et ça se ressentait sur ses phrases.
« Ce que je veux dire, c'est que j'ai décidé d'arrêter les médicaments que je prenais tous les jours alors je suis sur les nerfs, je suis désolé. »
Elle hochait la tête sans trop comprendre où il voulait en venir.
« Hier j'étais énervé et j'ai tout jeté. » il se tut un instant. « Et je me suis agenouillé, j'en avais besoin, j'avais besoin de trouver du calme et de la sérénité quand tout autour de moi tout à semblé changer. »
Il ne mentionna pas ce que JJ lui avait dit, ni sa décision d'éloigner Morgan de sa vie.
« Asma, je veux me convertir. » lui dit-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganette
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1096
Date de naissance : 01/09/2000
Age : 17
Localisation : A Quantico, au B.A.U., en train de me faire arrêter pour agression sur agent fédéral (je voulais juste faire un câlin moi !!)
Personnage préféré : Derek Morgan... MON CHOUCHOU <3
Loisirs : Esprits Criminels !!!! (nan sans blague ^^) Lire !!! (Particulièrement les romans à l'eau de rose... vi vi je sais je sais je suis une guimauve vivante) Le piano, le dessin et la natation !!
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière   Mer 28 Aoû 2013 - 20:26

Ah ouais carrément, le virer de sa vie ! Pire que le supprimer sur FAcebook alors... affraid  Vraiment pas bien le petit Reid !
Comment ça, ça sent déjà la fin ? triste5 gloups 
Et puis ne prends pas beaucoup de pillules, mais TRES BEAUCOUP de pillules !! Rolala, je sens que CHOUCHOU va servir de punshing-ball super_enerv 
Hâte de voir la suite, comme d'hab ! :love5: (Et pas la fin hein ! grrrrrrr )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lampégie
Agent rattaché au BAU
avatar

Féminin Nombre de messages : 494
Date de naissance : 04/08/1988
Age : 29
Localisation : Somewhere only I know...
Personnage préféré : Will/JJ/Hotch
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière   Mer 28 Aoû 2013 - 20:39

Il est vexé Reid, alors il fait comme moi, il boude de manière exagérée ^^

C'est l'avant dernier chapitre là... Mais j'écrirai éventuellement une suite

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Asma le regarda et dit « Mash'Allah » pour le féliciter mais son regard trahissait son incompréhension, peut-être le trop plein d'informations d'un seul coup.
« Je suis très contente pour toi Spencer. » dit-elle voyant qu'il attendait sa réponse. Voir quelqu'un rejoindre la communauté était toujours quelque chose de réjouissant pour un croyant, quel qu'il soit d'ailleurs. « Quand tu m'as dit que tu croyais en Dieu j'espérais que ce moment arrive. » continua t-elle un peu plus sûre d'elle.
« J'y ai beaucoup réfléchi, ça fait plusieurs mois que ça tourne dans ma tête et que je cogite là dessus, sur Dieu, sur l'Islam, sur tout ça. »
Les yeux de Reid semblait vouloir expliquer sa pensée plus vite que la parole ne pouvait le faire, ils s'agitaient beaucoup, comme pour chercher tout ce qu'il avait à dire.
« Tu l'as dit à quelqu'un d'autre ? » demanda t-elle.
« Mes amis le savent. » répondit-il.
Par « amis » il désignait tous les membres de son équipe et elle le savait, il n'avait qu'eux.
« Comment ont-ils réagi ? » interrogea t-elle en fronçant les sourcils, légèrement anxieuse de savoir si c'était ce qui l'avait mis dans cet état.
« Les filles l'ont bien pris, j'ai même le soutien de JJ. »
« Elle est très gentille. » lui dit Asma en hochant la tête, mais cette première partie de réponse sous entendait que tous ne l'avait pas pris aussi bien.
« Hotch me soutient et m'a assuré qu'il me garderait dans l'équipe, Rossi est heureux pour moi. » Il marqua une pause, l'évocation du nom suivant lui coûtait un peu. Il ouvrit la bouche et dit :
« Pour Morgan, je crois qu'il ne comprend pas. »
Il avait atténué la réalité, il n'avait pas mentionné qu'il ne lui parlait plus et qu'actuellement ils se regardaient l'un l'autre sans se dire un mot.
« Tu penses ? »
« Oui, Morgan ne croit plus en Dieu, il a perdu la foi très jeune, et ça peut se comprendre » le défendit-il. « Entre ce qu'il a vécu et le travail qu'on fait il y a de quoi douter. Alors depuis que je lui ai dit ça il en parle autour de lui et essaye de me dire que je fais une erreur. »
Il la regardait les yeux un peu perdu, comme si il parlait avec quelqu'un qui pouvait comprendre son ressenti parce qu'elle ne connaissait que peu Morgan.
« Il est allé s'empresser de tout dire à Hotch qui est venu me voir et qui m'a dit que je devais suivre le chemin que je voulais, mais il lui a dit, comme il a dit à Gideon que je faisais des cauchemars, comme il a fait remarquer aux autres que j'avais des soucis pour tirer quand je suis arrivé au FBI. C'est comme si il me remettait sans cesse dans la position de l'enfant. »
Asma cherchait à croiser le regard du jeune homme qui baissait les yeux parce qu'il évoquait quelque chose de douloureux.
« Il le fait sans doute pour te protéger. »
« Je n'ai pas besoin qu'on me protège. » répondit-il calmement.
« C'est parce qu'il tient à toi Spencer, il a peur que tu ais des soucis et il a peur de ne pas être le mieux placer pour en parler avec toi. Il a cette place du grand frère qui peut protéger mais qui ne sait pas conseiller parce qu'il n'a sans doute pas cette expérience de la vie qu'ont Messieurs Rossi et Hotchner, et qui tiennent le rôle d'un père ou d'un aîné qui peut te conseiller. »
Reid leva les yeux vers elle et croisa son regard, il ne rebaissa pas la tête et croisa ses mains.
« Es-tu sûre de ne pas avoir fait des études de psychologies ? »
Elle sourit et décida qu'il était temps de changer de sujet de conversation.
« Tu as rangé ton jeu d'échec ? » dit-elle en désignant l'échiquier vide.
« Oui, un nouvel adversaire m'attend. » il sourit en pensant à Henry ce qui le ramena à JJ et à ses révélations.
« Asma, j'ai quelque chose à te dire. »
Elle le regarda curieuse mais un peu angoissée par le ton qu'il avait pris.
« Asma, est-ce que tu t'es déjà rendu compte que tu tenais à quelque chose au moment où tu as failli le perdre ? »
Spencer cherchait la manière la moins nocive d'aborder ce sujet épineux, une sorte de pente savonneuse.
« Que veux-tu dire ? » lui demanda t-elle.
« Je veux dire que j'ai peur » Il la regarda un instant sans rien dire avant de faire un haussement de sourcils qui se voulait sérieux et il continua « Aujourd'hui j'ai peur de te perdre. »
Elle resta là sans rien dire surprise, et les secondes parurent durer une éternité à un Spencer qui venait de faire une déclaration d'amour à la femme qu'il aimait sans savoir si c'était réciproque et si elle était vraiment libre.
« Pourquoi as-tu peur de me perdre ? » demanda t-elle.
Il répondit.
« Parce que JJ m'a dit que tu avais déjà eu des propositions de fiançailles officielles. »
Asma le regarda en silence, sans doute était-elle étonnée que JJ l'ai dit à Spencer mais au final ça ne semblait pas changer grand chose pour elle.
« Je ne suis pas fiancée. On m'a fait des propositions mais j’ai refusé. » Elle se tut un instant comme pour peser le poids des paroles qu'elle allait dire :
« Mais... » dit-elle en essayant elle aussi de trouver les mots à mettre sur sa pensée. « Oui j'ai déjà réalisé que je tenais à quelqu'un à ce point là. C'est le jour où Pénélope m'a appelée et qu'elle m'a dit ce qui t'était arrivé. J'ai eu peur. Peur parce que je n'avais pas réalisé que je pouvais te perdre comme ça. Je n'avais pas réalisé la place que tu avais prise dans ma vie. »
Elle lui sourit timidement. Ils y étaient, après des semaines à se poser des questions, chacun avait enfin les réponses qu'ils attendaient. A cet instant tout semblait aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganette
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1096
Date de naissance : 01/09/2000
Age : 17
Localisation : A Quantico, au B.A.U., en train de me faire arrêter pour agression sur agent fédéral (je voulais juste faire un câlin moi !!)
Personnage préféré : Derek Morgan... MON CHOUCHOU <3
Loisirs : Esprits Criminels !!!! (nan sans blague ^^) Lire !!! (Particulièrement les romans à l'eau de rose... vi vi je sais je sais je suis une guimauve vivante) Le piano, le dessin et la natation !!
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière   Jeu 29 Aoû 2013 - 23:48

Rooooh !!! C'est trognon de pomme !!love_4  (tu peux la noter dans ton carnet celle-la nut )
Bon, y'a toujours pas de bisous, mais c'est Reid, faut y'aller step by step angel 
Ah ! Tu vois Reid, Asma elle a raison ! (les femmes ont toujours raison diablo ) CHOUCHOU, il veut jouer au super-héro (et il le fait juste trooooooop bien cant_wait ) donc arrête de te prendre la tête !
Tu vois, je fais des efforts, j'ai pas commencé par ça applaud (merci moi, moi aussi je t'applaudis nut )
Hâte de voir la suite :love5: 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lampégie
Agent rattaché au BAU
avatar

Féminin Nombre de messages : 494
Date de naissance : 04/08/1988
Age : 29
Localisation : Somewhere only I know...
Personnage préféré : Will/JJ/Hotch
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière   Ven 30 Aoû 2013 - 8:19

Héhé ^^ merci. :calin: 

Bon allez le dernier chapitre sourit_vert 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Reid était dans les bureaux du FBI, il se tenait debout, les mains dans les poches, regardant tour à tour le bureau de Morgan et les portes de l'ascenseur. Il était arrivé plus tôt que les autres, en prenant un des bus qui reliait la capitale à Quantico. Il en avait profité pour acheter de quoi manger dans un des petits commerces pas loin, ça n'avait rien à voir avec des pâtisseries françaises mais il espérait que ses amis apprécieraient le geste. Il avait même pris la peine d'acheter du « vrai café » pour Rossi, et par « vrai café », il entendait un « vrai café d'adulte » , alors que les européens considéraient le café américain comme de la tisane de café.
Il était assez fier de lui en voyant tout son petit chantier devant lui.
L'ascenseur trembla et le ramena à la réalité, quelqu'un était dedans et il regardait les étages défiler pour voir si il allait s'arrêter ici. Il fixa les portes quand les chiffres s'immobilisèrent et les portes s'ouvrirent dévoilant les agents Hotchner et Rossi qui discutaient tranquillement avant de découvrir la surprise de Reid.
« Mais qu'est-ce qu'il se passe Reid ?  Aurions nous manqué ton anniversaire ?»
Reid sourit à l'évocation de son anniversaire et des souvenirs qu'il avait de ça avec l'équipe.
« Dieu merci, oui. » plaisanta t-il en espérant ne jamais revoir le chapeau en forme de gâteau qu'ils lui avaient infligés.
Devant les regards curieux de Rossi et Hotch, il continua :
« J'ai quelque chose à vous annoncer mais je voudrais le faire quand tout le monde sera là. »
Hotch hocha la tête.
« Très bien, j'ai vu JJ et Garcia en bas ; Prentiss et Morgan ne devraient pas tarder non plus. Dave allons poser nos affaires dans nos bureaux. » dit-il à l'attention de son ami, manifestement Hotch était d'accord pour que Reid leur fasse son annonce.
Comme son chef l'avait prédit, JJ et Garcia arrivèrent juste après et se laissèrent séduire par le buffet.
« Reid ! Quelque chose à fêter ? » lui demanda JJ le regard pétillant, amusée et agréablement surprise.
Reid lui sourit mystérieux pendant que les filles commençaient à se servir et que Rossi regardait le café comme si il avait s'agit d'une bouteille de bon vin.
L'ascenseur trembla et Prentiss et Morgan en descendirent, et s'arrêtèrent devant la scène.
« Mais ? »
Hotch regarda Morgan et Prentiss et dit :
« Reid à quelque chose à nous dire. »
Prentiss répondit : « ça doit-être très grave si il a pensé à amener tout ça. »
Tous se tournèrent vers le jeune homme qui se sentit incroyablement petit pour le coup mais qui sourit et dit :
« Si je vous ai préparé tout ça c'est pour vous dire que vous êtes tous conviés à... mon mariage. »
Pénélope Garcia trottina vers lui dans sa jupe très serrée et pleine de froufrous pour le serrer dans ses bras.
« Notre petit Spencer va devenir un homme. » dit-elle amusée.
Les autres vinrent le féliciter chacun leur tour en souriant amicalement. Hotch lui donna l'accolade et lui souhaita bon courage. Quand Morgan arriva pour le féliciter, Reid se sentit étrangement mal à l'aise mais il avait décidé de lui dire les choses.
« Morgan, tu es sans doute mon meilleur ami et je... voudrais que tu sois mon témoin. »
Pour Reid s'était comme présenter des excuses que de demander à Derek Morgan d'être partie intégrante du jour qui devait être le plus beau de sa vie, il attendait donc avec anxiété sa réponse.
« Pas de problèmes champion, je serai là. »
Il lui donna une tape sur l'épaule.
Chacun y alla de son petit mot tout en avalant tout ce qui se trouvait sur le buffet de Reid.
Quand il quitta le bureau il alla retrouver Asma.
« C'est fait, je leur ai dit. »
« Qu'ont-ils répondu ? » demanda la jeune femme un peu anxieuse de découvrir les réactions des amis de Spencer.
« Ils sont heureux pour nous et ils viendront. »
« Et ? » demanda t-elle comme si elle attendait al cerise sur le gâteau.
« Morgan est d'accord pour être mon témoin. »
Elle sourit, tout était bien.
Spencer ajouta :
« J'ai envie de passer ma vie à tes côtés. »
Elle sourit et il ajouta.
« Tu m'as sortit de mes ténèbres et conduis vers la Lumière. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganette
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1096
Date de naissance : 01/09/2000
Age : 17
Localisation : A Quantico, au B.A.U., en train de me faire arrêter pour agression sur agent fédéral (je voulais juste faire un câlin moi !!)
Personnage préféré : Derek Morgan... MON CHOUCHOU <3
Loisirs : Esprits Criminels !!!! (nan sans blague ^^) Lire !!! (Particulièrement les romans à l'eau de rose... vi vi je sais je sais je suis une guimauve vivante) Le piano, le dessin et la natation !!
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière   Ven 30 Aoû 2013 - 23:11

NON NON NON ET NON !!!! CA PEUT PAS SE FINIR COMME CA !!! Y'A MÊME PAS EU DE BISOUS !!! NI DE COUPLE PRENTISS/MORGAN !! (bon, ni de mariage... mais ça encore...Mais qu'est-ce que je dis moi ? Y'A MÊME PAS EU DE MARIAGE ET DE CEREMONIE DE RECONVERSION !!) C'EST... C'EST... DU DELIT D'ABANDON !!! triste3 triste3 triste3 triste3 triste3 triste3 triste3 triste3 triste3 triste3 triste3 triste3 triste3 triste3 triste3 triste3 triste3 triste3 triste3 triste3 triste3 triste3 triste3 triste3 triste3 triste3 triste3 triste3 triste3 triste3 

JE VEUX UNE SUITEEEEEUUUUH !!!! :ouiiin: :ouiiin: :ouiiin: :ouiiin: :ouiiin: triste6 triste6 triste6 POURQUOI TANT DE HAINE ? Sad Sad 

PS : Non Reid, ce n'est pas PROBABLEMENT ton meilleir ami... C'EST ton meilleur ami. Ou alors il a un ami imaginaire. Mais même, ça compte pas ! :boude:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lampégie
Agent rattaché au BAU
avatar

Féminin Nombre de messages : 494
Date de naissance : 04/08/1988
Age : 29
Localisation : Somewhere only I know...
Personnage préféré : Will/JJ/Hotch
Date d'inscription : 10/06/2013

MessageSujet: Re: Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière   Sam 31 Aoû 2013 - 7:24

pas_possible  bon ben j'écrirai une jolie suite alors pour que tu es de l'amour love_4, du CHOUCHOU, et du Reid love3 

En attendant Reid a eu un ami imaginaire si je me souviens bien et il l'avait appelé comme le gosse du quartier mort à Vegas à cause du pédophile qu'il croyait être son père.vapes2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morganette
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1096
Date de naissance : 01/09/2000
Age : 17
Localisation : A Quantico, au B.A.U., en train de me faire arrêter pour agression sur agent fédéral (je voulais juste faire un câlin moi !!)
Personnage préféré : Derek Morgan... MON CHOUCHOU <3
Loisirs : Esprits Criminels !!!! (nan sans blague ^^) Lire !!! (Particulièrement les romans à l'eau de rose... vi vi je sais je sais je suis une guimauve vivante) Le piano, le dessin et la natation !!
Date d'inscription : 05/05/2013

MessageSujet: Re: Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière   Sam 31 Aoû 2013 - 15:07

YEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHH !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
J'ai haaaaate !!! Ze vuex pleins de CHOUCHOU et pleiiins d'amuuuuur angel 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Chaque homme dans sa nuit s'en va vers sa lumière
» Livre - "Un homme dans la nuit" de Gaston Leroux
» En marche vers la lumière 2
» [L'Homme, Erik] A comme Association - Tome 6: Ce qui dort dans la nuit
» [Desarthe, Agnès] Dans la nuit brune

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprits Criminels ConceptForum - Le forum n°1 sur la série! :: Les créations des fans :: Fanfictions :: Fanfics en cours-
Sauter vers: