Esprits Criminels ConceptForum - Le forum n°1 sur la série!


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [CSI:NY] Deux Soeurs by Lagentillefan

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: [CSI:NY] Deux Soeurs by Lagentillefan   Jeu 11 Nov 2010 - 5:34

Et voilà ma,actuellement,plus longue fic jamais écrite!
Et,pour la première fois,j'ai créé deux personnages qui font partie intégrante de l'histoire(pas comme mes méchants,mes suspects ou mes officiers de police)Jessica "Jessie" et Natalie.Pour ce qui est de leur physique(c'est à dire l'actrice choisie),je vous révélerai ça à la fin du chapitre 2 Wink
Bonne lecture!!

Disclaimer:Rien à moi,tout à CBS...SAUF Jessie et Natalie et l'idée de cette histoire!
_______________________________________________________________________

DEUX SŒURS


Prologue

Jessica : Alors, c’est ça New York… Mouais…Los Angeles va me manquer. Surtout son climat en fait…
Natalie (avec une gentille sévérité) : A qui la faute ? A force de faire bêtises sur bêtises… Ça devait bien arriver…
Jessica : Tu sais, j’t’avais pas demandé de m’accompagner…
Natalie (levant les yeux, exaspérée) : Il faut bien que quelqu’un te surveille…
Jessica (amusée par le côté protecteur de Natalie) : Tu s’ras pas toujours derrière mon dos, soeurette.
Natalie : Sans doute. Mais nos brigades respectives travaillent souvent en étroite collaboration. Je te verrais souvent, je pense.
Jessica (soupirant) : Pfff, t’es lourde… Enfin, j’ai l’habitude depuis l’temps… Par contre, j’ai entendu dire que les mecs de New York étaient les plus hots de la côte Est. J’me trouverais peut-être un copain.
Natalie (moralisatrice) : Il faudrait déjà que tu changes ton comportement. Tu as vu ce que ça a donné…
Jessica : Tu peux parler, toi ! Miss Sainte Nitouche…
Natalie (restant raisonnable) : Bon, on ne va pas se disputer maintenant, non ? Essayons de ne pas arriver en retard dès notre premier jour.
Jessica : Oui, maman…

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Deux Soeurs by Lagentillefan   Jeu 11 Nov 2010 - 12:46

Ca a l'air amusant comme début, déjà on reconnaît bien les relations entre soeurs, une a l'air plus sage (Nathalie) à qui la plus turbulante (Jessie) fait déjà remarquer au bout de quelques lignes qu'elle la surveille trop ^^ !

De plus, il semble bien que Jessie ait fait quelque chose de grave ayant valu à ces deux - là d'être mutées à NY... J'ai hate de voir ça !

(Au fait, quand tu parles de la description physique, tu ne mentionnes qu'une seule actrice... Jumelles ou simplement soeurs qui malgré quelques années d'écart se ressemblent... Tu peux laisser la surprise si tu préfères par rapport à l'évolution de l'histoire ^^ !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Deux Soeurs by Lagentillefan   Ven 12 Nov 2010 - 4:56

Pour le moment,ça va rester une surprise Wink .Mais bon,l'attente ne va pas être bien longue lol!
Merci pour ton com en tous les cas Claire!!! merci2
Et hop,la suite!!
___________________________________________________________

1- Une partenaire

Comme chaque jour, le jeune lieutenant Donald Flack Jr atteignait le parking du central à 7h30. Mais il fut surpris de voir que sa place lui avait été prise par une moto. Et quelle moto ! Une Suzuki 500, le tout dernier modèle…
Grommelant sur l’illettré qui avait stationné là, le détective dut se trouver une autre place plus loin, ce qui n’était guère évident dans une ville comme New York, il le savait trop bien. S’il tenait le propriétaire de cette bécane…
Flack arriva enfin à son bureau en courant avec une demi-heure de retard et finit par s’asseoir pour reprendre son souffle, tout en espérant que personne n’avait essayé de le joindre pour le charger d’une affaire…Son chef, le capitaine Clancy, risquerait de lui passer un beau savon. Il était très pointilleux sur la ponctualité…
Après s’être un peu remis de sa course, le jeune homme partit se chercher son habituel café avant de retourner à son bureau et y trouva Kaile Maka, souriante.

Kaile : Tu étais en retard, Flack. Qu’est-ce qui s’est passé ? Une fille ? LA fille ?
Don (grognant en sirotant son café, s’asseyant dans son siège) : Non. Un abruti a garé sa moto sur ma place de parking et j’ai galéré pour trouver un coin où stationner sans risquer de me faire voler ma voiture. Si je l’attrape…
Femme : J’espère qu’tu l’as pas bousillée sinon tu vas sentir passer la note, mon pote.

Le détective haussa les sourcils, surpris, tout comme l’était Kaile, et se tourna pour tomber sur un regard vert ambré qui le fixait, une lueur amusée dans les yeux. Une jeune fille ? Mais que faisait-elle ici ? A moins qu’elle devait le voir pour une de ses affaires en cours…
Flack détailla rapidement cette drôle de jeune femme, qui le regardait toujours, les mains sur les hanches, et qui semblait prendre un malin plaisir à le déshabiller du regard, le mettant mal à l’aise. Plutôt rare qu’il ressente ce genre de sensations…
La jeune femme n’était pas très grande, 1m65 à tout casser, mais elle était élancée. Ses cheveux étaient très bruns et rebelles et elle avait de très jolis yeux vert ambré. Son visage était mignon mais l’expression qu’elle arborait actuellement lui faisait plutôt penser à un garçon, certes très jeune. Sa tenue était des plus surprenantes : un blouson de motard de cuir noir, un T-shirt rouge moulant qui s’arrêtait au nombril, un jean délavé moulant aussi et taille basse_ le détective pouvait presque voir le string_ et des baskets aux pieds. Mais qu’est-ce que c’était que cette fille ? Elle venait pas de New York, ça, c’était clair. Mais ça n’expliquait pas vraiment sa présence ici…Ni celle de sa moto d’ailleurs.
Flack aperçut alors la plaque accrochée à sa ceinture. C’était un flic ? Cette fille qui ressemblait à une lycéenne ? Non, impossible…Elle était vraiment très loin de toutes les femmes détectives que Don connaissait…
Le jeune homme, après son observation curieuse, aperçut soudain son chef et se leva précipitamment, se renversant presque son café dessus.

Don (grimaçant) : Oh ! Excusez-moi, chef, je ne vous avais pas vu.
Clancy : Pas de problème, Flack. Je suis juste venu te présenter Jessica Marteens, ta nouvelle partenaire.
Don (interloqué) : Parte…J’en n’ai jamais eu jusque-là ! Pourquoi m’en coller une maintenant ?
Jessica (avec une moue boudeuse) : Mignon mais pas très sympa, celui-là.

Flack se mit à rougir devant les paroles de la jeune femme, provoquant l’hilarité de Kaile et de Clancy. Mais c’était quoi cette fille ? Et pourquoi lui ?

Clancy (reprenant son sérieux) : Disons que Marteens a eu quelques ennuis dans son ancienne brigade à LA.
Don : LA ?

Le détective comprenait un peu mieux le look, maintenant.

Clancy : Oui. Et comme vos méthodes se ressemblent un peu mais que tu es plus raisonnable… Je compte sur toi pour la contrôler un peu…
Jessica (tout sourire, avec un regard appréciateur) : La chance ! Il peut me contrôler quand il veut et où il veut.

Sur ce coup- là, Flack en cracha son café, la fixant totalement éberlué. Cette fille était un véritable phénomène…

Clancy : Bon. Je vous laisse. Faites donc connaissance. (bas à Jessica) N’oubliez pas ce que je vous ai dit au sujet de la bombe…Il reste encore quelques problèmes, je crois…
Jessica : Bien sûr. Je m’en doute…J’y veillerai, vous inquiétez pas…

Le capitaine finit par les laisser, rapidement suivi d’une Kaile très amusée. Les deux détectives se regardaient comme deux chiens de faïences, comme s’ils voulaient se jauger du regard. Jessica avait entendu parler de cet attentat dont un détective avait été victime mais elle ne pensait pas qu’il était aussi canon et qu’il deviendrait aussi son partenaire. Mais comme elle avait déjà vécu ça, le capitaine avait estimé qu’elle serait parfaite pour aider le jeune Flack…Bien qu’elle sentait qu’elle n’aurait peut-être pas grand-chose à faire. Elle le lisait dans ses yeux bleus. De très jolis yeux bleus d’ailleurs…
Bon. Elle n’allait pas rester plantée là, ce n’était pas son genre. Jessica finit par prendre place…sur le bureau de Flack et le regarda en souriant.

Jessica : Bon. J’me présente : Jessica Marteens mais appelle-moi plutôt Jessie, j’préfère. Sinon…heu…J’ai 26 ans et j’suis célibataire. Heureuse d’avoir un partenaire aussi canon que toi, vieux. D’ailleurs, c’est quoi ton prénom, Flack ?
Don (déconcerté) : Heu…Don…
Jessie : Et ton âge ?
Don : 28 ans…
Jessie : Célibataire ?
Don : Heu…Oui…Enfin, mais c’est quoi ces questions ?!
Jessie : J’m’intéresse, c’est tout. Autant te le signaler tout d’suite, j’suis toujours franche et directe.
Don (grommelant) : Ça, je l’avais remarqué tout seul…
Jessie (amusée) : T’es pas détective pour rien…
Don (la pointant du doigt, sirotant le reste de son café) : Et toi, tu ne ressembles à aucun détective de ma connaissance…
Jessie (souriant joyeusement) : Au moins, j’t’aurais marqué… (se rapprochant soudain de son visage) Putain, t’as de ces yeux !
Don (rougissant) : Heu…Merci…

Et oui ! Quoi dire d’autre ? La franchise de la jeune femme était vraiment déconcertante…

Jessie (haussant les sourcils) : T’aimes pas les compliments ?
Don : Si, si. Mais…
Jessie : Pas l’habitude d’un tel franc-parler… ?
Don : C’est ça.
Jessie (haussant les épaules) : C’est une question d’habitude. Tu peux faire pareil pour moi. J’ai horreur de l’hypocrisie. Alors te gêne surtout pas ! Mais quand j’pense que c’est ça qui m’a coûté ma place…
Don : Justement, qu’est-ce que tu fous à New York ?
Jessie : J’ai fait arrêter mon chef…
Don (surpris) : Quoi ?
Jessie : Et je lui ai collé mon poing dans la gueule…
Don (pouffant) : Pourquoi ?
Jessie : J’avais appris qu’il harcelait des agents de ma brigade et qu’il les menaçait si elles racontaient à quiconque ce qu’elles subissaient. Pour l’avoir, j’ai joué l’appât…Et quand ce vieux pervers a eu les mains trop baladeuses…Paf ! La mâchoire brisée…
Don (riant) : Et tu t’es pas fait virer ?
Jessie : Non. Grâce aux preuves que j’ai accumulées avec les agents concernées… Mais les mecs d’en haut ont préféré étouffer mon dernier éclat en m’envoyant ici, le temps que ça se tasse…

« Comme je les comprends » pensa Flack. Jessie semblait sympathique mais elle était vraiment trop exubérante et excentrique à son goût. Allait-il survivre ?

Don : Et me voilà devenu ton baby-sitter…Génial…
Jessie (énigmatique) : J’pense que c’est moi qui vais tenir ce rôle, j’sais pas pourquoi… Mais tu sais, j’serai pas un boulet pour toi. J’ai fait plus d’arrestations que toute ma brigade réunie l’an dernier… (avec un sourire coquin) Mais me faire chouchouter par un mignon p’tit mec comme toi ne me dérange pas le moins du monde.
Don (toussotant) : Si tu pouvais arrêter ça…
Jessie (boudant) : T’es pas marrant…Vraiment, la réputation des New Yorkais est surfaite…

Le portable de Flack se mit soudain à sonner et le détective, soulagé, répondit puis raccrocha rapidement.

Don : Bon. On a une affaire.
Jessie (sautant de son perchoir) : Tant mieux. J’déteste l’inactivité.
Don (se dirigeant vers la sortie avec elle) : Ha…Et si tu pouvais virer ta moto de ma place de parking…
Jessie : Prête-m’en un bout le temps que j’reste ici, Donnie Boy. J’compte pas m’éterniser, tu sais…

Soupirant et grommelant à ce surnom, Flack finit par accepter. Cette fille était impossible ! Mais il avait hâte de voir la tête de Mac quand il la verrait. Ça allait faire des étincelles…

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Deux Soeurs by Lagentillefan   Ven 12 Nov 2010 - 11:44

Ouch, ça c'est de la partenaire sourit0 ! La fille qui débarque de nulle part et trouve le moyen de piquer à Flack sa place de parking et une partie de ses nerfs par sa franchise, assez étonnante et à la limite du sans - gène, il faut le dire, tout en restant sympathique à lire et laissant le personnage être sympathique !
Sinon, vu le look décrit que Flack assimile aux coutumes de L.A, je dois dire que c'est en effet pas vraiment ce que portent les femmes flics habituellement !

Enfin, j'ai hâte de voir comment la coopération - qui a l'air d'être pour une bonne cause d'après Clancy - entre Flack et cette Jessie va se passer... Et aussi de voir comment est l'autre soeur (à quel point elle est plus sage, ou est - ce seulement une apparence ? Et sont - elles jumelles ou non ? Enfin, si elles ne le sont pas, je ne sais pas pourquoi, mais je parierai que Jessie n'est pas l'aînée ^^ ).

La suite ^^ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Deux Soeurs by Lagentillefan   Sam 13 Nov 2010 - 6:04

Merci Claire pour ce long com!!! merci2
Et voilà la réponse à ta question:jumelles ou pas?Quant à l'apparence des deux soeurs,rendez-vous après la fin de ce chapitre Wink
_________________________________________________________________________

2- L’ange et la diablesse

Quand Flack et Jessie arrivèrent, le jeune détective aperçut Danny Messer et vit que ce dernier était accompagné d’une jeune femme qu’il ne connaissait pas. Pourtant, son visage lui paraissait familier. Etrange…
La jeune femme en question était élégante au possible avec son chemisier chinois rose, son pantalon noir joliment coupé et ses chaussures à hauts talons. L’opposé du garçon manqué qui lui servait de partenaire…Ses cheveux bruns étaient longs et souples et tombaient gracieusement sur ses épaules. Ses yeux vert ambré et son visage semblaient très doux et presque timides. On aurait vraiment dit un des petits chérubins peints par Michel-Ange.
Les deux détectives rejoignirent enfin Danny et Jessie ne put s’empêcher de faire une remarque de son cru.

Jessie (observant Danny en souriant) : La vache ! Qu’est-ce que t’es mignon ! (à Don) Ils sont tous comme ça à la brigade ?
Don (rouge de honte) : Jessie…
La jeune femme (sévère) : Jessie !

Don et Danny la regardèrent alors, surpris. L’un parce qu’il était étonné qu’une aussi élégante jeune femme puisse connaître sa diabolique partenaire et l’autre parce qu’il avait enfin entendu clairement sa voix.

Don (surpris) : Vous la connaissez ?
Jessie : T’es aveugle ou quoi ? C’est ma jumelle !
Don et Danny (étonnés) : Quoi ?!
Jessie (les voyant pas convaincus du tout, faisant une moue pensive) : Attendez…

La jeune détective ébouriffa les cheveux de sa sœur, qui protesta avec véhémence.

Jessie (la présentant aux deux jeunes hommes) : Regardez.

En effet, comme ça, la ressemblance était frappante. Deux vraies gouttes d’eau ! La sœur de Jessie souffla vers sa longue frange en désordre et finit par se recoiffer en grommelant, tout en fusillant du regard sa jumelle. Elle finit ensuite par se tourner vers Flack, un tout petit sourire timide aux lèvres et lui tendant la main presque avec crainte.

La jumelle : Bonjour, détective. Je suis le lieutenant Natalie Marteens, dans la brigade scientifique.
Don (étonné par la différence de comportement, lui serrant la main gentiment et la voyant rougir) : Heu…Enchanté. Lieutenant Don Flack Jr, de la criminelle.
Natalie (le regardant à peine, regardant Jessie) : Je suis vraiment navrée pour vous, lieutenant Flack. Ce n’est pas un cadeau que l’on vous a fait…
Jessie (protestant) : Nat’ ! Mais t’es pas chiée ! Tu m’casses mon coup, là !

Flack se cacha le visage de la main tandis que Danny éclatait de rire. Manifestement, le jeune expert appréciait sa nouvelle partenaire. Cette apocalypse vivante…

Danny (hilare) : Parce qu’il y a un…
Don (net) : Non !
Jessie (croisant les bras) : Pfff…Enfin, si ça marche pas, (fixant Danny) j’me rabats sur toi. T’es aussi canon. Et ton nom, c’est… ?
Natalie : C’est le lieutenant Daniel Messer. Et calme un peu tes appétits, mante religieuse…
Jessie (avec un sourire sardonique) : Merci, Nat’. Mais moi, au moins, je finirai ni vieille fille, ni vierge !
Natalie (rougissant violemment) : Jessie ! (furieuse et honteuse) Tu vas me payer ça…

Alors que Danny était mort de rire, Flack voyait la situation méchamment dégénérer entre les deux sœurs et décida de mettre le holà à tout ce bazar. Ils avaient une affaire à résoudre quand même…

Don (se plaçant entre les deux) : STOP ! On bosse là. Les disputes, c’est plus tard.
Natalie : Excusez-moi, lieutenant Flack.
Don (grimaçant, gêné) : Appelez-moi Flack, comme tout le monde, Natalie…
Jessie (se perchant sur Don en entourant ses épaules, les pieds ne touchant plus le sol) : Ou Donnie Boy !
Don (la faisant descendre de son dos) : Ça, non !

Et Jessie se mit à lui tirer la langue comme une gamine, signe qu’elle ferait ce qu’elle voudrait. Nom de Dieu ! Il allait péter les plombs ! Et Danny qui continuait à se marrer…

Danny (se calmant en hoquetant de rire, essuyant ses larmes) : Bon, on y va ?
Natalie (soupirant et très embarrassée par les allégations de sa sœur) : Je vous suis, Daniel.

Ce fut au tour de Don de rire en voyant la tête de Danny quand il avait entendu son prénom de baptême. Natalie était spéciale, elle aussi…

Danny (grimaçant) : Heu…Pour moi, c’est Danny. Il n’y a que ma mère qui m’appelle Daniel…Ou Mac, quand il est vraiment furax.
Natalie (rougissant) : D’accord… (sa voix encore plus basse) Danny…
Jessie (moqueuse, chuchotant à sa sœur) : C’est pas comme ça que tu vas réussir à la perdre, ta virgi…Glurps !

Flack, excédé, venait d’attraper Jessie par le col de son blouson, la soulevant du sol avec facilité, et la regarda avec une expression de reproche. Il était triste pour Natalie…

Don : Maintenant, ça suffit, Jessie.
Jessie (se faisant toute mignonne) : Pardooooon, Donnie Boy. Mais ça va. Ce sont nos habituelles p’tites chamailleries. Et si ça t’intéresse, Natalie n’est pas…
Natalie (menaçante) : Si tu dis encore un mot sur ma vie…heu…intime, tu peux dire adieu à ta lessive…
Jessie (souriant) : J’ai rien dit.

Levant les yeux au ciel tout en reposant Jessie au sol, Flack se demanda ce qu’il avait bien pu faire dans ses vies antérieures pour mériter ça. Jessie n’allait lui apporter que des problèmes…
_________________________________________________________________

Bon,maintenant que l'on sait qu'il s'agit de jumelles,voilà l'actrice plus ou moins choisi comme modèle: Evangeline Lily(Kate dans Lost).
Certains lecteurs imaginent plus les deux soeurs avec les traits de Keira Knightley,qui est un excellent choix.
Donc,d'un certain côté,avec les descriptions que j'ai donné,c'est un peu à vous de choisir Wink

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Deux Soeurs by Lagentillefan   Sam 13 Nov 2010 - 13:01

Voilà la réponse à la question, elles sont bien jumelles ^^ ! Mais carrément les exacts opposés, entre Jessie l'insolente qui n'a pas la langue dans sa poche et la très (très) timide Nathalie qui plaint Flack d'être tombée sur une partenaire pareille alors que sa soeur bien plus à l'aise avec ces messieurs se lance dans une petite drague de tout ce petit monde !

Il est vrai que comme Flack on en viendrait à compatir pour la soeur qui voit son intimité révélée par l'exubérante Jessie, mais je suppose qu'elle connaît sa jumelle et ne veut que son bien, même si ça passe par des méthodes qui sont un peu brusques ou maladroites et n'essayait pas de lui nuire en parlant de ça !

Sinon pour le physique les deux actrices vont. Pour avoir vu Lost (les deux premières saisons seulement, alors que je n'ai pas regardé Pirates des Caraïbes c'est plus simple pour moi de rester sur Evangeline Lily, avec Jessie qui aurait plus son look au niveau cheveux de lost et sa soeur plus proche des photoshoot ^^) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Deux Soeurs by Lagentillefan   Dim 14 Nov 2010 - 4:33

C'est ce à quoi j'avais pensé en cherchant des actrices Wink
Merci Claire pour ton com merci2
Et hop,la suite!!
______________________________________________________

3- Les baskets

Alors que les deux experts se dirigeaient vers leur scène de crime où les attendait d’ailleurs un agent, les deux détectives les suivaient tranquillement, surveillant les alentours. Dans ce genre de petite rue étroite, une agression serait fort possible…
Pourtant, Flack avait la tête un peu ailleurs. Il s’interrogeait sur les baskets, certes très jolies, de Jessie. Ce n’était pas du tout courant…
Remarquant l’air interrogateur de son beau partenaire, Jessie haussa un sourcil et lui fit son plus éclatant sourire.

Jessie : J’sens qu’tu veux m’poser une question, Donnie Boy. Alors, vas-y. Balance.
Don (hésitant un peu) : Et bien…Pourquoi des baskets ? Tous mes collègues ont des chaussures de ville, et certaines femmes détectives ont des talons hauts. Alors…
Jessie (avec un sourire mutin) : C’est plus pratique…
Don (intrigué) : Comment ça ?

Le détective n’en sut pas plus quand l’agent Kelvin les interpella bruyamment.

Kelvin : Lieutenant !
Jessie (souriant, amusée) : Le devoir nous appelle…

La jeune femme rejoignit alors rapidement l’agent, qui était éberlué par son look, plantant ainsi Flack au milieu de la ruelle, alors que Danny et Natalie se penchèrent sur le cas de la victime.

Don : Pratique ? Mais c’est pas une réponse !

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Deux Soeurs by Lagentillefan   Dim 14 Nov 2010 - 12:04

Ce n'est certes pas une réponse, mais j'ai comme l'impression que Flack va devoir s'y faire sourit0 ! Mais bon, j'ai comme l'impression que la réponse va être développée prochainement ^^ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Deux Soeurs by Lagentillefan   Lun 15 Nov 2010 - 5:20

Et tu as une bonne impression! Wink lol!
Merci pour ton com Claire!!
Et zouplà,la suite!!
_________________________________________________________

4- Une timidité maladive

Pendant que Flack et Jessie glanaient des informations sur la victime de l’agent Kelvin, Natalie et Danny commencèrent à examiner la scène de crime minutieusement après avoir enfilé leurs gants de latex. La victime était un homme d’une trentaine d’années et était étendu à côté d’une grosse benne à ordures, éclaboussée de sang, comme l’était la tête du mort. Natalie examina d’ailleurs cette dernière avec prudence.

Natalie : Cinq…Non, six coups portés sur le haut du crâne. Et c’était violent. (éclairant une paroi de la benne) La cervelle a jailli jusque là…
Danny (prenant des clichés) : Faut avoir la haine pour frapper aussi fort…
Natalie (fouillant les poches du cadavre, trouvant le portefeuille) : Le vol n’est pas le mobile. Notre victime, monsieur Timothy Lawrens, a un portefeuille bien rempli : une liasse de billets de 100 dollars et toutes ses cartes de crédit.
Danny (un immense sourire aux lèvres, la regardant droit dans les yeux) : A nous de chercher le mobile de son meurtre.

Et le plus naturellement du monde, Danny lui fit un petit clin d’œil amical. Mais quelle ne fut pas sa surprise en voyant sa nouvelle collègue rougir comme une pivoine et baisser les yeux. Mais qu’est-ce qu’elle avait ?

Danny (inquiet) : Natalie ? Ça va ?

Les deux détectives avaient fini par les rejoindre et Jessie, voyant l’incroyable rougeur de sa sœur, vint se mettre aux côtés de Danny, angoissé par le silence de Natalie.

Jessie : T’as fait quoi ?
Danny : Moi ? Mais rien ! Je lui ai juste souri…
Jessie : Ok, je vois. T’inquiètes pas. C’est normal. Dès qu’un…
Natalie (très gênée, essayant de se reprendre) : Jessie, non !
Jessie : Faut bien lui expliquer ! Regarde-toi. Si on n’était pas frangine, moi aussi j’serais inquiète.
Natalie : Mais…
Danny : J’aimerais savoir…
Jessie : Dès qu’un mec_ alors quand c’est des canons comme toi, j’te dis pas_ lui sourit… J’adore le tien. Tu dois faire tomber les filles comme des mouches…
Danny : Reste sur le sujet, s’il te plaît.
Jessie : Oups, pardon ! C’est une mauvaise habitude…J’disais, dès qu’un mec lui sourit gentiment, elle rougit. Nat’ est une timide maladive… (entourant les épaules de Danny de ses bras, posant son visage sur son épaule) C’est mimi, non ?

Flack avait pitié de cette malheureuse Natalie, devenue rouge vif aux paroles de sa sœur. Jessie n’était vraiment pas délicate…
Le jeune détective s’accroupit alors aux côtés de la jeune experte et lui posa doucement sa main sur son épaule.

Don (avec un sourire gentil) : Natalie, ça va aller ?
Natalie (osant à peine le regarder, toujours très rougissante, parlant vite et d’une toute petite voix) : Oui, oui. Merci, lieut…Heu…Flack.
Jessie (toujours accrochée à Danny, un sourire aux coins des lèvres) : Donnie Boy, si tu t’y mets, ça va pas s’arranger…
Don : Avec tes commentaires, non, en effet…
Jessie : Donnie…

La jeune femme grimaça un peu. Elle aurait aimé leur dire l’une des raisons qui avait poussé sa sœur à être aussi timide avec les hommes. Mais elle savait que sa jumelle ne lui pardonnerait pas cette indiscrétion…Il fallait juste qu’elle trouve la force d’en parler…
Jessie finit par s’écarter de Danny en soupirant quand les quatre policiers entendirent un bruit provenant de la benne. Arme à la main, les quatre enquêteurs s’en approchèrent lentement. Danny s’apprêta à soulever le couvercle quand ce dernier s’ouvrit brutalement, sonnant l’expert, et qu’un homme, couvert de sang, sortit du container comme un diable de sa boîte.

Jessie (pointant son arme vers lui) : LAP…Merde ! C’est pas ça !
Don : NYPD ! Arrêtez-vous !

Mais l’homme ne les écouta pas et courut à une vitesse sidérante. Les deux détectives le suivirent rapidement pendant que Natalie aidait Danny à se relever.

Jessie (tout sourire, de la malice dans les yeux) : Donnie Boy, tu vas maintenant savoir pour les baskets…

Et la jeune femme accéléra…

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Deux Soeurs by Lagentillefan   Lun 15 Nov 2010 - 19:13

Ouch, pauvre Nathalie, avec une telle timidité, travailler dans un métier d'hommes ne doit pas aider ! Surtout avec sa soeur qui enfonce un peu le clou, on serait tenté de penser comme Flack et avoir pitié d'elle mais on ose imaginer que la turbulante jumelle ne fait pas juste ces remarques pour embarasser Nathalie (oui elle a l'air d'avoir bon fond, non ? Caché sous des apparences de démon certes) !

Sinon, on dirait que les baskets reviennent sur le tapis ^^ !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Deux Soeurs by Lagentillefan   Mar 16 Nov 2010 - 7:03

Merci Claire pour ton com!!
Et hop,la suite!
_______________________________________________________

5- Les ailes des jumelles

Jessie fila à la vitesse de l’éclair, laissant Flack carrément sur place, alors que Danny, qui arborait maintenant un bel hématome sur son front, et Natalie venaient à peine de les rejoindre. Voyant sa jumelle courir à une allure stupéfiante, Natalie grommela sur l’impulsivité et l’imprudence de sa sœur, se déchaussa, sortit une paire de baskets de sa mallette et les mit aux pieds.

Natalie (tendant ses chaussures élégantes à Danny) : Si vous pouviez me tenir ça, Danny.
Danny (intrigué) : Bien s…

Le jeune expert n’eut pas le temps de finir que sa collègue partit comme une flèche, suivant et rattrapant presque sa sœur. Les deux hommes se regardèrent alors et finirent par les suivre le plus vite qu’ils pouvaient, tout en ayant l’impression d’être de véritables escargots à côté d’elles. Ils devaient ne pas trop se faire distancer si elles avaient besoin d’aide…

Don (courant à en perdre haleine) : Elles ont un moteur ou quoi ?
Danny : J’en sais rien mais on a intérêt d’accélérer. Ce mec est dangereux…
Don (sarcastique) : Merci, Danny. J’avais pas remarqué.
Danny (râlant) : Don…

Cessant de se chamailler, les deux policiers accélérèrent une nouvelle fois, espérant pouvoir rattraper leurs deux collègues.
Le tueur continuait sa course à travers la foule avec une étonnante facilité. Jessie, exaspérée de ces obstacles mouvants et peu coopératifs, finit par grimper sur le coffre d’une voiture en stationnement, n’écoutant pas les protestations de sa sœur bien trop raisonnable, et sauta rapidement de voiture en voiture, rattrapant peu à peu le suspect. Natalie pesta contre les méthodes farfelues de sa sœur et continua de se faufiler comme une anguille entre les passants, maintenant toujours sa vitesse de course.

Jessie (hurlant) : Arrête-toi, connard ! Police ! J’t’aurai de toute manière !

Quand Flack avait vu Jessie sauter littéralement sur les voitures, il voyait déjà les plaintes arriver sur son bureau et sa convocation chez son chef pour les dégâts qu’elle aurait provoqués. Misère, ça allait être retenu sur son salaire…

Don : Cette fille est dingue !
Danny (philosophe) : Au moins, elle le rattrape…
Don (grognant) : Ne l’encourage pas !

Quand l’homme aperçut la jeune femme, il bifurqua dans une petite ruelle et trouva une échelle de secours sur laquelle il commença à monter. Jessie arriva quand il atteignit le premier barreau tandis que Natalie surgit au coin de la ruelle. Les deux jumelles continuèrent leur course et la détective prit son élan sur une benne, sautant ainsi directement sur l’échelle et prenant ainsi de l’avance. Sa sœur se montra plus prudente et grimpa normalement.
Don et Danny arrivèrent à temps pour les voir grimper et suivirent le mouvement, escaladant l’échelle à leur tour, mais complètement hors d’haleine. Ils n’en pouvaient plus…
Une fois arrivés sur le toit, ils aperçurent le tueur prendre son élan et sauter sur le toit de l’immeuble voisin. Jessie n’hésita pas une seconde et fit de même, tout comme sa sœur, qui protestait toujours. Quand les deux hommes arrivèrent, ils pilèrent net face à la distance qui séparait les deux immeubles.

Don : Juste une question : tu peux sauter ça toi ?
Danny (évaluant la distance et la hauteur de sa très probable chute s’il tentait le coup) : Heu…Non. Et toi ?
Don (ironique) : Mais bien sûr…
Danny (les mains sur les hanches) : Bon. Qu’est-ce qu’on fait ?
Don (sortant son portable) : On va voir où elles en sont…
Danny : Pour savoir où coincer notre homme.

Flack acquiesça et composa le numéro de sa nouvelle partenaire. Quand elle répondit en hurlant, le détective grimaça, éloignant l’écouteur de son téléphone de son oreille.

Jessie (voix off- agacée) : Quoi ?! J’suis occupée, là !

« Zen, restons zen. Du calme… » pensa Flack. Se faire rabrouer par cette hurluberlue n’arrangeait pas son humeur.

Don : Jessie, où en es-tu avec notre suspect ?
Jessie (voix off- surprise) : Comment ça où j’en suis ? (court silence) Tiens, t’es plus derrière moi ?
Don (soupirant) : Je ne suis pas suicidaire…
Jessie (voix off- moqueuse) : Trop de beignets ?
Don (à deux doigts de craquer) : Jessie ! Alors, où êtes vous ?
Jessie (voix off) : Il est entrain de descendre dans une p’tite rue après avoir sauté de son cinquième immeuble…Faudra m’apprendre les noms des rues, Donnie Boy…
Don : D’abord, on l’attrape. On verra le reste plus tard, ok ? On vous rejoint en vitesse.
Jessie (voix off) : Ok !

Et la jeune femme raccrocha sans plus de cérémonie, faisant ainsi grimacer Flack. La politesse n’était pas son fort non plus manifestement…

Don (revenant à la poursuite) : Bon, notre gars est dans la 15th Street. Il faut prendre la voiture.
Danny : Ok. Allons-y.

Les deux policiers se dirigèrent prestement vers le véhicule du détective mais Danny s’inquiéta. Et Natalie ?

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Deux Soeurs by Lagentillefan   Mar 16 Nov 2010 - 18:38

sourit0 "Arrête-toi, connard ! Police ! J’t’aurai de toute manière !" -> Jessie est vraiment la reine des négociateurs, pleine de tact et de délicatesse ! Mais quand on a un peu lu les descriptions du personnage, on se dit que ce type aurait tout intérêt à coopérer !

Et voir les hommes de cette fine équipe incapables de tenir le rythme alors que les jumelles sont biens lancées et très drôle à lire, notamment le petit échange de sarcasmes entre Don et Danny !

Sinon, beaucoup de petits moments amusants, avec Jessie qui saute sur les toits des voitures et Flack qui se voit déjà payer la facture... Le pauvre, à ce rythme, il va manger des pâtes pendant des mois pour survivre, s'il doit payer pour les dégats de sa partenaire. Et les réparties de Jessie sur les beignets et le fait qu'elle soit obligée de dire sur quel toit elles sont pour aider les hommes à la localiser parce - qu'elle ne sait pas comment s'appellent les rues sont très amusantes, glissées naturellement dans le chapitre !

Sympa à lire !

La suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Deux Soeurs by Lagentillefan   Mer 17 Nov 2010 - 4:44

Merciiiiiiiiiiiiiiiiiii Claire pour ce chouette com!! merci2
Et,j'espère,elles ne vont pas finir de te surprendre Wink
Allez,zou,la suite!!
__________________________________________________________

6- Arrestation spectaculaire

Roulant à toute allure et faisant crisser les pneus lorsqu’il freina devant la 15th Street, Flack sortit rapidement de sa voiture, tout comme Danny, et chercha du regard son suspect. Quand il le vit, il remarqua que l’homme était toujours poursuivi par Jessie…et sa sœur Natalie, ce qui rassura Danny.
Jessie commençait à montrer des signes d’impatience et d’exaspération et Flack craignait qu’elle fasse encore une folie déjantée. Et ça n’avait pas loupé ! Le jeune détective ouvrit grand les yeux, totalement stupéfait, en voyant sa partenaire grimper sur une voiture pour pouvoir sauter sur le toit d’une camionnette, rattrapant ainsi le tueur. Elle lui sauta alors littéralement dessus et Flack vit l’homme s’écrouler sous ce poids inattendu qui venait de lui tomber dessus. Le suspect se débattit violemment mais Jessie lui mit un bon coup de poing dans la figure, le sonnant, et en profita pour le mettre sur le ventre tout en ramenant ses bras dans son dos pour le menotter. Natalie la rejoignit rapidement, tout en lui reprochant sa dernière cascade, pour l’aider.
Les deux policiers étaient restés figés quelques instants face à ce qu’ils venaient de voir. Ces deux filles étaient incroyables…Et Jessie particulièrement casse-cou…Flack comptait bien lui faire voir du pays. Non mais, on n’avait pas idée de prendre autant de risques !
Les deux policiers finirent par les rejoindre, Flack fusillant Jessie du regard.

Don : Nom de Dieu, Jessie, tu…
Jessie (l’interrompant) : Ah ben quand même ! Qu’est-ce que vous foutiez ? Vraiment, faut tout faire soi-même…
Don (énervé) : Jessie…
Danny : Comment vous avez…
Jessie (la malice personnifiée) : Couru ? Sauté ? Avec nos p’tites jambes.

Don fulminait. Il allait la tuer et faire passer sa mort pour un accident. Comment osait-elle se moquer d’eux ?

Natalie (la reprenant) : Jessie… (toujours rouge et ne regardant pas les deux hommes) Nous étions championnes régionales d’athlétisme toutes les deux.
Jessie : Ainsi que d’autres choses… Mais, j’vous raconterais ça plus tard.
Don : Je comprends mieux pour votre vitesse…Et vos baskets.
Jessie : Ouaip. Pas évident de courir et de sauter partout avec des chaussures de ville, hein, Donnie Boy ?
Don : Tu me gonfles !
Danny : Du calme, vous deux. Et vous, Natalie, c’est une habitude, des baskets dans votre mallette médico-légale ?
Natalie : Oui. C’est beaucoup plus pratique pour poursuivre un suspect. D’ailleurs, vous pouvez me rendre mes chaussures, s’il vous plaît ?
Danny (lui tendant et la voyant toujours rougir dès qu’il l’approchait) : Les voilà.

Natalie le remercia de la tête, toujours les yeux baissés, tandis que Jessie releva brutalement leur suspect, toujours un peu sonné.

Don (grommelant) : C’était vraiment utile de le frapper ?
Jessie (sarcastique) : T’aurais préféré qu’il m’tape dessus ?

« Ça aurait été drôle » pensa Don. Mais bon, s’il répondait ça, le détective sentait qu’il en perdrait quelques dents…

Don : Heu…
Natalie (voyant que Don risquait sa vie face à cette question) : Au lieu de discuter, on pourrait peut-être le ramener au central pour pouvoir l’interroger.
Danny : D’abord, il faut qu’on termine d’inspecter la scène du crime.
Jessie (ironique) : C’est vrai que quelques preuves, ça s’rait bien pour notre dossier…
Don et Natalie (l’avertissant) : Jessie…
Danny (voyant la situation s’envenimer, frappant des mains) : Bon, on y va ?

Les jumelles attendirent alors que les deux hommes se décident à bouger et ces derniers les regardèrent, interrogateurs.

Don : Un problème ?
Jessie : J’connais pas la ville, juste ses toits…Alors, où est la voiture ?

Flack finit par rire et les conduisit à sa voiture avant de retourner à la scène de crime. Décidément, la vie était devenue moins morne avec ces deux-la…

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Deux Soeurs by Lagentillefan   Mer 17 Nov 2010 - 17:30

De rien sourit1 !

C'est un peu pareil pour ce chapitre avec de bonnes répliques du tac au tac entre Jessie et Flack, mais surtout ses pensées du genre estimer que ça aurait pu être drôle si le suspect avait cogné sur sa partenaire avant de réaliser que le dire nuirait à sa santé, ou le coup de la tuer et de faire passer ça pour un meutre !

Sinon, au moins, ces soeurs ont en commun un goût pour l'athlétisme, mais leur comportement reste radicalement différent, avec Nathalie gênée au possible quand les deux hommes lui parlent !
J'ai hate de voir l'évolution, l'intégration peut - être de Nathalie et le renforcement (ou pas) du partenariat entre Flack et Jessie.

La suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Deux Soeurs by Lagentillefan   Jeu 18 Nov 2010 - 4:29

Merci Claire pour ton com!!
Et hop,la suite!
__________________________________________________

7- Un secret bien gardé

Après avoir déposé le suspect dans une salle d’interrogatoire sous la surveillance de deux agents, les quatre policiers se dirigèrent vers le bureau de Mac Taylor, chef de la brigade scientifique, pour lui faire un rapport détaillé de l’enquête.
Jessie se rapprocha de sa sœur, toujours mal à l’aise en présence des deux hommes, et tenta de parler discrètement, chose absolument impossible chez Jessica Marteens.

Jessie : Il est comment ton chef ?
Natalie : Je ne sais pas. Je ne l’ai pas encore vu…

« Aïe ! » pensa sa sœur. Avec son blocage, ça risquait de poser quelques problèmes de communication…

Natalie : C’est son bras droit qui m’a reçue, le lieutenant Bonasera.
Jessie (avec malice) : J’espère qu’il est comme nos deux très beaux spécimens…
Natalie (soupirant) : Jessie…
Jessie : Ben quoi ? (un poing finit par atterrir sur son crâne) Ouch ! (se tournant pour voir qui avait osé la frapper, certes pas fort) Hé ! Donnie Boy, ça va pas ?
Don : Tiens toi un peu. Tu peux le faire ou c’est trop te demander ?
Jessie (roulant des yeux, se prenant un chewing-gum) : J’dis toujours c’que j’pense. Pourquoi vouloir me brider ? Un peu d’sincérité n’a jamais tué personne, non ? Et quant à ma manière de me tenir…
Don (soupirant, exaspéré) : Peut-être. Mais tu es blessante sans t’en rendre compte. Je plains vraiment ta sœur.

Jessie leva les yeux. Ça devait arriver. Bon, elle allait lui donner quelques explications…La jeune femme le prit par le bras pour l’éloigner des deux experts afin qu’ils n’entendent pas leur conversation.

Jessie : Ecoute, Donnie Boy, c’est exprès. J’veux qu’elle dépasse son blocage avec les hommes.
Don (grimaçant) : Je ne suis pas sûr que…
Jessie : J’sais c’que j’fais. Elle n’est naturelle qu’avec moi et c’est pas bon. C’est pourquoi j’la cherche un peu, pour qu’elle réagisse et s’dévoile un peu à vos côtés, qu’elle voit qu’vous l’aimez bien tel qu’elle est.
Don : Ok…Pourquoi est-elle aussi timide ?
Jessie (soupirant, passant une main dans ses cheveux rebelles) : C’est pas à moi de t’le dire…

Flack vit alors qu’il n’en tirerait pas plus de sa partenaire. Mais il s’était finalement bien trompé : Jessie s’inquiétait vraiment pour sa sœur…Mais sa méthode était peut-être un peu rude…Si seulement il savait pourquoi Natalie était comme ça !
La jeune détective finit par s’éloigner de Don pour rejoindre les deux experts, se doutant bien que son coéquipier devait être frustré de ne rien savoir. Mais elle avait fait une promesse…
Flack soupira. Il saurait bien la vérité un jour…Ou quelqu’un arriverait à percer le secret de cette étonnante timidité. Mais il sentait aussi qu’il y avait de la crainte chez Natalie…En effet, en y réfléchissant bien et en l’observant un peu, la jeune experte n’avait jamais touché ni lui, ni Danny et elle se raidissait à chaque fois que l’expert posait simplement sa main sur elle… Qu’est-ce qui avait bien pu provoquer ça ?

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Deux Soeurs by Lagentillefan   Jeu 18 Nov 2010 - 19:50

Ah, j'avais vu juste, Jessie ne taquine pas sa soeur simplement pour l'embêter, il y a une bonne raison, elle essaie bien de l'aider à se sortir de sa timidité, même si, comme le dit Flack, la méthode est rude !

Sinon, concernant ce qui est arrivé à Nathalie, j'ai bien une idée, mais on verra si c'est ça ! Autant laisser du suspense et voir où tu veux nous entraîner avec ses deux sympathiques, dans un style oppposé, soeurs !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Deux Soeurs by Lagentillefan   Ven 19 Nov 2010 - 7:49

Merci Claire pour ton com!!
Et hop,la suite!
____________________________________________________

8- La rencontre avec Mac Taylor

Le chef de la scientifique n’étant pas encore dans son bureau, les quatre policiers s’y installèrent pour l’attendre. Danny et Natalie prirent chacun une chaise, Flack s’appuya contre un mur et Jessie…Jessie s’assit sur le bureau de Mac, mâchant son chewing-gum en observant le décor de la pièce : diplômes, photos du temps où Taylor était marines et une photo d’une femme très jolie sur le bureau.
Quand Flack avait vu où s’était installée sa collègue, il lui lança un regard d’avertissement. Mac n’allait pas apprécier…

Don : Jessie…
Jessie (prenant la photo, la montrant à Don, curieuse) : Qui est-ce ?
Don (très mal à l’aise) : Je…
Mac (interrompant le détective et fixant Jessie avec un regard indéchiffrable) : Ma femme…

Flack et Danny sursautèrent à l’arrivée de l’expert tandis que Natalie sentit un trouble s’emparer d’elle lorsqu’elle entendit la voix de son supérieur et se mit à rougir. Misère, ça empirait…
Quant à Jessie, elle fit une bulle avec son chewing-gum, observant Mac, et se sentit soudain déstabilisée par cet homme. Il y avait quelque chose de spécial qui émanait de lui…

Mac : Je vous prierai d’ailleurs de sortir vos fesses de mon bureau et de jeter ce chewing-gum…

Flack imaginait déjà la scène. Tel qu’il connaissait Jessie, elle allait sauter du bureau de Mac, cracher son chewing-gum comme Julia Roberts dans « Pretty Woman » et saluer l’expert à sa manière…bien particulière…Mais le détective se trompa lourdement…

Jessie (balbutiant) : Heu…Oui. Excusez-moi, monsieur.

Les yeux écarquillés et la mâchoire au sol, Don vit Jessie descendre tranquillement du bureau de Mac, jeter proprement son chewing-gum à la poubelle et se placer à côté de lui, très droite. Flack ne la reconnaissait plus ! Où était passée l’insolente et casse-pieds Jessie ?
Jessie était étonnée par cet homme. En fait, non, il l’impressionnait. Sa seule présence imposait le respect le plus total et ne lui donnait aucune envie de se conduire comme d’habitude. Elle sentait vraiment en lui un leader avec des principes et des convictions justes et droites. Ce Mac Taylor était vraiment un homme charismatique et la jeune femme se doutait que ses subalternes le respectaient énormément.
Jessie se rendit soudain compte de l’expression qu’arborait sa sœur face à son nouveau supérieur et grimaça un peu. Ho ho…
Natalie était fascinée par le lieutenant Taylor. Il y avait autour de cet homme une aura qui inspirait confiance et respect et ses yeux verts semblaient lire dans les âmes. Et quand l’expert posa son regard sur elle, un regard curieux et intrigué, Natalie baissa immédiatement la tête, fixant le sol, et rougit, sentant son cœur s’emballer irrationnellement. Mais elle connaissait bien cette sensation et elle n’en voulait plus depuis…

Mac (fronçant les sourcils, intrigué) : Que font ces jumelles ici ?
Danny (surpris) : Comment savez-vous qu’elles sont…
Mac (haussant un sourcil) : Elles se ressemblent…

Flack, inquiet d’avoir perdu son sens de l’observation, vérifia s’il avait loupé quelque chose qui pouvait lier les deux sœurs et vit Danny faire de même. Non, elles ne se ressemblaient pas du tout. Tout était différent : le look, le comportement et le charisme.

Don (interrogateur) : Vous trouvez, Mac ? Vraiment ?
Mac (levant les yeux vers eux) : Oui. Bon, qui sont-elles ?
Jessie (presque embarrassée, à la surprise de Don) : Je suis le lieutenant Jessica Marteens, la nouvelle partenaire de Flack.

Et en plus, elle évitait de l’appeler Donnie Boy. Incroyable ! Mac était un sorcier…

Mac (regardant et s’adressant à Natalie) : Et vous ?

Natalie se raidit encore plus. Encore cette timidité, cette peur qui tenaillait ses entrailles. Paralysée et muette, Natalie sentit les larmes couler sur ses joues. Elle maudissait le jour où elle avait rencontré Tommy Nolte…
Jessie vit la détresse de sa sœur, sachant ce qui la perturbait, et s’apprêta à la rejoindre mais fut prise de vitesse par…Mac ?!

Mac (s’accroupissant au niveau du visage de Natalie, prenant délicatement sa main dans la sienne dans un geste de réconfort, la sentant se crisper à son contact) : Miss Marteens ? Qu’y a-t’il ?
Jessie (s’approchant) : Elle…
Mac (la faisant taire d’un geste de la main) : Laissez-la parler. Vous ne l’aidez pas en intervenant à sa place…

Jessie était bouche bée. Cet homme venait à peine d’arriver dans leur vie qu’il avait senti qu’il y avait un problème avec Natalie. Mais comment pouvait-il critiquer sa manière de faire pour aider sa sœur ? Elle la connaissait largement plus que lui, quand même !
Flack et Danny observaient la scène en silence, ne sachant que faire. La jeune experte n’avait pas réagi aussi violemment avec eux…
Mac regarda gentiment Natalie, lui levant le visage, et essuya doucement ses larmes, espérant qu’elle lui ferait confiance grâce à ses gestes simples et rassurants.

Mac (d’une voix très douce) : Quel est votre prénom ?
Natalie (d’une voix basse et tremblante) : Na…Natalie…Lieu…Lieutenant dans la brigade scientifique.
Mac (souriant avec gentillesse, la main posée sur l’épaule de la jeune femme) : Enchanté. Je suis Mac Taylor, le chef de votre brigade…
Natalie (les yeux fixant toujours le sol) : Je…Je sais. Je…Je suis désolée…
Mac : Pas de problème. Si vous voulez me parler, ma porte est ouverte, Natalie.

Et pour la première fois depuis longtemps, Jessie vit Natalie lever les yeux vers Mac, le regardant bien en face, et lui faire un sourire heureux. Elle souriait à un homme ! Peut-être que l’expert pourrait l’aider à sortir de sa coquille.

Natalie : Merci…Lieutenant Taylor.
Mac : Vous savez, tout le monde m’appelle Mac, ici. (lui serrant gentiment l’épaule) Bienvenue dans l’équipe !

Natalie lui fit alors un sourire éblouissant, surprenant Jessie, alors que Flack et Danny pensaient que la jeune femme devrait sourire plus souvent.

Mac (se relevant avant de se réinstaller à son bureau) : Bon. Et votre affaire ?

Personne ne répondit, tous s’attendant à ce que Jessie se lance dans les contes de ses exploits. Mais la jeune femme préférait éviter de parler devant cet homme. Il s’adressait plus à ses experts, pas à elle. Elle désirait avoir son respect, bizarrement…

Mac (fronçant les sourcils) : Personne n’est fichu de me dire quelque chose ?

Ce fut alors la personne la plus inattendue qui se mit à parler.

Natalie : Il s’agit d’un meurtre dans la 13th. Notre victime, Timothy Lawrens, a eu le crâne fracassé par une barre métallique que l'on cherche encore. Nous avons un suspect, Tony Catler, qui est actuellement en salle d’interrogatoire. Ses vêtements étaient tachés de sang et ce dernier est en cours d’analyse au labo ADN. Mais comme il a tenté de s’échapper, ça fait de lui notre suspect numéro un.
Mac (la remerciant en inclinant la tête, parlant toujours sur un ton doux et gentil) : Merci, Natalie.

En voyant sa sœur sourire à l’expert, ses joues légèrement roses, Jessie fit une petite moue intriguée. Devrait-elle sortir son costume de Cupidon ou laisser les choses aller à leur rythme ? Nooon, elle allait observer. Peut-être que Mac Taylor était l’homme qui sortirait Natalie de sa prostration sentimentale. Le résultat était déjà spectaculaire…
Le portable de Danny se mit à sonner, faisant sursauter les policiers. Le jeune homme répondit et n’eut qu’une brève conversation.

Danny (raccrochant) : C’est le sang de notre victime.
Don (souriant de satisfaction) : On a notre suspect à interroger pour de bonnes raisons maintenant…
Jessie : J’peux diriger l’interrogatoire, Donnie Boy ?

Et zut ! C’était trop beau ! Jessie se remettait à le nommer avec le surnom qu’elle lui avait affublé…Décidément, elle ne le respecterait jamais. Comment Mac avait-il réussi ce miracle ?

Don (haussant les épaules) : Si tu veux…

Au moins, le détective verrait ce qu’elle valait lors d’un interrogatoire…
Si Natalie n’était pas si accaparée par son observation discrète de Mac, elle aurait averti Flack. Le pauvre, il n’avait pas la moindre idée de ce qui allait l’attendre…

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Deux Soeurs by Lagentillefan   Ven 19 Nov 2010 - 14:31

Xd, on commence à aborder une partie plus ship de la fic, puisque je pense que Nathalie et Mac serait un couple possible ? Après tout, il est effectivement une personne de confiance, qui pourrait rassurer et aider cette pauvre scientifique qui n'en menait vraiment pas large au début de la conversation.

Sinon, voir Jessie se calmer en présence est une très grande surprise, comme le pense Flack, en même temps, elle a dû se rendre compte que Mac était plus respectable que ses anciens patron...

Par contre j'ai hate de voir ce que Jessie va inventer en interrogatoire dont Nathalie aurait pu avertir l'infortuné partenaire de sa soeur !

La réplique sur Don et Danny inquiets pour leur sens de l'observation est amusante, comme d'autres, toujours bien placées, qui rendent la fic légère est drôle, tu as très bien su les ajouter !

Enfin, la référence à un Tommy Nolte tend à confirmer une théorie quand à cette timidité maladive de Nathalie...

La suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Deux Soeurs by Lagentillefan   Sam 20 Nov 2010 - 7:19

Merci Claire pour ce super com!!
Et hop,suite!!
________________________________________________________

9- Natalie

Mac ne savait pas trop pourquoi il voulait tout faire pour rassurer sa nouvelle recrue. Quelque chose chez cette jeune femme vulnérable et fragile le poussait à être très protecteur. Dès qu’il avait posé ses yeux verts sur elle, il avait tout de suite remarqué la tristesse et la peur au fond de son joli regard vert ambré, couleur peu courante, et s’était immédiatement pris d’affection pour la jeune femme, sentant une chaleur envahir son cœur et sachant qu’elle avait vraiment besoin d’aide. Mac avait bien vu que sa sœur jumelle, semblable mais aussi très différente, cherchait à la délivrer de cette crainte mais les personnes les plus proches étaient souvent les plus maladroites, n’arrangeant pas vraiment les choses…
Et lorsque Mac avait vu Natalie pleurer devant son incapacité à le regarder et à répondre à sa simple question, il avait senti son cœur se serrer et sut ce qu’il devait faire : la rassurer et la mettre en confiance, tout en lui démontrant que personne ne la blesserait ou ne la trahirait. Quelque chose avait fragilisé cette jeune femme et il sentait qu’il le saurait, étrangement. Pourquoi cette sensation ? Ça, Mac l’ignorait…
Sa plus grande récompense fut de la voir lui sourire, un sourire éclatant, plein de confiance et de gratitude. Puis, quand il entendit sa voix, forte et claire cette fois-ci, Mac était satisfait de ses progrès. Bien qu’elle le fixait intensément, comme si c’était son port d’ancrage, le guide qui la ramenait vers la lumière…
Finalement, Jessie, Flack et Danny quittèrent son bureau alors que Natalie semblait subjuguée.

Mac (posant une main sur son épaule, avec gentillesse) : Natalie, je crois qu’ils vous attendent…
Natalie (sortant de sa transe) : Oh ! (se levant et s’inclinant, embarrassée par son comportement) Excusez-moi, Mac. Merci et au revoir.

Et la jeune experte suivit les autres, le regardant une dernière fois avant de quitter son bureau, un petit sourire aux lèvres.
Mac ne pensait pas ressentir ça une nouvelle fois un jour. Cette douce chaleur…Que lui avait donc fait la tendre Natalie ?

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Deux Soeurs by Lagentillefan   Sam 20 Nov 2010 - 12:45

De rien ^^ !

Ah, les impressions de Mac quant à Nathalie confirment le ship, on dirait, il semble qu'il ait un faible pour elle, dont il n'est que plus ou moins conscient, apparemment.

Par contre, il a raison, la méthode Jessie est peut - être un peu maladroite pour sa soeur, plus fragile, qui a dû mal à sortir de sa coquille même si on la pousse comme essaie de faire la partenaire de Flack ^^ !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Deux Soeurs by Lagentillefan   Dim 21 Nov 2010 - 4:54

Merci Claire pour ton com!!
Et zouplà,la suite!!
_______________________________________________________________

10- La méthode Jessie

Tony Catler attendait qu’on vienne l’interroger mais il était très confiant : tant que les flics n’avaient pas l’arme du crime, ils ne pouvaient pas l’inculper de ce meurtre. Même avec ses vêtements tachés de sang…Il pourrait raconter qu’il s’était penché sur Lawrens pour vérifier s’il était en vie et que le sang provenait de là. En clair, les poulets n’avaient rien s’il ne disait rien. Il allait s’amuser…
Enfin, deux détectives entrèrent : un jeune homme assez grand, qui se mit dans un coin de la salle, et la fille qui lui avait sauté dessus et assommé. Sa mâchoire en gardait d’ailleurs un douloureux souvenir…
Quand il vit la jeune femme approchait, il ne put s’empêcher de rire. C’était cette petite nana qui allait diriger l’interrogatoire ? Vraiment, on lui facilitait les choses…

Jessie (sur un ton sans appel) : Tu vas pas rire longtemps, mon vieux…

*

Danny et Natalie s’installaient dans la salle adjacente pour écouter l’interrogatoire de leur suspect numéro un. Mais quand la jeune experte vit sa sœur avancer vers le suspect et Flack l’observer, elle poussa une exclamation de stupeur plutôt inquiétante. Ho, non, non, non, non…

Natalie (ne regardant toujours pas son coéquipier) : Danny, rassurez-moi. C’est Flack qui s’occupe de l’interrogatoire, n’est-ce pas ?
Danny (intrigué) : Heu…Non. Jessie a demandé si elle pouvait s’en occuper. Vous ne l’avez pas entendue ?

Natalie grimaça. Si elle l’avait entendue, elle les aurait avertis. Mais elle avait été trop subjuguée par Mac pour faire attention à ce qui l’entourait…Misère…

Danny (la voyant grimacer) : Pourquoi ?
Natalie : J’espère que Flack a les nerfs solides sinon il est mal…
Danny (inquiet) : Quoi ?

L’expert ne put questionner Natalie plus longtemps. L’interrogatoire s’apprêtait à commencer…

*

Jessie, toujours debout face au suspect, souriait, un sourire à faire froid dans le dos. Même Flack se sentit frissonner. Cette fille était terrifiante mais il était curieux de voir sa méthode. Le pauvre…

Jessie : Vois-tu, Catler, j’ai horreur d’attendre les réponses à des questions évidentes…Et quand j’ai un rencard, c’est pire…
Catler (goguenard) : Allez-y. On verra si mes réponses vous satisferont…
Jessie (un sourire inquiétant aux lèvres) : Oh, mais elles ont intérêt…

Et avant que Flack ne puisse réagir, Jessie se mit aux côtés de Catler, plaqua brutalement son visage puis sa main, doigts écartés, sur la table et sortit son arme, collant le canon de son pistolet sur la première phalange de son auriculaire avec force.

Don (les yeux agrandis par la stupeur et la panique, s’avançant vers elle) : Jessie ! Nom de Dieu, qu’est-ce que…
Jessie (l’ignorant totalement, avec une voix froide et dure) : Voilà l’deal, Catler. Si j’sens qu’tu me mens, tu dis adieu à une de tes phalanges. Une mauvaise réponse, une phalange, ok ?
Catler (terrifié) : Vous n’avez pas le droit !
Jessie (jouant l’étonnée) : Ah bon ? (regardant Don, atterré) Je n’peux pas faire ça ?

Flack comprit son jeu mais fulminait de rage. Il allait avoir des problèmes avec son chef et une tripotée d’avocats si cet incident arrivait jusqu’à leurs oreilles. Jessie était complètement cinglée !

Don (respirant à fond, jouant le jeu) : Faire quoi ?

Malgré le calme dont il faisait preuve, Flack tremblait de fureur. Avec ses idées et ses méthodes à la con, il allait devenir cardiaque et y laisser ses nerfs !

Jessie : Tu vois ? Alors…C’est bien toi qui as tué Timothy Lawrens ?
Catler (avec bravoure) : J’ai tué personne !
Jessie : Biiiiiip. Mauvaise réponse.

En l’entendant, Flack avait l’impression qu’on lui avait collé un Riggs au féminin…Et lui était le malheureux Murtaugh de « L’Arme Fatale », avec l’âge en moins…Quoique à ce rythme, il aurait des cheveux blancs avant l’âge…
Quant à Jessie, suite à la réponse de Tony, elle amorça la gâchette de son arme lentement, très lentement, un sourire sadique aux lèvres.

Jessie : Dis adieu à ta phalange, Catler…

Flack préféra ne plus regarder tandis que Tony, voyant que la jeune femme commençait à appuyer sur la détente de son arme, se mit à hurler de terreur.

Catler : Je vais parler ! Je vais parler !
Jessie (le lâchant, s’asseyant en face de lui tout en gardant son pistolet à la main) : Bien. Je t’écoute…

*

Quand Natalie vit sa sœur dégainer son arme, elle se plaqua une main sur le front : Jessie avait osé ! Et ce pauvre Flack était devenu blanc comme un linge. Quant à Danny, il regardait la scène, complètement figé sur place, avant de se reprendre, regardant Natalie avec ses yeux bleus agrandis par la stupeur…Yeux que la jeune femme n’arrivait pas à regarder pour le moment…

Danny (montrant la scène du doigt) : Elle…Elle compte vraiment le…lui…
Natalie (grimaçant) : Non. C’est sa méthode quand elle est énervée et pressée…Et aujourd’hui, elle est les deux. Pas de chance pour notre suspect…Et pour Flack…
Danny : Et pour elle…Avec ce coup d’éclat, Don risque de la descendre…
Natalie : S’il ne meurt pas d’une attaque avant. Regardez, il est figé sur place et Jessie n’a pas encore sorti le…grand jeu…
Danny : Le grand jeu ? Elle peut faire pire ? (Natalie opina de la tête) Misère…

Natalie lui fit un petit sourire d’excuse face aux excentricités professionnelles de sa sœur. Mais que pouvait-elle faire d’autre ?

Danny : Rassurez-moi, Natalie, vous ne faites pas ça quand…
Natalie : Heu…Il faudrait déjà que j’aie interrogé un suspect dans ma vie…
Danny (surpris) : Vous n’avez jamais interrogé de suspect ? Pourq…

Puis l’expert comprit rapidement. Comment Natalie le pouvait-elle avec son blocage maladif ? C’est pour cela que Stella avait dit que la jeune femme serait toujours avec un partenaire, ce n’était pas à cause de son rang de CSI…

Natalie (le faisant sortir de sa réflexion) : Espérons juste que Catler ne décide pas de refaire le malin…

Danny l’espérait aussi. Mais, manifestement leurs prières ne seraient pas exaucées…

*

Jessie (se balançant sur sa chaise) : Chouette ! On a ton mobile et tes aveux…Mais on a besoin de l’arme. Où est-elle Catler ?
Catler (reprenant du poil de la bête) : Je sais pas.
Jessie (grimaçant en penchant la tête) : Halàlà…T’as pas compris la l’çon, on dirait…

Quand Tony la vit soudain se lever et se diriger vers lui, il prit peur. Qu’est-ce qu’elle allait faire ? Et son collègue qui ne réagissait toujours pas !
Flack avait perdu tout contrôle sur la situation et ne savait plus quoi faire maintenant. Avec Jessie, il pouvait s’attendre à tout. Mais quoi ?
La jeune détective amorça une nouvelle fois sa gâchette, recula violemment Catler, toujours assis sur sa chaise, de la table et visa une partie de son anatomie à laquelle n’importe quel homme tenait. Bizarrement, Flack sentit de l’empathie envers son suspect…

Jessie : Dis adieu à tes bijoux de famille…Trois…Deux…Un… (commençant à appuyer sur sa détente, un sourire triomphant sur le visage) Zé…
Catler (paniqué, parlant très vite) : Jel’aimisdansunégoutdela13thavantquevousn’arriviez ! Pitié, ne tirez pas !

Satisfaite, Jessie retira son arme et la rangea puis entendit un bruit. Avec Don, ils virent du liquide couler sur le sol, liquide qui provenait…de Catler. La détective grimaça de dégoût et recula puis sortit, rapidement suivie de Flack.

Jessie (à l’agent Robinson) : Bouclez-le. Et faites faire le ménage. Il s’est pissé dessus…
Robinson (surpris) : Heu…Bien, lieutenant.

Alors que le policier entrait dans la salle pour s’occuper de Catler, Jessie fut retournée et plaquée sur un mur par un Flack vraiment très contrarié.

Don : C’était quoi ça !
Jessie : Quoi ? Il a avoué, non ?
Don : Sous la menace ! Et s’il disait quelque chose ?
Jessie : On l’croira pas…Suffit que j’me sape comme ma sœur et ils croiront jamais qu’une petite jeune femme toute frêle comme moi ait pu lui faire quoique ce soit. En plus, mon dossier est parfait et il aura bien trop la trouille d’en parler. Et puis, ça le ridiculiserait…
Don : Miss a réponse à tout, à ce que je vois ! Et tu interroges tous tes suspects comme ça ?
Jessie : Non. J’voulais qu’on en finisse vite pour notre rencard. Un ciné, ça te dit ?
Don (finissant par la lâcher) : Un rencard ? Le ciné ? Tous les deux ?! Non mais ça va pas mieux, toi !
Jessie (sautillant sur place) : Allez, Donnie Boy ! Ça t’fera du bien !

Flack était abasourdi. Cette fille était une extraterrestre. Elle avait vraiment peur de rien !
Danny et Natalie les rejoignirent et quand la jeune experte vit sa sœur trépigner et entendit ses propos, elle grimaça. Flack était en mauvaise posture…

Natalie (navrée pour lui, sans vraiment le regarder) : Vous devriez accepter, Flack. Sinon, elle ne vous lâchera pas. Elle pourrait même devenir méchante…
Jessie (remerciant mentalement sa sœur) : Tu l’as d’ailleurs bien vu tout à l’heure…

Danny était écroulé, trop content de n’être pas la cible favorite de la terrible Jessie… Pauvre Don !
Grommelant et soupirant, Flack finit par accepter et eut droit à un énorme baiser sonore sur la joue de la part de sa terrifiante partenaire.

Jessie : J’prends une douche et on y va !
Don : Ouais, ouais. (s’adressant à Natalie) Vous êtes sure que j’aurais pas pu y échapper ?
Natalie : Certaine. Les signes étaient typiques ici…
Don : Formidable…Bon, je vais prendre une douche moi aussi. A demain, tous les deux.

Les deux experts le saluèrent et sourirent devant l’aspect avachi et désespéré du jeune détective. Sa soirée lui pesait déjà…

Danny (mi-inquiet, mi-moqueur) : Natalie…Il va s’en sortir vivant ?
Natalie : Je ne peux hélas répondre à votre question, Danny. Je n’ai pas la moindre idée de comment se déroulent les rendez-vous de ma sœur. J’en connais les résultats…
Danny : Et ?
Natalie : Et bien…Trois nez cassés, une lèvre fendue et… (réfléchissant un peu) Ha ! Et une mâchoire brisée…Et il y en a eu un avec tout à la fois…
Danny : Aïe, aïe, aïe…
Natalie : Je sais…

Natalie fit un petit sourire. Que pouvait-elle faire de plus ? Elle espérait seulement que Flack ne dirait rien qui pourrait froisser sa sœur. Elle était tellement susceptible…Et bonjour les résultats !

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Deux Soeurs by Lagentillefan   Dim 21 Nov 2010 - 11:37

Eh ben, Jessie a raté quelques cours de droit pénal dis - donc sourit0 ! Ou à défaut, à l'Académie de police le cours où ils expliquent que les avocats se fâchent si on menace les suspects pour obtenir des aveux !

Certes, elle a eu ce qu'elle voulait et on peut considérer qu'elle n'a pas pris tant de risques finalement, puisque comme elle l'a dit, ce serait sa parole contre celle de Catler, qui ne tient en plus sûrement pas à raconter qu'une fille d'à peine 1m65 lui a fait ça, en plus ce n'est pas forcément crédible (sauf si Jessie a un dossier pour violence policière mais j'ai comme l'impression qu'elle a toujours trouvé une ruse pour y échapper ^^) !

Pauvre Flack, elle a mis ses nerfs à rudes épreuve et en plus obtenu un rencard avec lui... Mais je n'ai pas le sentiment qu'il soit prêt pour une histoire avec elle, c'est à peine s'il l'apprécie des masses, surtout après ce numéro... Je me demande dans quel état il va finir après lui avoir fait comprendre qu'il ne tient pas à se mettre en couple avec elle, vu la liste des dégats que Nathalie a évoqué... Nathalie qui est toute pardonnée de ne pas avoir été assez concentrée pour avertir Flack, parce - que le ship avec Mac s'annonce adorable et intéressant (parce - que sûrement complexe, vu leurs bagages).

Sinon, il y a toujours des répliques très drôles, comme Jessie qui fait l'innocente et demande avec "l'air attéré" si elle ne peut pas menacer un suspect, la référence à l'arme fatale (ces films sont pas les plus complexes intellectuellement, mais qu'est - ce qu'ils m'ont fait rire, bon j'étais sûrement à peine née quand le premier est sorti, mais avec le nombre de rediffusions et un frère plus âgé qui aime ce genre de films, je les ai vus ^^), l'idée de Flack éprouvant de l'empathie pour son suspect dont certaines parties sont menacées était drôle aussi...

La suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Deux Soeurs by Lagentillefan   Lun 22 Nov 2010 - 4:07

Merci Claire pour ce long et sympathique com!!
Et oui,notre pauvre Flack en voit de toutes les couleurs!Et c'est pas fini lol!
Allez,zou,la suite!!
Au fait,cette fic se situe après la saison 2 de CSI:NY
_____________________________________________________________

11- Douche mixte

Jessie, une expression ravie sur le visage et emmaillotée dans une serviette, se dirigeait vers les douches des femmes et eut la surprise de voir que non seulement c’était ridiculement petit mais en plus c’était complet ! Pas de chance…Boudant et grognant contre le machisme des architectes new yorkais, la détective opta pour une autre solution, peut-être un peu trop extrême…
Sans prendre garde aux regards que les policiers lui lançaient en la voyant évoluer à moitié nue, Jessie se dirigea avec détermination vers les douches des hommes. A la guerre comme à la guerre ! Elle ne voulait surtout pas être en retard à son rendez-vous avec Flack ! Il en profiterait pour se défiler…
Quand les hommes présents et nus virent passer la jeune femme, ils se mirent à protester mais elle les ignora superbement, ne les regardant même pas, fixant juste les jets pour en trouver un qui n’était pas utilisé actuellement. Elle en trouva un et fonça vers cette cabine quand soudain, elle revint sur ses pas pour se poster devant la cabine précédant la sienne, enfin celle qui serait bientôt la sienne. Avait-elle réellement aperçu…

Jessie (toute ravie) : Donnie Boy ? (promenant son regard sur tout le corps de Don, heureusement de dos) Joli p’tit cul !

Flack s’était figé en entendant cette voix. Sa voix ! Jessie le stressait-elle tellement qu’il l’entendait même sous la douche ? Mais quand il entendit son commentaire appréciateur sur son postérieur, il n’eut plus aucun doute…Elle était là…

Don (se retournant, outré) : Putain, Jessie ! Mais qu’est-ce que tu fous là ?
Jessie (ne le regardant pas vraiment dans les yeux) : C’est complet chez les femmes… (taquine) Merci de me montrer ton côté face…
Don (ne comprenant pas) : Quoi ? (se rendant compte à quoi elle faisait allusion, attrapant une serviette et se l’enroulant autour de la taille malgré la mousse restante sur son corps) Merde ! Jessie, tire-toi !
Jessie (voulant le rassurer) : J’ai d’jà vu des mecs à poils, tu sais…

Flack s’étranglait presque de rage. Ne s’arrêtait-elle donc jamais ? Mais qu’avait-il fait au seigneur pour mériter ça ?
Jessie remarqua soudain une cicatrice importante sur l’abdomen du jeune homme et s’approcha un peu pour la toucher, sans réfléchir. Etait-elle comme…

Don (se reculant) : Jessie !
Jessie (avec curiosité, le ton de sa voix étrange) : Tu as encore mal ?
Don (sur la défensive) : D’après toi ? Je ne serais pas de retour sur le terrain sinon !
Jessie (levant les yeux sur son visage, avec un regard inquiet) : Ce n’est pas ce que je voulais dire. Je…
Don (fuyant son regard et changeant la conversation, voyant où elle voulait en venir) : Je croyais que tu voulais prendre une douche ? Alors, soit tu le fais, soit tu te tires, ok ?

Jessie retira ses doigts et le fixa quelques instants avant de se diriger vers sa cabine de douche, réfléchissant. Le capitaine avait raison : Flack avait encore quelques séquelles psychologiques dues à l’explosion…Ce refus d’en parler, ce dégoût au sujet de cette cicatrice et sans doute autre chose…Arriverait-elle vraiment à l’aider, comme le pensait Clancy ?
Râlant, Flack finit par sortir de sa douche, soulagé aussi d’avoir échappé aux questions de Jessie. Pourtant, son regard compréhensif qu’il lui avait vu l’intriguait…Comment cette fille pourrait comprendre ce qu’il avait traversé ? Impossible !
Soudain, Jessie l’interpella.

Don (se tournant, impatient de partir) : Quoi ? (les yeux exorbités en la voyant face à lui complètement nue, lui montrant son côté face, se mettant à rougir) Jessie !
Jessie (retournant sous sa douche) : Voilà, on est à égalité, Donnie Boy. On s’connaît entièrement ! (murmurant) Enfin, presque… (se remettant à crier) Allez, file t’habiller, j’arrive !

Soupirant et toujours très rouge, Flack quitta les douches. Après casse-cou et cinglée, il pouvait rajouter impudique à la liste des adjectifs décrivant sa nouvelle partenaire. Mais où la police l’avait-elle pêchée ? Ou plutôt, comment avait-elle été acceptée dans la police ?

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Deux Soeurs by Lagentillefan   Lun 22 Nov 2010 - 19:26

Je vois ce que tu veux dire par il "va en voir de toutes les couleurs et ce n'est pas fini" ! Y a pas de bouton stop sur Jessie, dis - donc, elle ne recule devant rien ! Comme dirait Flack, elle est un brin impudique en plus du reste ^^ !

Cela dit, au moins, ça lui permet de tâter un peu le terrain (au sens propre comme au figuré) par rapport à Flack et ses séquelles de l'explosion (ce qui m'a confirmé que la fic se situait fin de saison 2 d'ailleurs ^^), parce - qu'apparemment tout est loin d'être oublié, vu sa réaction de rejet total du sujet (un brin excessive malgré les circonstances de voyeurisme de Jessie, surtout qu'il se fâche plus quand elle parle de ça que pour le reste^^).

J'ai hate de voir la suite, entre le rancard (j'ai déjà peur pour Flack) et l'évolution de ce partenariat un brin étrange ^^ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Deux Soeurs by Lagentillefan   Mar 23 Nov 2010 - 4:31

Merci Claire pour ton com!!! merci2
Et hop,voilà le rendez-vous!!
___________________________________________________________

12- Sommeil révélateur et conséquence violente

Les deux détectives arrivèrent enfin au cinéma sur Broadway. Jessie était ravie tandis que Flack semblait boudeur et cela amusait les personnes qui faisaient la queue avec eux. En plus, la jeune femme n’arrêtait pas de parler avec son langage bien à elle, donnant au détective l’envie de se planquer dans un des égouts de New York. Tant pis s’il se faisait bouffer par les crocodiles logeant dans le coin. Ça écourterait sa souffrance…
Flack fut surpris par le choix du film de Jessie : une comédie romantique ! Cette sauvageonne, ce garçon manqué était une fleur bleue ! Quand il raconterait ça au central…
Les deux policiers finirent par s’installer confortablement dans la salle et restèrent quelques instants silencieux. Flack n’était pas ravi d’être là alors il ne savait pas trop quoi raconter…Ce fut Jessie qui fit la conversation, qui ressemblait plutôt à un monologue en fait, car le détective bailla à s’en décrocher la mâchoire. Après une journée pareille et une partenaire aussi épuisante pour ses nerfs et son cœur, Don était crevé. Pourquoi avait-il accepté cette sortie ? « Pour avoir la paix, imbécile ! » se répondit-il à lui-même. C’était vrai qu’il n’avait eu guère le choix…
Voyant que le film commençait, le détective soupirant et fatigué s’enfonça dans son siège, tout en priant que Jessie n’en profite pas pour lui sauter dessus. Cette fille était capable de tout…
Au bout d’un quart d’heure, Don s’était endormi, la tête posée sur l’épaule d’une Jessie heureuse.

Jessie (d’une voix joyeuse) : J’le savais ! Il est sous l’charme.

La jeune femme le regarda tendrement quand soudain, le détective endormi entoura sa taille de son bras et la serra contre lui. Mais il ne dit pas ce que Jessie aurait voulu entendre…

Don (dormant toujours, un sourire heureux aux lèvres) : Stella…Je vous aime, Stella…

Stella ?! Mais qui était cette Stella ?! Don l’avait dans les bras, elle, Jessie Marteens, le meilleur flic de LA et lui en appelait une autre !
Folle de rage, sans réfléchir, Jessie se leva brusquement, réveillant Don au passage, qui la regardait un peu hagard, ses yeux bleus ensommeillés, le fit se lever et lui colla son poing dans la figure, l’étalant au sol.

Jessie (vexée et furieuse) : Connard !

Et la jeune femme, très en colère, partit sans demander son reste devant un Flack stupéfait et sonné, qui se tenait l’œil et qui n’avait pas compris ce qu’il venait de se passer.

Don : Jessie ? Mais qu’est-ce qu’elle a encore, cette tordue ?

Remarquant qu’il était le point de mire de tous les spectateurs présents dans la salle, le détective se releva et quitta précipitamment les lieux, embarrassé. Qu’est-ce qui avait bien pu se passer ?
Jessie faisait s’écarter tous les passants de son chemin tellement sa fureur était visible. Mais au fur et à mesure qu’elle approchait de chez elle, la jeune femme se calma et sentit le remord l’envahir. Elle y avait été un peu fort, peut-être…
Elle se mit à réfléchir et sourit. Bon, finalement, elle devrait tout de même jouer les Cupidons…mais pas pour sa sœur…A elle de trouver qui était cette Stella.

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [CSI:NY] Deux Soeurs by Lagentillefan   

Revenir en haut Aller en bas
 
[CSI:NY] Deux Soeurs by Lagentillefan
Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprits Criminels ConceptForum - Le forum n°1 sur la série! :: Off topic :: Vos autres créations :: Fanfics-
Sauter vers: