Esprits Criminels ConceptForum - Le forum n°1 sur la série!


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Petites énigmes entre amis.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
abeytu
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 947
Date de naissance : 20/11/1988
Age : 28
Localisation : Angleterre
Personnage préféré : Spencer Reid
Loisirs : Regarder CM, lire, les 12 énigmes de Dalmas
Date d'inscription : 24/06/2010

MessageSujet: Petites énigmes entre amis.   Ven 23 Juil 2010 - 13:18

Personnages principaux : Reid et…vous saurez plus tard !
Résumé: Confronter Reid à quelques problèmes très originaux pour vous montrer un Reid intelligent, brillant, impressionnant, génial…oh oui Reid fait nous rêver !
Les codes qui vont apparaître ici sont un peu fantaisistes mon but n’étant pas de dispenser un cours de cryptologie.

1.

Lorsqu’il se réveilla, Reid sentit un étrange frisson, il ne se trouvait pas dans un lit mais sur le sol, un sol carrelé et froid. Etait-il en train de rêver ? Il ouvrit les yeux et observa le lieu. La pièce était éclairée par un néon fixé au plafond, le carrelage était jaune pale et les murs peints en blanc. Non, cette pièce ne lui était pas familière, il n’y avait jamais été. Il se leva. La présence de carreaux fendus par endroits et de taches sur le mur témoignaient de la vétusté du lieu. Comment et pourquoi était il là ? Était-il dans la réalité au moins ?

La pièce était plus longue que large, comme un couloir, deux portes étaient placées aux extrémités de la pièce. Spencer s’avança vers l’une d’elles, c’était une lourde porte en métal, il appuya sur la poignée pour essayer d’ouvrir mais elle était verrouillée, un digicode permettait de déverrouiller l’accès. Il se dirigea donc vers l’autre porte, une porte du même type verrouillée également et qui ne pouvait être ouverte que grâce à un digicode. Il était impossible de l’ouvrir, il tenta de la forcer, il essaya de donner un grand coup de pied dedans mais elle résista. Qui avait bien pu l’enfermer ici ? S’était il encore fait enlever ? Que lui voulait-on ?

« Y a quelqu’un ? » tenta le jeune agent.

Spencer remarqua une vitre masquée par un volet, espérant que c’était une issue, il releva le volet. Un grincement se fit entendre, visiblement l’installation ne datait pas d’hier ! Ce qu’il vit à travers cette vitre l’horrifia. De l’autre coté se vit une pièce beaucoup plus grande que celle dans laquelle il se trouvait. Au milieu se trouvait une jeune femme dénudée attachée à une planche elle ne pouvait bouger, bâillonnée, elle ne pouvait crier. La planche était posée sur un tapis roulant qui pour le moment ne bougeait pas. Plus loin Reid distinguait une étrange machine avec des lames acérées, comme un hachoir géant. Il l’avait deviné maintenant il se trouvait dans un ancien abattoir, une usine dans laquelle entrait des animaux qui étaient tués, broyés, ré-agglomérés et vendu sous forme de steak haché dans les rayons des supermarchés. La pièce ou il se trouvait était sans doute destinée à observer le travail effectué dans la zone sans avoir besoin d’y pénétrer. Pourquoi se trouvait-il là ? Qui était cette femme ? Allait-il assister à sa mise à mort ?

Il était enfermé…

Il ne pouvait rien faire pour elle, elle semblait essayer de crier, de se débattre, de se libérer…en vain. Elle avait remarqué le volet qui avait été remonté, elle avait tourné sa tête vers Reid. Pensait-elle que c’était lui qui l’avait attaché ici ? Quel pouvait être le but de cette mise en scène ? Attendait-on quelque chose de sa part ?
Mais il ne pouvait rien faire, absolument rien, il était enfermé lui aussi…
Il observa la jeune femme, blonde, svelte, elle devait avoir à peine 20 ans, Reid remarqua des traces de piqûres sur ses bras, ce devait être une droguée, une victime facile pour un psychopathe à la recherche d’une proie.
Il aurait voulu lui dire quelques mots mais la vitre était trop épaisse, aucun son ne passait. Et puis que lui aurait il dit ?
Un son se fit entendre dans la pièce : « si tu veux la sauver tu dois résoudre l’énigme que je vais te poser avant la fin du chronomètre, sinon le tapis roulant s’allumera ainsi que le hachoir, et elle mourra, tu en seras responsable, tu as 26 fils, du papier, un crayon, une paire de ciseau, tu dois couper le bon fil, celui qui correspond à la première lettre de la réponse, attention si tu en coupes un autre, elle meurt. Réfléchis bien »
La voix ne semblait pas humaine, comme si elle avait été modifiée par un logiciel en vue d’apparaitre plus sifflante, comme un serpent. Sur le mur de la grande pièce, en face de la vitre Reid vit s’afficher une suite de symboles. La voix indiqua « tu disposes de 3 minutes ».



Le symbole le plus fréquent était la main, ce devait être le E. La main avec l’index levé était présente souvent en fin de mot et par deux fois, sur deux mots consécutifs, probablement un « S ». Certains petits mots pouvaient dorénavant être identifiés.

« 2 minutes …»

Le second mot de la dernière ligne semblait être « est », l’étoile avant pouvait être le N, le L ou encore le C. La fréquence étant faible, Reid opta pour le C. La croix, qui apparaissait souvent doublée était probablement le L (lettre la plus souvent doublée en français après le E et le S). La main au pouce levé, ligne 2 devait être un N, d’où une négation «…n’est pas… ».
Reid, absorbé par un travail intellectuel qu’il appréciait en avait presque oublié cette horrible voix :

« 1 minute… »

La partie la plus difficile du décryptage était réalisée, il ne restait plus qu’à compléter les mots et boucher les trous, le texte commençait à apparaitre. Il fallait trouver les autres lettres, rapidement…

« 15 secondes… »

Le texte était maintenant totalement décrypté : « Parfois nouvelle, parfois pleine Sa couleur n’est pas celle de l’ébène Des rêveurs elle est la retraite favorite C’est le pays des selenites »
C’était bon, il avait le message, trouver la réponse maintenant n’était qu’une formalité pour lui, il fallait trouver le bon fil.

« 10 9 8 7… »

Reid comptait les fils il fallait prendre le bon.

« 6 5 4 3… »

Il saisit la paire de ciseaux.

« 2 1 0 »

Le fil était coupé maintenant, mais il ne savait pas s’il l’avait coupé avant ou après le zéro. Il leva les yeux vers la vitre, il allait le savoir…

A suivre

La suite arrivera bientôt, en espérant que l'image apparaisse bien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mystic-Dream
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 781
Date de naissance : 23/05/1993
Age : 24
Localisation : Pourquoi ? Tu me cherches ?
Personnage préféré : Emily Prentiss & Aaron Hotchner
Loisirs : Lire, écrire, les séries TV
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Petites énigmes entre amis.   Ven 23 Juil 2010 - 14:12


L'image apparaît bien ne t'en fais pas. Tout ça m'a l'air très intéressant ! J'adore le fait que tu incorpores des énigmes dans ton histoire, cela la différencie des autres. J'espère lire la suite rapidement sourit_vert
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sweetylove
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 669
Date de naissance : 11/07/1983
Age : 34
Localisation : quelque part dans l'immence univers du web
Personnage préféré : Emilie Prentiss et Aaron Htchner
Date d'inscription : 09/07/2010

MessageSujet: Re: Petites énigmes entre amis.   Sam 24 Juil 2010 - 11:35

pas mal le coup de l'enigme, dis donc c'est que tu en as dans la tête applaud applaud applaud applaud applaud applaud
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abeytu
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 947
Date de naissance : 20/11/1988
Age : 28
Localisation : Angleterre
Personnage préféré : Spencer Reid
Loisirs : Regarder CM, lire, les 12 énigmes de Dalmas
Date d'inscription : 24/06/2010

MessageSujet: Re: Petites énigmes entre amis.   Sam 24 Juil 2010 - 11:49

Contente que ça vous plaise ! Attention les énigmes vont devenir de plus en plus complexe par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abeytu
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 947
Date de naissance : 20/11/1988
Age : 28
Localisation : Angleterre
Personnage préféré : Spencer Reid
Loisirs : Regarder CM, lire, les 12 énigmes de Dalmas
Date d'inscription : 24/06/2010

MessageSujet: Re: Petites énigmes entre amis.   Lun 26 Juil 2010 - 19:29

Voici la suite:

Chapitre 2

C’était trop tard…

Le tapis roulant se mit en marche, le hachoir commença à vibrer, la planche avançait maintenant inexorablement vers les lames acérées de l’ignoble machine à découper la chair. Il n’avait pas coupé le fil à temps. Pour une malheureuse seconde de trop, une innocente allait périr dans d’atroces souffrances. La jeune femme était terrifié elle hurlait et essayer de toutes ses forces de rompre ses liens, peine perdue, le corps attaché à la planche atteignit la machine, les pieds d’abord passèrent, puis les jambes et le torse, dans la pièce des morceaux de chair sanguinolents étaient projetés dans toutes les directions. Elle aurait sans doute hurlé mais un bâillon l’empêchait. Le découpage ou plutôt le broyage du corps de la jeune fille avait pris au plus une trentaine de secondes.

Trente seconde pour anéantir une vie…

La machine semblait s’être bloquée, Reid ne voyait plus que la tête intacte et immobile, tournée dans sa direction semblant lui dire « c’est de ta faute, tu n’as rien fait pour moi ». Reid savait que si Hotch avait été là il lui aurait dit que le seul responsable était le malade qui les avait enfermés tous les deux ici mais il ne pouvait pas s’empêcher de se sentir coupable en voyant ce lamentable spectacle, cette boucherie. Un morceau de chair et d’os broyé s’était écrasé contre la vitre, il était maintenant en train de dégringoler le long de la paroi laissant derrière lui une trainée de sang. Ça et là dans la pièce il distinguait des restes humains, qui, quelques secondes auparavant constituaient une jeune femme vivante. Maintenant on pouvait à peine différencier ce qui avait été un pied, une main, une cote…

Reid était à la fois fasciné et horrifié par cet abominable spectacle, il était paralysé par le peur et le dégout et se sentait nauséeux. Il aurait sans doute fini par vomir si une voix ne lui avait pas soudain dit…

« Le code est 3 1 0 8 tu as dix secondes pour sortir par la porte de droite, dépêche toi »

Soudain Reid reprit contact avec la réalité il était là pour une raison, apparemment pour jouer à un jeu cruel imaginé par un psychopathe. Il décida d’obéir, pourquoi ? Il ne le savait pas lui même, il préférait certainement quitter ce spectacle, il ne pouvait plus rien pour la victime maintenant de toute façon. Il se dépêcha de composer le code et d’ouvrir la porte.

De l’autre coté se trouvait une pièce semblable à celle qu’il venait de quitter.

« Cette fois tu as 15 minutes pour résoudre l’énigme, sinon ta victime commencera à souffrir… »

Reid aurait voulu se révolter, pourquoi « sa » victime, ce n’était pas lui le bourreau, c’était le psychopathe qui avait conçu ce jeu ! Et s’il arrêtait de jouer ? Pourquoi satisfaire le psychopathe ?

Mais d’un autre coté il pouvait peut être sauver quelqu’un…

Il ouvrit alors le volet qui l’empêchait de voir le cryptogramme…ainsi que la victime.

Derrière le volet, le spectacle était encore plus abject que la première fois…
A travers la vitre Reid vit un enfant, il devait avoir entre 6 et 8 ans et semblait si innocent avec son petit corps, ses cheveux clairs et fins. Et pourtant l’enfant était entièrement nu, ses poignets et ses chevilles étaient maintenus par des sangles. Un bâillon l’empêchait de hurler. L’enfant avait les bras et les jambes écartés comme s’il allait être écartelé, ses yeux exprimaient à la fois la terreur et l’incompréhension. Que faisait-il ici ? Où étaient ses parents ? Allait-on lui faire du mal ?

Reid devait concentrer son regard sur le cryptogramme s’il voulait sauver l’enfant, il devait ignorer le regard apeuré et suppliant de l’enfant si vulnérable qui se trouvait sur le sol couvert de carreaux blancs et froids. Il leva les yeux vers l’énoncé, et ce qu’il vit ne le rassura pas du tout.



A suivre

Je m'arrête à cet endroit cette fois, ce n'est pas pour vous torturer mais je voudrais juste savoir ce que ce message crypté vous évoque, histoire d'avoir un avis extérieur sur la chose. Par contre je serais véxée s'il était facilement décrypté par l'un d'entre vous. J'ai fait en sorte que ce soit TRES difficile.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abeytu
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 947
Date de naissance : 20/11/1988
Age : 28
Localisation : Angleterre
Personnage préféré : Spencer Reid
Loisirs : Regarder CM, lire, les 12 énigmes de Dalmas
Date d'inscription : 24/06/2010

MessageSujet: Re: Petites énigmes entre amis.   Dim 1 Aoû 2010 - 11:29

vous en pensez quoi ? C'est trop compliqué ? Apparement ces petits symboles ne vous inspirent pas.

Je pense mettre la suite avant ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mystic-Dream
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 781
Date de naissance : 23/05/1993
Age : 24
Localisation : Pourquoi ? Tu me cherches ?
Personnage préféré : Emily Prentiss & Aaron Hotchner
Loisirs : Lire, écrire, les séries TV
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Petites énigmes entre amis.   Dim 1 Aoû 2010 - 15:40


Franchement les énigmes et moi, ça fait pas bon ménage ^^
En revanche, j'ai hâte de savoir comment Reid va décrypter tout ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abeytu
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 947
Date de naissance : 20/11/1988
Age : 28
Localisation : Angleterre
Personnage préféré : Spencer Reid
Loisirs : Regarder CM, lire, les 12 énigmes de Dalmas
Date d'inscription : 24/06/2010

MessageSujet: Re: Petites énigmes entre amis.   Dim 1 Aoû 2010 - 18:07

Chapitre 3

Voyons, se disait il un symbole est constitué d’un carré dans lequel se trouvent 9 ronds noirs ou blancs, donc en faisant le calcul cela fait 2^9 symboles possibles soit 512. Beaucoup trop pour une simple substitution mono alphabétique, en revanche le résultat est plus proche de 676 (26*26), un symbole pourrait coder pour un groupe de deux lettres même si le code présenterait quelques redondances.

« 10 minutes… »

Il fallait absolument comprendre le fonctionnement de ce satané code in venté par un psychopathe. Comment un symbole pouvait il coder pour deux lettres distinctes en même temps ? Il y avait un truc, Reid griffonnait des feuilles de papier testant des hypothèses variées et infructueuses…il fallait faire vite, le temps était compté. Neuf ronds ce n’était pas logique, si chaque lettre était codée par une suite de point, il faudrait autant de points pour la seconde que pour la première et donc, au total un nombre pair de points, il y avait un problème. Il fallait sauver cet enfant, Reid savait que pour cela il fallait décoder le message et trouver la réponse.

« La moitié du temps est écoulée je te donne un indice… »

A ce moment les symboles s’animèrent, ils se séparèrent en deux mais la seconde ligne de points de chaque carré se dupliqua.

Les symboles s’emboitaient donc, les deuxièmes lignes de chaque partie étaient confondues, d’où les redondances. S’il n’y avait pas de clé comment coder donc l’alphabet avec 6 ronds ? Il fallait observer ces symboles, il devait y avoir un détail à noter, une anomalie à constater… Reid avait compris ! Il avait vu !

« 5 minutes… »

La seconde ligne comptait toujours un ou deux points noirs, jamais trois blancs ni trois noirs, cela devait avoir une importance et devait être lié à la conception du code.

Sur la ligne du haut avec 3 points, 8 schémas possibles, 8 lettres. Réfléchir…et surtout réfléchir vite… 8*3 font 24, presque l’alphabet, sachant qu’en cryptographie on peut supprimer quelques lettres peu usitées, comme avec le système inventé par Francis Bacon destiné à cacher un message dans un autre texte. Il se souvenait avoir brillamment craqué ce type de code au cours d’une affaire dans l’Ohio l’an dernier.
Une idée, la première ligne code pour les 8 premières lettres si le premier de la seconde est coloré, pour les 8 suivantes su c’est le second et les 8 dernières s c’est le troisième … en supposant que le tueur avait ôté les lettres Y et Z.

Le principe du code pouvait être le suivant :

A : 1ère ligne blanc-blanc-blanc, 2ième ligne noir-blanc-blanc
B : 1ère ligne blanc-blanc-noir, 2ième ligne noir-blanc-blanc
C : 1ère ligne blanc-noir-blanc, 2ième ligne noir-blanc-blanc…
I : 1ère ligne blanc-blanc-blanc, 2ième ligne blanc-noir-blanc…
X : 1ère ligne noir-noir-noir, 2ième ligne blanc-blanc-noir

Pour la seconde lettre c’était pareil pour la ligne de 2 et la ligne 3 fonctionnait comme la 1. Difficulté supplémentaire, les lignes 2 de chacune des lettres étaient confondues, ce qui faisait qu’il y avait toujours un ou deux points (jamais aucun ou trois).

« 3 minutes… »

Il fallait tester et espérer que cette hypothèse soit la bonne. Dans ce cas là le premier bigramme donnait « PO », le second « UR ». Oui, cela faisait un mot, le mot « pour ». Pour le troisième bigramme la tâche était plus ardues, deux possibilités : « SA » ou « CH », les deux étaient possibles. Le quatrième donnait « UV », le second mot pouvait alors être « sauver », « pour sauver… ». La méthode était la bonne c’était certain maintenant, il était temps de se dépêcher, il ne restait plus que…

« 1 minute 30… »

Le décryptage état long, analyser chaque caractère, jongler avec deux possibilités quand le cas se présentait… « Pour sauver cet enfant trouve… »

« 30 secondes… »

Il fallait accélérer, décrypter toutes les lettres puis couper les fils correspondant aux lettres contenues dans la réponse… « Pour sauver cet enfant trouve le mot cle je te le donne legerement… »

« Trop tard… »

Reid posa les yeux sur l’enfant, un petit jet de liquide sortit d’une des attaches qui le maintenait dans cette position, le liquide se répandit sur la main de l’enfant, l’effet fut immédiat, même s’il ne pouvait hurler les yeux de l’enfant témoignaient d’une immense douleur, ce n’était pas de l’eau. Que pouvait être ce produit semblant provoquer d’intenses brûlures ? Acide ? Base ? Non, la peau venait de blanchir à l’endroit de la brûlure, le produit avait pénétré et brulait les chairs de l’intérieur…du phénol probablement…Reid savait ce que cela voulait dire, en plus d’être corrosif et de provoquer de graves brûlures le phénol était aussi hautement toxique. Cet enfant aurait besoin de soins et risquait de garder des séquelles, s’il trouvait la réponse…

Un autre jet aspergea le pied de l’enfant, il fallait revenir au cryptogramme pour arrêter cette torture… « Pour sauver cet enfant trouve le mot cle je te le donne legerement decale db wb /gr mj fs /vc». Que pouvait bien signifier ce dernier mot ? Un nouveau code, un code césar, un simple décalage, la difficulté consistait en trouvant, par deux fois quel bigramme il fallait utiliser. Il fallait essayer les deux solutions possibles, en décalant « db » vers la gauche on obtenait « ca », probable début de mot. En décalant d’une lettre vers la gauche les 6 bigrammes donnait le mot « ca va /fq li er /ub ».

Un nouveau jet de phénol brûla l’épaule de l’enfant, il fallait s’activer, il était tout proche de la réponse maintenant.

CAVALIER !

C’était fait, il fallait couper les fils « a, c, e, i, l, r et v »…

Quelques secondes plus tard les fils étaient rompus et la voix retentit :

« Bien joué, il était coriace ce code ! Tout droit sorti de mon imagination ! Dépêche toi de sortir, une amie attend ton aide de l’autre coté, le code est 0 8 0 9, amuse toi bien »

Reid composa le code et ouvrit la porte, il aurait voulu hurler, il aurait voulu faire quelque chose, il fallait d’urgence transporter l’enfant à l’hôpital, il avait besoin de soins, mais il était impuissant, il était enfermé il ne savait où…

Reid entra dans la nouvelle pièce, semblable aux précédentes, à un détail près : un oiseau empaillé noir et blanc ornait une petite table. Reid ouvrit le volet à l’aide de la manivelle et découvrit derrière la vitre le visage de sa collègue et amie Emily Prentiss Elle était enfermée dans la pièce et semblait chercher une issue. La pièce était blanche, de petite taille, 5 mètres sur 4 environ, des paillasses étaient disposés contre les murs, du matériel de chimie ancien et de la verrerie était visible sur ou sous les paillasses. Voyant son collègue elle s’approcha de lui et lui parla à travers la vitre :

« Que fait-on ici ? » demanda t’elle

« Je ne sais pas, je crois que nous sommes dans un jeu cruel imaginé par un psychopathe amateur de cryptogrammes… »

« Tu as dix minutes pour trouver la solution… »

A cet instant un liquide se mit à couler depuis le plafond, depuis des trous probablement creusés dans ce dessin. Prentiss, qui se trouvait sous l’un d’entre eux fut entièrement trempée.

« Prentiss, ça va, c’est quoi ? » demanda Reid qui pensait au liquide qui avait, il y a quelques instants brûlé la chair d’un enfant.

« Ce n’est que de l’eau je crois mais elle est glacée ! »

Le débit était rapide, il y avait déjà quelques centimètres d’eau dans la pièce et l’eau ne pouvait s’évacuer, Reid avait compris, s’il ne résolvait pas cette énigme, son amie allait être noyée.

« Reid dépêche toi, fais quelque chose ! » implora sa collègue qui tentait de cogner sur la vitre, avec un flacon ramassé sous une paillasse. Reid porta son attention sur le haut dur mur en face ou était écrit un message codé. Il devrait le décoder pour sauver son amie. La vitre quant’ à elle ne cédait pas sous les coups de l’agent Prentiss, Impossible de sortir autrement, il fallait décoder le message :

zgwbpeyfvpdwegvnsbfqflyzlflzmizzrasjhhdbsyimvlqgjtsasgrvxignenflkekxzgaum
cwnytlvjlycwliawqozkjkdvtchefcdalpgomsxllskemciilvzjkerpvpolvjckmktazo


Cette fois le code était au moins écrit avec des symboles connus, pouvait il s’agir d’une substitution simple ? Reid était déjà en train de compter les occurrences de chacune des différentes lettres quand Emily l’interrompit :
« Tu as vu ça au fond c’est bizarre ça sert à quoi à ton avis ? » dit elle en désignant une paillasse partiellement recouverte d’allumettes. Reid observa cet amoncèlement de petites allumettes et remarqua que sur la paillasse, des lignes parallèles avaient étaient tracés. Cela lui disait quelque chose évidement, lui qui avait un doctorat en mathématique, mais quel lien avec le cryptogramme ?

A Suivre


J'admet, le code était très difficile mais au début la psychopathe que je suis pour inventer des machins pareils pensait faire un truc plus compliqué encore. Je voulais faire tourner les carrés selon une partition qui aurait fait office de clé (par ex 0° por DO, 45° pour RE...) mais je ai pensé que c'était assez compliqué ainsi.
Le nouveau code est je trouve un peu plus simple, à condition de trouver la clé.

Ah au fait, dites-moi si je parle chinois et que personne ne comprend quoi que ce soit à mon délire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mystic-Dream
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 781
Date de naissance : 23/05/1993
Age : 24
Localisation : Pourquoi ? Tu me cherches ?
Personnage préféré : Emily Prentiss & Aaron Hotchner
Loisirs : Lire, écrire, les séries TV
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Petites énigmes entre amis.   Lun 2 Aoû 2010 - 13:00


J'avoue que par moment, je relie deux fois pour être sure d'avoir bien compris mais dans l'ensemble ça va ne t'en fais pas. Je ne sais pas où tu vas chercher tout ça ! En tout cas, ça change et ça me plait sourit_vert J'espère que tu ne vas pas nous noyer notre pauvre Emilie !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abeytu
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 947
Date de naissance : 20/11/1988
Age : 28
Localisation : Angleterre
Personnage préféré : Spencer Reid
Loisirs : Regarder CM, lire, les 12 énigmes de Dalmas
Date d'inscription : 24/06/2010

MessageSujet: Re: Petites énigmes entre amis.   Mar 3 Aoû 2010 - 8:50

Où je vais chercher tout ça ? En fait je me suis amusée à décoder pas mal de choses sur des sites internet ici par exemple : http://www.apprendre-en-ligne.net/crypto/activites/index.html . Il y a des explications sur plein de méthodes différentes et des jeux assez compliqués (il y en a 3 ou o incarne un agent qui doit décrypter les messages cryptés). D'ailleurs il y a un jeu ou je suis bloquée parce que je n'ai pas les programmes qu'il faut pour retrouver les textes cachés dans les images. pale
Celui qui a réalisé le site a publié un livre "les neuf couronnes", ça parle d'un serial killer qui laisse des messages cryptés derrière lui. POur avoir le dernier chapitre il faut décoder un message et c'est très compliqué, il m'a fallu 15 jours de travail pour y arriver.

Tiens, si je faisais la même chose ici ? diablo

Sinon, pour Emilie on verra, peut être que vous pouvez aider Reid à décoder le message !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abeytu
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 947
Date de naissance : 20/11/1988
Age : 28
Localisation : Angleterre
Personnage préféré : Spencer Reid
Loisirs : Regarder CM, lire, les 12 énigmes de Dalmas
Date d'inscription : 24/06/2010

MessageSujet: Re: Petites énigmes entre amis.   Ven 6 Aoû 2010 - 0:38

Chapitre 3

Pi ! Le nombre pi, voilà ce à quoi Reid pensait en voyant ces allumettes. En comptant le nombre d’allumettes total, en le multipliant par deux et en le divisant par le nombre d’allumettes à cheval sur une ligne on pouvait avoir une approximation de la valeur du nombre pi… C’était bien beau cela mais quel pouvait être le lien avec le message à décoder ?

Dans la pièce l’eau montait vite, il y en avait maintenant au moins 30 centimètres et Prentiss s’était perchée sur une paillasse pour essayer de rester au sec le plus longtemps possible d’autant plus que l’eau était fraîche, 10 ou 12 °C peut être…Du regard elle cherchait un moyen de sortir ou au moins de stopper cette eau.

Reid lui avait commencé à regarder le nombre d’apparition de chaque lettre il obtenait un résultat assez peu satisfaisant : A =6, B= 3, C=6, D=4, E=7, F=6, G=7, H=3, I=6, J=6, K=8, L=13, M=6, N=4, O=4, P=5, Q=3, R=3, S=7, T=4, U=1, V=9, W=5, X=3, Y=5, Z=9 . Une substitution simple pouvait être exclue, en effet aucune lettre ne se dégageait franchement pour pouvoir être le E et une seule lettre était présente en un petit nombre de fois et pouvait ainsi remplacer une lettre peu usitée (J K Q W X Y Z). C’était forcément plus complexe… Le nombre total de caractère qui était impair permettait d’éliminer différents types de chiffres connus qui utilisaient le remplacement d’un groupe de deux lettres par un autre. S’il avait été à son bureau devant sont ordinateur il aurait pratiqué différents tests pour identifier le type de chiffre. Etait ce un chiffre poly alphabétique qui utilisait une clé comme et une méthode de décalage des lettres ? Une clé périodique comme dans le cas du chiffre de Vigenère qui était facile à décoder pour un amateur de cryptanalyse ou une clé ayant la même longueur que le message ? Dans ce cas il fallait connaître la clé…
Derrière la vitre l’eau montait toujours, elle avait atteint la hauteur de la paillasse. L’angoisse était maintenant visible sur le visage de l’agent Prentiss, Reid le voyait mais essayait de garder son calme, il avait un code à déchiffrer, il pouvait la sauver, arrêter cet eau qui allait noyer sa collègue.

« Reid, tu vas y arriver n’est ce pas ? Dis-moi que tu vas trouver. » Suppliait elle.

« Je fais de mon mieux…euh…Je vais y arriver je te promets »

La clé, c’était peut être pi justement, et si les lettres étaient décalées selon la valeur des décimales de pi ? On pourrait additionner ou soustraire la valeur de la décimale de pi au rang de chaque lettre dans l’alphabet, dans le premier cas cela commencerait par « chacun », dans le second par «wfsakv ». La première possibilité semblait être la bonne, il fallait maintenant continuer, révéler le reste du message.

L’eau montait toujours alors que Reid se remémorait les décimales de pi, il connaissait un poème pour cela :
« Que j'aime à faire apprendre ce nombre utile aux sages !
Immortel Archimède, artiste ingénieur,
Qui de ton jugement peut priser la valeur ?
Pour moi, ton problème eut de pareils avantages.
Jadis, mystérieux, un problème bloquait
Tout l'admirable procédé, l'œuvre grandiose
Que Pythagore découvrit aux anciens Grecs…»


Peu à peu les lettres de l’annoncé se révélaient…

Prentiss avait maintenant de l’eau jusqu’à la taille, si jusque là le froid était tolérable maintenant elle avait plus de mal à supporter cette eau qui montait.

« Reid tu en es où ? Tu as trouvé la solution ? »

« J’ai compris le principe je décode le message » dit Reid alors qu’il continuait à décrypter les lettres une à une.

L’eau montait petit à petit et avait atteint les épaules de Prentiss alors que Reid avait décodé les premiers mots : « chacun a la sienne que nul ne doit copier ». Elle avait froid maintenant et savait qu’elle allait bientôt devoir nager pour rester à la surface, elle redoutait le moment où l’eau atteindrait le plafond et qu’elle ne pourrait plus respirer. La vitre quant’ à elle était totalement recouverte par l’eau et n’avait pas cédé sous la pression, il n’y avait pas non plus de fuite au niveau de la porte, la pièce semblait avoir été spécialement préparée pour ce jeu. Depuis combien de temps ce psychopathe préparait son coup ?

Reid continuait son travail et maintenant Emily devait nager pour rester en surface, Reid voyait ses pieds s’agiter, le froid n’était plus sa préoccupation, elle avait peur de la noyade, elle commençait à paniquer et cria :

« Reid tu as bientôt fini, il ne reste plus beaucoup de temps… »

« Presque »

Effectivement il ne restait plus que quelques lettres pour lire le message dans son intégralité…Le message décrypté il fallait maintenant le comprendre « chacun a la sienne que nul ne doit copier car l imiter peut nous faire emprisonner fameuse et attestee elle est collectionnee et pourtant une simple croix peut la remplacer »

Il semblait que l’eau avait atteint le plafond et que son amie luttait pour ne pas se noyer. Elle s’agitait encore mais il fallait faire vite.

Reid avait la réponse à l’énigme, le psychopathe avait il choisi ce mot pour le narguer ? Reid saisit la paire de ciseaux et le fil correspondant à la lettre « S » fut coupé, ce qui entraîna l’ouverture brutale de la porte de la salle et la fuite de toute l’eau vers il ne savait où. Il fallut moins d’une dizaine de secondes pour que la totalité de l’eau s’écoule telle un raz-de-marée. L’agent Prentiss avait également été emportée vers la sortie et sa tête avait brutalement heurté le mur au dessus de l’ouverture. Son corps gisait maintenant sur le carrelage entre la pièce et le couloir, était elle encore en vie ? Elle semblait inconsciente, Reid cogna contre la vitre et essayer d’interpeller sa collègue :

« Emily, Emily, répond moi, est ce que ça va… »

La voix arracha Reid à son inquiétude par rapport à l’état de sa collègue…

« Le code est maintenant 3 0 0 9, dépêche toi de sortir, une autre épreuve t’attend de l’autre coté, si tu ne te dépêches pas, je tue ton amie et le gosse. »

Pas le choix fallait obéir, il posa un dernier regard sur l’agent Prentiss qui demeurait immobile et composa le code, la porte s’ouvrit…

En entrant dans cette quatrième qui était semblable aux trois précédentes Reid se demandait combien de temps ce jeu allait encore durer. Quand allait-il arrêté d’être le témoin impuissant de ces scènes de torture et de mort ? Où ce malade voulait en venir ? Pourquoi l’avait-on choisi pour ce jeu macabre ? Comment avait il amené ses collègues ici ? Avec la vie de combien de personnes allait-il devoir jouer ? Avait-il une part de responsabilité ?

Comme les trois fois précédentes Reid ouvrit le volet et vit derrière la vitre un visage très connu, celui de son collègue l’agent Morgan. Son ami était attaché à un tuyau métallique, il été retenu par des menottes et semblait vouloir s’échapper à tout prix. Il tirait sur les menottes espérant venir à bout du tuyau, ses poignets étaient en sang. Au milieu de la pièce, un trousseau de clé que Morgan essayait en vain de récupérer avec son pied quitte à s’écorcher les poignets. De l’autre coté de la pièce Reid vit un boitier sur lequel défilait un compte à rebours, il restait un peu moins de 15 minutes maintenant. Une bombe sûrement…

Lorsque Morgan vit Reid de l’autre coté de la vitre il l’interpela :
« Reid, qu’est ce qui passe ici, qu’est ce qu’on fait là ? Aide moi à me libérer, brise cette vitre fais quelque chose, magne tes fesses ! » Hurla Morgan. L’agent Derek Morgan détestait ne pas contrôler la situation, au cours de sa carrière il avait pris de nombreux risques comme le jour où il avait conduit une ambulance truffée d’explosifs jusqu’à un terrain vague. C’était dangereux mais il était maître de la situation. Attaché dans cette pièce avec ce qui semblait être une bombe il ne pouvait rien faire et c’étai t cela le pire, son destin il était dans les mains de son jeune collègue.

« C’est un jeu cruel inventé par un psychopathe, tu es le quatrième, je dois résoudre une énigme pour te sauver… » Répondit Reid.

« Quoi ? Quel jeu ? …Une énigme, tu es doué pour ça, promet moi de réussir…si tu ne réussis tu ne pourras plus rien me demander, tu le sais ça… »

« Je ferais de mon mieux » dit Reid qui avait déjà remarqué sur le mur en face d’étranges étoiles disposées sur quatre lignes.



Un nouveau code, quelque chose qui semblait être « fait maison », une idée sortie d’un cerveau malade.

A suivre

J'attends vos remarque, vos critiques ou vos questions.
Au fait celui ci c'est le dernier crypto, il reste d'autres énigmes cependant et notament une cachée dans le récit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mystic-Dream
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 781
Date de naissance : 23/05/1993
Age : 24
Localisation : Pourquoi ? Tu me cherches ?
Personnage préféré : Emily Prentiss & Aaron Hotchner
Loisirs : Lire, écrire, les séries TV
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Petites énigmes entre amis.   Mar 17 Aoû 2010 - 14:16


Je dois dire que tu te donnes beaucoup de mal ! J'aime beaucoup, même si la manière dont Reid résout tout ça m'épatera toujours ! Toutes l'équipe va y avoir droit ? sourit0
Il y a un truc que je me demandais. Jusque là, le maître du jeu a demandé à Reid de résoudre des énigmes pour sauver une femme, un gosse, Prentiss et maintenant Morgan. Les deux derniers sont des gens importants dans sa vie, des amis. Alors quel lien pouvait unir le gosse et la femme avec Reid sans même qu'il les reconnaisse ? Et s'il n'y en a aucun, pourquoi ne pas avoir directement commencé avec ses collègues ? Je sais, je me pose trop de questions xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mrs-Reid
Élève à Quantico
avatar

Féminin Nombre de messages : 93
Date de naissance : 04/06/1993
Age : 24
Localisation : Dans le bunker de Garcia avec mon petit génie et nos 7 enfants
Personnage préféré : Agent spécial dr Spencer Reid (et la team)
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: Petites énigmes entre amis.   Dim 26 Sep 2010 - 9:55

J'aime beaucoup mais je dois être neuneu j'ai pas compris la solution du dernier (avec S) Quelqu'un peut m'expliquer ??? please ??? Very Happy

LA SUITE LA SUITE !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mrs-Reid
Élève à Quantico
avatar

Féminin Nombre de messages : 93
Date de naissance : 04/06/1993
Age : 24
Localisation : Dans le bunker de Garcia avec mon petit génie et nos 7 enfants
Personnage préféré : Agent spécial dr Spencer Reid (et la team)
Date d'inscription : 24/09/2010

MessageSujet: Re: Petites énigmes entre amis.   Dim 26 Sep 2010 - 9:58

:jesais: J'ai compris !!!!!!!! lol c'est la Signature !!! Wahoo, trop fière applaud

Ca ne change rien au fait que je veuille la suite !!!! langue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
abeytu
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 947
Date de naissance : 20/11/1988
Age : 28
Localisation : Angleterre
Personnage préféré : Spencer Reid
Loisirs : Regarder CM, lire, les 12 énigmes de Dalmas
Date d'inscription : 24/06/2010

MessageSujet: Re: Petites énigmes entre amis.   Dim 26 Sep 2010 - 19:37

Chapitre 4

Combien de temps ce jeu allait il durer ? Est-ce que tous les membres de l’équipe allaient y avoir droit ? Est-ce que, s’il ratait cette fois ci, la bombe était assez puissante pour souffler tout le bâtiment ? Alors le psychopathe allait il disparaître avec eux ?

« Spencer, j’ai pas envie qu’on crève ici… » cria Morgan.

Reid devait se concentrer sur l’énigme, il le savait, il ne pouvait pas négocier avec le psychopathe qui semblait avoir mis au point de cruel stratagème depuis bien trop longtemps. C’était sûrement un individu en quête de vengeance qui avait eu tout le temps pour se préparer. Qu’avait il donc pu lui arriver ?

« L’énigme… » pensait Reid, il fallait la résoudre, trouver le moyen de décoder le message…sans quoi il ne risquait pas de connaître la fin de l’histoire.

Des étoiles à huit branches, sur chaque étoile un, deux ou trois points rouges, 8 choix pour la branche, 3 pour le nombre de points, cela faisait 24 figures possibles. Vingt-quatre figures, vingt-six lettres dans l’alphabet…Pouvait il s’agir d’une simple substitution comme au début ? Cela serait trop simple mais pourtant en regardant les deux premières lignes….

« Reid ? Tu crois que tu vas réussir à nous sortir de là ? Je compte sur toi. »

Comment pourrait-il se concentrer sur l’énigme s’il était tout le temps interrompu dans ses réflexions ? Il devait demander à son ami de le laisser réfléchir.

« J’ai une idée, j’espère que c’est ce que je pense, mais est ce que tu pourrais me laisser réfléchir calmement sinon je n’y arriverais pas ! »

Oui, dans les deux premières lignes il y avait certains indices qui suggéraient une substitution, il y avait les mots n°2, 3 et 4 qui finissaient tous pas le même symbole, un seul symbole était doublé dans le dernier mot. Pourtant, au-delà de la seconde ligne le schéma semblait tout à fait différent, ce n’était plus les mêmes étoiles qui revenaient le plus souvent. Il devait y avoir une logique derrière tout cela et il devait la deviner.

Il pouvait commencer par inscrire les lettres à la fin de chaque branche de l’étoile, cela donnerait le « a » pour Nord, ensuite deux sens étaient possibles, le « b » pouvait être Nord-Ouest ou Nord-Est…dans chacun des cas, le « e » serait au Sud. L’idée paraissait bonne car les « a » et les « e » avaient une fréquence assez importante. Reid décida de voir ce que le message pourrait donner avec seulement les 8 premières lettres de l’alphabet :

D/F_ _e___ d/fe_ h /b__a___ . Ce n’était pas grand-chose, certes, mais il semblait que l’étoile avec un point au Sud-Est devait être le « d », parce que avec « f » le début ne pouvait être que « fi » alors qu’avec le « d » ce pourrait être « du ».
Les deux lignes donnaient donc :

D_ _e___ de_ h__a___ ____a_ab_e e__e__e.

La seconde étoile devait dont être le « u » et celle avec trois points à l’Est devait être le « s ». Il fallait penser aussi aux deux lettres absentes dans le message codé, 24 étoiles donc deux lettres sautées. En cryptologie, en français on ôtait habituellement le W et le K, ici l’auteur du message semblait avoir ôté les deux lettres figurant parmi V,W ,X,Y et Z et cela à condition que la logique soit la même pour les lettres suivantes. En considérant que la logique de remplacement des lettres était la même, c'est-à-dire que les étoiles à deux points correspondaient aux lettres « i » à « p» avec « i » au Nord et « p » au Nord-Ouest et qu’il en était de même avec les lettres « q » à « x » pour les étoiles à trois points, la phrase était :

« Du repos des humains implacable ennemie », Reid avait prononcé cette phrase (ou plutôt ce fragment de phrase) à haute voix.

« De quoi tu parles ? ça nous avance à quelque chose ?», demandait Morgan qui semblait de plus en plus paniqué.

« C’est la traduction des deux premières lignes, ça donne ces mots » expliqua Reid.

« Et tu dois trouver quoi avec ça ? ça peut être le bruit, le réveil, le travail et plein d’autres choses… »

Reid en était déjà à réfléchir à la suite du texte, visiblement le code changeait…sinon cela aurait donné :

KBJ SFOEV NJMMF BNBOUT

Cela ne voulait simplement rien dire, mais le regard du jeune petit génie, qui connaissait la plupart des codes secrets utilisés depuis le début le l’Histoire ne s’y trompait pas, la solution n’était pas loin. En effet il ne lui fallut que quelques secondes pour remarquer un décalage d’une lettre vers la droite. En décalant d’une lettre vers la gauche cela donnait « jai rendu mille amants ». Les étoiles avaient donc juste tourné d’un cran, de 45° dans le sens des aiguilles d’une montre. La suite donnait donc « envieux de mon sort ».
« Du repos des humains implacable ennemie, j’ai rendu mille amants envieux de mon sort… ».

La cinquième ligne maintenant, il fallait trouver le décalage, le second mot donnait « tanems » ou alors, en décalant « ubofnt », « vcpgou », « wdihpv », « xejaiw », »qfkbjx », « rglckq » ou « shmdlr ». Reid, réalisa vite qu’aucun de ce mots n’existait, ce n’était donc pas si simple. Si lors du premier changement, l’auteur avait changé l’orientation des étoiles, il avait donc changé un autre paramètre maintenant, mais lequel ? Peut être que ce n’était pas un simple décalage…

Reid observait les lignes 5 et 6 du cryptogramme afin de savoir quelle étoile apparaissait le plus grand nombre de fois. Sous ses yeux, son ami, l’agent Morgan essayait toujours d’attraper la clé quitte à se faire mal. Allongé sur le coté, il tendait la jambe espérant pouvoir l’atteindre avec son pied et la tirer vers lui. Le jeune agent en revînt aux étoiles, la plus présente était celle avec un point au Nord, ce devait être le « e » mais le mot « xejaiw » ne voulait rien dire…peut être que ce n’était pas une symétrie, ou bien les étoiles avaient cette fois tourné indépendamment les unes des autres (et dans, ce cas, nota Reid, ça allait être très difficile). La première hypothèse était plus facile à tester, si ce n’était pas une rotation, cela pouvait être…une symétrie, simplement. Si le point en haut devait devenir le « e » alors c’était une symétrie par rapport à un axe horizontal passant au milieu de l’étoile. Ainsi le mot devenait « repais » ! La méthode semblait donc être la bonne puisque ce mot existait.

Après quelques seconde pour la traduction, la phrase donnait « je me repais de sang et trouve la vie ». Il ne restait plus que les deux dernières lignes et la méthode allait encore changer. Reid décida de commencer par une observation des deux lignes à décoder… un détail dans l’antépénultième mot attira son attention, la première syllabe était répétée, les deux groupes d’étoiles étaient juste séparés par une autre. Des mots comme ça il n’y en avait pas beaucoup, « cherche » par exemple répondait bien à ce critère. Mais dans ce cas aucun décalage ne pouvait aller, la règle utilisée jusqu’à présent, qui associait un point aux huit premières, deux aux huit suivantes ne pouvait pas être appliquée ici. Et si les étoiles avaient changé ? Dans ce cas les lettres « c », « h » et « e » étaient cryptées par une étoile à deux points, la lettre « r » par une étoile à un point. C’était cohérent surtout que, si les lettres « q » à « x » étaient remplacées par des étoiles à un point, l’étoile avec un point à l’Ouest pouvait être le « s ». Dans ce cas on avait la règle et la position des lettres. Cela faisait qu’en plus du fait que les étoiles soient échangées, il y avait une rotation de 180°.
Si l’hypothèse était bonne cela donnait « dans les bras de celui qui cherche ma mort ».

Reid lu la phrase à haute voix « Du repos des humains implacable ennemie, j’ai rendu mille amants envieux de mon sort, je me repais de sang et trouve la vie dans les bras de celui qui cherche ma mort ».

« Tu as trouvé ? » demanda Morgan.

« J’ai décrypté la phrase, je réfléchis ». Qui pouvait se nourrir de sang ? Un moustique peut-être mais « ennemie » était féminin et même si c’était la femelle qui piquait on parlait toujours d’un moustique au masculin, comme d’un pou. Oui justement, il avait compris, un pou non, mais alors une puce ! Une puce ça correspondait à chaque partie de cette énigme.

Reid se dépêcha de couper les fils correspondant aux lettres « p », « u », « c » et « e ».

Quelques secondes plus tard la voix du tueur lui parla de nouveau :

« Ton collègue est sauvé, du moins pour le moment, je t’attends dans la pièce suivante, le code est 0 9 1 0 maintenant, tu n’as pas de temps à perdre, crois moi, je t’attends dans la pièce suivante »

Reid composa rapidement le code et après un dernier regard pour son collègue qui était en train de seulement prendre conscience de l’état de ses poignets, il franchit cette porte. Il fallait continuer ce jeu qui ne lui plaisait pas du tout, mais avait il le choix ?
Dans la pièce suivante, il faisait très chaud, s’il avait cru à une vie après la mort, il aurait pensé que c’était l’enfer. La chaleur provenait d’un feu allumé au centre de la pièce, l’épaisse fumée grisâtre qu’il dégageait avait du mal à s’évacuer car il n’y avait pas de cheminée mais un simple dispositif destiné à évacuer les fumées. Au dessus du brasier était suspendu un berceau, un berceau que Reid reconnut aussitôt c’était celui de l’enfant de JJ, de son filleul, Henry.

Reid distingua un homme dans la fumée, il braquait une arme sur lui :

« Bonjour, agent Reid. Comme vous le voyez c’est moi qui suis responsable de ce petit jeu, je vous ai concocté une dernière énigme dans un style un peu diffèrent, approchez vous de la table là bas ». Il accompagna ses paroles d’un mouvement du bras et indiqua une petite table qui se trouvait un peu plus loin.

Reid s’exécuta, sur la table il vit deux feuilles de papier sur l’une un schéma, sur l’autre un texte composé de 50 propositions. A coté, se trouvait une plaque métallique et plein de petites plaques, elles aussi en métal sur lesquelles étaient écrits différents mots.

« Tu dois résoudre l’énigme, remettre chaque étiquette à sa place. Tu disposes de 15 minutes pour cela, si tu n’as pas fini dans le temps imparti ou que tu fais la moindre erreur, le fil qui relie ce berceau au plafond se brisera et le berceau tombera dans le feu. Bon courage »

Reid regarda les deux feuilles sur lesquelles l’énigme était inscrite :

9 personnes habitent un quartier organisé ainsi :
rue1 : M1 M2 M3
rue2 : M4 M5 M6
rue3 : M7 M8 M9
M1 est devant M4
M8 est derrière M5
M8 a deux voisins M7 et M9
M6 a un seul voisin M5
Pour chaque personne il faut trouver : le prénom de sa femme, sa nationalité, son animal de compagnie, son passe temps, la couleur de la maison, sa boisson préférée, la fleur qu'il a planté dans le jardin.
INDICES
1) L'habitant de la maison marron fait des modèles réduits.
2) Devant la maison de Florianne on boit de l’orangeade.
3) La maison violette est dans la rue 1.
4) La maison violette est devant la maison blanche.
5) Celui qui a un poisson cultive des pivoines.
6) L'unique voisin de celui qui a un serpent boit de l'eau.
7) Celui qui a un cheval habite derrière celui qui boit du vin.
Cool Chez Béatrice on boit du thé.
9) Celui qui a un poisson habite derrière celui qui a des géraniums.
10) Le Russe habite dans la maison bleue
11) Celui qui vit dans la maison blanche fait de théâtre.
12) Florianne habite à coté du Portugais.
13) Celui qui a des géraniums n'a qu'un seul voisin
14) Celui qui a un serpent cultive les pensées.
15) Celui qui boit du vin habite derrière la maison orange
16) Celui qui fait de la danse boit du whisky
17) Celui qui a un âne habite à droite de celui qui a un chien.
18) Le Russe habite à coté de la maison blanche.
19) Celui qui vit dans la maison rouge boit de la limonade
20) Celui qui fait du chant cultive les primevères
21) Le propriétaire de chien a un voisin qui cultive les dahlias.
22) Celui qui fait de l'informatique habite derrière celui qui a un chat
23) Béatrice habite derrière Diane
24) Celui qui a des oiseaux a pour voisin un homme qui boit du Perrier
25) Quelqu'un cultive les Azalées
26) Le Grec habite la maison M1
27) Anne est mariée avec le Grec
28) Il y a une maison verte
29) Le Portugais habite dans la rue 3
30) Celui qui fait de l'informatique ne boit pas de café
31) Celui qui pratique le football habite devant Isabelle
32) Eliane vit dans la maison violette
33) Florianne habite à gauche d'Helena
34) l'australien fait de l'athlétisme
35) Le Français habite derrière Caroline
36) Le Belge habite à droite du Marocain
37) Le mari d'Eliane fait des origamis
38) La maison jaune est à droite de la maison violette
39) Chez Helena on cultive les pissenlits
40) Un des habitants est Canadien
41) l'australien habite derrière la maison bleue
42) Celui qui habite derrière la maison blanche fait du chant
43) La maison grise est à gauche de la maison rouge
44) Quelqu'un est marié à Géraldine
45) l'australien boit du jus de Tomate
46) Celui qui vit dans la maison grise cultive les roses
47) Celui qui cultive les valérianes habite devant celui qui pèche.
48) L'habitant de la maison M7 boit du café
49) Le Japonais habite devant celui qui cultive les roses
50) Le propriétaire du cochon d'inde habite à gauche de celui qui a un hamster.

A Suivre

Cette énigme est accessible à tous, il suffit d’être rigoureux et organisé. Elle ne requiert pas de connaissances spécifiques ni d’être un génie. Vous pouvez essayer si vous avez une insomnie une nuit (la résoudre en 15 minutes me paraît difficile quand même) ! Cela me ferait plaisir si quelqu'un trouvait.

Désolée pour le retard mais ces derniers temps j'étais pas motivée.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mystic-Dream
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 781
Date de naissance : 23/05/1993
Age : 24
Localisation : Pourquoi ? Tu me cherches ?
Personnage préféré : Emily Prentiss & Aaron Hotchner
Loisirs : Lire, écrire, les séries TV
Date d'inscription : 16/07/2010

MessageSujet: Re: Petites énigmes entre amis.   Dim 17 Oct 2010 - 11:28


Désolé pour le gros retard ! Mais j'aime toujours. Pauvre Henry, mais Reid va le sortir de là, comme toujours. En tout cas j'aime bien cette énigme, je vais peut-être essayer de la résoudre =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
eelie
Élève à Quantico
avatar

Féminin Nombre de messages : 58
Date de naissance : 28/12/1997
Age : 19
Localisation : Canada
Personnage préféré : Dr Spencer Reid évidemment :)
Loisirs : natation, télé et lecture de fanfic
Date d'inscription : 15/06/2012

MessageSujet: Re: Petites énigmes entre amis.   Lun 2 Juil 2012 - 23:14

HÉ!!! il n'y a pas de suite? Mais je ne saurai donc jamais si Henry va s,en sortir! En plus, le psychopathe a dit que Morgan était sauvé POUR L'INSTANT!!! il semblerait que tout ne soit pas fini. gloups
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petites énigmes entre amis.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petites énigmes entre amis.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petites énigmes entre amis.
» LES VAMPIRES DE CHICAGO (Tome 02) PETITES MORSURES ENTRE AMIS de Chloé Neill
» Petite questions entre amis!!!
» Petit Massacre Entre Amis
» Rallye entre amis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprits Criminels ConceptForum - Le forum n°1 sur la série! :: Les créations des fans :: Fanfictions :: Fanfics en cours-
Sauter vers: