Esprits Criminels ConceptForum - Le forum n°1 sur la série!


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sentiments cachés / Le passé n'est jamais bien loin

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Prentily
Élève à Quantico
Prentily

Féminin Nombre de messages : 48
Date de naissance : 03/03/1994
Age : 24
Localisation : France
Personnage préféré : Emily Prentiss
Date d'inscription : 07/06/2012

MessageSujet: Re: Sentiments cachés / Le passé n'est jamais bien loin    Ven 20 Juil 2012 - 21:02

Chapitre 4





Bureau de Quantico,


Emily n’avait pas dormi de la nuit, et Derek non plus, il l’avait senti tellement agitée. A la première heure ils furent debout et maintenant ils étaient au bureau Emily avançait d’un pat hésitant, elle savait qu’elle allait devoir dire à ses collègues tout ce qui était en train de se passer mais aussi leur avouer qu’elle leur avait menti encore une fois. Elle savait qu’elle n’avait pas le choix, il fallait leur faire, au moins elle pouvait compter sur Derek.

JJ: Vous voilà, les autres vous attendent dans la salle de conférence. Emily, tu peux me dire pourquoi tu m’a demandé de réunir tout le monde ?
Emily: Il faut que je vous parle, c’est important.
JJ: Oh, vous voulez annoncer aux autres que vous êtes ensembles ?
Derek: Non JJ, ce n’est pas ça. Maintenant vient avec nous, il faut vraiment qu’elle vous parle.

JJ remarqua le ton grave qu’avait prit Derek, elle sentit tout de suite qu’il se passait quelque chose d’important, de plus Emily avait l’air différente. Elle ne posa aucune question et les suivit. Le reste de l’équipe était assis et JJ fit de même, seuls Emily et Derek restèrent debout face à eux.

Hotch: Je ne sais pas pourquoi nous sommes ici, JJ m’a appelé ce matin mais elle ne m’a rien dit de plus.
Emily: Il faut que je vous parle de quelque chose, et ce n’est pas facile à dire.
Ried: Tu as l’air complètement dévastée Emily, tu vas bien ?
Emily: C’est un peut le cas oui …


Tout le monde resta assis bien au fond de sa chaise, vu la façon dont parlait Emily et son air grave, ils comprirent immédiatement que ce qu’elle allait leur dire était important et certainement pas facile à entendre et ils craignaient le pire. Hotch la regarda dans les yeux, la dernière fois qu’ils l’avaient vu dans cet état là c’était quand elle était traquée par Doyle et les autres firent aussi le rapprochement.

Garcia: Oh non ma belle, ne me dis pas qu’il est en train de se passer la même chose qu’il y a 1 ans. Je te connais et je connais aussi ce regard, il veut tout dire.
Emily: J’ai besoin de vous parler et que vous m’écoutiez car ce n’est vraiment pas facile.
Rossi: Tu peux être tranquille, nous t’écoutons.
Emily: Tout d’abord je veux que vous sachiez que je suis désolée, mais je vous ai encore menti sur mon passé, il y a quelque chose dont personne ne savait jusqu’à hier soir et maintenant je ne peux plus le garder pour moi, j’ai besoin de vous tous.
JJ: Tu commence à nous faire peur là, qu’Est-ce qui se passe ?
Emily: J’ai … J’ai une sœur.
Ried: Une sœur ?
Emily: Oui, elle s’appelle Louise et elle va avoir 18 ans.
Hotch: Comment ça se fait que personne ne soit au courant et surtout qu’elle ne soit pas mentionnée dans ton dossier ? Remarque il y tant de choses cachées sur toi.
Emily: Parce que ce n’est que ma demi sœur, la fille de mon père. Il était un des directeurs de la CIA et il ne voulait pas qu’on puisse l’utiliser contre lui un jour où l’autre alors elle ne porte pas le même nom que lui, et moi après la fin de l’enquête sur Doyle j’ai fais pareil, je ne voulais pas qu’elle soit liée à moi d’une quelconque façon.

Derek lui posa une main sur son épaule, comme pour lui donner le courage de continuer et de tout leur raconter et c’Est-ce qu’elle fit. Elle inspira un grand coup et commença son récit comme elle l’avait fait avec Derek. Personne ne l’interrompit, ils étaient tellement subjugués par son histoire, sa sœur cachées, son père, son enfance et maintenant l’homme qui leur en voulait. Ce n’était pas pensable, elle leur avait une fois de plus menti sur son passé, une fois encore elle se retrouvait devant eux à leur donner des explications. Mais ce qui les choqua le plus c’est que justement elle était devant eux à leur demander de l’aide, en temps normal elle aurait tout fait pour ne pas avoir à révéler sa vie devant eux, elle aurait tout fait pour aider son père toute seule car elle n’aimait pas mêler ses collègues à sa vie privée. Mais aujourd’hui c’était différent, ils comprirent que la sécurité de sa sœur comptait plus que n’importe quoi pour elle, qu’elle était désemparée face à cette situation et qu’elle avait besoin de soutient.
Lorsque les paroles d’Emily se terminèrent, tous les regards étaient rivés sur elle, et Derek aussi.

Hotch: Je ne sais pas quoi dire Prentiss.
Emily: Si j’avais pu je vous aurait à tous parler de Louise, mais c’était impossible et vous savez très bien pourquoi.
Hotch: Tu avais dis ça pour Doyle et après tu nous avais promis que c’était tout et qu’on pouvait avoir confiance en toi. Que rien d’autre ne pouvait venir nuire à ton travail, quelle promesse !

Hotch était en colère, on pouvait le lire dans sa voix et ses yeux, Emily s’y était attendu.

Emily: Je sais, je suis sincèrement désolée. Mais aujourd’hui j’ai besoin de votre aide à tous, mon père et Louise on en danger.
Hotch: Une fois de plus c’est ton passé qui nous met dans une situation inconfortable, une fois de plus nous devons rechercher un dangereux criminel qui au part avant à été arrêté par la CIA et nous ne savons pas comme cette histoire va se terminer. Tu dis toi-même que ton père a peur de cet homme, c’est un autre Doyle Emily, il n’y a pas seulement ton père et ta petite sœur qui sont en danger. Si nous enquêtons nous aussi nous le serons et toi la première, une nouvelle fois. Tu n’as pas l’impression que l’histoire se répète ?
Emily: Si je suis consciente de tout ça. Vous savez très bien que si j’avais pu faire autrement je l’aurais fait. Maintenant si vous ne voulez pas prendre de risques je comprendrais, car c’est de ma faute et je ne veux pas mettre cette équipe en danger. Mais cette fois si je suis venue vous parler, sans vous mettre devant le fait accompli, j’aurais pu prendre la fuite comme la dernière fois et vous laisser trouver la raison de mon départ mais ce n’est pas le cas.
Hotch: Tu sais très bien que je ne vais pas te laisser dans une telle situation, bien sur que nous allons enquêter pour essayer de retrouver cet homme mais si jamais ça tourne mal, si jamais ils se passe quelque chose je ne sais pas du tout ce que je ferais. Déjà que je pense avoir perdu confiance en toi.

Emily ne dit rien, elle ne voulait pas rentrer dans une dispute avec son patron, ce n’était pas le moment. De plus elle comprenait sa réaction.

Emily: Merci Hotch. Tenez, voici l’enveloppe que mon père m’a donnée hier soir. Je ne l’ai pas ouverte, j’attendais d’être avec vous.
Ried: Pourquoi tu n’a pas l’air surpris et pourquoi tu était debout avec Emily, Morgan ?
Emily: Et bien, c’est parce qu’il sait tout depuis hier soir, c’est lui que j’ai appelé en premier. J’avais besoin de parler à quelque de tout ça avant d’en parler à tout le monde.

JJ était allé faire des photocopies de l’enveloppe pour que chaque membre de l’équipe en ait un, elle n’arrivait pas à y croire. Emily avait une petite sœur et elle avait réussit à dissimuler ce détail aussi important de sa vie à toute une équipe de profiler. Ils auraient pu s’en rendre compte, même si elle avait un dont pour cacher ses sentiments et sa vie personnelle, on ne peut pas laisser de côté une chose aussi importante. JJ avait beau essayer de la comprendre mais elle n’y arrivait pas, pour elle Emily n’avait pas parlé de Louise pour une autre raison que le travail de son père ou Doyle, c’était évident. Mais elle n’arrivait pas à savoir quoi mais peut importe, maintenant il fallait l’aider à trouver l’homme qui en voulait à son père et à sa petite sœur.

JJ: Voila des copies du contenue de l’enveloppe, chacun à le siens. Garcia, sors nous tout ce que tu peux sur ce fameux Snake, quand à nous, l’heure est à la lecture !

Tous ouvrirent les enveloppes et commencèrent à étudier les papiers, Garcia pianotait déjà comme une folle sur son ordinateur. Elle avait été surprise d’apprendre l’existence de Louise, elle avait aussi vu dans les yeux de sa collègue à quel point elle lui était importante. De plus Emily se rongeait les ongles depuis le début de la journée et c’était très mauvais signe, cela voulait dire qu’elle était vraiment inquiète et qu’elle n’avait pas confiance en la situation, et Garcia n’avait vu qu’une seule fois Emily comme ça alors elle allait faire tout son possible pour l’aider.

Garcia: Alors voila, son vrai non est Marcus Petrovitch comme vous le savez il était un parrain de la mafia Russe pendant plus de 20 ans, à vrai dire je pense depuis qu’il a eut l’âge de se servir d’une arme.
Emily: Maintenant quel âge a-t-il ?
Garcia: Il a 48 ans.
Hotch: Il est indiqué que la CIA a commencé son enquête sur lui il y a 23 ans donc à l’époque il n’en avait que 25.
Emily: Oui, c’Est-ce que je disait. Il a du être formé très tôt, et même si il était plus jeune que la plus part des autres membres de la mafia il se faisait respecter, ce qui veut dire qu’il leur avait montré de quoi il était capable, il ne faut pas le sous estimer, une personne qui a commencé aussi jeune le trafic a du faire des choses horribles.
Garcia: Et comment, trafique d’arme, de drogues, d’organe et même d’enfants ! Mon dieux, mais comment un tel monstre peut il encore être dans la nature ?
Emily: La Russie est un pays très pauvre, et le gouvernement est prêt à faire n’importe quoi pour tenir le pays.
Hotch: Même s’associer avec la mafia locale, la plus part des membres du gouvernement en font partie, c’est pour cela que Petrovic a put échapper à la peine de mort et même à l’emprisonnement il avait en quelque sorte l’immunité. La CIA aurait du se méfier avant d’enquêter sur lui, c’était perdu d’avance. A peine il fut en prison qu’il sortait déjà en s’évadant et pourtant c’était la plus sécurisée du pays.
JJ: Alors nous aussi nous ne pouvons espérer aucune aide venant de Russie, ont doit mener nos propres recherches.
Hotch: Voila pourquoi cette enquête est difficile pour nous, on doit chercher un homme qui est protégé par tout un pays, et nous ne pouvons avoir aucune information à part ce que l’on a déjà. Notre seule allié dans cette histoire c’est ton père Emily, il faut qu’on puisse compter sur lui et ne pas qu’il se serve de que ce nous allons trouver pour ensuite la jouer solo. Tu as fait ça avec Doyle et regarde où ça nous a mener !

Emily en avant assez de subir les reproches de son patron, depuis qu’elle leur avait avoué l’existence de Louise et demandé de l’aide il était de mauvaise humeur et en colère contre elle. Il n’arrêter pas de lui faire des réflexions dès que l’occasion se présentait, elle comprenait très bien qu’il lui en veuille mais puisqu’il avait accepter de l’aider pourquoi continuait t’il comme ça ?

Emily: Vous avez un problème avec moi Hotch ?
Hotch: Comment ça ?
Emily: Je ne sais pas, vous n’arrêtez pas de me faire des reproches tout le temps, dès qu’il y a quelque chose à dire c’est contre moi. Alors je peux comprendre que vous êtes en colère contre moi, ça je l’ai comprit. Mais si il y a autre chose autant me le dire tout de suite parce que je ne vais pas supporter votre attitude encore longtemps !
Hotch: Calme toi Prentiss, tu n’as pas à me parler comme ça ! C’est juste que cette situation me dépasse, Est-ce que tu sais dans quoi tu nous embarque une nouvelle fois ?
Emily: Une nouvelle fois ?
Hotch: Oui, c’est tout le temps pour t’aider toi qu’on prend tous des risques. On arrête une personne qui à l’immunité et on se met à dos tout le Vatican pour t’aider à venger la mort de ton amis, ensuite on risque tous notre vie pour te venir en aide, je suis obligé de faire croire aux autres ta mort pendant des moi, Derek a prit des risques inconsidérables en se mettant à la recherche de Declan et on a bien tous faillit perdre notre travail. Et maintenant encore une fois nous devons mener une enquêter pour t’aider toi, et ta famille alors que je suis sur qu’il y a d’autres tueurs en série qui ont besoins d’être arrêtés. Tu ne manques pas de culot.
Emily: Et bien, je ne pensais pas que vous puissiez penser tout cela et le cacher aussi bien. C’est sur que j’ai faillit tous vous faire tuer, mais quand Foyet s’en ait pris à votre famille vous allez me dire que vous n’avez pas prit de risques, que nous n’avons pas bouger le petit doigt pour vous venir en aide ? Et quand il vous poignarder, qui est la personne qui est rester à vos côtés toute une journée en mettant de côté une affaire en court, c’est vrai de toute façon vous étiez encore endormis et il ne pouvait rien vous arriver à l’hôpital, j’aurais du vous laisser au final, vous ne pensez pas ? Je vous trouve vraiment égoïste sur ce coup la Hotch, je suis venue vous voir en vous demandant de l’aide et en aucun cas je ne l’ai imposé, c’est vous qui avait accepté.

Toute le monde assistait à leur dispute, c’est vrai que Hotch était un peut dur avec Emily, on aurait dit que c’était la seule personne à ne pas avoir remarqué son inquiétude et son air désemparé face à la situation. Emily avait dit enfin ce qu’elle pensait et elle ne le regretter pas, pour elle son patron avait mérité qu’on lui dise ses quatre vérités, d’ailleurs elle n’attendit pas qu’elle lui réponde et sorti de la salle, elle avait besoin de prendre un peut l’air et personne le la reteint. Derek voulu la suivre mais JJ le retenu en lui faisant comprendre qu’elle voulait être seule et qu’en cas de besoin elle savait qu’il était là. Hotch se tenait debout devant le reste de son équipe, tous les regards étaient rivés sur lui.

Hotch: Qu’Est-ce que vous avez tous à me regarder, continuer vos recherches !
Derek: Vous êtes sur que c’Est-ce que vous voulez, parce que je ne veux pas prendre le risque qu’ils vous arrive quelque chose sur cette affaire monsieur !
Hotch: Morgan, arrête ce ton sarcastique avec moi s’il te plait. Je me suis laissé emporter c’est tout, Prentiss sait que je ferais tout pour l’aider.
Rossi: Pourtant ce n’est pas l’impression que tu lui a donnée. Laisse lui le temps de se calmer et puis retourne la voir pour discuter avec elle.

Derek ne supportait pas qu’il s’en soit prit à Emily comme ça, et en plus il ne pouvait pas prendre sa défense devant tout le monde sans prendre le risque d’éveiller des soupçons sur leur relation et ce n’était pas le moment pour que Hotch le découvre. Il savait à quel point cette situation était dure pour elle, c’était dans ses bras qu’elle avait pleuré et c’était avec lui qu’elle était allé voir son père, personne d’autre ne savait aussi bien que lui ce qu’elle était en train de traverser.
Emily était dans une autre pièce seule, elle avait besoin de respirer un peut et de se calmer surtout. La dispute avec Hotch l’avait vraiment secouée, elle ne pensait pas qu’un jour elle lui parlerait aussi mal et d’un côté elle s’en voulait mais pour elle il était allé beaucoup trop loin. Emily réfléchit à quelque chose qui pourrait les éclaircir dans cette affaire, elle eut une idée et prit son téléphone. C’est en parlant français qu’une personne décrochât.

Clyde Easter: Bonjour beauté, comment tu vas depuis le temps ?
Emily: Très bien et toi ?
Clyde Easter: J’irais beaucoup mieux si tu dirigeais le bureau de Londres, c’est une vraie pagaille.
Emily: On a déjà parlé de ça plusieurs fois et tu sais très bien que c’est non pour moi, je ne changerais pas d’avis.
Clyde Easter: Très bien, très bien ! Alors que me vaut cet appel ?
Emily: J’ai besoin de toi et de tes connaissances dans la CIA.
Clyde Easter: A propos de Petrovitch c’est ça ?
Emily: Comment tu sais que je travaille sur lui en ce moment ?
Clyde Easter: Parce que je sais tout, tu l’as oublié ?
Emily: Ce n’est pas le moment, répond à ma question !
Clyde Easter: Parce que je sais ce qu’il se passe avec ton père, il m’a contacté il y a déjà plusieurs semaines, et je sais aussi qu’il est à Quantico en ce moment.
Emily: J’aurais du m’en douter quand il m’a dit qu’il avait toujours été en collaboration avec toi mais je ne pensais pas que depuis sa retraite vous avez gardé contact.
Clyde Easter: Je garde toujours contact avec mes anciens collègues, la preuve. Ton père et moi avons travaillé longtemps ensemble.
Emily: C’est pour ça que j’ai travaillé avec toi pour l’unité spéciale numéro douze, il savait que malgré tout j’étais en sécurité avec toi.
Clyde Easter: Exactement, je l’ai aidé plusieurs fois sur des affaires mais pas sur celle de Snake, on était en pleines préparation pour faire tomber Doyle à l’époque.
Emily: Mais bien sur, je n’avais jamais fait le rapprochement. Snake a été la dernière affaire sur laquelle mon père a travaillé, et c’est après qu’il a prit sa retraite, il ne pouvait plus courir de risque.
Clyde Easter: Surtout pour Louise.
Emily: Quoi ?
Clyde Easter: Oui je suis au courant pour Louise.
Emily: De quoi tu parles ?
Clyde Easter: Je sais que tu as une petite sœur, ton père m’avait tout expliqué.

Emily fut soulagée d’entendre ça, elle avait peur qu’il soit au courant de tout, il avait tellement sur de lui en disant cela.

Emily: Je ne savais pas, vous deviez être vraiment très proches alors.
Clyde Easter: C’est moi qui ait fait en sorte qu’ils soient tous les deux protégés après cette affaire.
Emily: Et tu sais quelque chose sur Petrovitch ou pas ?
Clyde Easter: Dis moi ce que tu veux savoir, peut être que je pourrais t’aider.
Emily: Tout ce qu’on sait pour l’instant c’est qu’il était à Paris mais on ne sait pas si il a suivit mon père jusqu’ici.
Clyde Easter: Toi tu ne sait peut être pas mais ton père si, il m’a appelé cet après midi pour me dire que ses hommes avait appris qu’il avait prit l’avion pour Boston en utilisant une de ses nombreuses identités.
Emily: Quoi ? Mais pourquoi il ne m’a rien dit ?
Clyde Easter: Même si tu penses travailler avec lui, sache qu’il fait toujours une part du boulot tout seul, il fonctionne comme ça.
Emily: Il m’avait promis pourtant !
Clyde Easter: Oui, comme il t’avait promis de ne jamais revenir te voit avec Louise, et pourtant aujourd’hui il est ici.
Emily: Mais tu sais vraiment tout sur ma vie, ça me fait peur !
Clyde: Passons, je viens de trouver quelque chose et j’allais l’appeler pour lui dire mais tu m’as devancé.
Emily: Dis moi.
Clyde Easter: Snake a un cousin qui habite à Boston. Il tient un bar de nuit.
Emily: Et tu penses que le fait qu’il ait atterrit à Boston et la présence de son cousin dans cette ville n’est pas un hasard ?
Clyde Easter: Absolument, pour moi la première chose à faire en arrivant dans un pays inconnu c’est d’aller chez les personnes susceptibles de t’aider et de te fournir ce dont tu as besoin. A mon avis, son cousin n’est pas un saint non plus.
Emily: Très bien merci Clyde. Comment s’appel son cousin ?
Clyde Easter: Andrew Vogias. Il est connu de nos services aussi, enfin on le surveille puisqu’il est en relation avec la famille Petrovitch mais rien de plus, je ne pense pas que ce soit un gros malfaiteur non plus, mais juste assez pour aider son cousin.
Emily: D’accord entendu, encore merci. Et s’il te plait, ne dis rien à mon père pour l’instant, je ne veux pas qu’il se rende à Boston, je vais y aller avec mon équipe c’est mieux comme ça.
Clyde Easter: À vos ordres Madame !
Emily: Je peux vraiment te faire confiance ?
Clyde Easter: Je ne t’ai jamais trahis et puis je sais que c’est trop risqué pour lui d’y aller.
Emily: Encore merci, je te revaudrais ça !
Clyde Easter: En travaillant pour interpole par exemple ?
Emily: Clyde ! Arrête avec ça.
Clyde: J’aime t’entendre parler français mais encore plus quand tu t’énerve. Ton accent est irrésistible, ça me manque tu sais.
Emily: Au moins je n’ai rien oublié de la langue, c’est déjà ça. Bon je te laisse, bisous.

Elle insista sur ce dernier mot, elle savait à quel point ça faisait rire Clyde de l’entendre parler français, c’est vrai qu’elle aimait beaucoup cette langue mais elle pouvait parler qu’avec lui. Elle sortit de la pièce où elle se trouver pour aller rejoindre les autres. Elle leur expliqua sa conversation avec Easter et ce qu’il lui avait appris, elle ne fit pas attention à Hotch, pourtant c’est lui qui répondit.

Hotch: Alors Morgan toi et moi on part à Boston maintenant, les autres vous restez ici et vous continuez les recherches.
Garcia: Je demande que l’on vous prépare le jet, il sera prêt dans une dizaine de minutes.
Hotch: Très bien, allez en route.

Hotch se leva et alla chercher son sac dans son bureau, Emily et Derek firent de même.
Dans l’avion personne ne parlait, Derek était à côté d’Emily et Hotch assis en face d’eux, la tension de leur dispute était encore présente, heureusement que le vol n’allait durer qu’une petite heure. Emily se leva et alla au toilettes, elle avait besoin de se rafraichir le visage. Elle se regarda dans la miroir et vit une femme fatiguée et triste, elle avait d’énormes cernes. Emily n’en pouvait plus, elle avait qu’une envie c’était de repartir en arrière que son père ne soit jamais revenu dans sa vie, il avait fait beaucoup trop de dégâts. Mais maintenant elle n’avait qu’une seule chose à faire, il fallait qu’elle retrouve Snake pour que tout ça se termine, et peut être qu’alors elle retrouverais une vie normale, même si elle savait que ça ne serait jamais le cas. Maintenant que Louise l’avait revue elle était certaine qu’elle ne la lâcherait pas de si tôt et pourtant ça serait la meilleure chose à faire, pour elles deux. Emily portait dans son cœur une terrible douleur depuis bien trop longtemps maintenant, et elle n’était pas sure que cette douleur guérisse un jour. Elle repensa à Louise, la jeune femme qu’elle était devenue et elle fut fière de voir qu’elle lui ressemblait. Et pourtant elle avait prit un tout autre chemin qu’elle, mais au moins elle mènera une vie paisible sans craindre personne, c’Est-ce qu’il comptait. Même si elle ne pouvait pas être à ses côtes et lui apporter elle-même cette sécurité Louise allait avoir une belle vie, c’est tout ce qu’elle avait espéré depuis le début et pour Emily ça réparer en partie toutes les erreurs qu’elle avait put faire. La voix de Derek la sortit de ses pensées.

Derek: Prentiss, c’est moi. Je peux entrer ?
Emily: Oui entre.

Derek ouvrit la porte et rejoignit sa compagne, la porte se referma derrière lui.

Derek:
Comment tu vis la situation ?
Emily: Je fais de mon mieux et j’essaye de ne pas ma laisser envahir par tous mes sentiments. Mais regarde le comportement de Hotch, c’est trop dur de rester impassible devant ça, je sais que j’aurais du me contrôler et ne pas m’énerver comme ça mais c’était plus fort que moi.
Derek: J’aurais fais pareil à ta place, ça me rend malade de ne pas pouvoir être au prêt de toi à cause des autres. J’aimerais te tenir la main toute la journée, te soutenir et te prendre dans mes bras quand je sens que tu vas craquer.
Emily: Je sais que tu es là, c’Est-ce qui compte. Tu peux me prendre dans mes bras maintenant si tu veux.

Derek ne se fit pas prier et l’enlaçât, c’était bon de la retrouver et le sa sentir contre lui. Emily ne le lâchât pas et ils profitèrent de ce court instant d’intimité, elle posa délicatement ses lèvres sur les siennes. Ils sentirent tous les deux la passion monter, Derek la plaqua contre le mur tout en continuant de l’embrasser, elle se laissa faire. Emily mit ses jambes autour de Derek, il la souleva et l’assis sur le lavabo.

Emily: Derek, tu es sur que c‘est le moment pour ça ?
Derek: C’est toujours le bon moment pour ça.
Emily: Mais Hotch va se demander ce qu’on fait.
Derek: Ne t’inquiète pas, c’est lui qui m’a demandé de venir te parler. Malgré tout il s’inquiète pour toi, alors nous pouvons prendre tout nôtre temps, il sait que tu n’es pas bien et il veut que je te fasse aller mieux. Et c’est justement ce que je m’apprête à faire !

Emily l’embrassa fougueusement, il lui caressât sa nuque, son visage puis descendit ses mains sur sa poitrine et commença à déboutonner sa chemise. Pendant ce temps Emily enleva le pantalon de Derek, elle se demanda ce qu’il était en train de faire alors que leur patron n’était qu’à quelques mètres, mais elle devait avouer qu’elle en avait terriblement envie et que Derek savait toujours comment lui redonner le sourire

Emily: Non Derek, je ne peux pas. Pas maintenant je suis désolée.
Derek: Ne t’inquiètes pas, ça ne fait rien. Tout ce que je voulais c’était te redonner le sourire, je ne supporte pas de te voir dans cet état, et le pire c’est que je ne peux même pas te prendre dans mes bras quand j’en ai envie.
Emily: Je t’aime Derek. Tu es ma force, avec toi je n’ai peur de rien.
Derek: Mon cœur, je serais toujours celui qui te fera avancer dans tous les moments de ta vie. Je suis là pour toi comme je sais que tu sera là pour moi.
Emily: Je ne pensais pas dire ça un jour à quelqu’un, je me croyais toujours dépendante de personne sans aucune faiblesse. Je ne sais vraiment pas ce que ferais sans toi aujourd’hui.
Derek: J’ai toujours pensé que c’était perdu d’avance avec toi, que jamais tu ne voudrais d’hommes dans ta vie et que tu te refusais d’éprouver des sentiments pour quelqu’un. Et puis quand je t’ai vu à l’hôpital après ce que Tender d’avait fait, je me suis dis que tu n’avais pas besoin d’hommes mais d’un homme. Quelqu’un honnête, qui t’aime plus que tout alors j’ai prit mon courage à deux mains et je t’ai avoué mes sentiments. Tu ne peux pas savoir à quel point je suis l’homme le plus heureux du monde de t’avoir avec moi chaque jours.

Elle l’embrassa une dernière fois avant de remettre sa chemise et son pantalon, Emily ne voulais jamais paraitre faible devant les autres mais quand il s’agissait de Derek elle ne pouvait rien y faire. A chaque fois qu’il la regardait, qu’il posait ses mains sur elle, elle n’avait plus de force. Il la faisait craquer et il l’avait appris à aimer et surtout à accepter d’être aimée en retour, elle avait fait une croix dessus depuis des années mais maintenant qu’elle connaissait ce bonheur immense, jamais elle ne le quitterais.
Il quittèrent les toilettes pour aller rejoindre Hotch et Emily alla se servir un verre d’eau.

Hotch: Alors, comment va-t-elle, tu as réussit à lui parler ?
Derek: Euh … Oui bien sur. Je pense qu’elle avait besoin de se laisser aller et de dire tout ce qu’elle avait sur le cœur. Maintenant je pense qu’elle va mieux.
Hotch: Merci Morgan. J’aurais aimé lui parler moi-même mais je ne pense pas qu’elle m’aurait parlé comme elle l’a fait avec toi.
Derek: Ça c’est sur .
Hotch: Pardon ?
Derek: Enfin je veux dire que votre dispute est encore trop récente, elle est encore un peut énervée mais j’ai réussi à la calmer, elle s’en veut d’avoir réagit comme ça.

Emily était face à Derek, Hotch ne la voyait pas. Heureusement parce qu’il l’aurait vu s’étouffer de rire en voyant Derek se rattraper comme il pouvait.

Hotch: Prentiss ?
Emily: Oui Monsieur ?
Hotch: Nous allons atterrir dans une quinzaines de minutes mais avant je voudrais que l’on parle de ce que nous allons faire une fois à Boston.
Derek: On vous écoute.
Hotch: Le swat nous attendra devant le bar ils interviendrons seulement si on estime en avoir besoin, on ne sais jamais.
Emily: A mon avis il n’y aura plus personne. La règle principale lorsque l’on est en cavale ou que l’on se sait rechercher par les forces de l’ordre c’est de ne jamais rester plus d’une journée au même endroit. Je pense toute fois que Petrovitch soit allé chez son cousin mais uniquement pour prendre ce dont il avait besoin, après il a dut immédiatement partir.
Hotch: C’Est-ce que nous verrons bien, en tout cas selon moi il était indispensable d’aller vérifier les lieux, si il est passé par là il doit forcément y avoir un indice.
Derek: On verra sur place, j’espère vraiment qu’il y aura quelque chose qui pourra nous faire avancer.
Emily: Oui, moi aussi …


L’avion avait atterrit, ils était maintenant devant le bar et celui-ci était fermé. La grille était baissée et il n’y avait visiblement personne à l’intérieur. Une équipe du swat les attendait devant le bâtiment, tout le monde était prêt. Hotch fit signe à tout le monde d’avancer, le swat défonça la porte et ils entrèrent. La première salle était celle du bar restaurant, les chaises étaient encore sur les tables et tout était éteint. Ils arrivèrent à une autre porte, elle devait certainement donner sur la reverse et les cuisine, Hotch passa le premier et les autres suivirent, visiblement il n’y avait personne et il était inutile que le swat les couvre.

Hotch: FBI !

Comme prévu personne dans les cuisines, tout était rangé. Aucune odeur de nourriture ni de chaleur qui sortait des fours, les cuisines n’avaient donc pas servi depuis la veille. Au fond de la cuisine se trouvait une dernière porte, celle-ci était entre ouverte. Cette fois c’est Derek qui passa le premier, la pièce n’avait aucune fenêtre, de ce fait elle était entièrement plongée dans le noir. Il alluma la lumière, et c’est là qu’il vit au sol deux corps.

Derek: Venez voir !

Hotch arriva à son tour et toucha la tête du premier cadavre.

Hotch: Les corps sont encore chaud, on les a loupé de peut.
Emily: C’était à prévoir, je savais qu’ils allaient faire vite.
Derek: On ne sait pas du tout qui sont ces deux hommes. Emily, prend une photos de chacun et envoie les à ton père, peut être qu’il saura, à Garcia aussi elle trouvera certainement.

Emily sorti son téléphone et prit les deux hommes en photos, ça la dégoutait de voir qu’ils auraient pu les avoir si son père avait parlé plus tôt du fait que Snake était aux Etats Unis. Plus le temps passait plus elle était inquiète de voir que ce malade était encore en liberté et qu’il se rapprochait de plus en plus de son père et Louise.

Hotch: Vous avez entendu ?
Emily: Quoi ?
Hotch: Quelque chose à bougé, j’en suis certain.

Ils ne firent plus de bruit, ils entendirent comme si quelqu’un frappait à une porte mais il n’y avait pas d’autres pièce, c’était impossible.

Emily: Hotch, le placard au fond de la pièce. Vous le voyez ?

Hotch vit une signe de tête, il venait au même instant lui aussi de voir que vous une étagère il y avait une porte, trop petite pour qu’on la remarque mais assez grand pour que quelqu’un puisse la franchir. Derek ressortit son arme et avança vers cette porte, Hotch était derrière lui et Emily s’était placé sur le côté. Le bruit c’était arrêté, il posa délicatement sa main sur la poignet, la fit pivoter et ouvrit la porte brusquement en pointa son arme. Un homme était à l’intérieure mais il ne pouvait pas bouger. En effet il avait du scotch sur la bouche et ses mains et ses pieds étaient ligotés, ils baissèrent tous leurs armes. Hotch lui enleva le scotch, il avait l’air complétement paniqué, il portait une blouse d’entretien, dessus était cousue le logos du bar et son nom.

Hotch: Monsieur Benfield c’est ça ?
Mr.Benfield: Ou … Oui. Mon dieux, merci d’être venu, je croyais que j’allais mourir ici tout seul. J’ai entendu les coups de feux, je pensais que moi aussi ils allaient me tuer.
Hotch: Calmez vous Monsieur, nous allons vous détacher et vous allez tout nous raconter.

L’homme comprit alors qu’il n’avait plus rien à craindre, maintenant il était détaché.

Emily: Je m’appelle Emily Prentiss et voici les agents Hotchner et Morgan. Dites nous ce qu’il s’est passé depuis le début.

Mr. Benfield: Comme chaque matin je suis venu ici pour faire le ménage, cela fait deux ans que je travail ici mais je n’ai rencontré le gérant que quelques fois seulement, le matin il n’y a personne. J’étais en train de nettoyer les cuisines quand j’ai entendu la porte de devant s’ouvrir et des personnes discuter. J’ai tout de suite arrêté et je suis allé voir ce qu’il se passait, mon patron était devant la porte et il parlait à d’autres personnes mais je ne les ai pas vu. Il s’est retourné et il m’a vu, il avait l’air surpris de me voir, je pense qu’il pensait que j’avais déjà terminé. Je sais que normalement il n’arrive qu’en fin de matinée alors j’avais décidé de commencer un peut plus tôt ce matin pour rester avec ma famille, il ne l’aurais jamais su.
Hotch: Qu’Est-ce qu’il s’est passé ensuite ?
Mr. Benfield: Il m’a demandé ce que je faisait ici, il avait l’air en colère de me savoir ici comme si je dérangeais. J’ai répondu que j’avais eu du retard mais qu’il ne me restait plus qu’à laver part terre. Il a sorti une arme de son jean puis il s’est dirigé vers moi et il m’a assommé avec.
Emily: Vous n’avez pas eu le temps de voir les deux autres personnes ?
Mr. Benfield: Non. Je me suis réveillé dans ce placard comme vous m’avez trouvé. Je ne pouvait plus parler ni bouger. Je ne savais plus où j’étais, et j’avais mal à la tête. Puis j’ai repris mes esprits, j’ai entendu des personnes parler. Je pense qu’ils était cinq mais je ne suis pas très sur. Ils discuter de quelque chose qu’il avait à faire d’urgence et qu’ils n’avaient plus beaucoup de temps. Ensuite le ton à commencé à monter entre eux, j’ai reconnu la voix de mon patron. Il disait qu’il avait réunit tout ce qu’il fallait, que tout était près. Je crois qu’il a prononcé le nom de Snake, d’après ce que j’ai compris c’est son cousin. Deux autres hommes leur reprochaient de les avoir embarqués dans une telle histoire, et qu’ils savaient que les forces de l’ordre étaient à leur recherche, c’était du suicide. Mais mon patron, ce Snake et une autre personne ont dit qu’ils avaient confiance et qu’il n’arrivera rien. Les deux autres voix rétorquèrent qu’ils étaient inconscients et que maintenant les choses allaient beaucoup trop loin, qu’ils allaient partir et les laisser continuer. Snake se mit en colère, personne n’avait é discuter, c’était lui le chef et tout le monde était sous ses ordres mais les deux autres hommes n’était pas décidés à l’écouter. C’est alors que je les ai entendu crier et puis deux coups de feux ont retenti. J’ai tout de suite compris qu’il venait de les tuer.
Hotch: Voila nos deux hommes, je comprend mieux pourquoi il les a tués. Ils en savaient beaucoup trop pour les laisser partir.
Derek: maintenant c’est sur, ils ne risquent plus de parler. Ce que je ne comprend pas monsieur Benfield, c’est pourquoi ils vous ont gardé en vie alors que ces deux personnes sont mortes.
Mr Benfield: Justement j’y viens. Après avoir entendu ces coups de feux j’ai paniqué et j’ai tapé contre la porte avec ma tête. Mon patron m’a entendu et il à ouvert la porte, j’avais peut, je pensais qu’il allait me tuer. Mais il m’a dit que je ne craignais rien et qu’ils allaient me garder en vie car ils avaient un message à faire passer.
Emily: Un message ?
Mr Benfield: Oui. Snake s’est avancé vers moi, je l’ai tout de suite reconnu à son tatouage de serpent sur le coup et le troisième homme est apparu derrière lui mais il avait une cagoule.
Hotch: Un deuxième homme impliqué dans l’histoire, il ne veut pas qu’on sache qu’il est avec Snake, ça veut dire aussi qu’il joue un rôle important dans toute cette histoire.
Mr Benfield: Snake a prit la parole et il m’a dit qu’ils allaient me laisser en vie, mais à une seule condition que je dise un messages à l’agent Prentiss.
Emily: Quoi ? Qu’Est-ce qu’il à dit ?
Mr Benfield: Il à dit qu’il savait que vous alliez venir ici mais qu’il avait une longueur d’avance sur vous et qu’il disposait qu’un élément cruciale qui faisait de lui le plus fort d’entre vous tous. Il m’a dit de vous dire aussi que la maison à Quantico était bien grande et jolie et que même si il y avait beaucoup de personnes à l’entrée ça ne serait pas difficile pour lui d’entrer et de venir dire bonjour à vôtre père et à la merveilleuse petite Louise. Pour terminer, c’est l’homme avec la cagoule qui prit la parole il à ajouté que Louise était devenu une très jolie fille, comme sa maman.

Emily était debout, face à lui, elle ne bougeait plus et elle écoutait ce qu’il disait. Son regard était noir de colère, elle serra ses points pour éviter de frapper quelque chose.

Derek: Emily, ça va ?
Emily: Il sait où se trouve mon père, ils ne sont plus en sécurité maintenant.
Hotch: Calme toi, tout ce qu’il à dit c’est pour justement te faire paniquer, il veut jouer avec toi. C’est un sadique psychopathe. Même si il sait où se trouve ton père ça ne veut pas dire qu’il va y aller tout de suite. Je pense qu’il va attendre un peut, il sait qu’en disant cela nous allons protéger la maison.
Emily: Nous ne lui faisons pas peur vouv avez bien entendu , pour lui il est plus fort que tout le monde et surtout plus fort que mon père ! Je sais qu’il fera tout pour parvenir à se venger. En plus il y a quelqu’un d’autres avec lui, quelqu’un qui connait très bien mon père et qui sait beaucoup de choses sur lui et sa vie intime.
Derek: Comment tu le sait ?
Emily: Il … Il a comparé Louise à sa mère, ce qui veut dire qu’il l’a déjà rencontrer. Donc mon père à du lui présenter. Snake est en collaboration avec un ancien ami de mon père, quelqu’un qui veut aussi se venger de lui. En plus Snake à raison, cet homme est une arme puissante, il peut faire du mal à mon père en évoquant le passé de mon père, il doit certainement connaître ses pires secrets !
Hotch: Va prévenir ton père, moi je vais appeler la police locale pour qu’elle se charge des corps et ensuite nous raccompagnerons monsieur Benfield chez lui avant de repartir.

Emily quitta la pièce. Derek entendit quelque chose tomber dans la salle du bar, puis une chaise en taper une autre. Emily était énervée, elle avait besoin de se défouler.
Elle se sentait impuissante face à cette situation, tout lui échappait et pour une fois elle n’avait pas le contrôle. Cet homme en savait beaucoup trop sur elle, sur son père et sur Louise et il en profiter pour jouer avec ses nerfs. Emily ne savait pas comment c’était possible que quelqu’un en sache autant sur son passé, en plus elle ne connaissait pas l’identité du complice, et c’était lui qui avait parlé de son enfance. Tout ce qu’elle cachait au fond d’elle depuis des années était en train de remonter à la surface, toute cette culpabilité, et cette souffrance et elle savait que le pire allait venir. Emily ne pouvait plus contrôler ce qui allait se passait et elle en était consciente, la vérité finirait bien par éclater un jour et pour elle ça allait être bientôt. Elle devait en parler à Derek avant, elle ne voulait pas qu’il l’apprenne d’une autre manière que part elle-même, si non il lui en voudrais qu’elle lui ait menti encore une fois. Et aussi parce que cette vérité changerais tout dans la vie d’Emily mais aussi dans celle de Derek maintenant. Elle lui parlerais le plus vite possible, même si ça allait être dur de tout lui avouer car elle craignait sa réaction mais aussi parce qu’elle n’en avait jamais parlé à personne, elle cachait cela depuis longtemps et elle avait tout fait pour ne pas y penser. Alors en parler à quelqu’un alors qu’elle ne s’était jamais vraiment avoué la vérité à elle-même, ça allait être la chose la plus dur qu’elle n’ait jamais eut à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evily Prentiss
Agent de Liaison
Evily Prentiss

Féminin Nombre de messages : 774
Date de naissance : 29/06/1993
Age : 25
Localisation : Somewhere in my Dreams :)
Personnage préféré : Ma chérie Emily Prentiss , mais aussi JJ , Hotch , Reid et Morgan .
Loisirs : Regarder CM , BONES et NYUS et OUAT et le fofo :)
Date d'inscription : 14/06/2012

MessageSujet: Re: Sentiments cachés / Le passé n'est jamais bien loin    Sam 21 Juil 2012 - 6:32

J'adore j'adore flower
Vraiment géniale cette suite merci beaucoup :calin:
Mais le suspense est insupportable :rahhnonnn: faut que je sache xD
Vraiment vraiment hâte de lire ta suite j'adore ta fics youpi_stars
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prentily
Élève à Quantico
Prentily

Féminin Nombre de messages : 48
Date de naissance : 03/03/1994
Age : 24
Localisation : France
Personnage préféré : Emily Prentiss
Date d'inscription : 07/06/2012

MessageSujet: Re: Sentiments cachés / Le passé n'est jamais bien loin    Sam 21 Juil 2012 - 11:58

Merci à toi surtout de suivre cette fic ! Very Happy
j'aime laisser un peut de suspence pour les lecteurs mais ne t'inquiète t pas dans 2 ou 3 chapitre normalement tu vas enfin pouvoir savoir le secret d'Emily :talk:
Le suite arrive bientôt promis ! :calin:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prentimily
Directeur du BAU
Prentimily

Féminin Nombre de messages : 3020
Date de naissance : 12/06/1989
Age : 29
Localisation : A la BAU !
Personnage préféré : Emily Prentiss - je suis sa fille cachée
Loisirs : Dessin, peinture, écriture et beaucoup d'autre choses !
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: Sentiments cachés / Le passé n'est jamais bien loin    Sam 21 Juil 2012 - 22:34

Merci pour cette suite j'aime beaucoup !! La petite dispute entre Hotch et Emily diablo
Et Derek qui veut détendre Emily dans la salle de bain du Jet, et ba oui bien sur MDR ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paris.forumdefan.com
Evily Prentiss
Agent de Liaison
Evily Prentiss

Féminin Nombre de messages : 774
Date de naissance : 29/06/1993
Age : 25
Localisation : Somewhere in my Dreams :)
Personnage préféré : Ma chérie Emily Prentiss , mais aussi JJ , Hotch , Reid et Morgan .
Loisirs : Regarder CM , BONES et NYUS et OUAT et le fofo :)
Date d'inscription : 14/06/2012

MessageSujet: Re: Sentiments cachés / Le passé n'est jamais bien loin    Sam 21 Juil 2012 - 22:51

Prentily a écrit:
Merci à toi surtout de suivre cette fic ! Very Happy
j'aime laisser un peut de suspence pour les lecteurs mais ne t'inquiète t pas dans 2 ou 3 chapitre normalement tu vas enfin pouvoir savoir le secret d'Emily :talk:
Le suite arrive bientôt promis ! :calin:

Ça me fait très plaisir de lire ta fics elle est géniale Very Happy
Et j'ai vraiment de lire le prochain chapitre pom_pom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prentily
Élève à Quantico
Prentily

Féminin Nombre de messages : 48
Date de naissance : 03/03/1994
Age : 24
Localisation : France
Personnage préféré : Emily Prentiss
Date d'inscription : 07/06/2012

MessageSujet: Re: Sentiments cachés / Le passé n'est jamais bien loin    Sam 21 Juil 2012 - 22:57

Prentimily a écrit:
Merci pour cette suite j'aime beaucoup !! La petite dispute entre Hotch et Emily diablo
Et Derek qui veut détendre Emily dans la salle de bain du Jet, et ba oui bien sur MDR ^^

Merci Very Happy
Je voulais montrer la relation Emily/Derek sous un autre angle et mettre un peut de dérision dans cette fic avant la suite, parce que malheureusement elle ne sera pas très joyeuse ! ahaha diablo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prentily
Élève à Quantico
Prentily

Féminin Nombre de messages : 48
Date de naissance : 03/03/1994
Age : 24
Localisation : France
Personnage préféré : Emily Prentiss
Date d'inscription : 07/06/2012

MessageSujet: Re: Sentiments cachés / Le passé n'est jamais bien loin    Dim 22 Juil 2012 - 22:32

Voila une suite qui va vous mettre en suspense le temps que je perfectionne le chapitre suivant. En attendant je vous souhaite bonne lecture angel


Chapitre 5


Emily encore secouée des paroles de Monsieur Benfield décida d'appeler son père pour lui parler de tout ça et aussi pour le mettre en garde contre Snake. Elle le savait, ce n'était qu'une question de temps avant qu'il arrive à son but et aille chez son lui.

Mr Prentiss: Oui Emily ?
Emily: Papa, il faut que je te parle, on a du nouveau.
Mr. Prentiss: Je n’aime pas cette voix, qu’Est-ce qui se passe ?
Emily: Pour faire vite, nous sommes à Boston dans le bar du cousin de Snake et nous venons de découvrir de corps certainement des hommes de mains. Mais ce n’est pas tout, il a laissé un témoin ou plutôt une sorte de messager.
Mr Prentiss: Comment ça un messager ?
Emily: Il a laissé un homme en vie parce qu’il savait qu’on allait venir enfin surtout que moi j’allais venir. Et il à demandé à cette homme de me dire qu’il sait où tu habites et qu’il n’a pas peur de toi, il est sur d’arriver à ses faims.
Mr. Prentiss: Ma chérie arrête de t’inquiéter, il veut simplement jouer avec nous, il sait que c’est le seul moyen de nous déstabiliser et de nous faire perdre pied.
Emily: Non papa, je pense qu’il a raison. Cet homme est déterminé à se venger, si il a dit ça c’est qu’il est sur de lui je ne pense pas qu’il soit du genre à dire des choses qu’il n’est pas capable de faire, il est imbu de lui-même et il ne veut pas se rabaisser , il sait de quoi il est capable. Et puis ce n’est pas tout …
Mr Prentiss: Là tu m’inquiètes vraiment Em’.
Emily: Il a un complice avec lui, mais il portait une cagoule on ne connait pas son identité. Ce complice te connais très bien, il a parlé de Louise et il sait toute la vérité. Je pense que c’est un ancien ami à toi d’il y a 15 ans. Il ne l’a pas clairement dit mais j’ai compris qu’il savait tout, il veut nous faire savoir qu’il a le pouvoir sur nous et qu’il est capable de nous anéantir aussi bien toi que Louise et moi. Il veut aussi se venger de toi, tu ne vois pas de qui il s’agit ?
Mr Prentiss: Mon dieux, c’est beaucoup plus grave que je ne le pensais. Non, je ne vois pas du tout de qui il peut s’agir.
Emily: Bon sang papa ! Qui était au courant ?
Mr Prentiss: Toi, Max et moi. Tu le sais bien , aucune autre personne ne sait la vérité, Max est encore mon meilleur ami et il était avec moi toute la journée, ça ne peut pas être lui, il est digne de confiance et il a aussi tout fait pour que l’on soit protégés. Il n’y avait que nous au courant, et j’ai tout fait pour que ça reste comme ça, je ne sais pas quoi dire. Si une autre personne connait la vérité alors ça pourrait bien tout faire changer. Tu es aussi en danger, maintenant ils vont certainement s’en prendre à toi d’une manière ou d’une autre.
Emily: Je n’ai pas peur tu sais, j’ai connu pire. C’est pour vous que je m’inquiète, ils vont venir chez toi et tu le sais. Alors s’il te plait part et quitte la maison !
Mr Prentiss: Ça ne sert à rien, il a mit à peine quelques jours pour me retrouver ici alors n’importe où j’irais il me retrouvera. Il n’a pas peur de moi alors il faut que je lui montre que moi non plus c’est tout ce qu’il y a à faire. Je sais que tu as peur mais je vais devoir l’affronter un jour où l’autre. Et ne t’inquiètes pas, nous sommes en sécurité ici, nous ne sommes jamais seuls et j’ai mis d’autres hommes autour de la maison.
Emily: Papa, s’il te plait ! Tu es inconscient, tu n’est pas seul dans cette histoire il y a aussi Louise.
Mr Prentiss: Alors c’est ça au final, tu n’as pas peur pour moi mais pour elle !
Emily: Arrête, tu sais bien que ce n’est pas vrai. Mais en faisant ça tu mets en danger toutes les personnes autour de toi.
Mr Prentiss: Louise n’est jamais seule, il y a en permanence quelqu’un avec elle.
Emily: Elle est à côté de toi ?
Mr Prentiss: Oui.
Emily: Passe la moi.

Louise: Em’ ?
Emily: Louise, fais attention à toi s’il te plait. Tu connais papa, il est têtu comme personne. Alors ne reste jamais seule tu m’entends ?
Louise: D’accord … Emily, c’est grave ?
Emily: Je ne peux pas te mentir, oui c’est grave. Et vous êtes en danger alors s’il te plait fais ce que je te dis. Ne te tiens pas trop prêt des fenêtres et garde les rideaux fermés. Je n’aurais jamais pensé dire ça mais garde ton arme avec toi tout le temps.
Louise: J’ai peur Emily.
Emily: Ne t’inquiètes pas, papa fera tout pour te protéger et mon équipe aussi. Si il se passe quelque chose, quelque chose qui te semble anormale appelle moi tout de suite. Je rentre de Boston, je serais à Quantico dans deux heures.
Louise: D’accord, je sais que je peux avoir confiance en toi.
Emily: Je t’appelle quand je rentre. À tout à l’heure, je t’aime.

Emily raccrocha son téléphone, son cœur battait à vive allure. Elle vit la voiture de la police apparaitre au coin de la rue, ils pouvaient enfin partir et laisse les deux corps. Elle n’avait qu’un seule chose en tête, rentre à Quantico pour être prêt de Louise et pour la rassurer.

Hotch: Prentiss ?
Emily: Oui ?
Emily: On raccompagne monsieur Benfield et on rentre, le jet nous attend. Je sais que tu t’inquiètes mais je te promets que je ferais tout mon possible pour qu’il le leur arrive rien, qu’il ne t’arrive rien. Je sais que j’ai l’air dur et en colère mais ce n’est pas ce que tu crois. Je suis en colère parce que une fois de plus tu es la victime, une fois de plus tu es en danger et j’en ai marre de te voir souffrir. J’ai vu comme on a échoué avec Doyle alors que j’avais promis qu’il ne t’arriverais rien, et regarde comme ça a terminé ! C’est pour ça que je suis comme ça.
Emily: Hotch, je ne sais pas quoi dire. Je n’aurais pas du m’emporter comme ça avec vous. J’ai toujours eu confiance en vous et je sais que vous avez fais tout votre possible pour me sauver je ne vous en veux pas. Et aujourd’hui vous allez faire pareil, je vous connais et je sais que vous êtes toujours là pour les membres de vôtre équipe et quoi qu’il arrive.
Hotch: Je suis content que l’on arrive enfin à discuter, allez on rentre.



Bureau de la BAU deux heures plus tard,



Les trois agents entrèrent dans le bureau, JJ se précipita vers Emily.

JJ: Emily, ça va ?
Emily: Oui ça va. Vous avez trouvé quelque chose ?
Garcia: Les deux hommes que vous avez retrouvé son des associés du cousin de Snake, des petits malfaiteurs sans importance.
Emily: C’est pour ça qu’il les a tué autre chose ?
Garcia: J’ai fais installer avec l’aide de ton père tes caméras qui visionnent en continuité le portail de la maison, si quelqu’un entre on le saura tout de suite.
Emily: Merci Garcia, tu es parfaite.
Rossi: Et toi, des nouvelles d’eux ?
Emily: Non justement j’allais appeler Louise.

Emily sorti de la pièce pour téléphoner, ses coéquipiers ne la lâchaient pas des yeux.

Ried: Pauvre Emily, regardez la comme elle est en panique. Même si elle essaye de se contrôler ses mains tremblent.
JJ: On doit tout faire pour l’aider, cette situation la touche beaucoup.
Rossi: Oui beaucoup. Derek, tu as dit que Emily s’était énervée quand l’homme de ménage vous avez parlé de la mère de Louise ?
Derek: Oui, elle à changé radicalement de visage mais nous n’avons pas compris pourquoi.
Rossi: Qui est la mère de Louise ?
Derek: D’après Emily elle est morte en la mettant au monde, son nom de famille était Lacroix, comme celui que porte Louise. Mais je n’en sais pas plus.
Rossi: Je trouve ça bizarre quand même, j’ai l’impression qu’Emily ne nous dit pas tout dans cette histoire.
Ried: Tu n’es pas le seul.
Derek: Pourquoi elle nous cacherais encore des choses ? Elle sait que tout est utile pour que l’on avance dans nôtre enquête et je ne pense pas qu’elle veuille nous faire perdre du temps.
Ried: Comment tu peux en être aussi sur ? Je ne te comprend pas, j’ai l’impression que toi aussi tu nous cache quelque chose et que tu joue un rôle dans tout ça, tu n’arrête pas de défendre Emily alors que tu ne sait même pas si c’est juste. Ou alors peut être que tu en sait beaucoup plus que nous tous !
JJ: Spencer, c’est bon arrête. Il défend Emily parce qu’il voit bien que tout le monde commence à douter d’elle.

Derek remercia JJ d’un regard, elle comprit immédiatement que Derek était sur le point d’exploser lui aussi et ce n’était pas le moment pour qu’ils parlent de leur relation. Elle savait que Derek connaissait tout les détail de cette histoire mais il était aussi le seul à connaitre vraiment les sentiments d’Emily par rapport à ça, alors si il l’a défendait c’est qu’il savait à quel point elle était perturbée par tout ce qui se passait. Elle était l’amie d’Emily, et elle ferait tout son possible pour la protéger et pour protéger le secret de leur relation tant qu’il le fallait.
Tout le monde avait écouté ce que Ried avait dit, mais ils pensèrent qu’il ne fallait pas qu’il reparte sur des disputes, et même si cette enquête était difficile c’est à ce moment là, plus que jamais qu’il fallait garder cet esprit de famille. Oui, tout le monde avait écouté Ried mais Rossi était le seul à être vraiment d’accord avec lui, depuis que Emily leur avait parlé il avait un doute et cela le travaillait. Il était le seul à pouvoir faire le lien de ce qu’il se passait car il était le seul au courant de ce qu’Emily avait vécu, il pensait à quelque chose de bien précis et maintenant d’après ce que Derek venait de leur dire il était presque sur de ce qu’il venait de découvrir, mais il lui fallait encore un peut de temps avant d’en parler. Il ne voulait pas faire de fausses accusations, et puis il voulait tout d’abord en parler avec Emily seul à seul comme ils l’avaient quelques années avant …

Emily: Louise, c’est moi je suis rentrée à Quantico. S’il te plait rappelle moi dès que tu as ce message, bisous.
Derek: Le répondeur ?

Emily sursauta, elle pensait être seule dans cette pièce.

Emily: Oui, elle ne décroche pas …
Derek: Ne te fais pas de soucis, comme Garcia t’a dit il y a des caméras qui voient tout ce qu’il se passe. Ils ne craignent rien.
Emily: J’ai peur Derek.
Derek: Viens dans mes bras.
Emily: Mais pas ici, ils nous regardent tous.
Derek: Et alors ? Je peux prendre dans mes bras ma coéquipière qui est aussi mon amie, j’ai le droit de te consoler.

Elle se laissa aller dans ses bras, elle vit les autres les regarder à travers la vitre mais ce n’était pas par rapport à eux. Elle sentait dans leurs yeux la tristesse qu’ils éprouver tous, leur yeux étaient remplis de compassion envers elle. Mais Emily se sentait bien dans les bras de son amant, il était le seul à pouvoir l’apaiser. D’un coup ils se retournèrent tous, Garcia venait de les rejoindre, elle tenait sa tablette dans ses mains et elle avait l’air paniquée, et des larmes sortaient de ses yeux, Hotch se précipita pour regarder l’écran et mit sa main sur la bouche, comme pour masquer sa réaction. Emily comprit immédiatement ce qui était en train de se passer, elle lâcha Derek pour se précipiter vers ses collègues.

JJ: Emily …
Emily: Dites moi ce qu’il se passe !
Garcia: J’ai une vidéo qui montre les deux hommes postés devant la maison se faire tirer une balle dans le crâne et tomber à terre, je suis désolée.
Emily: Elle date de combien de temps ?
Garcia: Deux minutes à peine.
Emily: Alors qu’Est-ce qu’on fait encore là ? On y va tout de suite !
Hotch: En route, allez aux voitures il y a des gilets pare-balles dans les coffres.

Emily n’attendit pas que son patron ait terminé sa phrase, elle courait déjà en direction du parking pour prendre une voiture et se diriger directement chez son père, ils ne devaient pas perdre de temps. Snake était en train d’entrer dans la maison, et elle savait qu’il était à plus de 20 minutes de chez son père. Elle arriva à la première voiture et mit un gilet sur elle, elle s’apprêtait à prendre le volant quand Hotch lui attrapa le bras.

Hotch: Tu ne conduit pas dans cet état, tu monde à l’arrière avec JJ , c’est moi qui conduit.
Emily: mais je connais la route, je peux aller beaucoup plus vite !
Hotch: Pas le temps de discuter, tu monte derrière et tu me guidera.
Emily: Très bien !

Elle regarda Derek monter dans l’autre voiture, elle aurait aimé être avec lui. Il la regarda dans les yeux et murmura avec ses lèvre « tout va bien se passer » puis il entra à son tour dans la voiture, c’était lui le conducteur car il connaissait aussi la route.

Hotch: Garcia tu m’entends ?
Garcia: Oui très bien. Bon alors vous êtes tous reliés les uns aux autres et j’ai fais pareil avec vos téléphones aussi, on ne sait jamais.
Hotch: Parfait, des nouveaux sur les vidéos ?
Garcia: Le portail s’est ouvert et trois hommes sont entrés mais rien de plus pour le moment.
Emily: tu ne peux pas accéder aux caméras qui sont à l’intérieure ? Je sais que mon père en à placé lui aussi, peut être que tu peux te connecter à elles ?
Garcia: Je vais voir ce que je peux faire. Ma chèrie, ça va aller …
Emily: Arrêtez tous de me dire ça, parc que pour le moment rien ne va ! En plus mon père ne décroche pas non pl …
Garcia: Emily, c’est qui qui t’appelle ?
Emily: C’est Louise !
Garcia: D’accord, tout le monde peut entendre la conversation.
Emily: Louise ? Louise ?

Emily n’entendit rien sur le coup, et puis un chuchotement se fit entendre, une toute petite voix lui parlait, celle de Louise.

Louise: Je suis dans le placard de ma chambre, Emily j’ai peur.
Emily: Calme toi ma chèrie, dis moi ce qu’il s’est passé ?
Louise: J ’étais dans ma chambre quand j’ai entendu Max parlé à papa en lui disant que deux hommes avaient été retrouvés morts, ensuite papa est monté directement dans ma chambre pour me dire de me cacher dans le placard et de ne pas bouger quoi qu’il arrive, de ne surtout pas sortir.
Emily: Nous sommes en route, nous seront là dans pas longtemps. Où est papa ?
Louise: Il est en bas et il parle avec Max. La porte s’ouvre Emily ils entrent. Papa se bat avec eux, ils crient , Emily ils sont pas la maison !
Emily: Calme toi, respire.

Un coup de feux retentit, puis un second. Ils firent sursauter tous ce qui écoutaient la conversation, JJ tenait la main d’Emily.

Louise: Papaaaaaaaaaaaaaaa , non ! Papa … Papa …
Emily: Louise !
Louise: Il n’est pas mort hein ? Dis moi qu’il va bien.
Emily: Essaye de te calmer je t’en supplies. Ne fais pas de bruit.
Louise: Ils montent Emily, j’entend des pats dans le couloir.
Emily: Quoi qu’il se passe ne fais aucun bruit et ne me parle plus mais garde le téléphone allumé.

Hotch accéléra et Derek fit de même. Tous le monde était spectateur de ce qu’il se passait et aucun d’eux ne pouvait faire quelque chose, il fallait juste arriver le plus vite possible. Emily écoutait encore Louise, elle n’entendait plus que sa respiration. Personne ne parlait, ils écoutaient tous le moindre bruit. Un bruit de porte se fit entendre, et la respiration de Louise s’accéléra. Comme tout le monde Emily comprit que quelqu’un venait d’entrer dans la chambre. Les pats sa rapprochèrent de plus en plus, puis une voix perça le silence.

Snake: C’est ici la chambre de la petite Louise mais on dirait bien qu’elle n’est pas ici.
L’autre voix: Pourtant je suis sure qu’elle est quelque part, peut être sous le lit ? Ah non, il n’y a personne.
Snake: Alors derrière le rideau ?

Derek: Ils savent que Louise est dans le placard mais ils veulent jouer avec elle. Et puis ils parlent fort comme si ils voulaient que quelqu’un les entende.

L’autre voix: Regarde Snake, ce placard à l’air bien grand non ?
Snake: Assez pour que quelqu’un se cache à l’intérieure !

Louise cacha son téléphone derrière ses affaires. Elle était consciente de ce qui allait se passer et elle savait aussi qu’il fallait que sa sœur entende le maximum de choses pour l’aider. Elle inspira un grand coup, l’homme n’était plus qu’à quelques centimètres de la porte du placard. Et ce qui devait arriver arriva, Snake ouvrit la porte de posa son regarde sur Louise.

Snake: Bonjours Louise, alors comme ça on essaye de se cacher ? Viens par là !
Louise: Non lâchez moi ! Arrêtez !
L’autre voix: Ma pauvre chérie tu as peur de nous ?
Louise: Vous me faites mal ! Lâchez moi !
Snake: Fais ce que tu as à faire, il faut partir maintenant on a terminé ici.
Louise: Non, je vous en supplies. Emily !
L’autre voix: Mais elle n’est pas ici Emily, elle aurait aimé voir ça je suis sure. Tu peux dire aurevoir à ta vie princesse, elle se termine ici :
Louise: Non, non , noooooooooooon !

Un dernier coup de feux résonna dans les oreilles d’Emily, le coup de trop. Elle voulu pousser un cri de rage mais sa gorge était nouée et des larmes coulaient sur ses joues. JJ la prit dans ses bras pendant que Hotch continuait de rouler aussi vite que possible. Il n’y avait plus aucun bruit, seuls les pleurs de Garcia se faisaient entendre. Les autres ne disaient rien, ils était tous sous le choc. Derek appuya sur la pédale d’accélération ce qui scotcha Ried et Rossi contre leur sièges.

JJ: Emily, je suis désolée … S’il te plait dit quelque chose, parle moi.
Emily: L … Louise.

Elle s’effondra dans les bras de son amie et cria de toutes ses forces. JJ lui tenait la tête, elle aussi avait les larmes aux yeux.


A suivre ...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evily Prentiss
Agent de Liaison
Evily Prentiss

Féminin Nombre de messages : 774
Date de naissance : 29/06/1993
Age : 25
Localisation : Somewhere in my Dreams :)
Personnage préféré : Ma chérie Emily Prentiss , mais aussi JJ , Hotch , Reid et Morgan .
Loisirs : Regarder CM , BONES et NYUS et OUAT et le fofo :)
Date d'inscription : 14/06/2012

MessageSujet: Re: Sentiments cachés / Le passé n'est jamais bien loin    Lun 23 Juil 2012 - 7:57

Noooooooon tu peut pas faire ça affraid

Mais c'est que tu fait durer le suspense ma fois j'en peux plus moi :rahhnonnn:
Mais elle est vraiment hot ta fic j'adore ton histoire c'est vraiment bien détaillé et très bien écrit je prends plaisir à lire à chaque fois et je continuerai youpi_stars

Elle étais géniale cette suite flower

Et j'ai vraiment aimé le passage ou Rossi a des soupçons siffle

Merci beaucoup :calin: et j'attends le prochain chapitre avec impatience zen xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prentily
Élève à Quantico
Prentily

Féminin Nombre de messages : 48
Date de naissance : 03/03/1994
Age : 24
Localisation : France
Personnage préféré : Emily Prentiss
Date d'inscription : 07/06/2012

MessageSujet: Re: Sentiments cachés / Le passé n'est jamais bien loin    Lun 23 Juil 2012 - 14:01

Evily Prentiss a écrit:
Noooooooon tu peut pas faire ça affraid

Mais c'est que tu fait durer le suspense ma fois j'en peux plus moi :rahhnonnn:
Mais elle est vraiment hot ta fic j'adore ton histoire c'est vraiment bien détaillé et très bien écrit je prends plaisir à lire à chaque fois et je continuerai youpi_stars

Elle étais géniale cette suite flower

Et j'ai vraiment aimé le passage ou Rossi a des soupçons siffle

Merci beaucoup :calin: et j'attends le prochain chapitre avec impatience zen xD


Je suis une sadique jusqu'au bout ahah ! diablo
J'ai déja terminé la prochain chapitre mais je bloque sur celui où le secret d'Emily est dévoilé, je ne sais pas comment tourner les choses mais j'essaie de faire de mon maximun pour que ce moment soit parfait Wink

ça me fait vraiment plaisir ce que tu dis, ça m'encourage à continuer comme ça et aussi à m’améliorer encore plus. C'est vrai qu'il y a beaucoup de dialogue et je pensais qu'il n'y avait peut être pas assez de description mais si tu dis que c'est bien comme ça alors je suis rassurée Very Happy

Dans les prochains chapitres je vais essayer de mettre en avant les ressentis de chaque membre de l'équipe comme j'ai essayé de le faire avec Rossi pour que l'on puisse savoir leurs point de vus car je pense qu'ils sont tout aussi importants dans l'histoire.

Maintenant je te laisse attendre la suite qui arrivera sans doute dans la semaine, encore merci ! merci2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evily Prentiss
Agent de Liaison
Evily Prentiss

Féminin Nombre de messages : 774
Date de naissance : 29/06/1993
Age : 25
Localisation : Somewhere in my Dreams :)
Personnage préféré : Ma chérie Emily Prentiss , mais aussi JJ , Hotch , Reid et Morgan .
Loisirs : Regarder CM , BONES et NYUS et OUAT et le fofo :)
Date d'inscription : 14/06/2012

MessageSujet: Re: Sentiments cachés / Le passé n'est jamais bien loin    Lun 23 Juil 2012 - 23:14

J'ai vue que tu étais une sadique xD nut Ont l'ai tous un petit peu Very Happy

Et au sujet des description ça serais bien ce que tu as dit parce qu'il pense tous d'une manière différente sa serait une bonne idée comme ça ont serais quesque tout lmonde en pense la ont a eu le point de vue d'Emily , Derek , Rossi et Hotch mais quesqu'ils pensent c'est toujours le fin à savoir Wink

Mais j'adore déjà ta fic alors ça ne fera que lameliorer merci2

Je suis très contente de savoir que ce que je te dit tencourage :) ... Je continuerai à tencourager avec plaisir parce que j'adore ta fic :calin:

Et j'attends ta suite avec BEAUCOUP d'impatience xD Je reste zen lol zen

P.S : continue ton beau travaille c'est géniale flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Louna*
Unit Chief
*Louna*

Féminin Nombre de messages : 2924
Date de naissance : 04/08/1994
Age : 24
Localisation : Somewhere....
Personnage préféré : Surtout Emily, mais Hotch & Morgan aussi
Loisirs : Sports, Séries TV, Arts, le Fofo :)
Date d'inscription : 25/06/2012

MessageSujet: Re: Sentiments cachés / Le passé n'est jamais bien loin    Lun 23 Juil 2012 - 23:17

Y'a quelques petites fautes c'est vrais, mais cette fic est vraiment pas mal du tout !

L'intrigue est bien ciblé, revois un peu la forme parfois, m'enfin c'est que des conseils et je suis pas non plus talentueuse, mais j'aime beaucoup l'idée de base.

C'est original.

J'aime la relation Emily/Derek c'est bien décrit et c'est mignon :)

J'ai hâte de voir la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prentily
Élève à Quantico
Prentily

Féminin Nombre de messages : 48
Date de naissance : 03/03/1994
Age : 24
Localisation : France
Personnage préféré : Emily Prentiss
Date d'inscription : 07/06/2012

MessageSujet: Re: Sentiments cachés / Le passé n'est jamais bien loin    Ven 27 Juil 2012 - 21:45

*Louna* a écrit:
Y'a quelques petites fautes c'est vrais, mais cette fic est vraiment pas mal du tout !

L'intrigue est bien ciblé, revois un peu la forme parfois, m'enfin c'est que des conseils et je suis pas non plus talentueuse, mais j'aime beaucoup l'idée de base.

C'est original.

J'aime la relation Emily/Derek c'est bien décrit et c'est mignon :)

J'ai hâte de voir la suite !



Merci Very Happy
ça m'aide beaucoup d'avoir plusieurs avis, tu entends quoi par la forme ?
La suite arrive bientôt pour arrêter le suspence Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Louna*
Unit Chief
*Louna*

Féminin Nombre de messages : 2924
Date de naissance : 04/08/1994
Age : 24
Localisation : Somewhere....
Personnage préféré : Surtout Emily, mais Hotch & Morgan aussi
Loisirs : Sports, Séries TV, Arts, le Fofo :)
Date d'inscription : 25/06/2012

MessageSujet: Re: Sentiments cachés / Le passé n'est jamais bien loin    Ven 27 Juil 2012 - 21:51

Citation :
Merci
ça m'aide beaucoup d'avoir plusieurs avis, tu entends quoi par la forme ?
La suite arrive bientôt pour arrêter le suspence

Alterner un peu plus description/dialogue.

Qu'il n'y ait ni trop de l'un, ni de l'autre Wink

M'enfin c'est toujours un plaisir de lire des fics sur Emily, surtout si elles sont rondement bien écrites et menées !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prentily
Élève à Quantico
Prentily

Féminin Nombre de messages : 48
Date de naissance : 03/03/1994
Age : 24
Localisation : France
Personnage préféré : Emily Prentiss
Date d'inscription : 07/06/2012

MessageSujet: Re: Sentiments cachés / Le passé n'est jamais bien loin    Lun 30 Juil 2012 - 19:54

Chapitre 6






Le coup de feu résonnait encore dans les oreilles d’Emily et de toute l’équipe, Hotch n’avait pas besoin de regarder Emily pour savoir dans quel état elle était et ce qu’elle pouvait ressentir à ce moment précis. Il avait vécu exactement la même chose il y a quelques années, Foyet avait tué sa femme alors qu’il était au téléphone avec elle dans une voiture et tout le monde avait put l’entendre. Ce sentiment d’impuissance et de rage il le connaissait mieux que personne. Sur la banquette arrière JJ tenait la tête d’Emily sur ses genoux, le téléphone était tombé sur le sol. Plus personne ne parlait, on pouvait seulement entendre les pleurs de désespoir d’Emily. JJ croisa le regard de son patron dans le rétroviseur, elle comprit elle aussi à quoi il pensait comme tout le monde. Une nouvelle fois ils étaient présent pour entendre les proches d’un membre de l’équipe se faire tuer. La main d’Emily se desserrât et tomba sur le siège, sa respiration était de plus en plus faible.

JJ: Emily ? Emily ?
Hotch: Qu’Est-ce qui se passe ?
JJ: Je crois qu’elle est en état de choc, elle ne répond plus à rien.
Hotch: Parle lui fort, il faut qu’elle te regarde dans les yeux pour qu’elle comprenne que tu es là et qui ne faut pas qu’elle lâche prise. Elle vient de subir un choc émotionnel terrible, il le faut pas la laisser sombrer dans ses délires et ses pensées.
JJ: Emily, regarde moi maintenant, serre ma main Emily.

JJ agrippa de toutes ses force la main d’Emily et lui souleva ses cheveux pour qu’elle puisse voir son visage.

Hotch: C’est très bien, continue.
JJ: Allez Emily, écoute moi. Je suis là, Hotch aussi. Maintenant il faut que tu me regardes et que tu me parles !
Hotch: Prentiss ?
Emily: Louise …
JJ: Ne penses pas à ça et regarde moi, juste ça. C’est bien, maintenant serra ma main et ne lâche pas.




Derek: On arrive, tournez à gauche et c’est la première maison sur la droite.
Hotch: Entendu. Prentiss on arrive, tu te sens assez forte ?
Emily: Il le faut, j.. je n‘ai pas le choix.
JJ: Emily, regarde dans quel état tu étais il y a deux minutes !
Emily: Ecoutez, je sais ce qu’on va voir une fois entrés. Mais c’est ma famille et je dois y aller.
Derek; Alors tu ne prend pas ton arme, c’est trop risqué. Tu n’es pas en état pour tirer si jamais il le faut, tu es aussi trop impliquée émotionnellement.
Hotch: Il a raison.

Les deux voitures se garèrent devant la maison, tout le monde descendit. Emily n’avait pas encore reprit toutes ses forces elle essaya de ne pas paraitre faible devant les autres.

Hotch: On y va, Derek et JJ vous passerais par l’avant de la maison et Emily tu restera derière eux. Dave Ried et moi nous passerons par la porte fenêtre du salon, c’est la seule autre entrée.

Tous se dirigèrent vers le portail, les deux corps qu’ils avaient vu sur la vidéo étaient là, allongés par terre. Dans l’allée principale il y en avait trois autres, Snake n’avait pas menti en disant que le nombre de gardes ne changerais rien, il avait quand même réussit à passer. Emily suivait Derek, elle lui tenait la main aussi fort qu’elle le pouvait. JJ les regarda en souriant, c’était bien la seule chose de belle en ce moment, voir qu’il était la pour elle-même dans les pires moments et qu’il arrivait à ne pas craquer lui aussi juste pour se montrer fort devant elle et être son soutient, son pilier.
Arrivés devant la maison, les deux groupes se séparèrent, Hotch contourna la maison tandis que JJ continait tout droit devant les autres, Emily sentait son cœur battre de plus en plus fort au fur et à mesure qu’ils s’approchaient de la porte d’entrée. Elle savait ce qu’elle allait voir en entrant.

Garcia: Emily, j’ai coupé la ligne avec les autres personnes d’autre n’entends. Je suis avec toi mon cœur, soit forte.
Emily: Merci Pénélope, merci.

Ce fut tout elle remit la ligne normale, Emily savait que Garcia était toute seule au bureau et qu’elle avait du vivre la scéne de son côté sans soutient. Elle la connaissait depuis longtemps maintenant et elle voyait Garcia seule devant son ordinateur en train de pleurer sans retenu en s’inquiétant pour elle.

JJ: La porte est ouverte, on entre !

JJ passe la porte avec un instant d’hésitation, même si elle savait qu’il n’y avait plus personne dans la maison ou du moins personne de vivant, elle avait quand même peur. Le hall d’entrée était vide et sombre, elle alluma sa lampe de poche qui se reflétat dans un miroire, elle pouvait voir dérière elle Derek et Emily. Ils passèrent par la cuisine mais elle était vide aussi.

Hotch: Nous sommes dans le sallons, venez voir …

La voix de Hotch trahissait ce qu’il venait de découvrire, et Emily le confirma en arrivant dans la pièce. Max était éttendu par terre et à côté son père les yeux encore ouverts. On lui avait tiré une balle dans l’abdomen et une autre dans le cœur. Emily se plaça au dessus de lui, il était là sans vie. Tous les souvenirs de son enfance apparurent dans sa tête, elle se souvint de chaque détails. Elle pleura encore une fois mais cette fois si en silence, elle restait debout sans bouger. Elle voulait se baisser pour lui prendre sa main mais elle ne pouvait pas.

Derek: Avec JJ et Rossi on monte voir à l’étage.
JJ (en chuchotant): Il faut mieux qu’elle reste là pour l’instant, on risque surement de tomber sur le corps de Louise …
Rossi: ça risque d’être encore plus dur pour elle. Allez, on y va.

Ils montèrent tous les trois les escaliers, Emily savait ce qu’ils étaient en train de faire mais elle n’avait pas la force de les suivre. Derek arriva en haut, il commença par aller dans la salle de bain puisque la porte était ouvert mais elle était vide, puis il entrat dans une grande chambre qui devait certainement être celle du père d’Emily elle était tout retournée comme si quelqu’un avait voulu chercher quelque chose. Il ne restait plus qu’une porte et ils savaient tous que c’était celle de Louise, JJ regarda Derek pour lui dire d’entrer, ils n’avaient pas le choix. Il ouvrit la porte doucement, la pièce était plongée dans le noir mais on pouvait deviner l’ombre d’un corps sur le lit. Rossi décida d’allumer la lumière même si la vision qu’ils allaient avoir serait surement affreuse, l’ampoule s’alluma en les éblouissant. Louise était là sur le lit, ses mains et ses pieds était liés au barreaux du lit et un foulard était enfoncé dans sa bouche. Ils n’osaient pas avancer plus, c’était horrible pour eux de voir ça.

JJ: Regardez ! Je crois que Louise est vivante.

Les paupillères de Louise s’ouvrirent doucement, puis elle se mit à gémir mais le foulard masquait ses bruits. Derek se précipitat vers elle pour lui enlever de la bouche, elle respirait.

Louise: Lâchez moi, ne me touchez pas !
Derek: Louise, regarde moi. C’est moi Derek.

JJ et Rossi détachèrent les ficelles qui l’attachaient au lit, ils croyaient rêver. Louise n’était pas morte, et c’était un soulagement pour tout le monde. La pauvre petite était tétanisée, elle regardait de partout sans savoir vraiment ce qui était en train de se passer, elle avait le regard noir et vide.

Louise: Laissez moi, arrêtez !
Derek: Chut, ma belle calme toi.
Louise: Derek …

Elle réalisa enfin que les deux monstres qu’elle avait vu quelques minutes plus tôt étaient partis, qu’elle était en sécurité maintenant. Derek la prit dans ses bras et elle se blotti contre lui en pleurant.

Louise: J’ai cru qu’ils allaient me tuer Derek.
Derek: Tu n’as plus à avoir peur maintenant, je suis là.
JJ: Je vais chercher Emily.
Louise: Emily, où est elle ? Et papa ?
Derek: Ma puce …
Louise; Non, papa ! Il est mort c’est ça ?

Louise repoussa Derek de toutes ses forces, il n’eut pas le temps de la retenir. JJ essaya de l’attraper par le bras mais elle était déjà en train de dévaler les escaliers. Emily se retourna et la vie devant elle. Hotch et Ried regardèrent la jeune fille, ils comprirent tout de suite que c’était Louise. La ressemblance avec Emily était flagrante, elle avait les mêmes traits de visages c’était sa copie conforme. Emily resta plantée devant sa sœur sans savoir quoi faire, elle pensait qu’elle rêvait. Ce n’était pas possible, elle était morte, elle avait entendu le coup de feu. Elle était en train de rêver, puis elle vit déscendre Derek les larmes aux yeux, mais c’était des larmes je joie. Louise se précipitat contre elle, c’est alors qu’elle comprit que ce n’était pas un rêve non, elle était bien en vie.

Emily: Mon dieux ma chérie.
Louise: J’ai eu peur Emily, je ne savais pas quoi faire. Ils étaient là autour de moi j …

Elle regarda le sol et elle poussa un cri de terreur puis elle se détacha d’Emily et s’accroupit à côté du corps de son père. Elle criait encore, sa voix résonnait dans toute la maison. Ses larmes tombaient sur le pull de son père plein de sang puis elle s’éffondra sur lui. Emily posa une main sur son épaule.

Louise: Ne me touche pas, c’est à cause de toi si il est mort ! Tu avais promis que tu l’aiderais et que rien ne nous arriverait. Mais tu nous à laisser, comme toujours d’ailleurs !
Emily: Louise, je t’en pris …
Louise: Laisse moi et sors d’ici !

Louise était recouverte du sang de son père, son t-shirt était devenu entièrement rouge. Elle regarfait Emily droit dans les yeux, son regard reflaittait toute la haine qu’elle avait en elle, toute sa colère. Il fit frissonner toutes les personnes autour d’elle. Emily quitta alors la pièce en courant et alla dehors, elle entendait encore les cris de Louise. Elle s’écroula dans l’ herbe et cria elle aussi, mais une seule fois. Derek accourut au prêt d’elle et la souleva pour qu’il puisse la soutenir.

Emily: Elle a raison, tout es de ma faute. J’aurais du être présente avec eux constament, j’aurais pu empêcher tout ça.
Derek: Non, personne ne le pouvait. Ils ont réussit à abattre des anciens agents de la CIA. Même si tu es entrainée pour ça, ils t’auraient tuée aussi. Louise est en colère et triste, son père est mort et elle en veut à la terre entière. Sa réaction est normale, regarde la première chose qu’elle à faite c’est te prendre dans ses bras. Dans sa tête son père était déjà mort mais c’est de voir son corps, de voir la réalité qui la mise dans cet état. Ne culpabilise pas et ne te rabaisse pas car je sais que tu n’y es pour rien et Louise aussi, c’est une fille intelligente en sensée. Il faut juste lui laisser un peut de temps pour se calmer. Quand j’ai cru que tu était morte j’en ai voulu à chaque membre de l’équipe au début et puis pendant des mois j’ai pensé que c’était ma faute et à cause de ça j’ai vécu les pires moments de ma vie. Et puis un jour j’ai compris que le seul fautif c’était Doyle. C’est pareil Emily, tu n’y es pour rien.
Emily: Mon père est mort Derek, Louise n’a plus personne maintenant.
Derek: Tu es là pour elle et tu le sera toujours.
Emily: je ne peux pas prendre soin d’elle, je ne pourrais jamais être aussi bien que mon père.
Derek: Arrête de penser à ça, calme toi.

Emily se laissa aller, Derek était là pour la soutenir en la réconforter. Les cris de Louise avaient cessé, JJ avait réussit à la calmer en se plaçant derrière et en passant ses bras autour d’elle. Elle était restée comme ça jusqu’à en exerçant une forte pression jusqu’à ce qu’elle cesse de crier. Louise posa ses mains sur les yeux de son père et les lui ferma puis lui fit un bisous sur le front pour lui faire ses adieux.

Louise: Adieux papa, bon voyage. Je t’aime.
JJ: ça va aller ma belle, tu ne sera pas toute seule.
Louise: Je sais … Emily sera toujours là pour moi. Je m’en veux tellement d’avoir réagit comme ça, je sais qu’elle n’y est pour rien.
JJ: Je suis sure qu’elle ne t’en veux pas. Elle sait que tu as dis ça sous le coup de la colère.
Louise: je veux aller le voir, il faut que je m’excuse.
Ried: Je vais aller le chercher et lui dire que tu veux lui parler.

Ried sortit de la maison suivi de Hotch et Rossi, Emily était un peut plus loin dans les bras de Derek.

Ried: Emily, Louise est calmée et elle désire te parler.
Emily: J … J’arrive.

Emily regarda Derek dans les yeux, elle se demanda ce qu’elle ferait sans lui. Depuis plus de quatre mois maintenant ils partageaient tous ensembles, elle se sentait vraiment bien avec lui et pour la première fois depuis longtemps elle était amoureuse et heureuse. Il était tout ce qu’elle avait espéré, il suffisait qu’elle le regarde dans les yeux pour que tout semble possible, un seul regard et elle était apaisée et serraine. Elle savait que tant qu’elle serait au prêt de lui elle serait en sécurité, elle le voyant dans ses yeux. Derek la regardait passionnément, ses yeux brillaient et reflaittaient son amour pour Emily. Elle se dit qu’elle n’avait jamais vraiment montré à Derek une véritable preuve d’amour, même si ils savaient tous les deux que leurs sentiments étaient sincère, elle avait toujours du mal à s’exprimer et à dévoiler ses sentiments complétement. C’était le moment de le faire, elle en avait terriblement envie, pour le remercier de tout ce qu’il faisait pour elle mais aussi de montrer que maintenant elle était réellement prête à assumer leur relation. Elle ne réfléchit pas, elle attrapa la tête de Derek entre ses mains et l’embrassa. Derek ne resta immobile, il ne s’attendait pas du tout ça et surtout pas maintenant. Il était heureux de voir qu’Emily était enfin prête à dire dévoiler aux autres leur relation et surtout que ça vienne d’elle . C’était comme si le temps s’était arrêté, il s’embrassèrent tendrement devant les yeux ébahis de leurs collègues, plus rien n’avait d’importance. Emily se détacha de lui et lui chuchota à l’oreille qu’elle l’aimait.

Ried: C’était quoi ça ?
JJ: C’était quatre mois de relation secrète qui se dévoilent enfin au grand jour.
Hotch: Tu viens de dire quatre moi ?
JJ: Oui, ils sont ensemble depuis quatre mois maintenant.
Hotch: Et tu étais au courant ?
JJ: Seulement depuis deux jours, elle avait peur de votre réaction c'est pour ça qu'elle n'a rien dit avant.
Hotch: Et elle avait raison ! Ce n’est pas le lieu pour parler de tout ça mais une fois au bureau j’exigerais des explications !
Rossi: Aaron !
Hotch: Non Dave, je suis en colère vraiment. Ils savent que c’est interdit et qu’une relation entre collègues peut troubler le travail. On en reparlera plus tard.

Emily arriva devant eux, elle était toute rouge et gênée. Elle avait vu le regard accusateur de son patron mais cela lui importait peut finalement, il pouvait bien penser ce qu’il voulait elle aimait Derek et ils étaient ensemble, alors si il fallait changer de travail pour qu’ils puisse continuer leur relation elle était prête à se sacrifier et il fallait qu’il le comprenne. Rossi avait réellement l’air heureux mais Ried lui ne monrtait aucun signe de joie au contraire, mais elle ne s’attarda pas dessus.

Emily: Hotch ?
Hotch: Plus tard Prentiss, pour l’instant vas parler à Louise elle est dans la cuisine avec JJ.

La voix sèche que Hotch avait pris voulait tout dire, Emily et Derek s’attendaient à recevoir des tonnes de reproches venant de leur patrons, ils devraient se montrer convaincants pour essayer de le résonner.
Emily arrive dans la cuisine, Louise était assise sur une chaine un verre d’eau à la main, elle portait encore ses affaires recouverts de sang. Emily s’assit en face d’elle.

JJ: Louise, tu veux que j’aille dans ta chambre te prendre quelques affaires pour que tu puisse te changer une fois que tu sera au bureau ?
Louise: Oui, merci. On reste encore longtemps ici ?
JJ: Le temps que la police scientifique arrive ainsi que le médecin légiste, ce qui ne devrait plus tarder. Bon, je vais monter je te laisse avec Emily.
Emily: Merci JJ.

JJ lui adressa en sourire et serra sa main sur son épaule avant de quitter la pièce.

Louise: Emily, je suis sincèrement désolée pour ce que j’ai dis toute à l’heure. Je ne pensais pas une seule seconde tout ce que j’ai pu te dire.
Emily: ça ne fait rien chérie, je sais que tu était en colère et sous le choc. Ta réaction était normale.
Louise: Ne dis pas ça, je sais que à souffert de mes paroles, je te connais.
Emily: C’est vrai qu’elles m’ont fait beaucoup de mal. Mais ce n’est pas de ta faute, tout ce que tu m’as dit c’Est-ce que je gardais au fond de moi. Pour moi tout est de ma faute, j’aurais du vous protéger plus que ça, je t’avais promis qu’il ne t’arriverais jamais rien.
Louise: Mais il ne m’est rien arrivé à moi, je suis encore en vie. Tu sais, je suis triste que papa soit mort mais personne ne pouvait rien y faire. Je savais que ces personnes finirais par le tuer, même lui le savait, je le voyais tous les jours dans son regard. Depuis qu’il avait reçu cette lettre il à tout fait pour me protéger moi mais pas lui, parce qu’il savait que c’était la fin. Il me regardait avec tristesse mais aussi avec sérénité, il savait que je resterais en vie. Il est venu ici pour que tu me protège quand il partirait, et maintenant c’Est-ce qu’il va se passer. Alors s’il te plait ne culpabilise pas Emily, papa est mort oui mais peut être que c’Est-ce qu’il voulait au final, j’en suis sure. Il en avait mare d’avoir peur constament, de fuir et d’être inquiet pour moi, il voulait tout simplement retrouver la paix. Il a fait ce qu’il voulait, me voir grandir et m’apporter tout ce dont j’ai eu besoin pour accomplir mes rêves et devenir une jeune femme. Je sais que tu le voulais aussi, je suis au courant de la promesse qu’il t’avait fait.
Emily: Quelle promesse ?
Louise: Celle qui disait qu’il me protégerais toujours, que je grandirais dans la paix sans que personne ne me fasse du mal. Quand tu es partie c’Est-ce qu’il t’a promis, que tu n’avais pas à t’inquiétter parce qu’il serait toujours là pour moi. Et d’alleurs c’est pour ça que je ne t’en ai jamais voulu d’être partie, parce que je savais que tu était partie en me laissant en sécurité mais que tu te soucias toujours de moi. Et il a tenu sa promesse, j’ai grandi et je suis encore en vie. Il m’a dit tout ça, pour que j’accepte le fait qu’il allait bientôt me quitter.
Emily: Je ne sais pas quoi dire, tu n’est qu’une adolescente encore et pourtant tu parles comme une femme, tu es tellement sensée. C’est vrai ce que tu dis, il a fait du bon travail papa et c’Est-ce qui me rend le plus heureuse. Maintenant je sais que tout vas changer, mais je suis prête à redevenir celle que j’étais avant, ta grande sœur toujours présente dans toutes les situations. Je ne te laisserais pas encore une fois si c’Est-ce que tu peux penser, moi aussi d’une certaine façon j’ai grandis , je ne suis plus la même. Avant j’avais besoin de découvrire d’autres choses, de devenir une autre personne, et puis finalement j’ai pris le même chemin que papa et mon travail à fait qu’il m’était impossible de rester en contact avec toi mais ça tu le sais. Tout es différent aujourd’hui, plus rien ne m’oblige à être distante, on est toutes les deux maintenant.
Louise: J’avais peur que tu ne veuilles pas de moi, que je soit obligée de rester seule dans une famille que je ne connaissait pas.
Emily: Mais non, jamais de la vie. J’ai fais des choses avant que je regrette, et la principale c’est que je n’ai été assez présente pour toi mais comme je te l’ai dis aujourd’hui je suis là, et je le serais toujours. Alors si tu veux, une fois que tout ça sera terminé, tu pourra rester vivre avec moi.
Louise: Je t’aime Emily, merci pour tout ce que tu fais.
Emily: Allez, viens dans mes bras ma belle.
JJ: Désolée de vous déranger mais la police scientifique est arrivées, nous devons partir. Louise je t’ai pris plusieurs tenues parce que je ne savais pas quoi prendre j’espère que ça ira.
Louise: Ne t’inquiètes pas, c’est parfait.
Emily: Il est temps de rentrer et de sortir de cette maison.

Emily et Louise avancèrent vers la porte d’entrée et se tournèrent une dernière fois en direction du corps du Mr Prentiss qui était maintenant entouré du service scientifique et du médecin légiste. Il faillait qu’elles le regardent une dernière fois pour pouvoir faire leur deuil un jour. Emily pensa qu’elle venait de vivre le pire mais la suite des événements se montrera bien plus douloureux pour elle.


A suivre ...

J'espère que cette suite vous a plus, le prochain chapitre arrive bientôt et vous allez enfin pouvoir découvrir le secret d'Emily sourit2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evily Prentiss
Agent de Liaison
Evily Prentiss

Féminin Nombre de messages : 774
Date de naissance : 29/06/1993
Age : 25
Localisation : Somewhere in my Dreams :)
Personnage préféré : Ma chérie Emily Prentiss , mais aussi JJ , Hotch , Reid et Morgan .
Loisirs : Regarder CM , BONES et NYUS et OUAT et le fofo :)
Date d'inscription : 14/06/2012

MessageSujet: Re: Sentiments cachés / Le passé n'est jamais bien loin    Lun 30 Juil 2012 - 20:24

J'ai adorer comme toujours Very Happy

Cette suite étais géniale et j'ai vraiment hâte de lire le prochain chapitre , ont va ENFIN savoir le secret d'Emily :hourrah:

Merci beaucoup pour cette suite flower et j'attends la suite avec impatience pom_pom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Louna*
Unit Chief
*Louna*

Féminin Nombre de messages : 2924
Date de naissance : 04/08/1994
Age : 24
Localisation : Somewhere....
Personnage préféré : Surtout Emily, mais Hotch & Morgan aussi
Loisirs : Sports, Séries TV, Arts, le Fofo :)
Date d'inscription : 25/06/2012

MessageSujet: Re: Sentiments cachés / Le passé n'est jamais bien loin    Lun 30 Juil 2012 - 20:38

Ah la fin donne envie d'en savoir plus, beaucoup plus !

En tout cas, j'aime toujours autant, en plus tu t'es attardée sur les descriptions ce qui me plait énormément !

J'ai hâte de lire la suite ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prentily
Élève à Quantico
Prentily

Féminin Nombre de messages : 48
Date de naissance : 03/03/1994
Age : 24
Localisation : France
Personnage préféré : Emily Prentiss
Date d'inscription : 07/06/2012

MessageSujet: Re: Sentiments cachés / Le passé n'est jamais bien loin    Mar 31 Juil 2012 - 21:46

Encore merci pour vos messages, ça me fait plaisir que ma fic vous plaise toujours autant Very Happy

Oui Louna, j'ai suivi tes conseils et dans le prochain châpitre il y aura encore plus de descriptions qui vont se concentrer sur les sentiments de chaque membre de l'équipe.

A très vite pour une suite flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
*Louna*
Unit Chief
*Louna*

Féminin Nombre de messages : 2924
Date de naissance : 04/08/1994
Age : 24
Localisation : Somewhere....
Personnage préféré : Surtout Emily, mais Hotch & Morgan aussi
Loisirs : Sports, Séries TV, Arts, le Fofo :)
Date d'inscription : 25/06/2012

MessageSujet: Re: Sentiments cachés / Le passé n'est jamais bien loin    Mar 31 Juil 2012 - 21:49

Citation :
Oui Louna, j'ai suivi tes conseils et dans le prochain châpitre il y aura encore plus de descriptions qui vont se concentrer sur les sentiments de chaque membre de l'équipe.

C'est super ça ! Je suis bien contente, tu verras ça ne rendra ta fic que plus plaisante et agréable à lire !

J'ai hâte de voir le prochain chapitre !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evily Prentiss
Agent de Liaison
Evily Prentiss

Féminin Nombre de messages : 774
Date de naissance : 29/06/1993
Age : 25
Localisation : Somewhere in my Dreams :)
Personnage préféré : Ma chérie Emily Prentiss , mais aussi JJ , Hotch , Reid et Morgan .
Loisirs : Regarder CM , BONES et NYUS et OUAT et le fofo :)
Date d'inscription : 14/06/2012

MessageSujet: Re: Sentiments cachés / Le passé n'est jamais bien loin    Mer 8 Aoû 2012 - 0:15

Postera tu une suite bientôt , je suis impatiente nut De savoir Wink

Ben non prends ton temps xD flower :calin: J'aime beaucoup ta fic c'est tout Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prentily
Élève à Quantico
Prentily

Féminin Nombre de messages : 48
Date de naissance : 03/03/1994
Age : 24
Localisation : France
Personnage préféré : Emily Prentiss
Date d'inscription : 07/06/2012

MessageSujet: Re: Sentiments cachés / Le passé n'est jamais bien loin    Mer 8 Aoû 2012 - 1:16

Et bien justement, je suis en train de terminer le prochain chapitre qui va être très long sourit_vert
Je vais partir en vacances quelques semaines alors je veux vous laisser une belle suite et vous faire connaitre secret d'Emily avant mon départ parce que je pense que vous avez assez attentu langue
Je te promet de faire le plus vite possible, normalement avant le weekend j'aurais terminé !

A très vite :calin:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evily Prentiss
Agent de Liaison
Evily Prentiss

Féminin Nombre de messages : 774
Date de naissance : 29/06/1993
Age : 25
Localisation : Somewhere in my Dreams :)
Personnage préféré : Ma chérie Emily Prentiss , mais aussi JJ , Hotch , Reid et Morgan .
Loisirs : Regarder CM , BONES et NYUS et OUAT et le fofo :)
Date d'inscription : 14/06/2012

MessageSujet: Re: Sentiments cachés / Le passé n'est jamais bien loin    Mer 8 Aoû 2012 - 7:06

Oui sourit_vert applaud Merci ça fait super longtemps que je veux savoir le secret d'Emily angel

Vraiment très très hâte de lire ta suite merci2 :calin:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prentily
Élève à Quantico
Prentily

Féminin Nombre de messages : 48
Date de naissance : 03/03/1994
Age : 24
Localisation : France
Personnage préféré : Emily Prentiss
Date d'inscription : 07/06/2012

MessageSujet: Re: Sentiments cachés / Le passé n'est jamais bien loin    Mer 8 Aoû 2012 - 22:57

Comme promis voila la suite, beaucoup plus longue que les autres puisque je posterais la suite que dans quelques semaines parce que je pars en vacances. Lisez bien jusqu’à la parce que vous allez enfin connaitre le secret d'Emily. J'espère que cette suite va vous plaire et qu'elle va suffire pour vous faire attendre un petit moment ! Very Happy




Chapitre 7





Maison du père d'Emily,




Ils retournèrent tous à la voiture, laissant la police scientifique faire son travail. Louise monta dans le même voiture que Emily, JJ et Derek mais personne ne parlait. Elle était assise à l’arrière à côté de la feunêtre, et comme pour rendre cette soirée encore plus tragique la pluie commençait à tomber. Louise regardait les goutes couler sur la vitre, elles partaient du haut puis elles disparaissaient entrénées par la vitesse du 4x4. Ses goutes lui faisaient penser à son père, elle était là, au début grandes et fortes puis d’un seul coup elles devenaient de plus en petites et faibles pour ensuite disparaitre complétement sans prévenir. Louise avait assisté à la décente aux enfers de son père, en quelques mois seulements il avait changé radicalement. Tout d’abord il ne rigolait presque plus avec elle, et leurs moments entre eux se faisaient courts et rares, il n’avait plus le gout de la vie. Il ne mangeais presque plus, il se sentait tout le temps épié, tous les soirs il faisait le tour des feunêtres de la maison pour vérifier qu’elles étaient bien fermées. Au début, pour ne pas inquieter Louise il ne lui avait parlé de rien et puis au bout d’un certain temps il ne faisait plus attention à se présence et parlait de tout ou presque devant elle tout en gardant un minimum de secret. Maintenant en y refléchissant, elle se dit qu’il n’avait pas le courage de lui dire ce qu’il se passait, car il savait que cet homme allait finir par le retrouver et le tuer. C’est pour ça qu’il essayer de lui faire comprendre la gravité de la situation sans lui parler, il avait honte. Honte de ne pas avoir réussit à la protéger toute sa vie, il savait qu’elle était assez intelligente pour tout comprendre par elle-même et c’Est-ce qui était arrivé. Mais il y avait encore autre chose qu’il ne voulait pas lui dire mais qu’il voulait qu’elle sache, il était de plus en plus distante avec elle et il parlait beaucoup de la relation père/fille qu’ils avaient tous deux. C’Était vraiment bizarre, elle n’arrivait pas à comprendre ce qu’il tenait temps à lui faire savoir, pourtant elle était persuadée que ça avait un rapport direct avec elle et que cette chose allait avoir un gros impact sur sa vie. En réalité son père avait fait du mieux qu’il pouvait pour la préparer à son départ, comme elle l’avait dit à Emily même si elle était profondément triste inconsciemment elle savait que ça allait se terminer comme ça. Malheureusement il ne pouvait rien faire alors il s’était préparer à cette fatalité. C’est pourquoi il était venu ici à Quantico et pas dans un autre pays, parce que Emily vivait ici. Il savait que Louise serait en sécurité avec elle, encore plus qu’avec lui au final puisque maintenant elle n’avait plus rien à craindre de son passé. Elle allait certainement vivre avec elle maintenant, même si toute sa vie, ses amis, son école étaient à Paris elle ne pouvait la quitter. Elle allait avoir besoin d’elle pour pouvoir faire son deuil et continuer à avancer. Emily était une femme forte, plus que n’importe qui et elle savait transmettre cette force, c’était ce qu’elle faisait avec Louise depuis toujours. Même si elle avait été obligée de partir et de ne plus la revoir, elle avant continué à lui parler régulièrement et Louise n’hésitait pas à se confier à elle car elle savait qu’Emily trouverais toujours une solution. Depuis sa naissance elle l’avait protégée bien plus qu’une sœur ne l’aurait fait, elle était fière que tout le monde lui disent qu’elle lui ressemblait car elle était son modèle dans la vie. Louise avait toujours voulu devenir une femme indépendante, forte, sensible, proche des autres enfin elle avait toujours voulu être comme Emily. Pourtant elle sentait aussi quelque chose qui n’allait pas chez elle depuis qu’elle l’avait revu, même si elle l’avait trouvé heureuse et complétement épanouie dans les bras de Derek, il y avait autre chose, un malaise entre elles deux. C’était certainement du au fait qu’Emily s’en voulait d’avoir était si absente physiquement pour elle et elle ne savait pas comment se rattraper. Mais peut importe, Emily allait avoir tout le temps qu’elle désirait pour combler le manque que Louise ressentait.
De l’autre côté de la banquette à l’arrière Emily fixait Louise qui était en train de regarder la pluie tomber par la fenêtre, elle était perdue dans ses pensées depuis qu’ils étaient parties de la maison. Elle imaginait très à quoi Louise était en train de penser, elle se posait des tas de questions sur son père, son avenir sans lui et le rôle qu’Emily allait jouer dans tout ça. Emily savait que Louise était une jeune fille forte comme elle l’était à son âge mais ça ne suffirait certainement pas à effacer la douleur de cette histoire. Elle savait très bien que le pire était à venir, même si son père était mort il restait encore beaucoup de chose à faire dans cette enquête et elle risquait encore de sombrer encore plus, ce qu’elle ne voulait surtout pas c’était d’entrainer Louise avec elle. Ils avaient préféré ne pas demander les détails de ce qu’il s’était passé à Louise, elle était encore en état de choc et ses souvenirs risquaient d’être faussés par sa tristesse, mais maintenant ils devraient lui faire un entretiens cognitif ce qui risquait de faire ressortire toute la colère que Louise avait en elle mais aussi de dévoiler des détails qu’elle ne se souvenait plus ou qui avait été refoulé par le choc émotionnel. Pour Emily, il s’était passé autre chose dans cette chambre mais elle ne savait pas quoi, Snake aimait plus que tout jouer avec les nerfs des gens, elle était persuadée qu’il l’avait fait avec Louise, elle craignait le pire. Ce n’était pas tout, il y avait aussi ce secret qui était de plus en plus en danger et elle le savait. Maintenant que son père était mort tout était devenu compliqué, et puis tout le monde commençait à se poser des questions même personne n’était venu lui parler directement. Son équipe allait continuer à fouiller dans le passé de son père et le sien aussi probablement elle était certaine qu’ils allaient finir par tout découvrire, ce qu’elle voulait juste c’était du temps. Du temps pour que toute cette histoire se terminer qu’elle et Louise puissent reprendre le dessus et une fois que tout ça sera terminé, elle parlerais peut être, mais seulement si elle estimait que ça sera utile et indispensable. Celui dont elle avait le plus peur c’était Rossi parce que c’est avec lui qu’elle avait parlé dans le passé et c’était aussi le seul de l’équipe qui n’oubliait rien. Il analysait les situations en silence, tout était minutieux et il arrivait toujours à découvrir ce que les gens pouvaient ca cher, il l’avait montré dans plusieurs enquête au sein du département des sciences du comportement. Elle devait faire attention et le surveiller de près, si il découvrait tout il fallait qu’elle lui parle avant pour éviter qu’il n’en parle car au fond il ne veut pas que les autres soit au courant, quand il fait des recherches c’est simplement parce qu’il sens que les gens ne vont pas bien et qu’il y a quelque chose de grave qu’ils gardent en eux, il veut juste parler avec eux et les aider. C’Est-ce qu’il avait fait avec Emily, il avait compris qu’elle cachait quelque chose alors il s’était isolé avec elle pour discuter mais jamais il n’avait parler à quelqu’un de leur discution. Elle espérait que ça serait pareil, même si ce qu’il s’apprétait à découvrir totalement différent … Elle repensait à ce qu’il s’était passé avec Derek devant ses collègues, elle ne regrettait pas de l’avoir fait, mais simplement la manière dont elle avait fait découvrir aux autres leurs relation, plus le 4x4 s’approchait du bureau plus elle avait peur de ce qu’il allait se passer. Hotch allait certainement les réprimender fortement ou pire même leur retirer leurs fonctions, il avait l’air tellement en colère. Mais elle repensa à ce que JJ lui avait dit, elle avait certainement raison, même si il se montrait autoritaire et psychorigide il avait montré plus d’une fois que si le besoin se présentait il n’hésitait pas à enfrindre les règles. Et puis c’est vrai, ils étaient une famille, et proches les uns des autres. Emily se dit qu’il allait certainement être rétissant au début et puis quand il verra qu’elle était vraiment heureuse avec lui il n’aurait pas d’autre choix que de l’accepter, Derek et elle allaient devoir se montrer plus que convainquant.

Ils arrivèrent enfin à bureau, tous déscendèrent de la voiture. Garcia les attendait à l’entrée du bureau, elle avait eut tellement peur quand elle avait entendu le coup de feux lorsque les hommes étaient dans la chambre de Louise, c’était comme si son cœur s’arrachait. Elle avait eut le sentiment de revivre le même moment lorsque que Halay, la femme de Hotch était morte. Ils étaient tous au téléphone dans leurs voitures lorsque Foyet lui avait tiré dessus. Elle était une fois de plus seule devant son ordinateur, le micro sur son oreille et personne avec elle pour la rassurer, malheureusement c’était toujours comme ça. Elle faisait un peut bande à part lors des enquêtes, eux partaient dans d’autres était à des centaines de kilomètre alors que elle restait au bureau. Elle avait toujours un peut souffert de ça, même si elle se sentait parfaitement intégrée à eux, parfois elle regrettait de ne pas partager tout ça avec eux. Elle qui était si émmotionnelle, elle devait se contentait de leur voix au téléphone pour essayer de retrouver le sourire, heureusement que Kevin était là mais ce n’était pas pareil, il n’avait pas le même relations avec les autres et il ne se sentait pas aussi proche d’eux. Parfois il avait même du mal à comprendre le sentiments que sa compagne éprouvait à l’égard de tous ses collègues, pour lui c’était beaucoup trop. Mais elle se moquait de son avis, depuis plusieurs années maintenant elle avait une famille, des personnes sur qui compter dans n’importe quel situation. Maintenant c’était au tour d’Emily d’avoir besoin d’eux, elle allait tout mettre en œuvre pour qu’ils arrivent à retrouver ce salaud. Elle en avait marre de voir son amie souffrir, il fallait que cela cesse une bonne fois pour toute. Elle entendit les portes de l’ascenseur s’ouvrir, elle quitta en trombe son bureau elle courra accueillir les autres.

Garcia: Emily, je suis tellement désolée.
Emily: Ne t’inquiète pas, ça va aller. Merci pour ton message, pour ton soutient, ça fait du bien de se sentir soutenu encore plus.
Garcia: Tu sais ma belle que je serais toujours là.
Emily: Je sais. Garcia, je te présente Louise.

Louise se cachait derrière Emily, même si elle avait une veste sur elle le sang de son père avait coulé sur son pantalon, elle n’avait qu’une envie c’était d’enlever tout ça pour oublier ce qu’il s’était passé.
Garcia vit Louise pour la première, et comme tout le monde elle fut surprise de sa ressemblance avec Emily, elle ne put même pas cacher son étonnement ce qui n’échappa pas à Rossi. Depuis le début de la soirée il observait le comportement de chacun, surtout d’Emily. Il chercher l’indication qui lui permettrais de confirmer ses pensées, et en voyant la réaction de Garcia il comprit qu’il n’était pas le seul à être impressionné par leurs même traits physiques.

Garcia: Bonjour princesse, je m’appelle Pénélope Garcia je suis une grande amie de ta sœur et maintenant aussi la tienne alors si tu as besoin de quoi que ce soit n’hésite pas.
Louise: Enchanté Pénélope. Est-ce que je peux aller me changer s’il vous plait, je n’en peux plus de porter ces vêtements ?
JJ: Bien sur, viens avec moi. Il y a une petite salle de bain dans nos locaux, c’est la moindre des choses quand on travail des fois plus de quarante huit heures sans rentrer chez soi. Prend ton temps, nous seront certainement ici, alors rejoins nous quand tu aura terminé.
Louise: D’accord. JJ ?
JJ: Oui ?
Louise: Tu penses vraiment qu’Emily ne m’en veux pas ? Qu’elle n’est pas fâchée de savoir que maintenant c’est à elle de veiller sur moi, j’ai l’impression d’être plus un poids qu’autre chose pour elle. Je ne sais pas pourquoi mais je sens qu’il y a quelque chose qui la dérange chez moi …
JJ: Ma chérie, il ne faut pas que tu te dises ça. Tu sais elle est très affectée par ce qu’il vient de vous arriver mais ce que je sais c’est qu’elle t’aime et qu’elle est heureuse de te savoir en vie. Quand elle m’a parlé de toi pour la première fois, j’ai vu dans ses yeux tout l’amour qu’elle a pour toi.
Louise: Je l’espère vraiment.
JJ: Ne te tracasses pas, c’est la situation qui est difficile pour le moment. Maintenant prends soin de toi, laisse toi aller et si tu as envie de pleurer pleur, je sais à quel point ça fait du bien de se laisser aller quand on est seul, ce n’est pas une honte.
Louise: ça ne m’étonne pas que tu soit l’amie d’Emily, tu es si gentille avec tout le monde.
JJ: C’est que moi aussi à ton âge j’ai vécu quelque chose de douloureux, j’ai perdu quelqu’un de ma famille. Alors je sais ce que tu ressens …
Louise: Un de tes parents aussi ?
JJ: Non , ma sœur, elle s’est suicidée.

La voix de JJ était tremblante, c’était dur de reparler de tout ça, d’autant plus que personne ne le savait à part Hotch, elle lui avait dit lors d’une enquête sur des suicides en série de jeune adolescents. Il avait senti qu’elle était beaucoup trop impliquée émotionnellement dans cette affaire. Alors quand elle avait vu Louise dévastée par la mort de son père elle s’était revu au même âge, elle voulait être présente pour elle maintenant. Elle savait à quel point elle allait avoir besoin d’elle et d’une personne qui puisse partager avec sa souffrance sans non plus la ressentir, comme Emily part exemple. Il lui fallait une personne neutre en qui elle pourrait avoir confiance. Louise s’approcha d’elle et lui tendit sa main pour qu’elle la prenne.

Louise; Je suis sincèrement désolée pour ta sœur. Je ne sais pas comment te remercier.
JJ: Promet moi juste une chose, si un jour ça ne va pas, parce que je sais qu’il y aura des jours comme ça où l’on à qu’une envie c’est d’en finir parce que la douleur est trop forte et que l’on veut surtout rejoindre la personne qui nous à quitté, promet moi de venir me voir et de me parler.
Louise: Je te le promet JJ.
JJ: Merci, je te laisse je vais aller rejoindre les autres et te laisser toute seule. A toute à l’heure Louise.

JJ sortit de la salle de bain, une larme coulait sur sa joue. Elle s’empressa de l’essuyer avec sa manche et partit en direction du bureau.

Emily: ça va JJ ?
JJ: Oui très bien. Louise est en train de prendre sa douche, je pense que ça va lui faire du bien.
Emily: J’espère, parce que après il va falloir l’interroger et j’ai peur des réactions que ça va créer. Elle va devoir parler de ce qu’il s’est passé avec Snake …
Garcia: D’ailleurs en votre absence j’ai continué les recherches et j’ai trouvé quelques trucs sur lui.
Hotch: On en parlera plus tard Garcia si tu veux bien. Pour l’instant je dois parler à Prentiss et Morgan en privé.

Hotch quitta le groupe et parti en direction de son bureau en faisant un signe de la tête à Emily et Derek pour leur indiquer de les rejoindre.

Garcia: J’ai loupé quelque chose ?
Ried: C’est le moins qu’on puisse dire oui.
Garcia: Quelqu’un m’explique ?
Ried: Nous avons assisté à quelque chose d’étonnant tout à l’heure …
Garcia; Bon Ried accouche !
Derek: C’est-à-dire que …
Ried; Que Emily à embrassé langoureusement Derek devant tout le monde.
Garcia: Quoi ? Comment ça ?
Derek: Ma puce, on ne discute après Hotch nous attend .
Garcia: Vous n’allez pas m’échapper comme ça vous deux, qu’Est-ce qu’il s’est passé ?
Derek: Emily et moi sommes ensembles depuis plusieurs mois.

Garcia étouffa un rire nerveux, elle croyait tout d’abord que ses collègues la faisait marcher mais en voyant la tête de Spencer elle comprit alors que ce n’était pas une blague. Elle se tourna alors vers Emily, elle était toute rouge.

Garcia: C’est pas possible, je n’ai rien remarqué et en plus tu ne m’as rien dit Derek.
Derek: Je te promet de tout te raconter après, mais pour l’instant Hotch veut nous parle et il n’a vraiment pas l’air content, je pense qu’il ne faut pas le faire attendre.

Derek partit à son tour suivi d’Emily. Garcia les regarda s’en aller, elle ne disait rien mais elle n’en pensé pas moins. Elle ne comprenait pas vraiment ce qui était en train de se passer. Derek avec Emily depuis des mois ? Pourquoi il ne lui en avait pas parlé alors que d’ordinaire il lui racontait tout, en faite c’est ça qui ne lui plaisait pas. Cela faisait des années maintenant que Derek et elle partageaient tout, il était son meilleur ami mais aussi son frère, elle lui en voulait de ne pas lui avoir parlé de sa relation avec Emily. Elle s’était confié à lui à propos de Kevin au début qu’ils étaient ensembles, elle n’apprécia pas le faite qu’il ne lui ait pas assez fait confiance pour en faire de même. Elle se demanda alors si leur relation allait changé, parce qu’il faut le dire entre Derek et Garcia ça n’a jamais été très claire et parfois ambigüe, elle lui envoyait tout le temps des messages coquins et même en présence des autres ils étaient comme ça, elle avait toujours été extrêmement proche de lui, elle était jalouse de savoir qu’aujourd’hui il y avait une autre femme dans sa vie et qui comptait plus qu’elle. Elle repensa à ces derniers mois, et rien n’avait changé de plus l’autre soir au restaurant c’était avec elle que Derek riait et il avait même mit son bras autour de ses épaules, Emily était assise en face d’eux et elle n’avait rien dit, cela la rassura. Elle s’en voulu d’avoir immédiatement pensé à sa relation avec Derek et non de celle qu’il avait avec Emily, jamais elle n’avait été aussi égoïste, il était heureux avec elle et c’était tout ce qui comptait au final, Emily était une femme extraordinaire et elle savait qu’elle ne l’empécherait jamais de continuer d’être aussi proche d’elle. Elle refoula sa jalousie et sourit en pensant au nouveau couple que comptait leur unité, Emily n’était pas le genre de femme à accepter facilement un homme dans sa vie, elle en avait trop souffert au part avant. Si elle était avec Derek depuis quelques temps, c’est qu’elle vraiment amoureuse, c’était difficile à imaginer mais comme JJ, elle fut ravie de voir que son amie allait enfin mieux.
Garcia et les autres regardaient à travers la vitre Hotch qui parlait à Emily et Derek, ils ne quittèrent pas une miette de la discussion, même si ils n’entendaient rien ils pouvaient deviner ce qu’ils disaient sur leur lèvres.

Hotch: Vous êtes inconscients ou quoi ? Vous savez très bien qu’une relation entres collègues et encore plus entre deux collègues de la même unité qui sont quotidiennement amenés à travailler en binôme est interdite !
Derek: Nous en somme conscients, c’est pourquoi depuis quatre mois nous séparons notre vie personnelle et celle du travail et personne n’a rien remarqué donc c’est que nous pouvons le faire !
Hotch: Je ne dis pas le contraire mais vous n’avait jamais été confronté à quelque chose de grave. Comme une fusillade sur l’un de vous deux par exemple. Je ne tolèrerais pas que l’un d’entre vous face échouer une affaire parce qu’il veut protéger l’autre et de ce fait mettre en danger le reste de l’équipe !
Emily: Nous travaillons depuis plus de 5 ans ensembles, on sait comment nous fonctionnons, nous n’avons pas changé. Lorsque nous sommes au travail Derek n’est qu’un collègue bien que je ne cache pas les sentiments que nous éprouvons l’un pour l’autre mais il est au même titre que Ried, JJ , Rossi ou même vous, cela ne change pas. Comme il l’a dit, nous avons voulu voir si on était capable de faire la part des choses, c’est aussi pour cela que l’on à rien dit à personne. Mais maintenant que l’on à vu que notre relation ne change en rien notre travail nous voulons assumer le faite que nous vivons une relation autre que professionnelle, c’est sérieux entre nous et ce n’est pas qu’une simple amourette de passage. Vous pensez quand même pas que nous avons prit le risque de perdre notre job pour ça ? Je sais que j’ai mal réagit tout à l’heure, mais j’étais pas dans mon état normal j’en suis désolée et jamais ça ne se reproduira.
Hotch: C’Est-ce que je crains Prentiss, l’enquête sur la mort de ton père n’est pas encore terminée et il va certainement se passer encore pleins de choses qui risque de t’affecter beaucoup plus, je ne veux pas que tes sentiments domine ton comportement ni les tiens Morgan. Elle va être impliquée émotionnellement et de ce fait toi aussi, vous pensez être assez forts pour laisser cela de côté ?
Derek: Bien sur, comme on le fait depuis le début. Je sais très bien que ça va être dur pour Emily et je serais là pour elle quoi qu’il arrive mais comme chacun d’entre nous, peut être un peut plus mais c’est normal, cependant notre travail n’en sera pas affecté. Regardez JJ et Will ou encore Garcia et Kevin, eux aussi ont une relation avec un collègue et pourtant cela ne change rien.
Hotch: Vous deux ce n’est pas pareil, j’ai confiance en vôtre duo. C’est pour cela que je vous fais constamment travailler ensembles, je sais qu’avec vous les choses seront bien faites et que vous n’avez pas peur des difficultés. Avant vous étiez simples collègues mais maintenant j’ai peur de ne plus pouvoir vous faire confiance au point de vous laisser travailler ensembles comme avant.
Emily: Comme on vous le dit, ça ne change rien. Nous travaillons comme d’habitudes sans risques, il faut nous faire confiance.
Hotch: En temps que supérieure je me dois de vous faire un sermon je n’ai pas le choix. J’ai aussi des inquiétudes alors je dois mettre les choses aux clair.
Emily: C’est chose faite, nous avons entendu ce que vous avez à nous dire. On vous demande juste de nous faire confiance Hotch. Nous avons décidé de vous mettre au courant parce que notre relation est sérieuse, nous avons longuement parlé et nous sommes prét à accepter les conséquences sur notre travail si on doit être séparés et bien qu’on le soit.
Hotch: Comme je l’ai dis « en temps que supérieur »  je dois vous réprimander. Mais en temps qu’ami je n’ai rien à vous dire.
Derek: Comment ça ?
Hotch: Vous êtes les piliers de cette équipe, je ne peux pas prendre le risque de la démanteler si non notre travail ne sera pas aussi bon. Je vous fais confiance pour gérer tout ça pour l’instant, j’attends de voir comment vont évoluer les choses.
Emily: Mais Strauss vous allez lui dire ?
Hotch: Lui dire quoi, je ne vois pas de quoi tu parles Prentiss .
Derek: Merci du fond du cœur Hotch.
Hotch: Maintenant sortez avant que je change d’avis. Prentiss attends, seule.

Derek sortit de la pièce en laissant Emily avec Hotch, il était soulagé de voir qu’il avait plutôt bien prit la chose, maintenant que la situation était clarifiée tout allé être beaucoup plus simple, ils n’auraient plus besoin de se cacher des autres, ils allaient enfin pouvoir vivre leur bonheur au grand jour et surtout le partager avec les autres. Il avait hâte de présenter Emily à sa famille, de le montrer au monde entier qu’elle était avec lui, Derek était réellement fou amoureux d’elle, jamais il n’avait ressentit ça pour quelqu’un, ça ce voyait dans ses yeux. Il alla rejoindre les autres qui l’attendait avec impatience, il leur raconta leur discutions avec Hotch, tout le monde était soulagé.

Emily: De quoi voulez vous me parler ?
Hotch: Je sais que depuis un moment tu me vois comme le méchant, mais ce n’est pas le cas.
Emily: Non, ce n’est pas ce que je pense. Je sais qui vous êtes au fond, j’étais là quand votre femme est morte et j’ai vu un homme sensible et désespéré. Et puis c’est vous qui m’avez permis de partir à Paris et d’être en sécurité, vous avez risqué votre carrière plus d’une fois pour me protéger. Je comprend que c’est difficile pour vous de devoir gérer une fois de plus quelque chose de grave qui me concerne.
Hotch: ça me rassure alors, je ne voulais pas qu’il y ai de mal entendu entre nous. Tu sais, je suis sincèrement content pour toi et Derek, nous t’avons trop souvent mal heureuse et seule alors maintenant que je vois tes yeux qui pétillent et de la façon dont tu le défend je suis heureux pour toi. C’est une personne exeptionnelle qui va beaucoup t’apporter. Alors profite que je vous souhaite que votre relation dur et que ça vous apporte beaucoup.
Emily: Wouaw, je ne m’attendais pas à tout ça de votre part. Merci.
Hotch: Ce n’est pas tout Emily, je sais très bien comme toi d’ailleurs que la suite de l’enquête sur ton père risque d’être encore plus dure, elle va certainement faire ressurgir des zones sombres de son passé et de la même façon du tien aussi.
Emily: J … Je sais.
Hotch: Alors accroche toi, nous serons tous là pour te soutenir et arriver à l’avoir. Je te le promets. Il y a quelque chose que tu veuille me dire qui puisse nous être utile, quelque chose que tu n’as pas encore osé dire ?
Emily: Comme quoi ? Non Hotch, il n’y a rien .
Hotch: Tu es sure ? Parce que je sens pourtant qu’il y a quelque chose d’autre, je te connais et je vois bien que tu es tracassée.

Emily devait rester impassible devant ce que lui disait son patron, il était très bon profiler et il était en train de la tester elle connaissait ces méthodes parce que elle aussi les utilisait quotidiennement. Et c’était dur de ne rien laisser paraitre quand quelque chose est en vous et prêt à exploser à tout moment, mais elle ne laissa rien paraitre.

Emily: C’est toute cette histoire qui e retourne l’estomac c’est normal. La réapparition de mon père et Louise dans ma vie au bout de plusieurs années et puis il disparait immédiatement. Il n’y à que ça.
Hotch: Très bien, alors tant mieux. Tu sais ce que nous devons faire maintenant ?
Emily: Il faut que j’interroger Louise, et si vous le permettez je pense que je suis ma mieux placée pour le faire, elle aura confiance et je peux interpréter mieux que personne ce qu’elle dira.
Hotch: Bien sur, mais par contre je veux qu’il y ai une autre personne avec toi.
Emily: D’accord, je vais voir avec Louise c’est à elle de choisir.
Hotch: Allons rejoindre les autres maintenant, Garcia à des choses à nous dire apparemment.

Au moment où ils sortir du bureau, Louise entra aussi. Elle était changée et n’avait plus aucune goûte de sang sur elle mais on pouvait voir ses yeux gonflés et rouge qui indiquait qu’elle avait longuement pleuré. Elle se dirigea vers JJ qui lui passa son bras au tour de la taille. Tout le monde était réunis maintenant.

Hotch: Garcia, tu as trouvé quelque chose alors ?
Garcia: Oui, j’ai continué de fouiller dans la passé de Snake et j’en suis arrivée au moment où il rencontra le père d’Emily.
Emily: Mais ils ne se sont jamais rencontré, mon père a dirigé cette affaire de loin c’est tout.
Garcia: Je pense que ton père ne t’a pas dit la vérité.
Emily: Pardon ?
Garcia: Il s’avère que ton père est allé en Russie l’année qui à précédé le début de l’enquête et il y est resté plusieurs mois. Snake était serte un dirigeant de la mafia mais aussi un ami de ton père, enfin il a travaillé plusieurs fois pour la CIA mais il a préféré choisir sa famille et reprendre les affaires de son père. En réalité il s’appelle Gregory Dumas.
Ried: Un prénom semi-russe et un nom de famille français, donc il a vécu en France ?
Emily: Gregory Dumas-tu as dis ?
Hotch: Ce nom te dis quelque chose ?
Emily: On est en train de faire fausse route sur toute la ligne, je pensais que Snake avait un complice proche de mon père parce qu’il en savait beaucoup trop sur sa vie personnelle mais enfaite Snake et le complice sont la même personne. Il savait que je découvrirais facilement qui il était alors il nous à fait croire depuis le début qu’il avait quelqu’un d’autre avec lui. Il a tout mis en scène, il a engagé quelqu’un d’autre pour se faire passer pour Snake. Je connais Gregory, il était comme un petit frère pour mon père … Je me disait bien que j’avais déjà entendu cette voix quelque part mais je n’y pas repensé.
Derek: ça voudrais dire qu’il est allé jusqu’à faire tatouer un serpent dans le coup de son coéquipier pour pas qu’on découvre son identité ?
Emily: Certainement, tout coïncide. Il veut se venger de mon père mais pourquoi ? Mais, il était vraiment de la mafia ?
Garcia: Apparemment oui, mais je n’en sait pas plus. Les dossiers de la CIA sont extrêmement protégés et même pour moi c’est pratiquement impossible d’y avoir accès. JJ j’ai besoin de tes relations il faut que tu essais d’avoir tous les renseignements possibles sur lui.
Emily: Je vais essayer de mon côté aussi. Ce que je sais c’est que mon père à travailler avec lui pendant de longues années il était là quand je suis venue habiter à Paris mais après je ne sais pas ce qu’il s’est passé. Louise tu te souviens de lui ?
Louise: Vaguement, je crois qu’il est parti quand j’avais cinq ou six ans. Papa m’a souvent parlé de lui comme un véritable ami. C’était lui dans ma chambre alors, c’était lui qui m’a fait ça ? …
Emily: J’en ai bien peur oui.
Hotch: Garcia et JJ essayer d’éclaircir tout çà, il faut savoir quand cette enquête à eut lieu réellement et surtout dans quel but. Louise, il faut que l’on t’interroge sur ce qu’il s’est passé maintenant. Je sais que ça va être dur pour toi mais nous allons avoir besoin de tous les détails possibles pour pouvoir avancer.
Louise: Je comprend, je pense que je suis prête monsieur.
Emily: C’est moi qui vais le faire, mais il faut qu’il y est une autre personne.
Louise: JJ.
Hotch: Elle doit faire des recherches, elle ne peu…
JJ: Bien sur ma chérie, j’appellerais la CIA plus tard. Pénélope peut commencer sans moi.
Hotch: Bon très bien. Louise, va t’installer dans mon bureau, elles arrivent.

Louise avait des bras autour de son ventre, elle marcha lentement en direction du bureau. Elle savait qu’elle s’apprêtait à revivre la scène dans les moindres détail, la mort de son père aussi. Elle avait essayé de repenser à tout ça sous la douche mais il y avait des zones d’ombre, elle ne se souvenait pas exactement de tout. Emily allait l’aider à le faire, tout allait ressurgir dans modération, elle devrait être forte pour ne pas craquer et se maintenir. Il fallait le faire une bonne fois pour toute, elle n’avait pas le choix.

Hotch: Emily, je sais que ça ne va pas te plaire mais je souhaite que tu allume l’interphone qui se trouve sur le téléphone de mon bureau. Nous pourrons ainsi écouter ce que Louise va dire, à nous tous on pourra tout analyser et beaucoup avancer sur le profil. Ne le dis pas à Louise, il ne faut pas que ça la bloque, elle aura assez confiance en toi et JJ pour se livrer. De nôtre côté on bloquera le son retour, c’est-à-dire que nous pourrons vous entendre mais vous non, comme ça vous ne serez pas perturbées par nos commentaires et nos analyses.
Emily: Très bien, je le ferais.
JJ: Allez vient, il faut y aller maintenant. Ne t’inquiète pas ça va bien se passer Emily.

Elles alla rejoindre Louise alors que les autre s’assirent autour de la table. Une fois dans le bureau Emily alluma discrètement le téléphone, Derek lui fit un signe de la tête pour lui dire que ça marchait. Tout le monde était prêt à revivre l’horreur encore une fois.

Emily: Très bien Louise. Laisse tes bras le long du corps et met toi confortablement sur le canapé. Maintenant ferme les yeux, JJ et moi resterons en face de toi tout le long si tu as besoin je te tiendrais la main si je sens que tu en a besoin, mais il faut absolument que tu reste concentrée, je serais là tout prêt de près. Tu es prête ?
Louise: Oui, il le faut bien.
Emily: Alors rappelle toi de ce soir. Il fait nuit dehors et tu es dans ta chambre …
Louise: Oui, je suis en train de lire mes cours parce que je dois rentrer dans ma nouvelle fac la semaine prochaine et je ne veux pas prendre du retard sur les autres pas prendre de retard. J’entend la porte d’entrée s’ouvrir et Max appeller Papa en criant, je comprend tout de suite qu’il se passe quelque chose alors je sors de ma chambre mais l’homme qui garde ma porte m’en empêche. Max dit qu’il a an retrouvé deux hommes morts devant le portail, qu’il est ici quelque part dans la propriété . Papa est en panique, il monte dans ma chambre et m’ordonne de me cacher dans le placard, il me dit que je ne dois absolument pas faire de bruit et que je ne dois pas sortir, Seulement si lui ou quelqu’un d’ici vient me chercher. Il … Il m’enlace pour la dernière fois. Il sait qu’il ne va jamais me revoir, qu’il va mourir … mourir.

Sa gorge se noua et ses mains se crispèrent sur ses jambes.

JJ: Tout vas bien Louise, continue.
Louise: Il repart en bas, Max est encore là et l’homme qui était devant ma porte va avec eux. Il fait noir, je suis toute seule dans ce minuscule placard et je sens la panique que me gagne. Alors je prend mon téléphone et je t’appelle. Ta voix me rassure un peut, je sais que tu vas bientôt arriver. Ils sont dans la maison, j’ai entend des cris. Papa dit qu’il faut tirer les choses au clair qu’il doit lui parler avant toute chose et il veut lui présenter des excuses. Mais il n’a pas le temps de finir sa phrase que trois coups de feu son tirés.
Emily: Trois, tu en est sure ?
Louise: Oui, je les entend encore dans ma tête.

Derek et les autres ne lâchaient pas une miette de ce que disait Louise, ils étaient attentif à chacun des mots qu’elle disait.
Hotch: Ce n’est pas normal, il y avait deux corps par terre avec le père d’Emily lui a reçu deux balles alors que les autres une seule. Ce qui veut dire qu’elle aurait du entendre quatre coups de feux.
Rossi: Mais nous aussi au téléphone nous en avons entendu trois, donc quand a été tiré la dernière balle ?
Ried: Je crois avoir une idée mais attendons ce que Louise va dire par la suite, nous verrons bien.


Emily: C’était quand j’ étais au téléphone avec toi, en suite ils sont monté c’est bien ça ?
Louise: Oui, j’entend des pats dans les escalier, et puis la porte de ma chambre s’ouvrir. Je n’arrive plus à respirer c’est intenable je sens leur présence. J’ai peur, vraiment j’ai envie de crier, de sortir et de m’enfuir mais je sais que c’est impossible.
Emily: Doucement ma puce, tu sens ma main ?
Louise: Oui.
Emily; Tu sais que tu n’es pas réellement entrain de revivre tout ça physiquement, c’est seulement fictif, il ne peut plus rien d’arriver.
Louise: Je sais, la suite lu la connais. Ils commencent par dire que je ne suis pas ici et me cherche dans la chambre mais moi je sais très bien que c’est seulement pour me faire perdre patience. Ils parlent fort et la porte est restée ouverte comme si ils parlent à quelqu’un d’autre mais pourtant il n’y à qu’eux dans la pièce.


Ried; C’est bien ce que je pensais Mr Prentiss n’était pas encore mort lorsqu’ils ont trouvé Louise. Ils lui ont juste mit une balle dans l’estomac pour éviter qu’il ne bouge, ils voulaient qu’il entende tout pour le faire souffrir encore plus, c’est horrible !


Louise: La porte du placard s’ouvre brusquement. L’un d’eux me tire par le bras. Je hurle et j’essaye de me débattre mais je suis impuissante, ils sont trop fort. Celui qui porte une cagoule me prend par la taille et me met sur le lit pendant que l’autre me ligote les mains et les pieds. Tout se passe très vite ensuite, il sort son arme et le pointe droit sur moi. Je le supplie de ne rien me faire et puis le coup de feu par tout seul. Je ferme les yeux, je pensais être morte j’ouvre les yeux. J’ai voulu encore crier mais aucun son ne sort de ma bouche, je voulais te dire que je n’avais rien et que j’étais en vie. Et puis je me retrouve avec un foulard dans la bouche, c’est finit je ne peux plus rien dire. Je les regarde dans rien pouvoir faire, c’est l’homme avec le tatouage de serpent qui brise le silence … C’est à partir de là que je ne me souvient plus de grand-chose, juste des flash mais rien de clair.
JJ: Concentre toi bien alors, parce que c’Est-ce moment qui est le plus important. Qu’Est-ce qu’il dit ?
Louise: Il me parle comme si j’étais morte, il parle de moi au passé. Il dit que il a enfin réussit à venger mon père et qu’il m’a tuée et enlever la vie comme il l’a fait avec sa famille. Il dit que j’étais une belle fille. Et c’est maintenant l’autre homme qui parle, tu as raison Emily, je me souviens de sa voix maintenant. Il dit que je lui rappelle quelqu’un, une autre belle femme qu’il a connu, ma mère. C’est dommage qu’il n’a pas eut de ses nouvelles depuis des années mais qu’il compte bientôt en avoir, elle lui manque. L’autre homme rigole en entendant cela, pour moi ce qu’ils disent n’a aucun sens puisqu’elle est morte.

S’en est trop, Emily ne peut se contenir et se lève du canapé. Elle sait très bien ce qui allait arriver ensuite, il a gardé Louise en vie et c’est pour une seule raison, pour faire éclater la vérité. JJ lui lance en regard interrogateur, elle ne comprend pas pourquoi elle a eut cette réaction maintenant, pourtant elle sens bien la colère de son amie.

JJ: Continue Louise.
Louise: Il dit qu’il m’a tué mais que je n’étais pas sa cible, que c’était grande fille qu’il voulait et pas la petite fille. Elle aussi il va la trouver, mais il pense que ce sera elle qui viendra à lui.


Rossi: écoutez ce qu’elle dit, tout se mélange, on dirait que c’est comme un code que seule une personne peut comprendre.


Louise: Pour finir il dit que si c’était ma mère qui m’avait élevé peut être que je n’avais pas été la en ce moment, et que je ne serais pas morte. Mais elle a préféré m’abandonner pour penser à elle, qu’elle est égoïste rien de plus. Puis il termine sur en disant qu’elle sera triste d’appendre que je suis morte mais qu’il va bientôt la retrouver et finir son travail. Depuis le début ce qu’il veut c’est tuer la fille de Joe Prentiss, l’unique fille. Sa dernière phrase était : « Tu vois Joe, ton secret était bien gardé avec moi, mais maintenant il explose au grand jour et il va rependra la souffrance. Ta petite fille chérie est morte ce soir et ta fille le sera bientôt aussi. Adieux mon amis ! » . Et à cet instant quelqu’un tire un autre coup de feu en bas. Puis ils me regardent une dernière fois et quittent la pièce et je reste seule dans le noir jusqu’à ce que vous veniez me chercher.

Emily ne disait plus rien, elle était appuyée contre le mur qui la soutenait. Elle regardait Louise dire les derniers mots. Au fond elle savait que ça finirait comme ça, ce Snake allait fouiller dans le passé de son père et le sien et tout faire remonté à la surface pour ensuite les anéantir au maximum. Sa bouche était sèche et elle respirait lentement. JJ la fixa dans les yeux mais elle me bougea pas, elle sentit ses jambes frémir et elle se rattrapa au bureau. JJ se précipita vers elle pour la soutenir. Louise recommença à parler, elle avait toujours les yeux fermer comme pour se rappeler encore ce qu’ils s’était passé. Sa voix était calme, elle analysait elle-même son récit comme n’importe quel profiler l’aurait fait.

Louise: En réalité papa n’était pas mort quand ils sont monté dans ma chambre, ils l’ont gardé en vie pour qu’il puisse les entendre me tuer. C’est pour ça qu’ils parlaient fort, c’était parce que papa était en bas, ils lui parlaient à lui. C’est horrible, la dernière chose qu’il a entendu c’est un coup de feu qu’il croyait visé sur moi et la voix de cet homme qui le torturais encore plus. Mais je ne comprend pas ce qu’ils ont dit sur moi et sur lui, tout n’a aucun sens. Il a parlé de ma mère comme si il l’a connaissait, comme si elle était encore en vie. Emily, ma mère est bien morte n’Est-ce pas ?

Cette fois ci Emily ne pouvait pas rester impassible et tout faire pour que sa sœur ne remarque pas que depuis qu’elle avait commencé à parlé de sa mère son comportement avait radicalement changé. Elle repoussa JJ et sorti du bureau comme une furie, elle devait sortir de cette pièce et prendre l’air pour reprendre ses esprits si non elle ne tiendra pas. Elle avait mal au ventre, comme si quelqu’un lui avait mit un coup de poignard c’est affreux. Tout ce qu’elle craignait venait de se passer, la vérité que son père et elle avaient tout fait pour cacher depuis dix huit ans venait d’être révélée. Elle ne savait pas comment les choses allaient se passer maintenant, ni comment elle allait parler à Louise de tout ça. Si elle avait prit une telle décision c’est parce que c’était la seule et la meilleure pour Louise pour qu’elle puisse vivre une belle vie, qu’elle n e souffre pas et qu’elle ne manque de rien. Elle pensait avoir réussit mais c’était faut, aujourd’hui tout lui revenait en pleine face pour lui prouver une fois de plus qu’elle avait échouée. Ce poids qu’elle avait en elle depuis tant d’année, toute cette souffrance qu’elle s’évertuait de cacher aux autres, elle avait toujours essayer de vivre comme si de rien était, comme si elle ne cachait pas un terrible secret. Toute sa vie elle avait souffert de cette situation, jamais elle n’avait pu trouver la paix mais depuis qu’elle était avec Derek elle se sentait enfin mieux et elle était même arrivée déculpabiliser. Mais aujourd’hui tout s’écroulait sans qu’elle puisse faire quelque chose. Sa tête se mis à tourner, elle voyait floue et elle se sentit partir. Elle s’assit part terre en mettant sa tête entre ses mains et elle essaya de se ressaisir. Emily serra son poing et tapa de toutes ses forces le sol, un bruit sourd résonna dans toute la pièce puis un cris de rage. Hotch ouvrit la porte d’en face et se précipita vers elle suivit de tous les autres. JJ qui avait aussi tout entendu rassura Louise en lui disant que l’interrogatoire était terminé, qu’elle allait la laisser reprendre ses esprits et qu’elle viendrais la chercher dans quelques minutes, elle ne devait pas sortir seul de ce bureau. JJ savait très bien ce qui était en train de se passer, ils avait mit le doigt sur ce qui tracassait réellement Emily depuis le début, et cette chose l’avait totalement anéantit. Ils fallait que tout le monde aille au près d’elle, elle était consciente que ce moment n’allait pas être facile et c’est pour cela qu’elle essaya d’éloigner le plus possible Louise de sa sœur. Avant de sortir elle prit soin de fermer les stores pour qu’elle ne pas qu’elle puisse voir Emily dans cet état, lui fit un bisous sur le font avant de quitter la pièce et de rejoindre les autres.
Emily était encore assise par terre, recroquevillée sur elle-même. Ses collègues étaient tous face à elle, incapable de savoir quoi faire. Parla dans l’oreille de JJ mais assez fort pour que les autres puissent entendre.

Hotch: Qu’Est-ce qu’il s’est passé ?
JJ: Je sais pas vraiment. Au début elle était calme et elle écoutait Louise comme moi avec attention. Et puis je crois que c’est au moment où Louise à commencé à parlé de sa mère qu’elle à commencé à changer de comportement. Tout d’abord elle s’est levée et puis au bout d’un moment elle a faillit tomber, ses jambes tremblaient et elle était à bout de forces. Et c’est au moment que Louise lui a demandé si sa mère était morte qu’elle est sortie de la pièce. Hotch, regardez la, elle à l’air complètement anéantie.
Hotch: Ce n’est pas normal qu’elle réagisse comme ça.
JJ: Au fur et à mesure que Louise parlait j’ai pu lire dans ses yeux qu’elle apprendrait quelque chose et je pense qu’elle avait peur que Louise nous parle de sa mère.
Hotch: De toute façon on a pas le choix, il faut qu’on lui parle maint9enant. Derek, approche toi d’elle et essaye de la relever. Elle est dans le même état que dans la voiture.

Derek s’approche doucement de sa compagne, il avait peur lui aussi. Jamais il ne l’avait vu dans cet état. Il s’accroupit à sa hauteur pour pouvoir lui parler calmement et doucement.

Derek: Emily, c’est moi Derek. Essaye de respirer lentement, tout va bien chérie.
Emily: D-Derek …
Derek: Oui, je suis là. S’il te plait lève toi, je vais t’aider.

Emily s’accrocha à lui, elle eut du mal à se remettre sur ses jambes, elles tremblaient encore un peut. Derek l’aida à se remettre droite mais il ne lâcha pas. Elle semblait s’être ressaisit, sa respiration était normale et elle ne pleurait plus, la présence de Derek l’avait apaisée. Elle souleva doucement sa tête, et essuya son visage avec les manches de son pull. JJ, fut soulagée de voir qu’ils avaient réussit à la calmer, même si elle savait très bien que ça ne durerait pas puisqu’elle devait leur dire ce qu’il l’avait mis dans cet état.

Hotch: Qu’Est-ce qu’il s’est passé Prentiss ?
Emily: Je ne sais pas, c’était trop dur pour moi d’entendre tout ça. J’étais en colère et furieuse, je ne pouvais pas me contenir alors je me suis laissé allé et j’ai lâché prise. Je n’aurais jamais du faire l’entretien cognitif de Louise, je savais que ça n’allait que faire empirer les choses, je suis désolée. Je crois que ce qui m’a le plus secoué c’est d’apprendre que mon père était encore en vie quand ils ont attrapé Louise, je n’ose même pas imaginer tout ce qu’il a pu endurer, il l’on fait souffrir jusqu’au bout et ça ne je peux pas le supporter.
Hotch: C’est tout à fait compréhensible que tout ça te fasse quelque chose, mais à ce point non. JJ à bien vu que c’était Lorsque Louise parlait de sa mère que tu as commencé à te sentir mal. Snake à parlé à ton père mais aussi à toi je suis sur, il à dit des choses que seuls vous deux pourrez comprendre.
Emily: N … Non, même moi je ne comprend pas ce qu’il racontait.
Derek: Emily, la mère de Louise est bien morte n’Est-ce pas ?

Elle comprit alors qu’elle n’avait plus le choix, elle ne pouvait plus s’accrocher au mensonge. Son équipe avait finit par mettre la main sur ce qu’elle cachait depuis le début et pourtant elle avait tout fait pour que se moment ne se produise pas. Et puis elle était à bout de force, elle en avait marre de mentir, elle y laissait toute son énergie à essayer de ne rien laisse paraitre et de se montrer bien dans sa peau devant eux. Peut être que c’était le moment de tout dire, de tout balancer, c’était peut être comme ça que le choses devaient se passer. Son père était mort et il n’était plus là pour la soutenir et être avec elle pour essayer de cacher la vérité, et de tout façon son équipe n’allait pas lâcher et elle le savait. Mais si elle parlait maintenant les choses ne serait plus les mêmes et il était beaucoup trop tôt, l’enquête n’était pas encore terminée et Louise venait de vivre quelque chose d’horrible et Emily ne voulait pas que sa sœur souffre encore plus, car si elle parlait c’était tout d’abord Louise qui allait être affectée, c’était elle que ce secret concernait, elle et Emily. Elle se savait pas si Louise allait être assez forte pour surmonter tout ça et voir tout ce qu’elle avait construit depuis sa naissance se détruire. Emily sentait tous les regard posés sur elle, elle était prise au piège et n’avait plus le choix. Elle devait assumer et s’armer de courage pour révéler ce qu’elle avait sur la conscience depuis des années.

Derek: Emily je t’ai posé une question, la mère de Louise est bien morte ?
Emily:
Hotch: Prentiss, répons nous !
Emily: Non … elle … elle est encore vivante.
Derek: Tu as mentis encore une fois ?
Emily: Derek je t’en pris, ce n’est pas ce que tu crois.
Derek: tout ce que je vois c’est que depuis le début de cette enquêtte tu nous caches quelque chose, et on est tous à le penser ici.
Emily: Je suis désolée, je n’avais pas le choix.
Hotch: Donc Snake ne mentait pas quand il parlais d’elle, il l’a connait et de plus il lui parle encore.
Emily: Non, il ne lui parle plus, personne ne lui parle.
Derek: Donc ton père était encore avec elle quand tu es allée vivra à Paris, et tu l’as déjà vu c’est bien ça ?
Emily: Mon père n’a jamais été avec qui que ce soit.
Ried: Attends Emily, il a dit : « Ce que je veux depuis le début c’est tuer la fille de Joe Prentiss, son unique fille » . Et sa fille c’est toi, alors si tout ce qu’il dit est vrai cela veut dire que Louise n’est pas sa fille biologique ?
Emily: Il n’a qu’une seule fille et c’est moi, en réalité c’est moi que Snake veut tuer depuis le début. Mais avant il voulait foutre la vie de mon père en l’air jusqu’au bout et détruire tout ce qu’il avait construit, et il savait que ça m’atteindrait moi aussi.
Derek: je ne comprend plus rien, qui est Louise alors ?
Rossi: Louise a presque dix huit ans, donc si je ne me trompe pas, tu avais quinze ans quand elle est née c’est bien ça ?
Emily: Je savais que ça serait vous qui le dirait en premier, je savais que depuis le début vous y pensez pas vrai Rossi ?
Rossi; Je suis désolée Emily, vraiment.
Derek: Emily, de quoi tu parles ?
Ried: Je crois comprendre, ce n’est pas tout que Snake à dit. Il a aussi parlé qu’il voulait la fille et non le petite fille.
Derek: La petite fille ?
Rossi; Donc c’est bien toi …
Hotch et Derek: Quoi toi ?
Emily: La mère de Louise, c’est moi.

Et voila, le secret avait enfin été révélé, tout ce qu’elle avait construit autour de ça venait de s’effondrer en quelques minutes, mais Emily se sentit bizarre, elle ne ressentait aucune gêne ni aucune peur. En réalité elle était soulagée. Personne ne parlait, tous ses collègues étaient choqués par cette révélation, Garcia avait étouffé un cris de surprise, JJ avait du s’assoir sur une chaise, Ried avait posé la main sur l’épaule de Rossi. Seuls Hotch et Derek continuaient de regarder Emily, comme pour essayer de comprendre ce qu’ils venaient d’entendre et de ce que cela impliquait.

A suivre ...




Alors, vous vous en doutiez ? langue

A très vite merci2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evily Prentiss
Agent de Liaison
Evily Prentiss

Féminin Nombre de messages : 774
Date de naissance : 29/06/1993
Age : 25
Localisation : Somewhere in my Dreams :)
Personnage préféré : Ma chérie Emily Prentiss , mais aussi JJ , Hotch , Reid et Morgan .
Loisirs : Regarder CM , BONES et NYUS et OUAT et le fofo :)
Date d'inscription : 14/06/2012

MessageSujet: Re: Sentiments cachés / Le passé n'est jamais bien loin    Jeu 9 Aoû 2012 - 8:19

ÉPOUSTOUFLANT hallu1 flower je m'en doutais mais j'ai adorer comment tu l'as introduit :yeah:

Wow j'ai adorer lire cette suite vraiment géniale rien ne manquais , l'action , la tristesse , la colère , les émotions d'Emily étais trop bien détaillés vraiment , j'ai vraiment aime le passage de l'interrogatoire cognitif de Louise , les paroles étais vraiment bien choisie et ma partie préférer le secret d'Emily sa fesait longtemps que je voulais savoir si j'avais raison ( J'avais raison nut :hourrah: ) mais ce passage étais géniale et ensuite les réactions de toute l'équipe étais vraiment bien je crois que Morgan aura du mal à encaissé la nouvelle pas vrai ? D'après ça réaction sourit2

Bon alors tu as du comprendre que j'avais aimé xD saut_content

Et merci beaucoup pour cette superbe suite j'ai tres hâte d'en savoir plus :calin: merci2

Mais je reste Zen zen zen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candies
Incendiaire
Candies

Féminin Nombre de messages : 1311
Date de naissance : 05/09/1998
Age : 20
Localisation : Sur Mars, avec mon Yoshi géant qui fait caca des étoiles, pourquoi ?
Personnage préféré : Please, don't leave the show.. Emily.
Loisirs : Ne pas aimer les gens est-il un loisir ?
Date d'inscription : 01/03/2012

MessageSujet: Re: Sentiments cachés / Le passé n'est jamais bien loin    Jeu 9 Aoû 2012 - 11:02

Wouah. Wouaaaah. WOUAAAAH. J'ai tout simplement adoré. C'est sublime, c'est.. WOUAH. A quand tu veux la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prentily
Élève à Quantico
Prentily

Féminin Nombre de messages : 48
Date de naissance : 03/03/1994
Age : 24
Localisation : France
Personnage préféré : Emily Prentiss
Date d'inscription : 07/06/2012

MessageSujet: Re: Sentiments cachés / Le passé n'est jamais bien loin    Lun 13 Aoû 2012 - 12:48

Evily Prentiss a écrit:
ÉPOUSTOUFLANT hallu1 flower je m'en doutais mais j'ai adorer comment tu l'as introduit :yeah:

Wow j'ai adorer lire cette suite vraiment géniale rien ne manquais , l'action , la tristesse , la colère , les émotions d'Emily étais trop bien détaillés vraiment , j'ai vraiment aime le passage de l'interrogatoire cognitif de Louise , les paroles étais vraiment bien choisie et ma partie préférer le secret d'Emily sa fesait longtemps que je voulais savoir si j'avais raison ( J'avais raison nut :hourrah: ) mais ce passage étais géniale et ensuite les réactions de toute l'équipe étais vraiment bien je crois que Morgan aura du mal à encaissé la nouvelle pas vrai ? D'après ça réaction sourit2

Bon alors tu as du comprendre que j'avais aimé xD saut_content

Et merci beaucoup pour cette superbe suite j'ai tres hâte d'en savoir plus :calin: merci2

Mais je reste Zen zen zen


Je suis vraiment contente que ce chapitre t'ai plus, je savais à quel point tu étais impatiente de le lire Very Happy
Oui, tu as raison malheureusement Derek va mettre du temps avant d'accepter la nouvelle et il ne sera pas le seul Neutral

Le prochain châpitre sera encore basé sur le secret et la réaction des personnes. Après je vais me concentrer sur l"enquête parce que Emily n'a pas encore finit de souffrir diablo

Je ne sais vraiment pas quand je pourrais mettre la suite, je suis très prise en ce moment mais je fais de mon mieux !
Bisous, et encore merci :calin: merci2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sentiments cachés / Le passé n'est jamais bien loin    

Revenir en haut Aller en bas
 
Sentiments cachés / Le passé n'est jamais bien loin
Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» On n'est jamais si bien servi que par soi-même
» Quelques mots...
» Rien ne reste jamais unique très longtemps...
» Un passé à ne jamais oublier.
» Amour caché

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprits Criminels ConceptForum - Le forum n°1 sur la série! :: Les créations des fans :: Fanfictions-
Sauter vers: