Esprits Criminels ConceptForum - Le forum n°1 sur la série!


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rose Rouge.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ludivine13
Élève à Quantico
avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Date de naissance : 13/09/1994
Age : 23
Localisation : France
Personnage préféré : Rossi et Morgan
Loisirs : lire, écrire et écouter de la musique et regarder CM bien sûr^^
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Rose Rouge.   Dim 24 Juil 2011 - 18:02

Coucou à tous
Après avoir lu la majorité de vos fanfics (désolé si je n'est toujours pas posté de commentaire, je vais tâcher de me rattraper le plus vite possible.), je me suis lancé dans l'écriture de la mienne. En espérant qu'elle vous plaira. Bisous à tous.
Ludivine
P.S Je m'excuse d'avance des fautes d'orthographes.

Résumé: Zoey Summer vient de se faire enlever par un dangereux tueur en série. Son oncle Frederic, capitaine de police mais aussi ami de longue date de David Rossi. L'équipe du BAU arrive rapidement sur place. Zoey entre temps comprends que ce tueur ne lui pas si étranger. Confronté à son propre passé, elle va devoir se protégé mais aussi comprendre. Comment s'en sortira-t-elle de cette épreuve? Affaire à suivre.


Chapitre 1


Je me tiens face à cette personne. Ses yeux bleus remplient de rage, de haine ne me dise rien de bon. Un sourire vient tiré les lèvres de ce tueur, mais son regard reste toujours aussi mauvais. Un long frisson parcoure ma colonne vertébral. Subitement une main se saisit de ma nuque, me tirant violemment vers la porte, il l'ouvre brusquement et me pousse dans la pièce sombre puis ferme définitivement la porte de ma prison. Je m'affales contre un des murs. Ma main droite rencontre une flaque humide, je retires mes doigts rapidement et les regardes. La faible lumière provenant d'une bouche d'aération me permets de distingué se que c'est: du sang. Je réprime difficilement un hurlement de terreur. J'essuie ma main sur mon jean's puis je ferme les yeux. La fatigue et la peur ont raison de moi, je m'endors.
Quelques heures plus tard, le bruit d'une porte que l'on ouvre en fracas me réveille. Mon bourreau m'attrapes par les cheveux. Me tirant toujours aussi violemment, il me claque la tête dans le mur. Un liquide poisseux s'écoule de mon front.
- Tu vas souffrir mon ange. Je te le promets, susurre-t-il presque tendrement

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Je parcoure distraitement des yeux mon ordinateur lorsque mon téléphone retentit. Je décroche et porte l'appareil à mon oreille .
- Agent David Rossi.
- David, c'est Frederic Walker (sa voix paniqué et tendue m'alerte.)
- Fred? Qu'est-ce qui se passe?
- Ma nièce Zoey, tu te souviens d'elle?
- Oui bien sûr. Pourquoi?
- Parce qu'elle vient d'être enlevé et je soupçonnes un tueur en série d'être responsable. David, j'ai réellement besoin de ton aide. Consulte tes mails, je t'ai envoyé le dossier.
Je raccroches et je consultes mes mails. J'ouvre celui provenant de Fred. Je découvres les détails de cette affaire. Mes yeux s'agrandissent de stupeur. Je ne prends même pas la peine d'éteindre l'ordinateur et je grimpes les escaliers sous les yeux ébahis de mes collègues. Je frappes à la porte de Hotch et entre dans son bureau.
- Aaron. J'ai une affaire urgente à réglé.
- Dave, que ce passe-t-il demande-t-il, les sourcils froncés?
(expression très connus chez lui.)
- La nièce d'un ami vient de se faire enlevé par un tueur en série.
- Quoi? Comment ça? Que c'est-il passé?
- Un tueur en série sévit dans les rues de Miami. Il a déjà fait vingt cinq victimes. Et maintenant il a enlevé Zoey.
- Les autorités sont sû qu'il s'agit bien du même homme?
- Ils ont retrouvé au domicile de Zoey une rose rouge. Comme sur les lieux où il a déposé ses victimes.
Hotch prend le téléphone posé sur son bureau et appuie sur l'un des boutons.
- JJ, réuni l'équipe on a une affaire.



Voilà ce premier chapitre. Laissé vos commentaires pour que je saches si il vous a plu ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prentiss
Agent Fédéral
avatar

Féminin Nombre de messages : 265
Date de naissance : 09/04/1994
Age : 23
Localisation : au BAU
Personnage préféré : Emily Prentiss
Loisirs : équitation
Date d'inscription : 27/06/2011

MessageSujet: Re: Rose Rouge.   Lun 25 Juil 2011 - 15:51

Coucou

Ta Fic commence super fort . Elle semble très intéressante. applaud
Le seul petit conseil que je peux te donner est de plus développer les émotions et les sentiments que ressent Zoey Summer lorsqu'elle est captive.Mais tu vas peut être développer plus tard ?

Je suis impatiente de lire la suite !

bon courage coucou1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ludivine13
Élève à Quantico
avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Date de naissance : 13/09/1994
Age : 23
Localisation : France
Personnage préféré : Rossi et Morgan
Loisirs : lire, écrire et écouter de la musique et regarder CM bien sûr^^
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: Rose Rouge.   Lun 8 Aoû 2011 - 14:15

Coucou voilà le chapitre 2.

Point de vue: Zoey.

La douleur qui transperce mon crâne est de plus en plus violente. Le tueur face à moi semble s'en réjouir encore plus que lorsqu'il m'a frappait. Il sourit comme un enfant le jour de son anniversaire et qu'il reçoit ses cadeaux. Je trembles, j'ai peur et sa lui plaît. Monstre! pensai-je.

-Que me voulez-vous? Qu'est-ce-que je vous ai fait? Hein, pourquoi moi?

Pour toute réponse il rit, ravi de ma peur. Un coup de poing s'abat sur mon visage et mon nez craque, sous un bruit mat et écœurant d'os brisé. Une pluie de coups s'abattent si rapide que j'ai du mal à savoir où il frappe exactement. L'un plus fort que les autres vient percuté mon avant-bras gauche. Je recules pour tenter de m'échapper mais il me retient d'un bras et me frappes de sa main libre. Un coup de poing, un gifle. J'ignore combien de temps je vais tenir à se rythme là. Puis les coups ralentissent, se finissant par une gifle. Son bras me tenant debout tous le temps de ma séance de torture me relâche et je tombes épuisé, le souffle court. La vision de ma souffrance le rend hilare, les plis de sa bouche tourné dans un rictus rieur.

La douleur a mesure que je réalises le nombre d'impact violent que mon corps vient de subir, augmente. Le point de rupture n'est pas très loin devinai-je, presque délivré. Si il continu a se rythme effréné, je ne vais pas survivre très longtemps. Est-ce là pensai-je qu'il me tuera? N'aura-t-il plus le frisson, l'excitation de voir ma souffrance, de sentir de son cœur d'affolé? Certainement. Sa suffit pensai-je! Arrête, ne penses pas à cela, tu vas finir par craquer. Continu à te battre et à rester en vie, le restes tu verras après.

Cette pensée m'horripile. Elle est d'une absurdité! Bien sûr que je dois continué à me battre mais je dois aussi comprendre pourquoi il s'en prend à moi... Si il y a une explication bien entendu. Parce que soyons réaliste, qui peut faire cela sans un raison sinon valable du moins logique...

Mais, ne devrai-je pas pleuré, m'apitoyer sur mon sort, être effraie? Bien sûr, je le suis effrayé, qui ne le serai pas dans la même situation? Mais la terreur qui me ravage n'a pas encore attaqué ma lucidité. Elle la rend même encore plus vayante. Pour combien de temps cela dit? J'en ai aucune idée mais le temps qu'elle est encore là bien présente, c'est ma seule façon de rester vivante avec celle de lutter face à cette être abjecte qui n'a qu'une seule envie: me tuer. Me reviens en mémoire la flaque de sang dont j'avais les doigts maculaient il y a maintenant quelques heures. A qui appartiens ce sang? Une autre victime? Une autre personne innocente torturé? Si que veux dire que, avec moi cela fait deux victimes. D'autres pensées se bousculent dans mon esprits.

Je détaille un peu plus son apparence. Malgré la souffrance qui me tirailles dans tous les sens et qui me rapproche doucement vers l'inconscient, je me force à continué de réfléchir, pour ne pas sombrer.

Il a l'air plutôt jeune, entre trente-cinq et quarante ans, il est grand et mince mais toutefois parfaitement musclé. Entièrement habillé de noir des pieds à la tête, des chaussures a la cagoule qui lui cache le visage;

Pourquoi cette accoutrement, pensai-je? Pourquoi être habillé ainsi? On est seul. Je suis vulnérable et faible, face à cette personne qui est à l'évidence bien plus forte que moi. D'ailleurs pourquoi tant de violence? Il suffirait qu'il me menace avec son arme. Il a quelque chose à me prouver. Il a quelque chose à se prouver. Qu'est-ce-que dit toujours Freddy? Ah oui, c'est ça. Les tueurs ont besoins d'écrasé leur supériorité. Grâce à la violence, ils se prouvent ainsi que se sont eux les plus fort.

Perdu dans mes pensées, je ne me rendis pas compte que le tueur a quitté la pièce. Je pousse un soupir de soulagement. Les douleurs qui s'étaient tenus tranquille le temps que je pensais, se réveille. Elle est si forte qu'elle me coupe le souffle. Haletante, je pose mon menton sur mes genoux. Bien que je souffre, je savoure le fait que personne ne me tabasse. Une pensée me tracasse: depuis combien de temps je suis ici?

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Point de vue: externe

La salle de réunion de l'équipe du BAU (Behavioral Analysis Unit ) de Quantico, état de Virginie, commence doucement à se remplir. Chacun des agents s'installent face à l'écran plasma qui est éteint pour l'instant. L'agent de liaison et spécialiste des médias, Jenifer Jarreau alias JJ, distribue les dossiers contenant les informations de leur prochaine affaire. L'étude des rapports de police se fait dans un silence quasi-religieu. Seul les expressions sur les différents visages laissent voir l'horreur. C'est à ce moment précis que l'agent Hotchner décide d'entrer derrière lui David Rossi. Sans plus attendre ce dernier commence à exposer les faits.

-Ces huit derniers mois vingt-cinq personnes entre vingt et cinquante-cinq ans ont été enlevé à leur domicile à Miami. Toutes les victimes vivaient dans des quartiers dans des quartiers résidentiels très prisé des habitants. Quatre jours après leur enlèvement les corps retrouvé, dans les Everglades. Tous portaient des traces de tortures et de violences extrême. Aucune de ces personnes n'a tentés de se défendre.

-Comment au temps de meurtres et d'enlèvements n'a pas alerté les autorités demande l'agent Morgan, surpris?

-Pendant cette période un pyromane a rendu la ville à feu et à sang en brûlant des boîtes de nuits. Jeremy Pierce a était arrêté il y a maintenant une semaine. C'est après ça que les autorités ces vingt-cinq affaires. Notre homme a agit sur différents contés de Miami, rendant les investigations encore plus difficiles. Et il y a eu un gros problème de communications entre les différents services.

-Comment sont mortes les victimes, demande le Docteur Spencer Reid, le benjamin de l'équipe?

-D'une balle dans le cœur, répond Aaron.

-Est-ce-que l'on identité l'arme en question?

-Non pas encore. De plus sur les cadavres, ils ont retrouvés une rose rouge à l'endroit exact où se situe le cœur.

-Même avec cette signature, s'interroge Emily, ils n'ont pas fait le lien?

-Non.

Sur l'écran, les photographies des cadavres des vingt-cinq victimes s'affichent. L'horreur à l'état pur se dessine sur ces quelques clichés.

-Oh mon Dieu, souffle Garcia l'informaticienne de génie de l'équipe, c'est tellement affreux.

-Hier a quatorze heure trente la nièce du capitaine Freferic Walker, Zoey Summer a était enlever reprit Hotch en ignorant Garcia. L'adolescente a était vu pour la dernière fois à dix heures n compagnie de son petit copain Matthew Stevens. L'enlévement a eu lieu a son domicile, une rose rouge a était retrouvé.

La photo de la jeune fille succède à celle des victimes. Ses cheveux roux, ses yeux bleus, son étrange expression de vulnérabilité et son innocence sont autant d'éléments qui rende la situation difficilement supportable. Encore une victime innocente, une jeune adolescente pleine de vie et qui ne mérite pas se qui lui arrive en ce moment.

-Si on se fit au mode opératoire reprend Dave, le changement de voix à peine perceptible, on a trois jours pour retrouver Zoey. On a pas une minute a perdre.

-Départ dans une demi-heure conclut Hotch. Garcia prépare tes affaires, tu viens avec nous.
Bien Monsieur.

Sur l'écran, la photo de Zoey semble les appelés aux secours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rose Rouge.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rose Rouge.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rose Rouge.
» rose rouge
» La rose rouge éclose
» Rose Rouge + problème avec firefox et SmugMug
» Rose ... rouge... jaune... toujours une Rose ! ! (ajout 2 roses 29.06.2012 (4 et 5) )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprits Criminels ConceptForum - Le forum n°1 sur la série! :: Les créations des fans :: Fanfictions :: Fanfics en cours-
Sauter vers: