Esprits Criminels ConceptForum - Le forum n°1 sur la série!


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [CSI:NY]Behind the Blue Eyes by Lagentillefan

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY]Behind the Blue Eyes by Lagentillefan   Lun 21 Juin 2010 - 3:29

Merci Claire pour ton com!!
Et voilà la suite!!
________________________________________

10- Ras le bol et amusement

Cynthia Gables en avait assez. Les deux lieutenants qui étaient censés être en danger, soit disant, avaient fait l’amour toute la nuit et elle se demandait si elle arriverait à faire sortir leurs cris et autres gémissements de sa tête. Même les voir lui poserait certainement problème… Son esprit, soit son imagination, avait la fâcheuse tendance de lui donner une image des sons suspects qu’elle pouvait entendre. Ça s’avérait pratique sur le terrain quand un suspect était planqué mais dans ce cas…Elle pouvait presque voir les deux amants en plein ébat ! Enfin, ils avaient fini par s’arrêter vers 4 heures du matin…Mais ça allait la poursuivre un moment…
Michael Redmore avait repéré de l’activité dans le couloir vers 9 heures mais il ne s’était pas inquiété. Ce n’était que le facteur…L’homme avait sonné plusieurs fois puis avait fini par déposer un colis sur le seuil et partit tranquillement. Rien de suspect, quoi…
Cynthia avait entendu la sonnette à travers ses écouteurs puis peu après vinrent les voix de Flack et Bonasera. Et ensuite…

Cynthia (retirant les écouteurs de ses oreilles, se levant brusquement, l’air ulcéré) : Ha non ! Pas encore ! Je veux plus les entendre !
Kaile (rejoignant rapidement les deux agents en entendant la jeune femme hurler, inquiète) : Que se passe-t’il ?
Cynthia (vraiment exaspérée et agacée) : Qu’est-ce qui se passe ? Qu’est-ce qui se passe ?! (s’empourprant, mais criant toujours) Ils…Ils recommencent ! Et je…Je suis pas un voyeur ! Je ne veux pas en entendre plus !
Kaile (soupirant, tout en se retenant de rire) : Agent Gables…C’est votre travail…
Cynthia (s’enflammant) : Y a des limites !
Kaile (levant les yeux) : Gables…
Cynthia : Je n’en peux plus, lieutenant ! J’en ai assez ! Je trouve que j’ai été assez patiente cette nuit…Je…
Kaile (l’interrompant avec calme) : Je vais vous remplacer, ok ?
Cynthia (visiblement soulagée) : Merci !

La jeune agent lui tendit alors les écouteurs et la quitta rapidement. Kaile l’observa s’éloigner le plus possible des installations de surveillance et ne put s’empêcher de sourire. Elle vit d’ailleurs le jeune Michael Redmore se mordre les lèvres pour ne pas éclater de rire et elle le comprenait parfaitement. Non seulement, Kaile allait bien s’amuser avec Flack mais elle en connaissait deux qui allaient avoir une sacrée réputation. Et elle imaginait déjà la réaction de Mac Taylor…
Se reconcentrant sur la surveillance, Kaile entendait vraiment tout ce qui se passait dans l’appartement voisin et comprenait peu à peu la jeune policière. Entendre deux de ses collègues et amis dans ce genre de…heu…situation était en effet assez perturbant. Elle avait vraiment l’impression de s’immiscer dans leurs vies privées…et leur bonheur clairement. Ne venait-elle pas d’entendre Flack prononcer les mots que toutes femmes rêvent d’entendre ? Et plusieurs fois en plus ? Kaile se sentit alors embarrassée. Elle avait honte de les espionner ainsi alors qu’elle ne faisait que son travail…Mais elle ne pouvait pas deviner que la relation amicale entre Flack et Stella allait prendre cette direction…Mais avaient-ils été juste amis depuis tout ce temps ou venaient-ils simplement de se rendre compte des sentiments qui les reliaient l’un à l’autre ? Bon, ils y allaient un peu fort mais la détective en était heureuse pour eux…Depuis le temps qu’ils se dévoraient des yeux…Sans vraiment s’en rendre compte…
Hawkes la rejoignit avec deux cafés et lui fit un peu la conversation, permettant ainsi à Kaile d’oublier un peu les deux amants en pleine action. Enfin presque…

Sheldon (avec un regard interrogateur) : Que se passe-t’il avec Gables ?
Kaile (désignant l’appartement voisin) : C’est eux.
Sheldon (amusé) : Ils ont recommencé ?
Kaile (roulant des yeux) : Ils y sont encore, tu veux dire… (malicieuse) Flack va s’en mordre les doigts…Et tu sais quoi ?
Sheldon : Non ?
Kaile : Je l’ai clairement entendu dire…heu…non, le terme crier conviendrait mieux… « Je t’aime » à Stella…six fois pour le moment.
Sheldon : Et elle ?
Kaile : Dix. Ha ? Flack rattrape son retard…

Les deux policiers rirent, impatients de pouvoir taquiner leurs deux amis.

Sheldon : Il y a quand même un truc qui me tracasse…
Kaile : Leur couple t’étonne ? Ils n’arrêtaient pas de se déshabiller du regard…
Sheldon : Non, non. Pas ça. Je l’avais aussi remarqué. Non, c’est juste une question : ils savent qu’ils sont placés sous surveillance ?
Kaile (haussant un sourcil, hésitant) : Oui. En principe…Mac a dû les avertir.
Sheldon (avec une petite grimace de doute) : Je n’en suis pas sûr…Je les vois mal se laisser aller comme ça en nous sachant là, à l’écoute…
Kaile (riant) : La vieille voisine n’a pas semblé les gêner…
Sheldon (riant au souvenir de l’altercation de la veille) : En effet…Je m’inquiète peut-être pour rien…

Les deux enquêteurs continuèrent leur conversation badine quand Kaile entendit l’exclamation horrifiée de Stella et la voix inquiète de Flack. Demandant de la main à Hawkes de se taire, la détective écouta plus attentivement et entendit clairement les mots « mains tranchées ».

Kaile (alarmée) : Hawkes ! On y va !

Les deux enquêteurs sortirent en trombe de leur planque, suivis de près par les deux agents.

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 28
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY]Behind the Blue Eyes by Lagentillefan   Lun 21 Juin 2010 - 10:35

sourit0 La pauvre Cynthia, traumatisée et en plus, elle ne va plus jamais pouvoir les regarder en face ^^ !

Hawkes et Kaile évoquant le couple est assez amusant, mais ça redevient sérieux à la fin avec l'évocation des "mains tranchées".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY]Behind the Blue Eyes by Lagentillefan   Mar 22 Juin 2010 - 3:08

Merci pour ton com Claire!! merci2
Et voilà la suite!!
____________________________________________

11- Gentilles moqueries

A peine Stella porta le combiné du téléphone à son oreille que Kaile, Sheldon et deux agents déboulèrent comme des bombes dans l’appartement du détective, défonçant sa porte.

Kaile : NY… (plus bas, voyant le ridicule de la situation) P…D…Heu…
Don (reconnaissant sa voix, fronçant les sourcils) : Kaile ?
Stella (très étonnée) : Mais…J’ai même pas encore appelé Mac…

Sheldon était à deux doigts de repartir dans une crise de fou rire incontrôlable devant l’expression abasourdie de Stella et celle intriguée de Flack puis regarda Kaile, qui souriait aussi et avait encore une fois les larmes aux yeux.

Sheldon et Kaile (en chœur) : Ils ne savaient pas !
Don (fronçant un peu plus les sourcils, s’approchant d’eux prudemment avec l’aide de Stella et intrigué) : On ne savait pas quoi ?
Sheldon (hésitant) : Et bien…
Kaile (voulant s’amuser un peu) : Dis-moi, Flack, quand tu t’y mets, tu es une vraie bête sauvage…
Don (interloqué) : Pardon ?
Kaile : Et je ne pensais pas que tu jurais aussi lors de ce genre de moment…
Don (comprenant de moins en moins) : Quoi ?
Sheldon (en rajoutant une couche) : Et tes voisins ne se plaignent pas plus ?
Don (agacé) : Mais enfin, de quoi vous p… (s’interrompant, rougissant, ayant rassemblé tous les morceaux de cet étrange puzzle) Non…Non. Ne me dites pas que…Non, pitié, non.
Stella (inquiète) : Flack ?
Cynthia (vraiment de mauvaise humeur, grognant) : Flack ? Vous l’avez appelé Don toute la nuit…Enfin, vous l’avez crié plus tôt…

Ce fut au tour de Stella de rougir comme une pivoine alors que Flack poussa un énorme soupir embarrassé, fusillant tout de même l’agent Gables du regard…Du moins dans sa direction…

Kaile (continuant, presque hilare) : Et vous vous êtes offerts de belles déclarations d’amour. Mais Stella reste en tête : 12 « Je t’aime » à 9.
Don (grommelant) : Kaile…
Kaile (riant) : Désolée, j’ai pas pu résister.
Don (avec un sourire pincé) : On était sous surveillance, c’est ça ?
Kaile : Gagné ! Mac ne vous a pas avertis ?
Don (ronchonnant) : Il a oublié, semblerait-il…
Sheldon : Sinon, Stella, jolie chemise…
Don : Quelle chemise ?
Kaile : Elle en a une des tiennes sur le dos.
Don (haussant les sourcils, d’une voix plaintive) : Et je manque ça ! (rapprochant Stella de lui pour lui chuchoter à l’oreille) Tu portes autre chose ?
Stella (amusée, chuchotant avant d’embrasser sa joue) : Juste le minimum…

Flack s’imagina alors la scientifique dans une de ses chemises et lui susurra une nouvelle fois à l’oreille, en embrassant ensuite son cou…

Don : C’est très sexy…
Stella (lui offrant totalement son cou) : Merci…

Kaile, Sheldon et les deux agents les observèrent quelques instants. La détective savait que ces deux-là allaient se traîner une sacrée réputation au boulot à cause des deux agents, en particulier Cynthia. Ils allaient avoir la honte de leur vie…
Hawkes finit par se racler la gorge pour se rappeler à eux et à la phrase énigmatique de Stella : « mains tranchées ».

Stella (délogeant gentiment Don de son cou) : Oh, désolée ! C’est vrai, le paquet !
Kaile : Quel paquet ?
Stella (montrant la boîte sur la table) : Celui-là…

La scientifique s’écarta, avec une grande réticence, de Flack et ouvrit le paquet une nouvelle fois pour faire part de sa macabre découverte à ses collègues.

Sheldon : Deux mains…Et elles ont une alliance chacune… (regardant de plus près) Oui. Ces mains n’appartiennent pas à la même personne. Il y a celle d’un homme et d’une femme.
Don (se doutant de quelque chose) : Stella, tu m’as dit que c’était de la part des Carthrow, c’est ça ?
Stella : Oui, pourquoi ?
Don : Je pense que ce sont les leurs…

*

J’espère que tu apprécies mon cadeau, Don Flack. Tu as dû comprendre, maintenant. Mais tu n’as pas encore tout vu…

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dexash
Agent rattaché au BAU
avatar

Nombre de messages : 527
Date de naissance : 16/03/1985
Age : 33
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY]Behind the Blue Eyes by Lagentillefan   Mar 22 Juin 2010 - 7:49

Omg, omg, omg!

Je serai en retard au taf, mais j'ai rattrapé tous mes chapitres de retard. Ben dis donc, c'était chaud la dedans! Pauvre Gables Very Happy

Mais, des mains coupées... ça a du faire retomber la chaleur aussi sec Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 28
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY]Behind the Blue Eyes by Lagentillefan   Mar 22 Juin 2010 - 10:50

sourit0 Gables va les faire passer pour des bêtes de sexe dans tout le commissariat ^^ !

Sinon, c'est moche pour les voisins de Don... Mais bon, il a compris que le paquet contenait leurs mains et on a en prime un retour du malade qui a quelque chose contre lui et Kaile qui a l'opportunité de se moquer ce qui est assez amusant ^^ !

La suite Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY]Behind the Blue Eyes by Lagentillefan   Mer 23 Juin 2010 - 3:14

Merci les filles pour vos coms!! :calin: :calin:
Dexash,j'espère que tu n'as pas eu de problème à ton boulot... pale
Allez zou,la suite!!
___________________________________________

12- Matinée ensanglantée

Mac, Danny et Lindsay Monroe arrivèrent une demi-heure plus tard à l’appartement des Carthrow où les attendaient Stella, Flack, Kaile et Hawkes. Mac demanda alors à la détective d’ouvrir la porte. Kaile s’exécuta et tous, sauf Flack bien sûr, se figèrent devant cette nouvelle scène de crime.

Mac (observant le salon et soupirant) : Il a recommencé…

La pièce ressemblait à un décor de film d’horreur : il y avait du sang partout, sur les murs, le sol et le plafond, et, comme à chacun des crimes du tueur qu’ils recherchaient depuis des mois, les corps avaient été sauvagement dépecés et découpés puis les morceaux avaient été éparpillés un peu partout. La seule nouveauté était le petit feuillet blanc qui trônait au milieu de toute cette boucherie. Mac avança prudemment, tout en exhortant aux autres de ne surtout pas avancer. L’expert prit enfin le message et le lut à voix haute, regardant Flack.

Mac : « J’ai certes fait une erreur…Mais ce fut finalement une excellente occasion pour un avertissement. Don Flack Jr, tu vois ce qui t’attend… »
Kaile (intriguée) : Comment a-t’il fait pour se tromper d’appartement ? (voyant Don hausser un sourcil et grimacer) Enfin, je suis contente que tu sois vivant…Je ne veux pas dire…

Voyant qu’elle s’enfonçait de plus en plus, Kaile baissa la tête et ne dit plus un mot. Elle sentit une main se poser sur son épaule et releva la tête, surprise de voir qui en était le propriétaire. Flack…

Don (souriant, amusé) : Ça va, Kaile, j’ai compris.
Kaile (étonnée) : Comment as-tu réussi à… ? Tu as retrouvé la vue ?
Don : Non. Je me suis guidé avec ta voix. C’est pas tout à fait au point mais bon, c’est mieux que rien… Par contre, je pense savoir pourquoi notre meurtrier s’est trompé.
Danny : Vraiment ?
Don : Avec Tim, on en avait parlé au proprio. Nos noms sont inversés au niveau des interphones. Il n’a pas dû les remettre en place…
Mac : Et on se retrouve avec deux victimes de plus… Bon, Flack, évitez d’entrer. Je ne voudrais pas que vous…
Don (soupirant) : Que je compromette malgré moi un indice. Je sais, Mac.
Mac (se tournant vers ses collègues toujours au seuil) : Stella et Kaile, vous continuez à… (regardant Stella surpris) Stella, pouvez-vous m’expliquer pourquoi vous portez une chemise d’homme ?
Stella (rougissant) : Heu…

Mac fronça les sourcils en voyant la rougeur soudaine de Stella suivie de près par celle de Flack. Et pourquoi Kaile et Hawkes semblaient-ils si amusés ? L’expert ouvrit alors grand les yeux lorsqu’il comprit. Non…

Mac (surpris, désignant les deux amoureux du doigt) : Vous…Vous êtes…
Don (reprenant contenance, avec une moue contrariée) : Ça aurait été sympa de nous avertir pour la surveillance…
Kaile (riant) : En effet. Un de nos agents a pété les plombs en les enten…
Don (la coupant en rougissant une nouvelle fois) : Kaile !

Mac ferma les paupières et se frotta les tempes, histoire d’assimiler cette dernière information. Au final, le docteur Nelson avait raison : Flack et Stella étaient vraiment amoureux. Depuis quand ? Ça, il verrait plus tard. Pour le moment, la scène de crime…

Mac (soupirant) : Je n’ai pas besoin de détails, merci. Rentrez chez vous, Flack. Kaile et Stella et les deux agents qui sont sur place veilleront sur vous.
Danny : Sacré veinard ! Deux jolies filles rien que pour toi !
Mac (sévèrement) : Un peu de sérieux, Danny ! Commencez à inspecter l’appartement avec Lindsay. Hawkes, vous allez ramener ce paquet au labo et l’examiner à fond. Au boulot !

Alors que Hawkes plaça le colis dans un sac de pièce à conviction et quitta l’appartement, Lindsay rejoignit Mac dans l’appartement et Danny s’approcha discrètement de Kaile, un air de conspirateur sur le visage.

Danny (malicieux) : Est-ce que tu as des enregistrements ?
Kaile (levant les yeux, amusée) : Danny…

Puis le jeune expert fut frappé sèchement sur le crâne et se tourna pour voir un Flack pas du tout ravi.

Danny (avec un sourire crispé) : Je plaisantais…
Don : J’espère pour toi…
Danny (bougonnant) : Mais t’es pas drôle…
Don : Ce n’est pas la question ! Je tiens à ma vie privée…
Kaile (moqueuse) : Tu en es sûr ? Parce que je plains ta pauvre voisine…

Danny éclata de rire devant la déconfiture de son meilleur ami et cette dernière révélation. Il en apprendrait sans doute plus de la part de Sheldon et il allait s’amuser. Il aurait de quoi vanner le détective pendant des semaines ! Et puis la rougeur de Stella valait aussi le coup d’œil. Mais, il se voyait mal la taquiner…

Don (haussant un sourcil) : Quoi ma voisine ?
Kaile : Il y a des caméras dans le couloir, tu sais…La pauvre, tu l’as pas loupée…
Stella (riant) : Et il a bien failli y retourner !
Kaile : Vraiment ?
Danny (curieux) : Quoi ? Quoi ? Qu’est-ce qu’il lui a fait ?
Mac (voyant son subalterne entrain de s’amuser, irrité) : Danny !
Danny (grimaçant) : Oups ! J’arrive, Mac !

Le jeune expert finit par rejoindre ses deux collègues et se plongea enfin sérieusement dans son travail tandis que Flack, soulagé, fut ramené à son appartement par Stella et Kaile, toujours rieuses. Mais quelqu’un les suivit…

*

Tu es à moi, Flack !

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 28
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY]Behind the Blue Eyes by Lagentillefan   Mer 23 Juin 2010 - 10:33

Ah, l'enquête commence, malgré quelques taquineries (logique de la part de Danny, on s'y attend lol) !

Le hic c'est que le tueur qui suit Flack semble dans la place ! Hâte de voir comment ça va tourner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY]Behind the Blue Eyes by Lagentillefan   Jeu 24 Juin 2010 - 3:16

Merci pour ton com Claire!! flower
Et voilà la suite!!
__________________________________________

13- Seul dans l’obscurité

Kaile fermait la marche et surveillait les environs. Elle se sentait observée et elle n’aimait pas ça. Vraiment pas…Elle vit Flack et Stella enfin entrer dans l’appartement du détective quand elle entendit un mouvement derrière elle. Mais trop tard…Kaile fut violemment mais silencieusement assommée et s’effondra au sol dans un bruit sourd. Son assaillant sourit d’un air sadique en la regardant, se léchant les lèvres avec anticipation.

Coupable : Je m’occuperai de toi plus tard, ma jolie, avec les deux autres…

*

Don entendit un bruit étrange provenant du couloir et se tourna, attentif au moindre son. Qu’est-ce que c’était ?

Stella (inquiète) : Don ? Qu’y a-t’il ?
Don : J’ai entendu quelque chose. Dans le couloir.
Stella (prenant son arme) : Kaile n’est pas là…Reste là, j’y vais…
Don (protestant) : Stella…
Stella (avec autorité) : Reste là !

Soupirant, le détective finit par obéir à contrecœur mais écoutait toujours attentivement, entendant les pas discrets de Stella puis un bruit mat suivi par un autre plus fort.

Don (inquiet) : Stella ?
Coupable : Non. Ce n’est pas Stella, mon cher Flack…

Flack ouvrit grand les yeux, angoissé et inquiet pour Stella surtout, et recula, se cognant à sa table de salon.

Coupable (d’un ton moqueur) : Ho, c’est vrai. Tu ne vois rien. Pauvre petit détective, comme c’est bête…
Don (menaçant) : Si tu leur as fais le moindre mal…
Coupable (narquois) : Pas encore…Ils ne m’ont pas vu…

« Ils » ? Et merde, il avait dû aussi se débarrasser des deux agents. Don était vraiment seul…Et dans le noir total…

Coupable : Seul toi as réussi cet exploit…Mais comme tout témoin gênant, tu vas disparaître… Avec ma manière toute personnelle, bien sûr.

Flack se mit à réfléchir rapidement. Bon, il était contre sa table du salon et il avait son arme rangée dans une armoire qui se trouvait à sa gauche, à seulement quelques mètres. Le détective se fit alors un plan mental de son appartement pour pouvoir se diriger vers son flingue rapidement. Vraiment, ce n’était pas du tout sa semaine ! Sauf pour Stella…Enfin, là n’était pas la question…Il devait sauver sa peau !
Don finit par bouger, jouant, enfin espérant jouer, la panique la plus totale, pour atteindre son pistolet. Soudain, il entendit un bruit de frottement, comme si on traînait quelque chose…Ou quelqu’un.

Coupable : T. T. T. T, Flack. Je n’essaierai pas à ta place…À moins que tu ne veuilles voir ta copine en petits morceaux…
Don (avec défi) : Comme si j’allais te croire !
Coupable (d’un ton mielleux) : Elle est vraiment jolie…Un peu âgée pour moi…Mais d’après ce que j’ai pu entendre, c’est un bon coup…C’est vrai que les femmes plus mûres… (il se lécha bruyamment les lèvres, faisant tressaillir Don d’effroi) Je commencerai par couper ses jolis cheveux bouclés avant de trancher ses doigts fins, phalange par phalange. Elle va souffrir lentement, tu sais. Très lentement. Je vais adorer…

Flack serra les dents. Il bluffait. Il devait bluffer ! Il fallait qu’il bluffe ! Il ne pouvait détenir Stella. Pas encore…
Malgré l’angoisse qui le tenaillait, le détective continua son chemin vers son armoire.

Coupable : Tu ne me crois pas à ce que je vois…Très bien…

Le sang de Flack se glaça face au ton menaçant. Et s’il avait vraiment Stella et que lui avait précipité sa torture et sa mort dans son entêtement ? Pourtant, il entendit de l’eau couler dans son évier puis il lui sembla qu’on la jetait sur quelque chose. Qu’est-ce que ce malade fabriquait ?

Coupable : Parle-lui, ma jolie… (s’énervant soudain) Parle !
Stella : Don…Ne…
Don (s’arrêtant net, angoissé) : Non…Stella…

Et en voyant l’expression inquiète du détective, la même qu’il avait arboré dans cette ruelle lors de leur dernière entrevue, le meurtrier se mit à sourire de satisfaction.

Coupable : Je te tiens…

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 28
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY]Behind the Blue Eyes by Lagentillefan   Jeu 24 Juin 2010 - 11:25

Aïe, il a l'air vraiment atteint ce mec ! Hâte de voir comment ils vont se sortir de là, ça n'a pas l'air bien parti !

La suite ^^ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY]Behind the Blue Eyes by Lagentillefan   Ven 25 Juin 2010 - 3:11

Merci Claire pour ta review!!
Et hop,la suite!!
______________________________________________

14- Confiance aveugle

Stella pouvait voir la peur au fond des yeux bleus de Don. Mais il n’avait pas peur pour lui, mais pour elle ! La scientifique se maudissait intérieurement de s’être encore fait avoir par cet homme. Mais il fallait dire que c’était vraiment une véritable anguille, discret et sournois…
La scientifique vit soudain Flack s’approcher d’eux, bousculant dans sa marche aveugle table, chaises et autres objets, les faisant tomber avec fracas. Ce n’était pas normal…

Coupable (menaçant et intrigué) : N’approche pas ou ta chère bien-aimée meurt !
Stella : Don, ne l’écoute pas ! Arrête-le !

Le jeune détective arriva jusqu’au comptoir de sa cuisine et s’y cogna, faisant rire le tueur.

Coupable : Tu es vraiment pitoyable, Flack. Comment vas-tu l’aider si tu ne vois rien ? (à Stella) Et toi, espèce d’idiote. Crois-tu vraiment qu’il puisse t’aider ? (railleur) Alors que le pauvre malheureux est aveugle…

Stella le fusilla du regard mais elle devait avouer qu’il avait raison…Don était dans l’incapacité de l’aider. Ils allaient tous les deux mourir…
Pourtant, la scientifique crut apercevoir un sourire malicieux sur le visage de son petit ami. Pourquoi souriait-il ? Il n’y avait vraiment rien de…Le détective se redressa enfin, faisant tomber au passage une multitude de vaisselle et de casseroles dans un fracas assourdissant, et se tourna face à eux, un couteau de cuisine à la main.

Coupable (riant) : Oh, mon Dieu, j’ai peur…Tu crois faire quoi avec ça ? Effrayer les mouches ?

Alors que le meurtrier se moquait de lui, Flack ne regardait pas dans sa direction. Ses yeux bleus étaient posés sur Stella et la scientifique comprit sa demande muette, comprit ce qu’il voulait faire rien qu’en lisant dans son beau regard…Et cela la surprenait de pouvoir comprendre le détective juste avec un regard, comme si elle pouvait lire en lui comme dans un livre et apercevoir le fond de son âme, tout ça à travers ses yeux bleus…Leur lien était si fort ? Repoussant cette question de son esprit pour le moment, Stella savait ce qu’elle devait faire maintenant…

Stella (d’une voix sure et déterminée) : Je te fais confiance, Don…
Coupable (intrigué) : Quoi ?

Et Flack lança son couteau dans leur direction…

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 28
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY]Behind the Blue Eyes by Lagentillefan   Ven 25 Juin 2010 - 11:12

Oh argh, Flack lance le couteau... J'espère que Stella a un bon sens de l'esquive ! sourit0

Mais je suis sûre qu'ils se sont compris et qu'elle saura éviter l'arme.

Sinon, c'est vrai que d'être aveugle pour arrêter un tueur n'est pas l'idéal.

(Au fait, je pars en vacances dès cette nuit pour une semaine, donc ne t'étonne pas de ne pas avoir de reviews ou me voir connectée, je ne suis pas sûre d'avoir le net où on va... Je ne sais pas comment tu comptes faire pour poster tes fics, si tu postes, je ferai les reviews plus longues en rentrant !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY]Behind the Blue Eyes by Lagentillefan   Sam 26 Juin 2010 - 5:06

Déjà,merci pour ta review,Claire.
Sinon,selon le fofo,j'attends un com avant de poster la suite...
Passe de bonnes vacances!!
Bon,zou,la suite!!
_________________________________________

15- A la rescousse

Alors qu’ils travaillaient, Mac et Danny entendirent l’assourdissant fracas à l’étage au-dessus et froncèrent les sourcils, intrigué.

Danny (avec une moue comique) : Don ne serait pas reparti pour un tour avec Stella quand même ? Et puis avec Kaile dans les parages en plus. Ou alors, ils…
Mac (ne voulant pas en entendre plus) : Danny !
Danny (soupirant) : Si on peut plus rigoler…

Les deux experts entendirent ensuite de la vaisselle se briser et des bruits métalliques qui s’entrechoquaient. Mais qu’est-ce qu’ils fabriquaient là-haut ?
Lindsay les rejoignit, une expression inquiète sur le visage.

Lindsay : Flack est bien accompagné de Stella et Kaile, n’est-ce pas ?
Mac (intrigué) : Oui.
Lindsay : Vous croyez qu’elles le laisseraient transformer son appartement en Beyrouth sans rien faire ?
Danny (la panique marquant ses traits, les yeux écarquillés) : Merde ! Le tueur est chez Flack !
Mac : Quoi ?
Danny (courant vers la sortie, son arme à la main) : Don essaye de nous avertir en faisant le plus de bordel possible ! Putain, c’est pas vrai !

Les deux experts se précipitèrent à la suite de Danny, montant rapidement à l’étage, et trouvèrent Kaile étendue au milieu du couloir. Alors que Lindsay restait aux côtés de la détective, Mac et Danny atteignirent silencieusement mais avec rapidité l’appartement de Flack. Et arrivés au seuil, voyant la porte ouverte, les deux policiers se figèrent face à ce qu’ils avaient sous les yeux.

Don (inquiet) : Stella ?

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dexash
Agent rattaché au BAU
avatar

Nombre de messages : 527
Date de naissance : 16/03/1985
Age : 33
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY]Behind the Blue Eyes by Lagentillefan   Mar 29 Juin 2010 - 19:06

grmph! Quel bazar
Je m'en vais pendnat une semaine, et Flack manque de se faire tuer, et Stella découper ?
Non, non, non ca va pas du tout ca!

En tout cas, c'est toujours aussi sympa à lire, et j'envie de plus en plus ton style Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY]Behind the Blue Eyes by Lagentillefan   Mer 30 Juin 2010 - 1:32

Comment ça envier?

Merci pour ton com Dexash!! merci2
Désolée Claire,je poste le chapitre suivant...
____________________________________________________

16- Génie ou miracle ?

Stella et un homme étaient au sol tandis que Flack était debout, à côté de sa cuisine, cherchant à rejoindre la jeune femme sans aucun doute, l’angoisse marquant ses jeunes traits.
Le cœur du détective était serré par la peur. Stella n’avait-elle pas eu tort de lui faire confiance alors qu’il ne voyait toujours rien, s’étant seulement guidé de sa jolie voix ? Et…Et s’il l’avait tuée ?! Don continua son avancée, se fichant éperdument d’emboutir des meubles ou autres obstacles sur le chemin qui le séparait de la scientifique.

Don : Stella ? Stella ?

Sa voix commençait sérieusement à monter dans les aigus, l’inquiétude nouant sa gorge.

Mac : Nous sommes là, Flack…
Don : Et Stella ?

Mac regarda Danny, qui s’était penché vers sa collègue quand celle-ci se redressa brusquement, son front se cognant avec force contre celui de Danny.

Danny : Aouh !
Stella (synchrone) : Aïe ! Danny!

Don se remit à respirer normalement, soulagé d’entendre la scientifique.

Danny (grimaçant, se frottant le front) : Hé ! Moi aussi, je me suis fait mal. Vous avez vraiment la tête dure…
Stella (souriant, amusée) : Merci. (voyant l’expression soulagée de Don) Bien visée.
Mac (observant le corps du tueur, surpris) : Pardon ? C’est Flack qui… ?
Stella : Oui. Je lui ai fait entièrement confiance…
Danny : Mais…Tu y vois, Don ?
Don : Non. Il fait toujours aussi noir que dans un four devant mes yeux…
Danny (sifflant d’admiration) : Mon vieux, tu peux te tourner vers la carrière de lanceur de couteaux…

Et en effet, le meurtrier était étendu au sol, les bras en croix et le couteau planté au milieu du front.

Danny (avec un large sourire amusé) : Il a pas dû comprendre ce qui lui arrivait… Mais comment as-tu fait si tu n’y vois toujours pas ?
Don : La voix de Stella…
Mac : Sa voix ?
Don (les rejoignant enfin et sentant Stella se pelotonner contre lui) : Oui… Ça m’a…guidé…

Les deux experts froncèrent les sourcils à cette étrange explication. Le détective ne semblait pas lui-même savoir comment il avait réussi cet exploit…

Danny (moqueur, d’une voix niaise) : Ah, l’amûûûr…

Et le jeune expert se récolta trois claques sur le crâne.

Danny (boudant) : Vous êtes pas drôles…
Don : Ho ? Parce que tu te trouves comique, sans doute ?

Les deux jeunes hommes commencèrent à se chamailler, au grand amusement de Stella. Quant à Mac, il leva les yeux au ciel. Vraiment, il se demandait quand ces deux-là cesseraient de se comporter comme des gosses. Enfin, ça ne serait plus eux après…
Au moins, cette histoire s’était bien terminée…Puis Mac réfléchit et se tourna vers Flack, guidé par Stella vers la sortie de son appartement, qui continuait à taquiner Danny. Non, ce n’était pas encore fini. Le jeune homme était toujours aveugle…

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dexash
Agent rattaché au BAU
avatar

Nombre de messages : 527
Date de naissance : 16/03/1985
Age : 33
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY]Behind the Blue Eyes by Lagentillefan   Mer 30 Juin 2010 - 7:04

OUi, j'envie. Parce que même si ça fait presque dix ans que j'écris des fics, jamais je n'atteindrais la fluidité de ton style Very Happy .

Bon, tu vas pas nous le laisser aveugle, ce petit donnie?

Claire? Au secours, j'ai besoin de renfort pour sauver Don!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY]Behind the Blue Eyes by Lagentillefan   Ven 2 Juil 2010 - 3:00

Embarassed Merci Embarassed

Serais-je sadique à ce point? diablo Hmm... lol!

Merci pour ton com Dexash!!
Et voilà la suite!!
__________________________________________

17- Enfin !

Cela faisait maintenant une semaine que Flack était aveugle et le désespoir l’envahissait de plus en plus…Qu’allait-il faire, maintenant ? Lui qui détestait être inactif… Pourtant, Stella gardait espoir et c’était grâce à elle qu’il gardait un très vague optimisme.
Une nouvelle journée commençait. Comme à son habitude, le détective se réveilla à la sonnerie de son réveil et se leva sans tarder, sachant que Stella était partie travailler. La scientifique avait pris un maximum de jours de congé pour rester avec lui mais le jeune homme avait insisté pour qu’elle retourne au laboratoire. Il fallait qu’il apprenne à se débrouiller un peu seul pour certaines choses, les plus basiques principalement. Se passant une main dans les cheveux, Don se dirigea vers la salle de bain et tourna le robinet, faisant couler de l’eau froide à flot dans son lavabo. Il s’en passa sur le visage pour se réveiller puis se redressa, s’appuyant sur le lavabo.

Don (à son reflet) : Heureusement, je n’ai pas besoin de me planquer derrière des lunettes de soleil. Mes yeux ont gardé leur…

Et le détective s’interrompit. Il cligna des yeux plusieurs fois et vérifia une nouvelle fois. Il…Il…

Don (hurlant de joie) : Je vois ! Je revois !

Le jeune homme, surexcité, sautait et courait un peu partout dans son appartement en criant, provoquant une nouvelle fois la colère de Jane Higgins, sa si désagréable voisine.

Jane (de l’autre côté du mur) : C’est pas bientôt fini ce bazar ?!
Don : Va te faire voir, vieille bigote ! Je vois ! (se calmant) Stella. Je dois avertir Stella.

Faisant tout de même attention car il voyait un peu flou, Flack prit son téléphone et commença à composer le numéro du portable de la scientifique mais s’arrêta soudain. Non, pas maintenant…Il allait lui faire une magnifique surprise…

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dexash
Agent rattaché au BAU
avatar

Nombre de messages : 527
Date de naissance : 16/03/1985
Age : 33
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY]Behind the Blue Eyes by Lagentillefan   Sam 3 Juil 2010 - 11:54

Awwww...

Ouf, je commençais à croire que t'allais nous le laisser comme ça
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 28
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY]Behind the Blue Eyes by Lagentillefan   Sam 3 Juil 2010 - 21:32

De retour de mes vacances, c'était super mais je suis contente de retrouver internet ! Ah le miracle de la technologie ^^ !

J'ai adoré ces chapitres, toujours fluides, Don et Stella sauvés, la confiance qui règne entre eux...
Et Don a retrouvé la vue d'après ce chapitre ? C'est super ça ^^ ! Hâte de lire la suite et contente d'avoir retrouvé ma petite habitude de lire tes histoires, lagentillefan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY]Behind the Blue Eyes by Lagentillefan   Dim 4 Juil 2010 - 2:48

Merci à vous deux pour vos coms et votre fidélité!!
Claire,bon retour parmi nous!!J'espère que tu as passé de bonnes vacances!!
Allez zou,la suite!!

ATTENTION!!CHAPITRE PAS POUR LES MINEURS!!!VEUX PAS DE PROBLEMES!!
________________________________________________

18- Le septième ciel

Stella avait enfin fini sa journée et retournait à l’appartement de Don, comme chaque jour depuis sa cécité. Une fois devant la porte, la scientifique chercha les clés, des pensées noires dans la tête. Malgré ce qu’elle lui disait quotidiennement, la jeune femme était très inquiète. Elle craignait vraiment que le jeune détective ne reste aveugle à vie. Cela faisait bientôt plus d’une semaine et il n’y avait eu aucun signe annonciateur de guérison…
Respirant à fond et se composant un visage rassurant, Stella finit par entrer et fut surprise de trouver une multitude de pétales de roses au sol, qui formaient un joli petit chemin jusqu’à la chambre du détective qu’elle avait maintes fois visitée. Souriant et haussant un sourcil, amusée par la dernière idée de son petit ami, Stella posa ses affaires sur la table du salon et y trouva un mignon petit bouquet d’œillets de toutes les couleurs avec une petite carte où il était écrit : « La voisine n’est pas là ♥ ». Stella ne put s’empêcher de rire devant l’originalité de cette carte. Don ne faisait vraiment rien comme les autres…
Après avoir mis les fleurs dans un vase, la scientifique se dirigea vers la chambre et trouva cette fois-ci un petit carton accroché à la poignée de la porte avec : « Aucun vêtement n’est autorisé dans cette chambre. Si vous ne suivez pas cette consigne, nous ne vous assurons pas qu’ils vous seront restitués intacts… ». Stella éclata de rire et leva les yeux, de plus en plus amusée par ce petit jeu, puis exécuta les ordres du carton. Qu’est-ce que lui réservait encore Don ?
La scientifique ouvrit enfin la porte et vit une multitude de bougies allumées un peu partout dans la pièce, des pétales de roses éparpillés partout sur le plancher et un certain jeune homme aux incroyables yeux bleus qui l’attendait, étendu complètement nu au milieu du lit, un large sourire aux lèvres et une rose entre les dents.

Don (retirant la rose de sa bouche et la tendant à Stella, d’une voix sensuellement douce) : Bonsoir Stella… (l’observant de la tête aux pieds) J’avais raison…
Stella (charmée et intriguée) : Raison sur quoi ?
Don : La lueur des bougies donne à ton corps un aspect féerique et vraiment plus que désirable.

Stella le fixa un moment, le voyant l’examiner minutieusement en se mordant la lèvre inférieure avec gourmandise. Il…Il…

Stella (surprise) : Tu…Tu me vois ?
Don (avec un grand sourire, lui ouvrant ses bras) : Surprise !

Comme si un énorme poids s’était envolé de ses épaules, Stella se précipita avec légèreté vers le détective et se jeta dans ses bras, l’étreignant avec force. Flack la serra tout contre lui, posant son visage sur sa tête et caressant tendrement ses cheveux bouclés puis embrassant sa joue.

Don (avec malice) : C’était une sacrée bosse…
Stella (les larmes aux yeux, prenant son visage entre ses mains) : De…Depuis quand tu… ?
Don (essuyant ses larmes avec ses pouces, en douceur) : Ce matin, quand je me suis levé. Je vois encore un peu flou mais le médecin m’a assuré que ça allait rapidement s’arranger.
Stella (caressant sa joue) : Je suis si heureuse !
Don (avec humour) : Et moi donc ! Je me voyais mal finir à Las Vegas en tant que lanceur de couteaux…
Stella (riant) : Idiot !
Don : Et demain, je retourne bosser. Mac est au courant…Je ne retourne pas tout de suite sur le terrain tant que ma vision est trouble et…
Stella (l’interrompant) : Mac le savait ? (presque outrée) Et il ne m’a rien dit !
Don (avant de l’embrasser) : Je le lui ai demandé…Je voulais te faire une surprise…
Stella (nouant ses bras autour de son cou) : C’est très réussi…

Puis ils s’embrassèrent ardemment, se serrant avec force l’un contre l’autre, caressant le dos de l’autre et enfouissant ses mains dans les cheveux de l’autre pour approfondir chaque nouveau baiser, de plus en plus fiévreux. Don étendit ensuite délicatement Stella sur le lit et embrassa chaque parcelle de son visage avec tendresse, une main caressant toujours ses cheveux bouclés tandis que l’autre était toujours glissée dans son dos.

Don (d’une voix rauque pleine de désir) : Et maintenant, je vais pouvoir profiter pleinement de toi, ma belle Aphrodite…

Alors que Stella riait à cette appellation, le détective se mit à caresser, embrasser, lécher et même parfois mordiller le corps entier de Stella avec une incroyable précision, trouvant chacune de ses zones érogènes qui la faisait gémir toujours un peu fort. Et il fit durer ces tendres petites tortures, sentant la scientifique s’agripper à lui comme elle pouvait et onduler sous lui, le réclamant toujours plus…
Flack revint sur le nombril de la jeune femme qu’il se mit à titiller avec sa langue, la faisant s’arc-bouter contre lui. Elle répondait à ses caresses sensuelles comme jamais…
La respiration de Stella était de plus en plus rapide et elle se demandait si elle allait pouvoir résister longtemps aux caresses expertes de son bel amant. Il la rendait folle…
Don remonta vers son visage, laissant ses mains vagabonder et devenir audacieuses sur le corps brûlant de désir de la jeune femme, et l’embrassa avec passion, mêlant sa langue à la sienne dans un ballet endiablé. A bout de souffle, ils finirent par rompre ce baiser incendiaire et se regardèrent dans les yeux, le vert se noyant dans le bleu et vice-versa, faisant passer à travers leurs regards tout leur amour et toute leur passion l’un pour l’autre.
Stella avait l’impression que le regard bleu de Don pouvait voir à travers elle et cette pensée la fit frissonner. On aurait dit qu’il la connaissait mieux que personne…Elle en avait d’ailleurs eu une bonne preuve avec l’histoire du lancer de couteau…
Flack souriait tendrement à la femme qui lui avait fait une telle confiance. Elle lui avait confié sa vie…Le détective avait tellement eu peur quand il l’avait sue aux mains de ce cinglé de psychopathe. Et lorsqu’elle n’avait pas répondu à son appel, il avait bien cru qu’il l’avait tuée ! Mais il avait réussi son coup…Comment ? Ça, il se le demandait encore…
Stella, profitant de son inattention, le plaqua soudain sous elle et lui administra les mêmes douces tortures que lui, satisfaite de l’entendre gémir son nom et de la réclamer, à chaque fois un peu plus suppliant. Elle le possédait…
La scientifique revint au niveau de son visage pour l’embrasser et Flack en profita pour reprendre le dessus, sans se détacher de ses douces et tendres lèvres. Il finit par lui caresser le long des bras et arriva à ses mains, nouant alors ses doigts aux siens. Il la voulait… Maintenant…
Don finit donc par rompre le baiser et observa le visage de Stella avec amour et intensité, la sentant frissonner d’anticipation. Elle l’attendait… Il continua pourtant de scruter gentiment son visage car il voulait voir ses expressions lorsqu’ils ne feraient plus qu’un. Il le souhaitait depuis tellement longtemps…
Comme si elle lisait dans ses pensées, Stella l’invita à passer aux choses sérieuses, un sourire coquin aux lèvres, et frotta son corps brûlant contre le sien, ferme et tout aussi embrasé. Don entra alors en elle avec passion, lui faisant crier son nom, et bougea ensuite doucement en elle, dans un rythme lent et tendre, serrant ses mains à chaque mouvement de hanches.
Les deux amants ne cessaient de soupirer, gémir, crier de plaisir et leur mouvement harmonieux s’accéléra, les faisant hurler leurs noms, encore et encore. Stella finit par nouer ses jambes autour des hanches de Don, qui lâcha une de ses mains pour caresser voluptueusement sa cuisse, l’entraînant plus profondément en elle et augmentant la puissance de ses coups de reins, comme celle de ses cris rauques d’ailleurs.
Leurs deux corps unis se mirent à trembler tellement leur plaisir était intense et merveilleux et lorsqu’ils atteignirent l’orgasme, les deux amants avaient l’impression de s’être envolés, jusqu’au septième ciel. C’était leur première fois…
Flack s’effondra sur Stella, essoufflé, et essaya de calmer sa respiration, tout comme elle. Ça avait été si…incroyable ! Il n’arrivait pas à croire qu’il aurait pu ressentir cette sensation d’intense plénitude un jour. Stella était vraiment la seule…

Don (se redressant, caressant sa joue de sa main libre) : J’ai…J’ai cru voir des étoiles…
Stella (souriant, ravie) : Toi aussi ? (malicieuse) Ça prouve que tu avais raison…
Don (fronçant les sourcils) : Raison sur quoi ?
Stella (faisant doucement onduler son corps sous lui, une lueur provocante dans le regard) : Que ça allait être encore plus merveilleux quand tu aurais recouvré la vue…
Don (avec un sourire carnassier) : Et je ne t’ai pas tout dévoilé…

Et le détective passa la nuit à lui démontrer.

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 28
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY]Behind the Blue Eyes by Lagentillefan   Dim 4 Juil 2010 - 10:40

Oui, les vacances étaient super ^^ !

Chapitre logique où Don et Stella "fêtent" le retour de la vue de ce dernier ^^ ! Il ne lui reste plus qu'à voir assez bien pour reprendre le travail maintenant lol !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY]Behind the Blue Eyes by Lagentillefan   Lun 5 Juil 2010 - 2:37

Merci Claire pour ton com!!
Et zou,voilà l'épilogue!!Demain,je posterai une autre fic.Je sais pas encore laquelle mais d'ici-là...
_______________________________________________

Epilogue

Don et Stella se recouchèrent sur le matelas, épuisés et en sueur, reprenant leur souffle peu à peu… Tous les deux souriaient béatement et se sentaient repus et heureux à un point qu’ils n’auraient jamais imaginé.

Don (passant la main dans ses cheveux courts et humides, regardant Stella en souriant) : Wow !
Stella (le regardant aussi, avec le même sourire béat que lui) : A qui le dis-tu ? Heureusement que ta voisine s’est absentée…
Don (riant) : En effet… (baillant légèrement) Et si on dormait un p…

Et le réveil du détective se mit à sonner bruyamment, interrompant un Flack stupéfait, tout en brisant ce moment de bonheur.

Don (se redressant comme un ressort, balbutiant et presque sous le choc) : Il n’est quand même pas…
Stella (regardant le réveil, avec un ton amusé) : Si. Il est 7 heures…
Don (surpris) : Quoi ?! On…On a…
Stella (se levant et s’étirant comme un chat, pouffant) : Il semblerait oui…

Flack était la stupéfaction incarnée et cela redoubla le rire de Stella. Ça ne lui était jamais arrivé auparavant…Vraiment, Stella était unique pour lui, même l’Unique ! C’était la seule femme qui le faisait se dépasser…dans tous les domaines. Celui-ci était assez inattendu. Quoique…

Stella (enroulée dans un drap, l’aidant à se lever, taquine) : Allez, debout, Sex Bomb ! Il faut bosser…Enfin, essayer du moins.

Riant, Don finit par se lever, ne lâchant pas sa main et tous deux se préparèrent rapidement, intercalant quelques instants de tendresse, pour partir travailler. Et oui ! Le crime n’attendait pas…

*

Alors que Stella, moulue et courbaturée, profitait de la moindre pause ou du plus court instant de paix pour dormir un peu, Flack, totalement épuisé, avait fini par s’endormir en pleine séance d’interrogatoire à la surprise de Mac et Danny, mais aussi du suspect.

Mac (sévèrement) : Flack !
Don (sursautant sur sa chaise, le regard ensommeillé et un peu perdu) : Hein ? Quoi ? Présent !

Danny était mort de rire et cessa presque tout de suite en voyant le regard très noir de son supérieur, reprenant son sérieux avec difficulté. Le suspect se demandait où il était tombé et Flack secoua la tête pour se réveiller. Il se tourna ensuite vers Mac et frissonna quand il vit le regard très contrarié qu’il lui lançait. Oups…

Don (faisant son sourire le plus innocent) : Désolé, Mac…
Mac (d’un calme terrifiant, fermement) : Danny, accompagnez Flack dehors. Je vais terminer. Et après, je veux des explications, lieutenant…

Aïe ! Si Mac le nommait par son grade, c’est qu’il était vraiment contrarié. Mais d’un autre côté, Don le comprenait : s’endormir en plein interrogatoire ! Bonjour la réputation et pour lui et pour la police de New York…
Alors que l’expert, soupirant et contrarié, continua d’interroger son suspect interloqué par ce qu’il venait de voir, les deux jeunes hommes sortirent, Flack baillant à s’en décrocher la mâchoire.

Danny (inquiet) : T’as repris le travail trop tôt ?
Don (se frottant les yeux pour se réveiller) : Quoi ? Non…Je…Je n’ai pas beaucoup dormi, c’est tout…
Danny (fronçant les sourcils, étonné) : Qu’est-ce que tu racontes ? Tu as l’habitude des nuits blanches pourtant…
Don (rougissant, ce qui intrigua son ami) : Heu…C’est un peu exceptionnel dans ce cas…

S’apprêtant à lui demander quelle était la particularité de cette nuit-ci, Danny fut interrompu par Lindsay, qui semblait assez embêtée.

Danny (intrigué) : Un problème, Montana ?
Lindsay (dodelinant de la tête) : En quelque sorte…Sheldon serait-il libre pour m’aider dans mon enquête ?
Danny (réfléchissant, collant un coup de coude dans les côtes de Flack qui recommençait à somnoler…debout !) : Heu…Oui, je crois…Mais Stella ne travaille pas avec toi aujourd’hui ?
Lindsay (grimaçant) : Si, mais…
Danny (haussant un sourcil, curieux) : Mais ?
Lindsay : Elle dort. Elle n’arrête pas de s’endormir. Elle a même bien failli tomber de son tabouret. Si je ne l’avais pas retenue…

Les rouages dans le cerveau de Danny se mirent à tourner à une vitesse folle et enfin, l’ampoule s’éclaira. Le jeune expert, un sourire goguenard aux lèvres, se tourna vers son meilleur ami, devenu étrangement très très rouge.

Danny (vraiment très amusé) : Dooon. Qu’est-ce que vous avez fait tous les deux, hier ?
Don (grommelant) : Rien d’anormal pour un couple…
Danny (avec une petite moue comique) : Je vois…Et ?
Don (se sentant mal à l’aise d’être ainsi fixé par les deux experts) : Et quoi ?
Danny : Explique-moi pourquoi vous êtes tous les deux dans un tel état de fatigue…

Là, le détective vira carrément au cramoisi, faisant ainsi éclater de rire Lindsay. C’était si rare de le voir comme ça.
Voyant que son ami ne lâcherait pas prise, Flack se mit à soupirer, vaincu.

Don : Et bien…Disons que ça a été une longue nuit… (un sourire rêveur aux lèvres) très agréable…
Danny (avec un sourire rieur) : Longue comment ?
Don (toujours très rouge) : Jusqu’à ce matin…Quand mon réveil a sonné…

Alors que Danny sifflait, à la fois impressionné et moqueur, Lindsay riait de plus belle, les larmes commençant à perler sur ses joues.

Lindsay : Je comprends mieux pourquoi Stella semblait si courbaturée et si épuisée…
Danny (levant les yeux, contaminé par le fou rire de sa collègue) : On a deux bêtes sauvages comme collègues…Mais c’est pas vrai !
Don (contrarié) : Danny !
Danny (soupirant) : Bon, je vais parler à Mac et toi et Stella, vous filez rentrer chez vous pour dormir. Compris ?
Don (protestant) : Danny…

Et le détective bailla une nouvelle fois…et rougit, contrit. Son ami avait raison : il fallait qu’il dorme un peu sinon il ne ferait rien de bon aujourd’hui.

Don (vaincu) : Ok…Je vais chercher Stella et on part se reposer…
Danny (secouant l’index, avec un ton de professeur) : Vous ne faites que dormir, ok ? Pas autre chose…Aussi agréable que ce soit…
Don (levant les yeux et grommelant) : Oui, oui…

Bougonnant, les mains dans les poches, le détective partit retrouver Stella, laissant Danny et Lindsay seuls.

Danny : Ils sont pas possibles tous les deux…
Lindsay (d’un ton neutre et curieux) : Tu n’as jamais été amoureux, City Boy ?

Danny se figea à cette question, déglutissant, et resta muet, ne sachant vraiment pas quoi répondre. Et s’il en profitait pour lui avouer que…

Mac (sortant de la salle d’interrogatoire, contrarié) : Alors, Danny ? Vous pouvez me donner des explications sur le comportement inhabituel de Flack ?
Danny (sursautant, interrompant ses pensées) : Heu…Oui…Lui et Stella…heu…

Houlàlà ! C’était vraiment gênant à dire, surtout à Mac. Comment allait-il tourner ça ?
Lindsay, voyant les hésitations de son collègue, se lança. Elle disait et faisait toujours ce qu’elle pensait avec Mac.

Lindsay : Stella et Flack ont abusé sur…disons…les activités nocturnes…
Mac (levant les yeux au ciel, amusé par le terme employé par Lindsay) : Abuser à quel point ?
Lindsay (avec un petit sourire amusé) : Ils n’ont pas dormi de la nuit…
Danny : D’ailleurs, je me suis permis de les renvoyer chez eux. Epuisés comme ils sont…
Mac : Ils ne seront pas très utiles…Je sais…

L’expert se frotta les tempes en soupirant. Voilà que ces deux-là semblaient être revenus à l’adolescence. Il faudrait vraiment qu’ils discutent un peu…Et rapidement. Mac finit par laisser ses deux subalternes, les remerciant et les saluant poliment, et partit continuer son enquête.
Lindsay se tourna alors vers Danny, les bras croisés, la tête légèrement penchée et le regard déterminé.

Lindsay : Alors ? Tu ne m’as toujours pas répondu…

Prenant une profonde inspiration et son courage à deux mains, le jeune expert plongea son beau regard bleu dans celui de sa jeune collègue.

Danny : Justement, Montana. J’ai un truc à te dire…

FIN


_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 28
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY]Behind the Blue Eyes by Lagentillefan   Mer 7 Juil 2010 - 17:39

Mdr l'épilogue !! Flack et Stella qui en sont à s'endormir au travail ^^ ! J'ai beaucoup aimé cette histoire et l'épilogue est humoristique.

Désolée pour le retard dans l'épilogue mais j'ai été en panne d'internet pendant ces derniers jours, la galère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY]Behind the Blue Eyes by Lagentillefan   Jeu 8 Juil 2010 - 4:13

Hou!Que j'aime pas quand j'ai plus d'internet pale !!
Merci pour ton com Claire!!
Et là,je file poster une nouvelle fic!! Wink

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dexash
Agent rattaché au BAU
avatar

Nombre de messages : 527
Date de naissance : 16/03/1985
Age : 33
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY]Behind the Blue Eyes by Lagentillefan   Jeu 8 Juil 2010 - 7:28

J'ai lu les dux derniers chapitres ensemble, et j'en pleure encore de rire devant mon écran.
Merci pour cette jolie fic si bien écrite, et emrci pour me faire commencer la journée de si bonne humeur.
applaud applaud applaud
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY]Behind the Blue Eyes by Lagentillefan   Jeu 8 Juil 2010 - 19:55

Merci à toi Dexash pour avoir toujours été fidèle au poste!! merci2

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [CSI:NY]Behind the Blue Eyes by Lagentillefan   

Revenir en haut Aller en bas
 
[CSI:NY]Behind the Blue Eyes by Lagentillefan
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Les yeux bleus (A pair of blue eyes)
» Les meilleurs moments musicaux du Whedonverse
» Il va falloir agrandir l'auberge !
» [Figurine] Yu-Gi-Oh
» Yuuya [CP EL] Behind Blue Eyes (one-shot) P.14

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprits Criminels ConceptForum - Le forum n°1 sur la série! :: Off topic :: Vos autres créations :: Fanfics-
Sauter vers: