Esprits Criminels ConceptForum - Le forum n°1 sur la série!


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Puzzle Sanglant * Cross-Over Criminal Minds/The Mentalist

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
lilou
Psychopathe
avatar

Féminin Nombre de messages : 5509
Date de naissance : 26/01/1985
Age : 32
Localisation : Sur une plage de L.A. avec Dieu :)
Personnage préféré : !Aaron Hotchner!,Emily Prentiss
Date d'inscription : 17/02/2010

MessageSujet: Re: Puzzle Sanglant * Cross-Over Criminal Minds/The Mentalist   Sam 19 Nov 2011 - 17:29

Tu ...tu ....tu peux pas faire ça!!!!!! affraid
Couper là alors que j'attendais les retrouvailles entre Prentiss et Hotch!!! non non non! Pas d'accord
J'espere que tu vas vite nous poster la suite j'ai envie d'avoir la fin de cette histoire!
Et au passage Strauss est aussi garce ici que dans la série sourit0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mystic-Dream
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 781
Date de naissance : 23/05/1993
Age : 24
Localisation : Pourquoi ? Tu me cherches ?
Personnage préféré : Emily Prentiss & Aaron Hotchner
Loisirs : Lire, écrire, les séries TV
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Puzzle Sanglant * Cross-Over Criminal Minds/The Mentalist   Lun 21 Nov 2011 - 14:53

Mon dieu ! Cette suite est géniale ! Je voulais trop voir le retour d'Emily !
Pourquoi tu coupes là vilaine ? xD VLS !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sweetylove
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 669
Date de naissance : 11/07/1983
Age : 34
Localisation : quelque part dans l'immence univers du web
Personnage préféré : Emilie Prentiss et Aaron Htchner
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: Puzzle Sanglant * Cross-Over Criminal Minds/The Mentalist   Ven 25 Nov 2011 - 13:50

merci pour vos commentaires les filles merci2
Je vous poste vite la suite avant de partir prendre le bus
Bonne lecture study study study study


*********

Quand l'espoir renait


Le soleil venait de se lever sur Sacramento, JJ se leva doucement, s’étirant, baillant tout en se dirigeant vers la salle de bain. Ce matin était son dernier jour dans cette ville, ce soir elle serait de retour chez elle, loin d’ici, des gens qu’elle avait apprit à connaître, loin de sa meilleure amie, si toutefois elle se trouvait toujours ici. Elle ne savait même pas où se trouvait la jeune femme, malgré les recherches incessantes de Garcia et Van Pelt. Mais elle ne perdait pas espoir, elle savait qu’un jour ou l’autre elle la retrouverait, elle préférait juste que ce soit le plus tôt possible.

Elle se prépara avant de descendre dans la petite salle qui servait pour les repas. Là, elle retrouva Reid et Morgan, assis à une table, chacun un café devant lui. Plus loin, Rossi discutait avec Garcia, une main sur son épaule, tentant de la réconforter. JJ savait à quel point c’était difficile pour la jeune informaticienne. Elle s’attachait facilement aux gens et elle était vraiment très attachée à Emily Prentiss. Elle avait fait de son mieux pour assurer ses arrières lors de la mission, avec l’aide de l’agent du CBI Grace Van Pelt. Mais malgré leurs efforts combinés, elles n’avaient pas été en mesure de lui venir en aide et à présent Garcia s’en voulait, elle rejetait la faute sur elle et son incompétence.

Personne ne la blâmait, jamais cela ne leur avait traversé l’esprit, ils se soutenaient toujours les uns les autres. Mais rien ne pourrait l’aider à aller mieux, pas tant qu’Emily ne serait pas de retour. C’était pareil pour Hotch, il était inconsolable depuis la disparition de sa collègue et JJ savait parfaitement pourquoi. Les autres avaient une petite idée, enfin tous sauf Reid. Le jeune homme était très intelligent, mais tout ce qui concernait les relations humaines était un mystère pour lui.

La jeune femme prit place à coté du jeune génie et lui piqua une tartine dans son assiette, mais il ne réagit pas. Ils étaient tous de mauvaise humeur, enfin plus ou moins. C’était juste que l’idée de rentrer chez eux, laissant derrière une équipe avec qui ils avaient créé des liens, complètement déboussolée par la disparition de leur patronne et la dépression de leur consultant. Elle n’aimait pas du tout devoir faire ça, mais elle avait reçu des ordres.

-“ Quelqu’un a vu Hotch aujourd’hui ?” demanda-t-elle en mangeant sa tartine.
-“ Il est partit tôt ce matin” lui répondit Reid sans quitter des yeux Garcia qui tentait encore de se calmer.
-“ Il doit rendre un dernier service à Patrick Jane” expliqua Morgan.
-“ Oh. Quel genre de service ?” interrogea-t-elle de nouveau, curieuse.
-“ Pas la moindre idée, mais cela semblait important.”

Elle se contenta de cette réponse et fini son petit déjeuner avant de retourner dans sa chambre. Elle avait encore son sac à finir et elle ne voulait pas devoir se faire attendre par les autres, même si elle aurait voulu rester encore un peu.
En ouvrant son sac, elle tomba sur une photo prise deux semaines avant la mission lors d’une soirée entre collègues dans un bar. On y voyait toute l’équipe, ainsi qu’Emily dont le regard ne quittait pas Hotch. JJ avait gardé cette photo, voulant s’en servir contre son amie lorsqu’elle ne voulait pas lui parler. Façon amicale de lui soutirer des informations si elle ne voulait pas que cette photo soit vue par le beau brun, accessoirement chef d’équipe. JJ sourit en y repensant et rangea la photo à l’abri.

Des coups furent frapper à la porte et elle ouvrit, s’attendant à trouver Rossi venu prendre de ses nouvelles. Mais à la place de ça, elle tomba sur un jeune garçon, pas plus de dix ans, maximum. Le jeune homme semblait inquiet, stressé. Elle lui sourit avant de se mettre à sa hauteur.

-“Je peux t’aider ?” lui demanda-t-elle.
-“ Ben, je sais pas trop…” commença timidement l’enfant. “ Vous êtes du … FBI ?”
-“ Oui, je m’appelle Jennifer et toi ?”
-“ Corey, Corey Gomez et je cherche ma grande sœur Elena,” répondit-il.
-“ Oh mon Dieu,” fut tout ce qu’elle pu dire.

JJ fit entrer l’enfant dans sa chambre et appela ses collègues qui arrivèrent rapidement. Une fois tout le monde réuni, elle leur expliqua que le petit frère d’Elena, ce petit garçon qu’ils avaient cherché sans le trouver était ici, dans sa chambre.
Morgan s’approcha de lui et s’assit sur le lit à ses coté, lui demandant comment il était arrivé là, où il avait disparu depuis tout ce temps et si quelqu’un lui avait fait du mal.

-“ Ben… des gens ont prit ma sœur y a longtemps, je sais plus quand” commença-t-il à expliquer. “ Moi, on m’a envoyé chez des gens. Ils étaient gentils avec moi mais le monsieur il m’aimait pas trop. La dame elle était gentille avec moi, elle me donnait à manger, des jouets, mais je voulais ma sœur. Hier soir, quand le monsieur il est sortit, elle m’a dit de la suivre et que bientôt j’allais revoir Elena, elle m’a dit que des gens me cherchaient et qu’il fallait qu’elle me ramène. J’ai demandé si c’était parce que j’étais pas le petit garçon qu’elle voulait, mais elle a dit que j’étais très gentil mais que je devais retourner avec ma famille. Elle m’a déposé ici avant de repartir.”
-“ Donc ils étaient gentils avec toi, personne ne t’as fait de mal ?” demanda de nouveau Morgan.
-“ Non on m’a pas fait de mal. Mais la dame elle m’a donné cette enveloppe. Elle a dit que je devais vous la donner” dit-il en tendant l’enveloppe à Morgan qui la prit.

L’agent l’ouvrit et en sortit une lettre. Il la parcouru et, lorsqu’il eu fini, il avait un sourire sur le visage. Il leva la tête vers ses collègues et leur annonça une nouvelle qu’ils attendaient tous depuis longtemps.

-“ Je sais où se trouve l’agent Lisbon.”


CBIFBICBIFBICBIFBI



Aaron Hotchner se trouvait à l’aéroport, sur une piste privée, attendant l’arrivé d’un certain Walter Mashburn. Ce dernier était un ami de Jane et le mentaliste avait demandé à l’agent du FBI de s’y rendre après l’appel du milliardaire. Il y serait bien allé lui aussi, mais il n’était pas en assez bonne condition pour ça alors il était resté à l’hôpital, attendant son retour.

Hotch faisait les cent pas dans le hangar, ne sachant pas du tout pourquoi il était là. Il avait une enquête à effectuer, il devait retrouver Emily, mais Jane l’avait presque supplié de s’y rendre, alors il était là. Il ne cessait de se demander où pouvait être la jeune femme, ce qu’elle pouvait vivre, si elle était malgré tout bien traitée, si on lui avait fait du mal.

Plus d’un mois qu’elle avait disparu, plus d’un mois qu’il continuait d’espérer la revoir, la prendre dans ses bras, se demandant si elle lui pardonnerait de ne pas être arrivé à temps, de ne pas avoir su la protéger. Il lui avait promit que tout se passerait bien, que cette mission serait facile, que les autres seraient là pour assurer sa sécurité. Mais tout ne s’était pas passé comme prévu, de ce fait, elle était à présent quelque part il ne savait où.

Il était encore en train de ruminer ses pensées lorsqu’un petit jet privé se posa sur la piste, s’arrêtant un peu plus loin du hangar. Hotch ne bougea pas, resta à sa place et observa les passagers descendre. Il ne voyait pas leurs visages, il ne voyait que des ombres, quatre ombres. Deux d’entre elles lui semblaient être des femmes, mais il n’aurait pu le certifier. Une ombre se détacha du groupe et apparut alors un homme brun, charmant et souriant. Il tendit sa main à Hotch et celui-ci la serra.

-“ Bonjour, je suis Walter Mashburn” se présenta-t-il.
-“ Aaron Hotchner, FBI” répondit Hotch. “ Jane m’a demandé de venir, que vous aviez quelque chose d’important à nous dire.”
-“ Ce n’est pas spécialement ce que j’ai à vous dire qui est important, c’est-ce que j’ai pour vous.”

Et il fit un signe de la main derrière lui. Une autre ombre se détacha du groupe et Hotch sentit son cœur battre la chamade dans sa poitrine. Il n’arrivait pas à y croire, c’était impossible, il croyait rêver, comme si toutes ses prières avaient été exaucées. Il n’osa pas faire un pas en avant, n’osa pas cligner des yeux, n’osa pas dire un mot. Il était comme intimidé, bien que ce ne soit pas dans ses habitudes.

Alors ce fut la jeune femme qui avança vers lui, toute aussi hésitante, ne le lâchant pas des yeux. Elle se triturait les doigts nerveusement, craignant un rejet. Pourquoi au juste ? Peut-être à cause de ce qu’elle avait dû faire durant sa disparition, peut-être parce qu’elle avait en quelque sorte offert son corps contre sa vie, contre la possibilité de ne pas être battue. Elle avait peur que Hotch ne veuille plus jamais la toucher, ni même la regarder.

Elle s’arrêta finalement à quelques pas de lui et attendit qu’il réagisse, des larmes coulant sur ses joues. Et là, Hotch sembla enfin sortir de sa transe, il fit les quelques pas qui le séparait encore de la jeune femme et la prit dans ses bras si brusquement qu’elle eut un mouvement de recul.

-“ Emily, que se passe-t-il ?” S’inquiéta-t-il immédiatement.
-“ Je… Hotch je…” mais elle n’arrivait pas à parler.

Hotch la fixa un moment, tentant de la regarder dans les yeux mais elle fuyait son regard, et là il comprit. Il sut en jetant un regard à Walter ce qu’avait sa collègue et amie et il serra les poings de colère. Tout était de sa faute, s’il avait été plus rapide, s’il avait bien fait son travail, alors tout cela ne serait jamais arrivé, Emily n’aurait jamais subit tout ça. Mais il avait été incapable de la défendre comme il l’aurait dû et de ce fait elle en avait souffert.

De rage, il s’écarta de la jeune femme qui interpréta son geste comme un rejet et elle fondit en larme. Walter se rapprocha d’elle, lui posa une main réconfortante sur l’épaule avant de rejoindre l’agent du FBI un peu plus loin. Il l’obligea à lui faire face et le regarda droit dans les yeux.

-“ Ne vous reprochez pas ce qui lui est arrivé” commença-t-il. “Elle s’en veut déjà bien assez. Vous devriez au contraire la prendre dans vos bras, mais doucement, elle a encore peur, mais pas de vous. Elle a l’impression que vous la rejetez pour tout ça.”
-“ Jamais je ne pourrais lui en vouloir” s’emporta Hotch. “ C’est moi le coupable, c’est moi qui n’ai pas été capable de la protéger lorsqu’elle avait le plus besoin de moi.”
-“ Mais maintenant aussi elle a besoin de vous, alors allez-y.”

Hotch remercia le milliardaire et retourna auprès d’Emily qui se trouvait dans les bras de la jeune Suzie, pleurant encore plus fort. Elle avait les épaules secouées de sanglots incontrôlables, se reprochant tout ce qu’elle avait fait, se reprochant sa faiblesse et de faire souffrir Hotch par tout ça. Il sentit son cœur se serrer et la retourna pour lui faire face.

-“ Je suis désolé Emily, si tu savais comme je m’en veux” lui dit-il, retenant difficilement ses larmes.
-“ Oh Hotch.”

Et la jeune femme se jeta dans ses bras, lui entourant la nuque, se serrant fort contre lui encore apeurée de le perdre de nouveau. Hotch lui entoura la taille et enfouit son visage dans sa chevelure, respirant son parfum qui lui avait tant manqué. Et il laissa libre cour à ses larmes qui coulèrent sur ses joues pour se perdre dans le cou de la jeune femme. Le cauchemar prenait fin pour eux, ils étaient enfin réunis, ils étaient enfin ensemble et il ne laisserait plus rien ni personne les séparer. Il ne voulait plus jamais la laisser partir loin de lui.

De loin, Walter les observa, effaçant une larme de sa joue et tandis un bras vers la jeune Suzie qui s’y glissa volontiers. Il serra la jeune fille dans ses bras tout en regardant ce couple à leurs retrouvailles. Il était heureux pour eux, vraiment très heureux. Mais il devait encore retrouver Teresa, il l’avait promit à Patrick, il lui avait promit qu’il retrouverait sa cousine et sa collègue. Il avait des connaissances un peu partout et il la cherchait encore. Pour le moment il n’avait pas encore trouvé de pistes valables, mais il ne désespérait pas.

En attendant, il devait aussi prendre soin de l’adolescente qu’il avait sauvé alors qu’il ne savait rien d’elle. Il lui trouverait une famille, car elle lui avait apprit venir de la rue, n’avoir personne qui l’attendait où que ce soit. Il se fit la promesse de lui trouver des gens aimant qui prendraient soin d’elle.

CBIFBICBIFBICBIFBI

Teresa Lisbon enfoui sa tête dans ses genoux en entendant la porte de sa chambre s’ouvrir. Elle savait ce qui l’attendait sous peu, elle savait ce qu’elle allait encore subir. Cela faisait plusieurs semaines qu’elle avait le droit à ce traitement et elle n’en pouvait plus. Elle ne voulait plus qu’une chose, que la mort vienne la prendre, que la mort la libère maintenant. Elle n’avait plus rien pour la retenir dans ce monde, elle avait vu son frère mourir, elle avait vu Patrick mourir sous ses yeux, et elle ne supportait plus de vivre, plus dans ces conditions.

Chaque matin lorsqu’elle ouvrait les yeux, c’était pour se retrouver de nouveau dans cette chambre richement décorée, mais si impersonnelle. Elle n’en pouvait plus de voir partout des portraits de Patrick sur chaque meuble, des portraits de lui enfant, adolescent, puis adulte. Comme si Alex avait voulu lui imposer la vue de l’homme qu’elle aimait à présent parti rejoindre sa femme et sa fille pour une vie meilleure. Elle l’aimait mais ne pouvait plus voir son visage, lui rappelant sans cesse qu’elle n’avait pas su le sauver, qu’elle n’avait pas su le protéger alors qu’elle avait juré de le faire au péril de sa vie.

Alex posa sa main sur son épaule et Teresa enfouit un peu plus sa tête dans ses jambes, refusant de le regarder.

-“ Allez Teresa, il est l’heure de notre petite séance” lui dit la voix sadique du père de Jane.
-“ Arrêtez s’il vous plait” supplia-t-elle encore. “ Arrêtez.”
-“ Pourquoi continuer alors que vous m’avez déjà tout prit ?”
-“ Il te reste encore ton corps et je le veux, maintenant.”
-“ Je vous en prie, tuez moi maintenant, mais ne me faites plus ça,” pleura-t-elle en relevant les yeux.
-“ Pourquoi te tuer alors que j’ai envie de jouer encore ?”

Et sur ses mots il l’attrapa par le bras et la traîna jusqu’au lit où il la jeta sans ménagement. Il se plaça ensuite au dessus d’elle et commença à lui retirer ses vêtements alors qu’elle se débattait farouchement, le frappant aussi fort qu’elle le pouvait encore. Mais cela ne servait à rien, elle était trop faible, après toutes les tortures qu’il lui avait infligé, après tout les viols dont elle avait été victime.
Alors elle abandonna et ferma les yeux, attendant qu’il en ait fini.

Mais alors qu’elle croyait que tout était fini, Alex recommença, encore et encore, ne se lassant jamais de la souffrance qu’il lui imposait. Il fini toutefois par la laisser et quitta la chambre. Teresa se mit en boule sur le lit, pleurant à chaudes larmes. Elle n’en pouvait vraiment plus, elle voulait mourir, ici et maintenant.

La porte s’ouvrit quelques instants plus tard et Teresa cru qu’elle allait encore subir les violences de cet homme. Mais lorsqu’elle sentit une main douce sur son épaule, elle releva les yeux et tomba sur Cho. Elle n’arrivait pas à y croire, il ne pouvait pas être là, elle devait encore rêver. Elle avait rêvé si souvent que ses collègues la retrouvaient et la ramenaient chez elle qu’elle avait peut-être fini par s’enliser dans cette idée. Mais la main avait l’air si réelle, ces yeux si vrais et les voix… Alors elle leva la main pour lui toucher le visage et la retira brusquement lorsqu’elle ne passa pas à travers, comme à chaque fois.

-“ Cho ?” Osa-t-elle demander.
-“ Oui boss, c’est bien moi” lui répondit-il avec un sourire qu’elle ne lui avait jamais vu.

Et elle se jeta à son cou, s’accrochant à lui désespérément comme si elle avait peur qu’il ne disparaisse. Elle le sentit lui entourer les épaules et elle ferma les yeux. Son cauchemar était fini, elle allait enfin quitter cet endroit et rentrer chez elle. Mais pour y retrouver quoi ? Personne ne l’y attendait, Patrick ne serait pas là pour la prendre dans ses bras, il ne serait pas là pour lui dire à quel point elle lui avait manqué. Elle serait seule avec ses souvenirs, seule avec sa peine. Mais le voulait-elle seulement ?

La jeune femme laissa couler ses larmes, consciente qu’elle montrait ainsi l’image d’une femme faible, mais c’est exactement ce qu’elle était en ce moment, faible et brisée. Elle avait honte d’elle, honte de son corps, honte de ce qu’elle avait laissé cet homme lui faire. Honte du jugement que ses collègues porteraient sur elle.

-“ Allez venez boss, quelqu’un vous attend” lui dit l’asiatique en l’écartant de lui.

Elle vit Rigsby s’approcher d’elle et la prendre délicatement dans ses bras. Elle se laissa faire, surprise par la douceur des mouvements de ce grand gaillard, mais se sentant enfin en sécurité. Cho lui déposa une couverture sur le corps et ils quittèrent la chambre qui lui avait servit de maison pendant si longtemps. En sortant, son regard tomba sur le portrait d’un Jane souriant, une photo prise peu de temps avant la mission, avant qu’elle ne soit choisie pour arrêter Brad et ses complices, avant que sa vie ne change.

Elle versa encore quelques larmes alors qu’ils traversaient des couloirs, des salons, passant devant des agents souriants mais qu’elle ne connaissait même pas. Elle fut ensuite déposée dans une ambulance et elle ferma les yeux alors que les portes se refermaient pour la conduire à l’hôpital. Elle allait pouvoir être soignée correctement et ensuite elle demanderait des explications sur ce qui s’était passé pendant son absence. Mais pour le moment elle voulait juste dormir et oublier.



TBC…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mystic-Dream
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 781
Date de naissance : 23/05/1993
Age : 24
Localisation : Pourquoi ? Tu me cherches ?
Personnage préféré : Emily Prentiss & Aaron Hotchner
Loisirs : Lire, écrire, les séries TV
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Puzzle Sanglant * Cross-Over Criminal Minds/The Mentalist   Dim 27 Nov 2011 - 13:46

Waouw ! Super suite !
Les deux filles enfin retrouvées ! Moment super émouvant entre Hotch et Emily ! I love it ! Thanks ! :youpi:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sweetylove
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 669
Date de naissance : 11/07/1983
Age : 34
Localisation : quelque part dans l'immence univers du web
Personnage préféré : Emilie Prentiss et Aaron Htchner
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: Puzzle Sanglant * Cross-Over Criminal Minds/The Mentalist   Ven 9 Déc 2011 - 0:55

Et voici un nouveau chapitre, même s'il y a moins de monde qui me lit, en même temps il faut dire que ma fic n'est pas vraiment dans le ton de l'époque sourit2
Bonne lecture study study study study


*******


Retrouvailles


Tous les agents étaient à l’hôpital en attente de nouvelles pour Lisbon. Cela faisait maintenant quatre heures qu’ils l’avaient retrouvé, grâce à la lettre du petit Corey Gomez, bien qu’ils ne sachent pas encore de qui elle venait vraiment. JJ avait interrogé l’enfant, elle avait cherché à savoir qui étaient ces gens avec qui il était resté tout ces mois mais il ne lui avait pas été d’un grand secours. Pour le moment, il se trouvait avec les services sociaux et avait retrouvé sa sœur Elena. Les deux enfants avaient été si heureux de se revoir, après tout ces mois de séparation.

Cho était le plus calme du groupe, comme toujours, Rigsby faisait les cents pas dans le couloir, inquiet de l’état de sa patronne. Grace était assise sur une chaise, sa main tenant celle de Garcia qui était tout aussi inquiète qu’elle, même si elle ne connaissait Lisbon qu’à travers ce que lui avaient dit ses collègues et le dossier de la jeune femme qu’elle avait lu en arrivant.
Morgan ne disait rien mais cela ne voulait pas dire qu’il n’était pas inquiet. Il avait tout donné pour la retrouver, elle et son consultant, plus d’un mois auparavant. Il voulait qu’elle s’en sorte, il voulait ne pas être arrivé trop tard. C’était toujours la même chose pour chaque victime, il était inquiet jusqu’à ce qu’il soit certain que tout aille bien.

Rossi se trouvait avec JJ un peu plus loin, discutant. Ils venaient d’avoir un appel de Hotch dans lequel il leur disait qu’il avait une bonne nouvelle à leur apprendre. Il n’en avait pas dit plus, mais il semblait vraiment heureux au téléphone. Soudain, Rossi réalisa quelque chose qu’il ne pensait pas possible, quelque chose qu’ils avaient attendu depuis si longtemps et qu’ils désespéraient tous de se produire.

-“ Et si….” commença-t-il.
-“ Vous croyez que…” tenta à son tour JJ.

Mais leurs phrases restèrent en suspens lorsque le médecin arriva dans la salle d’attente. Il alla directement vers Rossi, le plus âgé du groupe et qu’il pensa être le plus gradé.

-“ Comment va-t-elle docteur?” demanda-t-il.
-“ Elle souffre de déshydratation, elle plusieurs hématomes sur les bras, le ventre et les jambes. Mais il y a autre chose que je ne sais pas si je peux vous dire…” hésita le médecin.
-“ Nous sommes agents fédéraux, nous la recherchons depuis plus d’un mois, alors dites nous tout.”
-“ Très bien, mais je vous préviens ça ne va pas être facile. Votre amie à été violée, à plusieurs reprises et il va lui falloir du temps pour qu’elle se remette totalement, mais avec de l’aide et du soutien ça devrait aller.”
-“ Merci docteur,” remercia Rossi en lui tendant la main que l’homme serra.

Il repartit dans le couloir en direction de la chambre de Lisbon, il avait encore deux ou trois petites choses à voir, mais s’arrêta à mis chemin. Il se retourna vers le groupe et les regarda, semblant vouloir leur poser une question.

-“ Votre amie à parlé dans son sommeil,” expliqua-t-il, “elle disait sans cesse qu’elle était désolée, qu’elle ne voulait pas la mort d’un certain Patrick. Je n’ai pas sus quoi lui répondre.”
-“ Oh mon Dieu,” s’exclama Van Pelt, “ elle croit que Jane est mort.”
-“ Vous voulez dire que cette personne est encore en vie?” demanda le médecin.
-“ Oui, il sort juste du coma il y a deux jours,” lui répondit Cho.
-“ Alors vous devriez lui demander de venir, je pense que cela l’aiderait beaucoup si elle pouvait le voir. Il me semble qu’ils étaient assez proches. Je crois qu’il est la seule personne à vraiment pouvoir lui venir en aide.”
-“ Très bien, merci docteur.”
-“ Je vous en pris.”

Puis le médecin tourna les talons et retourna auprès de sa patiente. Tous les agents se regardèrent, le médecin avait raison, ils devraient faire venir Jane ici, il était vraiment le seul qui pourrait lui venir en aide. Ils étaient déjà proches avant toute cette affaire, mais ils s’étaient encore plus rapproché durant leur captivité, il était donc logique que seul Jane puisse lui faire comprendre que tout était vraiment fini et qu’il était en vie. Si jamais quelqu’un d’autre tentait de lui dire, elle risquait de se buter, de ne pas y croire et de se renfermer sur elle-même.

-“ Je vais chercher Jane,” dit alors Cho en s’éloignant vers la sortie.

Les autres le regardèrent partir, ne disant pas un mot, encore sous le choc des nouvelles. Bien sure ils s’attendaient tous à ce genre de nouvelle, mais c’était quand même difficile à entendre. Ils auraient tous voulu pouvoir empêcher ça, pouvoir la protéger, la sauver avant qu’il ne soit trop tard. Mais maintenant elle était enfin libre, elle allait retrouver Jane. Les choses iraient mieux d’elle-même, il fallait lui laisser du temps.

Soudains, Hotch apparut à l’autre bout du couloir et Rossi alla à sa rencontre, curieux de savoir ce qu’il avait à leur annoncer. L’agent était seul mais le sourire qu’il arborait rassura son collègue tout en l’intriguant. Qu’est-ce qui pouvait bien le rendre si heureux alors que quelques jours plus tôt il était limite en dépression? Quelle bonne nouvelle avait-il apprit? Avait-il retrouvé Emily? Et si c’était le cas, comment et quand? Tant de questions se bousculaient à présent dans la tête de l’Italien.

Les deux hommes s’arrêtèrent l’un en face de l’autre et Hotch indiqua à Rossi d’appeler les autres, il voulait leur annoncer la bonne nouvelle à tous en même temps. Une fois tout le monde réunis, il leur demanda de le suivre dans le couloir, ce qu’ils firent, non sans se poser de questions, mais Hotch n’était pas décidé à leur répondre. Il marchait droit devant lui, son sourire ne quittant jamais son visage. Ils arrivèrent enfin devant une porte où ils s’arrêtèrent.

-“ Je voulais vous apprendre une bonne nouvelle,” commença-t-il, “mais il m’a expressément était demandé de ne pas le faire. Alors je laisse cette personne le faire à ma place.”

Personne ne comprenait rien, mais ils attendirent. La porte derrière l’agent du FBI s’ouvrit et une jeune femme en sortit. Elle s’arrêta à coté de Hotch tout en lui prenant la main et fixa ses collègues.
Personne n’arrivait à dire quoi que ce soit, ils étaient tous sous le choc à la vision de l’agent Emily Prentiss, vivante, devant eux, dans cet hôpital où ils venaient juste d’amener l’agent Lisbon. C’était incroyable, ils venaient de retrouver les deux jeunes femmes le même jour alors qu’ils les cherchaient depuis plus d’un mois. Un vrai miracle.

Garcia fut la première à réagir en se jetant dans les bras de son amie, pleurant à chaude larmes tant elle était heureuse de la revoir. Elle la serra si fort dans ses bras que Emily eu l’impression qu’après avoir survécu à l’enfer elle allait mourir étouffé par son amie, mais elle ne l’aurait repoussé pour rien au monde. Les deux femmes pleurèrent dans les bras l’une de l’autre pendant quelques minutes avant que finalement l’informaticienne ne se dégage de son étreinte pour laisser la place aux autres. Et chacun leur tour ils vinrent saluer leur amie, la serrant chacun dans leurs bras avant de finalement la laisser respirer.

Le silence retomba quelques instants dans le couloir, chacun fixant la jeune femme, heureux de la revoir. Et finalement, ce fut elle qui le rompit, curieuse de savoir ce qu’il s’était passé durant son absence, et surtout curieuse de savoir comment allait son cousin et s’ils avaient retrouvé l’agent Lisbon. Mais les mines défaites de ses collègues ne la rassurèrent pas.

-“ Ne me dites pas que….” commença-t-elle.
-“ Ton cousin va bien,” lui répondit JJ, “il est encore à l’hôpital, il sort tout juste d‘une longue dépression.”
-“ Oh merci mon Dieu, j’ai bien cru qu’il était mort. Et pour l’agent Lisbon? Vous avez des nouvelles? Comment le prend Patrick?”
-“ Nous l’avons retrouvé ce matin, peu avant d’arriver ici,” continua Rossi.
-“ Je sens qu’il y a un mais, que se passe-t-il?” S’inquiéta Emily.
-“ Elle a été torturée pendant toute sa captivité, et….”
-“ Il l’a violé, n’est-ce pas?” Fini la jeune femme.
-“ Malheureusement oui,” lui confirma Rossi. “ Mais elle croit que Jane est mort.”
-“ Pourquoi ne pas lui avoir dit la vérité alors?” Questionna la jeune femme.
-“ Elle refuse de parler à qui que ce soit, elle sombre peu à peu. L’agent Cho est allé chercher ton cousin, le médecin pense qu’il est le seul qui pourra l’aider à aller mieux.”
-“ Ok, euh… je pourrais aller la voir?”
-“ Je t’y conduis,” lui dit Hotch en la tirant par la main.

Les agents les regardèrent s’éloigner, chacun avec un sourire sur le visage. Ça faisait du bien de revoir Emily et encore plus de bien de la voir heureuse avec Hotch. Les agents du FBI attendaient ce moment depuis si longtemps, ils s’étaient même lancé des paris entre eux pour savoir combien de temps ces deux-la mettraient pour se rendre compte de leur attirance et de leurs sentiments. Il semblerait qu’ils l’aient enfin remarqué.

CBIFBICBIFBICBIFBI

Du coté de Patrick Jane il en était tout autre. Le pauvre homme désespérait seul dans sa chambre, n’ayant eu aucune visite depuis la veille. Il se demandait ce que pouvaient bien faire ses amis, pourquoi ils ne venaient pas le voir. Il commençait à croire que pendant sa dépression, ils s’étaient fait à l’idée de ne plus l’avoir et que maintenant ils avaient refait leur vie, sans lui. Bien entendu il savait que c’était une idée stupide, ils avaient tout simplement beaucoup de travail, mais il avait besoin de les voir s’il ne voulait pas sombrer de nouveau, il n’avait plus qu’eux.

Mais alors qu’il ruminait ses sombres pensées, il entendit la porte s’ouvrir derrière lui et Cho entrer sans sa chambre. Il afficha un immense sourire en le voyant et fit rouler sa chaise roulante jusqu’à lui. Quelque chose dans l’attitude de son ami lui fit comprendre qu’il s’était passé quelque chose.

-“ Qui a-t-il Cho?” demanda-t-il, la voix inquiète.
-“ Pour tout te dire, j’ai une bonne et une mauvaise nouvelle,” lui dit l’asiatique.
-“ Commence par la bonne.”
-“ Nous avons retrouvé Lisbon et elle est en ce moment même à l’hôpital.”
-“ Quoi? Vous l’avez retrouvé? Elle va bien? Où est-elle?” S’agita le mentaliste.
-“ Elle se trouve au Mercy Hospital, je suis venu pour t’y conduire.”
-“ Quelle est la mauvaise nouvelle?” demanda-t-il alors, inquiet de ce qu’il allait entendre.

Cho garda le silence, ne voulant pas faire plus de mal à son ami. Mais il savait qu’il ne pourrait pas garder ça pour lui bien longtemps, il devrait lui avouer. Il prit une profonde inspiration et se lança.

-“ Ecoute Jane, ça va pas être facile à entendre alors tu dois te préparer.”
-“ Tourne pas autour du pot et lit le moi.”
-“ Ok. Ton père à violé Lisbon et l’a torturé.”

Jane écarquilla les yeux, sous le choc de ce que venait de lui dire Cho. Lisbon avait été violé, son propre père avait violé la femme qu’il aimait et il n’avait pas été capable de l’en empêcher. Elle avait souffert pendant un mois et lui avait fait une dépression à cause de son état sans même se douter de ce qu’elle pouvait vivre.

Il s’en voulu, tout ça était de sa faute, s’il n’était pas entré au CBI, s’il n’avait pas rencontré Lisbon, alors elle n’aurait pas vécu tout ça, elle n’aurait jamais rencontré son père et elle mènerait une vie tranquille. Mais non, il avait fallut qu’il ne pense qu’à lui et sa vengeance, il avait était égoïste et à présent la femme qu’il aimait avait souffert et elle ne s’en remettrait peut-être jamais.

Des larmes se mirent à couler sur ses joues, incapable de les retenir plus longtemps. Il s’en voulait tellement, il ne méritait pas de vivre après tout ce qu’il avait fait. Toute cette mission, toute cette affaire n’avait qu’un seul but au dépars, le capturer et pour ça, ils avaient utilisé Teresa Lisbon pour l’avoir lui, ainsi que sa cousine et maintenant, elle aussi avait disparue.

Cho lui posa une main sur l’épaule, l’obligeant à relever les yeux. Il lui sourit, chose inhabituelle chez l’asiatique. Mais ce sourire le rassura sans qu’il ne comprenne pourquoi.

-“ Je t’emmène la voir maintenant, elle a besoin de toi.”
-“ Elle ne voudra jamais me voir,” pleura Jane. “ Elle doit m’en vouloir terriblement.”
-“ Détrompe toi, elle te croit mort et elle est inconsolable. Elle a besoin de toi Jane, maintenant tu es le seul qui puisse l’aider.”
-“ Pour… pourquoi me croit-elle mort?”
-“ La dernière fois qu’elle t’a vu tu étais inconscient sur le sol, nous même avons cru que tu étais mort.”
-“ Alors emmène moi jusqu’à elle.”

Cho acquiesça et ils partirent tout les deux, avec l’accord de Sophie Miller. La jeune femme était heureuse que Lisbon soit en vie et elle ne voyait aucun inconvénient à ce que Jane aille la voir, c’était même ce qu’il y avait de mieux pour elle, et pour lui. Jane la remercia et Cho l’aida à monter dans sa voiture.

Ils roulèrent en silence, Cho regardant la route et Jane le regard perdu dans le vide. Il avait peur de revoir Lisbon, il avait peur de sa réaction en le voyant. Allait-elle être heureuse ou allait-elle le rejeter? Arriverait-il à se pardonner lui-même d’avoir été la cause de tant de souffrance, même involontaire? Serait-il capable de l’aider à oublier tout ça? Il n’en savait rien, mais il ferait tout pour, même s’il devait y passer sa vie, il serait là, à chaque instant pour elle.

La voiture s’arrêta sur le parking, Cho aida Jane à sortir et à s’installer sur sa chaise roulante avant d’entrer dans l’hôpital. L’asiatique conduisit son ami à travers les couloirs jusqu’à arriver devant la chambre de Lisbon. Tous les agents se retournèrent et la porte s’ouvrit à ce moment-là sur Emily qui ressortait. Lorsque Jane la vit, il cru rêver, comme les autres avant lui. Il avança lentement et Emily fit le reste du chemin avant de tomber à genoux devant lui pour le prendre dans ses bras, pleurant de joie.

-“ Patrick, si tu savais comme j’ai eu peur pour toi, j’ai bien cru que tu étais mort, mais tu es bien en vie.”
-“ Je suis désolé Emily, si tu savais comme je m’en veux,” pleura Jane.
-“ C’était pas de ta faute Patrick, mais celle de ton père,” le rassura-t-elle. “Mais maintenant il faut que tu aille voir Teresa, elle a plus besoin de toi que moi.”

La jeune femme s’écarta du blond et elle lui ouvrit la porte pour qu’il entre dans la chambre. Elle referma ensuite la porte et tous les agents attendirent en silence, espérant que de voir Jane en chair et en os l’aiderait vraiment. C’était leur dernière chance de l’aider.

Jane roula jusqu’au lit, hésitant quand à la marche à suivre. Il avait encore peur qu’elle ne lui en veuille, qu’elle lui reproche tout ce qu’elle avait vécu. Mais le seul moyen de le savoir était de le lui demander, il lui suffisait juste de s’approcher encore un peu et de se montrer. Il avait peur, mais il devait le faire.

Une fois à coté du lit, Jane avança la main et attrapa celle de la jeune femme qui reposait le long de son corps. Il la posa délicatement sur elle et Lisbon sursauta, retenant un cri de peur avant de se reculer le plus possible de Jane, fermant les yeux, se mettant en boule comme pour se protéger, les jambes contre son ventre, la tête dans les genoux. Cette vision de vulnérabilité lui fit mal, très mal alors il décida de lui parler.

-“ Teresa? Teresa regardes moi,” supplia-t-il.
-“ Non, laissez moi, je vous en pris laissez moi,” pleura-t-elle, brisant un peu plus le cœur de Jane.
-“ Teresa, c’est moi, Patrick. Regarde-moi s’il te plait,” tenta-t-il de nouveau.
-“ Patrick est mort, je l’ai vu de mes yeux, il est mort,” sanglota-t-elle plus fort.
-“ Non je ne suis pas mort, Teresa ouvre les yeux je t’en pris, regarde moi.”

Au bout de plusieurs minutes de suppliques, Teresa se retourna et ouvrit très lentement les yeux, peu certaine que ce soit vraiment Jane à coté d’elle. Mais lorsque ses yeux tombèrent sur ceux si bleus du mentaliste, sa vue se brouilla de larmes et elle réagit si vite qu’il n’eu pas le temps de faire quoi que ce soit.

Lisbon se jeta sur lui, l’entourant de ses bras, pleurant dans son cou, marmonnant des mots de soulagements tout en le suppliant de ne pas être un rêve. Jane posa délicatement ses mains dans le dos de la jeune femme, ne voulant pas la brusquer, ne voulant pas lui faire peur. Et cette fois elle ne dit rien et le laissa faire. Elle se serra encore plus contre lui et ils pleurèrent ensemble leur bonheur de se retrouver. Tout n’était pas encore dit, ils avaient encore du chemin à faire, mais pour le moment ils étaient ensemble après plus d’un mois de séparation. Ils auraient bien le temps de discuter après.


TBC…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou
Psychopathe
avatar

Féminin Nombre de messages : 5509
Date de naissance : 26/01/1985
Age : 32
Localisation : Sur une plage de L.A. avec Dieu :)
Personnage préféré : !Aaron Hotchner!,Emily Prentiss
Date d'inscription : 17/02/2010

MessageSujet: Re: Puzzle Sanglant * Cross-Over Criminal Minds/The Mentalist   Ven 9 Déc 2011 - 12:19

T'as voulu me faire pleurer vilaine avec tes retrouvailles triste3 triste3 suis toute émue mouchoir1

c'était encore un très bon chapitre et j'ai hate de lire le suivant! Même si je sens que la fin approche triste5

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mystic-Dream
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 781
Date de naissance : 23/05/1993
Age : 24
Localisation : Pourquoi ? Tu me cherches ?
Personnage préféré : Emily Prentiss & Aaron Hotchner
Loisirs : Lire, écrire, les séries TV
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Puzzle Sanglant * Cross-Over Criminal Minds/The Mentalist   Mar 13 Déc 2011 - 23:13

Super le chapitre des retrouvailles !!!! Enfin !

C'est tout plein d'émotions tout ça Very Happy J'aime !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sweetylove
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 669
Date de naissance : 11/07/1983
Age : 34
Localisation : quelque part dans l'immence univers du web
Personnage préféré : Emilie Prentiss et Aaron Htchner
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: Puzzle Sanglant * Cross-Over Criminal Minds/The Mentalist   Mer 21 Déc 2011 - 13:46

Avec un peu de retard, voici la suite.
Je fais vite où je vais manquer le bus,
Bonne lecture study study study study


******

Mauvais choix


C’était la première nuit que Lisbon passait loin de son bourreau, la première nuit où elle n’avait pas besoin de s’inquiéter pour sa propre sécurité. Mais malgré tout, elle sursautait au moindre bruit, se renfermer dés que quelqu’un s’approchait d’elle. Elle n’aimait pas se sentir aussi vulnérable, avoir peur de tout, mais elle ne pouvait rien y faire. Elle avait passé plus d’un mois entre les mains d’un monstre qui avait fait d’elle un objet sexuel, et à présent elle détestait même son corps. Elle ne savait pas si un jour elle parviendrait à s’en remettre, si elle arriverait un jour à se voir de nouveau come une femme et non pas comme une trainée, car c’était l’impression qu’elle avait d’elle-même.

Ses collègues étaient passés la voir plusieurs fois avant que l’heure des visites ne se termine et à présent elle était seule dans sa chambre. Jane était repartit pour l’hôpital avec Cho, mais d’après ce dernier, il pourrait en sortir bientôt, à la plus grande joie du consultant. Il n’aimait pas les hôpitaux, c’était bien connu et Lisbon n’aurait pu le lui reprocher, elle non plus ne les aimait pas. Mais surtout et depuis peu, elle n’aimait pas être seule, elle aurait voulu que quelqu’un reste avec elle, quelqu’un mais pas Jane. Elle aimait beaucoup Jane, plus que sa vie même, mais elle ne parvenait plus à le regarder sans voir son père, ils se ressemblaient tant. Elle ne pouvait pas lui en vouloir, d’ailleurs elle ne lui reprochait rien, mais rien que de voir ses yeux bleus, de voir ses cheveux blonds, tout cela lui rappelait d’horribles souvenirs. Elle avait peur de ne plus être capable de le laisser la toucher, de le laisser la prendre dans ses bras, de la serrer fort contre lui. Et pourtant, c’était ce dont elle avait le plus besoin, d’une personne aimante avec elle pour la soutenir.

Lisbon se tourna dans son lit, cherchant à trouver le sommeil, mais elle n’y parvint pas. A chaque fois qu’elle fermait les yeux, elle revoyait Alex, sur elle, la sueur coulant de son corps, les gémissements qu’il poussait à chacun de ses mouvements. Cela avait duré si longtemps, elle avait tellement souffert qu’elle ne s’imaginait même plus passer des moments intimes avec un homme, elle ne s’imaginait pas passer ces moment là avec Jane. Elle y avait pensé si souvent avant toute cette histoire, lorsqu’ils étaient ensemble avant qu’elle ne soit obligée de rompre avec lui pour les besoins de cette enquête. Elle ne s’était pas sentit aussi bien avec un homme, il était unique, parfait, attentionné, doux. Jane avait tellement souffert de cette séparation, elle aussi d’ailleurs, mais elle était responsable de sa souffrance. Le pire dans tout ça, c’est qu’elle lui en rajoutait à cause de sa situation.

Elle avait apprit quelque chose dans la journée, avant l’arrivé de Jane, qui l’avait chamboulé. Elle ne savait pas quoi faire, elle ne voulait pas commettre une erreur, elle avait besoin que quelqu’un l’aide à prendre cette décision et elle savait qui pourrait le faire.
Elle se redressa dans le lit et prit sa décision. La jeune femme attrapa le téléphone sur la table de nuit et composa un numéro. Elle attendit ensuite que la personne réponde, se sentant nerveuse.

-“ Allo!” Lui répondit une voix à l’autre bout du fil.
-“ Emily? C’est Teresa.”
-“ Il y a un problème?”
-“ Je… je n’arrive pas à dormir, je fais des cauchemars, je le vois tout le temps.”
-“Alex? Tu veux que je vienne?”
-“ S’il te plait, je suis vraiment désolée de te déranger aussi tard mais…”
-“ Aucun problème.”

Teresa souffla de soulagement avant de se recoucher dans son lit en attendant son amie. Elle s’en voulait de l’avoir dérangé en pleine nuit, d’autant qu’elle la savait avec Aaron Hotchner. Depuis son retour, Emily passait tout son temps avec l’agent, rattrapant peut-être toutes ces années où ils avaient eu du mal à se parler. Teresa savait parfaitement ce que c’était que de chercher comment parler à l’homme qu’on aime sans que personne ne s’en rende compte. Elle avait vécu la même chose, se demandant sans cesse comment elle allait parler à Jane, mais finalement elle n’en avait pas eu besoin.

Elle se redressa dans son lit lorsque la porte s’ouvrit ne s’attendant pas à ce qu’Emily arrive si vite. Elle la regarda, surprise et Emily lui sourit en s’installant sur le lit.

-“ J’étais dans le même hôpital,” lui expliqua-t-elle. “Aaron tenait à ce que je passe la nuit ici pour s’assurer que tout va bien.”
-“ Il est parfait ce type, ne le laissa pas filer.”
-“ Aucun risque. Alors, et toi ça va?”
-“ J’ai un problème Emily, un gros problème et j’ai peur.”
-“ Explique moi ce qui te gène.”
-“ Je ne cesse de faire des cauchemars, j’y vois Alex et je ne le supporte plus.”
-“ Ça finira par passer, ça prendra du temps, mais tu verras que tout ira bien.”

Teresa se réinstalla contre son oreiller, les bras lui entourant la poitrine. Elle ne savait pas comment expliquer à son amie ce qu’elle avait en tête en ce moment, elle ne voulait pas être jugée, elle avait peur. Elle savait que ce qu’elle voulait faire risquait de faire du mal autour d’elle, et plus particulièrement à Jane. Il souffrait déjà assez comme ça et elle ne voulait pas lui en rajouter. Mais elle n’avait pas trop le choix et elle avait besoin de son amie pour l’aider.

La jeune femme se redressa et inspira profondément avant de faire face à Emily. Elle ne savait pas comment aborder ce sujet, ce n’était pas quelque chose que l’on pouvait dire facilement, même à quelqu’un qui pourrait la comprendre. Son amie posa une main sur son bras, lui montrant ainsi qu’elle pouvait parler sans crainte, qu’elle l’écouterait et la conseillerait. Teresa la remercia d’un regard et se lança enfin.

-“ Le médecin m’a parlé de mon état lorsque je suis arrivée ici,” commença-t-elle. “ Il m’a apprit quelque chose, je ne sais pas comment te le dire, je ne veux pas que tu me juge.”
-“ Je ne le ferais jamais,” la rassura Emily, “tu peux tout me dire, je serais toujours là pour toi, tu fais partie de ma famille à présent.”
-“ Je ne pense pas que je pourrais un jour faire partie de cette famille, je n’en suis pas digne,” sanglota-t-elle.
-“ Explique-moi juste ce qui ne va pas.”
-“ Je… je suis… je suis enceinte d’Alex,” souffla Teresa.

Emily resta sous le choc, ne sachant pas quoi dire. Ses yeux grands ouverts reflétaient toute l’horreur de la situation, le pire du pire, la chose qui pouvait détruire son amie. Elle savait ce que c’était que de subir les assauts d’un homme que l’on aimait pas, elle savait par quoi était passée Teresa, elle aussi l’avait vécu. Mais par chance, elle n’avait pas à subir cette épreuve-ci et savait à quel point c’était difficile.

Lisbon pleurait toujours silencieusement, elle s’était recouchée dans son lit et se trouvait en position fœtal. Elle avait caché son visage dans ses jambes, ses bras autour de son corps. Elle avait honte, si honte et elle savait pourtant que ce n’était pas de sa faute. Mais que pouvait-elle y faire? Rien ne pourrait rien y changer.

Emily se glissa sur le lit avec Teresa, la serra dans ses bras et la brunette se laissa aller à pleurer toutes les larmes de son corps. Elles restèrent ainsi pendant plusieurs minutes avant que Teresa ne s’écarte de son amie et s’assoit à coté d’elle.

-“ Que dois-je faire Emily?” demanda-t-elle en séchant de nouvelles larmes.
-“ Je ne sais pas quoi te dire Teresa,” avoua Emily. “ Ce n’est pas une décision facile à prendre et il va te falloir bien y réfléchir.”
-“ Je dois m’en débarrasser, je ne peux pas le garder, ce serait bien trop dure. Et Patrick ne devra jamais l’apprendre.”
-“ Tu ne pourras pas toujours lui cacher éternellement, il finira par l’apprendre, il n’est pas bête. Et le mieux serait qu’il l’apprenne de ta bouche.”
-“ Mais s’il ne voulait plus de moi après ça? Et s’il me rejetait à cause de ça? Je ne le supporterais pas, je n’y survivrais pas.”
-“ Je ne le connais peut-être pas depuis aussi longtemps que toi, mais je sais que Patrick n’est pas comme ça. Il ne te jugera pas sur ça, il sera là pour toi, tu peux lui faire confiance sur ce point.”
-“ J’ai confiance en lui, j’ai toujours eu confiance en lui.”
-“ Alors fait lui confiance sur ce point.”
-“ Merci Emily, merci pour ton aide et ton soutien.”

Les deux femmes se serrèrent une fois de plus dans les bras avant qu’Emily ne laisse Teresa et ne retourne dans sa chambre. L’agent du CBI se retrouva de nouveau seule, mais cette fois elle se sentait mieux, bien mieux et elle parvint à s’endormir. Elle fit encore des cauchemars, ils ne partiraient pas comme ça, mais elle parvint à avoir au moins quelques heures d’un repos bien mérité.

CBIFBICBIFBICBIFBI

Jane arriva de bonne heure, Sophie lui ayant permit de sortir aujourd’hui pour un hôpital plus adapté à sa nouvelle situation. Cho était venu le chercher pour le conduire et à présent il se trouvait dans une chambre dans le même hôpital que Lisbon et Emily. Il était heureux car il pourrait les voir quand il le voudrait, sans besoin d’appeler qui que ce soit pour l’accompagner, maintenant qu’il n’avait plus besoin de son fauteuil.

Le mentaliste traversa donc les couloirs pour se rendre dans la chambre de Teresa, il était impatient de la voir, de s’assurer qu’elle aillait bien. Il la trouva rapidement et s’apprêtait à entrer lorsqu’il entendit deux voix à l’intérieur de la pièce. Il s’arrêta donc et écouta ce qu’il se passait.

-“ Tu as pris ta décision Teresa?” demanda Emily.
-“ Pas encore, mais je ne peux pas lui dire, il ne comprendrait pas.”
-“ Tu dois lui faire confiance sur ce point, il t’aime et ne te jugera pas.”
-“ Je ne peux pas lui faire ça, je ne peux pas lui imposer un enfant qui n’est pas le sien, je ne suis même pas certaine de vouloir le garder,” soupira Lisbon.
-“ Je te comprends Teresa, mais il faut que tu lui en parle,” insista Emily.

Jane ne comprenait pas vraiment de quoi parlaient sa petite amie et sa cousine, mais cela devait être quelque chose d’important. Il avait entendu parler d’un enfant, mais de quel enfant parlaient-elles? Et que voulait lui cacher Lisbon? Il voulait en avoir le cœur net, alors il entra dans la chambre, sans frapper, comme à son habitude.

-“ De quoi ne veux-tu pas me parler?” demanda-t-il d’un ton plus dur qu’il ne l’aurait voulu.

Lisbon se figea en le voyant et Emily plaça une main sur son bras afin qu’elle se calme. Puis, elle se leva et alla à la rencontre de son cousin.

-“ Patrick s’il te plait…” commença-t-elle, mais fut coupée par Jane qui leva une main devant elle pour la faire taire.
-“ Que me caches-tu Teresa?” Redemanda-t-il.

Lisbon ne parvenait pas à dire un mot et baissa la tête. Elle ne pouvait pas lui dire, cela le briserait, bien plus qu’il ne l’était déjà. Elle l’aimait trop pour lui imposer ça, mais elle ne voulait pas le perdre, ni sa confiance. Elle devait lui dire, même si c’était difficile, même si cela devait les séparer. Elle n’aimait pas lui mentir. Alors, elle prit une profonde inspiration et lui répondit, sans toutefois lever les yeux vers lui.

“ Je… je suis… enceinte,” articula-t-elle difficilement.
“ En… enceinte?” répéta Patrick, sous le choc, “mais… de qui?”

Et là, la réponse lui vint d’elle-même, sans que Teresa n’ose croiser son regard. Il avait comprit qui était le père de son bébé, il avait comprit que l’enfant qu’elle portait était son petit frère ou sa petite sœur. Il était écœuré, il était en colère, il était triste.

Il fit donc la seule chose qu’il pensait pouvoir faire à cet instant, il quitta précipitamment la chambre, laissant Lisbon en larmes derrière lui. Il traversa les couloirs pour retourner dans sa chambre et s’y enferma, ne voulant voir personne. Et aucunes infirmières ne tenta d’y entrer, il leur criait dessus à chaque fois que l’une d’elles tentait de le faire.

Il passa plusieurs minutes en silence, assit sur une chaise devant la fenêtre à réfléchir à tout ça. Teresa était enceinte, mais le pire c’était que son propre père était aussi le père de son enfant. Comment pourrait-il supporter ça? Comment pourrait-il se pardonner ça? S’il n’avait pas connu Lisbon, alors son père ne s’en serait jamais prit à elle et elle ne se retrouverait pas enceinte maintenant. Malheureusement il ne pouvait rien faire pour changer le passé, mais peut-être pourrait-il changer le futur. Il ne pourrait pas vivre avec elle tout en sachant ce que son père lui avait fait, il ne supporterait pas de la voir tous les jours en sachant qu’il était responsable du pire malheur de sa vie. Alors il prit sa décision, sans en informer personne.

CBIFBICBIFBICBIFBI

Lorsqu’Emily frappa à la porte de la chambre de son cousin, elle n’obtint aucune réponse. Inquiète, elle l’ouvrit et entra pour découvrir… une chambre vide. Il n’y avait rien, pas un vêtement, pas une chaussure, pas un livre sur la table de chevet, ni même Patrick. Elle avança un peu plus dans la pièce et remarqua alors un morceau de papier sur la chaise devant la fenêtre. Elle le prit dans les mains et le parcourra.

Elle le laissa tomber au sol, incapable de croire ce qu’elle venait de lire. C’était impossible, il n’avait pas pu faire ça, il n’avait pas pu imposer ça à Teresa, pas maintenant qu’elle avait tant besoin de lui. Elle était triste, mais surtout en colère, en colère contre cet homme qui avait eu la chance de retrouver la femme qu’il aimait et qui l’abandonnait à la moindre contrariété, au moindre petit problème. Bon, ok, ce n’était pas un ‘petit’ problème, mais de là à partir? C’était une réaction de gamin, fuir les problèmes.

La jeune femme sortit son téléphone, que Hotch lui avait discrètement glissé dans la poche avant de partir pour les locaux du CBI ce matin et l’appela. Elle avait besoin de lui, elle ne pouvait toujours pas quitter l’hôpital et Teresa aurait besoin d’elle. Alors il fallait qu’il lui vienne en aide. Lorsqu’il décrocha, elle ne lui laissa pas le temps de parler.

-“ Patrick est partit, il faut que tu le retrouve avant que Teresa ne s’en rende compte,” lui dit-elle.
-“ Partit? Mais pourquoi?” S’inquiéta Hotch.

Et Emily lui expliqua toute l’histoire, sans oublier aucun détail. Hotch l’écouta en silence et remercia le ciel que sa chère Emily ne soit pas elle aussi dans cette situation, il ne savait pas comment il aurait réagit si cela avait été le cas. Il ne jugea ni Teresa, ni Patrick. Cette situation était difficile pour tous le monde, surtout pour eux deux. La meilleure chose à faire était de le retrouver avant qu’il ne fasse une bêtise et avant que Teresa ne l’apprenne. Il promit à Emily de le retrouver et raccrocha.

La jeune femme se laissa tomber sur la chaise. Elle ne savait pas quoi faire, Teresa lui demanderait si elle avait pu parler avec son cousin et elle ne voulait pas lui mentir, elle avait besoin de savoir qu’elle pouvait avoir confiance. Mais elle ne pouvait pas non plus lui avouer qu’il était partit, cela la briserait encore plus. Elle était dans une impasse. Alors elle fit une chose qu’elle n’avait pas faite depuis longtemps, une chose qui l’avait beaucoup aidé par le passé, elle pria.

TBC…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou
Psychopathe
avatar

Féminin Nombre de messages : 5509
Date de naissance : 26/01/1985
Age : 32
Localisation : Sur une plage de L.A. avec Dieu :)
Personnage préféré : !Aaron Hotchner!,Emily Prentiss
Date d'inscription : 17/02/2010

MessageSujet: Re: Puzzle Sanglant * Cross-Over Criminal Minds/The Mentalist   Mer 21 Déc 2011 - 14:39

Que de rebondissements encore! applaud applaud
Bon j'avoue que moi aussi je ne serais pas quoi faire à la place de Lisbon...

Par contre j'espere qu'on aura le droit a plus de Hotch/Prentiss dans le prochain chapitre sourit2 ça serait cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mystic-Dream
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 781
Date de naissance : 23/05/1993
Age : 24
Localisation : Pourquoi ? Tu me cherches ?
Personnage préféré : Emily Prentiss & Aaron Hotchner
Loisirs : Lire, écrire, les séries TV
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Puzzle Sanglant * Cross-Over Criminal Minds/The Mentalist   Jeu 22 Déc 2011 - 14:20

C'est assez affreux ! Allez Patrick tu vas avoir un ptit frère ! --' :rahhnonnn:

Mais c'était un très jolie chapitre. Un peu plus de H/P m'aurait fait plaisir ^^. Cependant, j'ai adoré la complicité entre Emily et Térésa. Jane va se dépêcher de ramener ses fesses avant que je me fache ! xD Merci pour cette suite =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sweetylove
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 669
Date de naissance : 11/07/1983
Age : 34
Localisation : quelque part dans l'immence univers du web
Personnage préféré : Emilie Prentiss et Aaron Htchner
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: Puzzle Sanglant * Cross-Over Criminal Minds/The Mentalist   Sam 24 Déc 2011 - 15:17

Merci toutes les deux pour vos commentaires merci2
Et voici le nouveau chapitre
Bonne lecture study study study


******


Je serais toujours là



Hotch roulait en direction du seul endroit où il savait pouvoir trouver Patrick Jane. Les deux hommes ne se connaissaient pas beaucoup, mais ils avaient certains points en commun dont-ils s’étaient quelque peu parlé la veille du retour d‘Emily. Donc, pour Hotch il était logique que Patrick se trouve exactement là où il se rendait, c’est à dire, au cimetière. Pour le peu qu’il connaissait le cousin de sa petite amie, il savait que lorsqu’il n’allait pas bien, le consultant se rendait sur la tombe de sa femme.
Lors d’une de leurs discussions, Jane lui avait dit que depuis que son beau-frère était réapparut dans sa vie, il allait plus souvent rendre visite à sa défunte famille, il se sentait plus à l’aise et en confiance. Et dans une situation comme celle d’aujourd’hui, il n’y avait que là qu’il avait pu se rendre.

Hotch avait été peiné d’apprendre la grossesse de Lisbon, il savait à quel point c’était difficile pour la jeune femme. Au court de sa carrière, il avait souvent eu à faire avec des victimes de viols qui tombaient enceintes de leur agresseur, ce n’était jamais facile à vivre pour elles. Et il se rendait compte que c’était encore plus difficile lorsque la victime était quelqu’un de son entourage. Il remerciait le ciel que ce ne soit pas le cas d’Emily, il ne savait pas ce qu’il aurait fait sinon. Il ne serait pas partit comme Patrick, mais pour lui c’était différent. Il comprenait sa culpabilité, l’agresseur de Lisbon était le propre père de Jane, ce qui rendait les choses encore plus dures à accepter.

Ce qu’il savait surtout, c’est que sans lui, la jeune femme ne s’en remettrait jamais, elle avait besoin de lui dans sa vie ainsi que pour surmonter cette épreuve. Elle se sentait assez coupable comme ça, alors si Jane s’éloignait d’elle, se serait pire, personne ne pourrait lui venir en aide. Il était le seul à pouvoir faire quelque chose pour elle. C’était la raison pour laquelle il devait le retrouver avant qu’elle n’apprenne son dépars. Mais il fallait faire vite, il savait qu’Emily ne pourrait pas le lui cacher bien longtemps. Lisbon était flic elle aussi et elle savait voir lorsqu’on lui cachait des choses, même si Emily était douée pour mentir.

L’agent du FBI se gara sur le bord du trottoir juste à coté du cimetière, coupa le contact et sortit de sa voiture à la recherche de celle du consultant. Il la trouva un peu plus loin devant et se rassura. Il marcha donc sur la pelouse, cherchant dans les noms ceux de la famille de son ami. Il n’eu pas à chercher longtemps, il le trouva assis dans l’herbe, tenant à la main une petite chaine qui brillait à la lumière de la lune et des étoiles. Il avança lentement et prit place à coté de lui, attendant que ce soit Jane qui amorce la discussion.

-“ Pourquoi es-tu là Aaron?” demanda le blond. “ Tu n’as pas quelqu’un qui t’attend à l’hôpital?”
-“ C’est justement elle qui m’envoi te chercher,” lui répondit Aaron. “ Pourquoi es-tu partis? Tu sais que Teresa va se faire du souci?”
-“ Ça m’étonnerais. Elle m’en veut pour ce qui lui est arrivé.”
-“ Pourquoi dis-tu ça? Elle n’a aucune raison de t’en vouloir, je crois au contraire que c’est toi qui t’en veux.”
“ Ah oui!”
-“ Oui, tu t’en veux de ne pas avoir été là pour empêcher ce qui lui est arrivé. Mais il faut que tu te mettes dans la tête que ce n’était pas de ta faute, tu ne pouvais rien y faire.”
-“ J’aurais du être plus fort contre mon père, j’aurais du la protéger au lieu de me laisser frapper ainsi. Je ne suis pas un homme, c’est toujours elle qui me sauve et quand elle compte sur moi pour le faire, j’en suis incapable.”
-“ Patrick, cesse de culpabiliser. Teresa ne mérite pas que tu t’en veuille pour ça.”
-“ Je n’aurais jamais du venir au CBI, si je ne l’avais pas rencontré, elle ne vivrait pas ça en ce moment. Je regrette notre rencontre.”
-“ Ne dis jamais plus une chose pareille, tu ne dois pas regretter ta rencontre avec Teresa. Tu serais bien triste sans elle.”

Jane ne savait plus quoi dire pour se faire comprendre, il ne savait même plus si ce qu’il pensait être juste l’était vraiment. Il aimait Teresa, du plus profond de son cœur et il n’imaginait même pas sa vie sans elle. Comment pourrait-il continuer si elle n’était plus là, à ses cotés? Teresa Lisbon était une femme forte, une femme de cœur mais surtout la femme qui lui avait redonné le gout de vivre. S’il n’y avait pas eu cette affaire des mois plus tôt, si elle n’avait pas été obligée de rompre avec lui pour pouvoir s’investir à fond dans cette enquête, alors ils seraient toujours ensemble, ils n’auraient jamais vécu tout ceci, Teresa ne serait jamais tombée enceinte, ou peut-être que si, mais ce serait lui le père. Cette simple pensée lui fit mal au cœur, il se rendit qu’il n’avait pensé qu’à lui, il n’avait pas pensé un instant à la souffrance que pouvait ressentir la jeune femme.

Patrick releva les yeux vers Aaron, une larme perlant au coin de l’œil. Il se passa une main sur le visage, réalisant enfin que tout ce que lui avait dit l’agent du FBI était vrai. Il n’y était pour rien, tout ce qu’il s’était passé n’était en rien de sa faute, il ne pouvait pas se reprocher les mauvaises actions de son père. La seule chose qu’il pouvait faire était de soutenir la femme qu’il aimait.

“ Je… qu’est-ce que j’ai fait Aaron?” Pleura-t-il. “Pourquoi j’ai fait ça?”
“ Cesse donc de culpabiliser pour tout,” le rassura Hotch. “On va retourner à l’hôpital et tu vas pouvoir parler avec Teresa. Je suis certain qu’elle n’attend que toi.”

Les deux hommes se sourirent et se levèrent pour retourner aux voitures. Ils avaient des femmes qui les attendaient et ils ne voulaient pas perdre de temps.

CBIFBICBIFBICBIFBI

Emily faisait les cents pas dans le couloir devant la chambre de Teresa. Elle n’était toujours pas entrée dans la chambre, n’osant pas faire face à son amie tant qu’elle n’aurait pas de nouvelles de Hotch et de Jane. Elle ne voulait pas devoir mentir à Teresa, elle ne voulait pas devoir lui que Patrick était partit, qu’elle ne savait pas où il était. Elle savait que son amie ne le supporterait pas.

-“ Emily,” appela la voix de Teresa dans la chambre. “ Où es-tu Emily?”
-“ J’arrive Teresa,” lui répondit la jeune femme en entrant. “Que se passe-t-il?”
“ Emily, sais-tu où est Patrick?” lui demanda-t-elle.
“ Et bien, il est… “
“ Partit, c’est ça?” Patrick est partit à cause de moi?”
“ Non, pas à cause de toi, je te rassure, il t’aime Teresa,” tenta de la rassurer son amie.

Mais Emily voyait bien que cela ne faisait rien pour redonner le sourire à la jeune femme qui au contraire se mit à pleurer. Elle ne savait pas quoi faire, elle ne savait pas comment la consoler. Emily n’aimait pas voir pleurer les gens, encore moins ceux qui lui étaient chers, et Teresa était une amie importante pour elle. Les deux femmes ne se connaissaient pas depuis longtemps, mais elle avait vécu tant de choses ensemble, elles avaient été là l’une pour l’autre durant cette difficile épreuve quelques semaines plus tôt.

Emily avait été fille unique et avait toujours rêvé d’avoir un frère ou une sœur. Lorsqu’elle avait retrouvé son cousin elle avait été heureuse, elle se pensait seule. Et lorsqu’elle avait rencontré la jeune femme, celle pour laquelle le cœur de Patrick battait, elle avait su qu’elles seraient proches. Mais de la voir si triste en ce moment, elle n’avait qu’une envi, prendre Patrick par les épaules et lui faire comprendre qu’il n’avait pas le droit de lui faire ça, il n’avait pas le droit de la rendre si triste.

Teresa se laissa retomber sur son lit, retenant ses larmes de son mieux, mais l’une d’elles passa malgré tout la barrière de ses yeux et coula le long de sa joue pour s’échouer sur ses mains jointes sur son ventre. Elle baissa le regard sur cette partie de son corps qui lui faisait si honte et son regard se durci. C’était de sa faute, elle aurait du être plus forte, elle n’aurait pas du laisser cet homme poser la main sur elle. A présent, Patrick n’était plus là et elle ne pouvait s’en prendre qu’à elle.

-“ Tout ça c’est de ma faute,” souffla-t-elle. “ J’aurais du être plus forte.”
-“ Tu ne vas pas t’y mettre aussi Teresa,” lui dit Emily. “Toi comme Patrick n’y êtes pour rien, vous ne pouviez rien faire contre Alex et ses hommes. Les seuls coupables se sont eux, vous n’êtes que des victimes, tout comme moi.”
-“ Mais je suis un agent du CBI, j’avais une mission et j’ai tout fait foirer, je les ais laissé faire du mal à Patrick, ainsi qu’à toi alors que justement ma mission était de les en empêcher. Je ne suis même pas capable de faire mon travail.”
-“ Tu as fait ton travail, mais ils étaient bien trop nombreux,” tenta-t-elle de nouveau de la rassurer. “ De plus, tout ceci était un piège, tu ne pouvais pas le savoir.”
-“ Justement, j’aurais du le voir.”

Emily s’assit au bord du lit de la jeune femme, lui prit les deux mains dans les siennes et la força à lever les yeux vers elle.

-“ Teresa, cesse de culpabiliser, tu n’y es pour rien, OK?”
-“ Je… j’essaie, crois moi mais…”

Soudain, Lisbon se plia en deux, se tenant le ventre et de nouvelles larmes envahir ses yeux. Emily s’inquiéta immédiatement et se leva d’un bond du lit, courant dans le couloir pour appeler à l’aide et revint dans la chambre.

-“ Teresa, dis moi ce qui ne va pas?” supplia Emily en regardant son amie souffrir sans savoir quoi faire.
-“ J’ai mal… au ventre,” pleura la brunette.

Une infirmière arriva dans la chambre, suivit de peu par une seconde et elles tentèrent d’aider Lisbon, mais elles ne pouvaient pas faire grand chose. Le médecin arriva peu après et commença à examiner rapidement sa patiente avant de donner des ordres. C’est à ce moment-là qu’Emily vit arriver Aaron et Patrick dans le couloir. En voyant l’agitation dans la chambre de Lisbon, Patrick se mit à courir et entra comme un fou, se précipitant vers le lit où il pouvait voir Lisbon pleurer de souffrance.

-“ Teresa, qu’est-ce que tu as?” S’affola-t-il.
-“ Patrick, tu es… revenu,” souffla la jeune femme entre ses larmes.
-“ Je suis là, tiens le coup Teresa, ne me laisse pas,” la supplia-t-il.
-“ Je… j’ai si mal… Patrick…”

Le médecin poussa Jane sur le coté et, avec l’aide des infirmières, il poussa le lit hors de la chambre, demanda à ce qu’on avertisse le bloc immédiatement de l’arriver d’une patiente en urgence. Jane suivit dans le couloir, attrapant la main de Lisbon qu’il refusait de lâcher. Il la suivit jusqu’à l’ascenseur mais il fut obligé de la lâcher pour que les médecins s’occupent d’elle. Il resta devant les portes, même après leur fermeture, pleurant de peur pour Teresa.

Emily s’était refugiée dans les bras de Hotch, pleurant contre son épaule, inquiète du sort de son amie. Elle s’en voulait tellement, même si elle savait bien qu’elle n’y était pour rien. Puis elle releva les yeux et vit Patrick qui n’avait toujours pas bougé. Elle sentit alors la colère monter en elle et se libera des bras de son compagnon pour se précipiter vers son cousin. Ce dernier se tourna vers elle mais n’eu le temps de rien faire avant qu’une main ne s’abatte sur sa joue dans un bruit sourd.

-“ Tout ça c’est de ta faute,” hurla-t-elle. “ Si tu n’étais pas partit, elle n’aurait pas tant culpabilisé, tu es responsable de ce qui lui arrive.”
-“ Emily je…” tenta le mentaliste, mais sa cousine n’en avait pas fini avec lui.
-“ Non, je refuse que tu trouve un moyen de te justifier, tout ça est de ta faute.”
-“ Emily calme toi,” tenta Hotch en posant une main sur son épaule. “ Patrick n’y est pour rien.”

Emily se calma un moment et réalisa alors ce qu’elle venait de faire. Elle venait d’accuser Jane d’être responsable du sort de son amie. Elle était tellement inquiète pour Lisbon qu’elle avait tout reporté sur lui alors qu’il n’y pouvait rien. Elle s’en voulut, elle regretta tout ce qu’elle venait de dire et se tourna vers son cousin qui avait toujours sa main sur sa joue, des larmes pleins les yeux. Elle se rapprocha de lui et il fit un pas en arrière, par peur de se prendre une autre claque. Mais elle le retint par le bras et t’attira à elle pour une étreinte rassurante.


-“ Je suis désolée Patrick,” pleura-t-elle contre lui.
-“ Je ne voulais pas lui faire de mal,” souffla-t-il. “Je ne veux pas qu’elle meurt, je ne veux pas la perdre, je l’aime tellement.”
-“ Elle ne vas pas mourir,” lui assura Emily.
-“ Comment peux-tu le savoir?”
-“ Parce qu’elle est forte, elle va se battre, maintenant que tu es revenu et qu’elle t’as vu elle va se battre. Il ne faut pas perdre espoir.”
-“ Je voudrais tellement y croire.”

Aaron s’approcha d’eux et posa sa main sur l’épaule de Patrick en signe de réconfort. Les deux hommes se regardèrent, se sourirent puis Emily se rapprocha de son compagnon pour se lover dans ses bras. Elle voulait tellement que son amie se remette, elle voulait tant la savoir en bonne santé. Elle papillonna des paupières, la fatigue reprenant le dessus et posa sa tête sur le torse de Hotch.

-“ Je crois que tu devrais retourner dans ta chambre Emily,” lui dit-il en déposant un baiser sur sa tempe, “tu as besoin de repos.
-“ Je veux attendre des nouvelles de Teresa,” lutta-t-elle contre la fatigue.
-“ Tu en auras quand même dans ta chambre, allez viens, on va se reposer.”

Elle acquiesça et se laissa guider dans les couloirs jusqu’à sa chambre, Patrick sur les talons. Ils entrent dans la pièce et Hotch aida la jeune femme à prendre place dans son lit. Il s’installa avec elle, la prenant dans ses bras et Emily ferma les yeux, s’endormant.
Patrick s’installa dans le fauteuil à coté du lit et tenta de trouver le sommeil qui refusait de venir. Il avait si peur pour Teresa, il ne voulait pas la perdre, il ne voulait pas perdre une autre femme. Pour la première fois depuis bien longtemps, il pria pour que tout se passe bien, il pria pour que Teresa aille bien, ainsi que le bébé. Même si c’était l’enfant de son père, il ne lui voulait pas de mal. Il ne savait pas s’il se ferait à l’idée que Teresa porte l’enfant de son propre père, mais il ferait tout pour qu’elle soit heureuse, il ferait tout pour qu’elle se remette.

Jane fini par fermer les yeux et s’endormit avec l’image souriante de Teresa dans la tête.

TBC…



******

Il reste encore 2 chapitres et 1 épilogue
Bonne fêtes à tous

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou
Psychopathe
avatar

Féminin Nombre de messages : 5509
Date de naissance : 26/01/1985
Age : 32
Localisation : Sur une plage de L.A. avec Dieu :)
Personnage préféré : !Aaron Hotchner!,Emily Prentiss
Date d'inscription : 17/02/2010

MessageSujet: Re: Puzzle Sanglant * Cross-Over Criminal Minds/The Mentalist   Sam 24 Déc 2011 - 17:16

Ooooh pauvre tit bébé, j'espere qu'il ira bien triste5 . très préssée de lire la suite!

De très bonnes fêtes a toi aussi!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mystic-Dream
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 781
Date de naissance : 23/05/1993
Age : 24
Localisation : Pourquoi ? Tu me cherches ?
Personnage préféré : Emily Prentiss & Aaron Hotchner
Loisirs : Lire, écrire, les séries TV
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Puzzle Sanglant * Cross-Over Criminal Minds/The Mentalist   Lun 26 Déc 2011 - 22:51

Oh pauvre Térésa ! Elle n'a vraiment pas de chance. Jane a ENFIN ouvert les yeux. :mais_euh: Quand à Hotch et Emily, ils sont trop chou xD.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sweetylove
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 669
Date de naissance : 11/07/1983
Age : 34
Localisation : quelque part dans l'immence univers du web
Personnage préféré : Emilie Prentiss et Aaron Htchner
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: Puzzle Sanglant * Cross-Over Criminal Minds/The Mentalist   Mar 27 Déc 2011 - 13:14

Et voici la suite pour vous faire plaisir sourit0
Contente que ça vous plaise toujours, la fin approche
Bonne lecture study study study study


*****


Ensemble


Tous le monde était endormit dans la chambre d’Emily lorsque l’infirmière entra pour prendre des nouvelles de sa patiente. Elle eu la surprise de trouver un homme dans le lit de la jeune femme et un autre sur le fauteuil juste à coté du lit. Elle s’avança tout de même et le blond sursauta à l’entente de ses pas, ce qui la fit sursauter aussi.

-“ Excusez-moi de vous réveiller monsieur mais… qui êtes-vous je vous pris?”
-“ Oh pardon, je suis Patrick Jane, le cousin d’Emily,” répondit Jane à la femme.
-“ Et que faites vous dans la chambre de ma patiente?” Questionna-t-elle, les mains sur les hanches.
-“ Je… j’ai passé la nuit ici après que ma compagne soit allée au bloc la nuit dernière,” répondit-il en baissant la tête, toujours inquiet pour Lisbon.
-“ Je suis désolée monsieur, je ne savais pas. Avez-vous eu des nouvelles?”
[“ Pas encore, mais je crois que je vais aller voir son médecin,” dit-il en commençant à se lever.
-“ Laissez, je m’en occupe,” lui sourit l’infirmière. “ Dites moi juste son nom et je vais aller voir ce qu’il en est.”
-“ C’est Teresa Lisbon.”
-“ Bien, je n’en ais pas pour longtemps,” lui dit-elle en retournant vers la porte. “ Et laissez donc ce jeune couple dormir encore un peu, ils ont l’air d’en avoir besoin, tout comme vous.”
-“ Je ne pourrais plus dormir jusqu’à ce que je sache que Teresa va bien.”

L’infirmière sourit une dernière fois à Jane avant de quitter la chambre et de se rendre dans le bureau des infirmières. Une fois arrivée, elle consulta le tableau des admissions et celui des opérations et trouva rapidement le nom de la jeune femme qu’elle cherchait. Elle trouva ensuite le nom du médecin qui s’était occupé d’elle et alla le trouver, impatiente de porter des nouvelles à l’homme qu’elle trouvait déjà bien sympathique.

L’infirmière arriva dans la salle de repos, traversa la pièce et vint se poster devant le docteur Stuart qui leva la tête. Il reconnu la plus ancienne mais aussi la plus disciplinée des infirmières de cet hôpital. Il grimaça en se levant pour lui faire face, elle voulait des informations, il aurait pu le parier.

-“ Teresa Lisbon,” dit-elle simplement.
-“ Sortit du bloc au milieu de la nuit,” commença-t-il, “ intervention difficile à cause des diverses tortures qu’elle a subit, nous avons fait de notre mieux, mais nous n’avons pas pu sauver son bébé.”
-“ Bien, merci, je vais de ce pas prévenir son compagnon,” dit-elle en tournant les talons, “il se fait beaucoup de souci pour son amie.”

Le docteur Stuart se réinstalla sur son canapé, baissant la tête sous les petits rires de ses collègues, trop heureux que Sandra n’en ait pas eu après eux. Personne dans cet hôpital n’aimait être la cible de l’infirmière Sandra.

Sandra justement retourna immédiatement dans la chambre de la jeune Emily Prentiss pour prévenir le compagnon de Teresa. Elle ne savait pas comment lui annoncer la mort de son bébé, ce n’était jamais facile d’annoncer la mort de quelqu’un, mais c’était encore pire lorsqu’il s’agissait du bébé, pas encore né de plus.
Elle entra dans la chambre et Jane se leva immédiatement pour venir à sa rencontre, impatient de savoir. Elle prit une profonde inspiration et plongea son regard dans celui du blond.

“ L’opération a été un peu difficile,” commença-t-elle devant le regard apeuré de Jane, “mais votre amie va bien,” précisa-t-elle en lui prenant les mains dans les siennes.
“ Et… le… le bébé?” demanda-t-il.
“ Je suis désolée mais votre enfant n’a pas survécu.”

Jane accusa le coup, se laissant retomber dans le fauteuil et se prit la tête dans les mains. Il ne savait pas ce qu’il devait ressentir à cette annonce, il ne savait pas s’il devait être heureux que cet enfant ne soit plus là ou au contraire triste de sa perte. Il s’agissait de l’enfant de Teresa tout de même, il ne pouvait pas faire comme si ce n’était rien. Et puis c’était aussi son propre sang, mais justement, c’était à cause de ça qu’il était perdu. Il ne voulait pas se montrer insensible, mais il ne pouvait pas dire être vraiment malheureux à cet instant.

Il sentit la main de Sandra sur son épaule et il releva les yeux pour croiser le regard compatissant de l’infirmière. Elle le fit se lever et l’entraina hors de la chambre. Jane la suivit docilement, ne voulant pas réveiller ni Emily ni Hotch, ils avaient tous les deux besoin de repos. Alors il sortit et se laissa guider à travers les couloirs par l’infirmière qui semblait savoir où ils allaient. Il avait déjà un petit doute et n’était pas certain que le moment soit le mieux choisit pour ça, mais il ne pouvait pas repousser l’échéance. De plus, il avait vraiment envi et besoin de voir Teresa.

Une fois devant la chambre de son amie, Sandra le lâcha et ouvrit la porte, le poussant gentiment à l’intérieur avant de refermer derrière lui. Jane se retrouva donc seul dans la chambre avec une Lisbon endormie dans le lit devant lui. Mais en s’approchant, il constata qu’elle ne dormait pas et son cœur se serra en l’entendant pleurer. Il ne résista plus et courut vers le lit pour la prendre dans ses bras.

-“ Teresa,” souffla-t-il en posant une main sur l’épaule de la jeune femme.
-“ Patrick?” Questionna-t-elle, ne s’attendant pas à le voir aussi vite.
-“ Je suis là Teresa, tu n’es plus seule,” lui dit-il en la serrant contre son torse.
-“ Le bébé Patrick, il est….” mais elle ne pu finir sa phrase.
-“ Je sais, je suis désolé Teresa, tellement désolé.”
“ Je sais que tu n’en voulais pas, je sais que c’est pour ça que tu es partis, mais je…”
-“ Je suis désolé Teresa, pour tout ça, pour ce que mon père t’a fait, pour ce bébé, pour les tortures, pour…”
-“ Stop Patrick, je veux que tu cesse de culpabiliser pour tout ça, c’est du passé,” le supplia-t-elle. “Je veux juste que tu me prennes dans tes bras, je veux juste que tu me serre fort et que tu ne me quitte plus jamais.”
-“ Je ne te quitterais plus jamais, je t’en fais la promesse, je suis juste si triste pour toi.”
-“ Je ne savais même pas si je voulais le garder ou non, je ne savais pas quoi faire, je ne savais pas si c’était juste ou non,” lui confia-t-elle. “Je ne voulais pas te perdre à cause d’un bébé, je ne voulais pas que tu me laisse à cause du bébé de ton père.”
-“ Je m’en veux d’être partis comme ça, je ne voulais pas te faire de peine, mais j’avais besoin de réfléchir à tout ça. Je sais que tu avais besoin de moi à ce moment-là et je n’étais pas là.”
-“ Patrick, maintenant je voudrais juste oublier tout ça, je voudrais juste être dans tes bras et oublier tout ce qui est arrivé. Tu peux faire ça pour moi?”
-“ Tout ce que tu voudras,” lui dit-il en la serrant encore plus fort contre lui.

Jane s’installa correctement dans le lit avec Lisbon, l’encercla plus étroitement et elle se calla contre lui en fermant les yeux. Elle avait mal, pas au corps mais au cœur. Elle venait de perdre son bébé, elle ne savait même pas si elle devait s’en sentir mal ou non mais elle n’était pas bien tout de même. C’était son enfant malgré tout, la chair de sa chair, le sang de son sang et en même temps, c’était aussi le sang de Jane. Mais ce n’était pas l’enfant de Jane et c’était ça qui la gênait plus qu’autre chose.

Elle décida qu’elle penserait à tout ça plus tard, pour le moment elle était avec Jane, dans ses bras, il avait promit de ne plus jamais la laisser et elle lui faisait confiance. Il était la seule personne en qui elle avait vraiment confiance, le seul à qui elle confierait sa vie sans hésitation, même s’il n’était pas le plus courageux des hommes. Alors elle se laissa aller contre lui, sachant parfaitement qu’à son réveil il serait toujours là avec elle.

CBIFBICBIFBICBIFBI

Emily ouvrit doucement les yeux et constata qu’elle se trouvait dans les bras de Hotch. Elle les referma et se calla un peu plus contre lui, voulant profiter au maximum de cette proximité. Cela éveilla en elle des choses qu’elle ne pensait pas pouvoir de nouveau ressentir un jour, pas après ce qu’elle avait vécu ces dernières semaines. Ces sensations qu’elle croyait enfouit à jamais au plus profond d’elle-même, mais qui à cet instant précis revenaient, plus fortes que jamais.

Dans son sommeil, Hotch resserra son emprise sur la jeune femme et enfouit sa tête dans son cou. Il poussa un soupir de contentement et Emily embrassa son front, trop heureuse d’être avec lui. Elle fini par ouvrir les yeux pour savoir comment avait dormit Patrick mais elle u la surprise de constater qu’il n’était plus là. Elle se redressa d’un coup, faisant sursauter Hotch.

-“ Emily, que se passe-t-il?” demanda-t-il, encore un peu endormit.
-“ Patrick n’est plus là,” lui répondit-elle, inquiète pour son cousin.
-“ Quoi?”

Hotch se redressa à son tour pour constater qu’elle avait raison, Patrick ne se trouvait plus dans le fauteuil et il se demanda où il pouvait être. Puis, il eu soudain une idée et il se tourna vers Emily pour la rassurer.

-“ Il doit être avec Teresa,” suggéra-t-il.
-“ Alors il faut aller voir comment ils vont,” proposa-t-elle en se levant.

Hotch et Emily se sourirent et se levèrent. L’agent aida la jeune femme à s’habiller convenablement et la guida hors de la chambre jusqu’au bureau des infirmières. Il savait que là-bas ils pourraient les renseigner et leur donner le numéro de la chambre de Teresa. Il était certain de le trouver avec la jeune femme, il ne pouvait être nulle part ailleurs. La veille, lorsqu’ils avaient parlé tout les deux, Patrick avait avoué l’aimer plus que tout et ne rien vouloir d’autre que son bonheur. Et en ce moment, elle avait besoin de lui, plus que de n’importe quoi d’autre.

Les deux agents tombèrent sur une vielle infirmière qu’Emily reconnue comme étant Sandra, l’infirmière qui s’était occupée d’elle à son arrivée. Elle aimait bien cette femme, douce, gentille, aimable et très maternelle. Elle lui sourit et Sandra se leva pour venir à sa rencontre, la prenant dans ses bras. Hotch se décala pour leur laisser de la place et sourit en voyant son amie si souriante. Cela lui avait tellement manqué, son sourire, ses yeux, son rire, sa voix. Tout en elle lui avait manqué et il ne voulait plus jamais être séparé d’elle, plus jamais.

L’agent décida qu’en rentrant à Washington il irait voir Strauss et ferait tout pour que sa relation avec la jeune femme soit acceptée. Et si ce n’était pas le cas, alors il démissionnerait, il ne voulait pas que ce travail nuise encore à sa vie. Et il avait déjà bien assez souffert à cause de son travail, il avait perdu son mariage, il avait perdu Haley et avait faillit perdre Jack. Il ne voulait plus jamais vivre ça.

Il reporta son attention sur la jeune femme qui était à présent en train de parler avec Sandra.

-“ Comment allez-vous Emily?” lui demanda Sandra.
-“ Je vais bien mieux,” répondit Emily. “ Depuis que j’ai retrouvé Aaron je me sens mieux. Mais pour le moment je voudrais savoir comment va Teresa Lisbon, c’est une amie.”
-“ Oui, votre amie, elle va… bien, je suppose. Son compagnon est avec elle en ce moment.”
-“ Patrick est avec elle? Alors je crois que je vais aller les voir.”
-“ C’est une bonne idée, je suis certaine qu’elle sera heureuse de vous voir. Mais avant, il faut que vous sachiez que quelque chose s’est passé durant son intervention.”
-“ Quoi? Teresa va bien?”
-“ Elle va bien mais… comment vous dire ça…”
-“ Elle a perdu son bébé c’est ça?”
-“ Je suis vraiment désolée.”

Emily sentit les larmes lui monter aux yeux et la main de Hotch se posa sur son épaule, la tirant à lui. Elle se tourna vers lui et se jeta à son cou, pleurant contre lui. Elle ne savait pas si elle devait être triste ou soulagée de cette nouvelle et c’était la raison pour laquelle elle se sentait mal. Elle pleura encore quelques minutes avant de s’écarter de Hotch qui essuya une nouvelle larme qui coulait sur sa joue.

-“ Allons les voir,” lui dit-il.

Elle acquiesça en silence et le suivit dans le couloir, cherchant la chambre que lui avait indiqué Sandra. Ils la trouvèrent rapidement et ouvrir la porte mais s’arrêtèrent avant d’entrer. Sur le lit, Patrick était allongé, tenant dans ses bras Teresa qui avait la tête posé sur son torse. Ils dormaient tout les deux et les deux agents ne voulurent pas les réveiller. Alors ils firent demi-tour pour retourner dans la chambre d’Emily lorsqu’une voix les arrêta.

-“ Emily?” Appela Lisbon.
-“ Oui c’est moi Teresa,” lui répondit la jeune femme.
-“ Je suis si contente de te voir Emily.”

Emily s’approcha d’elle et Patrick ouvrit les yeux pour voir du monde dans la chambre. Il se redressa et s’assit sur le lit. Mais lorsqu’il vit qu’Emily s’approchait du lit, il se leva et leur laissa la place dont elle avait besoin. Il rejoignit Hotch et les deux hommes quittèrent la chambre pour laisser les deux femmes discuter un peu ensemble.
Emily s’installa sur le lit avec Teresa et la jeune femme se jeta dans ses bras en pleur. Elle lui entoura les épaules et la serra fort contre elle, tentant de la réconforter de son mieux, tout en sachant que rien ne pourrait l’aider à aller mieux.

-“ Il est partit Emily,” gémit Lisbon, “mon bébé n’est plus là.”
-“ Je suis désolée Teresa, tellement désolée.”
-“ Je ne sais même pas si je dois être triste ou pas, je ne sais plus où j’en suis,” pleura-t-elle de plus belle.
-“ Je ne sais pas, mais ça va passer, avec le temps,” tenta-t-elle de la rassurer. “ Mais tu n’es pas seule, Patrick est là, il ne te laissera pas.”
-“ Je sais, il me l’a promit, il ne me quittera jamais.”
-“ Et tu peux avoir confiance en lui.”
-“ Il est le seul en qui j’ai vraiment confiance,” sourit-elle entre ses larmes. “ Enfin… je veux dire…”
-“ Je vois tout à fait ce que tu veux dire,” lui sourit Emily en se tournant vers la porte où se trouvaient Hotch et Jane.

Les deux hommes se tournèrent vers leurs compagnes et leurs sourirent avant de se rapprocher. Emily se leva du lit pour aller se serrer dans les bras de Hotch tandis que Jane se réinstallait sur le lit auprès de Teresa qui se lova contre lui. Les deux couples étaient enfin réunis, malgré toutes les épreuves qu’ils avaient vécu, malgré toute la peine qu’ils avaient ressentit, ils étaient enfin de nouveau tous ensemble et rien ne pourrait jamais plus les séparer.

Il fallait quand même que les deux agents du FBI rentrent chez eux, même s’ils n’en avaient pas vraiment envi. Ils avaient des ordres, ils devaient les suivre mais maintenant, Emily était de nouveau parmi eux. Ils savaient bien que la séparation allait être difficile, mais elle était inévitable. Ce qui ne voulait pas dire qu’ils ne se reverraient pas, au contraire, ils avaient de nombreuses raisons de se revoir, Emily était la cousine de Patrick et elle comptait bien ne plus le perdre cette fois. Ils avaient des années à rattraper.

Mais pour le moment, ils ne voulaient penser à rien d’autre que l’instant présent et savourer la chance d’être ensemble.

TBC…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mystic-Dream
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 781
Date de naissance : 23/05/1993
Age : 24
Localisation : Pourquoi ? Tu me cherches ?
Personnage préféré : Emily Prentiss & Aaron Hotchner
Loisirs : Lire, écrire, les séries TV
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Puzzle Sanglant * Cross-Over Criminal Minds/The Mentalist   Ven 30 Déc 2011 - 12:44

Pauvre bébé. M'enfin je suppose que c'est mieux ainsi. C'est encore une suite très intéressante =D. Je trouve que tout le monde passe un peu son temps à pleurer xD, ils vont inonder l'hôpital à force ! Surtout Lisbon ! La pauvre. La fin approche déjà ?! Non ze veux pas ! :boude:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou
Psychopathe
avatar

Féminin Nombre de messages : 5509
Date de naissance : 26/01/1985
Age : 32
Localisation : Sur une plage de L.A. avec Dieu :)
Personnage préféré : !Aaron Hotchner!,Emily Prentiss
Date d'inscription : 17/02/2010

MessageSujet: Re: Puzzle Sanglant * Cross-Over Criminal Minds/The Mentalist   Ven 30 Déc 2011 - 16:34

Tit bébé triste5 ...oui c'est vrai qu'il pleure beaucoup dans cet hopital, en même temps avec ce qu'ils vivent, c'est pas évident triste4
Moi non plus ze veux pas que ça soit la fin triste3 triste3 triste3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sweetylove
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 669
Date de naissance : 11/07/1983
Age : 34
Localisation : quelque part dans l'immence univers du web
Personnage préféré : Emilie Prentiss et Aaron Htchner
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: Puzzle Sanglant * Cross-Over Criminal Minds/The Mentalist   Ven 30 Déc 2011 - 18:24

Merci beaucoup les filles pour vos commentaires, je suis bien contente que mon premier cross-over, qui est également ma première fic sur CM vous plaise autant :calin:
Voici le dernier chapitre avant l'épilogue que je vous posterais demain
Bonne lecture study study study study


*****

Retour à la normale


Cela faisait une semaine que Lisbon et Prentiss avaient quitté l’hôpital. L’agent du FBI avait retrouvé sa chambre d’hôtel, mais elle n’y avait pas passé une seule nuit sans son agent préféré qui refusait même de la quitter ne serait-ce que quelques minutes. Au lieu de s’en sentir agaçait, elle se sentait bien, en sécurité, elle recherchait même sa compagnie le plus possible.
Tous leurs collègues étaient repartit à Washington et Rossi avait promit d’arranger les choses avec Strauss pour le retard de Hotch. Il ne voulait pas que ses deux amis se sentent obligé de rentrer avec eux, ils avaient besoin d’un peu de temps ensemble et de toute façon Emily refusait de partir tout de suite, elle voulait rester un peu avec Lisbon sachant parfaitement qu’elle aurait besoin d’elle encore un temps.

Mais aujourd’hui c’était le jour du grand dépars et Emily ne se sentait pas vraiment prête. Elle ne voulait pas rentrer chez elle, elle ne voulait pas retrouver son appartement vide, elle ne voulait pas retrouver la solitude. Même si elle était enfin en couple avec Hotch, elle savait qu’ils ne pourraient pas vivre ensemble pour deux raisons.

La première: le règlement du bureau interdisait une relation entre deux agents d’une même équipe et Hotch n’était pas seulement son collègue mais aussi et surtout son patron. Que diraient les autres en l’apprenant? Son équipe le savait déjà, mais les autres membres du bureau? Ses parents? Strauss? Elle ne voulait pas mettre en péril la carrière d’Aaron, c’était bien trop important.

La seconde raison était Jack. Le petit garçon ne la connaissait que peu et elle ne voulait pas s’imposer dans sa vie, pas après tout ce qu’il avait déjà vécu pour son jeune âge. Il avait perdu sa mère, il aurait même pu mourir ce jour-là si son père n’était pas arrivé à temps. Elle ne voulait pas qu’il pense que son père avait remplacé sa mère, elle ne voulait pas qu’il pense qu’elle allait prendre la place de sa mère.

Emily avait fini de préparer son sac et attendait, assise sur son lit, que Hotch revienne. L’homme était partit régler pour les chambres et devait revenir sous peu. Elle ne voulait pas qu’il voit la peur dans ses yeux, elle ne voulait pas qu’il voit les larmes sur ses joues. Elle l’aimait, plus que tout au monde et ne voulait pas qu’il s’inquiète encore pour elle, il l’avait déjà bien assez fait ces dernières semaines.

La porte de la chambre s’ouvrit et l’agent entra, un sourire sur le visage qui s’effaça lorsqu’il vit les larmes sur les joues de sa petite amie. Elle tenta de les dissimuler, mais cela ne servit à rien et il arriva rapidement à ses cotés, s’asseyant à son tour sur le lit. Il lui prit les mains dans les siennes et la força à lui faire face.

-“ Que se passe-t-il Emily? Pourquoi pleures-tu?” S’inquiéta-t-il.
-“ Je… j’ai peur Aaron,” lui répondit-elle.
-“ Mais de quoi?”
-“ De rentrer à la maison. Je ne veux pas que tu mettes ta carrière en jeu pour moi, je ne veux pas que Jack souffre à cause de moi, je ne veux pas….”
-“ Stop, Emily Stop. Tu ne fais rien de tout ça, tu es la femme de ma vie et rien au monde ne pourra changer ça.”
-“Mais le règlement….”
-“ Ça n’a aucune importance pour moi si je ne t’ais pas à mes cotés.”

Emily chercha autre chose pour protester, pour lui faire comprendre que leur couple n’était peut-être pas une si bonne idée, même si son cœur lui criait le contraire, mais elle ne trouva rien d’autre. Tout ses doutes s’envolèrent au moment où les bras de Hotch se posèrent autour de son corps et qu’il la serra contre lui, posant sa tête dans le cou de la jeune femme, la faisant frissonner.

Elle savait qu’elle ne pourrait jamais se passer de lui, de ses caresses, de ses baisers, de son corps. Elle l’aimait trop, il faisait partit d’elle désormais alors pourquoi vouloir changer des choses qui ne pouvaient pas être changées? Elle avait enfin trouvé l’homme qui lui fallait, celui qui prendrait soin d’elle, qu’importe ce qui pouvait arriver. Il l’avait déjà prouvé en la cherchant sans relâche, en l’aidant de son mieux après son retour, en étant là pour l’écouter et ne pas la brusquer. Qui pouvait se vanter d’avoir un homme comme lui, à part Teresa bien entendu.

-“ Allez viens, Patrick et Teresa nous attendent pour aller à l’aéroport,” dit enfin Hotch, la sortant de ses pensées.
-“ Oui, allons-y.”

Ils se levèrent en même temps, Hotch prit les valises et sortit de la chambre. Emily le suivit mais s’arrêta à la porte, jetant un dernier coup d’œil sur cette pièce où elle avait avoué ses sentiments à Hotch, cette pièce où elle avait passé pour la première fois la nuit dans les bras de Hotch. Cette chambre aurait toujours pour elle quelque chose de spéciale et elle n’oublierait jamais ce qu’il s’y était passé. Elle referma finalement la porte et suivit Hotch dans le taxi qui les attendait pour les conduire chez Teresa.

CBIFBICBIFBICBIFBI

Jane se trouvait dans la cuisine en train de se faire un thé, perdu dans ses pensées. Depuis que Teresa avait quitté l’hôpital elle semblait aller mieux, malgré les cauchemars qu’elle faisait encore la nuit. Son médecin avait suggéré qu’elle aille voir un psy mais la jeune femme refusait, elle ne voulait plus avoir à faire avec les gens de cette professions depuis son expérience avec le docteur Carmen. Jane ne l’avait pas forcé, mais il savait que tôt ou tard elle devrait parler de ce qu’elle avait vécu, elle ne pourrait pas se taire éternellement, il faudrait qu’elle évacue tout ce qu’elle avait en elle.

Il marcha jusqu’au salon, sa tasse à la main et s’installa sur le canapé en attendant l’arrivée de sa cousine et de son compagnon. Aujourd’hui il allait devoir dire au revoir à la jeune femme et, même s’il ne la connaissait que depuis peu, il s’était vite attaché à elle. C’était une partie de sa famille qu’il ne connaissait pas et qu’il voulait mieux connaitre. Il avait enfin la chance de savoir d’où il venait et il était difficile pour lui de la voir partir, surtout après tout ce qu’ils avaient vécu ensemble.

Il sentit une main se poser sur son épaule et il tourna la tête pour voir Teresa se pencher au dessus de lui avec un léger sourire. Elle avait été assez distante depuis leur retour chez elle, mais il pouvait la comprendre et ne l’obligeait à rien. Il avait même prit la décision de dormir sur le canapé en attendant qu’elle soit prête pour le laisser la rejoindre dans son lit. La jeune femme avait encore du mal avec les contacts humain et il savait qu’il lui faudrait encore du temps pour que ça passe. Il était patient, du moment qu’il pouvait être avec elle, il attendrait le temps nécessaire.

Lisbon contourna le canapé et s’installa à coté de Jane, ne lâchant pas la main qu’elle avait prise. Elle tremblait un peu, le mentaliste pu voir dans son regard qu’elle hésitait encore. Il lui sourit, l’encourageant et elle fini par se serrer contre lui, posant sa tête sur son torse et lui entourant la taille. Jane ferma les yeux, trop heureux de cette avancée et Lisbon sourit contre lui.

-“ Merci,” souffla Lisbon.
-“ Pourquoi me remercie-tu?” demanda-t-il sans ouvrir les yeux.
-“ D’être patient avec moi, de ne pas me forcer,” lui répondit-elle en relevant la tête.

Jane ouvrit les yeux et plongea son regard dans celui de la jeune femme. Il vit briller des larmes aux coins de ses yeux et son cœur se serra. Il tenta de poser une main sur sa joue mais se ravisa, il ne devait pas aller trop vite. A sa plus grande surprise, ce fut Lisbon qui prit sa main pour la poser sur sa joue. Elle lu sourit encore une fois et cette fois Jane ne résista pas. Il l’entoura de ses bras et la serra contre lui, enfouissant son visage dans la chevelure brune de la jeune femme.

Elle se tendit l’espace d’un instant avant de finalement se détendre et profiter de leur nouvelle proximité. Tout cela lui avait manqué, les bras de Jane, son odeur, sa douceur, sa gentillesse. Elle avait voulu fuir tout ça, craignant de ne pas supporter les contacts et ne voulant pas lui faire de la peine en le repoussant mais finalement, ce n’était que lorsqu’elle était dans ses bras qu’elle se sentait le mieux. Une semaine sans qu’il ne la serre contre lui était une semaine de trop et elle ne voulait plus attendre.

-“ Tu veux bien dormir avec moi cette nuit?” Osa-t-elle lui demander.
-“ Es-tu certaine que c’est-ce que tu veux?” lui demanda-t-il, “ je ne voudrais pas que tu te sentes obligée de…”
-“ Oui je suis certaine Patrick, j’ai besoin de toi. J’ai besoin de te sentir contre moi, je ne me sens bien que lorsque tu es là.”
-“ Alors je dormirais avec toi, je ferais tout ce qu’il faudra pour que tu te sente bien.”

Lisbon se redressa doucement, se rapprocha du visage de celui du blond et plongea son regard dans le sien. Il vit ses hésitations et lui sourit, lui faisant comprendre qu’ils avaient le temps pour ça, mais elle secoua la tête et laissa les larmes couler sur ses joues. Elle ne savait pas quoi faire, elle le voulait tant, cela faisait déjà bien trop longtemps qu’elle n’avait pas sentit ses lèvres sur les siennes, cette sensation lui manquait trop. Elle se sentait faible, inutile, elle ne savait plus quoi faire pour aller mieux.

Jane, sentant le trouble de la jeune femme, entoura ses épaules de son bras, la plaquant délicatement contre lui. Il ne voulait pas qu’elle se force à quoi que ce soit, elle ne voulait pas qu’en allant trop vite, elle se bloque plus tard. Mais Lisbon ne voulu pas s’avouer vaincu et elle s’écarta de lui, relevant les yeux. Elle le fixa un moment avant de finalement se redresser, rapprochant lentement ses lèvres de celle de Jane. Il la laissa faire et finalement, elle les posa sur les siennes, fermant les yeux de bonheur. Elle avait enfin réussit à franchir une étape importante et elle était heureuse.

Lisbon sentit les mains de Jane lui entourer le visage et elle lui entoura la nuque. Ils s’embrassèrent à en perdre haleine et auraient pu continuer longtemps si la sonnette n’avait pas retentit à ce moment précis. Ils s’écartèrent l’un de l’autre et Jane se leva pour aller ouvrir la porte. Emily et Hotch entrèrent dans l’appartement et la brunette alla directement rejoindre Lisbon sur le canapé.

-“ Comment ça va Teresa?” demanda-t-elle.
-“ Ça va bien,” lui sourit Lisbon.
-“ Oh, je vois,” comprit aussitôt Emily qui fit un clin d’œil à son amie.

Jane et Hotch sortirent pour charger la voiture du mentaliste et revinrent presqu’aussitôt dans l’appartement, s’arrêtant pour observer les deux jeunes femmes qui discutaient joyeusement entre elles. Les choses s’arrangeaient peu à peu et ils en étaient heureux. Ils avaient tout les deux eut peur qu’Emily et Teresa ne se remettent pas de leur expérience, qu’elles se bloquent mais finalement tout se passait bien mieux qu’ils ne l’avaient espéré.

Ils discutèrent tout les quatre pendant un temps puis arriva l’heure de se rendre à l’aéroport. Tous le monde monta en voiture et le trajet se fit en silence, personne ne sachant quoi dire. Bientôt ils devraient se dire au revoir mais aucun d’eux n’était prêt pour ça, ils avaient vécu trop de chose ensemble, ils avaient passé trop de temps ensemble. Malheureusement la vie devait reprendre son court et Hotch et Prentiss devaient rentrer chez eux.

Une fois à l’aéroport, la séparation fut difficile et même Hotch eut du mal à retenir une larme. Ils se promirent de se revoir le plus tôt possible, refusant de se perdre de vu. Ils se promirent donc de se voir pour les fêtes de fin d’années et Jane proposa de venir à Washington avec Lisbon, ils pourraient ainsi faire connaissance avec le petit Jack. Ils s’embrassèrent tous et les deux agents du FBI partirent pour monter dans l’avion.

CBIFBICBIFBICBIFBI

Lorsque le soir arriva, Lisbon alla se changer dans la salle de bain pour ensuite revenir dans sa chambre. Elle était fatiguée et ne rêvait que d’une chose, une bonne nuit de sommeil, sans cauchemars su possible. Mais lorsqu’elle entra dans la pièce, son cœur se serra en n’y trouvant pas Jane. Il lui avait pourtant promit de dormir avec elle cette nuit, et il ne tenait pas sa promesse. Elle tenta de retenir ses larmes mais ne pu rien faire quand elles décidèrent de couler quand même.

La jeune femme alla se glisser sous les couvertures qu’elle remonta jusqu’à son menton et ferma les yeux. Elle revit une nouvelle fois le visage d’Alex et dut se rendre à l’évidence, elle ne dormirait pas bien cette nuit encore. Elle devrait s’y faire, cela passerait avec le temps.
Mais alors qu’elle tentait de retenir de nouveaux sanglots, la porte de la chambre s’ouvrit et Jane entra, venait directement s’installer dans le lit prêt d’elle. Elle se tendit lorsqu’elle sentit sa main sur sa hanche et Jane s’inquiéta.

-“ Teresa?”
-“ Ça va, c’est rien,” répondit-elle à sa question silencieuse.
-“ Tu as cru que je ne viendrais pas c’est ça?”
-“ Je…”
-“ Excuse moi, je finissais juste de ranger un peu avant de venir te rejoindre. Je voulais que tout soit propre pour demain matin,” expliqua-t-il.
-“ Pourquoi, que se passe-t-il demain matin?” interrogea-t-elle.
-“ J’ai prévu quelque chose pour toi, je voulais te faire la surprise mais… je crois que tu ne tiendras pas jusqu’à demain.”
-“ Dis-moi ce que tu as prévu s’il te plait,” supplia la jeune femme.
-“ J’avais prévu de faire venir quelqu’un que tu as sans doute envi de voir mais que tu n’ose pas appeler,” avoua-t-il finalement.
-“ Qui as-tu appelle?” S’inquiéta Lisbon.
-“ J’ai appelé ton frère Tommy, ainsi que ta nièce,” souffla-t-il, “ je me suis dis que ça te ferais du bien de voir un peu ta famille.”

De nouvelles larmes coulèrent aux yeux de Lisbon, mais cette fois c’était de joie. Elle n’avait vu ni son frère ni sa nièce depuis si longtemps, elle était heureuse que Jane y ait pensé. Elle se tourna complètement vers lui et l’encercla de ses bras, enfouissant son visage dans son cou. Elle le remercia, encore et encore, puis lui déposa un tendre baiser sur les lèvres avant de poser sa tête sur son torse et de s’endormir.
Jane le serra contre lui, ferma les yeux et s’endormit à son tous.

Cette nuit-là, Lisbon ne fit aucun cauchemar, elle dormit comme un bébé, tendrement enlacée par l’homme de sa vie.

TBC…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mystic-Dream
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 781
Date de naissance : 23/05/1993
Age : 24
Localisation : Pourquoi ? Tu me cherches ?
Personnage préféré : Emily Prentiss & Aaron Hotchner
Loisirs : Lire, écrire, les séries TV
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Puzzle Sanglant * Cross-Over Criminal Minds/The Mentalist   Dim 1 Jan 2012 - 17:53

J'adore cette suite ! Après tout ce qui s'est passé, ça fait du bien de voir nos deux couples dans un quotidien un peu plus tranquille. J'aime aussi la complicité née entre eux. C'est vraiment chouette ! Jane et Hotch sont super attentionnés envers les filles. C'est meugnon ! Bon, il ne reste plus qu'une suite :foyet: xD. Non mais je vais m'y faire tant pis. En tout cas merci beaucoup et bien sur BONNE ANNEE !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sweetylove
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 669
Date de naissance : 11/07/1983
Age : 34
Localisation : quelque part dans l'immence univers du web
Personnage préféré : Emilie Prentiss et Aaron Htchner
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: Puzzle Sanglant * Cross-Over Criminal Minds/The Mentalist   Sam 7 Jan 2012 - 13:45

Désolée de ne pas avoir posté plus tôt, mais voici enfin l'épilogue de ma longue fic
Encore merci de l'avoir suivie, merci pour les commentaires et pour votre patience.
Je vais vous écrire une nouvelle fic, mais il va me falloir un peu de temps avant de vous poster le chapitre 1.
Bonne lecture à tous study study study


*****

Epilogue


Un sapin trônait au milieu du salon, des guirlandes électriques au dessus des fenêtres, des chaussettes pendues au dessus de la cheminée. Toute la maison était décorée pour les fêtes de Noël et les habitants n’attendaient qu’une chose, l’arrivée de leurs invités. Ils ne devraient d’ailleurs plus trop tarder et l’impatience commençait à se faire sentir.

-“ Calme toi Emily, ils ne vont pas tarder,” tenta Hotch en posant une main rassurante sur l’épaule de sa petite amie.
-“ Et s’ils avaient eu un accident?” Se lamenta la jeune femme, “ Et s’ils ne pouvaient pas venir à cause de la neige?”
-“ Cesse donc d’imaginer le pire et va t’assoir dans le canapé avec Jack,” lui conseilla l’agent, “ il voudrait que tu lui lise une histoire.”

La jeune femme regarda son compagnon, l’embrassa et fit ce qu’il venait de lui demander. Elle savait qu’elle se faisait beaucoup trop de souci pour son cousin et celle qui était vite devenue sa meilleure amie, mais elle ne pouvait rien faire contre ça, les hormones surement. Depuis quelques temps, elle s’inquiétait pour tout et n’importe quoi alors qu’elle n’avait aucune raison pour ça.

Cela faisait maintenant deux ans qu’elle vivait avec Aaron et Jack, deux ans de pur bonheur. Après leur retour de Sacramento, les choses n’avaient pas été facile, ils avaient du lutter pour maintenir leur couple. Au bureau, ça n’avait pas été facile non plus, Strauss avait tout de suite voulu transférer l’un d’eux, et comme Emily était la dernière arrivée, elle avait voulu que ce soit elle. Mais Hotch s’était interposé, ainsi que le reste de l’équipe. Mais ce fut une conversation téléphonique avec Elisabeth Prentiss qui avait fait pencher la balance et pour une fois Emily avait été heureuse que sa mère se mêle de ses affaires.

Depuis son enlèvement et son retour, la jeune femme avait reprit contact avec sa mère et tout se passait pour le mieux. Elle avait réalisé à quel point la vie était courte, à quel point les liens de la famille étaient importants et elle ne voulait plus se priver de ce qui était d’une importance capitale désormais dans sa vie. Sa famille c’était Aaron, Jack, tous ses collègues et ses parents. Même si la jeune femme n’avait jamais eu de relation facile avec sa mère, elle n’en restait pas moins sa mère et elle avait besoin d’elle, encore plus maintenant.

En effet, Emily était enceinte de maintenant quatre mois et elle ne cessait de se faire du souci. Chaque jour, elle imaginait qu’il puisse arriver un accident, quelque chose à l’un de ses proches. Heureusement, sa mère était là pour l’aider, la consoler, la ramener sur Terre et lui rappeler que chaque jour il pouvait arriver n’importe quoi, mais que ça ne voulait pas dire qu’il fallait s’inquiéter constamment. Emily avait encore du mal avec ce concept mais tentait quand même d’écouter les conseils de sa mère.

La jeune femme s’installa sur le canapé et Jack vint se coller à elle, un livre dans les mains et un immense sourire sur le visage. Elle lui rendit son sourire, comment pouvait-elle ne pas le faire? Cet enfant avait un charme fou, tout comme son père, et il savait y faire pour obtenir ce qu’il voulait, surtout avec elle.

-“ Juste un chapitre alors Jack, nos invités ne vont pas tarder,” lui sourit-elle.
-“ Ok, tu crois que tante Teresa sera contente pour le bébé?” Questionna l’enfant.
-“ Je suis certaine que oui,” répondit son père en venant se placer derrière eux.

Emily releva la tête et Hotch se pencha pour poser ses lèvres sur celles de sa compagne. Ils fermèrent tous les deux les yeux, profitant de ce petit moment de calme avant que tous le monde ne soit là. Le reste de l’équipe devait aussi venir, ainsi que les parents d’Emily, en gros il y aurait tellement de monde dans cette maison qu’ils n’auraient peut-être pas le temps de s’embrasser une seule fois avant la fin de la soirée, il fallait donc en profiter.

La sonnette de la porte d’entrée retentit et Emily sauta sur ses pieds, prête à aller ouvrir mais la main de Hotch l’empêcha de se lever. Il lui sourit et se dirigea vers la porte, sous le regard brillant de la jeune femme et rieur du petit Jack. Il aimait voir la femme qui partageait sa vie et celle de son père heureuse, il adorait la voir sourire et l’entendre rire. Elle était merveilleuse avec lui et elle allait lui donner un petit frère ou une petite sœur, alors il ne l’en aimait que plus.

La porte de la maison s’ouvrit, laissant passer quelques flocons de neige et les invités entrèrent, complètement gelés. Hotch les délesta de leurs manteaux, écharpes, gants, bonnets et leur indiqua le salon où les attendaient Jack et Emily. Tous le monde avança et ils se placèrent non loin de la cheminé, histoire de se réchauffer.
Mais alors que Hotch s’éloignait de la porte, la sonnette retentit de nouveau et cette fois ce fut Emily qui se précipita pour ouvrir la porte, se retrouvant devant un visage rieur. Elle sauta au cou de son cousin, trop heureuse de le revoir et chercha des yeux Teresa mais ne la vit pas. Son cœur s’accéléra et elle s’inquiéta immédiatement.

-“ Elle arrive, ne t’inquiète pas,” la rassura Jane.
-“ Où est-elle?” demanda Emily.
-“ Avec Alison, elles arrivent.”

Ils se tournèrent à temps pour voir arriver Teresa avec un bébé dans les bras, un petit bébé endormit et emmitouflé dans une grosse couverture. Jane s’effaça pour laisser passer la jeune femme, suivit de peu par le reste de l’équipe du CBI qui avaient également été invité et Emily referma la porte derrière eux. Tous le monde se salua, trop heureux de se revoir et Emily demanda le silence au bout de quelques minutes. Les regards se levèrent vers elle, curieux et elle lança un regard tendre à Hotch qui l’encouragea d’un signe de tête.

-“ Pour commencer, je voulais vous dire à quel point je suis heureuse de tous vous avoir ici ce soir,” sourit-elle à l’attention de tout le monde devant elle. “ Je dois bien avouer que Noël n’a jamais vraiment été une de mes fêtes favorites, mais depuis toute cette affaire, depuis….” elle marqua une pause avant de reprendre, “maintenant pour moi c’est important de pouvoir réunir tout les gens que j’aime, et quel meilleur jour que Noël? Mais aussi, je voulais vous annoncer une grande nouvelle, je sens que ça va faire des heureux.”

Hotch se rapprocha de la jeune femme, souriant, lui entoura la taille d’une main tandis que l’autre se posait sur son ventre encore plat mais où se cachait une petite vie.

-“ Tu… tu es enceinte,” osa demander Garcia.
-“ Je suis enceinte,” répondit Emily avec un sourire.

Garcia se jeta sur elle pour la prendre dans les bras, suivit par les autres, les uns après les autres, sous les regards attendrit de Hotch et Elisabeth Prentiss qui était heureuse de voir sa fille aussi souriante. Patrick vint également serrer sa cousine fort dans ses bras, lui souhaitant tout le bonheur du monde, puis vint le tour de Teresa. Elle donna le bébé à son compagnon et s’approcha de la jeune femme.

-“ Je suis si heureuse pour toi Emily,” lui dit-elle les larmes aux yeux.
-“ Il fallait bien une petite cousine ou un petit cousin pour Alison,” sourit Emily.
-“ C’est certain, elle aura besoin d’en avoir et avec Jack je sens qu’elle sera comblé, il l’adore déjà.”

Les deux femmes tournèrent la tête pour voir le petit Jack sur le canapé, à coté de Patrick qui tenait dans ses bras une Alison à présent bien éveillée qui jouait avec les doigts de Jack. L’enfant riait aux éclats, heureux de jouer avec sa petite cousine.

Teresa prit Emily dans ses bras une dernière fois avant de retourner auprès des invités. Tous le monde était heureux, ils étaient ensemble pour la première fois depuis bien longtemps, tous ensemble. Dans un coin de la pièce, Garcia parlait informatique avec Van Pelt qui lui donnait son avis. Un peu plus loin, Rigsby discutait avec Morgan et JJ de la meilleure méthode d’interrogatoire pour faire craquer un suspect. Devant la cheminée, Cho et Rossi discutaient livres.

Soudain, des bras encerclaient la taille d’Emily et elle se retourna pour poser ses lèvres sur celle d’Aaron qui lui rendit son baiser sous le regard brillant de Teresa. Elle sentit elle-même Patrick faire de même et poser sa tête sur son épaule. Alison se trouvait dans les bras d’Elisabeth qui lui souriait affectueusement.

Tout le monde était heureux, ils étaient tous ensemble après avoir vécu la pire expérience de leur vie. Ils avaient à présent la vie devant eux pour se reconstruire et cela avait d’ailleurs déjà commencé.
Au bout de quelques minutes, ils se réunirent tous devant la cheminée et entamèrent des chants de Noël.

The End.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lilou
Psychopathe
avatar

Féminin Nombre de messages : 5509
Date de naissance : 26/01/1985
Age : 32
Localisation : Sur une plage de L.A. avec Dieu :)
Personnage préféré : !Aaron Hotchner!,Emily Prentiss
Date d'inscription : 17/02/2010

MessageSujet: Re: Puzzle Sanglant * Cross-Over Criminal Minds/The Mentalist   Sam 7 Jan 2012 - 14:01

C'est mignon cette fin autour de Nowel lovely tout est bien qui fini bien pour tout le monde...et en plus ils nous font des bébés! J'espere que ça sera un mec pour Emily! Un autre mini-Hotch love4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mystic-Dream
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 781
Date de naissance : 23/05/1993
Age : 24
Localisation : Pourquoi ? Tu me cherches ?
Personnage préféré : Emily Prentiss & Aaron Hotchner
Loisirs : Lire, écrire, les séries TV
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Puzzle Sanglant * Cross-Over Criminal Minds/The Mentalist   Dim 8 Jan 2012 - 13:38

ça c'est un happy end comme je les aime !!! lol! En plus, avec Noël en toile de fond ! Et la fille de Lisbon s'appelle comme moi (sauf que ça s'écrit Alisson) xD
J'aime, j'aime, j'aimeuuh ! Que dire de plus ?! J'ai adoré ta fic. Elle était vraiment géniale du début à la fin et je te remercie pour le temps que tu nous a consacré et pour nous avoir fait partager tout ça. J'ai aussi hâte de lire ta prochaine fic. Tu pourras nous prévenir dans ce topic stp, histoire que je ne la rate pas youpi1 Merci, merci, merciii !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sweetylove
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 669
Date de naissance : 11/07/1983
Age : 34
Localisation : quelque part dans l'immence univers du web
Personnage préféré : Emilie Prentiss et Aaron Htchner
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: Puzzle Sanglant * Cross-Over Criminal Minds/The Mentalist   Dim 8 Jan 2012 - 13:52

et bien justement ma nouvelle fic est en ligne, c'était mon OS le chemin de la délivrance qui est devenu fic sourit0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mystic-Dream
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 781
Date de naissance : 23/05/1993
Age : 24
Localisation : Pourquoi ? Tu me cherches ?
Personnage préféré : Emily Prentiss & Aaron Hotchner
Loisirs : Lire, écrire, les séries TV
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Puzzle Sanglant * Cross-Over Criminal Minds/The Mentalist   Lun 9 Jan 2012 - 14:11

D'accord merci ! Je vais la lire de ce pas ! =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Puzzle Sanglant * Cross-Over Criminal Minds/The Mentalist   

Revenir en haut Aller en bas
 
Puzzle Sanglant * Cross-Over Criminal Minds/The Mentalist
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Puzzle Sanglant * Cross-Over Criminal Minds/The Mentalist
» Puzzle Sanglant * Cross-Over Criminal Minds/The Mentalist
» Criminal Minds World RPG
» Si j'avais su... OS sur le final de criminal minds
» CRIMINAL MINDS: L'écriture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprits Criminels ConceptForum - Le forum n°1 sur la série! :: Les créations des fans :: Fanfictions :: Fanfics en cours-
Sauter vers: