Esprits Criminels ConceptForum - Le forum n°1 sur la série!


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 OS- Le chemin de la delivrance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Sweetylove
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 669
Date de naissance : 11/07/1983
Age : 34
Localisation : quelque part dans l'immence univers du web
Personnage préféré : Emilie Prentiss et Aaron Htchner
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: OS- Le chemin de la delivrance   Lun 2 Juil 2012 - 11:44

Salut à tous coucou1
je suis vraiment désolée de cette si longue attente. Ces derniers mois ont été un peu chargé pour moi et j’ai aussi eus un peu de mal a écrire ce chapitre. Je faisais un blocage et je me suis dis qu’il serait inutile de me forcer a écrire si je ni arrivais pas. J’ai enfin réussis et le voici enfin, ce chapitre.
Je ne sais pas dans combien de temps je posterais le suivant, cela dépendra de ma muse, si elle est sympa ou pas avec moi.
En attendant, j’espère que ce chapitre vous plaira et encore une fois, je suis désolée.
Merci encore a tous pour vos commentaires.
Bonne lecture study study study



Le cauchemar continu


Emily se trouvait dans la cuisine en train de préparer quelque chose à manger pour Reid et elle. Bien qu’elle ait dit à Hotch qu’il pouvait reprendre le travail, elle ne le pensait pas, elle ne voulait pas qu’il la laisse, elle avait encore besoin de lui. Elle n’avait jamais eut besoin de personne avant, mais depuis son enlèvement, elle se sentait plus faible, elle avait l’impression de ne plus être elle-même. Tant de choses avaient changés depuis cet événement. Emily avait l’impression de ne plus être l’agent fort qu’elle était par le passé, le moindre bruit lui faisait peur, elle n’avait de cesse de faire des cauchemars.

La jeune femme se retourna en entendant Reid s’approcher. Elle afficha alors son masque, celui de la parfaite agent et se tourna vers lui avec deux assiettes contenant des sandwichs. Elle lui en présenta une, il la prit et s’installa au comptoir. Ils gardèrent le silence durant quelques minutes. Reid ne savait pas quoi dire, il était intimidé. Durant tout ce temps où elle avait disparue, il avait eu peur, il avait prié pour qu’elle leur revienne entière. Il s’était promit que lorsqu’il la retrouverait, il lui dirait à quel point elle comptait pour lui, qu’elle était comme la sœur qu’il n’avait jamais eu et qu’il serait prêt à tout pour l’aider. Mais maintenant qu’il se trouvait face à elle, les mots ne venaient pas, il était sans voix.

Emily prit place face à lui, buvant doucement son verre d’eau avant de mordre dans son sandwich. Elle mâcha en silence, le regard bas. Elle non plus ne savait pas quoi dire, elle savait que Reid avait été très affecté par son enlèvement, qu’il avait souffert. Aujourd’hui elle était de retour, elle voulait lui montrer que tout allait bien, mais ce n’était pas si facile. Elle se sentait encore si mal, elle avait encore peur, chose qui ne lui arrivait jamais avant. Comment faire pour rassurer quelqu’un lorsqu’on est incapable de se rassurer soi même. En relevant les yeux, elle le vit la fixer. Il voulait lui parler, mais n’y arrivait pas, tout comme elle.

-“ Vas-y Reid, dis moi ce que tu as sur le cœur,” encouragea Emily.
-“ Je… je sais pas comment te le dire,” bégaya le jeune homme en baissant les yeux.
-“ Tout simplement,” sourit-elle.
-“ J’ai eu peur,” avoua-t-il. “ J’ai eu peur de te perdre, que tu ne reviendrais pas et que je devrais m’habituer à vivre sans toi.”
-“ Mais je suis de retour maintenant, alors tu n’as pas à te poser cette question.”
-“ Je sais. Tu sais, tu es comme la sœur que je n’ai jamais eu, tu as une importance dans ma vie… tu es…”
-“ Viens là.”

Emily se leva, contourna le comptoir et vint serrer son ami dans ses bras. Il lui rendit son étreinte, enfouissant son visage dans son cou. Il était si sensible, elle avait envie de le protéger du monde et l’empêcher de souffrir. Il était un peu comme son petit frère, il était de son devoir de le protéger. Ils restèrent ainsi quelques minutes avant de se séparer et d’aller s’installer dans le salon.

-“ Une partie d’échec ça te tente?” Proposa Emily.
-“ Je vais te battre,” sourit Reid en s’installant sur le fauteuil en face d’elle.

- oooo -

Hotch était dans son bureau, attendant que Strauss ait fini avec son visiteur. Elle lui avait dit de venir rapidement, et maintenant elle le faisait attendre et il commençait à sentir monter la colère en lui. Il aurait préféré rester avec Emily, elle avait besoin de lui, mais au lieu de ça il était ici, attendant de voir sa patronne. En passant devant son bureau, il avait reconnu l’agent Stuart Davidson, le même agent qui l’es avait aidé son équipe et lui a retrouvé Emily. Il devait certainement être venu faire un dernier rapport, mais Hotch ne le sentait pas. Quelque chose lui disait qu’il ne venait pas juste pour un rapport, qu’il y avait autre chose. Il lui tardait de savoir ce qu’il se passait vraiment et pouvoir repartir auprès d’Emily.

Il entendit la porte du bureau de Strauss s’ouvrir puis sa patronne sortir pour venir à sa rencontre. Il se leva de sa chaise, la salua d’un signe de tête. Elle lui signala de la suivre, ce qu’il fit et ils retournèrent dans son bureau. L’agent Davidson salua Hotch à son tour, mais il baissa la tête, comme s’il se sentait coupable de quelque chose et l’agent comprit qu’il y avait un problème. Il n’était pas venu pour un rapport et il craint un instant qu’il s’agisse d’Emily.

-“ Prenez place agent Hotchner,” lui proposa Strauss.
-“ Je préfère rester debout,” se buta-t-il. “ Alors, que se passe-t-il.
-“ J’ai une mauvaise nouvelle agent Hotchner, Tobias Combs a filé, et il reste introuvable,” lui dit alors Davidson.
-“ Quoi? Mais je croyais que vous l’aviez retrouvé et que vous étiez sur le point de l’arrêter,” s’énerva l’agent.
-“ C’est-ce que nous pensions, mais sans qu’on sache comment, il a filé. Il a certainement fuit le pays.”
-“ Non, non il est toujours sur le territoire et je sais où le trouver.”

Sans faire attention aux regards qui se posaient sur lui, il sortit son téléphone, composa un numéro et sortit précipitamment du bureau. Il entendit Strauss appeler après lui, mais il ne répondit pas. Il passa rapidement par son bureau prendre sa veste et ses clés et quitta le bâtiment. Il s’impatientait que son interlocuteur décroche, et enfin ce fut le cas.

“ Prentiss,” entendit-il dans son téléphone.
“ Emily, quitte ton appartement tout de suite et vas chez Rossi,” lui ordonna-t-il.
“ Quoi? Mais pourquoi, il y a un problème?” S’enquit-elle.
“ Combs a filé, il en a après toi Emily.”

La jeune femme sentit la peur monter en elle. Tobias Combs était de retour, comme il lui avait promit il revenait pour elle. Son cœur s’accéléra, elle sentit ses mains devenir moites. Elle pouvait entendre Hotch l’appeler dans le téléphone mais elle n’avait plus la force de lui répondre. Elle se revoyait soudain des semaines plus tôt, dans cet endroit froid et humide, à la merci de ces hommes qu’elle connaissait de part son enquête. Elle se revoyait allongée sur le sol, nue, grelottante de froid, priant pour que son équipe la retrouve avant qu’il ne soit trop tard. Elle se revoyait pleurant lorsqu’elle était seule, ne voulant pas que ses geôliers ne la voient faible.

Elle laissa tomber le téléphone au sol et elle ne l’entendit même pas. Elle se mit à frissonner, elle s’entoura de ses bras et se laissa glisser par terre. Elle enserra ses jambes et laissa sa tête tomber sur ses genoux. Les larmes coulaient sur ses joues à présent, chaudes et humides. Elle sentit une main se poser sur son épaule et elle se recula instinctivement. Elle n’était plus l’agent Prentiss du FBI, elle n’était plus qu’Emily, une victime. Elle n’avait jamais voulu être une victime, mais c’était le cas aujourd’hui et elle ne pouvait rien faire pour taire ce sentiment qui prenait possession d’elle.

Reid ne savait pas quoi faire, il ne savait pas ce qui arrivait à sa collègue, mais ce n’était pas bon. Il avait tenté de savoir ce qu’elle avait, mais elle ne l’écoutait pas, il doutait même qu’elle l’entende. Il n’obtiendrait rien d’elle alors il ramassa le téléphone sur le sol, le porta à son oreille et entendit la voix de Hotch qui appelait la jeune femme.

-“ Hotch, que se passe-t-il?” Demanda le jeune homme.
-“ Comment va Emily?” Répondit-il par une autre question.
-“ Je ne sais pas, elle ne répond pas, on dirait qu’elle a peur, comme si elle vivait de nouveau…” mais il ne finit pas sa phrase. “ Je dirais qu’elle est de nouveau cette victime, qu’elle n’est plus l’agent Prentiss. Elle est en état de choque…”
-“ C’est bon Reid, j’ai comprit,” le coupa son supérieur. “ Je veux que tu prenne des affaires et que tu la conduise chez Rossi, tout de suite. Ne pose pas de questions, tu auras des réponses plus tard. Pour le moment je veux que tu la mette en sécurité.”
-“ D’accord, je m’occupe d’elle, vous pouvez compter sur moi.”

Les deux hommes raccrochèrent en même temps et Reid laissa Emily dans la cuisine pour aller lui préparer un sac. Il prit ce qui lui passait sous la main, il ne rougit même pas lorsqu’il ouvrit son tiroir à sous vêtements. Il agissait en agent et en ce moment c’est-ce qu’il était. Emily n’était pas en état de faire quoi que ce soit, alors c’était à lui de le faire. Il ferait tout pour elle, il ferait tout pour sa grande sœur. Elle avait été là lorsqu’il avait eut besoin d’aide, alors il serait là pour elle. Une fois le sac plein, peut-être plus que nécessaire, il redescendit retrouver la jeune femme, la fit se lever et l’entraina avec lui vers la porte. Il prit sa veste qu’il lui posa sur les épaules, les clés de sa voiture et ils partirent.

Pour Reid, tout ceci était étrange et sur réaliste. Emily était totalement docile, elle obéissait à tout ce qu’il lui disait sans poser de questions. Elle suivait comme un bon petit soldat, ou une victime traumatisée. Il aurait put lui demander n’importe quoi, elle l’aurait certainement fait. Il n’aimait pas la voir ainsi, il n’aimait pas ce qu’il pouvait lire dans son regard. Hotch lui avait dit qu’il aurait des réponses plus tard et il les aurait. Il ne les aurait pas d’Emily, elle était bien trop bouleversée pour ne serait-ce que réagir à quoi que ce soit.

Le duo arriva à la voiture, Reid installa sa collègue sur la place passager puis prit place derrière le volant. Il partit ensuite rapidement pour la maison de Rossi qui devait certainement les attendre. Le jeune homme avait confiance en Rossi, il était le plus âgé de l’équipe, le plus expérimenté et c’était vers lui qu’il allait pour se confier. Depuis que Gideon était partit, il s’était tourné vers lui. Il avait confiance en lui, il savait qu’il pourrait l’aider, aider Emily et la protéger. Il ne savait pas encore de quoi, et il n’était pas vraiment un agent, mais il avait un mauvais pressentiment et son instinct lui disait que quelque chose risquait d’arriver à la jeune femme s’il ne l’amenait pas rapidement chez Rossi.

La circulation était fluide et ils ne tardèrent pas à arriver devant la grande maison de l’agent qui les attendait sur le perron. Reid gara la voiture avant d’en sortir et de sortir le sac. Rosi se chargea d’Emily. Il ouvrit la porte, lui attrapa la main et la fit doucement sortir de la voiture. Elle le suivit docilement, marcha droit devant elle. Lorsqu’ils arrivèrent devant la porte, elle sortit enfin de son état de léthargie et leva les yeux vers lui.

-“ Dave?” Demanda-t-elle d’une petite voix.
-“ Je suis là Emily, tout va bien,” répondit-il avec un sourire.

Ils entrèrent dans la maison et Reid ferma la porte derrière eux. Rossi conduisit Emily dans le salon et il la fit assoir sur le canapé avant de se diriger vers la cuisine.

-“ Aaron, où est Aaron,” s’affola-t-elle soudain.

Rossi revint rapidement vers elle, prit place sur le canapé et l’attrapa par les épaules. Elle avait le regard affolé, elle avait peur et le fait qu’elle appel Hotch signifiait qu’elle ne se calmerait qu’en sa présence. Dave savait que Hotch ne tarderait pas à arriver, que bientôt il pourrait la rassurer. Lui ne pouvait rien faire. Il se souvenait encore du jour où il l’avait retrouvé dans cette forêt, il se souvenait du seul et unique mot qu’elle avait dit avant de sombrer dans l’inconscient. Aaron. Elle l’avait appelé lui et personne d’autre. Elle avait eut besoin de lui à cet instant et c’était encore le cas aujourd’hui.

-“ Il va arriver Emily,” tenta-t-il de la rassurer.
-“ Où est-il Dave? Je veux le voir, j’ai besoin de lui.”

La jeune femme était de plus en plus intenable, elle tentait de résister aux tentatives de son collègue de la calmer. Elle se leva brusquement, le repoussa mais Rossi ne céda pas. Il maintint sa poigne sur ses épaules, la força à se réinstaller sur le canapé mais elle résista encore. Soudain, la porte d’entrée s’ouvrit et Emily se dégagea rapidement de Rossi pour partir au fond de la maison en courant. Dave se tourna vers le nouvel arrivant et laissa échapper un soupir de soulagement en voyant Hotch poser sa veste rapidement sur le canapé avant de partir dans la même direction qu’avait prit Emily. Il arriva dans la chambre d’ami où il la trouva. Elle était assise sur le sol, les genoux contre sa poitrine, les mains sur les oreilles. Il s’agenouilla à coté d’elle et posa sa main sur son épaule.

-“ Emily, c’est moi Aaron,” souffla-t-il doucement.
-“ Aaron?” Elle voulait être certaine que c’était bien lui.
-“ Oui c’est moi, tu es en sécurité,” ajouta-t-il lorsqu’elle se détendit.
-“ Oh Aaron,” elle se jeta en pleurs dans ses bras et il la serra fort contre lui. “ Il va revenir Aaron, comme il me l’a dit, il va me retrouver.”
-“ Ça n’arrivera pas,” certifia l’agent. “ Je ne laisserait personne te faire de mal Emily. Tu m’entends? Personne ne te fera de mal.”
-“ Il y arrivera, comme la dernière fois et il… il va encore me…” elle avala difficilement sa salive. “ Il va recommencer et… je ne le supporterais pas, pas cette fois.”
-“ Je sais et ça n’arrivera pas. Je t’en fais le serment.”

Elle s’écarta de lui, juste assez pour pouvoir plonger ses yeux dans les siens. Elle avait les yeux rougis par les pleurs, des larmes coulant encore sur les joues, mais Hotch la trouva magnifique. Il posa une main sur sa joue, chassant quelques larmes de son pouce avant de se pencher vers elle et d l’embrasser tendrement sur le front.

-“ Je ne laisserais personne te toucher,”murmura-t-il contre sa peau.

Emily ferma les yeux. Elle avait confiance en lui, jamais il ne lui mentirait, surtout sur ce sujet. Mais quelque chose au fond d’elle lui disait que malgré toute sa bonne volonté, il ne pourrait pas toujours être là pour la protéger. Il ferait de son mieux, il serait présent autant que possible, mais pas toujours. Cela lui fit mal au cœur de penser ça, mais c’était pourtant la vérité. Que ce soit lui ou les autres, ils ne pourraient pas toujours veiller sur elle. Ils avaient des vies eux aussi, ils ne pouvaient pas tout sacrifier juste pour elle. Et elle ne le voulait pas. Elle tenait à eux, mais elle ne voulait pas leur gâcher la vie.

- oooo -

Au bout de quelques minutes, Hotch se redressa et aida Emily de ses mains. Elle se laissa faire, mais cette fois elle était de nouveau elle-même. Le choc était passé, à présent elle pouvait redevenir l’agent Prentiss. Si Tobias en avait après elle comme il le lui avait dit, alors elle voulait être au top de sa forme pour l’accueillir. Elle ne le laisserait pas s’en prendre à elle, elle ne le laisserait pas s’en prendre à ses amis pour l’atteindre. Mais cette fois elle ne fuirait pas, elle ne referait pas la même erreur qu’avec Doyle. Elle n’était plus seule, elle avait quelqu’un dans sa vie, elle avait Aaron.

Ils sortirent de la chambre pour rejoindre Rossi et Reid qui buvaient un café dans le salon. Le jeune homme leva la tête à leur entrée, attendant de savoir si sa collègue allait mieux. Elle lui sourit pour le rassurer et il souffla de soulagement. Il posa sa tasse sur la table basse et vint à sa rencontre. Elle le prit dans ses bras, lui murmurant quelques mots à l’oreille avant de s’écarter de lui. Rossi la prit à son tour contre lui, la serrant de façon paternelle avant de la laisser s’assoir sur le fauteuil.

-“ Ça va mieux?” S’informa Dave, encore un peu inquiet.
-“ Oui merci,” le rassura Emily. “ Je suis désolée de mon comportement.
-“ Tu n’as pas à t’excuser Emily, c’est compréhensible,” sourit Rossi.
-“ Hotch, vous deviez me dire ce qu’il se passe,” intervint Reid, “ il semblerait que Rossi le sache déjà, mais moi je ne sais toujours rien.”
-“ Je vais tout te dire Reid, mais j’attends que l’équipe soit au complet.”
-“ L’équipe?” Emily était surprise.
-“ Oui, ils ne devraient pas tarder à arriver.”
-“ Tous le monde n’est pas obligé de le savoir Aaron,” s’agaça la jeune femme. “ Je ne veux pas que vous perdiez votre temps pour moi.”
-“ Ce n’est pas une perte de temps Emily,” Rossi décida de s’en mêler. “ Tobias Combs en a après toi et on ne le laissera pas faire. Nous devons tous être informé de la situation si nous voulons te protéger.”
-“ Je n’ai pas envie que vous gâchiez vos vie pour moi Dave, je ne veux pas…”
-“ Et nous ne voulons pas te perdre de nouveau Emily,” s’emporta Rossi, à la surprise de tous. “ Je ne veux pas devoir vivre de nouveau ton enterrement, je refuse de te pleurer de nouveau.”
-“ Dave,” Emily se leva pour venir s’installer à coté de lui, prenant ses mains dans les siennes. “ Je suis désolée, je ne voulais pas te faire de mal. Je… je veux juste vous protéger, je ne veux pas vous perdre, même si c’est pour me sauver. Je n’en vaut pas la peine.”
-“ Tu es comme une fille pour moi Emily,” avoua-t-il. “ Tu fais partie de ma famille et la famille c’est sacré.”

Tous le monde garda le silence après ces révélations, il n’y avait plus rien à dire. Emily avait comprit que quoi qu’elle puisse dire ou faire, ses collègues seraient là pour elle. Bien entendu ça ne lui plaisait pas, mais elle se sentait vraiment aimé pour la première fois de sa vie. Elle avait avec elle ses collègues et Aaron. Il ne lui arriverait rien, du moins l’espérait-elle.

-“ Tu devrais allez te reposer,” proposa Hotch à la brunette. “ Je m’occupe d’informer tous le monde. Mais tu as besoin de repos.”
-“ Je peux rester, je ne suis pas fatiguée,” argua la jeune femme, tentant de cacher son bâillement de sa main.
-“ Les autres ne seront pas là avant au moins une heure, vas dormir en attendant alors,” suggéra-t-il avec un petit sourire.
-“ D’accord,” accepta-t-elle enfin.

Emily se leva, Aaron sur les talons tandis que Rossi et Reid les regardaient s’éloigner dans le couloir jusqu’à la chambre d’ami. La jeune femme posa sa veste au pied du lit avant de s’y assoir et de quitter ses chaussures. Elle enleva également ses chaussettes, son pantalon et sa chemise pendant que Hotch fouillait dans son sac. Il en sortit un large T-shirt qu’il lui tendit et la jeune femme l’enfila par-dessus ses sous vêtements. Elle se glissa ensuite dans le lit et remonta la couverture sur elle. Hotch vint s’assoir sur le bord du lit, lui sourit pendant qu’il passait une main sur son visage. Elle ferma les yeux de contentement. Elle aimait tant lorsqu’il se montrait si tendre avec elle, lorsqu’il laissait parler ses sentiments. Elle avait attendu des années pour qu’il se décide et il avait fallut un drame pour qu’il se rende compte de son attachement pour elle.

Hotch laissa ses yeux se perdre sur le visage de la femme allongée dans le lit. Elle était si belle, sa peau était si douce. Il ne comprenait pas comment ni pourquoi ces hommes lui avaient fait subir tant de choses, tant de tortures. A elle et aux autres femmes. Il s’en voulait encore de ne pas avoir été capable de la sauver avant, de lui éviter tout ça. Mais il n’avait pas été assez rapide, il n’avait rien put faire d’autre que de la voir s’éloigner de lui en le suppliant des yeux de lui venir en aide. Lorsqu’il entendit la respiration d’Emily se faire plus lente, il se leva pour la laisser se reposer, mais elle serra sa main sur la sienne.

-“ Reste,” supplia-t-elle, comme toutes les fois où elle s’endormait.
-“ Je serais dans le salon,” la rassura-t-il.
-“ Mais tu ne seras pas avec moi. Reste au moins jusqu’à ce que je m’endorme.”
-“ Très bien.”

Hotch retira sa veste, ses chaussures et ses chaussettes et s’installa dans le lit avec elle. Il passa un bras autour de sa taille et elle vint poser sa tête sur son torse. Elle était fatiguée, contrairement à ce qu’elle avait voulu faire croire. Mais elle refusait de se reposer si Hotch n’était pas avec elle. Ce n’était que lorsqu’elle était dans ses bras qu’elle était suffisamment en confiance pour se laisser aller au sommeil. Elle se sentait en sécurité avec lui, elle savait qu’il ne pourrait rien lui arriver.

-“ J’ai peur Aaron,” avoua Emily. “ J’ai peur qu’il vienne, qu’il m’emmène et que tout recommence.”
-“ Je ne le laisserais pas faire,” certifia-t-il.
-“ Je sais, mais s’il parvenait quand même à m’approcher? Je ne supporterais pas de revivre tout ça. Je préférerais mourir que…”
-“Je refuse de t’entendre dire ça,” la voix de Hotch était douce mais sans appel. “ Je refuse que tu pense ça. Je ferais tout mon possible pour qu’il ne s’en prenne pas à toi. Je ne supporterais pas de te perdre encore.”

Le silence retomba sur eux et Emily ne put tenir plus longtemps. Le sommeil prit possession d’elle et sa respiration se fit de plus en plus lente. Hotch attendit encore quelques minutes avant de se lever. Avant de quitter la chambre, il se tourna une dernière fois vers elle. Allongée dans ce lit, un fin sourire sur les lèvres. Elle était magnifique. Il ne laisserait personne la lui prendre, elle était trop importante pour lui. Il quitta finalement la pièce pour la laisser dormir et rejoignit les autres dans le salon. Le reste de l’équipe venait d’arriver et il était temps de mettre tous le monde au courant de la situation.

- oooo -

Emily entendit du bruit provenant du couloir, ce qui la réveilla, tout les sens en alerte. Lorsqu’elle reconnut les voix de ses collègues, elle se détendit et tenta de se rendormir, mais un autre bruit attira son attention. Ça provenait de l’intérieur de la chambre, comme si quelqu’un se trouvait avec elle. Elle se redressa dans le lit au moment même où une main se posa sur sa bouche et qu’un bras venait entourer les siens, l’empêchant de bouger.

-“ Je t’ai retrouvé ma douce,” murmura la voix de ses cauchemars à son oreille. “ Je t’avais bien dis que tu ne pourrais pas me fuir.”

Prentiss tenta de se dégager, elle gesticula, tenta de le frapper, mais il la tenait bien trop fort.

-“ Tu vas me suivre sans faire d’histoires et il n’arrivera rien à tes amis.”

Son rythme cardiaque s’accéléra, la peur monta de nouveau en elle. Une des mains de Tobias quitta son corps pour prendre quelque chose dans la poche de sa veste, mais son autre main lui enserra le cou, l’empêchant presque de respirer. Elle sentit ensuite une légère piqure dans son cou, comme la première fois. Son corps se fit de plus en plus lourd, sa tête se mit à tourner et elle se sentit glisser vers l’inconscient. Sa dernière pensée avant de sombrer totalement fut pour Hotch qui se trouvait au bout du couloir avec tous ses collègues. Ils étaient en train de mettre en place un plan pour la protéger alors qu’un peu plus loin elle se faisait enlever. Il ne s’en remettrait pas cette fois, elle le savait et elle s’en voulut. Elle sombra totalement et elle sut que son cauchemar ne faisait que commencer.

TBC…

Je sais, cette fin est un peu rude et je préviens tout de suite, le prochain chapitre n’épargnera pas Emily. Alors si vous ne vous sentez pas capable de continuer, je ne vous en voudrais pas. Mais si vous le faites quand même, j’en serais ravie.
A bientôt.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candies
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1311
Date de naissance : 05/09/1998
Age : 19
Localisation : Sur Mars, avec mon Yoshi géant qui fait caca des étoiles, pourquoi ?
Personnage préféré : Please, don't leave the show.. Emily.
Loisirs : Ne pas aimer les gens est-il un loisir ?
Date d'inscription : 01/03/2012

MessageSujet: Re: OS- Le chemin de la delivrance   Lun 2 Juil 2012 - 13:18

Une question ; Elle t'a fait quoi notre Prentiss pour mériter tout cela ? sourit0 T'écris super bien, vive la suite ! :calin:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
steevana78
Agent Fédéral
avatar

Féminin Nombre de messages : 165
Date de naissance : 29/10/1985
Age : 32
Localisation : guyane
Personnage préféré : Reid et Morgan
Date d'inscription : 22/04/2012

MessageSujet: Re: OS- Le chemin de la delivrance   Lun 2 Juil 2012 - 17:17

elle se fait enlever alors que les autres sont à côté: affraid affraid affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prentimily
Directeur du BAU
avatar

Féminin Nombre de messages : 3020
Date de naissance : 12/06/1989
Age : 28
Localisation : A la BAU !
Personnage préféré : Emily Prentiss - je suis sa fille cachée
Loisirs : Dessin, peinture, écriture et beaucoup d'autre choses !
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: OS- Le chemin de la delivrance   Lun 2 Juil 2012 - 21:04

Ho my god !!! ça c'est du sadisme !!! Tu peux pas la faire enlever une deuxième fois !!! C'est horrible ! J'imagine déjà la réaction de Hotch quand il va débouler dans la chambre !!
Je suis toujours aussi fan ! :calin: :calin: flower flower

MERCI merci2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paris.forumdefan.com
Mystic-Dream
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 781
Date de naissance : 23/05/1993
Age : 24
Localisation : Pourquoi ? Tu me cherches ?
Personnage préféré : Emily Prentiss & Aaron Hotchner
Loisirs : Lire, écrire, les séries TV
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: OS- Le chemin de la delivrance   Mar 3 Juil 2012 - 18:00

C'est vraiment horriblement génial ! xD Je dois partager ton sadisme parce que ça me plait assez que la pauvre Emily se fasse une nouvelle fois enlevée Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Rose de Versailles
Agent rattaché au BAU
avatar

Féminin Nombre de messages : 344
Date de naissance : 08/05/1914
Age : 103
Localisation : Au XVIII ème siècle
Personnage préféré : Emily et Derek
Date d'inscription : 03/04/2012

MessageSujet: Re: OS- Le chemin de la delivrance   Mer 4 Juil 2012 - 12:48

Quoi !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Le baddy a réussi à entrer dans l'appart malgré la présence des autres ????

VLS please...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emy...Riam
Agent Fédéral
avatar

Féminin Nombre de messages : 124
Date de naissance : 15/11/1994
Age : 23
Localisation : Dans mon lit à attendre que Kenya revienne du véto'
Personnage préféré : Emily PRENTISS et Aaron HOTCHNER
Loisirs : Lire vos Magnifiques Fics et Regarder NCIS, Castle CM et plein d'autres...
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: OS- Le chemin de la delivrance   Mer 4 Juil 2012 - 23:03

Je viens de lire ta fic d'un coup et je la trouve génial !!! applaud merci1
Je trouve sa vraiment co^ que Emily se fasse enlever alors que toute l'équipe est à coté ! Alors que y'a meme pas une heure Hotch lui disait que rien ne lui arriverait, que Comb ne la reprendrai pas. Sa va lui faire un choc a Hotch, il va se retrouver tout hallu . Mais comment a t-il bien pu faire scratch ! LOL Razz
Hate de voir la suite faim1 faim1

PS: Sa veut dire quoi TBC ??? Embarassed Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prentimily
Directeur du BAU
avatar

Féminin Nombre de messages : 3020
Date de naissance : 12/06/1989
Age : 28
Localisation : A la BAU !
Personnage préféré : Emily Prentiss - je suis sa fille cachée
Loisirs : Dessin, peinture, écriture et beaucoup d'autre choses !
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: OS- Le chemin de la delivrance   Mer 4 Juil 2012 - 23:07

Emy...Riam a écrit:
Je viens de lire ta fic d'un coup et je la trouve génial !!! applaud merci1
Je trouve sa vraiment co^ que Emily se fasse enlever alors que toute l'équipe est à coté ! Alors que y'a meme pas une heure Hotch lui disait que rien ne lui arriverait, que Comb ne la reprendrai pas. Sa va lui faire un choc a Hotch, il va se retrouver tout hallu . Mais comment a t-il bien pu faire scratch ! LOL Razz
Hate de voir la suite faim1 faim1

PS: Sa veut dire quoi TBC ??? Embarassed Arrow

TBC veut dire " To Be Continued" Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paris.forumdefan.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: OS- Le chemin de la delivrance   Jeu 5 Juil 2012 - 1:09

Toujours aussi bien applaud applaud applaud
Revenir en haut Aller en bas
Emy...Riam
Agent Fédéral
avatar

Féminin Nombre de messages : 124
Date de naissance : 15/11/1994
Age : 23
Localisation : Dans mon lit à attendre que Kenya revienne du véto'
Personnage préféré : Emily PRENTISS et Aaron HOTCHNER
Loisirs : Lire vos Magnifiques Fics et Regarder NCIS, Castle CM et plein d'autres...
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: OS- Le chemin de la delivrance   Jeu 5 Juil 2012 - 17:55

Merci beaucoup Mily !!!
Maintenant sa me revient, c'est se qui est écrit à la fin d'un épisode et que l'épisode d'après est la suite nan ??!!! Razz
Merci encore !!!! merci2 flower merci1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prentimily
Directeur du BAU
avatar

Féminin Nombre de messages : 3020
Date de naissance : 12/06/1989
Age : 28
Localisation : A la BAU !
Personnage préféré : Emily Prentiss - je suis sa fille cachée
Loisirs : Dessin, peinture, écriture et beaucoup d'autre choses !
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: OS- Le chemin de la delivrance   Jeu 5 Juil 2012 - 18:47

Emy...Riam a écrit:
Merci beaucoup Mily !!!
Maintenant sa me revient, c'est se qui est écrit à la fin d'un épisode et que l'épisode d'après est la suite nan ??!!! Razz
Merci encore !!!! merci2 flower merci1

Exactement Emy ! Tu as tout compris Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paris.forumdefan.com
manu29
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 903
Date de naissance : 22/01/1987
Age : 30
Localisation : Finistère
Personnage préféré : Emily PRENTISS
Loisirs : séries TV / musique / animaux/ traduire les fics!
Date d'inscription : 19/07/2010

MessageSujet: Re: OS- Le chemin de la delivrance   Ven 6 Juil 2012 - 13:28

Je suis de la partie!

vivement la suite! applaud
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sweetylove
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 669
Date de naissance : 11/07/1983
Age : 34
Localisation : quelque part dans l'immence univers du web
Personnage préféré : Emilie Prentiss et Aaron Htchner
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: OS- Le chemin de la delivrance   Mer 9 Jan 2013 - 23:20

Salut à tous chers lecteurs coucou1
Je sais, ça fait super longtemps que je ne suis pas venue sur le forum et que vous attendez la suite.
Je n'ai pas laissé tomber, c'est juste que j'avais du mal à écrire, puis j'ai un peu oublié. Et maintenant, je ne regarde même plus la série
Mais j'ai repris l'écriture et j'ai deux chapitres d'avance, ça ne veut pas dire que je les posterais tout de suite, si toutefois j'ai toujours des lecteurs.
Voila, je vous laisse donc découvrir le chapitre 7
Bonne lecture study study study

¤¤¤¤¤¤

Une aide inattendue


Après une longue discussion avec ses collègues, Hotch décida qu’il était temps d’aller réveiller Emily. Elle avait dit ne pas être fatiguée, mais elle avait rapidement sombré dans le sommeil, dans ses bras. Il avait encore du mal à croire que la jeune femme et lui étaient devenus si proches en si peu de temps. Il avait toujours était un peu attiré par elle, depuis la première fois où il avait posé les yeux sur elle. Mais jamais il n’avait imaginé qu’un jour ils puissent être si proches l’un de l’autre. Et maintenant qu’ils étaient ensemble, il ne voulait plus la perdre. Il ne voulait plus vivre ce qu’il avait vécu lors de leur séparation, quand il ne savait pas où elle était et ce qu’elle vivait. Emily était tout pour lui, tout comme Jack.

L’agent laissa ses collègues dans le salon et se dirigea vers la porte, impatient de revoir la jeune femme. Il savait qu’Emily était inquiète, il l’était aussi, tout comme tout les autres. Il lui avait promit de la protéger, bien qu’elle ne soit pas le genre de femme à avoir besoin de protection. Mais depuis son enlèvement, Emily n’était plus la même, elle était plus craintive, elle se méfiait du moindre bruit. Et elle avait honte de son corps, honte de ce qu’elle était devenue. Elle savait que ce n’était pas de sa faute, mais elle ne pouvait s’empêcher de culpabiliser.

C’est la raison pour laquelle il devait prendre soin d’elle. Il voulait qu’elle retrouve confiance en elle, qu’elle redevienne celle qu’elle avait toujours été. Et il serait là pour l’aider, aussi longtemps qu’il le faudrait. Jamais il ne pourrait la laisser tomber, elle était bien trop importante pour lui. Les autres non plus ne la laisseraient pas, ils tenaient tous à elle, chacun à sa façon. Ce qui n’était au dépars qu’une équipe était peu à peu devenue une famille et ils étaient toujours là quand l’un des leurs avait des problèmes. Cette fois n’échappait pas à la règle.

C’est sur cet état d’esprit que Hotch traversa le couloir menant du salon à la chambre. Il était étonné qu’Emily ne les ait pas encore rejoint, elle qui voulait être là quand les autres arriveraient. Elle était vraiment à bout, elle devait donc probablement encore dormir. Il ouvrit doucement la porte de la chambre et constata que le lit était vide. Cela l’intrigua, alors il fit un pas de plus dans la pièce, pensant la trouver devant la fenêtre. Mais elle ne s’y trouvait pas non plus et son cœur commença à battre plus vite. Il la chercha, mais ne la trouva pas. C’est alors qu’il remarqua que la fenêtre était ouverte et il n’avait aucun souvenir d’y avoir touché.

Il repartit en courant vers le salon quand il comprit ce qu’il se passait. Comment avait-il put ne pas y penser plus tôt, il était agent du FBI, il était profileur. Comment avait-il put se laisser avoir ainsi. Lorsqu’il arriva dans le salon, tout le monde se tourna vers lui.

-“ Emily à disparue,” souffla-t-il.
-“ Quoi? Comment ça disparut?” Demanda Garcia qui ne voulait pas y croire.
-“ Il est venu ici, il l’a emmené,” finit-il en se laissant tomber sur le canapé.

Ils étaient tous sous le choc. Tobias était parvenus à la retrouver ici, chez Rossi alors qu’ils pensaient tous qu’elle serait en sécurité. Mais l’homme était malin, il avait réussis à berner la police et il avait maintenant avec lui la seule victime qui lui avait échappé. Personne ne voulait imaginer ce qu’il ferait subir à Emily pour avoir prit la fuite, c’était bien trop horrible. Ils avaient encore tous en mémoire les photos des précédentes victimes, de ce qu’elles avaient subis. Ils ne voulaient pas qu’il arrive la même chose à Emily, elle ne pouvait pas finir comme les autres.

-“ Ce n’est pas le moment de se laisser aller, nous devons agir vite,” intervint Rossi. “ Emily a besoin de nous, elle compte sur nous.”
-“ Rossi a raison,” approuva Morgan. “ Nous devons relire ce que nous savons sur Tobias, il y a certainement quelque chose qui nous permettra de savoir où il a emmené Emily.”
-“ Je m’en occupe,” dit Reid qui se leva et marcha jusqu’à la table où se trouvait le dossier.

Il le connaissait par cœur, ils le savaient tous. Reid n’avait pas besoin de le relire, mais il avait besoin de s’occuper l’esprit. Emily était comme la sœur qu’il n’avait pas eut et il ne pouvait pas rester insensible à son sort. Elle avait réussit à se sortir de cet endroit où elle avait été retenue et torturée pour y retourner maintenant. Ils étaient supposés la protéger et elle avait quand même était enlevée. Ils étaient tous dans la maison à ce moment là, mais aucun d’eux n’avaient rien fait pour elle.

Il releva les yeux vers ses collègues pour constater que la même culpabilité sur leurs visages à tous. Personne ne pouvait savoir ce qui allait se passer, mais pourtant tout le monde s’en voulait. Mais le moment n’était pas à la culpabilité. Ils devaient tout mettre en œuvre pour la retrouver et le plus vite possible.

- oooo -

Emily ouvrit les yeux pour se retrouver dans une pièce semblable à la première fois. La panique l’envahit, mais elle se reprit tout de suite, ce n’était pas le moment d’avoir peur, pas le moment de redevenir faible. Bien qu’elle se retrouve seule dans cet endroit, elle ne devait pas se laisser aller. Elle devait rester forte si elle voulait pouvoir survivre à ce qui allait suivre. Car elle savait bien que tout ce qu’elle avait vécu avant, elle allait le vivre de nouveau maintenant. Toutes les tortures, les viols allaient recommencer. Elle aurait du mal à ne pas sombrer, elle le savait. Mais elle ferait de son mieux.

Une pensée pouvait l’aider à tenir le coup, Aaron Hotchner. Le seul fait de penser à lui pourrait l’aider, car elle savait qu’il devait la chercher, avec le reste de l’équipe. Il ne la laisserait pas tomber, pas après leur rapprochement. Ils étaient plus que des collègues à présent, et plus que des amis. Ils avaient franchit une étape dans leur relation et cette simple pensée l’aiderait à tenir, le plus longtemps possible.

La brunette se redressa du mieux qu’elle put, s’adossa au mur et referma ses bras autour d’elle. Il faisait froid dans cette endroit, vraiment froid, plus que dans ses souvenirs. Elle ne portait pas grand-chose, comme la première fois. Juste ses sous-vêtements et un T-shirt. Elle se trouvait sur un vieux matelas qui était mangé par la moisissure. Elle pouvait entendre le bruit des goutes d’eau tombant au sol, provenant d’un tuyau troué. Il n’y avait ni fenêtre, ni aucune autre ouverture sur les murs, mais une trappe au plafond.

Elle pouvait entendre des bruits de pas au dessus de sa tête, des voix qu’elle reconnut sans mal. Tobias était là, ainsi que son bras droit. Elle n’avait pas souvent eut l’occasion de le voir, car habituellement Tobias venait avec son meilleur ami. Le bras droit ne venait que lorsqu’il fallait la déplacer, ce qui n’était arrivé que deux fois lors de son premier enlèvement. Mais le peu de fois qu’elle l’avait vu, elle avait remarqué quelque chose dans son regard, une chose qui lui fit penser qu’elle pourrait peut-être le convaincre de l’aider.

La trappe s’ouvrit et Emily ferma les yeux à cause de la luminosité. Un homme descendit, mais elle garda les yeux clos. Elle ne voulait pas voir de nouveau son tortionnaire, elle ne voulait pas voir son sourire sadique. Elle l’entendit se rapprocher et venir s’accroupir près d’elle. Elle sentit sa main sur sa joue, une autre sur sa cuisse et elle se sentit nauséeuse. Il lui caressa la jambe en remontant doucement vers son entre jambe. Emily tenta de se dégager, mais il lui attrapa le cou et la força à se rapprocher de lui.

-“ Et bien Emily, tu semble triste et seule,” ricana-t-il. “ Mais tu ne seras plus seule maintenant, je serais avec toi, pour toujours.”
-“ Mes amis me retrouveront,” lui cracha-t-elle en ouvrant les yeux.
-“ Je ne pense pas, mais c’est beau de rêver.”

Il l’attira à lui et posa brutalement ses lèvres sur les siennes. Il l’embrassa sauvagement avant de la lâcher et de la pousser contre le mur. Sa tête heurta les briques, mais elle retint ses gémissements. Elle ne voulait pas lui faire ce plaisir. Il l’avait ramené, il avait son corps, mais rien de plus. Elle serait forte, jusqu’à ce que ses collègues la retrouve. Et s’ils n’arrivaient pas à temps, alors elle mourrait fière d’avoir été forte.

Elle entendit Tobias s’éloigner, mais elle sentit une autre main sur elle. Emily tenta de se dégager, de repousser l’homme, mais il insista. Il lui attrapa les épaules, la redressa avec délicatesse et lui caressa la joue. Elle sentit ensuite qu’on lui passait un tissus sur le visage et elle rouvrit les yeux, surprise de temps de douceur. Le bras droit de Tobias se trouvait là, un sourire triste sur le visage. Il semblait vraiment mal à l’aise avec cette situation et elle se demanda un instant ce qu’il faisait avec cet homme s’il n’aimait pas ce qu’il faisait.

-“ Je vous sortirais de là,” murmura-t-il. “ Et cette fois il ne vous retrouvera pas.”
-“ Quoi?” Elle ne comprenait plus rien.
-“ Je ne peux pas le laisser recommencer, même si ça doit foutre en l’air ma couverture,” expliqua-t-il. “ Votre équipe arrivera vite, mais il faut être forte.”
-“ Qui êtes vous?” Voulut-elle savoir.
-“ Matthew Scott, police de New-York. Je suis sous couverture depuis presque deux ans. Je vous ai aidé la dernière fois et je suis désolé qu’il soit parvenu à vous retrouver.”
-“ Pourquoi?”
-“ Trafic d’être humain, je devais collecter des informations sur lui et son groupe, mais je n’avais pas prévu qu’il vous enlèverait. Je savais que certaines de ses victimes disparaissaient, toujours des femmes. Je ne savais pas non plus qu’il s’était associé ap ce tueur, celui que vous avez arrêté.”
-“ Il va me torturer et me tuer,” ce n’était pas une question.
-“ Non, ça n’arrivera pas. Je ne laisserais pas ça vous arriver.”
-“ Vous ne pourrez rien faire sans mettre votre vie en danger.”
-“ C’est mon travail, et je ne supporte plus cette mission. C’est trop difficile de voir toutes ces pauvres femmes mourir sans rien faire.”

Des bruits de pas au dessus de leurs têtes leur fit lever la tête. Matthew reporta son attention sur Emily et lui sourit.

-“ Je vais prévenir votre patron, je vais lui dire où vous trouver, aussi tôt que possible, mais ça risque de prendre un peu de temps.”
-“ Je tiendrais le coup,” le rassura-t-elle.
-“ Vraiment désolé.”

L’homme se leva et remonta dans la pièce au dessus, laissant la jeune femme seule dans cette cave. Elle avait de nouveau de l’espoir, son équipe la retrouverait vite. Mais en attendant, elle devrait endurer toutes les tortures que Tobias prévoyait pour elle, même les pires. Elle y avait survécu une fois, elle pouvait le refaire.

- oooo -

Emily avait mal, très mal. Elle se trouvait toujours dans la cave, mais cette fois elle était attachée au centre de la pièce, suspendue par les bras, les pieds touchant à peine le sol. Sa tête lui tournait, ses bras la faisaient souffrir, son corps entier n’était que douleur. Tobias s’était amusé sur elle à sa façon, c’est à dire en la frappant encore et encore et encore. Elle avait fait de son mieux pour garder ses cris de douleurs pour elle, mais à la fin elle n’en pouvait plus.

Du coin de l’œil, elle avait vue Matthew serrer les poings. Elle savait qu’il avait envie d’intervenir, de la sortir de là, mais c’était bien trop dangereux, il risquait gros s’il faisait ça. Elle ne voulait pas être la cause de la fin de son enquête, c’était bien trop importance. Elle ne faisait pas le poids dans la balance, elle en avait conscience et elle se montrerait aussi forte que possible jusqu’à ce que Hotch vienne la chercher.

Tobias cessa de la frapper d’un seul coup et Emily ouvrit les yeux pour le voir reposer ses objets de tortures. Jusqu’à présent il ne l’avait pas frappé à mains nues mais avec un fouet, ce qui l’avait fait horriblement souffrir. Maintenant, il la regardait avec un sourire mauvais sur le visage et Emily sut à l’instant ce qui allait arriver. Son cœur se mit à battre la chamade dans sa poitrine, elle tenta de s’éloigner le plus possible de lui, mais elle ne pouvait rien faire. Elle était toujours attachée, elle ne pouvait rien faire et elle le savait. Mais rien ne lui interdisait d’essayer, elle ne voulait pas être une autre des ces victimes qui laissent leur bourreau les détruire dans rien faire.

-“ Laissez-moi seul avec elle,” dit-il à ses amis.
-“ Tobias, je ne pense pas que…” tenta Matthew.
-“ J’ai dis de me laisser seul avec elle, nous avons une petite discussion privée à avoir tout les deux.”

Toutes ses bonnes résolutions s’envolèrent au moment où les mots franchir les lèvres de Tobias et Emily envoya un regard suppliant à Matthew. Il répondit à son regard avec un regard impuissant. Il ne pouvait rien faire, il n’aurait eut aucune chance de lui venir en aide, elle le savait et tout ce qu’il réussirait à faire serait de se faire tuer et Emily serait seule face à Tobias. La jeune femme comprit son dilemme et elle baissa les yeux, résignée.

Tous les hommes quittèrent la cave et Tobias se tourna vers elle. Emily avala difficilement sa salive lorsqu’elle vit l’homme ouvrir son pantalon, le faire glisser le long de ses jambes et s’approcher d’elle. Il s’attaqua ensuite à ses vêtements, les retirant doucement, prenant tout son temps, faisant ainsi monter la peur dans le regard et le cœur d’Emily. Son cauchemar allait recommencer et elle ne pourrait rien faire contre ça.

- oooo -

Cela faisait une semaine qu’elle se trouvait dans cette cave, une semaine qu’elle se faisait battre par toutes sortes d’objets. Elle était à bout de force, elle ne pensait pas pouvoir tenir encore longtemps. Mais elle le devait, elle savait que son équipe viendrait la retrouver. Le plus tôt serait le mieux, car elle n’en pouvait vraiment plus. Elle avait mal de partout, elle avait froid, faim. Elle rêvait chaque nuit des bras d’Aaron, il lui manquait terriblement. Une semaine et elle savait qu’elle ne tiendrait pas plus.

Matthew venait aussi souvent que possible, mais jusqu’à présent, il n’avait pas eut l’occasion de joindre l’équipe. Il venait en général quand Tobias s’absentait pour se rendre en ville et il en avait souvent pour plusieurs heures. Ils se trouvaient loin de la ville la plus proche, environ vingt kilomètres. C’était un atout pour Matthew qui pouvait ainsi venir voir Emily.

-“ J’ai une bonne nouvelle Emily,” annonça-t-il en arrivant dans la cave. “ Tobias va devoir s’absenter pour quelques jours et il m’a demandé de veiller sur vous.”
-“ Vous… pourrez m’aider alors?” Le peu d’espoir qui restait en elle remonta en flèche dans le cœur de la jeune femme.
-“ Je vais faire de mon mieux, il y aura aussi les autres, mais je sais comment les distraire,” la rassura-t-il. “ Ce ne sera plus très long, tenez le coup Emily.”
-“ Je vais faire de mon mieux.”
-“ Je dois y aller, mais je reviens aussi vite que possible.”

Puis, il repartit, laissant Emily seule. Mais cette fois elle avait plus d’espoir qu’avant. Après une semaine de tortures, elle pouvait enfin se permettre d’espérer vraiment de pouvoir sortir d’ici.

- oooo -

Hotch faisait les cent pas dans son bureau. Ça faisait une semaine qu’Emily avait été enlevée, une semaine que toute l’équipe cherchait des pistes mais ne trouvait rien. Il s’en voulait car il lui avait promit de ne laisser personne lui faire de mal, qu’il serait toujours là pour elle. Mais il n’avait pas été là lorsque Tobias était entré dans la chambre, il n’avait pas été là quand elle avait eut le plus besoin de lui. Il avait faillit à sa parole, il n’avait pas sut la protéger et maintenant elle était Dieu sait où, à souffrir et à attendre qu’il vienne la chercher.

Malgré toutes les compétences de Garcia, elle n’avait rien trouvé qui pourrait les aider et ce n’était pas faute d’avoir essayé. L’informaticienne était restée plus de deux jours sur son ordinateur, cherchant dans toutes les bases de données, fouillant toutes les cameras de surveillance dans l’espoir de trouver une trace d’Emily et de Tobias. Il avait fallut que JJ la force à quitter son bureau, avec l’aide de Rossi, pour qu’elle accepte enfin de prendre une pause. Elle avait fini par s’endormir sur la banquette de la salle de repos, incapable de garder les yeux ouvert plus longtemps.

Personne ne lui en avait voulut, qui le pourrait. Reid avait refusé de rentrer chez lui, tout comme chaque membre de l’équipe. Hotch avait même prit des dispositions pour que Jack reste chez sa tante Jessica. Mais les jours avaient passé et il avait fini par ordonner à son équipe de rentrer se reposer un peu. Ils en avaient vraiment besoin de repos et ce n’était pas en restant au bureau qu’ils y parviendraient. Lui par contre ne voulait pas rentrer. Ces derniers jours, il avait prit l’habitude de dormir chez Emily afin de veiller sur elle. Alors rentrer chez lui serait bien trop difficile.

L’homme s’assit derrière son bureau et ses yeux tombèrent sur une photo. Elle datait de quelques mois plus tôt, lors d’une sortie avec l’équipe, bien avant le premier enlèvement de la jeune femme. Ils étaient seuls sur la photo, souriant de toutes leurs dents, Hotch avait ses bras autour de la taille d’Emily et elle tentait de le faire lâcher prise. Ce jour là, ils étaient venus au parc pour un match de foot amicale contre une autre équipe du bureau et cette photo avait été prise au moment où Emily et lui se chamaillaient pour une bêtises. Ils avaient passé une journée superbe et c’est Garcia qui avait prit cette photo. Elle en avait prit plusieurs de toute l’équipe et avait donné celle-ci à Hotch. Il avait été surprit, mais avait accepté la photo. Emily était magnifique sur cette photo.

Son téléphone sonna, le sortant de ses rêveries. Il était tard et il était seul au bureau. Son équipe était indisponible pour le moment, Strauss ne voulait pas qu’ils soient distrait par une quelconque affaire, elle voulait qu’il se concentre sur l’enlèvement d’Emily. Personne n’avait rien dit, ils voulaient tous retrouver la jeune femme. Qu’importe qui l’appelait, il l’enverrait balader, il ne voulait pas perdre de temps.

-“ Agent Hotchner,” répondit-il.
-“ Bonjour, je suis Matthew Scott de la police de New-York,” se présenta son interlocuteur. “ Je sais où se trouve Emily Prentiss et il faut que vous arriviez rapidement avant qu’il ne soit trop tard.”
-“ Où est-elle?” Demanda-t-il hâtivement, son cœur battant la chamade.
-“ Un trou perdu dans le comté de Suffolk, dans la forêt de Manorville,” lui dit-il. “ Faites vite, elle ne tiendra pas longtemps.”
-“ On arrive au plus vite, veillez sur elle s’il vous plait,” supplia Hotch.
-“ C’est-ce que je fais depuis le début.”
-“ Dites lui que j’arrive.”

Hotch raccrocha et appela rapidement les membres de son équipe. Il ne leur fallut pas longtemps pour arriver et Hotch leur expliqua ce qu’il avait apprit. Ils se mirent donc en route, ils ne savaient pas combien de temps Emily pourrait encore tenir et ils ne savaient pas non plus si Tobias ne la tuerait pas avant qu’ils arrivent.

Tout le long du trajet, Hotch priait pour Emily, il priait pour qu’elle tienne, pour qu’elle ne soit pas morte au moment où ils arriveraient. Il ne supporterait pas de la perdre, il ne supporterait pas de vivre sans elle. Emily travaillait avec lui depuis des années, mais ils se connaissaient depuis bien plus longtemps. Il ne pensait pas qu’un jour il se passerait quelque chose entre eux, mais aujourd’hui il ne pouvait pas s’imaginer les choses autrement. Emily était une femme forte, indépendante, courageuse. Il savait qu’elle se battrait jusqu’à la fin et il comptait sur sa ténacité.

- oooo -

Emily avait du mal à garder les yeux ouvert, la fatigue et la douleur étaient bien trop fortes. Mais elle le devait, Aaron allait arriver, Matthew le lui avait dit et elle avait confiance en lui. Il avait prit soin d’elle depuis le début, comme il le pouvait. Mais il ne pouvait pas toujours empêcher Tobias de lui faire du mal et elle ne lui en voulait pas. Le plus important était qu’il avait tenu parole, qu’il avait prévenu son équipe et que bientôt elle pourrait rentrer chez elle. Dans quel état elle serait? Elle ne le savait pas, tout ce qu’elle savait c’est qu’elle aurait encore plus de cauchemars, qu’elle devrait encore voir un psy, mais elle ferait ce qu’il faut pour s’en sortir. Elle ne voulait plus être une victime, elle voulait juste redevenir Emily Prentiss, la femme forte et courageuse qu’elle avait toujours était.

La porte de la cave s’ouvrit brusquement et le visage de Tobias apparut, suivit d’un homme qui trainait Matthew. Le flic était dans un sale état, il avait été battu et son visage était à peine reconnaissable. Tout ses espoirs s’envolèrent d’un coup, Hotch n’arriverait pas à temps. Elle allait souffrir encore et encore et finirait pas mourir. Tobias ne la laisserait pas s’en sortir cette fois, elle le savait.

-“ Alors Emily, tu pensais que tu pourrais t’en sortir?” Ricana Tobias. “ Tu pensais que ton copain arriverait à temps pour te ramener à la maison et que je ne devinerais rien?”

Il fit un signe à l’un des hommes qui laissa tomber Matthew au sol. Il lui donna un grand coup de pied dans l’estomac et se tourna de nouveau vers Emily.

-“ Tu pensais que ce minable pourrait t’aider à sortir de là, que je ne saurais pas qu’il était flic? Mais je le savais depuis le début. Par chance, il n’a pas eut le temps de prévenir qui que ce soit.”

Emily sourit intérieurement, il avait tort et ne s’en doutait même pas. Elle devait gagner du temps, son équipe allait arriver et Tobias finirait en prison. Il ne le savait pas encore et c’est-ce qui le conduirait à sa perte. Il finirait par payer pour ses crimes, elle s’en assurerait et elle savait que Hotch et le reste de l’équipe aussi. Tobias la sortit de ses pensées en lui frappant le visage et elle retomba sur le matelas.

-“ Je sais que tu te crois plus forte que moi, mais tu n’es rien,” siffla-t-il entre ses dents. “ Tu n’es qu’une fragile petite agent du FBI qui n’est même pas capable de se défendre. Tout ce que tu sais faire c’est pleurer et me laisser faire ce que je veux de toi, et c’est-ce que je vais faire maintenant.”
-“ Laisse la tranquille,” souffla Matthew.
-“ Toi t’as rien à dire, traitre,” s’énerva-t-il ne frappant encore une fois l’homme au sol. “ Je te faisais confiance, tu vas payer pour ça. Mais pour le moment tu vas regarder ce que je vais faire à notre chère Emily.”

Tobias se rapprocha d’elle, l’attrapa par les cheveux, cola ses lèvres avec rudesse contre les siennes avant de la repousser en arrière et il se jeta sur elle. Il déchira son T-shirt et lui caressa le corps. Emily se débattit de son mieux, mais elle ne pouvait pas faire grand-chose.

-“ Pas ça, s’il vous plait pas ça,” supplia-t-elle.
-“ Oh si,” sourit-il d’un air mauvais.
-“ Laisse la partir,” intervint encore une fois Matthew.
-“ Je vais faire ce que j’ai envie de faire, vous deux n’êtes rien et vous allez mourir bientôt, je veux juste profiter un peu avant.” Il laissa ses mains se promener sur le corps de la jeune femme. “ Tous le monde dehors, je veux un peu d’intimité avec elle.”

Tout les hommes sortirent de la cave, laissant Emily avec Tobias. Matthew continuait de hurler, d’insulter Tobias, et la dernière chose qu’il entendit avant que la porte ne se ferme ce fut les pleurs et les hurlements de la jeune femme.

- oooo -

L’équipe arriva devant une maison en bois au beau milieu de la forêt. Il n’y avait rien aux alentours, c’était vraiment un trou perdu. Tous les agents étaient prêts à intervenir, chacun portait un gilet part balle, chacun avait une arme à la main. La police locale avait été appelé en renfort et tout le monde se tenait prêt à intervenir. Hotch fit un signe de tête à ses collègues et tout le monde entra dans la maison. Il faisait sombre, mais leur vu s’adapta rapidement et ils continuèrent. Ils entendirent des cris et Hotch sentit la colère monter en lui lorsqu’il reconnut Emily.

Il fit signe à Morgan qui lui répondit d’un signe de tête et les deux hommes se séparèrent du reste du groupe. Reid et Rossi partirent de l’autre coté, Tobias n’était pas seul ici et les autres ne devaient pas être loin. Hotch suivit le couloir, les cris étant de plus en plus forts. Il arrivèrent près d’une trappe qu’ils ouvrirent.

-“ Ne faites pas ça,” hurla Emily. “ Lâchez-moi.”
-“ Sois gentille et ça ne fera pas mal,” ricana Tobias.

Morgan avança, le dos de Tobias entra dans son champs de vision. L’homme se trouvait sur Emily qui se débattait comme elle pouvait, mais ses mains liées l’empêcher de s’en sortir. L’agent put voir que sa collègue ne portait qu’une culotte et il sentit son sang bouillir dans ses veines. Cet homme allait violer sa meilleure amie, mais il ne le laisserait pas faire. Il tourna les yeux vers Hotch qui serrait les dents et il savait que s’il ne faisait pas assez attention, son patron ferait une bêtise.

Morgan fit signe ap Hotch puis il se lança dans la cave, arme au poing. Tobias ne le vit pas arriver, mais il sentit l’arme contre sa tête.

-“ Tobias, lâche la tout de suite si tu tiens à ta tête,” menaça-t-il.

Tobias lâcha Emily immédiatement, levant les mains de chaque coté de son visage. Morgan l’attrapa par le col et l’éloigna de la jeune femme. Hotch se précipita sur elle, rangea son arme et la prit dans ses bras. Mais Emily se débattit de son mieux, hurlant pour qu’on la laisse, qu’on ne lui fasse pas de mal.

-“ Emily, c’est moi Aaron,” souffla-t-il contre son oreille.
-“ Non, pas ça, me touchez pas,” continua-t-elle de crier.
-“ Je ne te ferais pas de mal, je te ramène à la maison,” la rassura-t-il.

Emily ouvrit enfin les yeux et tomba sur le visage de son collègue et ami. Elle se calma alors et Hotch en profita pour la détacher. Elle leva une main hésitante qu’elle posa sur sa joue et lorsqu’elle sentit sa peau sous ses doigts, elle se jeta à son cou.

-“ Aaron, c’est toi,” murmura-t-elle contre lui. “ Tu es venu, tu es venu.”
-“ Oui Emily, je suis venu et je vais te ramener à la maison.”
-“ Me laisse pas, s’il te plait ne me laisse pas,” supplia-t-elle.
-“ Jamais.”

L’homme attrapa le drap qu’il enveloppa autour de la jeune femme, la prit dans ses bras et la fit sortir de la cave. Le reste de l’équipe les attendaient dehors, tout les membres du groupe de Tobias avaient été arrêté. Une ambulance se trouvait sur place et Hotch y emmena Emily. Les secouristes s’occupèrent d’elle, mais Hotch ne la lâcha pas. Il resta avec elle jusqu’à ce qu’ils partent pour l’hôpital.

TBC…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emy...Riam
Agent Fédéral
avatar

Féminin Nombre de messages : 124
Date de naissance : 15/11/1994
Age : 23
Localisation : Dans mon lit à attendre que Kenya revienne du véto'
Personnage préféré : Emily PRENTISS et Aaron HOTCHNER
Loisirs : Lire vos Magnifiques Fics et Regarder NCIS, Castle CM et plein d'autres...
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: OS- Le chemin de la delivrance   Jeu 10 Jan 2013 - 16:49

coucou1 Heyyyy !! Ca faisait (très siffle ) longtemps que tu nous avais pas mis de suite !! Je l'ai lu hier soir mais j'avais la flemme de poster un message (cerveau en demi-veille ^^) Bon, que dire...
J'ai du relire toute la suite pour me remettre à fond et cela a été avec plaisir que je l'ai fais, ta fic est super, et je trouve que le sort s'est acharné sur notre pitite Prentiss Twisted Evil J'imagine meme pas ce qu'a ressentit Hotch en apprennant que Tobias l'avit enlevé alors qu'elle était dans la chambre d'à coté XD De la culpabilité surement, avec de la rage, 2 FOIS quand meme... T'es allé fort en la re-kidnnapant drunken (pas pour me déplair)...
En faite, c'était juste un chap' comme ça ou tu vas reprendre ta fic ?? Une autre fic sur Prentiss se fesait torturer (et pas abbandonné*) ne peux que me plaire sourit0 Ah oui et en faite, est-ce-qu'on va avoir des prècisions sur son pitit "séjour" avec ses kiddnnapeurs ou pas ?? Bien sùr je comprendrai que tu ne veuille pas entrer dans le détails ...
*: C'est pas un reproche hein !! Just que jme fasse pas trop de faux éspoirs... vole *vole* *oupas*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sweetylove
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 669
Date de naissance : 11/07/1983
Age : 34
Localisation : quelque part dans l'immence univers du web
Personnage préféré : Emilie Prentiss et Aaron Htchner
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: OS- Le chemin de la delivrance   Jeu 10 Jan 2013 - 17:06

je suis contente que tu aimes toujours ma fic et je te rassure, j'ai déjà deux autres chapitres d'écrit
j'avais juste un peu de mal ces derniers temps pour écrire et comme je suis pas mal occupée avec le boulots et des traductions, mes collègues voulaient lire ce que j'écris, mais comme je suis en Irlande, je dois traduire en anglais. Du coup, j'ai un peu mis cette fic de coté
mais je la reprends pour de bon et la semaine prochaine vous aurez un autre chapitre sourit1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emy...Riam
Agent Fédéral
avatar

Féminin Nombre de messages : 124
Date de naissance : 15/11/1994
Age : 23
Localisation : Dans mon lit à attendre que Kenya revienne du véto'
Personnage préféré : Emily PRENTISS et Aaron HOTCHNER
Loisirs : Lire vos Magnifiques Fics et Regarder NCIS, Castle CM et plein d'autres...
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: OS- Le chemin de la delivrance   Jeu 10 Jan 2013 - 17:11

Ouiiiiii !! :youpi:
Tu me rassure là =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lolOw
Schizophrène
avatar

Féminin Nombre de messages : 6388
Date de naissance : 29/05/1992
Age : 25
Localisation : *Perdue dans les méandres de ma conscience philosophique et désespérée*
Personnage préféré : Morgan, JJ, Emily et Garcia
Loisirs : Cette case est désormais trop petite pour tout énoncer x)
Date d'inscription : 12/11/2008

MessageSujet: Re: OS- Le chemin de la delivrance   Jeu 10 Jan 2013 - 17:13

Sweetylove a écrit:
je suis contente que tu aimes toujours ma fic et je te rassure, j'ai déjà deux autres chapitres d'écrit
j'avais juste un peu de mal ces derniers temps pour écrire et comme je suis pas mal occupée avec le boulots et des traductions, mes collègues voulaient lire ce que j'écris, mais comme je suis en Irlande, je dois traduire en anglais. Du coup, j'ai un peu mis cette fic de coté
mais je la reprends pour de bon et la semaine prochaine vous aurez un autre chapitre sourit1
Aaaaaaaaaaaaaaaah, t'es en Irlande, je suis jalouseuuuuuuuuuuh ! C'est bien ?

Bon, comme toi, je regarde plus trop CM en ce moment, donc je suis pas très fic' dessus non plus, mais il faudrait que je me remette à la tienne sourit0 (ça fait juste un an ou plus que j'ai pas lu, j'ai un tas de chapitres en retard, mais je ne m'y remettrai que si tu m'assures que tu finiras. Je hais lire une fanfiction et apprendre au final qu'elle est abandonnée et que je n'aurai jamais la fin. C'est pour ça que je privilégie surtout les déjà terminées ou celles où l'auteur A JURE qu'il finirait.. même si on est à l'abri de rien..)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emy...Riam
Agent Fédéral
avatar

Féminin Nombre de messages : 124
Date de naissance : 15/11/1994
Age : 23
Localisation : Dans mon lit à attendre que Kenya revienne du véto'
Personnage préféré : Emily PRENTISS et Aaron HOTCHNER
Loisirs : Lire vos Magnifiques Fics et Regarder NCIS, Castle CM et plein d'autres...
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: OS- Le chemin de la delivrance   Dim 20 Jan 2013 - 1:38

10 Jooours !! Je te presse pas mais... Je vais muuurir si ça continue !! *deviensJaune* Naaaaaaaaaaaan !!!!!!!!
Bref, à quand la suite :booof:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sweetylove
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 669
Date de naissance : 11/07/1983
Age : 34
Localisation : quelque part dans l'immence univers du web
Personnage préféré : Emilie Prentiss et Aaron Htchner
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: OS- Le chemin de la delivrance   Mar 29 Jan 2013 - 12:05

Salut à tous coucou1
Je sais je devais poster plus tôt, mais j'ai travaillé tout les jours depuis mon dernier poste, ensuite je suis tombée malade, je le suis encore.
Je vous JURE que je n'abandonne pas cette fic, je vais la finir, je n'aime pas non plus les fics pas finie.
Voici donc la suite en espérant que vous me pardonnerez mon retard :prie:
Bonne lecture study study study


¤¤¤¤¤¤

Tout recommencer


L’homme attrapa le drap qu’il enveloppa autour de la jeune femme, la prit dans ses bras et la fit sortir de la cave. Le reste de l’équipe les attendaient dehors, tous les membres du groupe de Tobias avaient été arrêtés. Une ambulance se trouvait sur place et Hotch y emmena Emily. Les secouristes s’occupèrent d’elle, mais Hotch ne la lâcha pas. Il resta avec elle jusqu’à ce qu’ils partent pour l’hôpital.

Ils arrivèrent rapidement à l’hôpital et Hotch fut obligé de lâcher la main d’Emily pour que les médecins puissent s’occuper d’elle. Il alla s’installer dans la salle d’attente, impatient d’avoir des nouvelles. Il avait bien cru qu’ils arriveraient trop tard pour la sauver cette fois, il avait eut la peur de sa vie. Une semaine sans savoir ce qui lui arrivait, sans savoir si elle était encore en vie. Lorsqu’il avait reçu cet appel, il avait cru à un canular, mais après avoir fait des recherches sur l’homme, il avait fini par le croire. Et maintenant il était là, attendant désespérément des nouvelles de la jeune femme.

Le reste de l’équipe arriva rapidement et Rossi vint le voir immédiatement. Il ne dit pas un mot, il se contenta de prendre place à coté de lui. Les autres en firent autant et tous attendirent. Cela leur rappela étrangement une autre situation des mois plus tôt, cette même fois où Emily avait été déclaré morte. Et chaque membre espérait profondément que ce ne serait pas le cas cette fois.

Un médecin arriva presque deux heures plus tard et tous le monde se leva d’un même mouvement. Hotch s’approcha du médecin, inquiet. Les autres restèrent en retrait, préférant laisser leur patron discuter seul.

-“ Votre amie est très déshydratée, elle a reçu des coups, un grand nombre de coups,” expliqua-t-il. “ Ses bras montrent des signes d’étirements, comme si elle avait été suspendue par les bras. Elle montre également des signes de violences sexuelles.”
-“ C’est pas vrai,” souffla Hotch.
-“ D’après son dossier, elle a déjà été hospitalisé il y a peu,” reprit le médecin.
-“ Elle a été enlevée il y a quelques semaines et se remettait à peine,” lui répondit-il. “ Quand pourra-t-elle sortir?”
-“ Je compte la garder ici quelques jours, le temps pour elle de se remettre, mais elle va avoir besoin de voir quelqu’un pour parler.”
-“ Elle voit déjà quelqu’un.”
-“ Bien. Bon je vais aller la voir et je reviendrais vous chercher.”
-“ Merci docteur.”

Le médecin s’éloigna dans le couloir et Hotch retourna auprès de ses collègues pour leur faire un compte rendu. Tous furent accablés d’apprendre les nouvelles, mais ils étaient heureux de savoir qu’elle allait se remettre. Il ne restait plus qu’a attendre de pouvoir aller la voir et ils étaient tous plus qu’impatient.

- oooo -

Emily ouvrit doucement les yeux pour les refermer immédiatement. La pièce était trop éblouissante. Elle les rouvrit doucement, observant les alentours et souffla de soulagement lorsqu’elle reconnut une chambre d’hôpital. La porte s’ouvrit pour laisser apparaitre un médecin qui lui sourit. Il s’approcha doucement d’elle, sachant parfaitement qu’elle serait mal à l’aise s’il venait trop près. Elle lui sourit de reconnaissance.

-“ Bonjour Mlle Prentiss,” la salua-t-il.
-“ Bonjour docteur,” répondit-elle doucement.
-“ J’ai ici votre dossier, vous avez pris des coups divers, vous êtes déshydratée mais vous allez vous en remettre.”
-“ Quand pourrais-je sortir d’ici?”
-“ Pas avant quelques jours, mais ne vous en faite pas, je pense que dans trois jours vous pourrez rentrer chez vous.”
-“ Est-ce que… mes amis sont là?” Elle voulait juste voir Aaron.
-“ Si vous voulez parler de l’agent Hotchner, alors oui il est là, ainsi que le reste de votre équipe. Je vais aller les chercher.”
-“ Attendez, pouvez-vous demander à l’agent Hotchner de venir.”

Le médecin sourit, hocha la tête et sortit de la chambre. Quelques minutes plus tard, la porte s’ouvrit de nouveau et Hotch apparut. Le visage d’Emily s’illumina soudain et elle tendit la main vers lui. Il vint vers elle, lui prit la main et la serra fort. Et là, elle fondit en larme. Il la prit dans ses bras, la serrant contre lui, passant une main dans son dos pour la calmer. Il retenait ses propres larmes, ne sachant pas s’il pourrait tenir bien longtemps.

Quelques temps plus tôt, il pensait être parvenu à la calmer, à faire en sorte que toutes ses peurs, toutes ses craintes disparaissent. Ils avaient travaillé dur ensemble pour s’en sortir, mais maintenant, ils allaient devoir recommencer. Il savait que ce ne serait pas facile, mais il ferait tout pour qu’elle se sente de nouveau en confiance. Il l’aimait trop pour la laisser sombrer de nouveau, pour la voir se renfermer et redevenir l’ombre d’elle-même.

Au bout d’un moment, Emily se calma et releva les yeux vers lui. Elle avait encore des larmes sur les joues, les yeux gonflés, le visage rouge. Elle baissa ensuite les yeux, honteuse mais Hotch la força à relever le visage vers lui. Contrairement à ce qu’il pensait, elle ne se dégagea pas de ses mains mais se rapprocha. Il y avait au moins une chose qu’elle n’avait pas perdue, c’était sa confiance en lui.

-“ Je ne te dirais pas que tout ira bien Emily,” commença Hotch. “ Mais je peux t’assurer que je serais là pour toi.”
-“ Je sais,” souffla-t-elle. “ Mais je m’en veux tellement de ne pas avoir été capable de me défendre.”
-“ Tu n’y es pour rien et même si tu refuse de l’entendre, mais tu es une victime Emily. Tu vas avoir besoin d’aide et je ne suffirait pas.”
-“ Je ne veux pas en parler aux autres,” se buta-t-elle.
-“ Ils le sauront, même si je ne dirais rien. Ce sera dans le dossier.”
-“ Je sais.”

Le silence se fit durant un instant.

-“ Ils ne te jugeront pas Emily, ils tiennent trop à toi.”

Emily savait que personne ne la jugerait pour ce qui lui était arrivé, qu’au contraire ils chercheraient à l’aider. Mais ça ne voulait pas dire qu’elle se sentait de leur parler. Il lui faudrait du temps avant qu’elle se remette complètement cette fois, mais elle savait qu’elle y arriverait. Le fait que Tobias ne soit plus une menace était un plus, elle n’avait plus rien à craindre de lui. Tous ses complices avaient été appréhendés, même s’il restait encore certaines personnes à trouver. Mais une chose était certaine, plus aucunes femmes ne subiraient ce qu’elle avait subit.

La jeune femme leva les yeux vers Hotch, sourit et posa une main sur sa joue. Elle lui sourit, heureuse qu’il soit là pour elle, qu’il ne la repousse pas pour ce qui lui était arrivé. N’importe quel homme en aurait fait autrement, enfin peut-être pas tous, mais une grande partie. Elle avait la chance d’avoir cet homme dans sa vie, celui pour qui son cœur battait depuis bien plus longtemps qu’elle ne l’imaginait. Hotch avait toujours été là pour elle et le serait toujours, elle n’en doutait pas.

Elle se laissa retomber sur l’oreiller et ferma les yeux. Elle avait encore besoin de repos. Hotch décida de rester avec elle, au cas où elle ferait un cauchemar, il savait qu’elle en ferait certainement. Depuis son premier enlèvement elle faisait des cauchemars toutes les nuits, alors maintenant, elle en ferait des bien pire, il n’en doutait pas. Il voulait juste être présent pour la rassurer, la consoler. Elle avait eut tant de mal à remonter la pente, et maintenant elle devait recommencer. Il s’en voulait d’autant plus qu’il se trouvait dans la même maison qu’elle lorsque Tobias était arrivé et l’avait emmené.

Il ne pourrait jamais se le pardonner et il n’en voudrait pas à la jeune femme si elle ne lui pardonnait pas non plus. Elle devait lui en vouloir d’avoir laissé une chose pareille lui arriver, elle devait aussi lui en vouloir d’avoir mit aussi longtemps à venir. Si seulement il avait été avec elle à ce moment la, si seulement il était resté dans la chambre avec lui lorsqu’elle le lui avait demandé. Il ne pouvait pas changer le passé, mais il pouvait faire en sorte que l’avenir soit meilleur pour eux.

- oooo -

Depuis une semaine qu’Emily se trouvait à l’hôpital, Hotch était venu la voir tous les jours. Elle allait mieux de jours en jours, physiquement du moins. Psychologiquement c’était une autre histoire. Il ne lui avait pas encore parlé, mais il prévoyait de l’emmener voir la même personne qu’avant son enlèvement. Le Dr Marty avait été triste d’apprendre sa disparition et très enthousiaste à l’idée de lui venir en aide. Les deux femmes s’étaient entendues très vite, ce qui avait facilité leurs échanges. L’homme espérait juste qu’Emily accepte de parler, qu’elle accepte l’aide qu’il voulait lui apporter.

Il se trouvait encore dans le couloir, le médecin se trouvait avec Emily en ce moment. Il ne savait pas s’il devait s’en inquiéter ou pas, mais qu’importe, il s’inquiétait tout de même. Dès qu’il était question de la jeune femme, il sentait une sourde angoisse monter en lui. C’était ainsi depuis qu’elle était dans son équipe, il avait toujours peur pour elle. Lorsqu’elle partait sur le terrain, lorsqu’elle se trouvait dans une salle d’interrogatoire avec un dangereux tueur. Il savait qu’elle était forte et courageuse, qu’elle savait se défendre, mais c’était ainsi.

La porte de la chambre s’ouvrit et le médecin sortit. Il se rassura lorsqu’il vit l’homme lui sourire puis lui faire signe d’entrer dans la chambre, ce qu’il fit immédiatement. Lorsqu’il passa la porte, ce fut pour voir Emily debout au pied de son lit. Il s’approcha d’elle doucement, posa une main sur son épaule et la réceptionna lorsqu’elle se retourna pour se jeter dans ses bras. Elle était secouée de sanglots, ce qui inquiéta d’autant plus Hotch. Avait-elle apprit une mauvaise nouvelle? Était-elle malade? Dans ce cas, pourquoi ne lui avoir rien dit plus tôt, pourquoi garder le secret?

Lorsqu’il sentit la jeune femme s’éloigner de lui, il tenta de la retenir. Mais elle le repoussa, s’entoura le corps de ses bras et baissa la tête. Là son inquiétude était à un tel niveau qu’il sentait son cœur battre à une vitesse folle dans sa poitrine. Il tenta de capter son regard, mais rien à faire, elle ne voulait pas lever les siens. Il s’approcha tout de même, lui souleva le visage avec le pouce et l’index, mais es yeux ne se levaient toujours pas.

-“ Emily, dis-moi ce qui ne va pas,” supplia-t-il.
-“ Je…” tenta-t-elle, mais les mots refusèrent de sortir.
-“ Tu peux tout me dire,” lui assura-t-il.

Emily leva enfin des yeux brillants de larmes vers lui.

-“ Le médecin m’a annoncé une nouvelle,” commença-t-elle, et il sentit que la nouvelle n’était pas bonne. “ Il m’a dit que… à cause des tortures,” il se tendit, “ je ne pourrais jamais…”
-“ Tu ne pourras jamais quoi?” Insista-t-il.
-“ Je ne pourrais jamais avoir d’enfants,” s’effondra-t-elle dans ses bras.

Hotch la serra contre lui, retenant ses propres larmes. Il savait à quel point Emily voulait avoir des enfants et il pouvait comprendre sa peine. On lui retirait le droit à la maternité, son vœu le plus cher. Il sentit une nouvelle culpabilité naitre en lui. Tout ceci était de sa faute, s’il l’avait protégé comme il le lui avait promit, elle ne serait pas dans cette état. Il enfouit son visage dans la chevelure de la jeune femme et laissa les larmes couler. Il ne pouvait plus les retenir et Emily s’écarta avant de poser une main sur sa joue.

-“ Ce n’est pas de ta faute,” lui assura-t-elle. “ Et je comprendrais si tu ne voulais plus de moi dans ta vie.”
-“ Quoi?” S’affola-t-il. “ Pourquoi ne voudrais-je plus de toi?”
-“ Je suis souillée Aaron, aucun homme ne voudrait de moi.”
-“ Mais je veux de toi, crois-moi. Tu es la seule femme que je veux dans ma vie.”
-“ Mais je n’aurais jamais d’enfants.”
-“ Et alors? Ça m’est égal, je t’aime comme tu es.”

Emily le regarda, de nouvelles larmes sur les joues. Mais cette fois c’était des larmes de joie. Elle était heureuse, dans son malheur elle avait trouvé le bonheur. Hotch était vraiment un homme à part. Elle avait de la chance de l’avoir et elle ne remercierait jamais assez le ciel pour ça.

-“ Maintenant, dis-moi pourquoi tu n’es pas au lit?” Demanda-t-il.
-“ J’ai l’autorisation de sortir et de rentrer,” répondit-elle avec un petit sourire.
-“ Voudrais-tu que je vienne avec toi, ou préfère-tu rentrer seule?”
-“ Je voudrais que tu vienne avec moi prendre mes affaires, si ça ne te dérange pas. Je voudrais m’installer quelques temps avec toi, chez toi.”
-“ Tu ne peux pas savoir à quel point ça me fait plaisir d’entendre ça.”

Il hésita un moment, il voulait l’embrasser mais il n’osait pas le faire. Emily sentit son hésitation et fit le pas en premier. Elle se rapprocha de lui et déposa un tendre baiser sur ses lèvres. Elle ne s’attarda pas, elle n’était pas encore prête, mais c’était un début. Hotch aussi savait qu’il lui faudrait du temps, bien plus que la première fois, et il serait là. Il ne la quitterait plus, et s’il elle acceptait, alors elle vivrait avec lui, et Jack. Même si elle ne pouvait pas avoir d’enfant, elle pourrait être une mère pour son fils. Il savait que le petit garçon lui était très attaché et qu’elle aussi l’aimait. Il lui parlerait de tout ça plus tard.

Ils s’écartèrent et Hotch alla ramasser le sac de la jeune femme. Il lui prit ensuite la main et ils sortirent ensemble de la chambre. Il n’avait pas prévu qu’elle sortirait aujourd’hui, mais il allait s’adapter. L’équipe était déjà rentré, ordres de Strauss, mais lui avait eut la permission de rester avec elle. Sa chef avait eut du cœur. Ils seraient tous ravie d’apprendre le retour de la jeune femme, même si elle ne reprendrait pas le travail avant longtemps.

Ils descendirent au parking et Hotch aida Emily à monter en voiture. Elle le remercia d’un sourire puis il prit place à son tour. Il lui serra la main une fois avant de démarrer. Ils passeraient par l’hôtel pour qu’il puisse prendre ses affaires et ensuite ils rentreraient.

- oooo -

Emily était couchée dans le lit de Hotch depuis plusieurs minutes déjà, mais elle ne parvenait pas à s’endormir. Aaron était en bas au téléphone avec Jack. Le petit garçon devait partir passer quelques jours chez ses grands-parents mais il voulait parler avec son père avant. Cela faisait longtemps qu’ils ne s’étaient pas vus, Emily s’en sentait responsable. Mais Hotch lui avait fait comprendre qu’elle n’y était pour rien. Jack non plus ne lui en voulait pas, il était surtout contente qu’elle aille bien et qu’elle soit de retour.

Elle ferma les yeux et enfouit son visage dans l’oreiller portant l’odeur d’Aaron. Elle avait l’impression d’être moins seule ainsi. Mais au bout de quelques minutes, elle se leva, ne supportant plus d’être seule dans la chambre. Elle descendit l’escalier doucement, elle se sentait fatiguée, même si elle ne pouvait pas dormir. Elle trouva Aaron dans le salon, assit sur le canapé. Il n’avait plus de téléphone en main et elle se demanda depuis combien de temps il attendait là.

Elle fit un pas dans la pièce et posa une main sur son épaule. Il tourna la tête vers lui et lui sourit. Il tendit une main qu’elle prit puis elle s’installa sur le canapé avec lui. Encore une fois, elle pouvait sentir l’hésitation dans ses gestes, alors elle prit les devants, une fois de plus. Elle vint poser sa tête sur son épaule et prit la main de Hotch qu’elle passa autour de ses épaules. Il la regarda un moment et sourit, la serrant un peu plus contre lui.

-“ Jack va bien” Demanda Emily.
-“ Oui et il m’a dit de te dire que tu lui manque,” répondit Hotch avec un petit sourire. “ Il t’aime beaucoup.”
-“ Moi aussi je l’aime beaucoup,” murmura la jeune femme. “ Je suis désolée de t’éloigner de ton fils ainsi.”
-“ Tu ne m’éloigne pas de lui,” la rassura-t-il. “ Il doit aller chez ses grands-parents de toute façon. Il voulait être certain que tu te repose bien, que tu te remette vite car il a des projets pour vous deux à son retour.”
-“ Des projets?” S’étonna-t-elle en levant les yeux vers lui.
-“ Il ne m’en a pas dit plus. C’est une surprise.”

Elle lui sourit, heureuse et rassurée qu’il ne lui en veuille pas. Elle reposa sa tête sur son épaule, ferma les yeux et se laissa bercer par sa respiration. Elle se sentit peu à peu s’endormir, mais elle lutta. Elle ne voulait pas dormir, pas maintenant. Elle voulait profiter d’Aaron, elle voulait le sentir lui caresser le dos avec amour. Elle aimait ça, même si au début elle s’était tendue, avait eut des images de ces tortures. Mais peu à peu, les images horribles avaient laissé place à d’autres, plus joyeuses. Elle se revoyait dans les bras d’Aaron, dans son lit, la tête sur son torse. Elle voulait pouvoir revivre des moments pareils avec lui, le plus tôt possible. Elle ne supporterait pas de vivre ainsi trop longtemps.

Malgré sa résistance, elle fini par s’endormir. Mais juste avant, elle sentit les lèvres de Hotch sur sa tempe. Elle sourit et se laissa complètement aller cette fois. La fatigue était trop grande, elle ne tenait plus. Mais elle se savait en sécurité, elle savait qu’Aaron ne la quitterait pas, qu’il ne laisserait rien lui arriver. Elle avait confiance en lui, plus qu’en n’importe qui d’autre. Il avait toujours veillé sur elle, aussi loin qu’elle se rappelle, même lorsqu’il travaillait pour sa mère. C’est pourquoi elle se permit de dormir.

Hotch observa la jeune femme dans ses bras. Elle était si belle, malgré les quelques marques qu’elle avait encore sur le visage et les bras. Elle avait vécu l’enfer, et pourtant, elle s’inquiétait plus pour les autres que pour elle. Cette femme était merveilleuse. Il savait qu’il s’en voudrait encore longtemps, mais avec son aide, il finirait par se pardonner. Il semblerait qu’elle ne lui ait jamais rien reproché, alors pourquoi le ferait-il? L’essentiel était qu’elle se trouvait là, dans ses bras, en sécurité.

Il fini lui aussi par s’endormir, éreinté. Mais ce ne fut que de courte durée car Emily se mit à bouger dans son sommeil, à pleurer, à gémir. Il ouvrit les yeux pour voir des larmes sur les joues de la jeune femme. Encore un cauchemar. Il se redressa sur le canapé et caressa sa joue en lui murmurant des mots de réconfort. Peu à peu, elle fini par se calmer et retrouva un sommeil plus tranquille.

Il était étonné qu’elle se soit calmée si facilement, mais il était soulagé. Ça ne serait pas toujours comme ça, le chemin serait long, mais s’ils restaient ensemble, alors ils y arriveraient. Lorsqu’il posa ses yeux sur elle, il vit qu’elle ne devait pas être très à l’aise de dormir comme ça. Il se leva, la prit dans ses bras et la porta jusqu’à la chambre. Il l’installa dans le lit, remonta la couverture sur elle puis s’éloigna. Il retira ses chaussures, ses chaussettes ainsi que le reste de ses vêtements. Il garda néanmoins un T-shirt et il enfila un pantalon de sport. Il ne voulait pas mettre Emily mal à l’aise. Il alla ensuite se coucher près d’elle et elle roula pour se retrouver contre lui. Il l’entoura de son bras, l’embrassa sur le front et s’endormit pour de bon.

TBC…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emy...Riam
Agent Fédéral
avatar

Féminin Nombre de messages : 124
Date de naissance : 15/11/1994
Age : 23
Localisation : Dans mon lit à attendre que Kenya revienne du véto'
Personnage préféré : Emily PRENTISS et Aaron HOTCHNER
Loisirs : Lire vos Magnifiques Fics et Regarder NCIS, Castle CM et plein d'autres...
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: OS- Le chemin de la delivrance   Mar 29 Jan 2013 - 22:43

Enfin une suite !! applaud J'ai beaucoup aimé drunken drunken Et excuses accéptées (comment ne pas pouvoir ??)
Bon, ça fait plaisir que ce soit la fin du tunnel, mais je suis aussi un peu triste, plus de Prentiss torturée triste6
Nan serieux je suis triste car dans une histoire y'a toujours une fin (à part l'histoire sans fin, dailleur j'ai jamais compris ce film puisque y'a une fin, comme dans tous les films, mais j'ai pas regarder ce film alors... Mouais, bref) et que je sens que la tienne s'approche de la fin. mouais1
Maintenat, mon appetit est repus, mais pour combien de temps ??
Oh et j'avais une petite question...

Comment on peut avoir son pseudo de couleur ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sweetylove
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 669
Date de naissance : 11/07/1983
Age : 34
Localisation : quelque part dans l'immence univers du web
Personnage préféré : Emilie Prentiss et Aaron Htchner
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: OS- Le chemin de la delivrance   Mar 29 Jan 2013 - 22:50

contente que cette suite te plaise et vraiment désolée de la si longue attente.
Et oui, cette fic s'approche de la fin, mais les tortures de Prentiss ne sont pas finit, il va encore y en avoir dans le prochain chapitre, quoi que pas le même genre de tortures Twisted Evil
Pour ce qui est de la couleur, je crois qu'il faut allé voir dans GROUPE, en haut de la page, mais je ne me rappelle plus vraiment
Voilà, comme je suis malade, je n'aurais peut-être pas le temps de finir le prochain chapitre pour la semaine prochaine, de plus je passe la journée de demain à l'hôpital et je ne sais pas trop ce que ça va donner, mais je fais au plus vite.
Et pas d'inquiétudes, après cette fic, je prévois d'en écrire une autre Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emy...Riam
Agent Fédéral
avatar

Féminin Nombre de messages : 124
Date de naissance : 15/11/1994
Age : 23
Localisation : Dans mon lit à attendre que Kenya revienne du véto'
Personnage préféré : Emily PRENTISS et Aaron HOTCHNER
Loisirs : Lire vos Magnifiques Fics et Regarder NCIS, Castle CM et plein d'autres...
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: OS- Le chemin de la delivrance   Mar 29 Jan 2013 - 23:12

Une autre ?? GENIAL !! youpi_stars
Tu est malade ?? triste5 J'espère que tu te rétablira vite et que cela ne va rien donner de mauvais...
Et merci pour la réponse, je verrai.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Prentimily
Directeur du BAU
avatar

Féminin Nombre de messages : 3020
Date de naissance : 12/06/1989
Age : 28
Localisation : A la BAU !
Personnage préféré : Emily Prentiss - je suis sa fille cachée
Loisirs : Dessin, peinture, écriture et beaucoup d'autre choses !
Date d'inscription : 18/01/2012

MessageSujet: Re: OS- Le chemin de la delivrance   Mar 29 Jan 2013 - 23:18

J'adore toujours applaud applaud applaud quoi que je trouve qu'Emily se remet un peu vite sur pied émotionnellement.

Elle a revécu l'enfer et elle apprend qu'elle ne pourra jamais avoir d'enfant quand même je pense qu'elle devrait être effondré ^^

J'adore j'adore toujours autant, bravo pour cette suite ! Très bien écrite et qui donne envie de connaitre la suite !

Je te souhaite un bon rétablissement autrement ! bisous flower :calin: :calin:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://paris.forumdefan.com
Emy...Riam
Agent Fédéral
avatar

Féminin Nombre de messages : 124
Date de naissance : 15/11/1994
Age : 23
Localisation : Dans mon lit à attendre que Kenya revienne du véto'
Personnage préféré : Emily PRENTISS et Aaron HOTCHNER
Loisirs : Lire vos Magnifiques Fics et Regarder NCIS, Castle CM et plein d'autres...
Date d'inscription : 12/05/2012

MessageSujet: Re: OS- Le chemin de la delivrance   Mer 30 Jan 2013 - 3:05

Je suis aussi daccord sur le fait que ça y va un peu vite niveau émotionnel, elle a vécu plusieurs viols et embrasse (meme si elle ne l'embrasse pas vraiment) à peine quelques jours après... Humm, j'ai l'impression de passer pour une fille sans personnalité là...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sweetylove
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 669
Date de naissance : 11/07/1983
Age : 34
Localisation : quelque part dans l'immence univers du web
Personnage préféré : Emilie Prentiss et Aaron Htchner
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: OS- Le chemin de la delivrance   Jeu 21 Fév 2013 - 1:52

Salut à tous coucou1
Je sais que j'avais dis que je posterais plus souvent, mais j'ai beaucoup travaillé ces derniers temps et j'ai eu un problème avec mon ordinateur qui m'a obligé à réécrire mon chapitre.
Le voici donc, avec l'espoir que j'aurais encore des lecteurs
Bonne lecture study study study


¤¤¤¤¤¤

Un mois plus tard


Hotch se trouvait dans son bureau à finir de remplir un rapport. Cela faisait deux semaines qu’il avait reprit le travail, deux semaines qu’il faisait de son mieux pour finir à l’heure et rentrer à la maison rejoindre Jack. Son petit garçon était heureux des changements qui s’étaient opérés ces deux dernières semaines. Lui aussi, mais il lui manquait quelque chose et il ne pourrait rien y faire.

Depuis une semaine, Emily avait quitté son appartement et était rentrée chez elle. Il aurait voulut qu’elle reste plus longtemps, mais elle avait décidé qu’elle ne pouvait pas. Leur cohabitation n’avait pas été facile, elle était encore très perturbée par son enlèvement et ne parvenait pas à se remettre. Il avait fait de son mieux pour l’aider, mais il n’avait pas trouvé les bons mots.

Emily, malgré l’amour qu’elle lui portait, ne supportait plus de vivre avec lui. Elle ne supportait plus qu’il la touche, même qu’il lui prenne la main. Elle avait tenté de changer, elle avait reprit ses séances chez le psy, mais rien n’y faisait. Elle se sentait plus un poids qu’autre chose et elle avait fait ses valises. Hotch avait tenté de la faire changer d’avis, de lui faire comprendre qu’elle avait besoin de temps, mais rien à faire.

Maintenant, il se retrouver de nouveau seul avec son fils, comme avant. Elle lui manquait, terriblement. Il avait peur qu’elle se renferme trop, qu’elle plonge dans un état de dépression. Elle en avait tous les signes, elle refusait de lui parler, elle s’enfermait pendant des heures dans la salle de bain à prendre douche sur douche. Il ne savait pas comment lui venir en aide, comment lui faire comprendre qu’il était là pour elle. Mais il n’avait pas été capable de dire quoi que ce soit lorsqu’elle était partit et il n’y arrivait toujours pas.

Son téléphone sonna et Hotch posa son stylo pour l’attraper. Le nom de Jessica apparut et aussitôt, son cœur s’accéléra. Il pria pour qu’il ne soit arrivé de grave à son fils, il ne supporterait pas s’il le perdait aussi.

-“ Jessica, un problème avec Jack?” S’enquit-il aussitôt.
-“ Non Aaron, Jack va bien,” le rassura-t-elle. “ Ce n’est pas pour lui que j’appel, enfin pas seulement.”
-“ Explique-toi.”
-“ Il ne cesse de me demander quand Emily va revenir,” expliqua-t-elle. “ Il dit que tu es triste et ça le rend triste. Il croit avoir fait quelque chose de mal.”
-“ Pourquoi croit-il ça?”
-“ Parce qu’a chaque fois qu’elle le voyait, elle changeait de pièce, ou s’éloignait en pleurant. Aaron, qu’est-ce qui ne va pas avec Emily?”

Hotch se passa une main sur le visage, ne sachant pas quoi répondre. Bien sûr Jack n’y était pour rien, mais comment faire comprendre à son petit garçon de huit ans qu’Emily était triste en le voyant parce qu’elle ne pourrait jamais avoir d’enfant à elle. Comment lui faire comprendre que des hommes lui avaient fait tant de mal qu’elle ne serait peut-être plus jamais elle-même.

-“ Aaron, tu es toujours là?” L’appela Jessica.
-“ Oui, je suis là.”
-“ Alors, qu’est-ce qui se passe avec Emily?”
-“ Elle… elle est encore perturbée parce qu’elle a vécu,” tenta-t-il vaguement.
-“ Mais pourquoi agir comme ça envers Jack?”
-“ Et bien, je ne sais pas si je peux en parler. Ce n’est pas à moi de le dire.”
-“ Qui le fera si ce n’est pas toi?”

Elle avait raison, personne d’autre ne lui dirait, et certainement pas Emily. Il ne se sentait pas de trahir son secret, mais cela perturbait Jack. Il devait faire quelque chose pour aider son fils, il ne pouvait pas le laisser croire qu’il était responsable du dépars de la jeune femme. Alors il prit sa décision.

-“ Pendant son enlèvement, elle a vécu des choses difficiles,” commença-t-il. “ Ces hommes ont été brutaux avec elle.”
-“ Est-ce qu’ils l’ont…”
-“ Oui.”
-“ La pauvre,” murmura Jessica. “ Mais qu’est-ce que ça à voir avec Jack?”
-“ Et bien, les médecins lui ont dit qu’elle ne pourrait jamais avoir d’enfants.”
-“ Oh, je comprends.”
-“ Ecoute, je finis ces quelques rapports et je passe prendre Jack.”
-“ Okay, à plus tard.”

Puis, il raccrocha. Hotch s’en voulait d’avoir parlé d’Emily comme ça sans lui avoir demandé avant. Mais il s’agissait de son fils, il ne pouvait pas le laisser croire qu’il avait fait quelque chose de mal alors qu’il n’y était pour rien. Emily aimait Jack et c’est justement ça qui la rendait si triste. Elle savait qu’elle ne pourrait jamais avoir son propre enfant, qu’elle pourrait aimer de tout son cœur, qu’elle pourrait voir grandir. Elle aimait tellement Jack qu’elle avait préféré partir pour ne pas souffrir un peu plus en le voyant chaque jour.

Hotch savait qu’elle regrettait d’être partit, qu’elle voulait revenir. Il le savait par JJ qui continuait de la voir. Emily refusait de parler à qui que ce soit, sauf à JJ. La jeune femme était venue le voir pour lui dire qu’elle n’allait pas bien, qu’elle se renfermait de plus en plus et qu’elle ne savait plus quoi faire pour l’aider. JJ et Emily étaient amies depuis l’arrivée de la brunette au bureau, elles avaient toujours été proches et si JJ disait ne pas pouvoir l’aider, alors personne ne le pourrait.

Il rangea rapidement ses affaires, les rapports attendraient bien le lendemain. Il envoya un message à Jessica pour l’informer qu’il aurait du retard, qu’il avait quelque chose d’important à faire. Il croisa Rossi dans le couloir qui l’appela, mais il l’ignora. L’homme ne s’en formalisa pas, il comprit sans un mot. Hotch descendit rapidement au garage, monta dans sa voiture et roula jusqu’à l’appartement d’Emily.

Il savait qu’elle ne voudrait pas lui parler, que ce ne serait pas facile pour qu’elle accepte même qu’il entre chez elle. Mais il ferait tout pour qu’elle l’écoute. Il se gara dans la rue et entra dans le bâtiment. Les lumières de son appartement étaient allumés, ce qui le rassurait un peu. Depuis qu’elle s’était installée chez lui, elle avait passé des heures à dormir ou à se laver. Le fait qu’elle soit encore debout à cette heure était une bonne chose. Il monta donc et hésita lorsqu’il arriva devant sa porte. Comment prendrait-elle sa venue? Accepterait-elle de lui ouvrir la porte? Il n’avait qu’un seul moyen de le savoir. Il frappa et attendit qu’elle réponde

Il entendit du bruit de l’autre coté de la porte, mais elle ne s’ouvrit pas. Il insista, tapa encore et encore, mais elle ne vint toujours pas lui ouvrir. Il savait que ça ne servait à rien d’insister, qu’elle ne le laisserait pas entrer, mais il avait besoin de la voir, besoin de s’assurer qu’elle aille bien. Il tapa donc une fois de plus, priant pour qu’elle accepte enfin de lui ouvrir, ou ne serait-ce que de l’écouter, même à travers la porte.

-“ S’il te plait Emily, ouvre-moi,” supplia-t-il. “ Juste une minute et je repars.”

Il entendit qu’elle se rapprochait de la porte, mais elle n’ouvrit pas.

-“ Emily, je sais que tu ne veux pas me voir, mais je veux juste être certain que tu vas bien,” dit-il à travers la porte. “ Tu sais que si jamais tu veux parler à quelqu’un, je suis là. A n’importe quelle heure, du jour ou de la nuit.”

Il laissa sa tête tomber contre la porte, souffla de désespoir face au silence de la jeune femme. Il ferma les yeux, puis se redressa.

-“ Bon, je te laisse maintenant, Jack m’attend. Tu lui manque beaucoup.”

Puis il s’éloigna dans le couloir, laissant Emily seule dans son appartement.

- oooo -

Emily se laissa glisser le long de la porte, les larmes coulant sur ses joues. Pourquoi n’avait-elle pas ouvert la porte, pourquoi elle ne lui avait pas laissé la chance de la voir comme il le voulait. Elle mourrait d’envie de le voir, depuis le jour où elle était partit. Elle n’avait jamais voulut lui faire d mal, ni à Jack. Le petit garçon avait toujours été un amour avec elle, prenant garde de ne pas l’approcher trop vite pour ne pas lui faire peur. Il était si prévenant pour un enfant de cet âge et elle n’avait rien fait pour lui montrer qu’elle lui en était reconnaissante.

Et Aaron. Elle aimait Aaron, de tout son cœur et de partir avait été difficile pour elle. Mais elle ne pouvait pas rester, elle ne pouvait pas continuer de lui imposer cette vie. Il avait toujours été patient avec elle, allant à son rythme, ne cherchant pas à la pousser trop vite. Qu’avait-elle fait pour avoir un homme aussi bon dans sa vie? Elle se le demandait bien souvent. Après son premier enlèvement, il avait été là pour elle, il avait fait en sorte qu’elle se sente en confiance.

Mais après son second enlèvement, malgré tout ce qu’il avait put faire pour la mettre à l’aise, elle n’avait put continuer. Elle voyait bien qu’il n’était pas heureux, que de la voir dans cet état le faisait se rendre coupable. Elle ne lui en voulait pas, mais elle ne pouvait pas le regarder se détruire à cause de ce qui lui était arrivé. Alors elle avait fait la seule chose qu’elle pensait elle la meilleure. Et aujourd’hui, elle ne savait plus si elle avait fait le bon choix.

Pourrait-elle refaire sa vie sans lui? Pourrait-elle se retrouver, la femme qu’elle était avant, sans lui? Il était tout ce qu’elle avait toujours souhaité, l’homme qu’elle aimait depuis si longtemps qu’elle n’avait pas réussit à avoir la moindre relation sérieuse tout au long de sa vie. Aaron Hotchner était l’homme pour elle et sans lui, elle n’était rien.

De nouvelles larmes coulèrent sur ses joues qu’elle chassa de colère. Elle ne pouvait pas continuer ainsi, se renfermer sur elle-même et refuser de voir qui que ce soit. JJ venait avant qu’elle ne la renvoi. Elle n’avait pas été tendre avec elle et elle s’en voulait encore car JJ avait seulement voulut être son amie et veiller sur elle. Emily sortit son téléphone de sa poche, la vision encore brouillée par les larmes. Elle composa le numéro de mémoire, priant pour qu’il décroche.

-“ Emily?” Entendit-elle dans l’appareil.
-“ Aaron,” murmura-t-elle.
-“ Tu vas bien? Un problème?” S’inquiéta-t-il.
-“ Je… tu peux venir… s’il te plait,” demanda-t-elle d’une petite voix.
-“ J’arrive tout de suite,” assura-t-il.

Elle laissa tomber le téléphone sans même raccrocher et elle se releva pour aller s’installer sur le canapé. Elle ne savait pas ce qu’elle lui dirait, elle ne savait pas comment lui dire à quel point elle était désolée de son comportement de la dernière semaine. Il avait tout fait pour elle et qu’avait-elle fait de son coté? Rien. Et elle s’en voulait. Elle ne devait pas agir ainsi, elle avait toujours été une femme forte et aujourd’hui elle ne se reconnaissait plus.

Elle entendit du bruit dans le couloir devant son appartement, une clé dans la serrure mais elle ne s’affola pas. Elle savait que c’était lui, elle avait reconnut ses pas. La porte s’ouvrit, puis se referma et il vint vers elle. Il hésita à la toucher, elle pouvait le sentir et elle se retourna pour lui entourer le cou de ses bras. Elle enfouit son visage dans son torse et elle le sentit l’entourer de ses bras.

-“ Je suis désolée,” murmura-t-elle contre lui. “ Tellement désolée.”
-“ Ce n’est rien, je suis là maintenant Emily,” la rassura-t-il.
-“ Je t’ai fait du mal,” se lamenta-t-elle.
-“ Non, tu ne faisais que te protéger.”
-“ J’ai fait du mal à Jack.”
-“ Il ne t’en veux pas, il veut juste savoir que tu l’aime.”

Emily se recula doucement de ses bras et plongea ses yeux dans les siens.

-“ Je l’aime Aaron, tout comme je t’aime,” lui dit-elle. “ Mais… ça me fais mal de le voir chaque jour et de savoir que je n’aurais jamais mon enfant à moi.”

Hotch sentit son cœur se serrer à ses paroles.

-“ Et je…. Je m’en veux de ne pas pouvoir te donner ce que tu veux.”
-“ Mais de quoi tu parles?”
-“ Je ne serais plus jamais comme avant, je ne serais plus jamais cette femme forte et indépendante que j’ai un jour été.”

Hotch avait mal pour Emily, mal de l’entendre avoir si peu confiance en elle. Mais elle avait tort, elle était toujours la femme forte et courageuse qu’elle avait été avant ce drame.

-“ Emily écoutes-moi,” lui dit-il, “ tu es une femme forte, tu es une femme courageuse, n’en doutes jamais. Tout ce que tu as vécu t’as rendu plus forte qu’avant.”
-“ J’en doute sincèrement.”
-“ Mais pas moi et si tu veux encore du temps, alors je t’en donnerais. Tu as vécu quelque chose d’horrible et je sais que ce ne sera pas facile à oublier, mais sache que tu ne seras jamais seule, je suis là avec toi, et les autres aussi.”

Ils restèrent un moment à seulement se regarder dans les yeux, Hotch voulait donner la force à Emily d’y croire, d’avoir confiance en elle. Il savait que ça lui prendrait du temps et lui en donnerait. Hotch se décala de la jeune femme, lui posa un baiser sur le front et s’apprêtait à partir lorsqu’elle le retint par la main.

-“ Tu pars?”
-“ Tu as besoin de repos et de temps seule, mais je serais là pour toi.”
-“ Alors… on se voit demain?”
-“ Avec plaisir.”

Elle lui sourit, heureuse qu’il la comprenne et qu’il ne la force à rien. Elle le laissa donc partir et referma la porte derrière lui. Elle sourit, heureuse que les choses aillent mieux, enfin. Elle monta ensuite dans sa chambre. Hotch avait raison, elle était fatiguée, elle avait besoin de repos.

Emily entra dans la salle de bain, retira ses vêtements et regarda son reflet. Comme à chaque fois, elle se dégoutait. Elle n’aimait pas ce qu’elle voyait, elle n’aimait pas ce que son corps était devenu. Avant elle ne se trouvait pas spécialement belle, attractive ou quoi que ce soit d’autre. Mais aujourd’hui, elle se sentait encore plus horrible. Elle avait vraiment besoin de retrouver confiance en elle, comme le lui avait dit Hotch. Le problème c’est qu’elle ne savait pas comment faire, elle ne savait pas comment redevenir cette femme.

Elle entra dans la douche et décida d’oublier tout ces soucis pour un temps. Elle avait besoin de repos, à la fois physiquement mais aussi psychologiquement. Ses entretiens avec sa psy l’aidaient un peu, mais ça ne suffisait pas. Elle avait aussi besoin de l’aide et du soutien de ses collègues et amis. C’est avec cette nouvelle idée qu’elle alluma l’eau et la laissa couler sur son corps, effaçant de son visage les dernières traces de larmes.

- oooo -

Hotch arriva chez lui avec un peu de retard, mais ce n’était pas grave. Il avait eut besoin de parler avec Emily, elle avait besoin de son aide. Tout n’était pas arrangé, loin de là. Mais avec du temps, ils se retrouveraient, ils seraient de nouveau comme avant. S’il ne devait qu’être son ami pendant un temps, pour la soutenir, alors c’est ça qu’il serait. Du moment qu’elle lui parlait et qu’elle savait qu’elle pouvait compter sur lui.

Lorsqu’il franchit la porte, une tornade lui sauta dans les bras et il réceptionna son fils de son mieux pour le serrer très fort dans ses bras. Le petit garçon embrassa son père sur la joue avant que l’homme ne le repose au sol. Jack attrapa ensuite sa main de son père et l’entraina avec lui dans la cuisine. Lorsque Hotch entra dans la pièce, il y trouva Jessica sortant un gâteau du four qu’elle posa sur le comptoir devant elle.

-“ Ah te voilà,” sourit-elle en posant le torchon.
-“ Oui, je suis un peu en retard,” s’excusa-t-il.
-“ Ce n’est pas grave, Jack et moi en avons profité pour faire un gâteau.”
-“ J’ai même mélangé la pate,” sourit le petit garçon.
-“ C’est super mon grand,” le félicita Hotch. “ Et si tu allais te laver les mains pendant que je parle à tante Jessica.”
-“ J’y vais.”

Lorsque Jack eut disparut de la cuisine, Jessica se tourna vers son beau-frère.

-“ Tu as vu Emily?” Demanda-t-elle.
-“ Oui.”
-“ Et?”
-“ Elle va mal, elle pense qu’elle nous faisait du mal en restant avec nous et a préféré partir. Mais nous avons un peu parlé.”
-“ Elle a besoin d’aide.”
-“ Je sais, mais je ne peux pas faire grand-chose. Elle sait au moins que si elle veut parler, je suis là.”
-“ J’espère vraiment qu’elle va s’en remettre, Jack est vraiment triste de ne plus la voir.”
-“ Elle aussi, mais elle ne se sent pas encore prête à revenir.”
-“ Tu pense qu’elle le fera bientôt?”
-“ Je ne sais pas, mais j’espère.”
-“ Moi aussi.”

Jack revint dans la cuisine et les deux adultes changèrent de sujet. Le petit garçon n’avait pas besoin d’entendre ce genre de chose, il était trop jeune pour comprendre. Ils décidèrent de manger, Jack était impatient que son père goute son gâteau et Hotch voulait lui faire plaisir. Ils passèrent donc la soirée à écouter l’enfant parler de l’école et de tout ce qu’il avait apprit.

Quelques heures plus tard, Jessica partit en promettant de revenir le lendemain et Hotch emmena son fils se laver pour ensuite se coucher. Une fois que le petit garçon fut en pyjama, allongé dans son lit, il se tourna vers son père avec un petit regard triste.

-“ Qu’est-ce qui ne va pas mon grand?” Demanda Hotch.
-“ Emily me manque,” souffla-t-il. “ Elle revient quand?”
-“ Je ne sais pas Jack,” admit Hotch. “ Elle a besoin d’un peu de temps seule, mais ça n’a rien à voir avec toi.”
-“ Alors pourquoi elle ne veut plus me voir?” Sanglota-t-il.
-“ Mais elle veut te voir, mais elle croit qu’elle ne pouvait pas rester sans te faire du mal,” commença Hotch. “ Elle n’est plus elle-même depuis quelques temps, elle se sent mal et elle pensait que rester avec nous en se sentant aussi mal nous ferait mal aussi.”
-“ Mais moi j’avais pas mal quand elle était là, c’est maintenant que j’ai mal. Je veux qu’elle revienne à la maison.”
-“ Elle reviendra, mais je ne sais pas quand. Il faut lui laisser du temps.”
-“ Combien de temps?” Voulut savoir Jack.
-“ Je ne sais pas mon grand, elle est vraiment triste en ce moment.”
-“ Et si je lui faisais un dessin?” Proposa l’enfant.
-“ Ça lui fera plaisir,” approuva Hotch. “ Mais maintenant il faut dormir.”
-“ Bonne nuit papa.”
-“ Bonne nuit mon grand.”

Hotch embrassa son fils sur le front puis sortit de la chambre. Une fois dans le couloir, il s’appuya contre le mur. Jack semblait avoir comprit, du moins en partie. Il était bien jeune pour comprendre complètement ce genre d’histoire et il ne pouvait pas tout lui dire. Il espérait vraiment qu’Emily se remette vite, à la fois pour elle et pour Jack.

- oooo -

Emily se réveilla au milieu de la nuit en sueur. Elle venait de faire un autre cauchemar et elle regrettait que Hotch ne soit pas là pour la réconforter. Mais c’était de sa faute aussi, c’est elle qui était partit, c’est elle qui avait mit de la distance entre eux. Elle ne pouvait s’en prendre qu’à elle et personne d’autre.

A cet instant, elle eut envie de l’appeler, d’entendre sa voix. Mais il était une heure du matin, elle ne pouvait pas le réveiller au milieu de la nuit à cause d’un cauchemar, elle n’était plus une petite fille. Elle resta donc dans son lit et tenta de se rendormir. Le problème c’est qu’à chaque fois qu’elle fermait les yeux, elle le revoyait, cet homme qui avait brisé sa vie. Elle savait qu’elle ne retrouverait pas le sommeil.

Emily se leva donc, s’habilla rapidement, prit ses clés de voitures et quitta son appartement. Elle ne voulait pas rester seule, elle ne voulait plus rester seule. Hotch avait raison, en se coupant du monde ainsi elle ne se remettrait pas. Elle avait besoin de ses amis pour redevenir la femme qu’elle était avant toute cette histoire, et elle avait besoin de lui. Alors c’est là qu’elle se rendit, chez Hotch.

Lorsqu’elle arriva devant la porte, elle hésita à frapper. Il était bien trop tôt, elle le savait et elle regrettait d’être venue. Mais alors qu’elle allait repartir, la porte de la maison s’ouvrit et Hotch sortit.

-“ Emily?” Appela-t-il, étonné de la voir.
-“ Je… je suis désolée d’être venue si…”
-“ Tu as fait un cauchemar,” devina-t-il.

Elle baissa la tête, honteuse de son comportement. Elle le sentit approcher et elle ne résista pas. Elle attrapa la main qu’il lui tendait et le suivit à l’intérieur. Il la guida jusqu’au canapé, la fit assoir et partit vers la cuisine. Il revint quelques minutes plus tard avec une tasse de café qu’il lui donna et s’assit à coté d’elle.

-“ Tu veux en parler?” Demanda-t-il.
-“ Non.”

Le silence retomba entre eux, mais Emily le rompit.

-“ J’avais tort,” souffla-t-elle.
-“ Sur quoi?”
-“ Je n’aurais pas dus partir, je n’aime pas être seule.”
-“ Tu peux toujours revenir si tu veux,” proposa-t-il.
-“ Je…” elle hésita. “ Je voudrais bien mais…”
-“ Tu as peur.”
-“ J’ai peur de vous faire souffrir Jack et toi. Je ne suis plus la femme que j’étais et je ne sais pas quand je le redeviendrais.”
-“ Prends le temps qu’il te faudra, nous serons toujours là pour toi.”

Emily releva des yeux brillants de larmes vers lui, heureuse de l’entendre lui donner une autre chance. Elle ne savait pas si elle parviendrait un jour à retrouver la force qu’elle avait toujours eut, si elle aurait de nouveau confiance, mais elle pouvait essayer. Hotch était là, elle savait qu’elle pourrait toujours compter sur lui, qu’importe ce qu’il advienne.

TBC…


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: OS- Le chemin de la delivrance   

Revenir en haut Aller en bas
 
OS- Le chemin de la delivrance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Clocher en vue aéré et cheminée fumante
» quelle truck pour sous bois, chemin ? slash/e-maxx/e-revo !
» Cheminée de Noël
» Au détour d'un chemin sur Bréhat
» Chemin de table

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprits Criminels ConceptForum - Le forum n°1 sur la série! :: Les créations des fans :: Fanfictions :: Fanfics en cours-
Sauter vers: