Esprits Criminels ConceptForum - Le forum n°1 sur la série!


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [CSI:NY] Escape by Lagentillefan

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Sam 29 Mai 2010 - 4:01

Merci pour vos coms,les filles!!
Et sans plus attendre la suite!!
_______________________________________________

12- Course poursuite

Forêt. 14 heures 30 minutes.
C’était plus que clair : chaussures à talon haut et sentiers forestiers ne faisaient vraiment pas bon ménage. Stella suivait, ou du moins essayait de suivre, la vive allure de Flack. Trois de leurs ravisseurs, dont Prof, les poursuivaient depuis près d’une demi-heure. La scientifique n’en pouvait plus. Mais en entendant les éclats de voix de leurs poursuivants se rapprocher, elle continua sa course sans broncher. De toute façon, Flack la tenait fermement par la main et ne comptait pas l’abandonner. Il avait été bien clair. Pourtant, Stella avait l’impression de le ralentir et avait tenté de lui proposer qu’ils se séparent mais le détective avait catégoriquement refusé. Prof et ses hommes se rapprochaient de plus en plus. Normal, ils n’avaient pas d’escarpins, eux, mais de bonnes baskets ou des rangers, nettement plus commodes pour les ballades en forêt. Quoique, dans ce cas, c’était plutôt une course. Stella cessa de se plaindre intérieurement et continua de courir.
Don ne comptait pas abandonner Stella ! Il n’en était pas question ! C’est pourquoi il avait légèrement ralenti l’allure qu’il lui imposait. Par contre, il ne pensait pas que Prof et ses complices seraient aussi obstinés et résistants. Cela les obligeait, lui et Stella, à courir aussi vite qu’ils le pouvaient. Le détective entendit soudain des coups de feu et des balles siffler à ses oreilles. Ok, il fallait accélérer.

Don (se tournant rapidement vers Stella) : Désolé, mais on doit courir plus vite.
Stella : Je sais. Tu devrais…
Don (avec véhémence) : Je t’ai déjà dit non, Stella ! Je ne te laisserai pas ! N’y compte pas !
Stella : D’accord…

Stella resserra sa main dans celle de Flack et ils continuèrent à courir, mais cette fois, sous les balles. C’était de mieux en mieux…Soudain, la scientifique sentit son épaule brûler mais préféra ne pas vérifier pourquoi. Le moindre ralentissement pourrait leur être fatal.
Flack aperçut une clairière sombre à la végétation sauvage et touffue et tourna brusquement dans sa direction, surprenant les autres qui les perdirent de vue, puis il se jeta au sol, entraînant Stella avec lui. Il la fit ensuite rouler sous lui, mettant ses bras autour d’elle et la protégeant ainsi avec son corps. Cachés dans les fougères et autres végétaux fournis, leurs anciens ravisseurs ne les virent pas et continuèrent à s’enfoncer dans la forêt. Flack finit par se redresser et regarda Stella. Il ne pouvait plus lâcher son regard du visage de Stella, tellement proche qu’il sentait son souffle chaud sur sa peau.

Don (troublé) : Ça va, Stella ?

Pour toute réponse, il sentit les mains de Stella entourer son visage et l’approcher du sien. Elle finit par l’embrasser avec passion, le serrant contre elle. Ok…L’adrénaline, sans aucun doute. Mais la sensation des lèvres de Stella sur les siennes lui faisait perdre toute raison et Don répondit à son baiser avec force et amour. Du coin de l’œil, il aperçut une tache rouge sur une fougère et remarqua enfin le sang sur l’épaule de Stella. Flack se redressa brusquement et fit asseoir la jeune femme.

Don (avec reproche, inquiet) : Stella ! Tu es blessée.
Stella : Où ? (sentant la douleur quand elle bougea son épaule) Trouvée !
Don : Laisse-moi regarder.
Stella : C’est superficiel. Une égratignure.
Don (avec un regard d’avertissement) : Stella…

Stella soupira et retira la manche droite de sa veste. Lui demandant d’abord la permission du regard, Flack défit quelques boutons du chemisier de la scientifique pour faire ensuite glisser doucement le col le long de son épaule. Qu’est-ce qu’elle avait la peau douce ! Flack se reprit puis examina la plaie. Stella avait raison. C’était une estafilade. Il remit délicatement le col du chemisier en place, laissant Stella le reboutonner, et fit de même avec sa veste. Don finit par se lever et lui tendit la main pour l’aider à se mettre debout.

Don : Ça va, rien de grave…
Stella (avec un petit sourire malicieux) : Je l’avais dit…

Don leva les yeux au ciel et vit ensuite Stella mettre un peu de son sang sur son doigt puis s’en servir pour dessiner une flèche sur un lisse tronc d’arbre, indiquant la direction où ils allaient… plutôt où ils courraient. Enfin, elle revint vers Don et celui-ci la prit par la main, avec tendresse et fermeté à la fois. Tous deux se dirigèrent ensuite vers le Sud de la forêt, espérant trouver une route ou un abri.

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
La rediffusion de la série Hero Corp continue!Ne loupez pas ces épisodes afin qu'une saison 3 soit possible!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Sam 29 Mai 2010 - 10:39

Xd, les talons dans la forêt, la cata !! Sinon, l'attitude de Don qui ne veut pas sauver sa peau et la laisser derrière est dans le style du personnage et a un côté preux chevalier sur son noble destrier ^^ ! Sinon, la blessure ça craint un peu, même si elle n'est pas grave, à terme ça risque d'handicaper Stella !
La suite ^^ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Dim 30 Mai 2010 - 4:21

Merci Claire!! flower
Allez,zou,la suite!!
________________________________________

13- Un nouveau délai

Bâtiment de la police scientifique de New York. 15 heures.
Sheldon attendait le mail des ravisseurs avec appréhension. Enfin, il vit apparaître la petite fenêtre « Vous avez un nouveau message » et cliqua dessus. Adam était à ses côtés et commença à travailler, essayant de remonter jusqu’à l’adresse IP des ravisseurs.

Adam (le nez sur son écran) : Qu’est-ce qu’ils racontent ?
Sheldon : Pour le moment, j’en sais rien. Laisse-moi déjà détailler la photo numérique qu’ils ont envoyée.

L’ancien légiste observa la photo attentivement : Flack et Stella étaient côte à côte, à genoux, et manifestement attachés, vu la position de leurs bras. En plus de sa blessure à la tête, le jeune détective avait dû se prendre d’autres coups car un léger filet de sang coulait de sa bouche. Sheldon put aussi remarquer du courage et de la détermination dans les regards de ses deux amis. Il aperçut un détail et se rapprocha de l’écran : Flack semblait tenir quelque chose. Sheldon plissa les yeux et remonta ses lunettes. Oui…Le détective tenait fermement…la main de Stella. Certainement un geste de réconfort…
Puis Hawkes s’attarda sur le décor qui les entourait : mur gris, du béton certainement. Un bon éclairage, certainement artificiel, vu les ombres un peu trop homogènes. Rien d’autre…Mais peut-être qu’une analyse plus approfondie de la photo mènerait Mac et les autres sur une piste plus fiable sur l’endroit où pourraient se trouver Flack et Stella.

Sheldon : Adam, analyse la photo juste après ton pistage informatique. Tu vérifies tout : chaque reflet, chaque minuscule détail, tout ce qui pourrait nous conduire à eux.
Adam : Ok.

Sheldon lut ensuite les exigences des ravisseurs, tandis qu’un agent venait d’arriver et semblait chercher quelqu’un. Un laborantin lui parla puis lui désigna Hawkes. Le policier se dirigea alors vers lui.

Adam : Qu’est-ce qu’ils… (voyant l’agent) Oui ?
Agent Myles : On nous a livré ça (montrant un sachet en papier kraft) . D’après les immatriculations, ce sont les plaques du lieutenant Stella Bonasera et du lieutenant Donald Flack Jr. On m’a dit de vous les apporter.
Sheldon (prenant le sac) : Merci. Où les a-t’on livrés ?
Myles : Au commissariat de Manhattan.
Sheldon : Vous savez qui les a livrés ?
Myles : Oui. On l’a interrogé. C’était un livreur de pizza qui amenait une commande quand un type lui a filé 100 $ pour qu’il nous apporte les plaques, placées dans un sac bien sûr.
Sheldon : Vous avez les 100 $ ?
Myles : Ouais. (les lui tendant) Les voilà. Et on a pris les empreintes du livreur.
Sheldon : Très bien. Merci.

Myles quitta le laboratoire et Sheldon revint dans sa sinistre lecture : « Mettez les 50 000 000 $ dans des sacs poubelles bleus marqués d’une croix rouge. Ne mettez que des petites coupures : billets de 10, 20, 50 et 100 dollars. Amenez les sacs devant l’hôtel Plaza à 18 heures piles. Aucun billet ne doit être marqué, sinon ils meurent. Aucune balise dans les sacs, sinon ils meurent. Si vous tentez de nous arrêter, ils meurent. Si vous tentez de nous suivre, ils meurent. Si vous êtes en retard, ils meurent. Vous voilà avertis. »

Sheldon (murmurant) : C’est mauvais…
Adam : Quoi ?
Sheldon : J’espère que le grand patron sera convaincant. On a plus que trois heures. Ça donne quoi, ta piste informatique ?
Adam : Rien. C’est intraçable. Ils ont un pro en informatique parmi eux…

Sheldon soupira. Prenant une grande inspiration, il prit son téléphone et composa le numéro de Mac. Celui-ci n’allait pas apprécier ces dernières nouvelles…

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
La rediffusion de la série Hero Corp continue!Ne loupez pas ces épisodes afin qu'une saison 3 soit possible!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dexash
Agent rattaché au BAU
avatar

Nombre de messages : 527
Date de naissance : 16/03/1985
Age : 33
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Dim 30 Mai 2010 - 9:17

Nan mais c'est quoi ça? Faut pas se décourager comme ça les gars!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Dim 30 Mai 2010 - 10:39

Argh sacrée rançon, je ne sais pas si les patrons de Mac vont accepter de la verser ! Faut espérer qu'ils en apprennent plus avec la photo ^^ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Lun 31 Mai 2010 - 2:38

Merci les filles pour vos reviews!!
Et voili la suite!!
_______________________________________

14- Moment de détente

Forêt. 15 heures.
Stella et Flack étaient bien loin de tout ça. Ils étaient plus préoccupés à fuir leurs ravisseurs. Quand ils pensèrent être suffisamment en sécurité, ils se cherchèrent un petit coin discret pour se nourrir un peu. Stella trouva une clairière bien cachée par la végétation et ils finirent par s’y installer, s’asseyant à même le sol. Flack retira le sac de son dos et en sortit une bouteille qu’il tendit à Stella.

Stella : Tu n’as pas soif ?
Don : Les femmes d’abord.

Stella se mit à rire. Il n’y en avait pas deux comme Flack ! Elle prit juste une ou deux gorgées car elle préféra se rationner : elle ne savait pas combien de temps Mac mettrait pour les retrouver. Elle avait semé un maximum d’indices derrière eux mais la végétation d’une forêt n’allait vraiment pas aider ses collègues experts à les trouver. Elle se mit à soupirer et baissa la tête quand une barre chocolatée passa sous son nez. Stella leva les yeux et vit Don, haussant un sourcil et un sourire aux lèvres, attendant qu’elle prenne la friandise qu’il lui tendait.

Stella (la prenant et souriant) : Merci.

Flack se nourrit lui aussi un minimum puis reporta son attention vers Stella : elle frissonnait. Don se leva et s’assit à ses côtés. Il entoura les épaules de la jeune femme de son bras et la serra contre lui, lui transmettant ainsi un peu de sa chaleur corporelle.

Stella : Désolée…
Don (surpris) : Pourquoi ? Tu as froid donc je te réchauffe. (taquin) Et puis, je trouve ça plutôt agréable…
Stella (riant) : Idiot !

Mais Don avait raison : elle avait nettement plus chaud. Stella se pelotonna un peu plus contre lui, glissant ses mains sous sa veste. Qu’est-ce qu’elle était bien contre lui, dans ses bras ! Elle leva alors son visage vers lui puis se dressa légèrement pour atteindre sa bouche. Don réduisit l’écart qu’il y avait entre eux et prit les lèvres impatientes de Stella, tout en étreignant la jeune femme avec force.
Depuis quand était-il aussi dingue de Stella ? A leur première rencontre ? Ou cela s’est-il développé au fur et à mesure ? Pour le moment, le détective s’en fichait éperdument. Il ne pensait qu’à Stella, ses lèvres si douces contre les siennes, sa langue jouant avec la sienne, sa main droite dans ses cheveux, sa main gauche agrippant sa chemise, sous sa veste, et son corps serré étroitement contre le sien. Puis un craquement sonore les interrompit et tous deux, essoufflés, regardaient en direction du bruit. Flack ne voulait pas courir de risques : il se leva, rangea tout ce qu’ils avaient déballé, prit la main de Stella et ils repartirent en courant.

Don : Il faut qu’on se trouve un abri.
Stella : Je sais…Mais où ?
Don : On a besoin de chance…

N’entendant plus aucun bruit suspect, les deux policiers se mirent à marcher. Flack lâcha la main de Stella pour la serrer contre lui, son bras sur ses épaules, la réchauffant.

Don : Quand toute cette histoire sera finie, je t’invite à dîner…Enfin, si tu veux…
Stella : Bien sûr ! Voyons, Don… Ça me paraît évident…
Don : Avec tout ce qui nous arrive, j’ai des doutes parfois…
Stella : Et bien, moi pas ! (taquine) Ça faisait longtemps que je n’avais plus embrassé comme ça…

Don avala sa salive de travers et se mit à toussoter, s’étouffant à moitié, gêné. Il n’y avait pas à dire, Stella était la franchise et l’espièglerie incarnées et Flack n’allait pas s’en plaindre, loin de là.
Ils continuèrent à marcher un petit moment, toujours tout droit, semant les indices derrière eux, et trouvèrent enfin quelque chose : une cabane en bois.

Don : Bien. On va avoir un abri pour quelques heures, j’espère. Et une fois rentré, je te soigne ton épaule.

Tous deux finirent par entrer dans la cabane. On pouvait résumer son intérieur ainsi : rusticité au plus haut point et le strict minimum au niveau meuble : une table, deux chaises et un lit. Il y avait aussi une cheminée mais Stella et Flack savaient que, s’ils s’amusaient à l’allumer, les autres les repéreraient et rappliqueraient immédiatement.

Don : Bon. Installons-nous…

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
La rediffusion de la série Hero Corp continue!Ne loupez pas ces épisodes afin qu'une saison 3 soit possible!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dexash
Agent rattaché au BAU
avatar

Nombre de messages : 527
Date de naissance : 16/03/1985
Age : 33
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Lun 31 Mai 2010 - 7:21

un abri, enfin !
reste a voir ce qu'ils vont faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Lun 31 Mai 2010 - 9:41

Il ne reste plus qu'à espérer que leurs ravisseurs ne les retrouvent pas dans l'abri ^^ ! Hâte de voir ce qui va se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Mar 1 Juin 2010 - 2:49

Merci les filles!! :calin:
Et la suite est là!!
__________________________________________

15- A la poursuite des indices

Complexe industriel SynCorp. 16 heures.
Grâce aux cartes et autres plans fournis par le détective Kaile Maka, Mac avait fini par trouver le lieu parfait où retenir des otages. En effet, cette région était réputée pour son industrie de bois et pourtant, un promoteur y implanta son usine de produits chimiques, SynCorp. Le problème, c’est que les habitants puis les autorités, un peu plus tard, découvrirent certaines malversations. Le complexe fut donc fermé et abandonné il y a plus de cinq ans. D’après les informations et les découvertes de Sheldon, Flack et Stella avait été emprisonnés dans un bâtiment fait de béton et, grâce à un reflet dans l’œil de Stella, Adam et l’ancien légiste avait pu y lire une inscription en partie effacée sur une porte. De plus, un des ravisseurs avait bêtement laissé ses empreintes sur les plaques des policiers et cet idiot était fiché. Il s’agissait de Burt Caan, qui avait été accusé plusieurs fois d’agression et qui avait été aussi employé à SynCorp.
Le labo mobile et une petite troupe de voitures de police se dirigeaient donc vers le complexe, mais sans les sirènes. Une équipe d’intervention entra en silence dans l’usine, guidée par Kaile à la radio, et arrêta Burt Caan, alias Grincheux.
Pendant que la jeune femme l’interrogeait, Danny et Mac se rendirent dans l’ancienne cellule de Stella et Flack. D’après Caan, ils s’étaient enfuis mais Mac voulait le voir avant de le croire. Quand les deux experts entrèrent, ils commencèrent par inspecter le fond de la cellule. Danny trouva les bandes adhésives qui avaient servi de liens tandis que Mac trouva de la salive mélangée à du sang. Tous deux donnèrent leurs prélèvements à un agent qui fonça les donner à Lyndsay pour une analyse immédiate. Les deux hommes continuèrent leur examen minutieux quand Danny repéra le petit message de Stella.

Danny : Hé, Mac ! Regardez ça !
Mac (le rejoignant puis regardant par-dessus l’épaule de son jeune collègue, lisant tout haut) : SB & DF OK…
Danny : C’est quoi ce charabia ?
Mac (souriant) : Stella Bonasera et Don Flack vont bien. C’est du Stella typique…
Danny (souriant de soulagement) : Je vois.

En levant sa lampe torche pour continuer son inspection de la petite pièce, le jeune expert remarqua un détail étrange sur la porte : il y avait une partie bien trop propre…Il prit son laser à Argon et découvrit deux belles empreintes de mains.

Mac (souriant) : Ça, c’est pour nous indiquer qu’ils sont partis tous seuls.
Danny (amusé) : C’est un vrai jeu de piste.
Mac : Continuez avec le laser à Argon, ils ont dû en laisser d’autres.

Les deux experts avaient fini par découvrir le renfoncement où Stella et Don s’étaient cachés de leurs poursuivants, trouvant le cheveu de Stella tortillé autour d’un tuyau et celui de Flack par terre lorsque Kaile vint les rejoindre.

Kaile : Vous pouvez arrêter de chercher. Flack et Stella se sont enfuis de l’usine.
Danny : Caan sait où ils sont ?
Kaile : Heu…Plus ou moins…
Mac : Comment ça plus ou moins ?
Kaile : Ils sont partis dans la forêt, au Nord du complexe. Et ils ont trois types à leurs trousses. D’après Caan, son dernier complice, Jesse McLoeb, est à New York. Il doit chercher la rançon.
Mac : Bon. On s’occupera de celui-là plus tard. On l’arrêtera quand il ira prendre les sacs. Par où sont partis les autres ?
Kaile : Suivez-moi.

Les trois policiers se trouvèrent face à la porte par laquelle Don et Stella s’étaient enfuis, découvrant de nouveau leurs empreintes, et sortirent.

Danny (regardant l’étendue de la forêt) : Là, on est mal. L’unité mobile ne pourra jamais roulé là-dedans. Et puis…
Mac : Je sais. On va devoir chercher une aiguille dans une botte de foin…

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
La rediffusion de la série Hero Corp continue!Ne loupez pas ces épisodes afin qu'une saison 3 soit possible!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dexash
Agent rattaché au BAU
avatar

Nombre de messages : 527
Date de naissance : 16/03/1985
Age : 33
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Mar 1 Juin 2010 - 7:41

Ahlala... Les pauvres...
Allez hop hop hop! Ils vont pas se retrouver comme ça notre ptit couple. Au boulot!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Mar 1 Juin 2010 - 10:33

Ah, ils ont bien avancé pour les retrouver ! Bon, bien sûr, il y a un nouveau problème pour ce qui est de circuler dans les bois... Ils vont devoir chercher à l'oeil nu les indices, contrairement à leur habitude ^^ ! La suite ^^ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Mer 2 Juin 2010 - 3:46

Merci les filles pour vos coms!! :calin: :calin:
Et voilà la suite!!
ATTENTION!!!CE CHAPITRE N'EST PAS POUR LES MINEURS!!!
_________________________________________________

16- La déclaration

Cabane dans la forêt. 16 heures.
Don et Stella avait fini d’installer le peu de choses qu’ils avaient réussi à récupérer sur la table légèrement bancale. Il faisait un peu plus chaud dans la cabane mais sans feu, l’atmosphère restait bien trop fraîche.
Flack prit de l’alcool à 90°, du coton et des pansements et ordonna gentiment à Stella de s’asseoir sur le lit pour qu’il puisse la soigner.

Don : Retire ta veste et… (hésitant et rougissant) heu…

Comprenant sur quoi hésitait Flack, Stella lui sourit gentiment, rassurante, et retira sa veste et son chemisier. Don avait les yeux fixés sur son épaule et cela flattait Stella : il ne voulait ni la gêner, ni la froisser. Un vrai gentleman ! Il fit couler un peu d’alcool sur le coton, qu’il appliqua ensuite sur la blessure avec douceur. Stella ne put s’empêcher de faire un léger soubresaut.

Don : Excuse-moi.

Comme si c’était une enfant, le détective se mit à souffler sur l’estafilade désinfectée et c’eut pour effet de faire frissonner Stella. Mais pas des frissons dus au froid…
Don le remarqua et leva ses beaux yeux bleus vers elle, lui lançant un regard brûlant. La peau de Stella était si douce sous ses doigts. Il aimerait la toucher plus, la caresser, y goûter… Reprenant ses esprits, Flack choisit un pansement suffisamment grand pour en recouvrir la blessure bénigne de la jeune femme.

Don (tentant de cacher son trouble par son ton enjoué) : Et voilà !
Stella : A ton tour.
Don : Pardon ?
Stella (amusée) : Ta tête…
Don : Hein ? Ho ! J’avais oublié.

S’il pouvait oublier autre chose, ça serait pas mal non plus… Stella chercha un nouveau coton pour ensuite l’imbiber d’alcool. Quand elle revint vers Don, elle nota son air tendu. Qu’est-ce qu’il avait ? Voyant son regard dirigé vers le plafond, elle se souvint qu’elle n’avait pas remis son chemisier_ elle avait eu trop chaud pour ça_ et Stella se mit à sourire, amusée. Trop mignon…La scientifique mit une grande douceur dans ses gestes en soignant Don puis rangea enfin les ustensiles médicaux dans le sac. Elle retourna vers le lit pour récupérer son chemisier quand elle vit le regard brûlant de désir de Don. Comment pouvait-elle résister ? Et puis, ne l’avait-elle pas un peu cherchée ? Oui, un petit peu… Parce qu’elle avait envie de Don, elle avait besoin de lui à un point qu’elle n’aurait jamais imaginé. En découvrant ses diverses facettes au cours des dernières heures, Stella s’était rendue compte qu’elle aimait le jeune homme plus que de raison, un sentiment loin de l’amitié. Chaque étreinte qu’ils avaient partagée la rendait plus vivante et plus heureuse. Chaque baiser la consumait de l’intérieur et affolait son cœur. Chaque fois que Don la touchait la faisait frissonner. Elle voulait se donner à lui, s’abandonner complètement dans ses bras. Et pour elle, ce moment tant recherché était arrivé.
Flack avait tout fait pour contenir son désir mais Stella semblait en avoir décidé autrement. Ses frissons quand il la touchait, la douceur de ses gestes quand elle le touchait, son beau regard émeraude intense dans le sien et sa pudeur qui semblait s’être envolée. Des petits riens qui faisait un grand tout. Don ne pouvait plus s’empêcher de la regarder avec envie…et amour ! Les divers baisers qu’ils avaient échangés avaient exacerbé ses sens, la beauté de Stella le troublait comme jamais et sa forte personnalité la lui rendait plus unique, plus précieuse encore. Il voulait Stella. Non, en fait, il aimait Stella !
L’amour et la passion les consumaient tous deux et ils ne purent résister plus longtemps à leur appel. Ils se débarrassèrent de leurs vêtements à une vitesse rare, s’embrassant avec passion, se déshabillant l’un l’autre, ne sachant plus qui avait retiré quoi. Ils se tenaient maintenant debout, enlacés, devant le lit plutôt étroit, et n’arrêtaient pas de s’embrasser, réclamant toujours plus, cherchant la langue de l’autre pour s’y mêler, caressant chaque parcelle de peau nue disponible dans cette position. Puis Stella poussa Don sur le lit grinçant et se positionna à califourchon sur lui. Flack se redressa et commença à embrasser et à mordiller légèrement son cou, tout en caressant son dos d’une main et la serrant contre lui de l’autre. Stella mêla ses doigts dans les cheveux si noirs du jeune homme, soupirant d’extase à chacun de ses baisers, et caressa son dos puissant. Elle finit par le faire se recoucher sur le matelas et commença à embrasser son torse musclé, le caressant en même temps. La scientifique eut la satisfaction de l’entendre soupirer son nom et de voir ses mains agripper les draps, elle continua donc encore un peu sa douce manœuvre. Elle revint vers son visage et Don la serra dans ses bras puis l’embrassa avec force et tendresse, semblant en vouloir toujours plus. Il la fit rouler sous lui, sans lâcher ses lèvres si douces, et explora doucement le corps de la jeune femme avec ses mains, cherchant chaque zone érogène. Dès que Don en trouvait une, Stella gémissait son nom et se contractait un peu dans ses bras, avide des sensations qu’il lui apportait.
Finalement pantelants de désirs, les deux amants ne pouvaient plus attendre : ils ne voulaient plus faire qu’un, comme dans les grandes histoires d’amour. Mais Don se freina et regarda Stella avec inquiétude et hésitation.

Don (haletant) : Ste…Stella…Je…Je n’ai pas…de ca…
Stella (l’interrompant et tout aussi essoufflée que lui) : Tu…es…en excellente santé…non ?
Don : Bien sûr.
Stella : Moi aussi.
Don : Oui, mais…
Stella (malicieuse) : Comme la plupart des femmes, je prends la pilule, Don…

Don rougit, se sentant un peu idiot, mais Stella le ramena à l’instant présent, à leur moment si précieux, en l’embrassant et en le caressant avec passion, ravivant son désir. Sans plus aucune hésitation, Don entra enfin en elle avec tendresse, la faisant gémir une nouvelle fois son nom avec cette fois plus de force, puis il enlaça ses doigts aux siens avant de se mouvoir en elle.
Stella admira la grâce et la fluidité de son mouvement, la contraction de ses muscles, apprécia son torse frôlant sa poitrine, la faisant frissonner, la tendresse de ses mains serrant les siennes, ses baisers brûlants qui la faisaient chavirer et l’incroyable expression de son visage, lui donnant une beauté surnaturelle…On lui avait offert un ange. Et l’incroyable sensation de Don se mouvant en elle lui faisait quitter la terre. Stella avait l’impression de s’envoler au milieu de sensations intenses et brûlantes. Elle avait si chaud, maintenant…Mais d’une chaleur que son corps semblait réclamer, encore et encore. Et elle ne pouvait s’empêcher de crier le nom de Don, toujours un peu plus fort, et elle oubliait tout ce qui l’entourait. Seul Don était important.
Flack était entrain de faire l’amour comme il ne l’avait jamais fait auparavant. Il sentait que Stella s’abandonnait totalement et il avait l’impression de brûler de l’intérieur, un brasier ardent qui ne pouvait s’éteindre. Don oubliait tout ce qui l’entourait : leur situation inquiétante, la rusticité de la cabane, le froid hivernal, les grincements du lit…Il ne voyait et n’entendait que Stella, qui criait son nom de plus en plus fort et qui semblait vouloir tout lui donner, comme lui. Le jeune homme la sentait frissonner, vibrer, trembler sous lui tellement le plaisir qu’il lui procurait était fort et intense. Don finit par lâcher ses mains pour la serrer contre lui avec sa main droite tandis que sa main gauche saisit un barreau du montant du lit avec force, se serrant brièvement un peu plus fort à chaque spasme, chaque vague de plaisir qui le submergeait. Stella plaça ses mains au creux des reins de Don et le poussa plus profondément en elle, les faisant ainsi crier tous les deux.
Leurs deux corps semblaient s’être enfin trouvés, s’imbriquant parfaitement et se mouvant au même rythme harmonieux : lèvres liées, jambes emmêlées, corps se frôlant, mains caressantes. Leurs deux cœurs s’exprimaient à travers leurs cris, chacun hurlant le nom de l’autre, et à travers leur besoin de l’autre, un besoin presque égoïste mais un besoin vital. Ils leur étaient inutile de lancer « Je t’aime », c’était pour eux déjà une évidence.
Don finit par augmenter l’allure et la puissance de son mouvement de va et vient et tous deux sentirent le plaisir affluer comme un raz-de-marée. Ils atteignirent l’orgasme ensemble, hurlant à l’unisson, se cambrant pour l’un et s’arc-boutant pour l’autre, et la sueur qui glissait sur eux donnait un aspect irréel mais magnifique à leurs deux corps unis et amoureux. Ils n’avaient fait plus qu’un, réunis par un amour qu’ils n’attendaient pas ou n’espéraient plus mais qui était au final plus précieux que tout.
Don se retira doucement de Stella mais resta au-dessus d’elle, voulant noter chaque détail de son visage et de son corps. Ils restèrent quelques instants silencieux, essayant de calmer leur respiration saccadée. Stella prit tendrement le visage de Don entre ses mains pour le poser sur son épaule gauche et l’entoura de ses bras. Flack finit par briser le silence.

Don (impressionné) : J’avais jamais ressenti ça avant ! (taquin) Qu’est-ce que tu m’as fait ?
Stella (riant) : Je pourrais te poser la même question. Je…C’était tellement…
Don (malicieux) : Difficile de trouver les mots justes, n’est-ce pas ?
Stella (hésitant) : Pas vraiment. C’est assez…intime…
Don : On peut pas être plus intime, je crois.
Stella (rougissant) : Je…Je ne me suis jamais abandonnée à un homme à ce point…Aussi totalement…
Don (avec un grand sourire malicieux): Le dîner tient toujours, alors ?
Stella (lui tapotant l’épaule, riant) : Idiot ! Pourquoi tu fais ça ?
Don : C’est dans mon caractère. Mais si tu veux une révélation…Je n’ai jamais fait l’amour à une femme comme ça. Avec tant de…d’amour, d’envie de tout te donner. C’est assez inédit pour moi. Moi qui pensais que ce genre de truc n’arrivait que dans les films ou les livres.
Stella : A qui le dis-tu ? Mais j’adore ces sensations nouvelles, ses sentiments naissants. C’est si…
Don : Grisant, agréable, vital…Je ne pensais pas que j’arriverais à trouver quelqu’un dont j’aurais tellement besoin, que j’aimerais à en crever. Et… (se rendant compte de ce qu’il venait de dire) Oups !
Stella (attendrie) : Pourquoi oups ? Moi aussi, je t’aime à un point que tu ne peux imaginer. (voyant l’air dubitatif de Don) Si, tu peux, en fait…

Stella lui sourit avec tendresse, caressant sa joue, et amena son visage vers le sien. Ils s’embrassèrent avec une grande douceur puis Don lui fit un sourire carnassier.

Don (taquin, avec une voix sensuelle) : Prête pour un deuxième round ?
Stella (avec un grand sourire d’envie) : Et comment !

Ainsi, perdus dans une forêt, poursuivis par des criminels, recherchés par leurs amis et subissant le froid hivernal, deux amants se firent une nouvelle fois l’amour. Donald Flack Jr et Stella Bonasera s’étaient enfin trouvés.

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
La rediffusion de la série Hero Corp continue!Ne loupez pas ces épisodes afin qu'une saison 3 soit possible!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dexash
Agent rattaché au BAU
avatar

Nombre de messages : 527
Date de naissance : 16/03/1985
Age : 33
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Mer 2 Juin 2010 - 7:34

waii
*clap clap clap*
C'est chaud dis donc... Ils ont oublié les méchants ou quoi?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Mer 2 Juin 2010 - 10:42

Xd, en effet sacré timing, à croire qu'ils ont oublié dans quelle situation ils sont ^^ !
La suite ^^ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Jeu 3 Juin 2010 - 3:42

lol!
Merci pour vos coms,les filles!!
Et zou,voilà la suite!!
_______________________________________________

17- De nouveau dans la course

Cabane dans la forêt. 17 heures 30 minutes.
Après leurs multiples étreintes amoureuses et plus que passionnées, Don et Stella avaient fini par s’endormir, épuisés mais totalement satisfaits et heureux. En effet, un léger sourire flottait sur leurs lèvres dans leur sommeil, donnant ainsi un magnifique tableau de deux amants parfaitement radieux.
Don était serré contre Stella, son torse collé contre son dos, son bras gauche entourant sa taille fine et son bras droit placé autour de ses épaules. Il avait placé son visage au creux de l’épaule de la jeune femme et ses jambes étaient mêlées aux siennes. Stella, quant à elle, tenait fermement la main gauche du jeune homme dans la sienne et caressait son bras avec douceur et légèreté. C’était le somme le plus merveilleux et le plus agréable qu’ils n’avaient jamais eu. Mais Flack dormait d’un demi-sommeil. Il devait garder ses sens en éveil. Après leur course dans la forêt, ils méritaient bien leur repos_ et puis, faire l’amour comme ils l’avaient fait n’était pas vraiment une activité des plus reposantes…Agréable et excitante, certes, mais assez intense au niveau physique. Mais le danger rôdait toujours…
Flack entendit soudain des éclats de voix et tendit l’oreille pour être sûr. La voix de Prof…Et ça s’approchait. Don regarda tendrement Stella, lui apparaissant comme une fantastique beauté endormie, et s’en voulut de devoir la réveiller. Il finit par le faire en douceur, lui chuchotant à l’oreille.

Don (tout bas) : Stella…Ils sont là.
Stella (endormie) : Qui ?
Don : Prof et ses potes. Dépêche-toi, on doit partir.

Parfaitement réveillée maintenant, Stella se redressa rapidement et se leva, partant vivement à la recherche de ses vêtements. Don fit de même et tous deux furent vite rhabillés.
Pendant que Flack rassemblait nourriture et eau pour les mettre dans le sac à dos, Stella essuya hâtivement la petite table et dessina une flèche avec ses empreintes. En voyant la cheminée, elle eut une idée et sourit.

Stella : Don, tu as un briquet ?
Don : Oui. Je l’ai pris sur Grincheux. Pourquoi ?
Stella : On va allumer un feu.
Don (intrigué) : Ils vont nous repérer…
Stella : J’espère qu’ils ne seront pas les seuls…
Don (souriant) : Je vois.

Ils jetèrent de bonnes grosses bûches et du papier pour allumer un bon feu. Stella était sortie précipitamment pour prendre du bois vert et le jeta aussi dans l’antre. Comme elle l’espérait, cela donna une belle fumée épaisse et, lorsqu’ils sortirent enfin de la cabane, ils purent voir une bonne grosse fumée blanche sortir de la cheminée et s’élever dans le ciel hivernal.

Stella : Parfait.
Don (lui tendant la main) : Prête à courir ?
Stella (malicieuse et lui prenant la main) : Avec toi ? Toujours !

Don lui sourit, l’embrassa rapidement puis tous deux recommencèrent leur course folle.

*

Phil : Jim ! Regarde là-bas !
Jim (souriant d’un air satisfait) : Parfait…Ils ne sont pas loin. Allons-y ! Et n’oubliez pas, on ne vise que les jambes.

Ses deux complices acquiescèrent et partirent à sa suite, courant en direction de la fumée.

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
La rediffusion de la série Hero Corp continue!Ne loupez pas ces épisodes afin qu'une saison 3 soit possible!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dexash
Agent rattaché au BAU
avatar

Nombre de messages : 527
Date de naissance : 16/03/1985
Age : 33
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Jeu 3 Juin 2010 - 7:16

Vite, vite, viiiiite!

MAis ils font quoi les autres??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Jeu 3 Juin 2010 - 10:16

Espérons qu'ils prennent assez d'avance pour ne pas que Prof et les autres les retrouvent tout de suite et espérons que leurs collègues finissent par les repérer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Ven 4 Juin 2010 - 4:44

Merci les filles!! flower flower
Et hop!La suite!
_________________________________________________

18- Des analyses révélatrices

Forêt. 17 heures 50 minutes.
L’équipe scientifique et policière parcourait minutieusement la forêt quand un agent poussa une exclamation de surprise.

Agent Blake : Lieutenant Taylor ! Lieutenant Maka ! Regardez !
Kaile (fronçant les sourcils) : Un début de feu de forêt ? A cet époque de l’année ?
Mac (souriant) : Oh non. C’est Stella. Elle continue de nous indiquer le chemin…
Danny : C’est plutôt risqué s’ils ont trois mecs à leur poursuite.
Mac : C’était un risque à prendre et elle le sait. Comme Flack. Ils veulent qu’on les trouve rapidement. N’oubliez pas qu’ils sont désarmés…
Danny (bougonnant) : Je sais. Inutile de me le répéter, ça m’inquiète suffisamment…
Mac : Je pense que nous sommes à peu près à 500 mètres du feu. Allons-y.

Les policiers coururent alors en direction de la fumée et découvrirent enfin la cabane de bois. Kaile et ses hommes s’assurèrent que personne n’était dans l’abri puis la jeune femme autorisa Mac et Danny à y entrer. Les deux experts commencèrent par observer l’unique pièce de cette petite cabane.

Mac : Deux éléments me paraissent étranges. Et vous ?
Danny : J’en ai aussi deux : le lit complètement défait et la table beaucoup trop propre par rapport au reste.
Mac : Je m’occupe de la table.
Danny (haussant les sourcils, avec un air résigné) : Bon, ben je prends le lit.

Avec sa lampe torche, le jeune expert éclaira chaque parcelle du lit et vit une petite tache de sang vers le haut du drap. Danny, inquiet, la préleva avec un coton-tige puis prit la lampe ALS et commença à inspecter lentement les draps. Et il n’aima pas ce qu’il y trouva.

Danny (d’une voix inquiète) : Mac, j’ai trouvé du sang.
Mac : C’est tout ?
Danny (hésitant) : Non. Il y a aussi du sperme et du liquide vaginal…Et c’est récent…Je crains que nos ravisseurs ne les aient rattrapés…
Mac : Et ils auraient violé Stella ? (tressaillant à ses mots et réfléchissant) C’est possible…La menace, la peur et la destruction psychologique sont de bons moyens pour annihiler toute résistance…Partez au labo mobile et analysez ça rapidement. On aura peut-être les complices de Caan.
Danny : Bien.

Le jeune homme sortit précipitamment de la cabane, tenant précieusement ses échantillons, et courut à une vitesse qu’il ne se croyait pas capable d’atteindre. Il atteignit enfin l’unité mobile et y entra sans cérémonie, faisant sursauter Lindsay.

Lindsay (avec un ton de reproche) : Danny ! Tu m’as fait peur !
Danny (contrarié) : Désolé, ma p’tite Montana. Vois-tu, je suis plutôt pressé de retrouver mes amis.
Lindsay (soupirant) : Ce n’est pas ce que je voulais dire…
Danny (lui tendant l’échantillon de sang et du liquide vaginal, d’un ton sec) : Tiens. Analyse l’ADN. Stella a peut-être été violée…
Lindsay (horrifiée) : Quoi ? Mais par qui ?
Danny (montrant son échantillon) : Ça, je vais vite le découvrir…

Les deux jeunes experts se mirent immédiatement au travail et finirent par attendre que les machines finissent les analyses, silencieux. Danny s’en voulait d’avoir brusqué Lindsay comme il l’avait fait. Elle n’était pas responsable de la disparition de ses amis…Son impulsivité avait encore parlé avant sa raison. Il se mit à soupirer quand les premiers résultats sortirent enfin de l’imprimante. Lindsay saisit la feuille et la lut.

Lindsay : C’est bien l’ADN de Stella. (atterrée et inquiète) Mon Dieu…

Danny lui entoura les épaules de son bras, la réconfortant gentiment et s’excusant en même temps de sa muflerie, quand les derniers résultats arrivèrent. Le jeune homme prit la feuille et la lut avec attention. Lindsay vit avec étonnement le visage de Danny se fendre d’un grand sourire amusé.

Danny (rigolant légèrement) : Il perd vraiment pas le Nord…
Lindsay (intriguée) : Danny ? Qui est-ce ?
Danny (avec un grand sourire) : C’est Don.
Lindsay (croyant n’avoir pas compris) : Pardon ?
Danny (de plus en plus amusé) : Notre violeur…C’est Donald Flack Jr.
Lindsay (les yeux agrandis par la surprise) : Qu…Quoi ?!
Danny : Enfin, connaissant Don, ça m’étonnerait qu’il ait violé Stella…Le petit cachottier…
Lindsay (stupéfaite) : Flack et Stella auraient…seraient…
Danny (penchant légèrement la tête sur le côté, amusé) : Ça m’en a tout l’air…
Lindsay : Et on explique ça comment à Mac ?
Danny (le regard semblant être irrésistiblement attiré par la feuille des résultats) : Et bien…Je compte sur toi.
Lindsay (protestant) : Hey ! Ça suffit le bizutage, maintenant ! J’ai déjà eu droit à la crotte de tigre, aux poubelles et au ring rempli de lubrifiant ! A ton tour de te mouiller un peu ! En plus, tu les connais plus que moi !
Danny : Bon, tirons à pile ou face.
Lindsay (croisant les bras) : Tu as une pièce sur toi ?
Danny : Heu…Non. Alors, papier-pierre-ciseaux ?
Lindsay (levant les yeux au ciel) : J’y crois pas…
Danny : Prête ? Un, deux, trois !

Ils firent papier tous les deux.

Lindsay : Chouette. Egalité.

Danny grommela. Ils recommencèrent au moins cinq fois jusqu’à ce que Mac arrive. Le scientifique s’arrêta net, surpris par le comportement enfantin de ses deux jeunes subalternes.

Mac (avec sévérité) : Je peux savoir à quoi vous jouez tous les deux ?

Les deux jeunes experts sursautèrent et se mirent à balbutier, embarrassés.

Mac : Vous avez les résultats ADN ?
Lindsay : Heu…Oui. Il y a celui de Stella et… (poussant Danny)Vas-y, toi…

Mac était de plus en plus intrigué par l’étrange comportement de Danny et Lindsay. Il préféra alors agir et prit le papier que Danny avait entre les mains. Mac soupira devant leur comportement de gamins et lut enfin le résultat.
Danny eut la satisfaction de voir son patron exprimait une stupéfaction des plus totales. Mac se tourna vers eux, incrédule.

Mac : Vous…Vous êtes sûr ?
Danny : A 100 % . (légèrement moqueur) L’ADN ne ment pas.
Mac (lui jetant des éclairs avec ses yeux) : Je sais. Mais c’est si…
Danny : Surprenant, inattendu, inapproprié ?

Mac se mit à grommeler et partit dans son coin pour identifier les empreintes qu’il avait trouvé.
Danny se doutait bien que Don s’était entiché de quelqu’un mais il n’aurait jamais pensé à Stella. Il s’était bien gardé de lui dire…Quoiqu’il pouvait en dire autant de Stella…Enfin…En tout cas, vu l’état dans lequel il avait trouvé le lit et les draps, ça a dû être chaud. Il fut sorti de ses pensées par un coup de coude. Montana…

Danny (contrarié) : Quoi ?
Mac : Ce que je raconte ne vous intéresse pas, Danny ?
Danny (se rendant compte de sa gaffe) : Heu…Si, si, bien sûr.
Mac (jetant un regard désapprobateur à Danny) : Donc je disais que la flèche sur la table était composée des empreintes de Stella. Elle nous indique la direction à suivre. Et vu les derniers résultats, les ravisseurs ne les ont manifestement pas rattrapés.
Lindsay : Il faudrait les avertir que nous ne sommes pas loin.
Danny (ironique) : Super idée…Comment ?
Mac : J’ai mon idée sur ce point…

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
La rediffusion de la série Hero Corp continue!Ne loupez pas ces épisodes afin qu'une saison 3 soit possible!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dexash
Agent rattaché au BAU
avatar

Nombre de messages : 527
Date de naissance : 16/03/1985
Age : 33
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Ven 4 Juin 2010 - 7:40

woops... grillés! Very Happy Very Happy Very Happy
bon ils sont plus très loin now..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Ven 4 Juin 2010 - 10:45

Mdr sourit0 ! Don et Stella vont se faire chambrer s'ils sont retrouvés sains et saufs !! Au moins, l'équipe de Mac se rapproche pour ce qui est de les retrouver ! Vivement la suite.
J'aime beaucoup le côté humoristique de ce chapitre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Sam 5 Juin 2010 - 3:48

Merci les filles!! merci2 merci2
Hop,suite!!
________________________________________

19- Le lien le plus fort

Forêt. 18 heures 10 minutes.
Don et Stella continuaient leur course. Ils avaient fait une rapide halte pour laisser un autre indice. Stella avait noué la cravate de Flack autour d’une branche assez haute, l’obligeant à grimper sur les épaules du détective, et ils étaient repartis en vitesse. Mais malgré leur allure rapide et soutenue, leurs ravisseurs se rapprochaient de plus en plus.
Flack tenait fermement la main de Stella et courrait à en perdre haleine, si vite que la scientifique avait l’impression que ses pieds ne touchaient plus le sol. Si cela avait été vrai… Un de ses pieds se coinça dans un amoncellement de roches et Stella tomba, sentant sa cheville craquer et la douleur fulgurante qui allait avec, entraînant Don dans sa chute. Le détective se redressa rapidement, inquiet.

Don : Stella ?
Stella (grimaçant) : Ça va…Mais…Ma cheville…

Flack vérifia immédiatement, prenant la cheville de la jeune femme avec douceur et soulevant délicatement la jambe de son pantalon. Il tâta doucement sa cheville et sentit qu’elle était bien enflée. Tout en déposant son sac à dos au sol et cherchant un bandage, Flack surveillait son environnement, écoutant chaque bruit.

Don : Stella, je crois que ta cheville est démise.
Stella : Formidable…
Don : Ecoute, je vais essayer de te la remettre en place. Ça risque de faire mal…
Stella : Ok. Vas-y.

La scientifique agrippa la veste de Don, serrant d’abord doucement, et planta son regard dans celui du jeune homme. Stella se concentrait uniquement sur lui, sur les détails de son beau visage, énumérant chaque partie dans sa tête.
Don commença à tirer sa cheville d’un coup sec et sentit la main de Stella serrer plus fort sa veste.
D’abord ses yeux. C’était la première chose qui l’avait marquée, ses magnifiques yeux bleus. Et leur couleur semblait varier selon son humeur et ses émotions : bleu glacial quand il était en colère, bleu électrique quand il était sur une piste, bleu sombre quand il était triste, bleu pétillant et plein d’étincelles quand il riait et bleu intense quand il la regardait, avec son regard amoureux et empli de désir…Un regard qu’il ne réservait qu’à elle.
Don remit la cheville en place et entendit un craquement sonore, preuve de la réussite de l’opération.
Maintenant sa bouche. Des lèvres fermes, douces et sensuelles. Des lèvres qu’elle adorait embrasser. Des lèvres qui lui donnaient des baisers qui la faisaient chavirer, qui lui faisaient battre le cœur à un rythme effréné. Des lèvres qui, quand elles effleuraient sa peau, la faisaient frissonner. Des lèvres qui n’étaient maintenant que pour elle.
Don posa avec délicatesse la cheville de Stella et commença à la bander, serrant assez fort pour maintenir la cheville en place.
Et puis son visage. Un visage très expressif, très franc. Don ne cachait presque jamais ses sentiments. Son visage les exprimait pour lui. Et sa peau, si douce et colorée au niveau des joues, lui donnant un aspect encore plus juvénile. Son nez, parfait, ni trop grand, ni trop petit. Sa mâchoire forte et bien dessinée. Ses sourcils mobiles et aussi noirs que ses cheveux. Des cheveux d’un noir incroyable et profond. Des cheveux doux dans lesquels elle aimait y mêler ses doigts quand il l’embrassait et l’étreignait. Tout l’être de Stella réclamait Don Flack.
Don avait fini ses soins et remit rapidement le sac sur son dos. Sachant que Stella ne pourrait plus courir, Flack passa son bras gauche sous les genoux de la jeune femme et son bras droit au creux de ses reins puis il la souleva dans ses bras et commença à courir.

Stella (protestant) : Don ! Laisse-moi ! Tu ne peux pas courir assez vite en me portant !
Don (avec véhémence) : Non ! N’y pense même pas, Stella !
Stella (le suppliant du regard) : Don…
Don (avec un air obstiné) : Je ne t’abandonnerai pas ! Jamais !

Voyant la détermination dans le regard bleu du jeune homme, Stella ne dit plus un mot. Elle se contenta juste de nouer ses bras autour de son cou et posa sa tête contre son épaule. Don l’aimait-il si fort que ça ? Au point de se sacrifier pour elle ? Oui, tout comme elle. Ils étaient reliés par une force irrationnelle, qu’aucun scientifique surdiplômé ne pouvait expliquer : l’Amour. Stella se serra un peu plus contre Don et le détective continua sa course pour leur survie.

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
La rediffusion de la série Hero Corp continue!Ne loupez pas ces épisodes afin qu'une saison 3 soit possible!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dexash
Agent rattaché au BAU
avatar

Nombre de messages : 527
Date de naissance : 16/03/1985
Age : 33
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Sam 5 Juin 2010 - 8:41

Stella? Hé oh, Stella?
Quelqu'un peut lui dire que c'est pas le moment de fantasmer sur son homme?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Sam 5 Juin 2010 - 10:21

En tous cas, ça ne s'arrange pas pour la course poursuite, si elle ne peut plus courir ^^ ! Hâte de voir la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Dim 6 Juin 2010 - 2:35

lol! Dexash
Merci à vous pour vos coms!! flower flower
Et zou,la suite!!
__________________________________________

20- Controverse

Devant la forêt. 18 heures 30 minutes.

Danny : Vous voulez faire quoi ?!

Le jeune expert n’en croyait pas ses oreilles. Mac était devenu cinglé…ou complètement inconscient. Son plan était pure folie et rien ne disait que ça allait marcher.

Mac : Je ne pense pas avoir besoin de votre accord, Danny…
Danny : Avouez que c’est risqué. Ils pourraient penser que ce sont les autres et ils se perdraient encore plus dans cette maudite forêt !
Mac (s’impatientant) : Ils ne sont pas idiots, Danny ! Vous les connaissez suffisamment !
Danny : Bien sûr. Mais si les ravisseurs les croisent avant qu’ils n’arrivent ici ? Si votre plan les jette dans leurs bras ?
Mac (se fâchant) : Vous préférerez qu’on brûle la forêt, pour découvrir le terrain ?
Danny : N’exagérons pas…
Mac : Alors, vous avez peut-être une autre idée ?
Danny : Heu…Non.
Mac (se tournant brusquement vers Lindsay) : Et vous ?

La pauvre Lindsay était restée muette comme une tombe pendant cet échange et avait réussi à se faire oublier…jusque là. Elle était d’accord avec Danny mais Mac avait raison : c’était le seul plan.

Lindsay : Non.

Elle fit un regard d’excuse à Danny, qui, d’abord, la fusilla du regard, puis, sachant qu’elle n’était pas responsable, se radoucit et lui sourit avec un air à la fois désolé et inquiet.

Mac : Bien. Messieurs, vous pouvez y aller.

Deux agents, entourant un grand tas de bois, y mirent le feu puis se reculèrent. Bientôt le petit feu devint brasier, lâchant des épaisses volutes de fumées noires.

Mac : Bien.
Danny : J’espère que vous avez eu raison…

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
La rediffusion de la série Hero Corp continue!Ne loupez pas ces épisodes afin qu'une saison 3 soit possible!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Lun 7 Juin 2010 - 14:32

Je me demande quel va être le plan, ça n'a pas l'air de l'unanimité ^^ ! Enfin, on risque de le savoir dans le prochain chapitre Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   

Revenir en haut Aller en bas
 
[CSI:NY] Escape by Lagentillefan
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprits Criminels ConceptForum - Le forum n°1 sur la série! :: Off topic :: Vos autres créations :: Fanfics-
Sauter vers: