Esprits Criminels ConceptForum - Le forum n°1 sur la série!


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [CSI:NY]La Maison Close by Lagentillefan

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY]La Maison Close by Lagentillefan   Sam 18 Sep 2010 - 10:44

Aïe, aïe aïe pour Stella, mais le coup du témoin est très sympa, surtout un petit garçon de 8 ans, qu'ils ont gardé et tout... Ca fait des moments adorables en "famille" à imaginer !

J'espère que le petit garçon sera rapide pour informer Flack & Co !

La suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY]La Maison Close by Lagentillefan   Dim 19 Sep 2010 - 4:03

Merci Claire pour ton com!!
Et voilà la suite!
_____________________________________________________________

25- Ce qui risque d’arriver

Au bout d’une quinzaine de minutes, les trois adultes s’étaient engouffrés dans une ruelle, à côté d’un vieil immeuble fissuré de toutes parts, et finirent par y entrer. Josh nota mentalement l’adresse et continua discrètement sa filature. Il entra à son tour dans l’immeuble et entendit des voix, celle de la dame et de son ami. Le petit garçon trouva alors une porte entrouverte et jeta un œil dans la pièce qu’elle renfermait. Il vit alors l’homme jetait violemment Stella sur une table poussiéreuse et lui attacher les poignets et les chevilles avec une corde tandis que la jeune femme ne faisait que regarder mais souriait avec satisfaction.

Homme : Bon. Qu’est-ce qu’on en fait ? On la tue ?
Alicia (une lueur de vengeance dans l’œil) : Pas tout de suite, Doug… Tu vas pouvoir en profiter, cette fois…
Doug : Vraiment ? Tu ne vas pas m’en empêcher, comme la dernière fois ?
Alicia : La dernière fois, c’était parce qu’elle était réservée aux clients…Mais maintenant… Fais comme bon te semble…Brise-la, détruis-la lentement… (s’approchant de Stella pour lui prendre violemment le menton) Cette fois, tu ne t’en remettras pas…D’ailleurs, tu n’en réchapperas pas… (désignant Doug) Surtout avec lui…

Et Alicia se mit à rire. Un rire qui effraya le jeune Josh et qui le décida à partir appeler Don. Stella devait être sauvée, et vite…

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY]La Maison Close by Lagentillefan   Dim 19 Sep 2010 - 10:49

Aïe, le truc pas sadique ! J'ai hâte de voir ce qui va se passer pour Stella et de voir Flack (entre autres je suppose) venir à sa rescousse ^^ !

La suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY]La Maison Close by Lagentillefan   Lun 20 Sep 2010 - 2:20

Merci pour ton com Claire!!
Et zoup,la suite!
________________________________________________________

26- Le cadeau de Don

Stella vit Doug approcher, un sourire mauvais et barbare sur le visage, et commença à se débattre, réussissant à délier ses chevilles de la corde. Ce type était peut-être imposant et menaçant, mais pour les nœuds, zéro.

Alicia (amusée, regardant la scène) : Même les jambes détachées, tu ne l’arrêteras pas, Emeraude…
Stella (se repliant sur elle-même, mettant ses jambes contre son buste, la voix pleine de défi) : Mais je le protégerai, lui…
Alicia (intriguée) : Lui ?

Alicia était très perplexe face aux paroles de la scientifique. De qui Emeraude parlait-elle ? Finissant par hausser les épaules, la jeune femme continua son observation, se délectant par avance du spectacle. Elle avait hâte de voir Doug à l’œuvre…Le connaissant, ça allait être violent…et délicieux.
Dès que Doug fut suffisamment près, Stella lui asséna un violent coup de pied dans le bas-ventre, le faisant se plier de douleur.

Doug (la voix pleine de souffrance et de colère) : Salope !
Alicia (riant) : Je te reconnais bien là, Emeraude.
Stella (avec force et défi) : Non, tu ne me connais pas ! Tu ne sais rien de moi !
Alicia (méprisante) : Comme si ça m’intéressait… (avec impatience) Alors, Doug ? Elle ne t’intéresse plus ?
Doug (se levant avec difficulté) : Si…Et elle va payer…

Stella se prépara au nouvel assaut de l’homme trapu. Et cette fois, elle ne louperait pas sa cible. Elle esquissa un coup de pied droit pour lui en mettre un autre, beaucoup plus puissant que le précédent, dans les parties génitales, lui coupant le souffle et le faisant s’effondrer au sol. Alicia leva les yeux devant l’incapacité de son homme de main à s’approcher de Stella et fronça soudain les sourcils en la voyant sourire. Mais ce n’était pas un sourire victorieux…

Stella (bas) : Ne t’inquiètes pas, mon bébé. Je te protégerai jusqu’au bout…

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY]La Maison Close by Lagentillefan   Lun 20 Sep 2010 - 17:25

Oh serait - elle enceinte, vu la façon qu'elle a de parler de "lui" ? Ce ne peut être que cela, je pense ? En tous cas, j'ai hate de la voir continuer à résister pendant que les autres viennent la sortir de là !
Sinon, l'homme de main d'Alicia n'a pas démérité son coup dans les parties.

La suite ^^ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY]La Maison Close by Lagentillefan   Mar 21 Sep 2010 - 4:22

Merci Claire pour ton com!!
Et zoup,la suite!!
______________________________________________

27- Folle ?

Quand Flack avait reçu l’appel du jeune Josh, il s’était précipité vers sa voiture, avertissant Mac, Danny et Kaile au passage et avait pris la direction de l’adresse donnée par le petit garçon. Tout en roulant à une vitesse des plus déraisonnables, toutes sirènes hurlantes, le détective pensa aux paroles de Josh : « J’sais pas pourquoi, mais la dame l’a appelée Emeraude… » Et merde ! Ils avaient fini par la retrouver et l’avaient enlevée, encore. Mais cette fois, Stella ne resterait pas longtemps entre leurs mains. Cela faisait longtemps qu’il s’était juré qu’une telle chose ne se reproduirait plus… De plus, d’après Josh, la femme voulait se venger et briser Stella. Le petit garçon n’avait pas trop compris ce que cela sous-entendait mais Don ne le savait que trop et ça lui suffisait pour griller tous les feux et autres priorités à droite. Stella ne revivrait pas cet enfer…
Les policiers arrivèrent au bout d’une demi-heure et entrèrent brutalement dans le vieil immeuble, trouvant ainsi Stella et ses deux kidnappeurs. Mais la situation semblait complètement échappait à ces derniers…
La scientifique s’était vaillamment défendue contre Doug, qui s’était retrouvé une nouvelle fois par terre, alors qu’Alicia semblait sérieusement agacée. Mais quand les deux criminels virent la police débarquer…
Doug atteignit son arme et la dirigea vers eux mais Mac le désarma facilement, tirant sur sa main. Flack, quant à lui, se glissa avec la rapidité d’un chat derrière Alicia et lui tordit le bras pour la menotter, sans aucune douceur.

Don (souriant froidement) : Contente de me revoir ?
Alicia (venimeuse) : Vous !
Don (la voix pleine de colère) : Vous n’auriez jamais dû vous en prendre de nouveau à Stella… Et avec tous les crimes dont vous êtes accusée, vous allez rester à l’ombre très longtemps…
Alicia (avec un sourire sadique) : Mais j’ai au moins réussi une chose…Elle est devenue folle.
Don (les yeux agrandis par l’inquiétude) : Quoi ?
Alicia (avec une satisfaction machiavélique) : Depuis qu’elle m’a revue, elle n’arrête pas de parler toute seule…

Et la jeune femme se mit à rire. Un rire cruel et froid, rempli de satisfaction. Dégoûté, Flack la confia à Kaile et s’approcha de Stella avec crainte.
Ça s’était donc produit. Sa plus grande crainte était arrivée…Cette dernière agression avait fini par avoir fait perdre la raison à Stella…Même si elle semblait avoir surmonté toute cette histoire, le jeune détective savait qu’il lui resterait toujours cette peur d’être recapturée au fond d’elle tant que l’enquête ne serait pas close. Et encore une fois, il était arrivé trop tard…
Flack s’approcha d’elle lentement, le cœur saignant et hurlant de douleur. Il n’avait pas réussi à la protéger, encore…

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY]La Maison Close by Lagentillefan   Mar 21 Sep 2010 - 15:51

Pour commencer, je suis contente de savoir que cet Alicia a été arrêtée !

Ensuite, je me pose des questions pour savoir ce qu'elle veut dire par folle et qui parle toute seule ? Stella parle - t'- elle en réalité au bébé, ce qu'Alicia ignore ou a - t'- elle réellement craqué après l'avoir revue ?

La suite !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY]La Maison Close by Lagentillefan   Mer 22 Sep 2010 - 3:00

Merci Claire pour ton com!!
Et voici la réponse à tes interrogations!
__________________________________________________________

28- La bonne nouvelle

Don avait fini par arriver aux côtés de Stella et la délivra rapidement de ses liens quand :

Stella : Don ! Enfin, te voilà !
Don (interloqué) : Hein ?

L’étonnement et la perplexité se dessinaient sur le visage du jeune homme. La scientifique lui paraissait la plus lucide du monde. Qu’est-ce qui avait donc induit Alicia dans l’erreur ?
Stella haussa un sourcil devant l’étrange réaction de son petit ami. Elle s’attendait à ce qu’il soit plus…soulagé. Pas étonné…

Stella (sincèrement inquiète) : Don, ça va ?
Don : Ça serait plutôt à moi de te poser la question.
Stella (souriant, rieuse) : Oui, je vais très bien. (montrant Doug) Contrairement à lui…Je pense qu’il a définitivement renoncé à se reproduire…

Comprenant de quoi la jeune femme parlait, Flack se mit à rire et la serra dans ses bras, soulagé, la sentant répondre à son étreinte et lui caresser tendrement les cheveux.

Stella (avec douceur) : Et puis, j’ai réussi à le protéger…
Don (s’écartant d’elle, intrigué, la fixant de son regard bleu) : Le ? (inquiet) Qui as-tu protégé, Stella ?
Stella (rosissant) : Et bien…J’aurais voulu te l’annoncer dans d’autres circonstances… Devant un dîner romantique… Avec les chandelles, la musique d’ambiance et tout et tout… Sans le champagne par contre…
Don (franchement inquiet) : M’annoncer quoi, Stella ?

Stella prit une profonde inspiration. Ça y est. C’était le moment de vérité. Ce moment qu’elle appréhendait depuis sa sortie de chez le médecin…La scientifique prit délicatement le visage de Don entre ses mains et plongea son regard émeraude dans ses yeux bleus.

Stella (s’empourprant un peu, pleine de trac) : Don…Je…J’attends un bébé. Notre bébé…
Don (relativement sans voix) : Notre…
Stella (posant son front contre le sien) : Je sais que ce n’était pas prévu…Je comprendrai que tu…
Don (très calme) : De combien ?
Stella : Pardon ?
Don : De combien de semaines ?
Stella : Quatre environ. C’est de ma faute. J’aurais dû être plus prudente…Plus raisonnable, te laisser te proté…

La scientifique fut interrompue dans son monologue d’excuse par les lèvres de Flack sur les siennes, qui les réclamaient impérieusement, et sentit ses bras musclés l’entourer tendrement. Il était heureux ?!
Le jeune détective finit par écarter son visage légèrement du sien et planta son regard bleu dans le sien, un immense sourire aux lèvres, surprenant de plus en plus Stella.

Stella (d’une toute petite voix) : Je pensais que tu serais…
Don (haussant un sourcil, amusé) : Contrarié ?
Stella : Heu…Oui…
Don (riant légèrement) : Quelle drôle d’idée… Je suis heureux à l’idée de devenir père. Et de ton enfant ! Stella, je t’aime tellement…
Stella (avant de l’embrasser) : Moi aussi…

Sans se détacher de ses lèvres douces et fruitées, Flack finit par soulever Stella dans ses bras, lui faisant pousser une petite exclamation de surprise contre sa bouche, et se dirigea vers la sortie, sous le regard amusé de Mac et Danny.

Danny (avec un ton taquin) : On joue les preux chevaliers, Don ?
Don : Pas vraiment… (malicieux, regardant Stella avec amour) Je veille juste sur la future maman.
Danny et Mac (interloqué pour l’un et surpris pour l’autre) : Future mam… ?
Mac : Stella, vous êtes…
Stella (rieuse et rayonnante de bonheur) : Enceinte, oui.
Danny : Mon Dieu ! Il va y avoir un autre Flack sur ce bas monde ! J’espère qu’il vous ressemblera, Stella.
Don (contrarié) : Danny !

Et le jeune expert se mit à rire, avec Stella, devant la contrariété de son meilleur ami et continua à le taquiner tout le long du chemin du retour. Mais il était tout de même curieux de voir ce que tout ça allait donner : un bébé de Don et Stella et eux en tant que parents…

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY]La Maison Close by Lagentillefan   Mer 22 Sep 2010 - 16:13

Alors Stella va effectivement bien et est simplement enceinte ! J'adore l'enthousiasme de Flack à la nouvelle et la vanne de Danny "j'espère qu'il vous ressemblera Stella", ça lui ressemble bien ça !

Sinon le fait qu'Alicia soit en prison et que Doug, en plus de sans doute l'y rejoindre ne sera plus en mesure de se reproduire ces prochains temps est une très bonne chose !

Comme tout le monde, l'idée de voir Don et Stella parents est aussi attendrissante qu'intriguante ^^ !

La suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY]La Maison Close by Lagentillefan   Jeu 23 Sep 2010 - 3:23

Merci Claire pour ton com!!
Voilà un tout pitit chapitre,précédant l'épilogue qui sera posté demain
________________________________________________________________________

29- Faire-part de naissance

Huit mois plus tard.
Lindsay relit une nouvelle fois la carte envoyée par Don et Stella, un immense sourire aux lèvres, tout en attendant le retour de son petit ami, Danny, qui s’était chargé de prendre les cadeaux. La jolie petite carte disait :

« Stella Bonasera et Donald Flack Junior sont heureux de vous annoncer la naissance de :
Anna Claire Flack

Elle est née le 23 Mai 2007 à New York City. C’est un bébé en très bonne santé et elle a hâte de connaître sa nouvelle famille ! »

Souriant toujours, Lindsay entendit la porte de son appartement s’ouvrir, reconnaissant le son de la démarche de Danny. Mais la jeune femme avait le cœur un peu lourd. Quand aura-t’elle droit au même bonheur que Flack et Stella ?

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY]La Maison Close by Lagentillefan   Jeu 23 Sep 2010 - 13:34

Une petite fille ^^ ! C'est mignon. Pauvre Lindsay, on espère pour elle qu'elle finira par avoir la chance de Flack et Stella !

Ok pour l'épilogue, rendez - vous demain alors ^^ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY]La Maison Close by Lagentillefan   Ven 24 Sep 2010 - 3:37

Merci Claire pour ton com!!
Attention,après l'épilogue,il y aura une suite en one-shot que je posterais soit demain,soit après-demain(pas sûre de rentrer chez moi demain,en fait Wink )!!
Allez,zou,l'épilogue!Juste un détail:quand j'ai écrit cette fic,la série n'avait pas encore mentionné que Flack avait une soeur.
________________________________________________________

Epilogue

Danny et Lindsay arrivèrent au seuil de l’appartement de Don et Stella, les bras chargés de paquets, et frappèrent doucement à la porte.

Mac (ouvrant) : Vous arrivez juste à temps.
Danny (d’abord surpris puis malicieux) : Vous avez déménagé, Mac ?
Mac (levant les yeux) : Non. Flack est parti chercher Stella à l’hôpital. Il ne manquait plus que vous pour les accueillir.
Lindsay : Je t’avais bien dit qu’on aurait dû partir plus tôt.
Danny (soupirant) : Montana…

Mac se mit à sourire. Même en couple, ces deux-là ne changeraient jamais… L’expert les invita à entrer et tous trois rejoignirent Sheldon, Kaile et Celine, tous attendant leurs deux autres collègues…et leur bébé.
Les discussions allaient bon train quand ils entendirent la porte s’ouvrir et tous les regards se tournèrent vers les nouveaux arrivants. Les hommes entendirent les femmes soupirer d’attendrissement face au spectacle que renvoyaient Flack et Stella : le détective regardait tendrement sa petite amie et le petit être qu’elle tenait étroitement contre elle, la main posée sur son dos, et la faisait avancer avec précaution, tandis que la scientifique marchait doucement, regardant son précieux fardeau puis Don avec amour.

Danny (grommelant devant la réaction de ses collègues féminines) : Ha, les nanas !

Et paf ! Trois claques bien méritées sur le crâne du lieutenant Daniel Messer, qui fusilla les trois jeunes femmes du regard.

Lindsay (de mauvaise humeur) : Rien ne t’attendrit, hein ? Cœur de pierre.
Danny (grimaçant) : Cœur de…Montana…

Le jeune expert n’eut pas le temps de continuer sa phrase que tous les autres s’agglutinèrent autour des heureux parents. Danny savait bien pourquoi Lindsay avait réagi ainsi. Elle n’acceptait pas les raisons de son refus…Finalement, le jeune homme se décida à approcher, curieux.
Le bébé était bien réveillé et souriait face à tous ces inconnus, tendant ses petites mains vers eux. La petite Anna était adorable et semblait être une enfant rieuse. Mais ses incroyables yeux bleus impressionnaient beaucoup les policiers.

Kaile : Elle a tes yeux, Flack !
Stella : Et ses cheveux noirs. On ne risque pas de douter de leur lien de parenté…
Don (embrassant sa joue) : Mais elle a aussi ton adorable sourire, ton joli nez et tes… (jouant avec les mèches des cheveux de Stella) bouclettes !
Sheldon (amusé) : Je suis sûr qu’elle va faire des ravages quand elle sera grande.
Lindsay (d’une voix douce, empreinte d’une certaine tristesse) : Elle est vraiment mignonne…
Stella (gentiment) : Tu veux la prendre ?

Stella savait que Lindsay accepterait sans hésiter car cette dernière voulait elle aussi un bébé. Malheureusement, Danny ne semblait pas d’accord sur ce point. Don avait essayé de savoir pourquoi son ami n’en voulait pas, étant donné qu’il s’entendait très bien avec les enfants, mais sa tentative s’était terminée en dispute et cela n’avait finalement rien donné. Ce fut Mac qui leur apporta la réponse : le jeune expert craignait qu’un être de sa chair et de son sang deviennent comme lui et son frère Louie, alignant les conneries, les risques et autres malheurs de ce genre. Mais pour Mac, ce n’était qu’une échappatoire, une excuse. Danny avait surtout peur. Il ne se croyait pas capable d’être père…

Lindsay (interrompant les pensées de Stella, incertaine) : Je…Je peux ? Vraiment ?
Stella (lui tendant Anna, souriant) : Bien sûr.

La scientifique fit délicatement glisser la petite Anna dans les bras de Lindsay et eut la satisfaction de voir une expression heureuse apparaître sur le visage de sa jeune collègue.

Lindsay (ne quittant pas l’enfant des yeux) : Vous avez choisi ses parrains ?
Stella : Oui. Mac et Celine.
Sheldon (haussant les sourcils, surpris) : Le choix de Mac ne me surprend pas. Mais Celine…
Celine (le taquinant) : Pourquoi ? Parce que je ne fais pas partie de votre petite bande depuis longtemps ? Ou tu es simplement jaloux, Sheld ?
Sheldon : Heu…
Stella : Tu sais, sans Celine, Anna ne serait pas là…
Don (avec humour) : J’ai quand même mon rôle dans cette histoire…
Stella (riant) : Oui. Ta participation est assez évidente… (tendrement) Pour Anna et pour moi, tu le sais bien…
Don (revenant à la question de Lindsay) : Et pour le prochain, ça sera Danny et Lindsay.
Stella (surprise) : Tu veux un autre bébé ?
Don : Oui, pourquoi ? Pas tout de suite, bien sûr. (regardant tendrement Anna) Il faut déjà s’occuper de notre première Merveille…Mais j’aimerais lui donner un petit frère ou une petite sœur. Je suis un enfant unique et je me suis souvent senti seul.
Stella : Tout comme moi…
Lindsay : Et avant de penser au prochain, vous savez comment vous allez vous organiser déjà avec ce bébé-ci ?
Stella : J’ai déjà mon congé de maternité et…
Don : J’ai organisé mes journées et mes congés pour que je puisse m’en occuper un maximum. Je ne veux pas être comme mon père, qui a été si absent. Et ma mère viendra en renfort de temps en temps…
Danny : Je ne te connaissais pas si organisé, Don…
Don : Il faut bien mûrir un jour…

Comprenant le lourd sous-entendu de son ami, le jeune expert grimaça et reporta son attention sur la petite Anna, rieuse dans les bras de Lindsay. Une expression pensive sur le visage, Flack décida d’agir. Un petit coup de pouce pour ses deux amis serait vraiment le bienvenu.
Avec une douceur que ses amis, excepté Stella, ne lui connaissaient pas, Don prit sa fille des bras de Lindsay et, avant que quiconque ne puisse réagir, la mit dans les bras de Danny, stupéfait, tout en s’assurant qu’il la tenait bien.

Danny (surpris) : A quoi tu joues, Don ? Je…

Le jeune expert s’interrompit en sentant une petite menotte agripper sa veste et tourna alors son regard vers Anna, qui souriait toujours joyeusement. Et sans qu’il ne sache trop pourquoi, Danny se mit à sourire et berça le bébé avec douceur. Lindsay l’observa et sentit ses yeux s’embuer de larmes, l’émotion la submergeant inexplicablement. Danny serait un merveilleux père, elle en était certaine. Pourquoi en doutait-il ?

Kaile (protestant) : Hé ! Je veux la prendre moi aussi !
Stella (riant) : Doucement, chacun son tour. Mac, d’abord. C’est son parrain tout de même.

La scientifique ne pressa pas Danny pour le moment, comprenant ce que voulait faire Flack avec cette étrange manœuvre. Le jeune expert finit par confier Anna à son supérieur puis il se tourna vers Lindsay, qui l’observait toujours et qui essayait de faire disparaître ses quelques larmes de la main.

Danny (prenant sa main) : Montana, il faut que je te parle…

Et sans attendre sa réponse, le jeune expert l’entraîna dans la chambre de Don et Stella. Après avoir fermé derrière eux, Danny la tourna vers lui, plongeant son regard bleu dans ses yeux noisette.

Lindsay (intriguée) : Danny ?
Danny : Lindsay, tu veux vraiment un bébé ? Le mien ?
Lindsay (s’empourprant) : Oui.
Danny : Alors, c’est d’accord.
Lindsay (les yeux agrandis par la surprise) : Qu…Quoi ?
Danny (haussant un sourcil) : Tu vas m’obliger à répéter ?
Lindsay : Heu…Non. Je suis juste surprise…Qu’est-ce qui t’a fait changer d’avis ?
Danny (un sourire tendre flottant sur ses lèvres) : Anna…Quand Don me l’a mise dans les bras, je me suis senti…responsable, important, protecteur…et prêt. Donc…

Le jeune homme s’approcha soudain de Lindsay et s’empara passionnément de ses lèvres, la plaquant contre la porte et ses mains commençant à défaire les boutons de son chemisier vert.

Lindsay : Danny ! Pas ici !
Danny (d’une voix rauque) : Tu dois être dans la bonne période, non ?
Lindsay (rougissant qu’il connaisse ce détail) : Heu…Oui, mais…Et les autres ?
Danny (avant de l’embrasser, la soulevant dans ses bras après lui avoir retiré son chemisier) : Don ne s’en formalisera pas…

« Lui peut-être, mais les autres… » pensa Lindsay. Mais dès que Danny l’étendit sur le lit et se mit à la déshabiller, l’invitant à faire de même avec lui, la jeune femme oublia totalement ses collègues.

*

Alors qu’Anna avait fini par atterrir dans les bras de Hawkes, Flack enserrait tendrement Stella dans ses bras, son torse collé à son dos et son visage posé au creux de son épaule, et tous deux regardaient leur fille avec amour.

Stella (s’apercevant qu’il manquait deux personnes) : Où sont Danny et Lindsay ?
Don (malicieux) : Occupés…dans notre chambre. Notre petit miracle a eu son petit effet sur cette tête de mule de Danny. Ils doivent être entrain de me faire un filleul…
Stella (ravie pour ses deux collègues) : Très bien…Fais-moi penser à changer les draps surtout.
Don (riant) : Plutôt deux fois qu’une !

Et les deux policiers s’embrassèrent passionnément avant de rejoindre leurs amis. Leur nouvelle vie ne faisait que commencer…


FIN


_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY]La Maison Close by Lagentillefan   Ven 24 Sep 2010 - 15:21

sourit0 Une fin adorable pour présenter Anna et le bonheur de ses parents et où le personnage inventé de Céline ré - apparaît, utilement comme elle a eu un rôle important dans la fic et où Danny et Lindsay se décident pour avoir un bébé eux aussi ! Et je vois pourquoi tu parles de la soeur de Flack pour me prévenir qu'à l'époque, tu ne savais pas qu'elle existait (les producteurs sûrement pas non plus, ils aiment ajouter des frères et soeurs, généralement plus "pertubateurs" quand les héros sont des flics) étant donné que tu fais dire à Don qu'il était fils unique.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY]La Maison Close by Lagentillefan   Sam 25 Sep 2010 - 3:24

Merci Claire pour ton com!!
Et comme promis,voilà le one-shot qui conclut cette histoire Wink !
____________________________________________________________________

L’AVENIR D’ANNA FLACK


La jeune Anna Claire Flack, 18 ans, avait obtenu son bac avec mention et avait choisi la voie de son avenir. Tout ce qui lui restait à faire, c’était de l’annoncer à ses parents…
Quand elle arriva chez elle, une petite maison dans l’une des banlieues de New York, elle chercha rapidement ses parents et ne trouva que son petit frère, David, 16 ans, et sa petite sœur Samantha, alias Sam, 14 ans, entrain de travailler sur leurs devoirs d’été.

Anna : Salut les petiots ! Vous sauriez pas où sont nos très chers parents ?
David : Et bien…Heu…Soit ils sont encore au boulot, soit dans le salon, soit dans leur chambre…
Sam : David… Tu passes trop de temps avec Danny…
David : Et toi avec Mac. Sois cool !
Anna : Le problème, Dave, c’est que tu l’es peut-être un peu trop… Enfin, merci quand même…

Anna les laissa alors à leurs devoirs, signalant à son invité de rentrer, et partit dans le salon. Elle savait qu’ils ne travaillaient pas, elle avait demandé à sa marraine, Celine Kendall, avant de venir, et priait pour qu’ils ne soient pas dans leur chambre. Elle les avait déjà surpris une fois accidentellement, ça suffisait largement ! Heureusement pour elle, et pour eux pensa-t’elle, ils se trouvaient dans le salon…mais ils se bécotaient comme deux ados ! Incroyable ! Dix-huit ans de vie commune et ils n’étaient pas lassés l’un de l’autre. Elle espérait que ça serait de même pour elle…
Bon, ne nous écartons pas du sujet, elle devait leur parler de choses importantes aujourd’hui et son invité commençait à devenir sérieusement nerveux… Anna se racla donc la gorge pour signaler sa présence et vit deux paires d’yeux se tournaient enfin vers elle. Bien, elle avait capté leur attention…
Don Flack Jr, 46 ans, et Stella Bonasera-Flack, 56 ans, regardaient leur grande fille, à la fois surpris et embarrassés. Décidément, elle les interrompait toujours quand il ne fallait pas. Mais on pouvait dire que Anna avait eu une enfance heureuse. Elle était constamment entourée et aimée et était un peu considérée comme une petite privilégiée. Quand elle fut assez grande, sa mère et son père lui expliquèrent les circonstances de sa naissance car ils savaient qu’elle se posait des questions face à la différence de leur comportement entre elle et ses petits frère et sœur. Ils la voyaient comme leur petit miracle après cette période dure et sombre qu’ils avaient dû traverser pendant des mois…Aujourd’hui, Anna était devenue une belle jeune fille : de longs cheveux noirs de jais bouclés, des yeux bleus incroyables, une grande taille, un corps svelte et élancé et un visage fin. Les deux policiers pouvaient être fiers.

Don (prenant son café, un peu froid, sur la table basse) : Qu’y a-t’il, Anna ?
Anna : J’ai des choses importantes à vous dire.
Stella (souriant) : On t’écoute, ma chérie. Assieds-toi.
Anna : Voilà. J’ai décidé de m’inscrire à l’Académie de police.
Don (avec une expression un peu inquiète) : Je croyais que tu voulais faire des études ? Et tu connais les risques de ce métier. Je ne voudrais pas que tu…
Anna : Je sais tout ça, Papa. Mais vous êtes flics, vous aussi, mais vous n’avez pas abandonné pour autant à cause des risques ?
Don : En effet…

Don était devenu capitaine, ne voulant pas quitter le terrain, tandis que Stella dirigeait maintenant la brigade scientifique après le départ en retraite de Mac Taylor, son meilleur ami.

Anna : Et je compte bien suivre des études scientifiques, mais par correspondance. Deux en un.
Stella : Tu es sure que tu ne t’aventures pas dans quelque chose de trop compliqué… Ça risque d’être difficile.
Anna : Je sais, mais c’est ma décision.
Don : Et on t’a toujours encouragée à les prendre après mûres réflexions…Ce que tu as fait, je n’en doute pas.
Anna : Merci, Papa. Sinon, j’ai autre chose à vous dire… (grimaçant) Mais vous allez peut-être moyennement apprécier…
Stella : Anna, tu m’inquiètes…
Anna : Voilà. Je viens de me fiancer.

Don en cracha son café, toussant pour ne pas s’étouffer, tandis que Stella regardait sa fille grimaçante, atterrée.

Stella (les yeux écarquillés) : Fi…Fiancer ?
Don (se levant, l’air de vouloir massacrer le garçon qui lui prenait sa fille adorée) : Et qui c’est ?

Aïe, son père avait sa tête des mauvais jours. Elle aurait peut-être dû attendre…

Jeune homme : C’est moi.
Don (retombant sur le canapé, sous le choc) : Mi…Michael ?

Le jeune homme de 17 ans, Michael Messer, souriait de la même façon que son père, Danny Messer. Un sourire quelque peu insolent et le jeune homme paraissait un peu trop sûr de lui. Don comptait bien lui faire ravaler son sourire et aurait une petite conversation avec son meilleur ami.
Anna et Stella regardèrent les hommes de leur vie se fixaient comme deux chiens de faïence, s’inquiétant de ce qu’ils allaient faire maintenant.

Stella (décidant d’intervenir) : Vous n’êtes pas un peu jeunes pour vous fiancer ?
Anna : Maman…On y pense déjà depuis longtemps…
Don (ne quittant pas Michael des yeux, bougonnant) : Justement…Depuis quand êtes-vous ensemble ?

Ouille ! Elle n’aurait peut-être pas dû cacher cette relation si longtemps…

Anna : Heu…. Ça va faire trois ans, maintenant…

Sur ce coup-là, son père s’étrangla avec son café tandis que Stella lui tapotait le dos pour éviter qu’il ne s’étouffe.

Stella : Pourquoi ne pas nous l’avoir dit plus tôt ?
Anna : J’avais peur de votre réaction…Vous êtes des parents super compréhensifs mais Papa m’a fait tout un speech sur mes futures relations avec les garçons, craignant que je ne sache pas discerner le bon du mauvais…
Michael : Et comme je suis du genre à attirer les ennuis…
Don : Tout comme ton père…
Anna : J’ai préféré ne pas vous le dire. Je ne voulais pas vous inquiéter…
Don : Dis-moi juste que vous n’avez rien fait !
Anna (hésitant quelques instants) : …Michael, tire-toi en vitesse !

En entendant l’aveu sous-entendu de sa fille et en voyant la grimace de son filleul, Don s’apprêta à s’avancer vers lui mais fut retenu par Stella et Anna. Les deux femmes avaient du mal mais Stella réussit à apaiser un peu son époux et le fit se rasseoir.

Anna (rassurante) : On a fait très attention et on l’a fait quand on s’est senti vraiment prêts, Papa.
Don : Mais, tu es encore une jeune fille ! Ma petite fille…
Anna (se penchant vers lui pour l’étreindre) : Je suis toujours ta fille. Mais j’ai grandi…Je ne resterai pas éternellement ici, tu sais…

Soudain, Danny et Lindsay Messer débarquèrent en trombe dans le salon des Flack, pas vraiment ravis.

Michael (surpris) : Papa ?
Stella : Danny ? Mais qu’est-ce que… ?
Danny : David m’a appelé pour me dire que Don allait tuer Michael pour avoir fait quelque chose à Anna. J’aimerais savoir ce qui se passe !
Anna (contrariée, à Michael) : Tu ne leur as rien dit ?
Michael : Heu…
Lindsay : Dit quoi ?
Don : Nos chers enfants que voici sortent ensemble depuis trois ans, couchent ensemble depuis…
Anna (rougissant) : Papa !
Don : Bref…Et ils ont décidé de se fiancer.
Danny (amusé) : Ton patrimoine familial va s’enrichir…
Don : Danny !
Michael (soupirant) : Si tu pouvais éviter de rajouter de l’huile sur le feu, Papa…

Anna se frappa le front. Les choses allaient empirer maintenant. Quelle misère ! Relevant la tête, elle vit son père et son meilleur ami se disputer tandis que leurs épouses respectives restaient en retrait et que Michael semblait hésiter entre fuir cette maison de fous ou se cacher dans le premier trou qu’il trouverait. Ayant hérité de l’impulsivité de son père, Anna finit par craquer.

Anna : Fermez-la !!

Toutes les personnes présentes se tournèrent alors vers elle, surprises. La jeune fille les fusilla tous du regard un par un. Elle en avait assez de ce protectionnisme exacerbé !

Anna : Ecoutez, je suis assez grande pour prendre mes propres décisions !
Don : Toi peut-être. (montrant Michael) Mais lui, non.
Danny et Michael (protestant) : Hé !
Anna : Papa ! Tu commences à m’énerver ! Arrête de me considérer comme une gamine !
Don : Anna…Ce n’est pas…
Anna : Je sais ce que je fais ! Nous le savons tous les deux ! Nous en avons longuement parlé et réfléchi. Pourquoi ne le comprends-tu pas ?

Des larmes commencèrent à apparaître doucement et Flack se précipita vers sa fille, l’entourant de ses bras.

Don : Je suis désolée. Mais tu es notre petit miracle…
Anna : Vous en avez deux autres, tu sais.
Don : Oui. Mais c’est…différent.
Anna (regardant Stella) : Je sais, Papa. Mais moi aussi, je veux avoir une vie, avoir mon miracle à moi. Je ne resterai pas éternellement ici…
Stella : Don, elle a raison. Il faut la laisser voler de ses propres ailes. Nous lui avons donné tous les outils pour traverser la vie. A elle d’en faire bon usage…

Don s’écarta doucement de sa fille tout en regardant Stella. Tous les souvenirs de cette terrible période remontaient à la surface. La lumière et l’espoir étaient revenu peu à peu et quand il avait appris la grossesse de Stella, alors qu’il avait perdu l’espoir de lui donner un enfant après tout ce qu’elle avait subi, il s’était promis de le protéger coûte que coûte de tous les dangers. Et maintenant, son bébé avait bien grandi et voulait son indépendance. Comme n’importe quel adulte, comme lui…
Flack finit par lever ses yeux bleus vers sa fille, rencontrant ses yeux tout aussi bleus que les siens, et sourit, soupirant un peu.

Don : Ok, je m’incline…
Anna : Merci Papa !
Don : Mais…
Anna (craintive) : Mais ?
Don : Si jamais il te fait souffrir, filleul ou pas, je le descends !
Michael : Ah d’accord ! Si j’avais su que j’aurais le pack « beau-papa possessif et assassin », j’y aurais peut-être réfléchi à deux fois avant de te l’acheter.
Anna (surprise) : M’acheter quoi ?
Michael (sortant une petite boîte de sa poche) : Ben ça.

Michael se mit alors à genoux devant elle et ouvrit enfin la boîte, montrant une jolie bague sertie d’un saphir en forme d’étoile.

Anna : Mi…Michael, elle est…
Michael : J’avais pas encore assez d’argent pour t’en offrir une. Mais que serait une fiancée sans la bague ? (fronçant les sourcils) Est-ce que je dois te reposer la question par contre ?
Anna (se jetant dans ses bras) : Non, espèce d’idiot ! Tu connais déjà la réponse !

Les parents regardèrent alors leurs enfants, émus, et décidèrent de fêter ça comme il se devait.

Don : Bon. Et bien, à nos très jeunes fiancés !
Stella : A eux ! Au moins, ils font ça dans le bon ordre…
Don : Pardon ?
Stella : Tu as mis un an après la naissance d’Anna pour me demander en mariage…
Don : Je…
Danny : Il aurait bien voulu te le demander plus tôt, mais il voulait t’offrir une bague de fiançailles parfaite…
Don : Danny !
Stella (regardant son doigt) : Vraiment ?

Il était vrai que sa bague était unique…Et donc certainement très chère ! Sur le moment, la scientifique n’y avait pas pensé. Une émeraude en forme de cœur, entourée de petits cœurs en saphir, le tout serti sur un bel anneau en or…Le détective avait dû se ruiner !
Fixant son époux, Stella eut alors la confirmation des dires de Danny en le voyant rouge comme une tomate. Elle le tira alors vers elle par le col de sa chemise et l’embrassa langoureusement.

Anna, Sam et David (grimaçant) : Maman ! Papa ! Arrêtez !
Stella (se détachant des lèvres de Don, quelque peu troublé) : Et bien, continuez à vous habituer, mes poussins, parce qu’on n'est vraiment pas prêt de s’arrêter dans les années à venir !
Anna (prenant la main de Michael dans la sienne) : J’espère que ça sera pareil pour nous…
Stella (confiante) : Je n’en ai pas le moindre doute…

Les deux familles trinquèrent aux deux fiancés puis Danny finit par regarder son fils, suspicieux.

Danny (plaisantant) : Dis-moi, Michael. Tu ne l’as pas mise enceinte au moins ?
Michael : Papa !

Le visage de Don s’était décomposé aux paroles de Danny. Mais quand il entendit les autres rire, il fut rassuré. Il était un peu jeune pour déjà devenir grand-père…

Anna (bas à Michael) : Bon. Il faudra préparer mon père bien à l’avance quand on voudra des enfants…
Michael : Très pratique…

Anna ne put s’empêcher de rire et son cœur était gonflé de joie. La plupart des personnes qui comptaient pour elle étaient là, partageant son bonheur. Espérons que l’avenir soit brillant pour elle !


FIN


_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY]La Maison Close by Lagentillefan   Sam 25 Sep 2010 - 10:48

sourit0 Très sympathique cette histoire qui projette 18 ans en arrière... Apparemment, tout a l'air d'aller très bien pour les enfants, qui s'en sortent, au point que la fille aînée de Flack et Stella, dont les réactions correspondent bien à leurs caractères, tout comme celles de Danny, jamais sérieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY]La Maison Close by Lagentillefan   Dim 26 Sep 2010 - 4:38

Merci Claire pour ton com!! :calin:
Ravie que tu aies apprécié cette fic extrêmement sombre,loin de mes habitudes

Et je file poster une nouvelle fic!! :viens!:

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dexash
Agent rattaché au BAU
avatar

Nombre de messages : 527
Date de naissance : 16/03/1985
Age : 33
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY]La Maison Close by Lagentillefan   Sam 19 Fév 2011 - 12:35

Bouh!
J'ai encore manqué une pépite pendant ces mois d'absence...C'est bien emmené, un enchainement naturel, le retour d'Alicia quand on s'y attend pas...Et le petit garçon qui permet à Don de les retrouver au plus vite, c'est magique Very Happy

On voit à ce second enlevement que Stella a bel et bien surmonté son traumatisme. Forcément si elle lui décompose les bijoux de famille, il va pas lui faire grand chose, et c'est tant mieux.

Ce petit épilogue qui nous projette presque vingt ans plus tard est assez marrant, c'est très sympa de voir que les années ne les font pas vraiment changer, et qu'ils sont juste encore plus soudés qu'auparavant...

Merci beaucoup et encore désolée de pas avoir lu plus tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY]La Maison Close by Lagentillefan   Dim 20 Fév 2011 - 6:41

No souci Dexash!!! Wink

Merci d'avoir apprécié cette fic :calin: merci2 ,beaucoup plus noire que toutes celles que j'ai écrites(J'avais pas vraiment la banane à cette époque lol! ),et d'avoir pris le temps de la lire! merci1

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [CSI:NY]La Maison Close by Lagentillefan   

Revenir en haut Aller en bas
 
[CSI:NY]La Maison Close by Lagentillefan
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprits Criminels ConceptForum - Le forum n°1 sur la série! :: Off topic :: Vos autres créations :: Fanfics-
Sauter vers: