Esprits Criminels ConceptForum - Le forum n°1 sur la série!


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [CSI:NY] Escape by Lagentillefan

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Mar 18 Mai 2010 - 3:12

Bon,ben,voilà une autre fic.Ce n'est pas une séquelle ni une préquelle de "Amour Assassin" et "Tueur de flics" Wink
Disclaimer:Rien à moi,tout à CBS à part les vilains.Et pour une raison qui m'est inconnue,l'illustration qui va avec ne fonctionne pas.Je la mettrais plus tard si tout va bien Wink
__________________________________________________

ESCAPE



Prologue

Jim : Alors, y en a un qui veut laisser tomber ?

Ses quatre compagnons restèrent silencieux. Jim les regarda un par un et chacun fit non de la tête. Il sourit, satisfait, puis prit un air sérieux et menaçant.

Jim : Je vous préviens, dès que la machine est lancée, personne n’abandonne, ok ? On va jusqu’au bout !

Tous acquiescèrent.

Jim : Bien. Phil, tu peux y aller…


1- Le piège


Bronx. 9 heures 30 minutes.
L’hiver avait pointé le bout de son nez à New York mais le froid n’était pas une raison suffisante pour empêcher la police d’enquêter sur un nouveau crime. Ainsi, le lieutenant Don Flack, le lieutenant Stella Bonasera et le docteur Sheldon Hawkes se trouvaient dans le Bronx pour résoudre une nouvelle affaire. D’après l’agent qui avait signalé le délit, il s’agissait d’un meurtre et le corps se trouvait dans une ruelle sombre et déserte du quartier. Pour Flack, qui disait Bronx et ruelle déserte, disait aussi aucun témoin. Les gens craignaient trop les gangs qui régnaient sur ce genre de quartier et cela les rendait étrangement aveugles et muets. Le détective soupira puis observa ses collègues scientifiques. Il put lire sur leurs visages la détermination de mener cette enquête à bien, comme à chaque fois. Contrairement à lui, eux faisaient parler les preuves et elles pouvaient se montrer des plus bavardes, au grand damne des coupables.
Les trois policiers virent enfin un des deux agents présents sur les lieux leur faire un signe de la main pour indiquer la bonne ruelle. Quelque chose tracassait Flack : seulement deux agents ? Dans ce district ? Et pas le moindre badaud observant de la fenêtre de son appart’ ? Bizarre. Très bizarre. En fait, trop bizarre. De plus, il y avait cette fourgonnette qui ne semblait pas vraiment être à sa place…Et aucun véhicule de police.

Don (bas à Stella) : Il n’y a pas quelque chose qui vous dérange ici ?
Stella (fronçant les sourcils) : Vous aussi ?
Don : Je trouve que c’est un peu trop…calme.
Stella : En effet. Nous sommes peut-être les cibles d’un gang. C’est devenu courant ces temps-ci…
Don : Je sais. Mais je sens qu’il y a autre chose…
Stella : Résolvons d’abord ce meurtre. Plus vite nous finirons, plus vite nous partirons d’ici.

Flack acquiesça mais continua à scruter les environs, méfiant. Ils arrivèrent enfin dans la ruelle et Don et Stella s’y engouffrèrent les premiers, apercevant le corps allongé au sol. Les deux policiers entendirent soudain un bruit mat, se retournèrent et virent Sheldon s’écrouler, assommé. Flack et Stella dégainèrent leurs armes mais l’agent qui les avait conduit ici assomma violemment le détective, qui tomba au sol, puis menaça Stella de son arme, tout en prenant celles de Flack. Le deuxième faux policier, masqué comme l’agresseur de Sheldon, vint en aide à son complice.

Ravisseur 1 : Lâchez votre arme. Il ne reste que vous…

Stella jeta son arme de mauvaise grâce et vit le policier masqué s’approcher d’elle, lui aussi armé. Il lui prit sa montre et la détruisit tandis que la montre de Flack subit le même sort entre les mains de l’autre type. Le troisième gaillard la saisit brutalement par le bras, la traînant en direction de la fourgonnette tandis que les deux autres embarquèrent Flack. Le mort, manifestement ressuscité, semblait poser quelque chose sur Hawkes puis rejoignit ses compagnons.
Profitant d’un moment d’inattention de ses ravisseurs, occupés à balancer leurs armes et sa mallette médico-légale, Stella retira rapidement une de ses boucles d’oreille, puis la tint fermement dans sa main. Les kidnappeurs balancèrent ensuite Flack sans ménagement dans leur camionnette puis poussèrent Stella afin de la faire entrer et elle en profita pour jeter discrètement sa boucle d’oreille, espérant que leurs ravisseurs feraient l’erreur de démarrer en trombe, laissant ainsi des traces de pneus derrière eux. Et ses espoirs furent exaucés.
Stella finit par rejoindre Flack au fond de la fourgonnette et examina sa blessure à la tête. Bon, ça va, rien de grave. Mais le sang du détective allait lui servir : elle en mit un peu sur son doigt et l’appliqua sur une des parois du véhicule. Puis la scientifique essuya son doigt sur sa veste et posa délicatement la tête du jeune homme sur ses cuisses. Comme ils avaient brisé leurs montres, Stella se concentra, comptant les secondes pour déterminer la durée de leur voyage, et caressa, sans y prendre garde, les cheveux de Flack avec une incroyable douceur. La scientifique pria que quelqu’un découvrit vite leur disparition.

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Mar 18 Mai 2010 - 12:43

Bon retour ici ^^ ! Very Happy
Je viens de lire ce 1er Chapitre (et le prologue, mais comme ce n'est pas très long, ça s'inclut presque dans le chapitre -> comment ça "blabla inutile"). J'adore l'idée qu'ils se fassent kidnapper, ça va être marrant de voir les autres chercher et eux essayer de s'évader !
C'est bien, avec Hawkes parmi eux, si le pauvre doc se réveille, ils ont au moins un médecin sous la main en cas de besoin !
Sinon, il va y avoir un petit ship Stella/Don, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Mer 19 Mai 2010 - 3:00

Déjà,merci pour ton com!! :calin: Toujours fidèle au poste!! merci2
Et oui,il va y avoir un petit ship Embarassed ...Peux difficilement m'en empêcher lol!
Bref,la suite!!
_____________________________________________

2- Course contre la montre

Bronx. 10 heures.
Un appel anonyme avait averti le service de police qu’une agression avait eu lieu dans le Bronx. Le détective Kaile Maka était chargée de l’affaire et se rendit au lieu du délit. Quand elle vit l’homme allongé par terre, elle le reconnut immédiatement.

Kaile : Hawkes !

Elle se précipita vers lui tout en appelant une ambulance. Elle vérifia son pouls : fort et régulier. Très bien. Kaile soupira, soulagée. L’ancien légiste se mit soudain à remuer puis reprit conscience peu à peu. Se rappelant des derniers évènements, Sheldon se releva brusquement, ce qui fit tourner le décor autour de lui.

Kaile (lui posant une main sur l’épaule) : Doucement. Vous avez pris un sacré coup sur la tête.
Sheldon (étonné et inquiet) : Lieutenant Maka ? Où sont Flack et Stella ?
Kaile (surprise) : Ils étaient avec vous ?
Sheldon : Oui ! On nous avait appelés pour un meurtre…Mais ce n’était qu’un canular apparemment…Le mort a disparu.
Kaile (voyant une enveloppe tomber de la poche de Hawkes) : Qu’est-ce que… ?

Kaile enfila rapidement des gants et prit délicatement l’enveloppe. Elle était adressée au comté de New York. La détective l’ouvrit avec précaution et en sortit une lettre bien pliée. Elle la déplia tout en douceur, sentant le regard de Sheldon par-dessus son épaule et qui se mit à lire à voix haute.

Sheldon : « A la ville de New York. Un certain nombre de policiers ont été pris en otages. Vous les récupérerez contre 50 000 000 de dollars américains. Vous aurez des preuves de leur capture et des instructions à 15 h, heure de New York, par mail. » (regardant Kaile, alarmé) Flack et Stella ont été enlevés !
Kaile : Et ils ne sont peut-être pas les seuls. La lettre ne précise pas le nombre de policiers qui ont été capturés.
Sheldon (inquiet) : J’appelle Mac !
Kaile (regardant sa montre) : 15 heures…C’est dans cinq heures. Ça fait une sacrée surface à inspecter…

La détective vit que Hawkes ne l’écoutait déjà plus, trop occupé à expliquer la situation au lieutenant Mac Taylor, chef de la police scientifique. Kaile se leva et ordonna à ses hommes de délimiter cette scène de crime, espérant que les ravisseurs aient laissé quelques indices derrière eux.

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Mer 19 Mai 2010 - 10:43

De rien ^^ ! J'aime bien lire tes fics, les chapitres sont relativement courts, c'est simple à lire et clair... De plus les personnages sont dans le personnage, bien transcrits (remarque même quand les chapitres sont un peu plus longs, ça reste "fluide").

En même temps, un homme et une femme kidnappés ça hurle ship, rassure - toi, ce n'est pas un soucis pour moi ^^ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Jeu 20 Mai 2010 - 3:14

Ouf!!
En tout cas,merci Claire pour ce nouveau com!! flower
Et sans plus attendre,la suite!!
______________________________________________

3- Les petits cailloux

Bronx. 11 heures.
Mac arriva accompagné de Danny Messer et Lindsay Monroe tandis que Sheldon Hawkes avait été amené à l’hôpital juste au cas où. Les trois experts se préparèrent et décidèrent de commencer leur inspection là où l’ancien légiste avait été trouvé. Ils examinaient minutieusement la ruelle quand Danny découvrit une trace de liquide rouge manifestement frais. Il la préleva avec un coton-tige et vérifia s’il s’agissait de sang. Le test s’avéra positif et le jeune homme se tourna vers Mac, qui se trouvait à l’entrée de la ruelle.

Danny : Mac ! J’ai trouvé du sang ici.
Mac (sortant deux pistolets d’une poubelles) : Et moi, j’ai deux armes. Ça doit être ceux de Flack et Stella.
Danny (rejoignant Mac, avec une expression étonnée) : Juste deux ?
Mac (intrigué) : Oui, pourquoi ?
Danny : Don en planque toujours un deuxième quand il va dans les quartiers sensibles.
Mac : Il est donc peut-être encore armé…

Lindsay rejoignit les deux hommes avec un air triste et désolé, un sachet dans une main et la mallette de Stella dans l’autre.

Lindsay : Désolée, Mac, mais je crois que ce n’est plus le cas. (montrant le sachet en kraft) Je viens de trouver ce petit calibre un peu plus loin.
Danny : Et merde ! Ils n’ont aucun moyen de se défendre…
Lindsay : Je le crains…

Les trois experts se regardèrent, l’inquiétude se lisant sur leurs visages, puis ils reprirent leur inspection minutieuse. Mac vit soudain quelque chose briller sous le faisceau de sa lampe torche. Il s’approcha et trouva une boucle d’oreille. Il la saisit délicatement, l’observant attentivement, et remarqua enfin des traces de pneus un peu plus loin de l’endroit où il avait trouvé le bijou. Mac se permit alors un petit sourire.

Mac : Stella…
Danny (rejoignant Mac après en avoir terminé avec son secteur de recherche) : Quoi ?
Mac : Stella sème des petits cailloux derrière elle…
Danny (voyant le bijou que tenait Mac) : Sa boucle s’est peut-être arrachée lorsqu’on l’a emmenée…
Mac : Le cliquet est ouvert. Stella nous laisse des indices…A nous de les comprendre. Il faut analyser ces traces de pneus et identifier le véhicule. (se levant) Retournons ensuite au labo. On a du boulot et il faut faire vite. Kaile, trouvez qui a appelé. Notre témoin mystérieux a dû voir le véhicule.

Les deux experts et la détective opinèrent de la tête et exécutèrent les ordres de Mac. La course contre la montre pouvait commencer.

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Jeu 20 Mai 2010 - 11:10

Sacré bilan, Flack et Stella kidnappés et désarmés... Mais bon, le coup de laisser des indices est asticieux de la part de Stella, hâte de voir comment ça va évoluer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Ven 21 Mai 2010 - 2:40

Merci Claire!! merci1
Et voilà la suite!!
________________________________________________

4- Un trajet troublant

Flack finit par reprendre conscience. Il sentit immédiatement une main douce caresser ses cheveux, de manière rassurante, et quelque chose de chaud sous sa tête. Il se mit à remuer pour se redresser en douceur et sentit sa tête pulser de douleur. Ok, on l’avait assommé et pas vraiment avec gentillesse. Don se retourna enfin pour voir la propriétaire de la main douce.

Don (étonné) : Stella ?
Stella (avec un petit sourire) : Salut Flack. Ça va la tête ?
Don (portant la main à son front et sentant le sang sous ses doigts) : Heu…Oui, si on veut…Où sommes-nous ?
Stella : Actuellement, dans une fourgonnette.
Don (sentant le mouvement) : En effet…Et on roule. Ça fait combien de temps… ?
Stella (souriant) : Je compte dans ma tête. Ils ont brisé nos montres. Et ils ont balancé nos armes…
Don (grommelant) : Formidable…

Soudain, la vieille camionnette rencontra une bosse, faisant ainsi cahoter brutalement le véhicule et faisant tomber Don et Stella.
Un peu sonnée, Stella sentit un corps fort et chaud sur le sien, des bras manifestement musclés l’entourer et une joue douce contre la sienne qui s’écarta lentement. La scientifique ouvrit les yeux pour tomber…sur les yeux incroyablement bleus de Flack, qui semblait à la fois troublé et désolé.
Quel conducteur à la manque ! Don fit mille insultes à l’abruti qui conduisait leur prison mobile. Le jeune détective se rendit soudain compte de la présence du corps svelte de la scientifique sous le sien, sa poitrine collée à son torse et sa joue frôlant la sienne. Chaud… Par réflexe, il l’avait prise dans ses bras pour amortir leur chute et la serrait encore contre lui. Flack leva lentement son visage du cou de Stella pour voir deux grands yeux émeraudes le regardaient d’un air surpris, ce qui le troubla plus que de raison. Il lui fit un regard d’excuse et finit par se relever tout en relâchant son étreinte.

Don : Excusez-moi, Stella.
Stella (lui souriant) : Ce n’est pas grave…

Stella lui disait ça mais elle pensait à tout autre chose : un, elle avait un peu perdu le fil de sa concentration, perdant le compte exact des secondes. Et deux, elle sentait encore la présence des bras de Flack sur son corps, sa chaleur réconfortante et entendait encore les battements affolés de son cœur, comme l’étaient les siens actuellement.
Don essayait de penser à autre chose, pour se calmer et ralentir son rythme cardiaque…Voyons…Une douche froide, glaciale même…Puis Stella finissait par le rejoindre, faisant ainsi augmenter la température, puis elle commençait à le caresser tout en fixant tendrement son visage avec ses beaux yeux verts. Puis elle…Non, non, non ! Le boulot. Bonne idée. Un cadavre sanguinolent au sol, des larves et d’autres insectes s’activant sur le mort en décomposition…Puis Stella qui arrivait, un sourire éblouissant aux lèvres. Et lui qui la plaquait contre un mur pour prendre ensuite ses lèvres sauvagement et…Stop ! Ça devenait malsain ! Son esprit était mal tourné aujourd’hui ou quoi ?! Ou sa blessure à la tête était plus grave qu’il ne pensait…Flack secoua la tête quand la voix douce de Stella le fit sortir de ses pensées érotiques…et même plus…

Stella : Flack ? Flack ?
Don (essayant de regarder tout sauf Stella) : Oui ?
Stella (s’approchant de lui pour chuchoter, afin que leurs ravisseurs ne l’entendent pas) : Ecoutez, j’ai essayé de semer un indice derrière nous, pour que les autres nous trouvent.

Flack avait à peine entendu les paroles de Stella. Il pouvait sentir son souffle chaud dans son cou, le faisant frissonner, et la proximité de la scientifique ne l’aidait pas vraiment à se concentrer.

Don : Ha…Heu…Bien…
Stella : J’aurais peut-être besoin de votre sang.
Don (tellement surpris qu’il revint de plein pied dans la réalité) : Pardon ?
Stella : Pour qu’on suive nos traces…Nos ADN sont dans les fichiers de la police, n’est-ce pas ?
Don : Oui, aux dernières nouvelles.
Stella : Je pourrais cracher partout mais le sang est tout de même plus visible…
Don : Ma blessure n’est que superficielle, vous savez.

« Enfin, je crois » pensa-t’il. Car vu ses dernières pensées…

Stella (riant) : Je n’ai pas besoin de litres de sang, Flack ! Une trace suffit.

La voir rire le rassurait. Leur situation n’était pas des plus merveilleuses mais Stella ne semblait pas avoir peur. Le détective nota soudain qu’on ne les avait pas attachés. Grave erreur ! Flack se leva alors et se dirigea doucement vers les portes de la fourgonnette, gardant un vague équilibre et faisant signe à Stella de rester silencieuse. Le jeune homme allait poser ses mains sur les poignées quand…

Ravisseur 1 : À ta place, je ne ferai pas ça, mon vieux…

Flack, surpris, se retourna pour voir un de leurs ravisseurs braquer son arme sur la tête de Stella par-dessus l’ouverture de séparation de la cabine du conducteur.

Ravisseur 1 : Allez, poulet, ramène-toi par-là.

Flack obéit, observant Stella. Quelle femme courageuse ! Elle ne tremblait pas et restait d’un calme olympien. Elle ne faisait que le fixer avec ses yeux verts, cherchant un point d’ancrage rassurant. Le détective finit par s’asseoir à ses côtés et ne bougea plus. Le seul mouvement qu’il fit fut d’entourer les épaules de Stella de son bras, protecteur.

Don : C’est bon, je suis là. Je bougerai plus.
Ravisseur 1 : Plus maintenant. (au conducteur) Arrête-toi.

La fourgonnette freina brutalement et les deux policiers entendirent un autre véhicule faire de même. Les portes finirent par s’ouvrir, faisant apparaître deux silhouettes. Deux hommes apparemment. L’un des deux leur fit signe d’approcher et les deux policiers s’exécutèrent. Flack observa rapidement l’environnement qui les entourait : une route qui semblait peu fréquentée, et manifestement au milieu d’une forêt…Comment Mac et son équipe allaient-ils les retrouver ? Puis Don se rappela de l’idée de Stella par rapport à son sang. Bon…Quand il le faut, il le faut. Le détective cracha sur l’un de leurs ravisseurs, qui semblait le plus bouillant des deux, et sa réaction ne se fit pas attendre. Il jeta violemment le détective sur l’asphalte et lui balança un puissant coup de pied dans les côtes, puis un deuxième plus furieux.

Stella (inquiète et effrayée) : Flack !

Flack sentit enfin le sang dans sa bouche et le cracha au sol. Grincheux, décida-t’il de l’appeler, allait lui asséner un autre coup de pied quand son acolyte le fit s’arrêter.

Ravisseur 1 : Ça suffit ! On en a besoin vivant. Des deux.
Grincheux (grommelant) : Ok…
Ravisseur 1 : Attache la fille, je m’occupe de lui.

Grincheux s’exécuta et scotcha les poignets de Stella puis fit de même avec ses chevilles. L’autre, que Don décida de surnommer Prof car il lui semblait que c’était le chef de leur petite bande, le releva tout en lui collant son arme sur la tempe. Il le fit asseoir rudement sur le rebord de la fourgonnette et commença à l’attacher à son tour.

Prof : Evite de jouer au plus malin, mon pote, car je ne t’assure pas la survie de ta copine, ok ?

Flack opina de la tête et fut enfin poussé dans la camionnette. Il rejoignit comme il put Stella et finit par s’appuyer sur la paroi, à ses côtés. La jeune femme le regarda avec inquiétude.

Stella (avec reproche) : Flack, mais qu’est-ce qui vous a pris ?!
Don (en souriant) : J’ai juste suivi votre idée…
Stella (intriguée) : Quoi ?
Don (avec un sourire de pure malice) : Mac va avoir droit à un nouvel indice.
Stella (comprenant puis soupirant) : Flack…C’était risqué et dangereux. Ils auraient pu vous tuer !
Don : Si c’était le cas, ils m’auraient descendu quand j’étais entrain de bidouiller les portes. Pour une raison que j’ignore, ils ont besoin de nous vivants…pour le moment.

Le détective put sentir l’inquiétude de Stella quand elle entendit ses dernières paroles et il se rapprocha d’elle, touchant enfin son épaule avec la sienne pour la rassurer. Stella lui sourit et finit par poser sa tête sur l’épaule solide de Flack. La jeune femme eut l’étrange satisfaction de sentir le détective lui déposer un baiser sur les cheveux puis poser ensuite sa joue sur sa tête. Et bizarrement, malgré leur situation inquiétante, Stella se sentait incroyablement bien.

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Ven 21 Mai 2010 - 10:52

sourit0 Ptdr ! Grincheux et Prof ! C'est quand même beaucoup plus marrant que ravisseur 1 et ravisseur 2 ! Et ça ressemble assez à l'humour de Flack de donner ce genre de surnom.
Sinon caser de petites scènes ship au milieu de ce qui semble être une situation désespérée fait une note plutôt sympa et ça va peut - être les aider à supporter ce qui se passe ^^ !
Et Don - aux - grands - maux - les - grands - remèdes - Flack se faisant cogner dessus pour pouvoir laisser du sang en guise d'indice après que Stella ait dit que ça pouvait servir (même si elle comptait l'obtenir de façon plus douce mais que les circonstances ont changé ensuite ^^) était pas mal comme scène, ça a un côté épique qui lui ressemble assez.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Sam 22 Mai 2010 - 4:13

Merci Claire! merci2 Tu n'as pas idée à quel point ça me fait plaisir!! Embarassed
Allez,sans plus attendre,la suite!!
________________________________________________

5- Plan de bataille

Bâtiment de la police scientifique de New York. 12 heures.
Toute l’équipe de Mac Taylor était réunie dans la salle de repos pour faire un bilan. Sheldon était revenu de l’hôpital et arborait maintenant un magnifique sparadrap sur son front. Ce fut Danny qui commença.

Danny : Le sang dans la ruelle est celui de Don. Mais vu la quantité, je ne pense pas que le coup qu’on lui ait porté était mortel.
Mac : Comme il y a demande de rançon, ils ont besoin d’eux vivants pour le moment. Ensuite.
Lindsay : Les armes que nous avons trouvées appartiennent bien à Flack et Stella. Ils n’ont manifestement pas eu le temps de s’en servir. Leurs chargeurs étaient pleins.
Sheldon : Les ravisseurs ont dû assommer Flack en premier. Ils ont dû le considérer comme étant le plus dangereux.
Mac (souriant) : D’un certain côté, ils ont fait une belle erreur. Stella va tout faire pour nous mener à eux.

Tous sourirent, se raccrochant ainsi à cette pensée rassurante.

Sheldon : On sait déjà qu’il y a au moins trois ravisseurs : le soi-disant mort et les deux types déguisés en policier. Je fais actuellement une recherche sur l’achat d’uniformes de police. S’ils ont réussi à tromper Flack, ils ont dû se fournir dans nos boutiques officielles.
Mac : Excellent raisonnement. La boucle d’oreille est bien celle de Stella. Quant aux traces de pneus, c’est celles d’une camionnette. On ignore toujours quel type…

Le détective Maka débarqua soudain dans la pièce, un grand sourire aux lèvres.

Kaile : Plus maintenant. J’ai trouvé notre témoin mystère.
Mac : Qu’a-t’il vu ?
Kaile : Presque tout. D’après elle (soulignant son dernier mot, ce qui fit légèrement sourire Mac) , quand Hawkes s’est fait assommer, Flack et Stella ont réagi immédiatement. Mais un des faux flics se trouvait derrière Flack et l’a assommé puis il a menacé Stella. Le mort n’en était pas un et s’est joint aux deux autres jusqu’à qu’un quatrième, (s’adressant à Sheldon) sans doute votre agresseur, arrive. Enfin, ils les ont mis dans une fourgonnette… (faisant durer légèrement le suspense, souriante) Une vieille Ford !
Mac : Parfait. Avec les traces de pneus, nous savons dans quelle direction ils sont partis. Lindsay, je veux toutes les vidéos routières concernant cette fourgonnette. Hawkes, continuez à travailler sur votre piste sur les uniformes. Danny, vous allez m’aider. Nous allons préparer un labo mobile.
Danny (surpris) : Un labo mobile ?
Mac : Oui. Nous nous lançons dans une course-poursuite. Ils peuvent être loin et le temps nous est compté.
Danny : Compris.
Mac : Bien. Au boulot !

Les experts quittèrent enfin la grande salle et partirent faire leur travail respectif. Mac regarda sa montre.

Mac : Encore trois heures…

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Sam 22 Mai 2010 - 11:25

De rien ! Je suis contente que ça te fasse plaisir, en même temps, comme j'aime bien lire ton histoire, autant que je te le fasse savoir ^^ !

Les pistes sont intéressantes et l'avantage qu'ils soient assez nombreux dans cette série, c'est que tu peux utiliser chacun des personnages sur chaque piste, en plus tu équilibres bien, tu n'utilises pas que un des personnages et tous les autres sont inexistants ou inutiles ou pire, agissant de façon qui ne correspond pas à leur personnage de la série !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Dim 23 Mai 2010 - 2:59

Merciiiiiiiiiiiiii Claire!!!! :calin: :calin: :calin:
Voilà la suite!!
_________________________________________

6- La cellule

Complexe industriel abandonné. 12 heures 30 minutes.
Stella avait estimé la durée de leur petit voyage à plus de trois heures environ. Elle n’en était vraiment pas sure car elle avait été distraite par la chaleur émanant du corps de Flack tout le reste du trajet, après l’altercation avec l’un des ravisseurs, que le détective avait surnommé Grincheux. Le jeune homme était resté collé à elle et avait même réussi à atteindre ses mains liées avec les siennes, tout aussi attachées, caressant ensuite la paume de sa main pour la rassurer.
Prof et Grincheux leur avait bandé les yeux pour les mener dans leur nouvelle prison, cette fois bien ancrée au sol. Ils leur retirèrent leurs bandeaux et les poussèrent dans la petite pièce puis verrouillèrent la porte derrière eux.
Flack et Stella réussirent à s’asseoir et se posèrent sur le mur de béton de leur cellule. Stella s’apprêtait à parler quand Prof revint avec Grincheux, un appareil photo numérique à la main.

Prof (faisant le malin) : Faites un p’tit sourire à vos potes. (fronçant les sourcils) Je les ai pas dans le cadre. (à Grincheux) Rapproche-les.

Grincheux s’exécuta en soupirant. Stella nota soudain qu’il avait omis de mettre ses gants. Elle eut alors une idée et risqua le tout pour le tout : quand Grincheux approcha sa main de son épaule, elle la mordit jusqu’au sang ! Grincheux se mit à crier de douleur et retira vivement sa main en jurant. Avant que Prof ne puisse lui ordonner quoique ce soit, Grincheux amorça un coup de pied qui atterrit… droit sur le dos de Flack. Le détective s’était jeté comme il avait pu sur Stella, s’interposant ainsi entre elle et le ravisseur au caractère plus que bouillant.
Et un nouvel hématome, un ! Don serra les dents et regarda Stella, qui était horrifiée, avec un sourire rassurant aux lèvres. Si elle avait mordu ce type, c’était sans aucun doute pour une excellente raison. De toute manière, Flack ne permettrait à personne de la toucher !
Prof finit par intervenir, très contrarié.

Prof : Putain, qu’est-ce que je t’ai dit ?! Ne les touche pas !
Grincheux (montrant Stella) : Elle m’a mordu !
Prof (railleur) : Et alors ? C’est un otage ! Et parfois, ça se débat ! Alors, arrête de discuter et rapproche-les qu’on en finisse ! Compris ?

Grincheux acquiesça et murmura diverses injures dans sa barbe. Il rapprocha brutalement Flack de Stella, les faisant s’entrechoquer, et le détective en profita pour saisir la main de Stella dans la sienne pour la réconforter.

Prof : Bien. Vous êtes tous mignons comme ça…

Prof prit enfin la photo et vérifia si elle était correcte sur le petit écran.

Prof (à Grincheux) : Bien. Trouve leurs plaques.

Grincheux s’exécuta et arracha leurs plaques de leurs ceintures puis revint avec vers Prof.

Grincheux : Les voilà.

Prof opina de la tête avec satisfaction et tous deux quittèrent enfin la cellule de nos deux amis. Dès qu’ils furent partis, Stella cracha du sang, ce qui inquiéta Flack.

Don : Stella ?
Stella (voyant son expression inquiète) : Ne vous inquiétez pas. Ce n’est pas mon sang mais celui de Grincheux. (souriant devant ce sobriquet ridicule)
Don (soulagé) : Je me disais bien que vous n’aviez pas mordu ce type pour rien.
Stella : Je suis désolée, Flack. Je ne voulais pas qu’il vous frappe…
Don (rassurant) : Je me suis mis devant vous tout seul, comme un grand garçon. Vous n’êtes pas responsable.
Stella (souriant presque timidement) : Dans ce cas…Merci, Flack.

Et comme si c’était parfaitement naturel, Stella l’embrassa doucement sur la joue. Flack se sentit rougir, embarrassé, mais il avait aussi l’impression que sa température corporelle avait monté d’un cran. Calme, calme, calme. Une banquise, de la glace, une douche froide, une tempête de neige, tout ce qui pourrait faire baisser cette soudaine chaleur qui l’envahissait. Et respirer aussi, ça serait une idée. Don se remit à inspirer lentement et essaya d’éviter le regard de Stella posé sur lui.
Qu’est-ce qu’il lui avait pris ? Stella n’était pas aussi familière avec le jeune détective d’habitude. Mais ça lui avait paru tellement normal de le remercier ainsi. Elle avait vu Flack rougir, vu qu’il avait retenu sa respiration, vu que son corps s’était soudain tendu et vu qu’il évitait de la regarder. Et cela attrista la scientifique sans trop savoir pourquoi…
Flack lui jeta un rapide coup d’œil et vit l’expression déçue de la jeune femme. Sur ce coup-là, il se serait giflé ! Ce n’était qu’un geste de remerciement et son imagination avait commencé à lui jouer des tours.

Don (gentiment) : Excusez-moi, Stella. Je me comporte comme un idiot aujourd’hui…
Stella : Non, c’est moi. C’était…déplacé…
Don (protestant) : Non ! C’est moi qui déraille, c’est tout. (avec humour, détendant ainsi l’atmosphère) Le coup sur la tête, probablement.

Stella se mit alors à rire et toute cette étrange tension qui s’était placée entre eux disparut. La scientifique se mit soudain à manœuvrer et finit par poser son dos contre les côtes de Flack.

Stella : Tournez-vous.

Flack, intrigué, s’exécuta et, une fois dos contre dos, il sentit les mains de Stella s’activer.

Don : Stella, qu’est-ce que vous faites ?
Stella : J’essaie de vous libérer.

La jeune femme cherchait les poignets de Flack à tâtons. Elle posa ses mains sur le dos de Don puis les fit glisser lentement vers le bas, faisant tressaillir le détective : nom d’un chien, il fallait qu’il se calme ! Continuant sa descente à la recherche des mains du jeune homme, Stella atteignit accidentellement les fesses de celui-ci, qui sursauta.

Don (heureux qu’elle ne le voyait pas rougir) : Heu…Vous êtes trop bas…
Stella : Pardon.

Elle continua son inspection et trouva enfin ce qu’elle cherchait.

Stella : Bien. Et maintenant, au travail.

*

Jim : Bon, tu amènes leurs plaques à New York. Tu les fais livrer au commissariat du district de Manhattan. Mais attention, il faut qu’elles y soient à 15h, en même temps que l’arrivée de notre mail, ok ?
Jesse : Ok.

Et l’homme partit, prenant la voiture, et démarra sur les chapeaux de roues.

Jim : Bien…Tout marche comme sur des roulettes…

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Dim 23 Mai 2010 - 10:53

Eh ben trois heures de voyage en voiture... Je me demande bien qui est ce type et quelles sont ses raisons d'agir ! Sinon les scènes ship sont assez amusantes au milieu de leurs scènes où ils essaient de se sortir de là ^^ ! J'attends la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Lun 24 Mai 2010 - 3:14

Merci Claire!! merci2
Et voilà la suite!!
_________________________________________

7- La poursuite commence

Bâtiment de la police scientifique de New York. 13 heures.
Mac était entrain d’organiser les équipes du laboratoire quand il vit Kaile arriver.

Kaile : Aucun autre policier n’a été porté disparu. Ils répondent tous à l’appel.
Mac : Bon. Nous sommes donc face à un petit groupe de ravisseurs.
Kaile : Ça ne facilitera pas les recherches pour autant…
Mac : Je sais, mais ils doivent certainement les garder ensemble. Nous devons juste trouver un lieu de détention.

Sheldon et Lindsay surgirent chacun d’un côté et rejoignirent les deux autres policiers, avec une expression différente sur leurs visages.

Mac : Alors ?
Sheldon (soupirant) : Chou blanc pour les uniformes. Ils ont été volés il y a trois jours à la boutique où se fournit habituellement la police de New York. Les voleurs n’ont manifestement pas laissé de traces derrière eux.
Mac (soupirant, déçu) : Et vous, Lindsay ?
Lindsay : J’ai de meilleures nouvelles : on sait où se dirigeait notre fourgonnette. Elle a été filmée par une vingtaine de caméras. La dernière image que l’on a vient d’un péage à 100 kilomètres d’ici, au Nord. Les routes dans cette région mènent à une zone forestière.
Mac : Il y a donc pas mal de cachettes possibles… Bon, on va y aller. Hawkes, vous restez ici. Réanalysez tout ce qu’on a trouvé sur la scène de crime du kidnapping. Nos ravisseurs vont peut-être donner de leurs nouvelles d’une autre manière.
Sheldon : Et pour la rançon ?
Mac : Le chef de la police en parle actuellement avec le maire mais je crois que…
Sheldon (inquiet) : Je vois…Il faut qu’on les retrouve !
Mac : Je sais. (reprenant courage) Bon, Lindsay, avertissez Danny que nous partons. Kaile, on va avoir besoin d’hommes. Il y a trop de routes dans ce coin et nous ne devons en négliger aucune. Tout le labo a eu mes instructions donc allons-y.

Sheldon vit ses collègues et amis partir et finit par se diriger dans un des laboratoires, pensant à Stella et Flack.

Sheldon : Courage, ils vont vous retrouver…

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Lun 24 Mai 2010 - 10:51

Le périmètre de recherches à beau avoir diminué grâce aux caméras au niveau des péages, ça fait quand même encore beaucoup de routes et d'endroits à examiner ! Curieuse de voir comment ils vont s'y prendre ^^ !
La suite Very Happy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Mar 25 Mai 2010 - 4:11

Merci Claire!! merci2
Allez,voilà le nouveau chapitre!
________________________________________________

8- Evasion

Complexe industriel abandonné. 13 heures.
Voilà bien une demi-heure que Stella s’affairait sur l’adhésif qui bandait les poignets de Flack. Le détective pouvait l’entendre souffler, grogner, soupirer, grommeler sous l’effort. Puis il l’entendit pousser une exclamation triomphante.

Stella (joyeusement) : Enfin !

Flack fut soulagé de quitter cette position inconfortable et fit tourner ses épaules en soupirant d’aise.

Stella (souriant d’un air comique, levant un sourcil) : Heu…Flack ? Vous pourriez me détacher ?
Don (s’insultant intérieurement) : Oui, bien sûr. Désolé…

Le détective débarrassa rapidement Stella de ses liens et elle frotta ensuite ses poignets endoloris. Il allait s’attaquer à ceux de ses chevilles quand la scientifique l’arrêta.

Stella : Non. Ecoutez.

Flack tendit l’oreille et, en effet, entendit des pas approcher.

Don (chuchotant) : Sans doute vient-il pour nous nourrir…
Stella : C’est ce que je pense. Prêt ?
Don (avec un sourire presque sadique) : Oh oui !

Ils cachèrent rapidement les adhésifs précédemment enlevés et remirent leurs bras derrière leur dos, attendant le ravisseur. C’était Grincheux. Il s’approcha d’eux et posa le plateau qu’il avait dans les mains au sol. Don profita de l’occasion et assomma l’homme d’un coup sec, le faisant s’effondrer par terre.

Don (satisfait) : Voilà une bonne chose de faite…

Le jeune homme arracha le reste de ses liens, puis ceux de Stella, et les déposa avec les autres. La scientifique s’approcha soudain de lui et posa doucement son index au coin de la bouche de Flack. Celui-ci la regarda, surpris, et vit qu’elle ne le regardait pas, son attention se portant sur son index, maintenant légèrement couvert de sang. Stella finit par sentir le regard insistant et interrogateur du détective sur elle et lui sourit.

Stella (souriant malicieusement) : Je dois juste laisser un message.
Don (avec humour) : Dans ce cas-là, servez-vous, je vous en prie.

Stella se mit à rire doucement puis se dirigea derrière la porte et commença à écrire. Pendant ce temps, Don fouillait Grincheux et ne trouva rien d’utile sur lui, à part un briquet qu’il récupéra et mit dans sa poche. Il rejoignit ensuite Stella et lut son message par-dessus son épaule : « SB & DF OK ». La scientifique se leva par la suite, retira sa veste et essuya une section de la porte avec. Elle y posa ensuite sa main, paume à plat, puis saisit celle de Flack et fit de même.

Stella (expliquant) : Ça (montrant le message) , pour dire que nous allons bien. Et ça (montrant la porte) , que nous nous sommes enfuis.
Don : Qu’ils sachent que les ravisseurs ne nous ont pas embarqués ailleurs, compris.

Stella remit sa veste rapidement. L’hiver venait de commencer et il faisait déjà bien frisquet. Ils devaient se trouver près du Canada…
Flack vérifia qu’il n’y avait personne à l’extérieur de leur cellule, ni dans les alentours, puis il se tourna vers Stella avec un air déterminé.

Don : Prête ?
Stella : Prête !

Le détective lui prit alors la main et tous deux sortirent de leur ancienne prison, en courant silencieusement.

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dexash
Agent rattaché au BAU
avatar

Nombre de messages : 527
Date de naissance : 16/03/1985
Age : 33
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Mar 25 Mai 2010 - 7:14

Elle fait bien le petit poucet Stella Razz Razz Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Mar 25 Mai 2010 - 10:49

Oh pas mal l'évasion ! Je parie que moralement ils ont apprécier de pouvoir rendre un coup à Grincheux ^^ ! Hâte de voir si ça va marcher, leur fuite ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Mer 26 Mai 2010 - 3:37

Merci Claire!!Et merci Dexash de te joindre à nous et pour ton com!!
Et maintenant,la suite!!
__________________________________________

9- Alerte maximum

Complexe industriel abandonné. 13 heures 10 minutes.
Burt commença à remuer, reprenant peu à peu conscience. Quand il ouvrit les yeux, il vit que les deux otages s’étaient enfuis. Et merde, il allait se faire écharper ! Mais il n’avait pas vraiment le choix, il devait l’avertir. Burt se leva et courut précipitamment vers l’ancien local des ingénieurs de l’usine. Jim et un autre de ses complices s’y trouvaient et le virent arriver, intrigués.

Burt (essoufflé) : Les…Les otages…Ils…
Jim (avec impatience) : Ils quoi ?
Burt : Ils se sont barrés !

Le visage de Jim exprima une telle colère que Burt eut un mouvement de recul.

Jim (le fusillant du regard) : Quoi ?!
Burt : Le mec m’a assommé quand je leur ai apporté la bouffe et…
Mark (paniqué) : Qu’est-ce qu’on va faire maintenant ?
Jim : On va leur courir après, abruti ! (à Burt) Toi, reste là. Pour le moment, on peut encore donner le change. On suit le plan. Tu envoies le mail avec nos exigences et leur photo à 15 heures tapantes.
Burt : Ok.
Jim (à Mark) : Toi, tu appelles Phil et tu viens avec moi. On va les récupérer. Ce complexe est un vrai labyrinthe. Ils vont avoir du mal à sortir.
Mark : Ok.

Il partit avertir Phil tandis que Jim jeta un regard assassin sur Burt.

Jim : A la prochaine erreur, tu es fini, compris ?
Burt (effrayé) : Oui.

Jim prit trois mitraillettes dans l’armoire métallique présente dans la pièce et laissa Burt seul. Celui-ci tenait trop à la vie pour commettre une nouvelle erreur. Et ça, Jim le savait.

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Mer 26 Mai 2010 - 14:23

Ils ne sont pas potes entre eux les preneurs d'otages dis - donc (comme souvent ^^ !) Hâte de voir la suite et le fait qu'il ait des mitraillettes ajoute de la tension ^^ !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Jeu 27 Mai 2010 - 3:52

Merci Claire!!
Et zouplà,la suite!!
__________________________________________

10- Un vrai labyrinthe

Complexe industriel abandonné. 13 heures 20 minutes.
Flack et Stella courraient déjà depuis un moment mais ils avaient l’impression de tourner en rond. Don se mit à jurer puis serra immédiatement la main de Stella, toujours dans la sienne, pour la rassurer. D’ailleurs, pourquoi croyait-il utile de rassurer constamment la scientifique ? C’était la personne la plus forte et la plus solide qu’il connaissait. De plus, malgré le train d’enfer où il la faisait courir, elle le suivait sans se plaindre. Flack entendit des pas devant eux et s’arrêta net, Stella se cognant presque contre lui. Le détective écouta attentivement. Ils étaient plusieurs, deux ou trois hommes, et ils venaient par ici. Don fit quelques pas en arrière et repéra un renfoncement sombre. Il s’y engouffra, entraînant Stella avec lui, puis la serra contre lui et observa l’allée qu’ils venaient de quitter.
Stella eut anormalement chaud quand son corps entra en contact avec celui de Flack. Le croyant trop absorbé par son observation attentive de l’allée, Stella se mit à l’examiner minutieusement du regard, notant chaque détail du corps et du visage du jeune détective. La scientifique pouvait sentir les muscles fermes et bien dessinés du jeune homme à travers ses vêtements puis elle s’attarda plus longuement sur son visage : des cheveux d’un beau noir, une mâchoire bien dessinée et des yeux bleus dans lesquels on voudrait se noyer. Elle pensa à son sourire plus que charmant et observa l’expression qu’il arborait actuellement : détermination et courage. Il était vraiment très beau…Comment ne s’en était-elle pas rendue compte avant ? Enfin, si, elle l’avait trouvé beau quand elle l’avait rencontré la première fois, mais là, c’était…différent. Flack la serra soudain plus étroitement contre lui quand il vit leurs ravisseurs passer. Sans réfléchir, Stella posa sa tête contre son torse ferme, fermant les yeux pour se délecter de sa présence chaleureuse, rassurante et si agréable, et glissa ses bras autour de lui.
Serrer Stella comme il le faisait mettait son self-contrôle à rude épreuve, mais le renfoncement qu’il avait…heu…choisi était plutôt petit. Flack avait senti le regard scrutateur de Stella sur lui mais il se concentra au maximum sur les pas résonnant dans l’allée. Le détective avait senti la chaleur, voire le désir, monter en lui dès qu’il avait pris la jeune femme dans ses bras, son corps se retrouvant maintenant contre le sien. Il espérait qu’elle n’entendait pas les battements affolés de son cœur sinon il était grillé. Quand les ravisseurs passèrent devant leur cachette, il la serra plus fort contre lui par réflexe. Puis, au bout de quelques secondes, il sentit la tête de Stella se posait sur sa poitrine et ses bras l’entourer.
Don baissa les yeux vers elle, surpris, et Stella dut le sentir. Elle leva son beau visage vers lui, ses jolis yeux émeraude dans les siens et un petit sourire timide aux lèvres. Et là, Flack ne put résister : il se pencha vers elle et prit doucement ses lèvres, avec tendresse et timidité à la fois. La sentant répondre à son baiser, il l’embrassa cette fois avec plus de force, avec une faim qui semblait insatiable, et Don pouvait sentir Stella glisser une main dans ses cheveux et agripper sa veste de l’autre. Le jeune homme parcourait le dos de la jeune femme avec une main légère et caressante, puis la serra un peu plus contre lui, presque à l’étouffer, approfondissant chaque nouveau baiser, mêlant sa langue à la sienne, gémissant contre ses lèvres. Ils continuèrent cette petite séance de baisers brûlants et de caresses intenses pendant une dizaine de minutes puis finirent par s’écarter, à bout de souffle.

Don (haletant et chuchotant) : Wow !
Stella (essoufflée et souriant) : Je peux dire…la même chose…de toi…
Don (souriant) : Merci. (tentant de rendre son ton humoristique pour expliquer son comportement)Mais on dirait que je perds un peu la boule…
Stella : Don, il y avait deux paires de lèvres et deux adultes très consentants. Inutile de t’excuser.
Don : Peut-être. Mais flirter dans notre…
Stella (avec un ton déçu) : Flirter ?
Don (roulant les yeux et rougissant un peu) : Non, on était loin, très loin du flirt mais ce que je voulais dire, c’est…
Stella : Plutôt inapproprié dans notre situation, je sais. Mais c’était spontané. Pour tous les deux.
Don : Oui.
Stella : Bien. (avec malice) On essaye de trouver la sortie ?
Don (riant) : Oui, ça serait une bonne idée.
Stella (levant un doigt) : Ah ! Juste une seconde…

Stella prit un de ses cheveux et l’arracha d’un coup sec. Elle vérifia s’il y avait de quoi trouver son ADN, puis, une fois satisfaite, elle le tortilla autour d’un tuyau. Elle se mit ensuite sur la pointe des pieds pour pouvoir prendre un des cheveux du grand détective. Elle épousseta ensuite le sol et y déposa le cheveu court.

Stella : Voilà. On peut y aller.

Flack sortit la tête de leur cachette et vérifia les alentours. Il tendit ensuite sa main à Stella, qui la prit avec joie, et ils commencèrent à courir. Ils trouvèrent par hasard le local des ingénieurs, que Grincheux avait quitté pour aller se soulager, et Flack prit un sac à dos et y mit deux bouteilles d’eau et un peu de nourriture. Stella dévalisa l’armoire à pharmacie et mit tout ce qu’elle avait pris dans le sac. Don se le mit sur le dos et ils quittèrent rapidement la petite salle, entendant Grincheux revenir. Au bout d’une heure, ils finirent par trouver une porte menant à l’extérieur et l’ouvrirent, laissant leurs empreintes dessus au préalable pour Mac et son équipe.
Une fois dehors, le froid hivernal leur mordit la chair et Stella ne put s’empêcher de frissonner. Flack s’apprêta à retirer sa veste pour lui donner mais elle l’arrêta.

Stella : Non. Toi aussi, tu dois avoir froid. (souriant) Et puis, on va vite se réchauffer. Nous sommes toujours poursuivis.
Don : Oui, mais…
Stella : On ne va pas être deux à s’attraper une pneumonie.
Don : Tu as raison. Mais, personnellement, je préfère être celui qui risque sa santé, d’accord ?
Stella : Non. Ecoute, on avisera plus tard. Pour le moment, on doit choisir une direction.
Don (regardant autour d’eux) : Pas évident. On est entouré d’arbres…
Stella : D’un certain côté, c’est bon pour nous. C’est parfait pour se cacher, une forêt.
Don : Mais ça va aussi poser des problèmes à Mac.
Stella : C’est le petit détail gênant…
Don (ironique) : Vraiment ?

Pendant la discussion, Flack s’était rapprochée de Stella pour la serrer contre lui, la réchauffant avec son corps. Ils entendirent soudain Prof hurler des ordres et des pas s’approcher.

Don : Bon. Prête ?

Stella acquiesça. Don prit sa main et tous deux commencèrent à courir en direction du Nord. Prof et ses complices sortirent de l’usine juste à temps pour voir les deux policiers s’enfoncer dans la forêt.

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dexash
Agent rattaché au BAU
avatar

Nombre de messages : 527
Date de naissance : 16/03/1985
Age : 33
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Jeu 27 Mai 2010 - 7:12

Waiii. A la trappe le bougon

Je l'ai déjà lue cette fic, mais je l'aime toujours autant...Je suis vraiment une irréductible shippeuse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Jeu 27 Mai 2010 - 10:30

Oh le sympathique moment ship ^^ (même si la situation n'est pas l'idéale pour penser à ça, quoique avec le stress et la peur, ça oblige à dire des sentiments enfouis jusque là ^^) !

Hâte de voir comment ça va tourner !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lagentillefan
Incendiaire
avatar

Féminin Nombre de messages : 1321
Date de naissance : 10/02/1982
Age : 36
Localisation : A courir après mon inspiration
Personnage préféré : Reid
Loisirs : sériephage,mangavore, gamer et internetophile
Date d'inscription : 23/05/2008

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Ven 28 Mai 2010 - 4:09

Merci les filles!! merci2 merci2
Et zoup,la suite!!
_________________________________________

11- Un nouvel indice

North Road 32. 14 heures.
Mac était de plus en plus frustré. Ils n’avaient toujours rien trouvé et ils piétinaient. Quand Danny remarqua soudain quelque chose sur le bord de la route, quelque chose de noir.

Danny : Mac ! Des traces de pneus par ici !
Mac : Ok. (au conducteur) Arrêtez-vous.

L’énorme unité mobile s’arrêta sur le bas côté puis Danny et Mac descendirent du véhicule, avec la trace de pneus de l’autre scène de crime pour la comparaison. Ils s’approchèrent des traces et s’arrêtèrent en voyant une tache rouge.

Mac (s’accroupissant et éclairant la tache avec sa lampe) : Du sang…Et je crois qu’il y a de la salive, aussi…
Danny : Qu’est-ce qui s’est passé ?
Mac : Avant tout, voyons voir si ça correspond à un ADN connu. Donnez-le à Lindsay et qu’elle se dépêche de l’analyser.

Danny préleva le liquide et partit en courant vers le camion. Lindsay fit rapidement la préparation pour l’analyse tandis que Mac comparait les traces des pneus. Danny était revenu et trouva les traces d’un autre véhicule.

Mac : Ces traces sont bien celles de notre fourgonnette.
Danny : Et je crois qu’on doit chercher un deuxième véhicule. La fourgonnette et… (mesurant l’empattement) une voiture.
Mac : Prenez l’empreinte et faites une recherche. Envoyez Vicaro revoir notre témoin. Elle a dû oublier ce détail…

Lindsay surgit du camion et s’approcha de ses deux collègues.

Lindsay : J’ai une correspondance ADN. C’est celui du lieutenant Flack.
Danny : Ils l’auraient tabassé ? Pourquoi ? Pour l’exemple ?
Mac (souriant d’un air madré) : Je penserais plutôt qu’il les a provoqués…pour nous laisser un nouvel indice.
Danny : C’est fort possible…Il n’a certainement pas voulu que Stella prenne un risque. (d’un air comique) Ha, galanterie, quand tu nous tiens… (Lindsay lui fit une tape sèche sur la tête) Aouh ! (la regardant, mécontent) Ça te prend souvent, Montana ?
Lindsay : Si tu prenais exemple sur lui, j’aurais laissé ta tête tranquille.
Danny : Ecoute, Miss Montana, tu me…
Mac (les interrompant avec autorité) : Ça suffit, tous les deux ! Concentrons-nous sur l’affaire ! Nous n’avons pas le temps de nous amuser !
Danny et Lindsay (en chœur) : Excusez-moi.

Mac soupira. Vraiment, ces deux-là s’entendaient comme chien et chat…Il soupira puis retourna à son travail. Vérifiant minutieusement la route à la recherche d’un autre indice et n’ayant rien trouvé d’autre au final, Mac et son équipe ramassèrent leur matériel et remontèrent dans l’unité mobile. Mac prit enfin son téléphone et composa le numéro du détective Maka.

Mac : Kaile. Ici Taylor. On a une piste. Ils ont pris la North Road 32. Réunissez vos hommes ici et trouvez-moi un plan détaillé de la région. Les kidnappeurs n’ont pas choisi ce coin pour rien.
Kaile (voix off) : Bien.

Mac raccrocha puis ordonna au conducteur de démarrer. Le temps pressait…Un des ravisseurs était un violent. Il pourrait les tuer…

_________________

Ava et ban by Ttelle.Merci flower !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dexash
Agent rattaché au BAU
avatar

Nombre de messages : 527
Date de naissance : 16/03/1985
Age : 33
Date d'inscription : 16/10/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Ven 28 Mai 2010 - 7:20

Ahlala lindsay et danny... une grande histoire. VA savoir j adore le ship mais leur couple ne m'inspire pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claire
Agent de Liaison
avatar

Féminin Nombre de messages : 612
Date de naissance : 04/12/1990
Age : 27
Personnage préféré : Aaron Hotchner
Date d'inscription : 30/08/2007

MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   Ven 28 Mai 2010 - 9:23

J'ai trouvé la petite scène entre Danny et Lindsay marrante, mais c'est vrai que les pauvres ont du mal à avancer alors que la situation de leurs collègues n'est pas joyeuse !
Espérons qu'ils arrivent à réduire le périmètre de recherches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [CSI:NY] Escape by Lagentillefan   

Revenir en haut Aller en bas
 
[CSI:NY] Escape by Lagentillefan
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Esprits Criminels ConceptForum - Le forum n°1 sur la série! :: Off topic :: Vos autres créations :: Fanfics-
Sauter vers: