Esprits Criminels ConceptForum - Le forum n°1 sur la série!


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [CSI:NY] Dérapage by Lagentillefan

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Dérapage by Lagentillefan   Jeu 21 Oct 2010 - 18:00

C'est adorable de les voir aussi amoureux et romantiques. La voisine (qui d'ailleurs porte le même nom qu'une vieille dame qui fait des enquêtes policières ^^) est aussi sympathique et on compatit avec ses problèmes de sommeil, même s'ils sont dûs à une très bonne cause !

Sinon, Flack a raison au niveau du mauvais pressentiment, ça risque de se confirmer pale ^^ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Dérapage by Lagentillefan   Ven 22 Oct 2010 - 6:30

Merci Claire pour ton com!!
Et en effet,Marples...Je le savais pas à l'époque lol!
Allez,zou,la suite!!
___________________________________________________________________

25- Pris au piège

Karington avait donné rendez-vous à Flack et Stella à 14 heures sur les docks Nord afin de donner à chacun leurs instructions. Les deux policiers étaient arrivés les premiers et attendaient tranquillement leurs futurs ex-équipiers. Mais le jeune détective avait toujours ce pressentiment qui le tenaillait…
Stella s’était lovée contre Don pour puiser un peu d’énergie et de force. Il était devenu son carburant, sa source de vie…Elle sentit la main du jeune homme caresser doucement ses cheveux bouclés dans un geste rassurant.

Don : La fin est proche…

Stella leva les yeux vers lui, souriante, et vit avec étonnement une expression presque déçue sur son visage. Pourquoi ?

Stella (intriguée) : Don ? Qu’y-a-t’il ?
Don (avec un petit sourire gêné) : Et bien… Ça va me manquer tout ça…
Stella (haussant un sourcil) : La vie de criminel ?
Don (riant) : Non. La vie…avec toi. Je vais me sentir seul une fois rentré chez moi…
Stella (énigmatique) : Pas obligatoirement…
Don (la dévisageant, intrigué) : Quoi ?

Stella ne put expliquer le fond de sa pensé car Jack, Sam et Will arrivèrent enfin. Les trois hommes sortirent de leurs voitures et rejoignirent les deux amoureux. Flack fronça les sourcils à leur arrivée. Quelque chose clochait…

Jack (souriant) : Bonjour… (levant soudain une arme, imité par Will et Sam) Donald Flack Jr.

Stella et Don avaient eux aussi dégainé leurs pistolets par réflexe et se figèrent en entendant Karington prononcer le nom de Don. Il était découvert !

Don (sur le ton de la plaisanterie) : Qu’est-ce que tu racontes, Jack ?
Jack (avec un sourire mauvais) : Mais la pure vérité…Tu es un flic ! Comme ta copine, d’ailleurs. N’est-ce pas, Miss Stella Bonasera…
Don (jouant l’exaspéré) : Jack, tu es ridicule. Ta paranoïa te fait dé…
Will (avec satisfaction) : Oh, mais ce n’est pas sa paranoïa qui parle…Vos ADN l’ont fait à votre place… (moqueur) Ne jamais s’envoyer en l’air dans un lieu public…On ne vous l’apprends pas dans la police ?
Don (comprenant, médusé) : La capote…
Will (joyeusement) : Et oui ! Quelle erreur ! Ta prudence a causé ta perte. Ironique, non ?
Stella : Une minute ! Les fichiers ADN de la police ne sont pas accessibles aux labos publics, aux dernières nouvelles. Si c’est un moyen de…
Will (l’interrompant) : Quand on travaille au F.B.I, si…
Sam (surpris) : Le F.B.I ? Mais…
Jack (avec autorité) : T’occupes, Sam ! Va chercher les bombes et fais-les vérifier par Tommy !

Stella grimaça intérieurement. S’ils avaient trouvé un autre expert, ils verraient immédiatement que Mac et l’équipe de déminage avait trafiqué le système de minuterie.

Jack (soupirant) : Vraiment…J’aurais dû y penser…La police…Les fédéraux s’étaient déjà cassés les dents tellement de fois en essayant d’infiltrer mon groupe…
Don : On comprend mieux pourquoi…Avec un agent ripoux dans vos rangs.
Jack : N’est-ce pas ? (d’un air pensif) Il va vraiment falloir que je m’en trouve un chez les poulets…

Ecoutant vaguement Karington, Stella voyait Sam défiler avec les bombes puis partir enfin en direction de sa voiture pour en sortir sans douceur un petit homme tremblant comme de la gélatine.

Jack (s’adressant au petit homme) : Bon, Tommy, vérifie-moi ça en vitesse ! Et j’effacerai toute ta dette…
Tommy (tremblant) : Oui. Oui. Merci, Jack.

Pendant que Tommy vérifiait chaque bombe, Will fit mettre Don et Stella à genoux et récupéra leurs armes et leurs téléphones portables. Jack s’approcha ensuite de la scientifique et balada son pistolet le long de son corps, la déshabillant du regard tout en se léchant les lèvres perversement.

Jack : Je me demande si je pourrais pas m’amuser avec toi, ma jolie poupée…Tu me sembles aimer ça…
Stella (avec défi) : Pas avec toi, en tout cas…

Et la scientifique lui cracha au visage. La réaction de Jack ne se fit pas attendre : il gifla violemment la jeune femme qui releva la tête, continuant à le défier de ses yeux émeraudes.
Don voulut s’interposer mais Will le maintenait fermement par l’épaule.

Don : Stella !
Jack (s’essuyant du revers de la main) : Et courageuse avec ça…
Don (la voix pleine de fureur) : Tu ne la toucheras pas…
Jack (haussant les sourcils) : Et qui va m’en empêcher ? Toi, peut-être ?
Don (menaçant) : Tu n’as pas idée de quoi je pourrais être capable…
Jack : J’aimerais vraiment voir ça…

Et Karington saisit violemment Stella par les cheveux, l’obligeant à se lever, et la traîna jusqu’à sa voiture.

Don (prêt à se lever) : Stella !
Will (pointant son arme sur Flack, le maintenant fermement) : T.T.T.T. Pas de folie, Don…

Flack fulminait littéralement. S’il croyait vraiment qu’il allait le laisser faire… Agissant à la vitesse de l’éclair et profitant de l’inattention de Sam, Don réussit à désarmer Will et le sonna. Il récupéra ensuite son portable et une arme et courut en direction de la voiture de Jack. Vite. Plus vite…
Stella était entrain de se débattre comme une lionne, accentuant la colère de Karington, et réussit à lui donner un violent coup de pied bien placé, le faisant se plier de douleur. Mais l’homme lui bloquait toujours la sortie. La jeune femme se retourna pour atteindre la poignée de l’autre porte, quand elle sentit deux mains l’agripper. Stella retourna un nouveau coup de pied à son assaillant et entendit un cri de douleur. Mais la voix ne lui était pas inconnue…

Don (se tenant la mâchoire) : Stella ! C’est moi ! (lui tendant la main) Viens vite !

Stella se jeta dans les bras de Flack et sentit qu’il lui glissait quelque chose dans le pantalon. Elle le regarda, intriguée, mais le jeune homme n’eut pas le temps de lui expliquer quoique ce soit. Il s’effondra soudain à ses pieds, inconscient.

Stella : Don !
Sam (un stun-gun dans une main et un pistolet dans l’autre) : On se calme ! (voyant Jack se relever, le nez en sang) Ça va, Jack ?
Jack : Ouais, ouais. Où est Will ?
Will (les rejoignant) : Je suis là.
Jack (d’une voix mauvaise) : Tu sais ce qu’il te reste à faire…
Will (regardant Stella qui serrait Don contre elle, protectrice, avec colère) : Oh oui !
Jack : Bien. (à Sam) Et les bombes ?
Sam : Tommy les arrange. Elles avaient été trafiquées.
Jack : Bien. Qu’il se grouille. Nous en avons besoin pour 16 heures.
Stella (surprise) : 16 heures ?
Jack (avec un grand sourire) : Vous ne m’avez pas cru assez naïf pour vous dire l’heure exacte du braquage ? Trop de doutes planaient à votre sujet…Vos potes vont arriver une heure trop tard… (à Will) Allez, embarque-les moi…Et n’attends pas…
Will : Bien.

Et Stella sentit un choc électrique avant de sombrer dans l’inconscience.

*

Quand Flack se réveilla, il vit Stella couchée à ses côtés, inconsciente, et se précipita immédiatement vers elle pour vérifier son pouls. Vivante. Elle était vivante. Le détective s’attarda enfin sur le décor qui l’entourait et fronça les sourcils. Une maison ? Non, c’était plus grand… Un manoir… Abandonné.
Soudain une déflagration se fit entendre et Flack vit avec horreur les murs se fissurer. Le manoir s’écroulait ! Et sans réfléchir, Don se jeta sur Stella…

*

Will vit le vieux manoir s’effondrer comme un château de cartes avec satisfaction.

Will : Bien. Une bonne chose de faite. Maintenant, la suite…

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Dérapage by Lagentillefan   Ven 22 Oct 2010 - 17:12

Ah, un peu d'action c'est sympa ! Il ne reste plus à Flack et Stella qu'à survivre à l'explosion et expliquer à l'équipe de la scientifique ce que les autres ont prévu de faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Dérapage by Lagentillefan   Sam 23 Oct 2010 - 2:48

Merci Claire pour ton com!
Et hop,la suite!!
_________________________________________________________

26- Inquiétude

Mac regarda sa montre une nouvelle fois, inquiet et nerveux. Mais qu’est-ce qu’ils fabriquaient ? Flack aurait dû l’appeler depuis trois bons quarts d’heure pour lui confirmer la banque ciblée par Karington ainsi que l’heure du casse.
Voyant l’inquiétude grandissante de son supérieur, Danny finit par lui poser une main sur l’épaule, interrogateur.

Danny : Mac ? Qu’y-a-t’il ?
Mac : Il aurait dû appeler depuis longtemps…
Danny (inquiet à son tour) : Don n’a toujours pas…Ils ne seraient pas…
Mac (frustré) : Je n’en sais rien, Danny. Tout ce que je sais, c’est que Flack devait m’appeler à 14h15. Ou au moins me laisser un message…
Danny (optimiste) : Ça ne veut rien dire…Peut-être que la rencontre est un peu plus longue que prévue…Ou qu’il attend d’être seul, pour ne pas se faire repérer…
Mac : Je n’en ai pas l’impression. J’ai un mauvais pressentiment…Danny, partez avec Hawkes à l’appartement de Flack…
Danny : Mais l’équipe de surveillance n’a rien…
Mac (ignorant l’interruption) : Voyez s’il y a un détail qui pourrait nous permettre de savoir s’ils ont été découverts ou l’endroit où ils pourraient se trouver. (voyant l’hésitation de Danny) Tout de suite !

Danny s’exécuta. Il prit quelques agents avec lui et interpella Sheldon au passage avant de se précipiter vers sa voiture. Mac n’était pas homme à s’inquiéter pour rien…
Lindsay arriva quelques instants après dans le bureau de Mac, un air soucieux et pensif sur le visage.

Mac : Oui, Lindsay ?
Lindsay : Il y a eu une anomalie dans nos fichiers informatiques, il y a trois jours.
Mac (haussant un sourcil) : Une anomalie ? En quoi cela concerne-t’il notre enquête actuelle ?
Lindsay : J’y viens. Deux fiches d’identité ont été consultées…pour une analyse ADN…
Mac (intrigué) : Et ?
Lindsay : C’étaient les fiches de Flack et Stella…Et c’est le F.B.I qui a procédé à cette vérification. Je ne pense pas que ce soit une coïncidence…
Mac (entre ses dents, vraiment inquiet) : Moi non plus…

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Dérapage by Lagentillefan   Dim 24 Oct 2010 - 17:53

Ah, le reste du groupe est sur la bonne voie, on dirait, en tous cas au moins pour comprendre qu'un agent féderal est dans le groupe de Jack. Et il faut aussi qu'ils retrouvent leurs collègues.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
homer
Agent Fédéral
avatar

Féminin Nombre de messages : 225
Date de naissance : 18/11/1982
Age : 35
Localisation : bordeaux
Personnage préféré : spencer reid
Loisirs : photoshop
Date d'inscription : 04/01/2009

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Dérapage by Lagentillefan   Dim 24 Oct 2010 - 18:54

une fanfic sur CSI NY (mes préférés)... cool!! je me mets de suite à le lire!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://virginiejulien.livejournal.com/
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Dérapage by Lagentillefan   Lun 25 Oct 2010 - 6:17

Merci à vous deux!!
Et zouplà,la suite!
____________________________________________

27- Evidence

Hawkes et Danny arrivèrent enfin devant l’appartement que partageaient Flack et Stella et remarquèrent immédiatement un sac de sport posé devant la porte. Danny l’ouvrit délicatement et reconnut avec effroi l’une des bombes fabriquées par Mac et l’équipe de déminage.

Danny (prenant son portable en même temps, avec une voix autoritaire) : Hawkes ! Fais évacuer l’immeuble ! Il y a une bombe et elle va sauter dans 40 minutes ! Dis aux agents de s’occuper des autres étages !
Sheldon (tirant le signal d’alarme d’incendie et frappant à chaque porte) : Police de New York ! Il faut évacuer l’immeuble ! Dépêchez-vous ! Police de New York !
Danny (composant un numéro puis parlant à son interlocuteur d’une voix paniquée mais claire) : Allo, Mac ! On a une de vos bombes ici. Et elle fonctionne ! Il va falloir me guider pour la désamorcer !
Mac (voix off) : Décrivez-la moi ! Je dois vérifier s’ils n’ont pas modifié le système de détonation.

Pendant que Danny s’exécutait, parlant vite mais clairement, Sheldon continuait l’évacuation et arriva face à l’appartement de Janet Marples.

Sheldon : Police ! Ouvrez ! Vous devez quitter l’immeuble !
Miss Marples (ouvrant la porte, intriguée) : Qu’est-ce qui se passe ?
Sheldon : Il y a une bombe dans l’immeuble, madame. Dépêchez-vous.
Miss Marples (inquiète) : Vous avez averti les p’tits amoureux ?
Sheldon : Les amoureux ?
Miss Marples (lui indiquant l’appartement de Flack) : Mes jeunes voisins…
Sheldon (souriant) : Ne vous inquiétez pas, ils ne sont pas là. Allons, venez madame.
Miss Marples : Vous êtes sûr ? Vous avez vérifié l’ascenseur ?
Sheldon : Il n’y a personne dans l’ascenseur. Je vous en prie, dépêchez-vous.

Rassurée, la petite vieille dame fut prise en charge par un jeune agent alors que Sheldon rejoignait Danny.

Danny (lui tendant son portable et mettant ses gants de latex) : Les amoureux ?
Sheldon (amusé) : Vu son âge, c’est ce qu’elle a dû conclure en voyant Flack et Stella habiter le même appart’… (fronçant les sourcils) Quoiqu’il y a cette histoire d’ascenseur qui me turlupine…
Danny (attendant que tous soient partis) : Comment ça ?
Sheldon : Elle m’a demandé de vérifier qu’ils n’étaient pas dans l’ascenseur. Mais j’ai senti comme un sous-entendu…
Danny : Elle était inquiète, c’est tout. (montrant le téléphone) Bon, Mac est au bout du fil. Il va te donner toutes les instructions pour que je désamorce cette chose. Prêt ?
Sheldon (opinant de la tête) : Prêt.

Et les deux jeunes experts commencèrent leur travail délicat.

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Dérapage by Lagentillefan   Lun 25 Oct 2010 - 12:43

sourit0 La mamie n'a pas oublié les ascenseurs et vient de griller Flack et Stella ! Sinon, en même temps tu mets en place quelque chose de plus sérieux avec la bombe, ça fait un bon équilibre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Dérapage by Lagentillefan   Mar 26 Oct 2010 - 3:55

Merci Claire pour ton com!!
Et voilà la suite!
_________________________________________________________________

28- Prisonniers

Stella finit par reprendre doucement conscience et se mit soudain à tousser. Qu’est-ce que… ? Ouvrant lentement les yeux, la scientifique vit que des gravats l’entouraient et que de la poussière de ciment voletait un peu partout. Où était-elle ?
Sentant que quelque chose l’entourait, la jeune femme tourna la tête et croisa les yeux bleus de Don, penché au-dessus d’elle, avec une expression de douleur sur le visage que le détective essayait de cacher…vainement.

Don (serrant les dents, soulagé) : Tu es enfin réveillée…
Stella : Où sommes-nous ?
Don : Dans un vieux manoir et…

Stella sentit quelque chose de chaud goutter sur elle. Elle se détacha du beau regard bleu de Flack pour voir d’où provenait le liquide…Oh non…

Stella (avec effroi) : Don ! Tu…Tu es…
Don : Je sais…

Une épaisse tige de ferraille traversait l’épaule du jeune détective de part en part. La blessure suintait doucement, le sang coulant le long de la tige pour atterrir enfin sur Stella. La scientifique vit avec plus de clarté leur situation : ils étaient ensevelis sous des kilos de gravats et Don l’avait protégée avec son corps et continuait de le faire d’ailleurs.

Stella (les larmes commençant à couler) : Don…
Don (souriant malgré la douleur) : Ne pleure pas, Stella…S’il te plaît…Prends le portable que j’ai planqué sur toi et appelle Mac.
Stella : Oui. Oui. Tout de suite.

La scientifique extirpa le téléphone de sa cachette incongrue et composa le numéro de Mac. L’expert répondit immédiatement.

Mac (voix off) : Taylor.
Stella : Mac, c’est Stella. Nous avons été…
Mac (voix off) : Découverts. Je sais. Une des bombes a été placée devant la porte de l’appartement. Savez-vous où sont les cinq autres ?
Stella : Non. Et le braquage ne doit pas se dérouler à 17 heures mais à 16 heures !
Don (surpris) et Mac (voix off) : Quoi ?!
Stella : Ils ont eu des doutes sur nous depuis le début. En plus, ils ont un agent du F.B.I ripoux parmi eux.
Mac (voix off) : D’où la consultation de vos fichiers ADN…Connaissez-vous le nom de cet agent ?
Stella : Non. Will Sharp est le seul nom qu’on lui connaisse. Mac, écoutez…
Mac (voix off) : Où êtes-vous ?
Stella : Dans un manoir…
Don : Il a été démoli. Qu’il vérifie… (grimaçant de souffrance) les manoirs qui devaient être détruits aujourd’hui…
Stella : Mac…Nous sommes dans un manoir ou plutôt dans ses ruines. Don me dit que vous… (entendant des grésillements) Mac ?
Mac (voix off- faiblement) : Stella ? Stel…Qu’est…pass… ?
Stella (paniquée) : Mac ! Mac !

La jeune femme entendit alors un bip caractéristique et vérifia l’écran du portable.

Stella : Plus de batterie…
Don (souriant, essayant de faire de l’humour) : C’est vraiment pas notre jour…
Stella : Espérons que Mac puisse nous trouver…
Don : C’est un malin. Il y arrivera.

Soudain, Flack se rapprocha brusquement de Stella puis il se redressa avec difficulté. Les gravats commençaient à se faire lourds…

Stella (inquiète) : Don ! Arrête ! Tu…
Don (la fixant intensément de ses yeux bleus) : Crois-tu vraiment que je vais lâcher l’affaire ? Ça serait mal me connaître…
Stella : Dis-moi où tu as mal…
Don (avec un sourire comique) : A l’épaule gauche.
Stella (d’un ton sérieux) : Don…
Don : Je dois avoir quelques côtes fêlées…Et je crois que la tige m’a cassé la clavicule.

Stella ouvrit grand ses yeux émeraude, inquiète et admirative à la fois. Comment arrivait-il à tenir ? La scientifique porta sa main au niveau de l’épaule de Flack et tâta délicatement autour de la tige de métal, faisant grimacer Don.

Don : Tu ne pourras pas…la retirer…
Stella : Pourquoi ?
Don : Il y a un bloc de béton à son extrémité… (plaisantant) Comme si j’avais pas assez de poids sur le dos…
Stella (tristement) : Don…
Don : Ecoute, Stella. Je vais tenir…jusqu’au bout. Je ne te laisserais pas mourir…
Stella : Et nous ne mourrons pas…

Stella se redressa suffisamment pour pouvoir embrasser tendrement le détective et celui-ci puisa dans son baiser toute sa force et tout son amour. Oui, ils ne mourraient pas. Pas aujourd’hui…

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Dérapage by Lagentillefan   Mar 26 Oct 2010 - 12:21

Aïe l'épaule de Flack risque de ne pas très bien se remettre de cette affaire, mais au, nos flics ont pu alerter Mac, à lui maintenant de les retrouver et d'empêcher les explosions !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Dérapage by Lagentillefan   Mer 27 Oct 2010 - 2:38

Merci Claire pour ton com!!
Et hop,la suite!
_____________________________________________________________

29- Recherches

Grâce aux précédentes indications de Flack, la police avait averti les écoles, hôpitaux et centres commerciaux de les prévenir au moindre paquet suspect. Et heureusement, toutes les bombes furent trouvées.
Après le coup de fil de Stella, Mac prépara une équipe pour accueillir Karington et sa bande. A 16 heures tapantes, ils débarquèrent et furent arrêtés rapidement. Pourtant, Jack arborait un sourire machiavélique en fixant Mac dans un air de défi.

Jack : Ils sont morts. De toute façon, vous ne les trouverez pas…

Et l’homme se tira une balle dans la tête devant l’expert, médusé. Personne n’avait prévu cette réaction insensée…Se reprenant, Mac remarqua soudain une chose. Il en manquait un…Will Sharp…
Mac se dirigea vers Sam, connu pour être le bras droit de Karington, et le plaqua violemment contre une voiture de police, l’agrippant par le col.

Mac : Où sont-ils ?
Sam : J’en sais rien.
Mac (énervé) : Ne jouez pas à ce petit jeu avec moi ! Où sont-ils ?
Sam : J’en sais rien ! C’est Will qui les a embarqués !
Mac (le secouant) : Où est Sharp, alors ?
Sam (plaintivement) : J’en sais rien non plus. Il participe jamais au coup ! Je viens d’apprendre qu’il travaille pour le F.B.I. Vérifiez là-bas !
Mac (le relâchant brusquement): Vous allez d’abord nous faire un portrait-robot…

Sam acquiesça et suivit un des agents docilement. Mac priait pour que Flack et Stella soient encore en vie…

*

Lindsay (passant une main dans ses cheveux) : Un manoir en ruine…C’est flou comme description…
Danny (souriant avec optimisme) : Pas tant que ça…Il y en a peu à New York.
Lindsay : Ça en fait tout de même beaucoup…
Danny (sombrement) : C’est tout ce qu’on a pour le moment…

Danny fit donc une recherche informatique sur tous les manoirs en ruine de New York et se retrouva avec une liste d’une cinquantaine de demeures correspondant à ces critères. Le jeune expert soupira, sentant le désespoir l’envahir…Ils n’arriveraient pas à les trouver à temps…
Soudain, son portable se mit à sonner et Danny répondit immédiatement.

Danny : Messer.
Mac (voix off) : Danny, ici Mac. J’ai peut-être une piste.
Danny (intéressé) : Laquelle ?
Mac (voix off) : Karington avait l’air certain que Flack et Stella étaient déjà morts…
Danny : Oui…Et ?
Mac (voix off) : Cherchez dans les bâtiments qui devaient être démolis aujourd’hui. Je ne vois que ça…
Danny : Patientez une seconde. (attendant le résultat de cette nouvelle recherche) Ça y est ! Trois manoirs devaient être détruits aujourd’hui ! Deux cet après-midi.
Mac (voix off) : Allez-y ! Moi, je dois m’occuper de Sharp…
Danny : Bien. Je vous rappelle dès qu’on les trouve…
Mac (voix off) : Merci, Danny.

Le jeune expert raccrocha et fit un sourire rassurant à sa jeune collègue, curieuse.

Danny : Montana, appelle Sheldon. On va faire un tour…

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Dérapage by Lagentillefan   Mer 27 Oct 2010 - 11:06

C'est bien, ils avancent ! En espérant que Flack et Stella ont tenu le coup entre temps ! Sinon, il reste encore à retrouver l'agent du FBI corrompu ^^ !

La suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Dérapage by Lagentillefan   Jeu 28 Oct 2010 - 2:36

Merci pour ton com,Claire!!
Et voilà la suite!
________________________________________________________

30- Résistance

Flack avait légèrement cédé sous le poids des gravats et autres plaques de ciment mais le détective tenait toujours bon. Il ne comptait pas laisser mourir Stella. Malgré l’espace plus que restreint, la scientifique avait réussi à déchirer l’une de ses manches pour s’en servir comme bandage provisoire pour l’épaule de Don, empêchant le sang de continuer à trop couler.
Le jeune détective ne lâchait pas Stella du regard, l’admirant pour essayer d’oublier la souffrance : ses beaux yeux d’émeraude, ses magnifiques cheveux si bouclés, son si beau visage et ses lèvres…Ses lèvres douces et roses qu’il adorait embrasser, dévorer, savourer. La jeune femme était son point d’ancrage, son port d’attache, sa raison de vivre et de tenir malgré la douleur qui irradiait de son épaule et de ses côtes. Mais la voir si inquiète pour lui lui brisait le cœur. Il fallait qu’elle garde espoir…

Don : Tout va bien, Stella. Je tiens bon, ne t’inquiète pas. Je ne lâcherais pas. Je ne t’abandonnerai pas…
Stella (les larmes coulant silencieusement) : Don…
Don (rassurant) : Souris-moi…ma belle et jolie Stella…Je n’aime pas te voir pleurer…

Stella sourit alors tristement et put voir le jeune homme lui sourire à son tour, ravi. Mais ses forces cédèrent encore un peu et Don s’appuya sur ses coudes pour continuer à supporter le poids des débris. Et cette maudite tige de ferraille fichée dans son épaule ne l’aidait pas vraiment…Mais il devait tenir…Pour Stella…

Stella (vraiment de plus en plus inquiète) : Don…Ta résistance a des limites…Tu ne vas pas…
Don (avec véhémence) : J’y arriverai, Stella ! N’en doutes pas…Je refuse que ça se finisse comme ça !
Stella (caressant sa joue) : Ça ne finira pas comme ça…

Puis la scientifique se redressa une nouvelle fois pour l’embrasser avec amour et décida de continuer, encore et encore, sentant que Don en avait vraiment besoin. Si on ne les trouvait pas à temps, au moins, ils mourraient ensemble…

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Dérapage by Lagentillefan   Jeu 28 Oct 2010 - 11:38

Ca n'a pas l'air de s'arranger pour Flack, en même temps, comment ça pourrait s'arranger sans médecin ? Espérons que Mac & cie viennent assez vite les sortir de là, histoire d'éviter qu'ils meurent ensemble (ben oui, s'ils pouvaient vivre ensemble tant qu'à faire, ce serait mieux ^^) !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Dérapage by Lagentillefan   Ven 29 Oct 2010 - 4:30

lol!
Merci Claire pour ton com!! merci1
Et zoup,la suite!
_________________________________________________________

31- Déconvenue

Le portrait-robot à la main, Mac déboula comme une tornade dans le bâtiment fédéral de New York et fonça tout droit chez le directeur, James Rockwell. L’expert entra dans son bureau sans cérémonie, le faisant sursauter sur sa chaise, et lui plaça le portrait sous le nez, fixant son regard vert implacable sur lui.

Mac : Je veux le nom de cet agent !
Rockwell (avec colère) : Comment osez-vous ? Vous n’avez pas…
Mac : Lieutenant Taylor, police de New York ! Et j’ai une commission rogatoire pour l’obtention de cette info. Dites-moi qui est cet homme !
Rockwell (observant enfin la photo, toujours furieux de cette intrusion) : Parrish. William Parrish. Il a été muté ici il y a peu. Que lui voulez-vous ?
Mac : Il est suspecté de nombreux crimes : attentats à la bombe, meurtres, tentatives de meurtres, espionnage, corruption, enlèvement, agression sur agents…Et la liste est encore longue.
Rockwell : Impossible. Si cet homme était un ripou, nous…
Mac : Il travaille pour Jack Karington ! Pourquoi croyez-vous avoir eu tant de problèmes pour arrêter cet homme ? Il avait un espion ici ! Parrish !
Rockwell (balbutiant) : Je…
Mac : Deux de mes officiers sont portés disparus ! Seul lui sait où ils se trouvent !

Rockwell s’immobilisa quelques instants, très pâle, s’appuyant sur son bureau comme si tout le poids du monde venait de lui tomber sur les épaules. Il prit une profonde inspiration puis appuya sur le bouton de son intercom.

Rockwell : Linda, convoquez Parrish dans mon bureau.
Linda (voix off) : Oui, monsieur.
Rockwell (revenant à Mac) : Voilà. Il va arriver et vous pourrez l’arrêter, Taylor. Mais si j’apprends que vous avez fait erreur en soupçonnant un de mes agents…
Mac (avec un sourire dur et confiant) : Il n’y a aucune erreur…

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Dérapage by Lagentillefan   Ven 29 Oct 2010 - 11:24

Quel sens de la diplomatie, Mac sourit0 ! En même temps, pour le coup, il est plutôt urgent qu'il retrouve ce Parrish ! J'ai hâte de voir comment ça va se dérouler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Dérapage by Lagentillefan   Sam 30 Oct 2010 - 5:02

Merci pour ton com Claire!!
Et voilà la suite!
____________________________________________________

32- Trouvés

Flack était maintenant pressé contre Stella. Ses forces s’épuisaient et le jeune détective avait de plus en plus de mal à supporter ce poids sur ses épaules. De plus, il avait l’impression qu’une de ses côtes fêlées étaient maintenant cassées et sa respiration s’était faite de plus en plus difficile. Mais il y avait Stella…Don ne voulait pas la perdre et cette volonté inébranlable lui donnait la force de tenir…Encore…

Stella (caressant sa joue et ses cheveux noirs) : Don…Arrête…Tu n’en peux plus…
Don (souriant malgré la souffrance, se voulant rassurant et déterminé) : Tu dois suffisamment me connaître pour savoir que je ne changerai pas d’avis…Je ne lâcherai pas prise…
Stella (s’énervant) : Ne sois pas si têtu ! Tu…
Don (avec véhémence) : Je t’aime trop pour te laisser mourir, Stella ! Je…
Stella (dans le même ton) : Et moi, je t’aime trop pour que tu te sacrifies pour moi ! Don, tu te vides lentement de ton sang et tes forces s’amenuisent…Tu es un être humain, pas un super héros !
Don : C’est juste. (souriant avec tendresse) Je suis ton Ange. Et je te protégerai jusqu’au bout…
Stella (caressant sa joue, les yeux pleins de larmes) : Don…S’il te plaît…

Le détective baissa doucement son visage pour embrasser amoureusement Stella puis déposa de petits baisers sur ses joues humides.

Don : Nous allons nous en sortir, Stella…Je te le promets…

Et le jeune homme reprit encore une fois ses douces lèvres pour l’empêcher de protester. Stella devait garder espoir…

*

Danny et Lindsay étaient face à un manoir…ou plutôt ses décombres. Hawkes les avait appelés pour leur signaler que l’autre demeure n’avait pas encore était détruite suite à un problème de grèves alors que celui devant lequel se trouvaient les deux jeunes experts avait été démoli à l’avance.

Lindsay (inquiète) : Tu crois qu’ils…
Danny : Stella a appelé Mac après l’explosion…Il y a encore de l’espoir. On doit juste se dépêcher.

Les deux jeunes experts et toute une troupe de policiers commencèrent alors à dégager les gravats, prenant garde à ne pas provoquer un nouvel éboulement.
Le portable de Danny se mit soudain à sonner, surprenant le jeune homme qui décrocha, la main sur le cœur.

Danny : Messer. (écoutant attentivement) Merci, Mac. (à Lindsay et aux autres policiers, tout en raccrochant) Cherchez au cœur de la maison ! Sharp les a déposés là !

Tous acquiescèrent et s’activèrent, organisés et ordonnés comme des fourmis.

Danny (criant avec force) : Stella ! Don ! On est là ! Répondez ! (bas) Je vous en prie…

*

Stella et Don continuaient à s’échanger de tendres baisers, aussi teintés de désespoir, l’une pour oublier son inquiétude et l’autre ses douleurs diverses. Rien de tel que quelques baisers ardents et amoureux pour vous remonter le moral. Ils entendirent soudain une voix, une voix étouffée par la couche de gravats mais une voix qu’ils reconnurent.

Don (souriant) : Danny…
Stella (se mettant à crier) : Danny ! Nous sommes là ! Danny !

Les deux policiers entendirent une réponse étouffée et peut-être de l’agitation. Flack sentit le poids sur son dos s’alléger peu à peu. Quand un maladroit attrapa le mauvais débris…
Don hurla alors de douleur.

Stella (paniquée) : Arrêtez ! Don est blessé ! Lâchez ce bloc !
Danny : Pourquoi ?
Don (grommelant) : D’après toi, Danny. Je hurle pour rigoler ?
Danny (ne l’ayant pas bien entendu) : Quoi ?
Stella : Ecoute-moi ! Il y a une tige de métal qui lui traverse l’épaule. Dégagez autour de nous.
Danny : Ok. Wilson, cherche une scie électrique, on va en avoir besoin tout à l’heure. Et appelle une ambulance !
Wilson (courant en direction des véhicules) : Ok.

Les policiers continuèrent à dégager les gravats et autres débris du manoir et découvrirent enfin Flack et Stella. Ils les firent se redresser doucement, en particulier Don.

Stella (soulagée) : Contente de vous voir !
Danny : Désolé d’avoir était si long…Mais un manoir en ruine…C’était un peu flou comme description…
Don (grimaçant) : Tu pourrais me retirer cette saloperie de tige au lieu de parler ?
Danny : Je suis pas toubib donc je vais pas te l’enlever…Mais je vais au moins te dégager ce bloc. (prenant la scie électrique) Ça risque de faire mal…

Danny mit le plus de délicatesse possible en effectuant cette manœuvre mais les vibrations de la scie accentuèrent la douleur déjà forte de Don. Le jeune détective serra les poings à s’en faire blanchir les phalanges quand il sentit une main fine se poser sur sa cuisse. Le jeune homme releva la tête et croisa le regard émeraude de Stella. Elle lui souriait. Un sourire rien que pour lui… La scientifique le força à prendre sa main dans la sienne et le laissa la serrer, si fort que des marques rouges apparurent. Un peu plus et il pourrait lui briser la main. Une fois l’opération terminée, Don s’écroula sur Stella, qui le serra doucement dans ses bras, sous le regard surpris de Danny.

Stella (passant sa main dans ses cheveux noirs, chuchotant) : Merci, Don…Merci pour tout…

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Dérapage by Lagentillefan   Sam 30 Oct 2010 - 14:22

Ah enfin trouvés et en vie, c'est super ça ^^ ! Et Danny devrait comprendre la nature du lien entre Flack et Stella !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Dérapage by Lagentillefan   Dim 31 Oct 2010 - 6:13

Merci Claire pour ton com!!!
Et la suisuite!!
____________________________________________________________

33- Une nouvelle étape

Toute la bande de Karington fut arrêtée et une partie de leur butin récupérée. La police de New York se félicitait de ce coup de filet de maître et récompensa comme il se devait Flack et Stella.
Le jeune détective eut d’ailleurs droit de faire un bref séjour à l’hôpital auparavant pour ses trois côtes fêlées et sa clavicule cassée, plus des hématomes et des écorchures un peu partout. Grâce à son petit ami, Stella était indemne, à part un beau bleu sur la joue, dernier souvenir de Jack Karington.
A sa sortie, Don voulut reprendre la conversation qu’il avait eue avec Stella avant que Karington et ses deux acolytes ne les menacent de leurs armes.

Don : Alors ? Pourquoi je me sentirai pas obligatoirement seul, Stella ?
Stella (rougissant, craignant ce moment) : Et bien…J’avais pensé…Heu…J’ai pensé…Je pense…
Don (haussant un sourcil, taquin) : Tu vas me faire toute la conjugaison ?
Stella (boudant) : Don, c’est sérieux !
Don : Désolé. Je t’écoute.
Stella : Voilà. Je me disais que tu…qu’on…pourrait vivre ensemble…
Don (surpris) : Vivre ensemble ?
Stella (s’empourprant) : Je sais, c’est tôt mais…Je ne sais pas mais j’ai l’impression que tu es…le bon…le seul pour moi…

Et Stella s’empourpra de plus belle. Qu’est-ce qu’elle lui racontait ? Tout ce qu’elle allait gagner, c’est l’éloigner d’elle et peut-être même le faire fuir. Quelle idiote…

Don (un sourire extatique aux lèvres) : Vraiment ? Tu veux réellement vivre avec moi ?
Stella (n’osant pas le regarder) : Oui…Ne m’obliges pas à le répéter…

La scientifique se sentit soudain soulever du sol et elle leva son visage pour voir l’expression heureuse et ravie de Don. De son bras valide, le jeune détective la serra fermement contre lui puis il approcha son visage du sien, un sourire timide aux lèvres.

Don (la regardant droit dans les yeux) : Tu n’as pas idée à quel point je serai heureux de partager ta vie…
Stella : Je crois que j’en ai une vague idée…Et au moins, on ne sera pas surveillé…

Flack se mit à rire puis embrassa Stella avec force passion et amour avant de la reposer enfin sur la terre ferme.

Don (son front posé sur celui de Stella) : Comment va-t’on l’annoncer aux autres ?

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Dérapage by Lagentillefan   Dim 31 Oct 2010 - 11:35

Voilà qui est dit mdr ! C'est une jolie idée de les voir vivre ensemble après autant de temps où ils ont ignoré leurs sentiments l'un pour l'autre... Mais Flack pose la bonne question, comment le dire aux autres ? J'ai hâte de voir la réponse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Dérapage by Lagentillefan   Lun 1 Nov 2010 - 5:49

Merci Claire pour ton com!!
Voilà l'épilogue!!Et demain,je posterais une autre fic Wink !
_____________________________________________________________

Epilogue

Cette question resta sans réponse pendant plusieurs semaines. Jusqu’au jour où…
Danny se dirigeait vers le vestiaire. Une nouvelle dure journée de travail venait enfin de se terminer et le jeune expert avait hâte de rejoindre ses pénates pour dormir. Oh oui ! Un bon gros somme, plein de rêves agréables…peuplés par une certaine jolie petite brunette du Montana… Face à cette pensée saugrenue et incongrue, Danny secoua la tête. A quoi pensait-il ? Il était vraiment fatigué…
Arrivé au seuil des vestiaires, le jeune expert entendit la voix ravie et superbement cristalline de Stella. Qu’est-ce qui la rendait si joyeuse ? Intrigué, Danny entra et jeta un coup d’œil, caché derrière une des rangées de casiers.

Stella (enchantée) : Merci, elles sont magnifiques ! (riant) Mais je ne vais bientôt plus avoir de vases…
Don (avec un sourire gêné) : Quand je pense que je ne t’en avais jamais offert dès le début… Je me suis senti vraiment stupide et honteux quand Miss Marples l’a fait remarqué.
Stella (humant le doux parfum du bouquet de roses et d’œillets que Don venait de lui offrir) : Tu t’es rattrapé d’une autre manière…

Danny ne s’étonna pas du tutoiement. Depuis la mission d’infiltration, Don et Stella se tutoyaient continuellement et la jeune femme avait manifestement pris l’habitude d’appeler Flack par son prénom. Ses deux amis étaient devenus plus proches. Mais les fleurs ? Le jeune expert se mit à fouiller dans sa mémoire. Non, ce n’était pas l’anniversaire de Stella, pourtant. Alors pourquoi ?
Plongé dans ses réflexions, Danny ne s’attendit vraiment pas à voir ce qui allait suivre…

Stella (déposant délicatement le bouquet sur le banc central avant de saisir doucement la cravate de Don pour la dénouer, avec un sourire coquin) : Tu mérites une récompense…

Danny poussa une exclamation de surprise silencieuse quand il vit Stella se mettre sur la pointe des pieds pour embrasser le grand détective. Etait-il si fatigué que ça ? Retirant ses lunettes pour se frotter les yeux, Danny se les réinstalla sur le nez peu après, pour vérifier. Non. Il n’hallucinait pas. Ok…
Stella avait largement desserré la cravate de Don et était actuellement entrain de lui déboutonner sa chemise. Elle saisit délicatement un petit médaillon entre ses doigts et se mit à sourire, attendrie.

Stella (fixant le petit pendentif) : Tu le portes toujours…
Don (mêlant ses doigts dans les cheveux bouclés de la scientifique en un geste doux) : Tout comme toi…

Puis Flack se pencha pour reprendre passionnément les lèvres de Stella, laissant une de ses mains vagabonder sur le corps élancé et svelte de la jeune femme avant de la poser au creux de ses reins pour la rapprocher de lui. Il adorait son corps, le sentir contre le sien…
Les lèvres du détective quittèrent celles de Stella pour se poser sur son cou délicat, la faisant soupirer de contentement.

Stella (enfouissant ses doigts dans les cheveux noirs de Flack) : Don…Pas ici…

« Oui, ça serait sympa » pensa irrationnellement Danny. Il n’avait vraiment pas envie de voir…d’autres choses…

Don (entre deux baisers) : C’est juste un amuse-gueule…avant de rentrer à la maison.

Danny fronça les sourcils, intrigué. A la maison ? Nooon. Don et Stella vivraient ensemble ? Impossible. Improbable. Inimaginable. Même la scène que le jeune expert avait sous les yeux était surréaliste.
Puis divers éléments lui revinrent à l’esprit dans un désordre confus : la liste étrange de Stella, le fait qu’elle ait insisté pour rester vivre avec Don, leur étreinte quand ils avaient été retrouvés, les regards étranges qu’ils ne cessaient de s’échanger ces temps-ci, leur comportement embarrassé quand il les trouvait seuls tous les deux, les « p’tits amoureux » de Miss Marples et son sous-entendu sur l’ascenseur. Toutes les pièces de ce puzzle imprévu s’imbriquèrent dans son cerveau pour en arriver à cette conclusion, maintenant logique et rationnelle : Don et Stella sortaient vraiment ensemble ! Danny n’aurait jamais cru ça possible !
Le jeune expert fut sorti de ses pensées par un gémissement sourd et rauque poussé par Don. Stella était entrain d’embrasser et de mordiller gentiment son cou tout en caressant son torse, glissant sa main sous sa chemise, et elle faisait remonter lentement sa cuisse le long de la jambe du détective.

Don (d’une voix plaintive) : Stellaaa…Je croyais que tu ne voulais pas ici…
Stella (sortant la chemise de Flack de son pantalon) : Seuls les idiots ne changent pas d’avis…

La scientifique reprit ardemment les lèvres de Don, qui la souleva et la plaqua contre la rangée de casiers, les faisant vibrer. Stella noua ses jambes autour des hanches masculines, dénoua complètement la cravate du jeune homme, qu’elle jeta au loin, et déboutonna suffisamment sa chemise pour découvrir ses épaules solides. Tout ça sans se détacher de ses lèvres. Stella adorait embrasser Don…
Danny capitula. Il se retourna pour sortir et attendre que les deux amoureux finissent mais il se cogna contre quelqu’un et tomba avec fracas, interrompant la très agréable activité de ses deux amis.

Mac (râlant) : Danny ! Regardez où vous allez, bon… (s’interrompant en voyant Stella et Flack dans une position compromettante, totalement stupéfait) Stella ? Flack ? Je peux savoir ce que vous faites ?
Don (rougissant et déposant Stella au sol pour se rhabiller) : Heu…Et bien…
Stella (avec une moue comique, rajustant son bustier) : Ça me paraît assez évident, Mac…
Mac (fronçant les sourcils) : Epargnez-moi ce genre de sarcasme, Stella.
Stella (souriant, avec humour) : Avouez que votre question était un peu idiote.
Mac (se raclant la gorge) : Certes…Mais j’aimerais tout de même avoir quelques expli… (ramassant une cravate) Je présume qu’elle est à vous, Flack ?
Don (s’empourprant violemment) : Heu…Oui. (Mac lui lança et le détective la rattrapa) Merci…
Mac (reprenant) : Je disais, je veux des explications.
Stella (soupirant) : J’aurais dû vous les donner depuis longtemps…

Stella suivit son supérieur, lançant malgré tout un clin d’œil confiant à Don, tandis que Danny fixait intensément son meilleur ami avec surprise.

Don (remettant sa cravate) : Quoi ?
Danny (amusé): Dans un ascenseur ?
Don (rougissant) : D’où tu sors ça, toi ?!
Danny (son sourire amusé s’élargissant un peu plus) : D’une petite vieille… (le taquinant) Qu’est-ce que vous avez fait pendant cette infiltration alors qu’on travaillait comme des malheureux ?
Don (réagissant au quart de tour, râlant) : Danny !

Et le jeune expert, hilare, sortit précipitamment des vestiaires pour fuir la colère de son ami. C’était vraiment trop facile…


FIN


_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Dérapage by Lagentillefan   Lun 1 Nov 2010 - 11:53

sourit0 Voilà qui règle le problème de l'annonce, ils se font attraper presque en flagrant délits par leurs collègues ! C'est une scène amusante !

J'ai bien aimé cette histoire, alors à la suivante ^^ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Dérapage by Lagentillefan   Mar 2 Nov 2010 - 6:15

Merciiiiiiiiiiiii Claire d'avoir apprécié cette nouvelle histoire!!
Avant de poster ma dernière fic multichapitre et complète,je vais d'abord mettre mes différents one-shot Wink
Bonne lecture!

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [CSI:NY] Dérapage by Lagentillefan   

Revenir en haut Aller en bas
 
[CSI:NY] Dérapage by Lagentillefan
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprits Criminels ConceptForum - Le forum n°1 sur la série! :: Off topic :: Vos autres créations :: Fanfics-
Sauter vers: